AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Cours #1 (1ère à 5ème année) ► La boite à bijoux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Directrice de Poudlard

Parchemins : 748
Âge : 86 ans (4 octobre 1926)
Actuellement : Directrice de Poudlard


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Cours #1 (1ère à 5ème année) ► La boite à bijoux.   Ven 15 Avr - 17:25

McGonagall avait organisé un cours pour toutes les petites années. Comprenez par là toutes les années avant les BUSES. Il devait servir aux plus jeunes à apprendre et aux plus grands à ne pas oublier leurs fondamentaux. C'était quelque chose qu'elle pratiquait depuis longtemps par intermittence, une fois par trimestre en général. D'ailleurs, la plupart des cours étaient dispensés par ses assistants car son travail de directrice lui prenait presque tout son temps. Néanmoins, ces blancs-becs étaient de véritables incapables qui laissaient une ambiance délétère régner dans cette salle de classe qu'elle occupait depuis tant d'années maintenant… Elle avait eu une autre carrière avant celle de professeur, mais elle ne lui avait pas apporté autant de satisfaction. C'était ici qu'elle avait trouvé un sens à sa vie, ce que son regretté mari avait bien compris…

Mais, là ! Elle n'avait pas le temps pour les souvenirs, elle devait accueillir les élèves. Ils avaient l'habitude que ce soit la surprise en ouvrant la porte de trouver derrière soit un assistant, soit McGonagall. Parfois, elle les attendait même sous sa forme de chat… avec les premières années, ça faisait toujours son petit effet. Non qu'elle tienne particulièrement au spectaculaire, mais il arrivait que cela motive les plus feignants des élèves que de voir jusqu'où l'art de la métamorphose pouvait être poussé. Même si devenir un animagus demandait tant de talent qu'il y en avait très peu… encore que l'histoire ait prouvé maintes fois que certains y arrivaient et se mettaient dans l'illégalité en ne se déclarant pas, mais c'était une autre affaire.

Les élèves commencèrent à arriver. Elle les salua tous et leur laissa le temps de sortir leurs affaires mais elle s'attendait évidemment à ce qu'il le fasse dans le plus grand calme. Elle avait toujours eu la réputation d'être sévère. C'était mérité. Et justifié par sa croyance en une qualité essentielle dans sa matière : la rigueur.

Une fois tous les élèves installés – et cela faisait beaucoup de monde -, elle prit la parole. « Mes enfants, pour ce cours vous allez vous mettre par deux. Mais attention, je veux que vous ne soyez pas avec quelqu'un de la même année que vous. » Elle leur laissa le temps de se choisir un binome. Ceci fait, elle poursuivit. « Aujourd'hui, nous allons rester sur les métamorphoses inanimées pour les plus jeunes d'entre vous. Nous allons transformer les vieux livres abîmés devant vous en jolis boites à bijoux. Quelqu'un peut-il me dire sur quoi cette métamorphose va reposer comme point commun ? » Car toute métamorphose, si elle dépendait principalement de la maîtrise mentale du sorcier qui la lançait, était aussi le fait d'un point commun quelconque entre l'objet de départ et son résultat. Du moins était-ce le cas pour les métamorphoses les plus élémentaires. Plus l'art se complexifiait, moins cela était vrai. Néanmoins, lorsqu'elle-même devenait un chat, elle gardait la trace de ses lunettes. On ne crée rien à partir de rien. C'était la première règle de la métamorphose.

Consignes :
1) Votre personnage entre et s'installe.
2) Il se trouve un binôme d'une autre année que la sienne en revanche il peut être de la même maison.
3) Plusieurs réponses sont possibles pour la question posée, donc vous pouvez être plusieurs à tenter de répondre dans vos postes sans que cela se contredise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Préfète de Poufsouffle

Parchemins : 689
Âge : 13 ans (27/07/2000)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan

MessageSujet: Re: Cours #1 (1ère à 5ème année) ► La boite à bijoux.   Sam 7 Mai - 0:20

Le premier trimestre de Prudence à Poudlard était sur le point de s’achever, et la jeune fille avait désormais assisté à suffisamment de cours pour devenir une sorcière aguerrie se faire une idée assez précise des classes qu’elle affectionnait. Si elle se rendait toujours avec un enthousiasme débordant en sortilèges, botanique, ou défense contre les forces du mal, elle était beaucoup plus réservée lorsqu’il s’agissait des potions, essentiellement parce qu’elle n’avait toujours pas passé le cap des ingrédients visqueux et bloblotants qu’il fallait ajouter dans le chaudron sans vomir. Elle avait également très vite compris que son plus grand challenge de l’année, en Histoire de la Magie, allait être de ne pas regarder sa montre toutes les trente secondes, et elle détestait purement et simplement les cours de vol, ne serait-ce que parce qu’il pleuvait une fois sur deux, et qu’elle avait horreur de se retrouver dégoulinante de pluie, ballotée par le vent, dix mètres au-dessus du sol, ce qui relevait, à ses yeux, de la tentative d'assassinat ou, pour le dire autrement, de l'élimination stricto sensu. Quant à la métamorphose… Hé bien elle la considérait avec la même perplexité polie qu’elle avait eue, le jour où sa grand-tante Meredith – celle qui perdait un peu la boule et avait tendance à appeler tout le monde sans distinction « Jenna-Louise », Dieu seul savait pourquoi – lui avait offert une brosse à toilette pour ses huit ans : un objet dont elle reconnaissait l’utilité sans bien comprendre, toutefois, ce qu’il venait faire dans le contexte.

La métamorphose produisait exactement la même impression à la fillette, que la brosse à toilette de sa grand-tante. Elle admettait volontiers qu’elle avait son intérêt, mais elle ne voyait pas en quoi savoir transformer un cure-dent en aiguille ou une soucoupe en napperon était d’une importance vitale dans leur parcours scolaire. Honnêtement, quel sorcier avait déjà réutilisé ce genre de métamorphose après avoir quitté l’école ?  Qui se levait le matin, en se disant « tiens, je ne sais pas ce que j’ai, je transformerais bien des cure-dents en aiguilles, aujourd’hui ! » ? Prudence s’était d’ailleurs efforcée, au tout début de l’année, de se remémorer les diverses occasions au cours desquelles elle avait vu sa mère utiliser la métamorphose, et elle avait pu les compter sur les doigts d’une seule main, ce qui n’avait rien de très encourageant. Si l’usage de la baguette demeurait assez nouveau pour que la jeune fille trouvât, dans les cours du professeur McGonagall, une forme de plaisir lié à la fascination qu’exerçait encore, sur elle, les charmes et les incantations, elle ne pouvait cependant pas s’empêcher de penser que tout ceci était un peu vain, et elle sentait confusément que la lassitude la gagnait.

Autrement dit, elle n’accueillit pas avec beaucoup d’entrain l’annonce de la métamorphose du jour. Assisse au milieu de la classe, où elle espérait plus ou moins passer inaperçue, perdue dans la masse des autres élèves, Prudence avait soigneusement aligné ses affaires devant elle et attendu le début de l’heure avec un soupçon d’optimisme, car les cours que la directrice donnait elle-même étaient généralement plus enthousiasmants que ceux de ses assistants. Hélas ! La perspective de transformer des vieux livres (sans doute un don de la bibliothèque) en boîtes à bijoux bravo, Minerva est une vraie fille !, la laissait de marbre. Qu’est-ce qu’elle croyait, McGonagall, qu’ils avaient pour ambition d’ouvrir un commerce de trucs en babioles en tout genre ? La lueur d’espoir qu’elle avait eue lorsque leur professeur avait ouvert la porte avait bel et bien disparu. Prudence se rembrunit, mais prit toutefois la peine de noter le titre de la leçon du jour sur un parchemin vierge (si elle écrivait, elle n’était pas obligée de participer, n’est-ce pas ?), tout en coulant un œil discret vers les élèves placés devant elle, à la recherche d’un compagnon d’infortune.

[642 mots]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Poufsouffle

Parchemins : 298
Âge : 15 ans { 24/02/1998 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: Cours #1 (1ère à 5ème année) ► La boite à bijoux.   Sam 11 Juin - 16:14

En deux années complètes passées à l'école de sorcellerie britannique, Tempérance s'était rarement illustrée par ses exploits scolaires. Elle n'était pas une mauvaise élève. Ses résultats étaient même très bons en Sortilèges et en Défense Contre les Forces du Mal et restaient acceptables jusqu'à maintenant en Métamorphose - même si elle avait ouï dire que la matière tendait à devenir de plus en plus complexe avec les années -. Les Potions posaient davantage de problèmes au sens où même s'il s'agissait simplement de suivre une recette - comme on suivrait les indications pour réaliser un baba au rhum aux ingrédients un brin alarmants -, elle faisait souvent preuve d'une étourderie qui lui jouait des tours. Heureusement, Erin tolérait jusqu'à présent les vapeurs nauséabondes - voire carrément néfastes - occasionnellement dégagées par le chaudron de la jeune Poufsouffle. L'Astronomie et l'Histoire de la Magie étaient en revanche une toute autre histoire, car elles nécessitaient de faire preuve d'une capacité de mémorisation qu'elle n'avait tout simplement pas - merci Madame Ronan ! - et se refusait de manière butée à développer. Enfin, cette année les cours de Divination et de Soins aux Créatures Magiques étaient également venus rejoindre son cursus. Le choix de cette première matière s'était d'ailleurs fait de manière tout à fait pragmatique: les grands disaient qu'on n'y faisait pas grand-chose et que si l'on se montrait furtif, il était même possible de se réserver quelques minutes de sieste bien méritées Poufsouffle: la maison qui coula à pic.

Pour l'heure, c'était en cours de Métamorphose que Tempérance se trouvait, attendant l'arrivée surprise du professeur, puisqu'il pourrait aussi bien s'agir du professeur McGonagall que de l'un de ses assistants. La jeune Poufsouffle prévoyait d'adopter son comportement habituel en classe, et s'était ainsi installée près du radiateur, en cancre accomplie au milieu de la salle mais à proximité des fenêtres, où elle pourrait rêvasser distraitement si l'envie lui en prenait. Le professeur McGonagall étant également la directrice de Poudlard, Tempérance ne se permettait généralement pas ce genre de fantaisie en sa présence - c'est qu'elle pouvait se montrer sacrément austère lorsqu'elle le voulait, et Tempérance ne tenait pas à s'illustrer en étant "la troisième année qui a fondu en larmes sous les yeux ébahis de ses petits camarades" -, aussi la blonde poussa-t-elle un soupir discret lorsqu'elle vit cette dernière apparaître dans la salle. Certes, ses cours étaient en général plus intéressants - on sentait l'expérience derrière ses mots, et sa capacité à se transformer en chat à loisir était des plus impressionnantes ! - mais cela signifiait aussi que Tempérance allait devoir se montrer - relativement - assidue durant ce cours.

A l'annonce du professeur, Tempérance scanna la pièce des yeux, à la recherche d'une tête connue d'une autre année que la sienne. Elle repéra bien vite une première année à qui elle s'était déjà adressée dans des conditions bien moins conventionnelles. Elle se leva au milieu du brouhaha ambiant, former des binômes devenant bien souvent une affaire d'état ("non je ne me mettrai pas avec Esther cette fois, elle est trop nulle c'est ton tour !") et alla se poster auprès de sa camarade. « Salut Prouprou Prudence ! Tu as déjà un binôme ou pas ? Sinon on peut se mettre ensemble si ça te dit. » déclara-t-elle en adressant un grand sourire à sa camarade, aussi joviale qu'elle l'aurait été si elle venait de croiser une connaissance de longue date au coin d'une rue. Laissant à sa cadette le temps de peser le pour et le contre d'une telle association "vais-je mourir la tête embrochée dans une baguette magique et si oui, me dédiera-t-on une médaille d'honneur ?", Tempérance se tourna vers le tableau, puisque le professeur McGonagall venait de leur annoncer quelle serait la métamorphose du jour. Au vu de la mine affichée par Prudence, cette dernière n'était pas extatique à l'idée de transformer un bouquin rabougri en boîte à bijoux. Rabat-joie ! Dans le silence qui suivit la question du professeur, Tempérance dut lever la tête - qu'elle avait bien sagement gardée baissée pour ne pas risquer d'être interrogée: technique infaillible (ou pas) - et jeter un œil à ses collègues, qui ne semblaient pas enclins à se jeter à l'eau. Elle soupira. Quand faut y aller... « La forme ? Les deux objets sont rectangulaires. » proposa-t-elle une fois que le professeur McGonagall l'eut invitée à parler. Elle n'aimait pas laisser de question sans réponse, et elle avait un poil peur que le professeur ne s'irrite en ne voyant personne s'activer. Si elle pouvait éviter son ire, ça lui convenait très bien.

[ 766 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours #1 (1ère à 5ème année) ► La boite à bijoux.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours #1 (1ère à 5ème année) ► La boite à bijoux.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ¤ Cours #1 [1ère à 5ème année] - La Verveine ¤
» [1ère à 7ème Années] Résultats et Compte-rendus du Test d'Astronomie (pas de tour de jeu)
» 1er cours (3ème, 4ème et 5ème années uniquement)
» Cours de SCM 1 [5ème année]
» Inscription Cours n°1 - [1ère année ; 5ème année]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 21 (2011-2012)-
Sauter vers: