AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 [THEME] L'école de la tolérance...et de la méfiance [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Serdaigle

Parchemins : 469
Âge : 15 ans (1er octobre 1996)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: [THEME] L'école de la tolérance...et de la méfiance [PV]   Lun 8 Fév - 13:40

j'en ai marre des gens !



Ringo effectuait sa quatrième rentrée à l’école de magie de Poudlard dans un contexte fort particulier. Coupée du monde de la magie pendant les mois d’été, elle s’était consacrée à retrouver un semblant de relation avec son petit frère, Donovan, également élève à l’école, et sa mère qui l’avaient traitée en pestiférée pendant près de trois ans. C’était donc assez compliqué comme cela à la maison sans qu’elle n’ajoute les nouvelles du monde sorcier et de toute manière, sa seule source d’information sur ce dernier était les lettres qu’elle échangeait avec ses amis. Elle apprit donc le jour de la rentrée toute cette histoire de lettre à la Gazette du Sorcier. L’ambiance était très particulière déjà dans le Poudlard Express. Ringo, en tant que préfète, s’en rendit compte lorsqu’elle fit son tour avec Payton. Les Serpentard restaient entre eux, l’air méfiant, tandis que les autres maisons se mélangeaient librement. Cela affola la brunette. En tant que grande tolérante, mais aussi en tant que victime de l’ignorance et de la peur d’une partie de sa famille, elle espérait, sans doute un peu naïvement, que tout s’arrange au plus vite et que le climat ne soit pas aussi tendu toute l’année scolaire.

Dans les premiers jours de septembre, malheureusement, ce fut le cas. Ceux qui étaient amis avec des Serpentard tentaient de les défendre contre leurs détracteurs et Ringo évoluait difficilement parmi ces éléments. Pour la première fois, elle ne se sentait pas bien à Poudlard. Elle avait toujours vu l’école comme un foyer. Après avoir vécu loin de sa famille, seule avec sa grand-mère en attendant d’y aller, elle avait été émerveillée en découvrant l’internat. Et là, elle avait l’impression de s’être réveillée de son rêve éveillé. La petite Serdaigle avait toujours pensé que comme ils étaient tous différents, ils possédaient le merveilleux don de la magie, ils étaient forcément plus ouverts, plus tolérants. Visiblement, elle avait encore été trop naïve.

Alors que la petite brune déambulait dans les couloirs de l’école, elle croisa des élèves qui ciblaient une petite Serpentard. Rin’ n’était pas du tout impressionnante. Elle plus petite que la plupart des autres élèves, même ses cadets, elle avait un physique banal et était plutôt timide. Elle était en revanche une bonne préfète et dégageait déjà une certaine autorité. Elle retira des points aux élèves et aida leur victime. De mauvaise humeur, elle se dirigea d’un pas pressé vers le hall. Prendre son déjeuner, discuter avec des individus sains d’esprit qui ne prenaient pas au sérieux cette fichue lettre, c’était vraiment ce dont elle avait besoin.

Aussitôt arrivée dans la large pièce, elle repéra vite Louis, assis à la table des Gryffondor. Non loin, elle remarqua que peu de Serpentards se mêlaient aux autres élèves, aux autres tables ce qui acheva de l’énerver. S’asseyant bruyamment en face de Louis, elle lui adressa la parole d’un ton où l’on sentait sa colère percer : « Salut ! Toute cette histoire de guerre entre maisons qui est en train de se mettre en place commence doucement à me porter sur les nerfs ! » Elle se servit de la salade de betteraves en entrée. « Et ça va toi ? Tu as passé de bonnes vacances ? Erin ne vit pas trop mal les choses ? » La cousine de Louis faisait partie de la maison des Serpentard, après tout !

[560 mots]


magic scientist


Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé -William Blake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 169
Âge : 16 ans >> 5 Octobre 1996
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: [THEME] L'école de la tolérance...et de la méfiance [PV]   Lun 8 Fév - 15:30

Tolérance & méfiance
This time I'm ready to run. Escape from the city and follow the sun. I don't wanna get lost in the dark of the night. This time I'm ready to run. 'Cause I wanna be free, and I wanna be young. I will never look back now I'm ready to run
Louis ne voyait pas le temps passer. Il était déjà en quatrième année et honnêtement, il n’avait pas vu ses trois premières années passer. Il s’était fait des amis chez les Serdaigle, les Poufsouffle et les Gryffondors, mais il devait bien l’avouer, les Serpentard n’étaient pas vraiment ceux qui se rapprochaient le plus des autres. Payton, par exemple, son amie de Poufsouffle, avait son meilleur ami à Serpentard, et pourtant, Louis ne lui avait jamais parlé. Pire encore, il se demandait si la vipère ne le détestait pas pour une obscure raison dont il ne savait rien. Seulement, les rares coups d’oeil qu’il lui jetaient transpiraient l’antipathie et forcément, Louis ne s’y était pas risqué. Il était peut-être casse-cou, mais il n’était pas suicidaire pour autant. Du coup, il restait à bonne distance des vert et argent, plus par défaut que par principe. Après tout, sa propre cousine était une Serpentard, et il l’adorait de tout son être ! Pourtant, Erin pouvait être une vraie petite peste quand elle s’y mettait. Il savait qu’elle était comme cela parce qu’elle était à moitié japonaise et qu’on la trouvait très, voire trop, différente de sa famille côté britannique. C’était son père qui le lui avait expliqué, une fois, alors qu’il était un peu plus jeune et qu’il ne comprenait pas trop pourquoi les gens regardaient sa cousine aussi étrangement. Lui, n’avait jamais vu en elle une fille métisse. Il avait simplement vu Erin, sa cousine, un point c’est tout. Mais bon, tout le monde n’était pas comme lui, malheureusement !

Depuis la rentrée, un stupide article dans la Gazette du sorcier faisait sensation. Il avait mis le monde magique britannique sans dessus-dessous, tout cela parce que nouvelles élections avaient eut lieu quelques temps plus tôt et qu’une née-mordue était montée au pouvoir. Louis, comme pour beaucoup de chose, ne comprenait pas pourquoi on en faisait tant d’histoire. Hermione Weasley, en plus d’être une ancienne Gryffondor, avait à de nombreuses reprises prouvé sa valeur. Elle avait aidé la célèbre Harry Potter à vaincre le pire mage noir de tout les temps et après sa scolarité, elle avait travaillée d’arrache pieds pour obtenir des droits aux créatures magiques datées d’une intelligence supérieure. Louis n’avait que quatorze ans, et même si ses quinze ans approchaient à grand pas, il n’avait pas connu toute cette époque. Ce qu’il en savait, il le tenait de ses parents ou des livres qu’il avait lu durant son enfance. Mais l’article de la Gazette, long, commenté et argumenté par les journalistes qui n’avaient pas osé le mettre dans son intégralité sans y apporter leurs touches -peut-être de peur qu’on ne prenne les journalistes pour le vrais auteurs, allez savoir- était complètement idiot. On voyait la maison de sa cousine comme celle des pires sorciers de tous les temps. Ce qui était complètement stupide. Sa cousine ne ferait pas de mal à une mouche enfin ! Elle était peut-être un peu bizarre comme ça, au premier abord, mais elle était loin de tuer d’un simple regard !

Assit à la table des Gryffindors, en train de terminer un scone qu’il avait généreusement tartiné de clotted cream et de confiture de fraises, Louis lisait encore cet article. Le journal était sorti un peu plus tôt dans la semaine, mais personne ne cessait d’en parler. Lui ne faisait pas exception à la règle. Il l’étudiait pour des raisons personnelles, et allait entamer un nouveau paragraphe quand Ringo s’assit à ses côtés, le faisant presque sursauter. Il n’avait pas vu ni entendu la préfète de Serdaigle arriver et manqua en même temps de se mordre le doigt plutôt que de mordre dans son croissant.

« Salut Rin. Pas trop de souci niveau préfets ? Vous devez être au coeur des bagarres… »

Louis ne se battait pas. Enfin, presque pas. Il aimait rendre la monnaie de sa pièce à l’abruti qui disait que sa cousine n’était pas sa cousine ou à l’idiot qui lui affirmait que Serpentard n’était qu’une maison de délinquants. Erin n’avait rien d’une délinquante enfin…

« Moi ça va. Les vacances étaient calmes. La rentrée aussi, jusqu’à ce que la Gazette ne sorte… » Louis agita le journal devant lui. « Je ne sais pas trop, je n’ose pas trop lui en parler… Pour moi, elle est totalement différente de tout ce que l’on peut dire sur elle ou même sur les Serpentard. Mais c’est ma cousine, c’est normal… Et toi, avec ton frère ? »

Car Ringo avait un petit frère loin d’être un vrai petit ange, de ce que Louis en savait. Et ce qu’il en savait, c’était ce que Ringo lui avait raconté. Être une née-moldue, ce n’était pas évident, et elle en avait payé le prix. Il ne savait pas si sa mère était passée au dessus de son dégoût pour les sorciers, mais Donovan, récemment entré à Pouillard lui aussi, n’était pas non plus le plus réceptif du monde, de ce qu’il en savait !
acidbrain

[821]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Serdaigle

Parchemins : 469
Âge : 15 ans (1er octobre 1996)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: Re: [THEME] L'école de la tolérance...et de la méfiance [PV]   Lun 8 Fév - 17:26

Etant une née moldue, l’article publié dans la Gazette l’avait indigné. Ces histoires de sang, de ‘véritables’ sorciers étaient totalement dépassées. Les individus qui n’avaient aucun sang de moldu dans les veines se comptaient sur les doigts de la main. Le rejet des nés moldus s’était fini après la mort du mage noir Voldemort. Un tel article aujourd’hui faisait réagir tout le monde….contre ceux dit pro sang pur, les Serpentard. Dans les deux cas, cibler les nés moldus ou cibler les Serpentard, Ringo trouvait que c’était totalement stupide. C’est vrai que certains d’entre eux étaient particuliers, mais ce n’était pas une caractéristique de la maison et on pouvait trouver des personnes hautaines, des garces et des idiots partout ailleurs.

L’atmosphère qui semblait couvrir tout Poudlard commençait donc doucement, mais surement à la gonfler. Or, il en fallait généralement beaucoup pour énerver la jeune fille. Mais là elle n’en pouvait plus. Aussi, pour se détendre un peu, elle se décida à aller déjeuner et comme elle s’en doutait, elle y retrouva son ami Louis. Comme elle appréciait grandement le gryffon, elle se décida à aller s’installer près de lui.

« Je n’ai pas de soucis à titre personnel. Mais tout à l’heure, par exemple, j’ai puni des deuxièmes années car ils insultaient une Serpentard. Là, ils l’ont pris mal et m’ont demandé pourquoi je défendais une garce pareil…Ils ont arrêté quand j’ai menacé de leur retirer plus de points. Mais c’est assez agaçant, je n’ai pas envie que ça se produise trop régulièrement, même si je pense que ce sera le cas. » Elle soupira. « Par contre je te raconte pas quand je suis avec Candys…Certains nous ont adressé des regards vraiment mauvais lors qu’on a fait la ronde l’autre soir. » Alors que Candys, c’était vraiment une fille super sympa, adorable comme tout ! Même son jumeau, Noé, qui paraissait très froid d’apparence, était formidablement gentil. Alors que des élèves attaquent ces personnes-là, ça dépassait Rin’. Vraiment.

« Oui, je comprends. Je n’ai pas non plus osé aborder le sujet avec Candys. Mais honnêtement, qui, dans la maison des Serpentard est aussi horrible que ce que l’auteur décrit dans cette lettre ? Ces pensées sont tellement vieilles, ringardes maintenant. Plus personne ne distingue les sorciers selon leur statut de sang maintenant. Ou alors, ils savent bien le cacher. » Ringo observa un petit silence. « Disons que ça va de mieux en mieux. Cela lui faisait vraiment peur de rentrer ici. Mais en même temps il m’a expliqué qu’il était aussi très envieux et que c’était pour cela qu’il avait été aussi désagréable avec moi. Je l’avais deviné. Et je peux le comprendre. Alors on se reparle et le pardon viendra après. » Elle eut un sourire. « Ma mère me reparle d’ailleurs ! Sans me regarder avec un air de dégoût, ça change. Je crois que ça lui a fait un coup de voir que Donovan aussi était un sorcier. Donc que ce n’était pas une de mes inventions bizarres pour me rendre intéressante. Elle essaye de se faire pardonner un peu mais avec elle, ça ne viendra pas de sitôt. » Ringo avait trop souffert de cette situation pour tout oublier avec de beaux cadeaux et des attentions. « D’ailleurs, elle aurait surement été affligée de lire l’article de la Gazette et de constater que certains sorciers ne pouvaient pas voir les nés moldus, et encore moins les moldus tout court. » Bien des individus qui n’étaient pas sorciers l’aurait été mais heureusement, la Gazette des Sorciers ne s’adressait qu’à ces derniers.

[595 mots]


magic scientist


Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé -William Blake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 169
Âge : 16 ans >> 5 Octobre 1996
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: [THEME] L'école de la tolérance...et de la méfiance [PV]   Jeu 11 Fév - 18:03

S’il y avait une chose dont le rouge et or était content, c’était de ne pas être préfet. Sa mère avait bien montré sa déception lorsqu’il avait reçu sa lettre sans badge mais lui, il en était très content. Car sinon, cela voudrait dire moins de parties d’escalades dans le parc et des rondes obligatoires… Pas de quoi le ravir énormément.

« Avec qui ? Ah, la préfète de Serpentard ? Bah, de toute façon, ceux qui croient l’article sont bêtes. »

D’accord, il n’était pas un fan des Serpentard, mais il ne pensait pas non plus qu’ils étaient tous des tueurs en herbe ! Peut-être que certains dépassaient les bornes, il savait qu’il y en avait qui n’hésitaient pas à maltraiter les autres élèves juste parce qu’ils étaient plus vieux, plus doués en magie, peut-être aussi plus riches ou plus il-ne-savait-quoi, mais bon, de là à se dire qu’ils allaient tuer quelqu’un il y avait quand même un gouffre ! Et puis ça ne concernait pas forcément que des Serpentard. La preuve en était que les Gryffondors se laissaient eux aussi allé à la violence –et ils n’étaient probablement pas les seuls, mais les autres ne s’étaient pas encore faits pincés voilà tout !

« Je ne sais pas. Je ne connais pas trop les plus grands. Mais il y en a qui ne sont pas sympas, ce n’est pas nouveau. Pour le sang, c’est juste qu’ils font profil bas. Ca se voit que tu ne vas pas aux soirées de ma mère… Et pourtant, on est sang-mêlés depuis longtemps ! »

Mais il y avait toujours des gens pour tout critiquer. Et depuis que Hermione Weasley était devenue Ministre de la Magie au début de l’été, Louis avait eut tout le loisir, durant les vacances d’été, de guetter les réactions de chacun. Si lui s’en fichait pas mal, il avait vu certains invités de sa mère s’offusquer. Le Ministère n’était « plus ce qu’il était » et le monde magique allait « en subir les conséquences », tout ça parce qu’une née-moldue avait pris le pouvoir. Pourtant, les élections avaient été ouvertes à tout le monde… Enfin, elles pouvaient toujours êtres truquées, qu’est-ce qu’il en savait lui après tout… Et comme il s’en fichait surtout !

« Découvrir la magie comme ça, ça ne doit pas être évident de toute façon. Je me demande comment avait réagit Madame Weasley ! Ca doit te changer toute ta vision du monde… Si jamais la magie venait à disparaître, je ne sais pas trop comment je réagirais moi. »

Car il avait les réflexes du jeune garçon élevé dans la magie. La poudre de cheminette, les balais volants, les sortis de sa mère pour réaliser certaines tâches… Bien évidement, si tout cela venait à disparaître, Louis ne savait pas trop comment il réagirait. Est-ce qu’il deviendrait fou ? Peut-être pas, après tout, il n’était pas un Sang-Pur, et il avait été à l’école primaire moldue. Mais pour d’autres, cela serait sans doute la fin du monde. Louis se rappelait vaguement de la fois où cela était arrivé, mais il était alors trop jeune pour vraiment s’en souvenir. Ou alors il n’y avait absolument pas prêté attention, c’était possible également. Néanmoins, il ne pouvait pas être d’accord sur toute la ligne avec Ringo. Elle avait son avis tranché sur la question parce qu’elle ne connaissait pas le reste de l’univers magique.

« C’est cool si elle te reparle. Mais tu ne comprends pas les autres, et ta mère non plus. Le monde magique change doucement depuis qu’on est né, ce n’est pas en dix ans que de grands changements vont s’opérer. Les moldus n’ont pas à connaître la magie, et cela ne changera jamais. Je n’aimerais pas être une bête de foire parce que je suis un sorcier… »

Et comme il avait un peu un pied dans chacun des mondes, Louis estimait qu’il avait une vision un peu moins étroite que les Nés-Moldus ou les Sang-Purs. Il trouvait des avantages et des inconvénients aux deux mondes et faisait de son mieux pour comprendre les avis de tous. Même s’il était d’accord sur le fait que les Serpentard n’étaient pas tous des mages noirs, il comprenait également qu’on veuille éviter de trop ouvrir le monde des sorciers aux Moldus. C’était compliqué, comme débat, maintenant qu’il y pensait !
acidbrain

[726]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Serdaigle

Parchemins : 469
Âge : 15 ans (1er octobre 1996)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: Re: [THEME] L'école de la tolérance...et de la méfiance [PV]   Mer 17 Fév - 18:59

Ce qui était drôle pour Ringo, c’était qu’elle était une préfète accomplie, très sérieuse, qui était parfaite pour son poste, et que son ami le plus proche, Louis, lui, avait redouté de devenir préfet. Mais c’est ce qui était intéressant, les amis de Ringo étaient assez différents les uns des autres et étaient assez différents d’elle, aussi. Et tant mieux ! Ringo n’était, de toute façon, pas une fille linéaire avec une seule face. Elle était studieuse, oui, mais avait aussi une imagination sans limites. Elle était aussi rêveuse et naïve. Perfectionniste et un peu hautaine. Elle n’était ni téméraire, ni aventureuse, cependant, et c’est sans doute ce qu’elle admirait le plus chez Louis.

« Oui c’est ça. C’est clair. Cela m’énerve tellement quand je vois ces gens fixaient les Serpentards avec une lueur de méfiance. Cet article est stupide. » Rin était certes, très touchée par son statut de née moldue mais elle prêchait la tolérance à tout va. C’était une valeur importante de sa famille et paradoxalement, défendue par sa mère (oui, oui…) C’était pour cela qu’elle jugeait assez sévèrement ceux qui avaient pris au sérieux cet article et déclaraient la guerre aux Serpentards. Ringo savait, bien évidemment, que beaucoup de mages noirs se retrouvaient chez les verts et argent. Mais c’était dépassé tout ça. Peut-être que certains pensaient toujours que les sangs purs étaient supérieurs aux autres sorciers mais ce n’était plus la majorité. Cette pensée là vieillissait et, peut-être, bientôt disparaitrait. Enfin c’est ce qu’elle pensait…Mais d’après ce qu’elle comprenait à travers les paroles de Louis, elle se montrait vraiment trop naïve. « C’est vrai ? Je n’aurais pas cru…Mais peut-être que c’est comme le racisme. Ca ne disparaît pas parce qu’on en parle moins. »

Naître dans un monde totalement normal, surtout quand vous avez des parents scientifiques, dans un cadre finalement très cartésien et découvrir tout un autre monde, beaucoup plus magique, plus poétique…pour Ringo, ça avait la concrétisation d’un rêve, de son imagination. Elle vivait la vie qu’elle avait tant enviée en suivant les héroïnes de romans. Mais pour d’autres, comme son frère, ou leur mère qui avait vu surgir ce monde qu’elle avait tant essayé de repousser, de ne pas accepter. « Ça change tout effectivement. Il y a un avant et un après. Et tu ne peux jamais oublier, retourner en arrière ou t’enfuir. Tu dois juste accepter d’en faire partie. Pour moi, ça a été facile, j’ai toujours voulu avoir un don. Mais quand tu as un esprit très scientifique, et qu’on te dit qu’un autre monde, avec des personnes qui ont un talent immense, qui pourraient littéralement écraser les peuples et prendre le contrôle, c’est plus difficile. C’est tout un chemin afin de reconnaître l’autre. » Elle eut un sourire lorsque Louis se demanda comment il pourrait se débrouiller si la magie disparaîtrait. C’était sûr que si on enlevait la magie à des personnes qui en avait toujours eu, ils seraient perdus. Comme ça avait d’ailleurs été le cas lors de la disparition de la magie des années auparavant –ce que Rin avait bien pu se rendre compte en lisant les livres sur l’histoire des sorciers.

« Je n’ai pas dit que les moldus devraient connaître le monde sorcier. Crois-moi, je sais plus que toi ce que c’est d’être une bête de foire. Et j’ai vu la réaction d’un moldu en particulier. Alors, je suis encore plus convaincu que les sorciers doivent rester cachés. Mais ce n’est pas pour ça que je comprends ceux qui sont anti moldus. Et je comprendrais que les moldus s’offusquent de cela. » Mais comme le disait si bien Louis, elle n’était pas vraiment objective par rapport à ça.


magic scientist


Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé -William Blake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [THEME] L'école de la tolérance...et de la méfiance [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[THEME] L'école de la tolérance...et de la méfiance [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Effondrement en Haiti: de la mairie au propriétaire de l'école .
» Nashville - Rappel du Club École -
» Effondrement de l'école ''Grace Divine''Canapé Vert
» Des actions pour le maintien des filles à l'école

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 21 (2011-2012)-
Sauter vers: