AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 - Protecteurs - PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Serpentard

Parchemins : 49
Âge : 17 ans
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: - Protecteurs - PV   Sam 13 Fév - 15:33

Stephen n’avait jamais été un exemple de sociabilité. Il était plutôt solitaire, silencieux. Il préférait observer que participer. D’une façon générale, les autres l’indifféraient. Et oui, il le vivait extrêmement bien. Il ne courrait pas derrière la popularité, il n’avait aucun besoin avide de reconnaissance. Il se contentait de son petit univers personnel et cela lui suffisait amplement. Il aimait son monde et n’avait aucun besoin de l’élargir plus que nécessaire. Depuis l’article paru dans la gazette, il sentait que les ennuis allaient commencer et ça le fatiguait d’avance. Lutter ce n’était pas son passe-temps favoris. Mais s’il était plutôt silencieux et discret, il ne supportait pas qu’on parle dans son dos et pouvait parfois avoir quelques réactions extrêmes.

Il s’inquiétait souvent pour Payton. Elle était trop naïve. Il l’aimait beaucoup, bien sûr. Mais elle était capable de se faire totalement avoir par le premier venu. Tout simplement parce qu’elle vivait en direct sur bisounoursland et qu’elle ne voyait jamais venir les gens mal intentionnés. Bien heureusement, il veillait pour elle, mais le problème, c’était qu’il ne serait pas toujours là pour elle, hélas… Il avait envie de la remuer, de la secouer, qu’elle réalise un peu les choses, de temps en temps… Il y avait, du point de vue du jeune Serpentard, beaucoup trop de garçons autour de la sorcière. Mais elle ne voyait rien et se contentait de dire, tout sourire, que c’était ses amis. Et ça agaçait Stephen. Vraiment. Parce qu’il savait bien que tous ne pensaient pas forcément en terme d’amitié toute simple… Mais comme toujours, la sorcière ne comprenait rien. Pas qu’elle soit stupide, oh que non. Mais dans certains domaines, elle était bien trop naïve et le domaine du sexe opposé était sans conteste sa plus grosse lacune… Qu’avaient donc fait ses parents pendant tout ce temps ??? C’était exaspérant (Stephen, très vieux dans sa tête témoigne).

Il faisait assez beau, pour une soirée de septembre. Stephen était sorti lire un peu, seul, pour ne pas changer. Il avait profité des derniers rayons de soleils de la journée, n’ayant pas eu cours après seize heures. Le soleil se couchant, hélas, trop tôt pour pouvoir lire correctement tard, il avait ensuite fait une petite balade dans le parc, tranquillement. Il aimait bien se retrouver seul avec lui-même, réfléchir à tout et n’importe quoi. Peut-être qu’il y avait bien un sujet récurent au sein de ses pensées, mais il ne l’admettrait jamais. Bien évidemment. Il y avait quelques coups d’œil, des murmures dans les couloirs et ça énervait le Serpentard. Il sentait bien que les choses tournaient mal pour les vipères et ça avait le don de l’agacer, alors pour éviter de s’énerver inutilement, il préférait s’isoler d’avantage que d’ordinaire. C’était mieux pour tout le monde.

Il commençait à se diriger vers le château, son livre rangé dans son sac. Il avait flâné un bon moment et il faisait presque nuit noire, déjà. Il ne savait pas quelle heure il pouvait-être, sans doute n’était-ce pas loin de 19h, déjà. Il n’était pas vraiment du genre stressé par les horaires, tant qu’il n’avait rien de programmé à heure fixée. Alors qu’il s’approchait de l’enceinte du château, les ennuis approchaient en même temps, sans qu’il ne les ai forcément vu venir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 124
Âge : 17 ans (11 mars)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: - Protecteurs - PV   Sam 13 Fév - 18:48

« J'en ai marre des mecs, tu m'entends ?! Alors dégage ! » Voilà en quels termes Sebastian venait de se faire jeter hors de la salle de danse par Payton et, ainsi, séparé d'Arwenn. Certes, c'était une répétition en dehors des heures du club, il n'en restait pas moins vexé et un peu inquiet. Ce n'était pas le genre de Payton de se mettre à hurler, comme ça, sans raison. Surtout que visiblement, lui n'avait rien fait, c'était juste parce qu'il était un garçon… attendez ? Un garçon ? Bash serra les poings. Quand Payton était bizarre, il ne pouvait y avoir qu'un seul fautif : Stephen !

Sebastian ne connaissait pas personnellement le jeune serpentard, mais il le voyait souvent aux répétitions de Sterne, il venait pour regarder Payton danser. Et puis, on ne pouvait pas être ami avec la Poufsouffle sans avoir entendu de son formidable meilleur ami. Formidable mon œil ! C'était probablement sa faute tout ça ! Non, attendez, c'était sûrement sa faute ! Qui d'autre ? Louis ? Non ! Son camarade le lui aurait dit s'il s'était disputé avec la jeune préfète !

Déjà furieux, cette idée alimenta sa rage… et dans le cas de Bash, il n'en fallait pas plus pour qu'il voit rouge. Et justement, au loin, il voyait le Serpentard rentrer du parc. Mais il n'était pas encore arrivé dans l'enceinte. Sebastian se mit à courir et sans prévenir se jeta sur Stephen à peine les portes passées. « Espèce de saloperie ! Qu'est-ce que tu as fait à Payton ! » Le problème avec Sebastian c'était qu'il frappait d'abord et qu'il posait les questions ensuite, il envoya donc un bon coup de poing à Stephen et ce sans l'once du début d'un doute. Il ne pouvait pas être innocent. Qui d'autre pouvait être responsable du chagrin et de la colère de Payton ? Car il y avait de la tristesse derrière tout ça. Elle était trop bisounours pour s'énerver pour rien (encore que…). Et Sebastian était assez protecteur, pas avec les filles en générale, mais avec certaines qui lui étaient proches. Arwenn et Lucy surtout, mais aujourd'hui il incluait Payton. Le tout parce qu'il était aussi vexé, vous pensez bien, son orgueil en avait pris un sacré coup d'avoir été viré juste parce qu'il était un garçon ! Ça c'était comme de s'en prendre aux Serpentards, c'était de la discrimination !

Mais que Stephen se rassure (ou pas), s'il était devenu la cible du jour de Bash c'était bel et bien parce qu'il était le meilleur ami de Payton, il n'y avait aucune autre raison. Car Sebastian n'avait rien contre les Serpentards, sa sœur avait même été dans cette maison. Cela dit, elle ne contenait pas vraiment les gens qu'il préférait. Candys et Noé étaient assez sympa, mais il y en avait d'autres qui tenaient de la teigne. Mia par exemple n'était pas toujours des plus aimables… et elle n'était pas la seule. Quant à Stephen, pour ce que le lion en savait, il était un asocial patenté. Cela devait cacher quelque chose, non ? Quand on était solitaire, ce n'était jamais sans raison ! Et puis, il devait venger Payton, na.

{533}


Force & Bravoure
"Il n'y a que les faux braves qui prétendent N'avoir jamais manqué de force et de cœur.". (⚡) George Sand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serpentard

Parchemins : 49
Âge : 17 ans
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: - Protecteurs - PV   Dim 14 Fév - 15:02

Pouvait-on dire qu’il ne l’avait pas vu venir ? Assurément. Avait-il bien accusé le coup ? Pas spécialement. Stephen avait toujours été un intellectuel. Il n’avait jamais été un grand sportif. Alors oui, il jouait au Quidditch, certes, mais ça s’arrêtait là. De plus, il était loin d’être le joueur de l’année en toute honnêteté… Aussi le sorcier ne vit-il pas le boulet de canon nommé Sebastian de Guise lui arriver droit dessus et se fit-il percuter sans vraiment comprendre ce qui se passait. A terre, Stephen reçut le coup de poing du lion sans même avoir le temps de ne serait-ce que le voir venir. Il ne se protégea pas. D’un : parce qu’il ne s’y attendait pas le moins du monde, de deux : parce qu’il n’était pas habitué à ce type de ‘rapports’. Alors oui, il reçut le coup de poing de Sebastian sans opposer la moindre résidence.

Quel était le sentiment le plus à même à décrire ce que pouvait bien ressentir Stephen à ce moment précis ? C’était difficile, un doux mélange entre colère, stupeur, agacement, furie et incompréhension. Lequel dominait ? Impossible à savoir. Mais le fait était qu’il venait de se faire agresser gratuitement et qu’en plus, l’espèce de boulet rouge et or avait mentionné Payton. Payton sa meilleure amie à lui, oui oui, il insiste, il était là en premier et si les autres ne sont pas contents et bien ils n’avaient qu’à la connaître avant lui (oui parfaitement, ils n’avaient qu’à être à la maternité au même moment que la jeune Poufsouffle, tout à fait !!!). Il était le premier arrivé, premier servi.

Toujours à terre, le Serpentard n’était pas prêt à se laisser faire. Si l’autre guignol pensait qu’il pouvait le rouer de coups sans qu’il n’y ai aucune réaction en face et bien il faisait fausse route. Stephen ne savait pas se battre, mais il avait foi en ce qui devait être plus ou moins en chaque être vivant : l’instinct de survie. Il se débâtit donc, tentant de frapper à son tour le lion à coups de pieds, viser des parties intimes semblait être une assez bonne idée… Ben oui, il n’était pas du genre physique mais il avait son cerveau pour lui, c’était toujours mieux que rien non ? Il était bien trop occupé à se battre pour avoir le temps de papoter. Il ne savait pas ce qu’on lui reprochait, mais quoiqu’il en soit, il n’allait pas se laisser faire et compter bien s’en sortir avec le minimum de dégâts. Les gens étaient-ils fous à lier ? Possibilité intéressante à prendre en compte… Parce qu’en ce moment c’était devenu n’importe quoi… La gazette dans un premier temps, puis le lion qui s’énervait tout seul après lui alors que Stephen n’avait absolument rien fait qui mérite pareille réaction… Il aurait pu penser qu’il rêvait que tout cela n’avait pas lieu, mais en toute franchise, il avait bien trop mal pour cette situation soit uniquement de l’ordre de l’imaginaire.

Il essayait de renverser la situation, le but étant de se retrouver un peu plus libre de ses mouvements ce qui n’était pas chose aisée, quand on se retrouve dans un combat non programmé et qu’en plus, on n’est pas habitué à se battre…


-545-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 124
Âge : 17 ans (11 mars)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: - Protecteurs - PV   Jeu 7 Avr - 11:42

Sebastian avait toujours été à la fois impulsif et violent. Si on faisait de la psychologie de comptoir, on dirait que c'était parce qu'il avait grandi dans un milieu clôt dans lequel on lui avait imposé trop de règles contraires à son caractère, et que maintenant il était comme une cocotte minute en surchauffe, il explosait à la moindre contrariété. On ne comptait plus le nombre d'heures de colle qu'il se prenait régulièrement pour violence envers ses camarades… même ses parents avaient renoncé à le punir plus pour ce genre de choses car cela se révélait en général contre productif, cela ne faisait qu'augmenter la mauvaise humeur du jeune homme qui devenait encore plus irrascible et qui frappait encore plus ceux qui lui barraient le passage. N'importe quoi pouvait devenir un prétexte à bagarre. Et s'en prendre plein la tête gratuitement par Payton était évidemment un sujet facile. Notons que s'il n'avait pas croisé Stephen ce jour là (ça aurait pu, l'école était grande), il se serait peut-être calmé. Mais là, l'occasion était trop belle de passer ses nerfs sur le Serpentard.

Après, ce n'était pas parce qu'il était chez les vipères que Bash le frappait, mais vraiment parce qu'il le tenait pour responsable de la mauvaise humeur de son amie. Et c'était une raison suffisante aux yeux du Gryffondor (alors que la plupart des gens se seraient contentés d'une conversation, mais la plupart des gens sont plus civilisés que Sebastian).

Stephen essaya de viser une partie sensible mais Bash était plus habitué que lui à se battre, il bougea juste assez pour se prendre le coup dans la cuisse. Ce n'était pas très agréable, mais c'était quand même mieux… Il fit rouler Stephen au sol et essaya de se mettre au-dessus de lui pour lui coller un nouveau coup de poing, mais au lieu de ça, il prit le Serpentard par le col (qu'il eut un peu de mal à attraper car évidemment Stephen n'était pas assez bête pour se laisser faire), et le secoua.

« Je te demande ce que tu as fait à Payton crétin de vipère ! » Si sa sœur l'entendait, c'était lui qui se prendrait une tarte dans la figure, et de manière figuré. Mais comme elle n'était pas là, les mots sortaient tout seuls, les actes aussi, bien que quelque part on puisse considérer que comme il ne donnait plus de coups de poings (en revanche, il faisait toujours de son mieux pour esquiver – avec plus ou moins de succès -), il y avait un mieux. Car Sebastian avait un excellent crochet du droit avec toutes les bagarres qu'il avait à son actif et aussi sa pratique des arts martiaux. Bon, parfois, ça ne suffit pas pour gagner, car Stephen avait un an de plus que lui, mais ça aidait quand même, ne serait-ce que pour ce qu'on nommait « l'instinct du combat ». En général, il sentait le coup venir.

Mais il était nul pour comprendre les autres, c'était même la raison première de sa colère. Il ne comprenait pas pourquoi Payton l'avait exclu, pourquoi Arwenn avait suivi docilement, pourquoi les filles étaient comme elles étaient quoi ! Et Stephen était le fautif tout désigné – à tord comme à raison -.

{539}


Force & Bravoure
"Il n'y a que les faux braves qui prétendent N'avoir jamais manqué de force et de cœur.". (⚡) George Sand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - Protecteurs - PV   

Revenir en haut Aller en bas
 
- Protecteurs - PV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nos plus sûrs protecteurs sont nos talents
» Valinor
» Deux protecteurs, huit pattes, un probléme [PV: Zenny]
» Les Protecteurs de la Justice
» Les Protecteurs de la Justice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 21 (2011-2012)-
Sauter vers: