AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Goodbye Halcyon Days [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Commerce

Parchemins : 1145
Âge : 32 ans [17-07-1980]
Actuellement : Styliste/Tueuse à gage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Goodbye Halcyon Days [PV]   Sam 19 Mar - 12:46

Goodbye Halcyon Days
Myrielle & Quentin
Aimez-vous le passé
Et rêver d’histoires
Évocatoires
Aux contours effacés ?


Myrielle avait gardé beaucoup d'amis de l'époque de Poudlard. Quentin était l'un d'eux. Malheureusement, on ne pouvait pas en dire autant de la femme de celui-ci avec qui elle ne s'était jamais (mais vraiment jamais) entendu alors qu'elles avaient beaucoup de connaissances/d'amis en commun. Il y avait Quentin donc, mais aussi Alexander qui était leur ami proche à toutes les deux. Pourtant, les rouquines ne s'entendaient pas, c'était en quelque sorte une incompatibilité de caractère impossible à résoudre. Myrielle ne savait pas pour Quentin, mais en tout cas ça avait toujours beaucoup embêté Alex'. La Symphonie, elle, s'en fichait. On ne pouvait pas plaire à tout le monde, surtout quand on venait d'une famille de tueurs professionnels. Quand elle était plus jeune, à Poudlard, elle pensait que c'était la norme d'avoir une famille bizarre avec des malédictions et des fantômes sous le tapis ce qui n'est pas à prendre au sens littéral. Cette idée était en partie renforcé par le fait qu'elle était entourée de gens avec des gros soucis de famille : Dawn, Isaac, Elea… pour ne citer qu'eux.

Tout ça pour dire que Quentin et Myrielle avaient rendez-vous pour prendre un café ensemble, mais sans conjoint. Alexis était le cousin de Quentin, mais ils ne s'étaient jamais beaucoup fréquentés. Alexis était de toute façon plutôt du genre à rester chez eux avec les enfants, Alexandre et Ayélet. Depuis qu'il était malade, il travaillait à domicile, donc c'était lui qui s'occupait de leurs deux petits. Myrielle avait été heureuse de constater que même si leur fille était son enfant biologique, il ne faisait pas de différence marquée avec Alexandre qui n'était son fils que par l'état-civil (Damian étant le père biologique, ce n'était un secret pour personne, surtout maintenant qu'Alexandre était son portrait craché).

Quand l'ex-Serpentard rentra dans la boutique où Myrielle leur avait préparé un coin avec thé et café, Megan et Heaven étaient absentes pour des commandes à domicile. La belle rousse était penchée sur la théière, humant la bonne odeur qui s'en dégageait. De dos, on n'apercevait que sa longue robe de sorcière noire qui allait jusqu'à ses pieds en s'évasant, avec une cape courte, rouge et noire, qui arrivait jusqu'en bas de son dos mais étaient cachés par les cheveux très longs de la jeune femme. Quand on connaissait Myrielle, on se doutait que l'avant serrait bien plus cintré, moulant et décolleté, ne serait ce que parce qu'elle n'était jamais à son aise quand elle ne pouvait pas atteindre son poignard. On savait aussi que dans la manche de sa robe se cachait sa baguette, toujours prête à être brandie. Et quand elle se tourna au son de la porte qui s'ouvrait, elle ramena ses cheveux devant elle mais prouva ses habitudes vestimentaires.

« Salut Quentin ! Viens donc t'asseoir, j'ai tout préparé. » Elle se tourna de nouveau et comme ses cheveux étaient maintenant sur le côté, on apercevait son tatouage, sur sa nuque, avec les armoiries de la famille Symphonie. Quand son ami se fut approché, elle lui fit la bise et lui présenta une chaise pour qu'il s'assoit. « Alors, qu'est-ce que je te sers ? » Demanda-t-elle en bonne hôtesse. Bien sûr, elle comptait lui demander des nouvelles de ses enfants, de sa famille, mais aussi de son travail qui devait être compliqué avec la conjoncture actuelle. Myrielle était furieuse qu'on salisse la réputation de Serpentard, mais elle prenait beaucoup sur elle, car sinon ça risquait de se finir dans un bain de sang. Elle avait déjà du se contenir car elle avait perdu pas mal de commandes…

Mais elle avait du savoir vivre, elle commencerait donc par servir son invité.


Rose Noire & Poignard
« La victime meurt face à un assassin. L'assassin, lui, meurt face au monde entier. » (⚡) Les Milles Symphonies de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/yusuradreams/index.html

avatar
Ministère

Parchemins : 1672
Âge : 31 ans [16/05/80]
Actuellement : Tireur de baguette magique d'Elite


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Alan, Julian & Jason

MessageSujet: Re: Goodbye Halcyon Days [PV]   Mar 22 Mar - 0:21

De Poudlard, Quentin avait gardé quelques amis, quelques copains et deux meilleurs amis. Dawn et Raphaël figuraient parmi ces derniers, bien évidemment. Parmi ses copains figuraient des Serpentard, tout comme des Poufsouffle, des Serdaigle et quelques Gryffondor (Quentin avait été présent lors de la bataille de Poudlard et avait clairement fait ses preuves dans le camp d'Harry Potter, 14 ans auparavant. Ça l'avait rapproché de certaines personnes). Ernie McMillan faisait partie des amis, ami qu'il voyait au ministère assez régulièrement mais qui s'était entendu avec Susan bien avant lui (pour ainsi dire). Ce n'était en aucun cas le cas de Myrielle. Myrielle Symphonie, ex-Serpentard de son état, avait en commun Dawn comme amie avec Quentin et ils avaient pour ainsi dire grandi ensemble. A Poudlard, tout du moins, chez les vert et argent plus précisément. Et elle n'avait jamais été, n'était pas et ne serait jamais, l'amie de sa femme, Susan je précise au cas où vous confondriez avec une autre.

Il arrivait quelquefois à Quentin d'aller rendre visite à ses maîtresses des amis après le travail. Il se trouvait que Quentin vivait à Pré-au-Lard et que c'était justement l'endroit où il se rendait. Pas chez lui cette fois, non, mais au travail de Myrielle justement, aux 'Milles Symphonie de la mode'. C'était là que travaillait aussi Megan, l'amie de Susan (moins de Quentin, en revanche. Il l'appréciait, la tolérait, mais elle était plus une amie de Susan et de Christian, que la sienne. Après tout ils n'étaient pas obligés de partager leurs amis.) et Heaven, la femme de Raphaël. Oui, il connaissait tout le monde, à Pré-au-Lard.

Vêtu de son uniforme de travail (costard noir, chemise noire et cravate blanche) et d'un manteau noir (le temps était un peu nuageux, ils étaient en octobre) Quentin transplana du Ministère de la Magie jusqu'à Pré-au-Lard, devant la boutique de Myrielle. Sans attendre, il entra.

« Salut Myrielle ! »

Susan avait beau ne pas porter Myrielle dans son cœur Dawn non plus. Ni Raphaël, aucun Serpentard en fait, Quentin n'aimait pas non plus aveuglement tous les amis de sa femme, ça ne l'empêchait pas d'être parfaitement transparent avec elle. Elle savait qu'il était là s'il ne revenait pas, donc, Susan pourrait en déduire que Myrielle avait ressorti ses poignards et qu'il était temps d'appeler la cavalerie, au moins.

« Comment tu vas ? »

Quentin lui fit la bise et la rouquine l'invita à s'asseoir. Elle lui demanda ensuite ce qu'il désirait boire, comme à son habitude.

« Un café s'il te plait. »

Quentin n'avait jamais été fan du thé pour un anglais ça passe, il préférait de loin le café. Surtout depuis qu'il avait 4 enfants.

Le jeune homme s'enquit de la santé de son cousin, qui était avec Myrielle et qui manifestement n'allait pas très bien, sans plus attendre. Celle des enfants s'ensuivrait après, puisque de mémoire, eux allaient très bien.

« Comment va Alexis ? »

Bien qu'ils n'aient jamais été très proche (Quentin avait une trèèès vaste famille et les cousins n'étaient pas très proches d'eux), c'était quand même son cousin et il se devait de s'inquiéter de son état.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.signouret-chocolatier.fr/

avatar
Commerce

Parchemins : 1145
Âge : 32 ans [17-07-1980]
Actuellement : Styliste/Tueuse à gage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Goodbye Halcyon Days [PV]   Sam 26 Mar - 19:38

Avant de répondre, Myrielle servit un café chaud à son ami, elle se prit pour elle-même un thé parce que c'est une véritable anglaise, elle et elle s'assit face à Quentin, croisant les jambes avec l'élégance qu'on lui connaissait. « Je vais bien, même si l'ostracisation des Serpentards ces derniers temps n'est pas très bon pour les affaires. » Elle avala une gorgée de thé et fronça les sourcils, il y avait quinze ans de ça, face à de telles contrariétés, elle aurait déjà blessé quelqu'un. Mais depuis qu'elle était mère, elle était bien plus calme. Heureusement pour tous les clients qui s'étaient montré impolis avec Heaven et elle… A chaque fois, elle avait laissé ses poignards sagement rangés, l'un dans son corsage, l'autre sur sa cuisse. Cela faisait longtemps qu'ils n'étaient pas sortis de leur fourreau pour autre chose que l'entraînement, la dernière fois c'était quand elle avait aidé Makiko Shinku, et cela remontait déjà un peu...

Comme Quentin lui demandait des nouvelles de son cousin (Alexis, pas Alex', ce dernier il pouvait le croiser au ministère), Myrielle leva le nez vers le plafond, l'air pensif. « Il va assez bien… Toujours fatigué comme d'habitude à cette période de l'année, mais les enfants l'occupent beaucoup. Cependant, nous ne sommes pas tout à fait d'accord sur un point… tu sais, à propos de Damian... » Elle haussa les épaules. Pour elle, il était grand temps d'expliquer à leur fils pourquoi il ressemblait plus à Damian, celui qu'il appelait son oncle, qu'à son père. Mais Alexis n'était pas de son avis, pour le moment, elle s'y pliait, mais Myrielle n'était guère patiente, ça ne durerait sûrement pas encore des années. Surtout qu'une fois que le jeune garçon serait à Poudlard, ce serait encore plus gênant de tout lui expliquer, mieux valait le faire tant qu'il était encore au sein du foyer. Enfin… il restait du temps. Mais la rouquine craignait vraiment que son fils ne finisse par comprendre les choses sans qu'on les lui dise et qu'il n'en déduise quelque chose de complètement faux, comme par exemple que Myrielle aurait trompé Alexis avec Damian. Or ce n'était pas du tout le cas, Damian avait juste été donneur, et ça faisait une sacré différence, déjà parce que c'était un geste médical, et ensuite parce que Alexis avait été mis au courant en amont. De là à dire qu'il avait eu le choix, ça aurait peut-être été un peu exagéré, mais il n'avait pas été contre en tout cas. D'ailleurs, Alexandre était son fils, personne ne le niait puisqu'il l'avait reconnu, éduqué, soigné, choyé… et que c'était d'abord ça un père.

Mais venons-en plutôt à Quentin, car elle voulait de ses nouvelles aussi : « Et toi, comment vas-tu ? » Ne comptez pas sur elle en revanche pour demander des nouvelles de Susan, elle s'intéresserait plutôt aux enfants. Après tout, ce n'était pas leur faute si leur mère était une cruche paranoïaque persuadée que Myrielle avait fait on ne sait trop quoi à Alex' à l'époque de Poudlard car non Myrielle n'est pas une trafiquante de drogue, être à la limite de la sociopathie était bien suffisant comme problème d'intégration sociale.


Rose Noire & Poignard
« La victime meurt face à un assassin. L'assassin, lui, meurt face au monde entier. » (⚡) Les Milles Symphonies de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/yusuradreams/index.html

avatar
Ministère

Parchemins : 1672
Âge : 31 ans [16/05/80]
Actuellement : Tireur de baguette magique d'Elite


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Alan, Julian & Jason

MessageSujet: Re: Goodbye Halcyon Days [PV]   Lun 28 Mar - 22:19

Quentin n'était même pas encore assis que Mymy Myrielle lui préparait déjà son café. Elle était loin la tueuse à gages hostile qui vous collait contre un mur dans les cachots de Poudlard un poignard sous la gorge en vous intimant l'ordre de baisser les yeux quand vous la croisiez, hein ! Quentin ne doutait pas que l'ex-Serpentard était toujours aussi vivace qu'autrefois (elle n'avait jamais perdu sa taille de guêpe et sûrement pas son don pour le jonglage de couteaux), mais depuis que la jeune plus tant que ça, certes Symphonie était maman, elle avait changé.

« Ah oui. Comment vous vivez ça vous ? »

'Vous' incluait bien évidemment elle etses collègues de travail, Heaven (qui était passée elle aussi par Serpentard) en particulier. Pré-au-Lard était un village voisin de Poudlard et les incidents de l'école avaient forcément une incidence sur le hameau. Quentin jugea nécessaire de préciser que l'ostracisation des Serpentard - même s'il n'en vivait pas trop les effets au Ministère – le touchait dans une certaine mesure, étant donné qu'il enquêtait sur les racines de l'affaire.

« C'est moi qui suis chargé de retrouver l'auteur de la lettre. Ce n'est pas une affaire prioritaire mais mon chef de département a insisté pour que je m'en occupe personellement. »

Et c'était un grand honneur. Pas parce que la mission était importante en soi (pour l'instant) mais parce que Quentin bossait rarement en solo et qu'il savait très bien que son directeur de département avait reçu des ordres haut placés... et qu'il n'avait pas hésité transmettre le dossier dans son intégralité à Quentin. C'était donc une preuve de confiance.

« Dans tous les cas je trouve profondément choquant que la Gazette ait pu publier un article pareil. On ne pourra jamais totalement éradiquer des mentalités pro-sang pur certes, mais de là à les encourager. »

Pour un Serpentard de sang pur Quentin n'avait jamais été attaché aux valeurs du sang. A Poudlard (avant la fin du règne de Voldemort) il n'avait pas hésité à se positionner pro-Armée de Dumbledore (bon certes on lui avait effacé la mémoire pour qu'il oublie l'existance de l'AD mais le fait est qu'il défendait les mêmes valeurs), il avait même libéré plusieurs élèves prisonniers des Carrow et en tant que préfet des Serpentard (auquels les mangemorts faisaient confiance) il avait fait semblant de torturer plusieurs d'entre eux. En gros, la doctrine 'Serpentard ne tolère que les Sang Pur', Quentin ne l'avait jamais acceptée. Myrielle lui ressemblait beaucoup en ça.

« Ah, à propos d'Alexandre ? Vous hésitez à lui dire qui est son père biologique ? »

Myrielle avoua à Quentin qu'elle avait quelques opinions divergentes avec Alexis concernant l'éducation de leur garçon. Ça semblait logique, dans la mesure où l'aîné n'était pas un Montgomery (biologiquement parlant petit veinard), la révélation serait tôt ou tard devenue un problème.
Parler d'enfant biologique fit se rapeller à Quentin ce que lui avait confié Susan quelques jours plus tôt à propos de son amie Elizabeth. Eux aussi (avec Alban, le cousin de Susan) avaient un enfant qui n'était pas le leur.

« En parlant d'enfants, tu étais amie avec Elizabeth Harris à Poudlard toi ? Je crois qu'elle était amie avec Alexander aussi. Elle est mariée au cousin à Susan et ils ont adopté un petit orphelin, ils étaient amis avec ses parents avant qu'ils ne meurent. Je pense à ça parce que ça n'a pas l'air facile pour eux d'élever un enfant qui n'est pas le leur. »

Pour ne pas que Myrielle face de confusion avec le cas des Follet et celui des Montgomery, Quentin préféra préciser sa pensée. En effet un des deux couples avaient adopté un enfant âgé de 9 ans, l'autre avait élevé depuis bébé un enfant dont le père biologiquement n'était pas le 'papa' (mais la mère si). Rien à voir donc.

« Même si dans votre cas à vous c'est tout autre chose. Ça ne doit pas être facile tous les jours pour Alexis d'élever l'enfant biologique de Damian. Surtout qu'il lui ressemble de plus en plus. »

Quentin se permit un petit sourire désolé. Désolé car oui, il fallait reconnaitre que plus ça allait et plus Alexandre affichait clairement ses gênes Kostovak. Bon, certes, c'était tout benef' côté physique (Dawn et Damian étaient quand même des bombes atomiques dans leur genre) mais ça n'avait rien de très évident pour le cousin de Quentin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.signouret-chocolatier.fr/

avatar
Commerce

Parchemins : 1145
Âge : 32 ans [17-07-1980]
Actuellement : Styliste/Tueuse à gage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Goodbye Halcyon Days [PV]   Sam 16 Avr - 11:25

Myrielle regarda l'intérieur de sa tasse un instant. Elle avait fait divination quand elle était à Poudlard, mais elle avait été assez mauvaise à l'exercice, et de toute façon, ce n'était pas pour lire dans les feuilles de thé qu'elle fixait sa tasse, mais parce qu'elle ne savait pas vraiment ce qu'elle devait dire. La vérité ? C'était une option, mais la question était de savoir si Quentin voulait réellement la connaître ou non. Myrielle décréta que oui.

« Pour le moment, nous prenons sur nous. Mais je ne jure de rien si l'un de ces fous furieux lève la main sur Heaven ou moi… S'ils veulent du Serpentard pur jus, tu sais qu'ils peuvent y avoir droit. » Pendant la guerre, Myrielle avait tué pour se protéger. Il lui avait fallu du temps pour s'en remettre et elle n'avait pas forcément envie de recommencer. Si elle avait été formée pour être une tueuse, et que si un Malefoy le lui ordonnait, elle n'aurait pas d'autre choix que d'obéir, elle essayait généralement de ne pas aller jusqu'à la mort. En revanche, faire couler un peu de sang ne l'avait jamais gêné, elle recommencerait si on l'attaquait, quitte à ce que Quentin doive venir l'arrêter pour agression.

« Je suis étonnée que ce ne soit pas prioritaire vu tout le bazar que cela a engendré. Des dingues pareils, il faut les enfermer. » Et elle en connaissait un rayon en matière de dingues, son frère étant un ex-mangemort que je ressors du placard à cause de Viska. Il était à Azkaban et ça convenait très bien à sa sœur cadette qu'il avait, certes, éduquée, mais aussi torturée pendant de nombreuses années. Si Myrielle portait plus souvent des robes longues que des jupes courtes alors que en terme de plastique, le bas de son corps était tout à fait à la hauteur de son superbe décolleté oui, elle est modeste sinon à part ça, c'était parce que la peau de ses cuisses était striée de cicatrices que son frère lui avait faite au poignard. Sans parler du tatouage qu'elle avait sur la nuque et qui était en réalité une marque au fer rouge. Car les tatouages traditionnels étaient de l'encre et si ce n'était pas réputé sans douleur, c'était autre chose que ce que Myrielle avait vécu. Selon elle, La Menace était du même acabit, un grand malade (ou une grande malade, la folie n'a pas de sexe) qui avait bien besoin d'aller se calmer dans la prison sorcière. En ce qui concernait son frère, il en avait encore pour plus de cinq ans – elle avait arrêté de compter donc c'était approximatif -, et elle n'avait pas vraiment hâte qu'il ressorte, même s'ils avaient passé un accord quand il avait été attrapé et qu'elle lui en savait gré à ce niveau là.

Quant à la gazette… Pour ce qu'elle en savait par Jen', la sœur de Megan qui travaillait là-bas : « Comme ils l'ont mise pour la critiquer, ils ne pensaient pas que ça engendrerait ce genre de réaction. Et après la machine s'est emballée car certains journalistes ont pris peur… tout seuls au final. Encore de sacrés crétins. » Oui, Myrielle était critique et elle ne mâchait pas ses mots. Mais c'était ce qui faisait Myrielle. Ne plus sauter à la gorge de quiconque la regardant de travers (selon elle) n'en faisait pas quelqu'un de moins décidé.

« C'est ça. Alexis pense qu'il est trop jeune et qu'il faut attendre son entrée à Poudlard. Moi je pense que ça commence à trop se voir et qu'il vaut mieux le lui dire maintenant plutôt qu'il ne l'apprenne par accident. C'est le portrait craché de Damian. Il me ressemble assez peu d'ailleurs, à part qu'il a les cheveux un peu plus clairs que Damian comme dans ma famille nous sommes roux ou blonds… mais sinon… je pense que dans quelques années, nous aurons l'impression d'avoir des visions de notre ancien camarade tel qu'il était à Poudlard. » Mais cette idée la faisait plus sourire qu'autre chose. Pour elle, le fait que génétiquement Damian soit le père de son fils n'enlevait rien au rôle qu'Alexis avait tenu dans son éducation. Surtout qu'Alexandre était un bébé éprouvette. Ce n'était pas exactement comme si elle avait couché avec Damian hein… A l'époque, Alexis et elle pensaient qu'ils ne pourraient pas avoir d'enfant sans passer par un donneur car Alexis était malade et ses soins l'avaient quasiment rendu stérile. Tout était dans le quasiment puisque les années passant, ils avaient eu droit à leur petit miracle et avaient eu une fille.

Le sujet passa sur Elizabeth qui avait effectivement été une amie de Myrielle. Mais pas une amie proche. Elles s'étaient surtout fréquentée parce que Myrielle traînait souvent avec Alexander – en plus ça énervait Susan ce qui était toujours du bonus à l'époque -. « On s'entendait bien, oui. Je suis navrée d'apprendre les circonstances de cette adoption, mais être dans le foyer de gens qu'il connaissait déjà est sûrement mieux que d'avoir fini dans les services sociaux… Tu sais que je m'occupe d'une association qui aide les orphelins sorciers n'est-ce pas ? Et malgré tous mes efforts, ça ne donne pas toujours le résultat espéré... » Elle avait fondé cette association quand elle avait commencé à avoir des revenus stables parce qu'elle avait elle-même été orpheline, et qu'elle n'aurait pas eu à subir tous ces sévices si il y avait eu de vrais services sociaux chez les sorciers. Il était trop facile de se cacher aux moldus. Mais son association n'avait même pas dix ans, alors il restait du travail. Les dons que faisaient Roze aidait pas mal (la belle-sœur de Quentin se sentait concernait car elle avait adopté une petite orpheline, Psychée), et beaucoup d'amis riches de Myrielle participaient, toutefois certains orphelins sorciers étaient mis dans le système moldu, et pour les en sortir, c'était réellement très compliqué !

« Elizabeth a de la ressource, elle s'en sortira très bien. » Conclut Myrielle, parfaitement confiante, même si elle n'avait pas vu l'ex-Poufsouffle depuis des années. Pour ce qui était de son propre cas… « Je ne crois pas que ce soit ça le problème d'Alexis. Il a toujours su que la vérité serait dites un jour, et Damian n'a aucune revendication paternelle au sujet de notre fils. Non. Je pense qu'il ne veut pas parler de sa maladie à Alexandre, et c'est difficile d'expliquer les raisons de sa conception un peu particulière sans en passer par là... » Mais Alexis avait toujours eu beaucoup de pudeur et il était avec Myrielle, cherchez l'erreur, il ne voulait pas étaler ses problèmes, encore moins à son propre fils.


Rose Noire & Poignard
« La victime meurt face à un assassin. L'assassin, lui, meurt face au monde entier. » (⚡) Les Milles Symphonies de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/yusuradreams/index.html

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Goodbye Halcyon Days [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Goodbye Halcyon Days [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Goodbye Halcyon Days [PV]
» I think that it's time to say goodbye [Libre]
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Goodbye my old friend...
» 08. I guess this is goodbye

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 21 (2011-2012)-
Sauter vers: