AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 The Ministry of Magic • Savoir s'aider entre stagiaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Ministère

Parchemins : 344
Âge : 23 ans ( 02-01-1990 )
Actuellement : Sergent détective à la brigade de police magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Faris

MessageSujet: The Ministry of Magic • Savoir s'aider entre stagiaires    Mar 9 Fév - 18:38

Nikolaï était de retour en Angleterre depuis trois mois maintenant après plusieurs années passés dans son pays natal. A vrai dire dès qu'il avait quitté Poudlard, il avait tout quitté pour s'exiler loin de ceux qui l'entouraient. Il ne désirait plus entendre parler de Poudlard, ne donna plus de contact à sa famille du foyer et surtout il n'avait plus à voir Joy. Leur histoire ne s'était pas vraiment bien terminée et durant les dernières années qu'ils avaient passé ensemble à Poudlard, Nikolaï avait complètement ignoré la jeune fille. Il avait été amoureux d'elle, elle était sortie avec un autre. Certains diraient que c'est normal, elle s'est rendue compte de ses vrais sentiments pour Roy Bradley. Ce que Nikolaï considérait comme une trahison en revanche c'était plutôt le fait qu'il s'agissait de sentiments qu'elle avait de bien présent alors qu'ils avaient déjà commencé à sortir ensemble. Il n'était pas dupe et qu'elle ne l'admette pas, cela lui avait fait du mal. Il avait vraiment eu l'impression qu'elle s'était moqué de lui tout le long et c'était ça qu'il ne lui pardonnait pas. Alors pour lui faire plus de mal, parce qu'elle avait été déjà très touchée par la fin de leur amitié, il lui avait avoué la vérité sur leur situation familiale, une vérité dont elle ne s'était même pas doutée. Pour lui prouver qu'elle se berçait d'illusion en pensant qu'ils pouvaient entretenir une relation fraternelle, il lui avait prouvé qu'au final elle ne savait rien de lui. Ainsi avait commencé l'autodestruction sociale de Nikolaï.

C'était il y a six ans. Trois ans plus tard il était parti pour la Bulgarie, y était resté jusqu'à Juin 2011 après avoir été sûr d'obtenir un job au ministère de la magie. Le garçon, après de multiples courriers avait enfin obtenu un stage au département de la justice magique dans la brigade de police magique. Pourquoi avait-il cherché dans ce domaine ? Pensant au départ travailler dans le département de la coopération magique internationale, son gout pour l'action et pour la justice l'a finalement amené à être attiré par la brigade de police magique. Et parce que son passé concerne des criminels non sorciers mais présents dans le monde magique (a.k.a des Cracmols), ce n'était pas la peine de chercher à entrer chez les aurors. Oui, sa motivation derrière la recherche de ce travail était aussi pour se venger de ceux qui avaient assassiné parents. Mais parce qu'il reste profondément bon à l'intérieur, il n'était pas question de s'y prendre de manière illégale. Si un jour il venait à être capable de les coincer et de les mettre sous les barreaux, Nikolaï serait pleinement satisfait.

Nikolaï était donc revenu en Angleterre pour le travail, mais aussi parce que sa soeur finissait par lui manquer avec le temps. Il louait un assez grand appartement à Londres, mais recherchait activement un colocataire car bientôt l'argent viendrait à lui manquer pour le financer. Le problème c'est qu'il n'avait pas trouvé plus petit donc l'idée du colocataire lui était venu. En attendant d'en trouver un il se serrerait la ceinture pour faire tenir l'argent le plus longtemps possible et puis avec son nouveau travail il allait au moins pouvoir joindre les deux bouts.

Il quitta son appartement pour se rendre jusqu'à l'entrée de service du ministère avant d'arriver dans le gigantesque atrium. Il n'était venu qu'une fois il y a peu afin de repérer les lieux pour ne pas se perdre dès le premier jour et il avait bien eu raison. Il traversa l'atrium pour atteindre l'ascenseur et monter jusqu'au deuxième étage. Le département de la justice magique était lui aussi immense et comprenait toutes sortes de mini département à l'intérieur. Il traversa les longs couloirs pour se rendre jusqu'à la brigade de police magique. Il était habillé d'un jean et d'une chemise avec cravate sous une cape de sorcier. Lorsqu'il arriva dans les bureaux de la brigade il fut étonné de trouver le tout assez normal à l'exception des nombreux papiers volants dans les airs. Cela ressemblait presque à une brigade de police moldus, celles que l'on voyait à la télévision. Une jeune femme lui demanda ce qu'il désirait en venant ici. « Je suis stagiaire, je commence aujourd'hui, Nikolaï Hristov. » dit-il. Son accent était revenu au galop après ses quelques années en Bulgarie bien qu'il tentait de l'atténuer. Ca n'était pas franchement facile. « Ah oui... Malheureusement votre titulaire...celui que vous allez suivre, n'est pas encore arrivé. Hum qu'est ce qu'on va faire... » Elle se mit à réfléchir le temps de laisser à Nikolaï le plaisir d'explorer un peu du regard son futur environnement de travail. « Ah je sais suivez moi. » Elle tourna les talons pour passer entre les bureaux des employés, le garçon derrière lui. Elle s'arrêta finalement au bureau d'un jeune homme, un poil plus jeune que Nikolaï d'ailleurs. « Mr Spencer, je vous présente Nikolaï Hristov il est stagiaire comme vous et il va commencer aujourd'hui. Je peux vous le laisser pour lui présenter le service ? Très bien. » Sans attendre la réponse, la jeune femme était déjà parti laissant Nikolaï devant cet inconnu. Le rouquin esquissa un sourire gêné et il ne s'étonna pas de sentir ses joues un peu rougir. « Heu bonjour, je m'appelle Nikolaï Hristov et je suis stagiaire et euh...vous aussi donc ? » demanda-t-il. Il ne savait pas s'il pouvait se permettre de tutoyer même un autre stagiaire que lui. Après tout même s'il était plus jeune il ne le connaissait pas et il n'était pas encore habitué à l'environnement dans lequel il se trouvait donc il était plutôt partant pour vouvoyer tout le monde pour le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 343
Âge : 19 ans [6.6.93]
Actuellement : Employé au Département de la Justice Magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: The Ministry of Magic • Savoir s'aider entre stagiaires    Sam 13 Fév - 22:59

Savoir s'aider entre stagiaires
No matter what they tell us. No matter what they teach us. We can't deny what we believe in. Life is ours. And we live it our way. Our own way. We have found out. Our own way. We're gonna make it. Our own way. We don't care about. What they say. Don't wanna wait another day. Another day. We gonna make. We gonna make it. Our own way.
Le Ministère de la Magie. Connor l’avait voulu, Connor l’avait eu. Depuis les années qu’il bassinait famille et amis avec l’emploi qu’il voulait faire, enfin, il avait eu l’occasion de faire ce qu’il voulait. Et il s’était attelé à la tâche depuis déjà deux ans. Alors qu’il n’était qu’en sixième année, il avait posé des questions pointues et précises aux membres du Ministère de la Magie qui avaient accompagné la délégation de Poudlard. Bien qu’il n’avait pas spécialement pu parler aux personnes qui l’intéressaient réellement, comme le Ministre de la Magie de l’époque –qu’il comptait bien détrôner un jour- et avait pour le coup redoublé d’effort dès lors qu’il n’avait pas été sélectionné pour être le champion de Poudlard. Et cela avait porté ses fruits puisqu’il avait pu intégrer le Ministère de la magie britannique dès le mois d’Août. Pas spécialement avant certains autres, mais il avait donc déjà un mois d’expérience et avait pu commencer à se faire ses marques.

Après, il n’était que stagiaire et ne faisait pas grand-chose. La plupart de sa journée était occupé à l’étude de dossiers, parfois barbants, des Tireurs d’élite de Baguette Magique. Il devait les ranger, car ce n’était le fort des Tireurs d’élite, faire attention à ce que toutes les preuves et autres papiers importants étaient présents et les ranger dans l’immense bibliothèque de la brigade. De nombreux dossiers étaient en désordre complet, d’autres étaient vieux comme le monde et pleins de poussière, et enfin, certains ne se comportaient que d’une seule et unique feuille. Il faisait également les dossiers de mission, que les tireurs d’élite venaient chercher avant de partir en mission. Loin des aurors qui s’occupaient des mages noirs en priorité, ces hommes là défendaient  le monde magique jour après jour contre les criminels et ceux qui brisaient ou risquaient de briser le secret magique. Et pour le moment, Connor n’avait pu qu’en entre-apercevoir quelque uns. Il n’avait même pas pu leur demander quelques minutes de leurs temps, puisque souvent, ils passaient en coup de vent récupérer leur prochaine mission et repartaient comme ils étaient venus.

Aujourd’hui, Connor vérifiait les informations qu’il avait sur un dossier relativement compliqué. Depuis que la Gazette du Sorcier avait publié un article annoté sur Serpentard et son potentiel de mages noirs, les interventions liées à cet article croissaient jour après jour. Assit à son bureau, Connor avait des feuilles partout et il mordillait nerveusement son crayon de papier, révisant chacune des informations. Alors qu’il allait faire une annotation sur un couple de moldus pris en grippe sur le Chemin de Traverse, l’apparition de la réceptionniste le fit s’arrêter dans son élan. Son regard se posa instinctivement sur la personne qui l’accompagnait. Puis, comme s’il avait le choix, on le planta là avec le nouveau venu. Génial. Connor n’était pas du genre hyper sympathique, Serpentard et colérique dans l’âme –alors forcément, vu le contexte actuel, vous vous doutez bien qu’il était à cran- et poussa un soupir, posant son crayon.

« Salut. Spencer. Connor Spencer. Je suis là depuis Août. Ton bureau est là. » Il désigna d’un coup de tête le bureau en face du sien, faisant dos à la porte. « Je ne sais même pas pourquoi elle veut que je te fasse visiter, on ne va nulle part de toute manière… »

Cette réceptionniste était franchement chiante. Elle le savait pourtant, elle était là depuis bien assez longtemps. Si Connor avait de la chance, il pourrait suivre les tireurs d’élites dans un an. Six mois s’il faisait preuve de capacités extraordinaires. Alors bon, lui il voulait bien trimballer le nouveau venu, mais cela lui ferait perdre du temps sur son dossier et il était assez conséquent pour qu’il ne prenne trois Poudlard Express de retard !

« Bon, viens, de toute manière, on ne peut pas faire grand-chose d’autre. » Connor se leva et fit signe à Nikolaï de le suivre. « Pourquoi tu as choisi ce département ? Tu n’as pas l’air d’être d’ici.»

Il avait noté un accent, et il lui rappelait légèrement Valeriya, son ex lithuanienne qu’il avait eut lors de son année à Durmstrang. Et puis après tout, s’il était coincé avec son nouveau collègue, autant essayer de paraître sociable. Des fois, il aurait aimé que Jade déteigne un peu sur lui, en sept ans à Poudlard.
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 344
Âge : 23 ans ( 02-01-1990 )
Actuellement : Sergent détective à la brigade de police magique


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Faris

MessageSujet: Re: The Ministry of Magic • Savoir s'aider entre stagiaires    Jeu 25 Fév - 13:48

Apparemment l’arrivée de Nikolaï semblait interrompre l’autre stagiaire dans son travail puisque ce dernier ne tenta même pas de retenir son soupir. Pour autant il eut la politesse de se présenter et de lui montrer où se trouverait son bureau. Nikolaï ne s’était pas attendu à avoir son propre bureau, il s’était plutôt imaginé sur une chaise à suivre son tuteur. Apparemment ça n’était pas le cas et tant mieux. Puis alors que Nikolaï était plutôt émerveillé par cette simple surface rectangulaire, le dénommé Connor qui semblait à tout prix vouloir confronter le bulgare à la réalité, lui expliqua qu’il ne comprenait pas qu’on cherche à faire visiter les lieux à Nikolaï sachant qu’en tant que stagiaire il resterait derrière son bureau. « Ah oui ? Jamais sur le terrain ? » Demanda-t-il. Enfin, comment était-il censé apprendre à travailler s’il ne faisait pas le travail pour lequel il cherchait à postuler ? « On fait que la paperasse ? » posa-t-il encore comme question. Peut être parce que c’était le début. Peut être parce qu’ils étaient encore jeunes dans le service et qu’il fallait savoir un peu en quoi consistait le travail de la brigade de police magique avant de s’aventurer sur le terrain. Nikolaï avait au moins ce don pour chercher le positif dans tout ce qu’il avait en face de lui (à l’exception de sa relation avec Joy cela va de soi.)

Finalement le jeune homme daigna bien faire visiter les lieux à Nikolaï ce qui ravit le grand rouquin. « Merci Connor. » répondit-il. L’appeler par son prénom, une tentative de faire preuve de sympathie. Après tout Connor n’avait pas hésité à tutoyer Nikolaï, au moins il ne semblait pas y avoir de hiérarchie parce que le jeune homme était arrivé avant le rouquin et tant mieux. Puis tandis qu’ils commençaient à avancer, Connor lui demanda ce qui avait amené Nikolaï dans ce département alors qu’il ne semblait pas être d’ici. « Hum je savais pas qu’il fallait être purement anglais pour faire parti de la brigade de police magique. » répondit-il sans aucune animosité dans sa voix. Son ton était plutôt celui d’un enfant posait la plus innocente des questions. « J’ai fait mes études ici, je suis juste retourné dans mon pays d’origine il y a peu et j’ai repris mon accent. » expliqua-t-il. Si Connor avait lui aussi fait ses études à Poudlard, il était difficile pour Nikolaï de le replacer dans l’une des quatre maisons. D’abord parce que Connor semblait un poil plus jeune que le bulgare et aussi parce qu’après son voyage en Bulgarie, le rouquin avait effacé pas mal de têtes de son esprit à l’exception des personnes avec qui il s’était lié d’amitié.

« Et toi pourquoi tu as choisi ce département ? » demanda-t-il. Il lui retourna la question par simple curiosité. Qu’est ce qui pouvait amener quelqu’un à joindre les forces de l’ordre magique ? Parce qu’à Poudlard dès que les BUSEs commençaient on entendait surtout certains dirent qu’ils voulaient être Auror, il était rare en revanche d’en voir d’autres dire qu’ils voulaient faire partie de la brigade de police magique sauf s’ils avaient dans l’espoir d’être membre des tireurs d’élite de baguette magique. Ce n’était pas l’objectif de Nikolaï qui préférait s’en tenir à un simple rôle d’agent. « Vous faites comment ici pour la pause repas ? » demanda le bulgare subitement. Il demandait parce qu’il était plutôt grand mangeur bien qu’il soit plutôt fin comme garçon et il ne savait pas s’il devait se préparer quelque chose bien avant de venir ou pourrait sortir pendant un temps de pause à midi pour aller se chercher un truc à l’extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Ministry of Magic • Savoir s'aider entre stagiaires    

Revenir en haut Aller en bas
 
The Ministry of Magic • Savoir s'aider entre stagiaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les expressions et vocabulaire à savoir par votre perso
» La Tour du Savoir
» question sur : le savoir construit les hommezs
» Dans la vie , il est important de savoir perdre que de savoir gagner. A 70 ans ,
» Age of Magic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 21 (2011-2012)-
Sauter vers: