Forum rpg se déroulant 14 ans après les livres d'Harry Potter
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La complainte du serveur en détresse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 136
Âge : 25 ans
Actuellement : Adulte


MessageSujet: La complainte du serveur en détresse   Sam 12 Mar - 0:15

Marius avait toujours été du genre à se laisser porter par les évènements, à profiter des choses comme elles venait. Il avait obtenu ses BUSEs et ses APICs avec plus ou moins de succès, plutôt moins que plus d'ailleurs, mais rien qui puisse l'empêcher de sortir de Poudlard diplômé comme tout ses petits camarades. Il avait alors tenu a profiter de la Dolce Vita, se servant du palais vénitien comme prétexte pour ne pas avoir à chercher de travail immédiatement. Des travaux étaient à faire, qui d'autre que Marius pourrait s'en occuper ? en plus avec la magie, ce serait beaucoup plus facile. Mais n'est pas maçon sorcier qui veut et sans aucune expérience il fallu bien plus de temps à Marius et surtout bien plus de travail qu'attendu pour compléter les travaux.

Il fini par rentrer à Brighton et commença à faire semblant d'aider à la trattoria familiale avant de se faire bouter hors de la demeure familiale à grand renfort de cris et de coup de pied au derrière, parce que « on n'avait pas payé ton école de magicien pendant sept années pour que tu fasses des pâtes ».

Ils faisaient ça pour son bien, Marius le savait parfaitement et sa maman aussi, si elle avait pu, la mère du bouclé l'aurait gardé dans ses jupes jusqu'à ce qu'il ait des cheveux blancs, mais elle savait aussi qu'il était destiné à de grandes choses, on n'avait pas des pouvoirs magiques juste pour apparaitre et disparaitre en un claquement de doigts ou pour faire la vaisselle sans se mouiller le petit doigt. Elle était persuadée que Marius devait accomplir quelque chose de hors du commun, et ça impliquait retourner dans le monde auquel il appartenait, il n'arriverait à rien s'il continuait à trainer à Brighton, il avait besoin de cotoyer des gens comme lui, de se faire de nouveaux contact, de sentir l'émulation d'une grande communauté de sorciers.

Son baluchon sur l'épaule, de retour sur le chemin de traverse comme lorsqu'il avait onze ans, Marius s'était trouvé un peu intimidé. Il avait toqué au Chaudron Baveur, où on l'avait embauché pour faire le service, Tom le patron avait été berné par le fait que Marius ait prétendu avoir travaillé dans le restaurant familial, c'était vrai, mais uniquement en cuisine, tout le monde savait bien qu'il était beaucoup trop maladroit pour être en salle.
Mais ça n'avait pas l'air de gêner Tom, qui devait surement savoir que Marius finirait surement par trouver sa voie tôt ou tard. Il avait suggérer au jeune homme de se trouver une occupation en dehors de ses heures de travail, pour rencontrer des gens de son âge, pour s'occuper. Marius lui avait répondu que la seule chose qu'il ait jamais appris à faire c'était à danser à Poudlard. Le patron avait levé un sourcil avant de se remettre à essuyer des verres.

Marius pas gêné pour une mornille de la réaction amusé de Tom s'était servi un verre de jus de citrouille pour aller le siroter sur les marche d'entrée du Chaudron Baveur, appréciant tranquillement sa pause de l'après-midi. Il songea qu'il lui serait surement utile de se refaire des amis, ou de recontacter les anciens, eux savait toujours ce qui était bon pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 437
Âge : 21 ans (6 juin)
Actuellement : Organisatrice dans l'événementiel sorcier.


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Comté du Surrey
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: La complainte du serveur en détresse   Sam 19 Mar - 10:17

Romilly avait enfin réussi à progresser professionnellement. Ce n'était pas que ça lui ait pris tant de temps que ça en vrai, mais elle n'était pas toujours très patiente lorsqu'il s'agissait de sa carrière (ou d'elle, tout simplement). Elle visait la perfection en tout, il ne faut pas l'oublier. Et là, on venait de lui donner de nouvelles responsabilités et lui avait dit qu'elle devait se trouver un assistant, comme tous les organisateurs confirmés qui s'occupaient des très grosses soirées et événements de la boîte. Car même Romilly n'avait pas le don d'ubiquité (elle aimerait bien, mais passons). On lui avait mis un tas de CV sur son bureau. Oh ! Elle les avait lu ! Mais tous l'ennuyaient. Elle était sûre que ça n'irait pas. N'importe qui n'était pas digne d'être son assistant. C'est là qu'elle avait appris par le bouche à oreille du chemin de traverse que son vieil ami Marius était actuellement serveur. Il n'y avait pas de sot métier, mais elle avait mieux à lui proposer.

« Je prends ma journée. » Informa-t-elle la secrétaire de la boîte avant de transplaner. Cela faisait un peu pompeux comme manière de partir, sauf que ça ne le serait que si Romy pratiquait souvent la prise de congé au dernier moment, hors jusqu'ici ce n'était arrivé qu'une autre fois quand sa mère avait eu une grosse grippe et que personne dans leur famille n'avait pu s'occuper d'elle. Romilly considérant la famille comme très haut-dessus de son boulot, elle avait donc dit qu'elle allait s'occuper de sa mère et avait pris ses cliques et ses claques. Comme elle faisait, à côté de ça, le boulot de trois personnes à elle seule (Romy avait une forte tendance à oublier de se ménager, voire à oublier de dormir!), on ne lui avait trop rien dit. Et maintenant qu'elle était juste en dessous du big boss dans la hiérarchie de la boîte, elle savait qu'elle ne craignait rien, surtout si c'était pour ramener l'assistant demandé. On lui avait bien dit qu'elle pouvait prendre qui elle voulait. Et bien, comme elle ne pouvait pas avoir Roy (dommage, mais l'organisation ça n'avait jamais été son truc, puis il aimait son métier), elle voulait Marius. Et Romilly Bradley obtient généralement ce qu'elle veut, surtout de Marius Sanzio qui avait déjà été son assistant à l'époque où elle dirigeait Sterne. Enfin… déjà à l'époque, il avait été enrôlé de force.

Une fois arrivée sur place, elle se dirigea vers Tom à qui elle adressa son plus beau sourire commercial : « Bonjour Tom, je cherche monsieur Marius Sanzio, on m'a dit qu'il était chez vous. » Le vieux sorcier lui désigna les marches à l'extérieur. « Merci. » d'un pas décidé, elle sortit et aperçut de dos la silhouette de Marius. Elle sourit et s'approcha encore pour s'asseoir à côté de lui, même si la jupe droite de tailleur qu'elle portait sous sa cape de sorcière n'était pas très adaptée.

« Salut Marius, tu te souviens de moi ? » Elle doutait qu'il l'ait oublié, mais est-ce qu'il allait la reconnaître ? Car il était plus vieux qu'elle, donc quand il était parti de Poudlard, Romy n'avait pas encore vraiment fini sa croissance (pas complètement en tout cas). Au cas où, elle ajouta donc très vite « C'est moi, Romilly Bradley. » Elle sortit une carte qu'elle lui tendit d'un geste sûr : Romilly Bradley, organisatrice chez Magic' Événements. « Je suis venue te proposer un boulot. » Autant être claire dès maintenant, ils auraient tout le temps de se remémorer le bon vieux temps plus tard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 136
Âge : 25 ans
Actuellement : Adulte


MessageSujet: Re: La complainte du serveur en détresse   Sam 26 Mar - 23:49

Parfois il suffisait de pas grand chose, par exemple un pas de danse bien exécuté de manière la plus hasardeuse qu'il soit et vous étiez enrôlé dans la troupe de danse la plus cool de Poudlard (comment ça c'est aussi la seule?)

Marius avait toujours cru très fort au Destin, certes toute sa famille était catholique et fervent pratiquant. Mais Marius n'y avait jamais accordé beaucoup d'importance, et lorsqu'il y réfléchissait, assez rarement par ailleurs, il se disait qu'il y avait de forte chance que Dieu soit un sorcier, du coup c'était un peu bizarre de vénérer une sorte de Merlin des temps ancien. Et il s'y connaissait trop peu pour pouvoir se positionner officiellement sur la question, n'ayant jamais été activement attentif en histoire de la magie. Mais ce qu'il savait c'est que parfois les coïncidences étaient trop grosses pour n'être que des coïncidences.

Du coup il était dans une spiritualité qui se basait sur le donne et reçoit et quand tu aura vraiment besoin de quelque chose cela se présentera à toi. Il savait bien qu'il ne travaillerait pas toute sa vie au Chaudron Baveur, bien que si ça avait été le cas il s'en serait contenté, mais pour Marius les choses étaient toujours tombées à point nommé. C'était plutôt pratique quand vous étiez la personne la moins attentive du monde. Marius se laissait porter par les événements et parfois ils vous portaient loin, tout vient à point à qui sait attendre comme on dit et attendre Marius l'avait toujours très bien fait.

Tout à sa rêverie, sirotant son jus de citrouille frais, et écoutant sa musique intérieure il n'avait pas entendu le claquement des talons de Romilly qui se rapprochait et ne s’aperçut de sa présence qu'une fois qu'elle fut installé à côté de lui. Au niveau tenue on pouvait déjà noter un certain écart entre les deux jeunes gens, si l'ancienne Serpentard était quasiment tirée à quatre épingle on ne pouvait pas en dire autant du jeune italien. Évidemment il n'avait fait aucun effort niveau capilaria malgré toutes les menaces répétées d'Annagovia de venir lui couper ses bouclettes pendant la nuit, sa tignasse était restée libre et foisonnante. Niveau vestimentaire on avait vu mieux, en tant que né moldu Marius avait toujours eu du mal à porter des vêtement sorciers en dehors des occasions un peu officielle, Tom avait accepté de le laisser porter ce qu'il voulait, ça attirait les curieux de venir voir le serveur habillé comme un moldu. Il portait ce jour là un vieux bermuda en jean qu'il avait surement depuis 5 ou 6 ans et une marinière.

En entendant Romilly, Marius recracha presque son jus de citrouille. Il se redressa brusquement et ses sourcils atteignirent presque la racine de ses cheveux, son visage abordant une expression mêlant la joie et la surprise. Il parvint enfin à avaler sa gorgée de jus de citrouille. Et frappa dans ses mains d’enthousiasme.
-Romilly ! Il la pris dans ses bras, parce que quand même, on ne retrouve pas sa Serpentard préférée et meilleur coach du monde (il exagérait à peine), tout les quatre matin. Trop bien ! S'exclama-t-il en l'enlaçant. Visiblement il n'avait pas peur du terrible sortilège de Chauve Furie qui allait lui tomber sur le coin de la tête s'il ne retirait pas ses pattes de Romilly dans la seconde.

Passé le premier moment d'excitation Marius retrouva une posture un peu plus convenable, tout en gardant cet énorme sourire qui le caractérisait si bien. Il l'examina de la tête au pied, elle avait grandi, elle avait changé depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vus, elle avait toujours ce petit air sérieux qui faisait qu'il aurait pu la reconnaître n'importe où, aussi peu observant soit-il.

-Évidemment que je me souviens. Dit-il en levant les yeux au ciel. Quand même...

Ça faisait certes un petit paquet d'années que Marius avait quitté Poudlard mais c'était indubitablement les meilleures années de sa vie et s'il était parfaitement incapable de se rappeler des propriétés du Mimbulus Mimbletonia, toutes les personnes qui avaient traversés sa vie à cette époque étaient gravés dans sa mémoire à tout jamais.
Il attrapa la carte de visite qu'elle lui tendait, sans savoir trop quoi en faire, finit par la glisser dans la poche de son bermuda.
Marius était doublement heureux, d'une parce qu'il était vraiment hyper content de voir Romilly, de deux parce qu'elle venait pas uniquement pour partager un jus de citrouille avec lui et parler du bon vieux temps mais pour lui donner du travail. Et vraiment Marius n'avait pas besoin de plus pour être convaincu.
-Cool, il hocha la tête en enregistrant l'information, je commence quand ?

Il n'avait pas besoin de savoir ce qu'il allait faire, enfin ça ne le préoccupait pas énormément, il faisait aveuglément confiance à Romilly, comme au bon vieux temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 437
Âge : 21 ans (6 juin)
Actuellement : Organisatrice dans l'événementiel sorcier.


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Comté du Surrey
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: La complainte du serveur en détresse   Mar 12 Avr - 9:45

Cela en étonnera plus d'un mais lorsqu'elle était enfant, Romilly détestait l'école. Naturellement intelligente, elle s'en sortait avec une facilité déconcertante, et elle ne se donnait donc pas la peine de travailler. Ce n'était pas de la paresse non plus, car déjà à l'époque elle avait beaucoup d'énergie, mais elle ne la plaçait pas dans le travail scolaire. Sa tendance à beaucoup travailler à Poudlard était venu vers sa troisième année, quand elle avait découvert qu'elle ne pourrait jamais être la meilleure sans s'en donner la peine, et que surtout à Poudlard il y avait de la concurrence. Mais pour autant, elle n'avait jamais eu le goût de l'effort. Ce qu'elle aimait, c'était le résultat, et uniquement lui. Elle se fixait un objectif, et têtue comme elle était, elle était prête à y laisser sa santé si nécessaire. Toutefois, donc, elle n'aimait pas travailler pour travailler, c'est pourquoi avoir un assistant était aussi important. Mais pas n'importe qui, ça devait être quelqu'un de confiance, et aussi quelqu'un qui ne serait pas de Serpentard, car ça atténuerait sa propre ligne de CV à ce sujet. Encore heureux, elle était sang mêlée et son jumeau adoré un ex-Poufsouffle, alors personne ne l'imaginait mage noir dans ses connaissances professionnelles ! Mais vous savez ce qu'on dit, mieux vaut prévenir que guérir… Dans la pile de candidatures qu'on lui avait donné, il y avait beaucoup d'anciens de sa maison, mondanités oblige. Et elle en connaissait la plupart, à qui elle n'aurait même pas donné une tablette de chocolat à garder. Alors ses dossiers…

Partie de là, elle était arrivée au Chemin de Traverse (ou presque) et elle rappelait son identité à Marius. Il sembla vraiment très content de la voir et la prit dans ses bras. Romilly lui rendit son étreinte très brièvement, les grandes embrassades ce n'était pas son truc (sauf avec Roy). « Je suis contente de te voir aussi. » Dit-elle avec un sourire sincère tout en repoussant quand même gentiment le jeune homme parce que le danger ce n'était pas elle mais Alek. Et comme Romilly était du genre directe, elle exposa assez vite la raison de sa venue. Pas dans les détails, mais au moins sur le principe. Marius semblait partant, un très bon point, car elle n'avait pas tellement envie d'argumenter, même si dans une certaine mesure elle l'aurait fait si nécessaire.

« Demain si tu es disponible. » Répondit-elle dans un premier temps. « Mais avant je dois t'emmener faire du shopping. Il te faut quelques costumes sur mesure pour le boulot que tu vas faire, ne t'inquiète pas pour les frais, dans un premier temps c'est la boite qui va payer, et ensuite quand tu devras les changer, ta paye sera suffisante. » Sans être le boulot le mieux payé d'Angleterre (ce n'était qu'un boulot d'assistant), le fait que ce soit une boîte qui s'occupait des cérémonies et événements majeurs du monde sorcier dans toute l'Europe occidentale faisait que les employés avaient au moins de quoi assurer le standing de la boite. On ne leur demandait pas de porter de grandes marques, juste des trucs bien coupés. Après, Romilly poussait l'élégance au-delà… mais c'était Romilly.

« En fait il s'agit d'être mon assistant, un peu comme ma première année en tant que présidente de Sterne et que tu me secondais. Grosso-modo, ça va beaucoup y ressembler, sauf que ce sera tous les jours. Ça demande de voyager, ça ne te dérange pas ? » Même si Marius semblait s'en moquer comme de l'an deux, elle préférait lui présenter les avantages et les inconvénients de son futur métier avant qu'il ne signe juste au nom de leur ancienne amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 136
Âge : 25 ans
Actuellement : Adulte


MessageSujet: Re: La complainte du serveur en détresse   Jeu 21 Avr - 23:17

Marius était travailleur, en bon Poufsouffle qu'il était, mais il n'avait jamais eu de grand intérêt pour les accomplissements académiques, même lorsqu'il était à Poudlard. Il portait très peu d'attention a ses cours et avait eu besoin de fournir des efforts surhumain pour réussir à valider sa septième année, et de justesse encore. Il aimait faire, ce n'était pas un cérébral mais un actif, il ne lisait pas mais dessinait, il adorait danser et lorsqu'on lui confiait une tâche, s'il arrivait à s'en rappeler vous pouviez lui faire confiance. Ça n'avait jamais été dans ses intentions de faire un travail autre chose que manuel. Ce boulot d'assistant que lui proposait Romilly était exactement ce qui lui convenait. Il ne serait pas décisionnaire mais exécutif, il aurait des responsabilités mais uniquement celle que la jeune femme lui confierait. Et elle le connaissait suffisament bien pour savoir ce qu'il était possible de lui faire faire ou non. Marius n'aurait certainement pas pu trouver un meilleur boulot par lui même, à vrai dire il en aurait été complètement incapable. Il ne savait pas parler de lui, était incapable de dire ce qu'il voulait, parce qu'en vérité, il n'en savait rien. Il valait mieux pour tout le monde que ls gens sachent à sa place ce qui lui convenait le mieux. Un jour peut être Marius attendrait un niveau d'indépendance suffisant, mais même si plusieurs années avaient passé depuis Poudlard le jeune homme n'avait quasiment pas changé. Et c'était probablement dû au fait qu'il n'avait fait aucune rencontre notable durant ces années, personne qui aurait pu le tirer vers le haut.

- Demain... Répétat-t-il songeur.

Il doutait que Tom soit particulièrement enchanté de la nouvelle mais après tout Marius n'avait répondu à aucune annonce. Tom lui avait juste dit que s'il voulait travailler là pour quelques temps il ne cracherait pas sur une paire de main supplémentaire. Les quelques temps étaient donc terminés et Marius ne doutait pas qu'un autre ancien étudiant de Poudlard dans le besoin prendrait rapidement sa place.

-Demain c'est bon. Fit-il en hochant la tête.

Voilà que Romilly remettait le tapis avec cette histoire de relooking. Il semblait bien à Marius qu'ils avaient déjà fait ça pendant leur scolarité. Le jeune homme jetta un coup d'oeil à sa tenue avant la comparer avec celle de l'ancienne Serpentard. Ok, il devait bien admettre que le dress code était un peu différent. Marius était habillé comme pour aller à la plage et Romilly aurait pu diriger une réunion sur les problèmes économiques du monde magique. Mais bon tant qu'elle ne prévoyait pas de s'en prendre à ses cheveux il voulait bien faire un effort niveau vêtements, majoritairement parce qu'il en avait pas grand chose à faire. Une des choses qu'il avait préféré à Poudlard était de devoir porter un uniforme afin de ne pas avoir à choisir ses vêtements chaque jour.

-Tu me crois si je te dis que je n'ai pas porté de chemise depuis mon dernier jour à Poudlard ? Le costume sur mesure ça en jette un peu, il faudra prendre une photo pour ma maman. Dit-il en plaisantant à moitié.

Marius avait été un adolescent mignon qui s'était tranformé en adulte séduisant. Ce dont il n'avait absolument pas conscience. Mais souvent au chaudron baveur les têtes se tournaient en voyant passer ce jeune homme bronzé, avec ses belles boucles brunes et son air dégagé. Il n'y avait aucunement à douter que vêtu d'un costume, et sur mesure qui plus est, il allait faire des ravages.
La jeune femme lui expliqua brièvement en quoi consisterait son boulot et lui demanda si cela le dérangeait de voyager. Rien ne rettenait Marius à Londres où ailleurs, il n'avait de compte à rendre à personne.

-Au contraire, affirma-t-il, je suis complètement partant.

Il se leva et tendit une main à Romilly pour l'aider.

-Bon, c'est parti ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La complainte du serveur en détresse   Aujourd'hui à 22:27

Revenir en haut Aller en bas
 
La complainte du serveur en détresse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Songe du jour : peut-être une âme en détresse [Pv Xalina]
» Jeune Maîtresse du Savoir cherche .....
» serveur héroique
» Loria [Grande Prêtresse]
» 2 petits vieux en détresse-sauvés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Le Londres Magique :: Chemin de Traverse :: Rue principale-
Sauter vers: