AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ma super copine ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 502
Âge : 17 ans [février 1995]
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Un village en bordure de Londres
Célébrité:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Ma super copine ! [PV]   Mer 10 Fév - 14:20

Ma super copine !
Opaline & Mia
Nous sommes amies malgré nos différences.


Opaline devait bien admettre que sa vie était devenue plus compliquée depuis l'année précédente. D'abord, elle s'était disputée avec Daryl… ensuite, ils s'étaient réconciliés. Mais aucun des deux n'avait été clairement capable de dire qu'ils étaient en couple, du coup, même si Opaline savait très bien où elle en était sentimentalement, elle n'avait aucune idée de comment faire pour clarifier la situation. La seule réelle amélioration, donc, c'était qu'elle ne laissait plus aucun garçon s'approcher trop près d'elle, histoire que Daryl ne lui refasse pas encore une crise ! Pendant des mois, elle avait eu aussi des problèmes de sommeil. N'ayant jamais connu sa mère mais sachant très bien comment elle se comportait avec les hommes, Opaline avait eu peur que ses problèmes avec Daryl ne soit le symptôme de quelque chose de plus grave. Et si elle était comme sa mère ? Et si elle n'était pas capable d'entretenir une relation saine avec quiconque ? Puis, finalement, le temps avait fait son œuvre, et elle avait plus ou moins décrété qu'elle vérifierait ça en temps utiles. Les examens avaient approché, elle avait du réviser pas mal pour ses BUSES et compenser tout ce que ses insomnies lui avait provoqué comme soucis scolaires, et ensuite ça avait été l'été durant lequel elle avait un peu vu Daryl… mais rien de très probant. Ils avaient commencé l'année scolaire comme ils l'avaient fini : en étant pas en couple mais presque quand même.

La jeune femme étant toujours très occupée (elle se chargeait de ré-ouvrir Sterne, le club de danse de l'école), elle passa dans les toilettes des filles pour arranger sa coiffure avant d'aller mettre au point une nouvelle chorégraphie. Mais elle fut surprise de trouver Mia au même endroit, devant un des miroirs. « Tiens, salut Mia ! Tu vas bien ? » Opaline s'approcha en souriant. Elle était très amie avec Mia depuis leurs débuts à Poudlard, et ce même si la jeune fille était à Serpentard. Opaline avait un problème avec cette maison (mais pas au point de ceux qui croyaient l'article de la Gazette quand même), mais c'était très personnel. C'était seulement qu'elle ne voulait pas s'inscrire dans la lignée familiale. De fait, l'appartenance de Mia à cette maison n'avait jamais été un obstacle, d'ailleurs les neveux d'Opaline s'y trouvaient aussi.

Opaline sortit sa brosse à cheveux et commença à essayer de mettre de l'ordre dans sa tignasse brune. Puis elle attrapa son chouchou et se fit une queue de cheval haute. A cet instant, des filles de septième années qu'Opaline n'aimait pas beaucoup entrèrent. Mais quand elles virent Mia et Opaline, elle se regardèrent, sourirent bêtement d'un air moqueur et s'en allèrent. La jeune Montgomery les avait fixé d'un air froid jusqu'à ce qu'elles disparaissent, sûrement à la recherche de toilettes plus « fréquentables ».

« Je déteste ces filles. » Commenta Opaline quand elle fut sûre de ne pas être entendue. « Non seulement elles colportent les rumeurs contre les Serpentards mais elles ont essayé de draguer Daryl. Les sales pestes ! » Mais qu'elles ne s'en approchent pas trop près parce que Opaline était extrêmement possessive et absolument pas prête à partager son meilleur ami et presque petit copain avec d'autres.

{537}


Miss Poudlard 2012

Opaline Montgomery • Gryffondor


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 45
Âge : 17 ans - 15 Septembre 1994
Actuellement : 7ème année


MessageSujet: Re: Ma super copine ! [PV]   Ven 12 Fév - 3:27

Mia en était maintenant à l’avant dernier année à Poudlard. Comme elle a trouvé jusqu’à maintenant ? Terrible… D’abord, elle n’aime pas l’école, tout ce qui était devoir, étudier et faire les examens, elle détestait celas. Elle passait le plus clair de son temps à s’embrouiller et à faire que des mauvais coups. Ce qui lui avéra des retenus les plus chaotique de tous les temps. Les enseignants et même la direction ne savait plus comment faire pour lui remettre dans le droit chemin. C’était une fille rebelle et se prosterner contre l’autorité était son temps favori. Elle aimait bien rouspéter et de hurler jusqu’à ce son entourage devienne sourde. Depuis sa rentrée, elle n’avait pas changé d’un poil. Sauf si on parle qu’elle avait bien vieillie et que malheureusement pour les gens qui la côtoyaient se désolais de voir Mia se tenir d’un comportement aussi nuisible et très désespérant.
Alors, pour la sixième année, la Serpentard rentrait pour le premier cours de danse. Elle s’était levée de mauvais poil et son humeur se répercutait sur son moral et prenait trois fois plaisir d’envoyer les autres praires ailleurs. Elle descendit rapidement les marches de l’escalier et comme elle n’avait pas envie de sociabiliser avec les autres camarades de sa maison, se dirigea vers la sortie de son dortoir. Elle arpenta le couloir la menant vers la salle de cours. Pour une raison étrange, Mia se dirigea vers la salle de bain pour prendre possession d’un miroir. Elle trouve alors son reflet de son visage très terne, fatiguée. Elle ne dormait pas très bien ces temps-ci et avoir l’impression que l’année sera longue cette fois-ci.

Tout en étant songeuse devant son miroir ou elle admira son sosie, entendait une voix qu’elle connaissait très bien. Elle était sa grande amie depuis sa rentrée à Poudlard, malgré qu’elle soit dans les maisons différentes. Cela n’empêchait pas aux deux filles d’êtres proches. Ce n’est pas parce qu’elle était dans la maison des verts, c’est-à-dire Serpentard et son amie une Gryffondor qu’elle ne pouvait jamais parler. Au contraire, elles se fichaient bien de ce que les allaient penser d’elles. Mia se disait qu’il y avait des choses pires comme par exemple le fait d’être enfermée et loin de sa famille dans une grande école ou elle ne pouvait pas voir sa famille comme elle le voudrait. Bref, son amie arriva alors à côté d’elle et lui lança dans une humeur qu’elle le qualifierait énervante pour aujourd’hui. « Tiens, salut Mia ! Tu vas bien ? » Elle ne répondait pas toute suite, elle ouvrit d’abord les robinets pour tremper ses mains pour éponger son visage, question de lui redonner un peu les couleurs. Elle referma les robinets et se leva pour observer une nouvelle fois son visage. Tout en observant son visage dans le miroir et les goûtes d’eau qui tombèrent une à une dans le levier. Elle ne remarqua aucun changement, toujours le visage amorphe. Elle observa enfin son amie à travers le miroir pour lui répondre enfin à sa question : « Ça pourrait aller mieux. » qu’elle finissait par dire en soupirant. Elle vit son amie qui prenait soin à ses cheveux paré pour le cours de danse. Elle se retourna pour poser ses fesses sur le lavabo, de sorte qu’elle s’éloigne du miroir avant désespérer davantage. Elle remarqua alors que certaines filles semblaient avoir un plaisir mesquin à rire rentrèrent dans la salle de bain mais en ressortirent aussi rapidement que d’être entré. Elle commençait à être habituée d’entendre les râlements, parce que tout simplement sa maison est signe d’ennemie des autres maisons. Elle entendit alors son amie critiquer sur les filles. « Je déteste ces filles. » et puis s’en suis le reste. « Non seulement elles colportent les rumeurs contre les Serpentards mais elles ont essayé de draguer Daryl. Les sales pestes ! » Combien de fois, elle avait entendu des rumeurs aussi ridicules des uns des autres ? Des millions et ce n’est pas demain que ça va cesser, non loin de là ! Même si elle était du même avis qu’Opaline, elle ne pouvait rien faire, autre que de leur donner un coup de poing. Ça ne changerait pas du tout leur perception et en prime, une retenue pour les avoir donné une leçon avec son poing. « On déteste tous les filles qui colportent des rumeurs sur notre maison, même à ça. On ne peut rien y faire et tu le sais toi aussi… ». Elle regarda alors son habillement pour s’assurer que tout est correcte que son legging est bien en place. « Tu sais, ces garces, vont partir. Donc, ce sera à nous d’assurer notre place et crois moi, personne ne va râler contre nous ! » Lançait-elle avec un air de défi. Elle avait bien hâte d’en être à la dernière année. Elle en était certaine que les autres vont devoir se ranger aux autres élèves de la dernière année, dont elle pour qu’il se soumettent à ses chantages émotifs quand elle aura besoin d’un service « particulier ». « Sinon, ou tu en est avec Daryl ? Tu ne m'avais pas dit que tu n'étais plus avec lui ? Tu es revenu avec ? » Quant aux amours de son amie, elle essayait de se démêler. Déjà qu'elle est assez difficile à suivre. Si on parle de ses amours, c'est encore plus extra compliqué. Mia était bien célibataire, quoiqu’elle aurait voulu simplement une histoire d'un soir, mais elle n'avait pas la facilité de prendre un prétendant qu'il soit juste beau, sexy et qu'il soit charmant... Non, parmi les élèves, il n'y en avait pas dans ses choix de critères de la belle...

[946]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 502
Âge : 17 ans [février 1995]
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Un village en bordure de Londres
Célébrité:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Ma super copine ! [PV]   Sam 13 Fév - 16:12

Opaline haussa les épaules tout en continuant à s'occuper de ses cheveux. Parfois, elle se disait qu'elle devrait les couper, que ce serait plus pratique, puis elle se disait que c'était quand même ce qu'elle avait de plus beau, alors elle renonçait. Cette chevelure brune et dense, c'était tout ce qu'elle avait de sa mère, le truc qui faisait qu'on pouvait dire que quelque part elle lui ressemblait… alors elle avait du mal à se dire qu'elle pouvait s'en séparer. Même si c'était sûrement, effectivement, plus pratique de se coiffer quand on n'avait pas les cheveux qui vous tombaient jusqu'en bas du dos.

« Mais ça ne t'énerve pas ? Je veux dire, elles essaient quand même de faire croire que toi et les autres Serpentards vous faites de la magie noire et des tas de trucs ignobles ! Juste parce qu'un mec dans un article a appelé les sang purs à se rebeller et à faire plein de petits mangemorts. Franchement… c'est idiot, non ? Et je suis bien placé pour m'y connaître en Serpentard, ma famille proche en compte un paquet. » Sa mère avait été à Serpentard mais Opaline ne se souvenait quasiment pas d'elle (voire pas du tout), en revanche, elle avait été élevée par Christian et Ashaiah qui avaient tout deux été dans cette maison, ses neveux y étaient aussi, et ils n'avaient rien de mages noirs. Même si, à son avis, son frère aîné, Christian, n'avait plus grand-chose d'un Serpentard non plus. Il n'était pas du tout ambitieux. En fait, Opaline avait beau l'adorer, elle le trouvait parfois un peu mou. Mais bon, ça n'était pas le sujet.

Et comme elle continuait à râler, Mia lui demanda où elle était avec Daryl. « Tu sais que je ne suis jamais sortie avec Daryl ? On s'est juste embrassé… et on a été au bal… et je suppose qu'il manque pas grand-chose… mais on n'est jamais sorti ensemble... Pas… officiellement...» Elle se pencha pour observer son reflet. Elle se regarda dans les yeux à travers le miroir, se jaugeant, hésitant sur si elle allait le dire à Mia ou pas… Puis, comme Mia était quand même une de ses amies proches, elle se décida.

« Mais je vais me déclarer. Je vais lui dire que je l'aime. Bientôt. Dès que je serai seule avec lui. » Elle serra l'évier à tel point que ses jointures en devinrent blanches. Elle lâcha brusquement et se tourna presque trop vite vers Mia pour être parfaitement honnête (c'est qu'elle n'aimait pas parler de ses sentiments, elle avait toujours eu du mal avec ça). « Et toi, sinon ? Un garçon en vu ? Ou les mecs de Poudlard n'ont toujours rien pour te plaire ? » Voilà, parlons de Mia plutôt que d'elle, ça lui semblait être une bien meilleure idée, une excellente même ! Et après, elles iraient danser un peu, ça les défouleraient ! Et là, bizarrement, alors qu'elle allait très bien en entrant, elle sentait qu'elle allait vraiment avoir besoin de faire de l'exercice… et encore, là, elle en avait juste parler à Mia. Ce serait pire le jour où elle devrait se déclarer à Daryl… Les sentiments c'étaient si… compliqué ! Elle détestait tout ce qui était compliqué !

{545}


Miss Poudlard 2012

Opaline Montgomery • Gryffondor


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 45
Âge : 17 ans - 15 Septembre 1994
Actuellement : 7ème année


MessageSujet: Re: Ma super copine ! [PV]   Jeu 18 Fév - 17:19

Dieu sait combien de temps Mia était planté devant son miroir pour se râler contre elle-même que la beauté n’était pas donné à tout le monde. Elle aurait aimé être une personne comme… Comme qui donc?  Étrangement, elle dirait comme Hermione Granger ou bien Weasley. Elle savait bien qu’elle s’était mariée avec Ron. Elle l’avait vu la nouvelle dans le journal dans la Gazette, dans les évènements ou ils étaient invités. Quand même, ce sont des personnes connues et surtout les meilleurs amis d’Harry Potter dont tout le monde connait. Il était celui qui avait enfin pu éliminer une fois pour toute Voldemort il y a 14 ans. Elle avait toute son admiration, ce n’est pas n’importe qui, pouvant se risquer sa vie pour que les sorciers puissent vivre dans la paix. Bref, elle aurait aimé avoir le visage d’Hermione. Question d’avoir des millions prétendants qui allait s’agenouiller devant elle pour les choisis. Ce serait super, si cela fonctionnait… Elle peut bien rêver, juste un peu hein?

Pendant qu’elle était encore une fois à son miroir, les filles des autres maisons avaient une façon de faire rager les victimes de leurs plaisanteries. Comme elle disait son amie Opaline que les Serpentards étaient connus pour utiliser la magie noire et autre qu’on n’aimerait pas imaginer qu’une personne pourrait utiliser ça. Pour son amie, elle craint toujours que ça pourrait être retondant pour ceux qui étaient choisis par le choixpeau pour se diriger vers la maison des Verts et Argents.


« Ça m’énerve bien sûr, mais ça fait 6 ans que j’entends les autres maisons râler que nous sommes maudites. Difficile aussi de se trouver un emploi dans le monde de la sorcellerie quand on sort de Poudlard venant de la maison des Serpentards. Peu importe que le bonhomme a décidé de se rallier à la cause de Voldemort pour faire des minis mangemorts comme tu le dis…  je me dis que je n’ai rien à voir là-dedans, pis si personne ne me croit. Je lui flanquerais mon poing dans sa figure, j’pense qu’il va fuir.. »


Elle avait dit cela dans un rire moqueur, elle n’avait pas peur de se battre. Mia était rebelle et sa façon de réagir c’est de se battre, pour faire peur à l’autre. Jusqu’à maintenant, ça a marché…



« Peut-être que pour toi il s’est rien passé. Mais tu n’as aucune idée de ce que lui en pense vraiment hein. Si c’était plus que tu pensais… T’es dans le pétrin là! »



Mia s’était tournée depuis un moment du miroir. Opaline pouvait bien être sa meilleure amie, mais elle ne savait pas tout sur elle. C’est ce qui a intriguée chez elle, c’est les amours avec Daryl. D’ailleurs, elle n’était pas surprise qu’elle allait lui déclarer sa flamme. À en voir sa tête, elle était en amour, elle ne pouvait pas le nier non plus. Elle riait de sa tête, elle aimait bien qu’elle soit … Disons désemparée et qu’elle ne savait pas comme s’y prendre aussi



« Je te souhaite que ça se réalise. Je trouve que c’est un mec génial pour toi »


Ça c’était vrai, ce n’était pas un truc inventé. Elle savait qu’il allait rendre son amie heureuse, elle le connaissait comme ça, force de fréquenter son amie de temps en temps à Poudlard. Il était bien gentil et bien serviable. Si ça fonctionnait, elle serait bien heureuse !

Puis, elle en profita pour faire un vol face et lui parler de ses amours. Euh, elle n’avait personne pour le moment, du moins à sa connaissance. Qui sait, pendant la nouvelle année, elle rencontrerait un garçon charmant et qu’il soit moins peureux parce qu’elle pouvait être un peu chiante… C’est ce que certains dises !



« Non, rien… Ils n’ont pas la côte de ce que je cherche, je suis peut-être aussi difficile. Mais bon, en attendant, je suis bien quand je peux faire ce que je veux. »



Ce n’est pas pour certain avec qui ils sont en couples et qu’ils doivent se voir pour qu’il puisse passer du temps ensemble. Mia voulait sentir encore son indépendance et son insouciance pour faire ses petites besognes sans qu’un abruti puisse le rappeler que la vie de couple était importante… Non, elle se sentait bien sans avoir un partenaire. Elle enviait certes, mais elle avait une vision de la chose qui rendait… un peu trop sélective dans la recherche d’un garçon…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 502
Âge : 17 ans [février 1995]
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Un village en bordure de Londres
Célébrité:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Ma super copine ! [PV]   Jeu 3 Mar - 12:18

Opaline aurait été très étonnée d'être dans la tête de Mia à cet instant parce que pour elle, aussi formidable que soit Granger-Weasley, c'était son intelligence qui faisait son charme plutôt que sa beauté. Mais Opaline faisait justement parti de ces personnes qu'on classait chez les « gâtés par la nature » mais qui, en contrepartie, n'étaient pas vraiment des lumières. Ce n'était pas non plus qu'elle soit complètement stupide, mais elle avait toujours compté avant tout sur sa beauté et son argent pour obtenir ce qu'elle voulait. Son tuteur et grand frère, Christian, avait bien essayé de lui expliquer que ce n'était pas toujours la bonne méthode même s'il était vrai que jusqu'ici elle avait plutôt réussi à la gryffondor, mais pour Opaline, son seul échec était avec Daryl. De manière plus général, un grand sourire pour les uns et de bons gros gallions pour les autres… voilà qui faisait largement l'affaire. Et elle n'aurait pas forcément voulu être différente de ce qu'elle était, sauf peut-être pour avoir été envoyé chez les Serdaigles. Mais cette maison était sous-représentée, même dans leur famille très nombreuse. Il y avait bien Isabelle dans ses sœurs à y avoir été, mais elle voyageait sans cesse donc Opaline n'aurait pas su dire si cela avait été une place méritée. Son cousin Julien aussi avait été là-bas mais il n'y avait que Vickie qui lui parle régulièrement. Après bah… il y avait sa belle-sœur Roze, la mère de Lucas et Psychée. Mais ce n'était pas l'intelligence de la blonde qui frappait le plus en premier lieu… son aura de douceur naïve peut-être, mais sinon c'était son étrangeté. Ou son étrange beauté si on voulait être un peu plus sympa. Bref. On aura compris l'idée générale, Opaline avait de toute façon génétiquement peu de chance d'arriver à Serdaigle. Elle était belle comme sa mère et têtue comme son frère (pour son père, elle ne savait pas, même Christian l'avait plus aperçu que vraiment connu).

Ne jugeant pas très utile de se faire plus belle qu'elle n'était (c'est bon, les chevilles passent encore les portes, on vous rassure), elle écouta plutôt les explications de son amie sur son absence de réaction par rapport à tout ce qui se disait sur les Serpentards. « C'est vrai que tu peux toujours opter pour le coup de poing, mais je ne sais pas si ça va vraiment aider à améliorer ta réputation. » Même si la réputation, Opaline s'en foutait. Elle aimait Mia comme elle était avec ses qualités et ses défauts. Qui plus est, elle n'était pas forcément la personne la mieux placé pour ce qui était de critiquer la violence, elle pouvait l'être à ses heures quand elle en avait vraiment marre de tout et de tout le monde. Ou quand elle jouait les super héros aussi !

« Il me l'aurait dit s'il avait considéré qu'on sortait ensemble. Je sais bien qu'on est pas toujours très doué, mais tout de même… » Puis la situation allait être réglée puisque c'était elle qui allait se déclarer. Cela réglerait cette question de manière définitive. Quand Mia lui dit qu'il était génial pour elle, elle sourit à son amie, au moins sur ce point elles étaient du même avis. « Oui, je ne crois pas que je puisse trouver quelqu'un qui me comprenne mieux que Daryl. En plus, il m'accepte comme je suis, avec mes qualités et mes défauts et ça c'est important. » Car si elle aimait les gens tout entier, elle voulait bien sûr qu'on lui rende la pareille. Elle savait bien qu'elle pouvait avoir un caractère de cochon, qu'elle était trop sûr d'elle, voire même autoritaire, mais elle avait aussi des tas de qualité, elle voulait qu'on l'aime pour tout ça, et c'était ce que faisait Daryl. En tant qu'ami, et très prochainement plus si affinité… non qu'elle ait des doutes sur leur affinité hein !

Quant aux histoires d'amour (ou plutôt leur absence) de Mia, Opaline se pencha un peu vers la Serpentard, juste parce qu'elle réfléchissait. Elle se demandait… « Mais qu'est-ce que tu cherches chez un mec en fait ? Ça ne peut pas être juste quelqu'un qui te laisse de l'air, ça il y en a plein qui le ferait, donc qu'est-ce qui manque à ceux d'ici ? » Parce que bon, des garçons, il y en avait des tas, et des très différents en plus, au sein de Poudlard. Opaline avait même réussi à tomber amoureuse sans le faire exprès ! Alors pourquoi pas Mia, hein ?

{755}


Miss Poudlard 2012

Opaline Montgomery • Gryffondor


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma super copine ! [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma super copine ! [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Super Moto de Bilstain.
» cake super facile
» Nouveau super pack de clan !
» tracteur super sonic ?
» Quelques photos des califs du Super-Moto de Battice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 21 (2011-2012)-
Sauter vers: