AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Time for ourselves (ER)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: Time for ourselves (ER)   Dim 6 Mar - 22:08

Le soleil de ce matin de septembre illuminait Prés-au-Lard lorsque Joshua transplana dans la rue principale de la petite bourgade. Il inspira profondément, à la fois pour s’enivrer du grand air écossais, surtout pour se débarrasser de la vague nausée qui le saisissait après chaque transplanage. Joshua s'était levé tôt, ce qui arrivait rarement lorsqu'il ne travaillait pas, ses semaines de travail étant généralement assez chargées, au niveau charge de travail et charge émotionnelle. Il avait besoin de beaucoup dormir et de passer du temps seul pour recharger ses batteries. Avec la pratique il avait appris à bien gérer son empathie et savait désormais différencier ses propres émotions de celles qu'il ressentait de la part des autres, mais ça faisait parti intégrante de son travail d'utiliser son don. Et lorsqu'il était fatigué ça devenait bien plus compliqué à gérer. Eva-Rose l'avait expérimenté de nombreuses fois malheureusement.

Même si leur relation pouvait être qualifiée de chaotique Josh et Eva-Rose tenaient bon depuis 6 ans, alors oui effectivement ils s'étaient séparés plus de fois que Josh pouvait s'en souvenir, mais le plus important était qu'à chaque fois ils se retrouvent, qu'ils arrivent à résoudre ce qui les séparaient, qu'ils s'accrochent malgré tout. Qu'ils choisissent l'autre envers et contre tout, encore et toujours.
Ces deux dernières années avaient été à la fois très paisible et extrêmement compliquées. Eva-Rose avait accepté un poste de professeur à Poudlard et y résidait 9 mois par an. Joshua prenait son travail toujours très au sérieux et avait préféré rester à Londres. Ils se voyaient peu, une à deux fois par mois, à cause des affaires de dernière minute qui débordaient sur le week-end, à cause de cours à préparer, de copie à corriger etc... mais ces moments passés ensemble étaient précieux et chéri par le jeune couple. Pas le temps de se taper sur les nerfs quand on ne se voit que quelques heures. Josh était persuadé que cela rendait leur couple plus fort, de ne faire que profiter des bons moments et du temps passé en la compagnie de l'autre. Lui en tout cas avait toujours de ce retrouver à un premier rendez-vous, il attendait ces samedis avec impatience et pensait toujours à prendre quelque chose pour ER afin que sa vie au chateau soit la plus agréable possible. Cette semaine il avait ramené dans sa besace le t-shirt qu'il portait habituellement pour dormir afin d'être un peu avec elle même quand il n'était pas là. C'était la première fois qu'ils se voyaient depuis le commencement de l'année scolaire et Josh avait un million de chose à raconter à Eva-Rose et encore plus à lui demander.
Ses pensées l'avaient mené devant les grilles du parc et il distinguait la silhouette de sa rouquine préféré qui s'approchait tranquillement.
Tout sourire et impatient de pouvoir la serrer dans ses bras Josh leva un bras pour lui faire coucou de loin.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Time for ourselves (ER)   Lun 7 Mar - 21:47

Depuis longtemps maintenant, Eva-Rose avait un secret. Non qu’elle fût particulièrement prolixe en général : il était dur de la connaitre vraiment en ce qu’elle avait plus l’habitude de laisser parler les autres que de parler elle-même ; mais dans cette affaire, ça avait pris une toute autre ampleur. La raison en était relativement simple : si l’histoire avec Joshua durait depuis un bout de temps à présent, la jeune femme la jugeait bien trop atypique pour en faire tout un plat. Elle aimait le jeune homme, aucun doute à avoir là-dessus. Sans ça, ils n’en seraient pas là. En fait, la rouquine ignorait même pourquoi elle n’avait jamais parlé de lui à Charisma ou à d’autres ; depuis leur première séparation en tout cas.

De toute façon, la vie professionnelle de Joshua comme celle d’Eva-Rose leur laissait peu de temps de loisir digne d’être raconté.

C’était la première fois que les deux jeunes gens se voyaient depuis la rentrée. Celle-ci avait été très prenante pour Eva-Rose, aussi bien physiquement qu’émotionnellement. La rouquine, en plus de revoir sa sœur après onze ans sans nouvelles, avait appris qu’elle avait une nièce — qui entrait à Poudlard d’ailleurs. Cela faisait beaucoup de choses à avaler ; qu’elle avait certes racontées à Joshua par courrier mais dont elle avait envie de parler de vive voix.

Eva-Rose n’avait donc pas profité du samedi matin pour dormir ; au contraire. Elle s’était glissée hors du château encore un peu endormi et se dirigeait vers les grilles qui menaient à Pré-au-Lard. Elle vit Joshua de loin mais, malgré son impatience, fit de son mieux pour garder un rythme de marche normale. Elle ne voulait pas qu’on l’observe — ça pouvait toujours lui retomber. Encore une fois, elle n’avait pas du tout honte ou quoi que ce soit de Joshua. Si elle avait une personnalité plus extravertie, si elle avait eu quelqu’un à les raconter, sans doute aurait-elle parlé de leur histoire. Mais se présenter toute guillerette devant les élèves n’étaient pas le meilleur moyen de gagner leur respect. Les septièmes année avaient moins de dix ans de moins qu’elle !

Eva-Rose passa enfin les grilles du parc. Joshua était levé et lui souriait. Eva-Rose répondit en souriant elle aussi, puis le rejoignit. Sans un mot, elle le serra tendrement ; puis ils s’embrassèrent.

« Bonjour, elle dit enfin ; je suis contente de te voir. »

Elle glissa sa main dans celle de Joshua.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Time for ourselves (ER)   Mer 9 Mar - 13:44

Joshua et Eva-Rose ne vivaient pas ensemble, pour de multiples raisons, certaines meilleures que d'autres, mais peut être parce que ni l'un ni l'autre n'était prêt à franchir ce cap. Joshua aimait bien sa solitude, il la partagerait avec peu de personnes, sa copine faisait parti des rares personnes avec qui il pouvait passer plusieurs jours sans avoir envie de s'enfermer dans les toilettes pendant plusieurs heures. Peut être était-ce dû au fait qu'ils étaient tout les deux des Poufsouffles, où qu'ils savaient passer du temps ensemble de manière silencieuse. Quoiqu'il en soit, être avec Eva-Rose était toujours un plaisir pour le jeune homme. Elle était celle vers qui il se dirigeait instinctivement quand les choses n'allaient pas et quand elles allaient bien. Josh n'avait jamais eu une énorme bande de potes, il n'était pas un animal social. Il avait tellement mauvais caractère lorsqu'il était encore élève à Poudlard que peu de gens le supportait. Maîtriser son empathie l'avait rendu plus agréable, d'humeur plus égale, mais les occasions de se faire de nouveaux amis étaient rares, il avait quelques connaissances au ministère mais rien de transcendant.

Joshua était curieux d'en savoir plus sur les histoires de familles qui avaient bouleversés la vie d'Eva-Rose à Poudlard. Il était surtout curieux de savoir quel impact tout cela avait eut sur elle. Même s'il avait essayé de la rassurer par courier interposé, ces nouvelles l'avait fait se sentir coupable ne pas être présent, de ne pas avoir pu être là pour elle dans un moment important comme celui ci.

Il évitait généralement d'utiliser son don sur Eva-Rose sans son accord, mais il voulait vérifier qu'elle allait bien, il profita de la serrer dans ses bras pour s'ouvrir à ses émotions. Il y avait de la joie, de la tendresse et de la fatigue émotionnelle, mais rien d'inquiétant, il reprit le contrôle de ses propres émotions et embrassa la rouquine sur le front.

« Moi aussi, tu m'as manqué, lui répondit-il en souriant doucement, ça va ? »

Il ne posait pas la question par politesse, ni même pour faire semblant qu'il n'avait pas déjà vérifié son état émotionnel, mais vraiment pour avoir son ressenti. Lorsqu'ils n'étaient pas ensemble il ne pensait pas nécessairement à elle à chaque minute du jour et de la nuit, mais lorsqu'il le faisait, lorsque son regard tombait sur une photo d'eux deux entrain de se chamailler gentiment ou sur une de ses lettres posée sur sa table de nuit, il se souciait principalement de son bien être.

Il prit la main de la jeune femme dans la sienne, y déposa un baiser et entraîna Eva-Rose à sa suite dans les rues de Près-au-lard, faisant face au doux soleil de cette fin de septembre. Le village était encore quasiment vide, quelques boutique ouvraient leurs portes, les hiboux arrivaient par vague à la poste, la vie se mettait doucement en place dans le village sorcier. Heureusement ce samedi n'était pas un jour de sortie pour les élèves de Poudlard, ou Eva-Rose n'aurait jamais accepté qu'ils s'y retrouve. Joshua ne savait pas si beaucoup de monde dans l'entourage de sa chérie étaient au courant de leur relation, mais cela lui importait peu, il ne cachait pas qu'il était en couple avec la plus jolie des profs de Poudlard mais ne se baladait pas non plus avec un énorme badge « I <3 ER ».
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Time for ourselves (ER)   Dim 13 Mar - 20:27

(Désolé, c'est fort court)


Comme à chaque fois qu’elle voyait Joshua, Eva-Rose ressentait une sorte de joie qu’elle avait bien du mal à retrouver dans d’autres contexte. C’était son cœur qui bondissait, et elle avait envie de se coller contre lui ; comme les jeunes couples qu’elle voyait dans les couloirs de Poudlard, même s’ils essayaient en général de rester discrets et de n’être pas pris par les professeurs. Eva-Rose avait cependant été jeune plus récemment que la plupart de ses collègues — pour peu que ces derniers aient une fois connu l’amour, ce qui n’était pas gagné concernant McGonagall ou Flitwick. C’était peut-être une condition de recrutement à Poudlard, à y penser.

Quelques baisers plus tard et enfin les premiers mots.

« Oui, ça va. Un peu fatiguée. Mais ça va. Et toi ? »

Pré-au-Lard qui se réveillait été très différent de Poudlard. Le village était moins froid que les murs du château, surtout sous le doux soleil de fin d’été. Plus… en train de se réveiller. Il faut dire que même en-dehors de tout week-end à l’extérieur pour les jeunes sorciers et sorcières du voisinage, le commerce ne s’arrêtait pas. L’endroit restait pittoresque et une attraction pour les touristes qui cherchaient le dernier village entièrement sorcier de Grande-Bretagne. Eva-Rose n’était pas sure que ce fût quelque chose dont il fallait être fier.

« Alors, comment c’était ta rentrée à toi ? »

Bien sûr, une rentrée au Ministère n’avait pas grand-chose à voir avec une rentrée à Poudlard — encore que selon les départements et les matières, ça pouvait se rapprocher — mais l’été était aussi plus calme, en général. Surtout, Eva-Rose ne voulait pas se lancer bille-en-tête dans son récit à elle. Taiseuse un jour, taiseuse toujours, la jeune femme voulait aussi réfléchir à comment mettre des mots — oralement — sur ce qu’elle avait tenté d’expliquer à Joshua par écrit. Elle ne doutait pas, de toute façon, que le sujet viendrait de toute façon dans la conversation à un moment ou à un autre de la journée. Le retour d’Halloween et la nouvelle qu’elle apportait étaient bien trop importants pour ça.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Time for ourselves (ER)   Jeu 17 Mar - 0:34

Maintenant qu'il lui tenait la main Joshua ne pouvait s'empêcher de ressentir les vagues d'amour qui s'échappait d'Eva-Rose vers lui, c'était comme se mettre au coin du feu, plus on s'approchait plus on pouvait ressentir sa chaleur, sauf qu'on ne pouvait pas se brûler en s'approchant trop près de la rouquine, elle n'était que tendresse, jusqu'au coeur, sincèrement bienveillante. Cela faisait parti des raisons pour lesquels Joshua l'aimait tellement et qu'il avait compris dès la première fois où ils s'étaient rencontrés. Il était dans le mal et l'humeur joyeuse de la jeune fille avait illuminé sa journée. Il se souvenait que même après avoir quitté les trois balais il avait flotté sur un petit nuage tellement il était satisfait de sa rencontre.

Et aujourd'hui encore Eva-Rose avait ce pouvoir sur elle, s'il ne la connaissait pas mieux il aurait dit qu'elle lui avait jeté un sort, sacrément puissant d'ailleurs. Il s'amusa de cette idée et plaqua un baiser rapide sur les cheveux de la jeune fille.

Elle lui répondait qu'elle était un peu fatiguée mais que ça allait, visiblement elle n'avait envie d'entrer directement dans les sujets plus sensibles, ce que Josh comprenait parfaitement, ça devait être un sacré chambardement et elle devait encore être entrain de s'ajuster aux nouvelles.

- D'accord... Tu sais que si a besoin lâcher du lest par rapport à ce qui s'est passé je suis là.

Il ne voulait pas du tout la pousser à se confier mais il savait qu'elle avait besoin d'être rassurée par rapport à ce qu'il pouvait entendre, comme si elle avait peur de le gêner avec ses histoires. Joshua avait écouté avec ennui mais attention Eva-Rose parler histoire de la magie pendant des dizaines d'heures, il l'avait regardé pratiquer la façon dont elle allait commencer ses cours la première années trop de fois qu'il pouvait s'en souvenir. Il l'avait écouté avec attention et compassion lorsqu'elle s'était confié à lui sur sa famille pour la première fois, au première heures du jour après avoir passé la nuit dans les bras l'un de l'autre à parler et faire d'autre chose. C'était des moments qui n'avaient l'air de pas grand chose mais ils étaient importants pour Joshua parce qu'ils montraient qu'elle pouvait avoir confiance en lui, pour quoi que ce soit.

- Oh moi ça va, Quentin tient absolument à ce qu'on organise une espèce de gouter d'anniversaire pour un de ses potes dans le service, on a mis les stagiaires sur le coup, mais je suis pas certain qu'ils aient bien compris. J'ai un peu repris la méditation, j'ai l'impression que ça m'aide bien pour l'empathie. Ne t'inquiète pas, ajouta-t-il avec une grimace comique, je ne vais pas me faire des dread et commencer à porter des sarouels.

Joshua n'avait évidemment pas le droit de parler en détails des différentes affaires sur lesquels ils bossaient, même à sa petite amie, même à sa mère, à personne. Il restait donc relativement vague par rapport au travail en lui même, mais essayait toujours d'avoir des petites anecdotes de vie de bureau à raconter pour répondre sans y toucher.

- Est ce que tu veux qu'on se pose pour manger quelque chose, tu as faim ? Demanda-t-il alors qu'ils approchaient des trois balais.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Time for ourselves (ER)   Dim 27 Mar - 12:05

Aux premiers temps de leur relation, le don de Joshua avait pu être quelque peu difficile à vivre. Pour quelqu’un qui aimait aussi peu parler d’elle qu’Eva-Rose, qu’une autre personne puisse savoir des choses sur elle rien qu’en étant proche avait quelque chose de profondément gênant. Elle s’était cependant accrochée — ils s’étaient accrochés — et à présent, la jeune femme s’y était habituée ; d’autant plus que la maitrise qu’avait acquise Joshua rassurait Eva-Rose. Aujourd’hui, elle était contente de ne pas avoir abandonné ; voir son petit ami après une semaine éprouvante était une bouffée d’air bienvenue.

« Oui, je sais », elle répondit avec un sourire, reconnaissante envers Joshua de ne pas la presser. Elle savait que le jeune homme était prêt à l’écouter, même quand elle se lançait dans des explications qui n’étaient probablement passionnantes que pour elle. Eva-Rose n’était pas sure qu’elle aurait réussi à entrer à Poudlard sans son soutien, important alors qu’elle croulait sous le stress.

« Il a l’air… rigolo, ton chef. »

Quentin Montgomery. Eva-Rose connaissait son nom, bien entendu. La grande famille des Montgomery était difficile à éviter, à Poudlard comme ailleurs. Quand la jeune femme était arrivée à Poudlard, il faisait partie des grands ; ceux qu’elle regardait avec appréhension. Joshua aussi, d’ailleurs, même s’ils n’avaient que trois ans de différence. En tout cas, elle était loin de juger l’action du chef de son petit-ami. Dans leur métier, décompresser était encore plus une nécessité que dans le sien.

« Oh, tu pourrais. Je ne m’inquièterais pas, promis. »

Sûr, Joshua en dreads et sarouel, ça changerait — à vrai dire, Eva-Rose préférait ne pas imaginer de peur d’éclater de rire mais après tout, qui était-elle pour le juger ? Si la jeune femme avait un peu diversifié sa garde-robe, elle en restait généralement à des choses simples ; elle n’était pas du genre à se casser la tête des heures pour choisir une robe de sorcière. Alors un sarouel pour Joshua, pourquoi pas.

« L’important est ce qui te fait du bien. »

L’enseigne bien connue des Trois Balais — Pré-au-Lard changeait peu à travers les années, Eva-Rose s’en rendait compte — approchait et Joshua lui proposa d’aller s’assoir, prendre un petit-déjeuner. Si Eva-Rose n’avait pas spécialement faim — les elfes l’avaient forcée à manger quelque chose avant de partir — se poser, être au calme, lui permettrait d’expliquer plus facilement ce qu’il s’était passé avec Halloween. Et Merlin savait qu’elle avait besoin d’en parler, même si elle n’était pas sure de ce qu’il y avait à raconter dessus.

« Oui, ce serait bien. »

Même si le seul fait d’être avec Joshua, ce matin-là, était bien.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Time for ourselves (ER)   Jeu 14 Avr - 17:37

Le fait que la relation de Joshua et Eva-Rose ait été aussi tumultueuse pendant si longtemps faisait que lorsqu'ils se retrouvaient enfin ensemble c'était comme si tout recommençait. Le ratio passion / attachement de leur relation était quasiment toujours à haut niveau. Ils avaient beau être plus ou moins ensemble depuis 6 ans il n'était encore qu'un jeune couple, encore dans leur phase lune de miel. Et Joshua adorait ça. Il était un incorigible romantique. Il n'avait pas vécu énormément de relations amoureuses, mais elles avaient toutes été particulièrement intense. À chaque fois c'était comme s'il était amoureux pour la première fois, et c'était un peu le cas, car chaque fille était différente et lui même était différent après chacune d'entre elle. Il aimait la personne qu'il était devenu avec Eva-Rose, il était plus tranquille, plus souriant, moins prompt à la succeptibilité. C'était surement dû à la personnalité paisible de l'ancienne Poufsouffle. Il ne pouvait s'empêcher de regarder la jeune femme avec un regard tendre et d'avoir envie, plus que tout, de la protéger et d'être là pour elle (même s'il était bien conscient qu'elle pouvait se protéger toute seule). Il était un petit ami à l'écoute et la Eva-Rose le savait. C'est ce qu'elle lui répondit d'ailleurs et Joshua eu un petit rictus amusé de voir qu'elle le connaissait si bien. Il adorait l'écouter parler, lorsqu'elle n'était pas là c'était le son de sa voix qui lui manquait le plus.
Elle trouvait que Quentin avait l'air rigolo, ce n'était pas exactement le terme qu'aurait choisi Joshua pour décrire son supérieur, ça le fit marrer.
-Ahhh, Quentin prend soin de ses collègues, mais j'aurais pas dit rigolo, tu le verrais quand on est en mission, il plaisante pas, j'ai rarement vu plus pro que lui. Je crois que son épouse bosse à Poudlard, Susan Bones, c'est bien une de tes collègues ?

Joshua trouva encore plus amusant que Eva-Rose prenne au sérieux son histoire de sarouel

-Tu sais que juste après Poudlard j'ai eu une petite phase un peu hippie, mais je me suis contenté du collier de graines, j'ai jamais passé le stade du sarouel.
Quant aux dreads il n'en était pas question. Il passa une main dans ses cheveux qui avait été long pendant si longtemps, mais effectivement, ça faisait un peu plus sérieux d'avoir les cheveux courts...
La jeune femme accepta d'aller manger quelque chose, après tout l'amour des Poufsouffle pour la nourriture était proverbial. Joshua ouvrit la porte pour sa bien aimé et, ils allèrent s'installer devant une des fenêtres, le jeune homme commanda du pain perdu, son petit déjeuner préféré, et un thé.
Il était encore tôt et le pub était encore presque désert. Au moins ils pourraient être tranquille pour discuter.

-Ça va à Poudlard, demanda Josh, avec toutes ces histoires de « vrais sorciers » ? Comment ça se passe pour les Serpentards ? Je ne devrais pas t'en parler mais ça n'avance pas beaucoup de notre côté pour retrouver l'auteur de la lettre ?

Il fit une petite moue de mécontentement, haussa les épaules et attaqua son petit-déjeuner.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Time for ourselves (ER)   Dim 24 Avr - 15:50

La remarque de Joshua à propos de Quentin Montgomery et Susan Bones fit sonner une clochette dans l’esprit d’Eva-Rose. Oui, effectivement, maintenant qu’il en parlait, elle s’en rendait compte. Elle l’avait su, à bien y réfléchir mais n’avait pas fait le lien avec le patron de son petit ami. Eva-Rose avait beau avoir été bonne élève et être toujours plongée dans les livres, certaines connexions avaient parfois du mal à se faire.

« Oh, oui, en effet. C’est rigolo, d’ailleurs. »

Qu’elles se retrouvent à deux femmes enseignantes à Poudlard à avoir leur compagnon dans la brigade de Police Magique s’entendait, même si Susan et Eva-Rose étaient loin d’en être au même point de leur relation. Aux dernières nouvelles, l’assistante de sortilèges avait déjà plusieurs enfants, ce qui n’était définitivement pas au programme immédiat d’Eva-Rose. Cela faisait du bien, cependant, de se dire que les soirs où elle angoisserait pour son petit ami, elle pourrait éventuellement aller en toucher un mot à sa collègue et ancienne condisciple. Elle doutait qu’Halloween fût la plus à même de l’aider dans ce genre de cas.

En tout cas, elle était contente de savoir qu’il n’y avait pas plus pro que le supérieur de Joshua : vu les troubles qu’avait connu le Ministère de la Magie ces dernières années, il y avait lieu de s’inquiéter. Granger avait dû mettre de l’ordre là-bas, et c’était une bonne chose.

Elle écouta Joshua lui conter sa période post-Poudlard, peu avant qu’ils se rencontrent. La jeune femme se serra un peu plus contre lui.

« J’en serai presque déçue. J’allais te demander des photos. »

Étape suivante : les Trois Balais. L’un des pubs les plus célèbres de l’Angleterre sorcière puisque la plupart des élèves de l’école s’y retrouvaient un jour ou l’autre. Un certain nombre d’amours ou d’amourettes s’y étaient nouées ; et c’était là qu’Eva-Rose et Joshua s’étaient rencontrés, un matin où le jeune homme avait un peu trop bu.

La « Menace » comme on l’appelait et l’article sur la supériorité des Sang-Purs vinrent sur la table en même temps que leur commande ; pain perdu et thé pour Joshua, toasts et café pour Eva-Rose. La rouquine soupira.

« On fait ce qu’on peut mais tu connais les jeunes, ils sont parfois pires que les adultes. Enfin, sauf qu’ils ne tuent pas, eux. »

Elle sourit tristement à son petit ami.

« Un certain nombre d’entre eux ont des parents qui ont combattu pendant la dernière guerre. Ou des frères et sœurs, ou des oncles, bref, tu vois l’idée. Du coup on doit à la fois éviter que les autres maisons se retournent contre les Serpentard et lutter contre les idées néfastes. »

Tout un boulot, au cœur de leur métier d’enseignants. Eva-Rose était à Poudlard lors de la fameuse année où Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom dirigeait le pays et elle voulait à tout pris éviter un nouvel évènement du genre. Le monde des sorciers méritait un peu de paix ; et les nés-moldus tout particulièrement.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Time for ourselves (ER)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Time for ourselves (ER)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» All Time Low

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 21 (2011-2012)-
Sauter vers: