AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Bal de Noël [Ouvert à tous]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar
Directrice de Poudlard

Parchemins : 319
Âge : 86 ans (4 octobre 1926)
Actuellement : Directrice de Poudlard


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Bal de Noël [Ouvert à tous]   Mer 25 Mai - 12:04

Chaque bal de Noël était pour Minerva l'occasion de se remémorer les 24 décembre précédents où cette fête avait eu lieu. Cette tradition était, finalement, assez récente. Elle était née lors du précédent conflit d'un besoin d'oublier que vous-savez-qui était sur le point de revenir au pouvoir. Et depuis cela avait perduré, permettant aux quatre maisons de se mélanger une fois par an. En ce moment, avec les menaces qui pesaient à la fois sur Serpentard et sur le monde magique dans son ensemble, c'était encore plus le bienvenu que d'ordinaire.

Mais la directrice de Poudlard n'avait pas dérogé à ses habitudes d'austérité, sa tenue d'un vert émeraude profond (car, oui, bien qu'étant une ancienne Gryffondor, elle avait toujours aimé le vert) n'était que rehaussé par une guirlande dorée autour de son chapeau. On l'y avait presque forcé, même si finalement c'était la même histoire tous les ans. Elle bataillait de moins en moins, même si elle refusait toujours les boules clignotantes, elle n'avait pas le sens de l'auto-dérision de Dumbledore, une guirlande, c'était déjà de trop si on voulait son avis (mais l'expérience lui avait appris à céder sur les petites choses pour ne pas casser sous le poids des grandes).

Tous les professeurs étaient éparpillés dans la Grande Salle décorée pour l'occasion. Pour la première fois depuis longtemps, la directrice était heureuse de ne pas voir les blasons qui ornaient d'ordinaire les murs. Les dernières nouvelles du ministère n'était pas rassurante, on ne savait toujours pas comment La Menace avait réussi à trouver les adresses de TOUS les sorciers du Royaume-Uni, même de ceux qui se cachaient pour une raison ou une autre. Minerva s'était elle-même penchée sur la question, elle avait aussi consulté les professeurs en quête d'inspiration, mais le mystère restait entier.

Elle soupira. Il ne fallait pas qu'elle se laisse aller au défaitisme, surtout lors du réveillon de Noël. Quand les élèves furent tous entrés petit à petit, elle lança un : « Le bal est déclaré ouvert ! » Et les préfets s'avancèrent pour la première danse, comme le voulait la coutume.

BON RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 438
Âge : 18 ans (04/03/1994)
Actuellement : Stagiaire au ministère (département des mystères).


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Bal de Noël [Ouvert à tous]   Lun 6 Juin - 9:20

Bal 2011
Alice & Ses amis
Je veux juste une dernière danse


Alice était en dernière année, il s'agissait donc de son dernier bal. Elle avait pensé que Hugh ou Dwayne lui demanderait d'aller au bal mais finalement ça n'avait pas été le cas. Depuis que Hugh avait vainement essayé de lui dire quelque chose en début d'année, elle n'avait plus eu l'occasion de le voir tout seul. Alors ils restaient en groupe, et ce serait encore le cas pour cette soirée. Elle devait retrouver les Serdaigle (Dwayne et Hugh, Aliénore faisait bande à part) en bas dans la salle commune, et Lana une fois dans la salle de bal même. Comme Alice était très « bande », elle aimait autant que ça se passe comme ça, surtout que ça ne voulait pas dire que les garçons n'allaient pas les inviter à danser. Ceux de leur groupe ou d'autres garçons.

Vu que Drake ne semblait pas très au point sur les sentiments, elle essaierait peut-être de lui piquer une danse pour lui faire la morale au sujet d'Aliénore. Pendant que les filles du dortoir de septième année se préparaient, elle avait bien vu le regard aussi bleu qu'un ciel d'été de son amie se recouvrirent d'un nuage d'incertitude. Elle lui avait raconté sa tentative de septembre de se déclarer. Si cela n'avait pas été un échec cuisant (car pour échouer, il aurait fallu que Drake comprenne ce qu'il en retournait), elle n'avait pas avancer d'un iota. Et la blonde Alice voyait bien que sa camarade de dortoir en avait un peu souffert. Rien à voir avec un gros chagrin, il en fallait plus pour décourager la brunette, mais bon… Alice se demandait si elle allait oser faire le premier pas.

Vous me direz qu'Alice n'était pas vraiment la mieux placée pour faire la morale à quiconque sur l'aveuglement sentimental alors qu'elle faisait languir Hugh depuis des mois (voire des années). Mais vous savez ce qu'on dit, bienheureux les ignorants. La jolie blonde n'avait aucune envie de quitter Poudlard en fin d'année car elle aimait l'équilibre de ses relations actuelles. Elle aimait ses amis, elle aimait se lever chaque matin en sachant comment sa journée allait se dérouler. Même si l'arrivée de Lana en cinquième année l'avait un peu perturbée sur le moment, finalement l'ancienne Durmstrang s'était finalement intégré dans le groupe des septièmes années. Il faut dire que les autres septièmes années n'étaient pas aussi amicales que le groupe duquel Alice faisait parti. Dwayne était le gai luron du groupe, Hugh avait un an de moins mais quand il était avec eux, il était celui qui parlait des cours, qui faisait un point sur les choses à faire. Chose que Alice faisait quand il n'était pas là car elle était la plus sérieuse du groupe. Même si elle était très belle et en apparence douce, Aliénore était clairement les « gros bras » car elle était non seulement assez forte physiquement, un peu garçon manqué, et elle avait aussi son don d'hypnose. Et pour le coup Lana occupait la place de la « vraie » fille.

C'était sa sœur jumelle qui avait aidé Alice à choisir sa robe. Celle ci était faite d'un bustier (comme Alice n'avait pas beaucoup de poitrine à faire tenir de toute manière…), l'ensemble était fait de plusieurs couches de tissu très fin qui tombait jusqu'au sol. La couleur était dépendante de la lumière, allant du rose au bleu en passant par le violet. Les broderies étaient fines et décoraient le bustier pour descendre dans un motif de fleur sur le bas de la robe et descendre plus finement jusqu'aux pieds de la jeune fille. Alice portait évidemment des talons pour compenser sa petite taille et ne pas être confondu avec les élèves les plus jeunes (c'était tout au moins l'idée, car il aurait fallu plus que des talons pour la faire paraître grande).

Elle s'était maquillée comme sa « vraie » sœur le lui avait appris (comprendre Nasira), de manière légère, adaptée à son teint diaphane. Elle en avait eu pour assez cher de robe, elle avait été obligée d'utiliser une avance sur étrenne, plus toutes ses économies de son travail estival… mais pour son dernier bal, elle voulait vraiment être élégante !

Elle s'était fait un chignon pour mettre en valeur son buste. Sinon à quoi bon choisir ce genre de robe, hein ? Elle descendit pour retrouver les garçons en faisant attention à ne pas se prendre les pieds dans sa robe. « Vous êtes prêts les garçons ? » Demanda-t-elle simplement avant de sortir de la salle commune des Serdaigle. Arrivée en bas, dans la salle décorée encore merveilleusement cette année, elle chercha sa sœur des yeux « Lana ! » Appela-t-elle. Elle aurait bien aimé trouvé Micah aussi. Même s'il n'était plus préfet, elle ne le voyait pas beaucoup car ils n'évoluaient pas vraiment dans les mêmes cercles… et puis ce premier trimestre avait été très compliqué pour les Serpentards. Si, finalement, Lana ne s'en était pas trop mal sortie car de toute façon, elle avait été plus longtemps à Durmstrang qu'à Poudlard et qu'elle n'était pas Anglaise, Micah s'était un peu renfermé sur lui-même et sur ses fréquentations de sa propre maison. Alice ne cachait pas qu'elle trouvait ça triste, quand bien même il ne la snoba pas, elle était sa sœur après tout, et des galères ils en avaient vu d'autres tous les deux.

Mais si elle avait trouvé Lana, elle ne voyait Micah nul part. Viendrait-il seulement au bal ? S'approchant de sa jumelle, elle lui glissa : « Tu n'aurais pas vu Micah par hasard ? » Elle glissa son bras sous celui de Lana, renfonçant l'effet de double même si elles n'étaient pas habillées de la même manière.

Les préfets ouvrirent le bal, Alice observa la scène d'un air distrait, elle n'avait plus vraiment d'amis ou de connaissance chez les préfets, ils étaient tous plus jeunes qu'elle. Ensuite, quand les élèves se mirent tous en scène, elle observa les garçons. « Bon. Ali' est avec Drake pour le moment, avec qui dansons-nous en premier ? A moins que tu ne m'accordes ta première danse ? Cela nous ferait un beau souvenir ! » Suggéra Alice mi-sérieuse, mi-rieuse. De toute façon, elle s'en fichait d'avec qui elle dansait, ce qui comptait pour elle, c'était avec qui elle allait passer le bal, donc la soirée dans son intégralité… et ce serait avec tous ces amis qu'elle devrait laisser arrivé au mois de juin. Une partie d'elle priait pour que ça n'arrive pas trop vite. Le monde des adultes ne lui faisait pas peur… mais la solitude la terrifiait.

{1 101}
{Robe Alice : http://67.media.tumblr.com/d5f95434350930e43888cd5b91be8893/tumblr_o87ch1JU0y1sqfgr3o1_500.png }


Trouver Un sens à ma vie
Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ? (⚡) Alice in Wonderland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serpentard

Parchemins : 198
Âge : 14 ans
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Bal de Noël [Ouvert à tous]   Lun 6 Juin - 13:48

Bal 2011
Erin & Noé
Je ne suis pas une fille rose bonbon. Je ne suis pas une midinette. Je ne suis pas gentille et bavarder m'ennuie. Mais je suis là pour le bal et pour défendre l'honneur de ma maison.



Au départ, Erin pensait faire comme les années précédentes et aller au bal toute seule, discutant avec qui passait et qu'elle connaissait, souhaitant un joyeux noël autour d'elle dans une jolie robe, et dégustant les bons petits plats des elfes. Regarder les autres danser ne manquait pas d'un certain charme, au fond. Surtout pour elle, qui aimait les jolies choses, ainsi que la mode. Elle évaluait la qualité des robes, des tissus, essayait de deviner où elles avaient été achetée. Beaucoup avait été commandé par correspondance. Seuls les élèves les plus aisées pouvaient se permettre d'acheter du sur-mesure à Pré-au-lard dans la boutique des Mille Symphonies de la Mode. On notera que bien que ne venant pas d'une famille trop modeste, Erin ne faisait pas partie de ces privilégiés. Ce qui ne l'empêchait pas d'être très élégante ce soir là.

Elle l'était chaque année et n'avait pas fait d'effort particuliers en plus, alors même qu'elle avait décidé de demander à Noé de l'accompagner au bal. Ce n'était pas par crainte de la solitude, donc. Ni pas désir d'avoir un garçon à son bras (car dans ce cas, son cousin aurait tout aussi bien fait l'affaire). Elle avait choisi de demander à Noé (poliment en plus de ça) car elle voulait que Serpentard fasse front et qu'elle se disait que le garçon des jumeaux Montgomery serait sûrement partant vu que sa sœur était préfète de leur maison. Noé n'étant pas vilain du tout et elle étant très pointue niveau mode, elle pensait qu'ils pouvaient faire une bonne impression au bal. Et il fallait avouer que dans les garçons de leur année et de leur maison, Noé était le seul avec qui elle parlait occasionnellement. Le jeune garçon n'était pas du genre bavard, ce qui facilitait la communication car ça évitait que Erin ne pèse chacun des mots qu'il prononçait… chose qu'elle faisait par pur réflexe, mais moins on lui parlait longuement et plus elle se sentait à l'aise par rapport à tout ça, car la conversation finissait par être maîtrisée. Sa sensation de peur, sa méfiance de tout danger verbal, s'atténuait jusqu'à, parfois, disparaître.

Il était vrai que vouloir en mettre plein la vue n'était ni dans l'esprit de Noël, ni dans celui de la dernière chanson du Choixpeau sur l'unité. Mais l'univers n'était pas une utopie comme dans les contes, on vivait dans le monde réel et il était cruel avec ceux qui étaient différents.

Pour l'occasion du bal, Erin avait mis une belle robe noire qui découvrait une de ses épaules. Il y avait un nœud à son épaule gauche et le tissu de la robe brillait à la lumière, atténuant le côté sombre de la robe et la rendant plus festive. Elle portait un de ses bracelets de cuir (principalement pour avoir quelque chose au poignet, sinon elle trouvait que ça faisait un peu au niveau des bras). Elle n'était pas maquillée et ses cheveux noir corbeau tombaient de chaque côté de son visage, lisses et parfaitement disciplinés.

Elle retrouva Noé dans la salle commune : « Salut ! Je suis prête ! » Annonça-t-elle en mettant ses cheveux derrière ses épaules. Pour le trajet jusqu'à la salle de bal, elle avait prévu une petite cape, car sa robe n'était pas seulement décolleté au niveau des épaules, elle était aussi courte, en ce sens qu'elle lui arrivait au-dessus du genou pile poil. Mais elle laisserait la cape à l'entrée, dans le hall. En revanche, elle garderait sa pochette, car elle avait un cadeau symbolique pour son cavalier (ça se faisait et Erin respectait scrupuleusement les conventions sociales).

C'était donc parti pour une nouvelle soirée ! Où on ficherait la paix aux Serpentards espérait-elle !

{616}
{Tenue de Erin : http://66.media.tumblr.com/59677137fc648dc3472f11bfac4a3c6f/tumblr_o8ae1is7MR1sqfgr3o2_1280.jpg }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 576
Âge : 17 ans [février 1995]
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Bal de Noël [Ouvert à tous]   Lun 6 Juin - 18:07

Bal 2011
Opaline & Daryl & Mina
Constatons le fruit de mes efforts et faisons un peu la fête tous ensemble !


Comme les autres années, Opaline allait au bal avec Daryl. La seule différence était qu'elle avait prévenu son petit ami qu'elle allait aussi passer du temps avec son amie Mina. En partie parce que celle-ci avait été habillée par ses soins, et en partie parce que Opaline s'y était prise trop tard pour trouver un cavalier à la rouquine. C'était dommage. Cela aurait sûrement augmenté sa quote de popularité.

Le match de Quidditch avait porté les espoirs de la capitaine de Gryffondor à plusieurs titres mais 1) elle avait perdu (mais ça, encore…), 2) Mina avait été une batteuse déplorable. Ce qui ne signifiait pas que Line avait abandonné l'idée de rendre sa rousse amie plus populaire dans Poudlard. Surtout maintenant qu'Opaline avait l'esprit plus libre vu que tous ses soucis avec Daryl s'étaient réglés depuis qu'ils s'étaient déclarés l'un à l'autre. Non pas qu'elle ne pensait pas à son amie l'année précédente, mais disons qu'elle ne pouvait pas être partout malgré sa tendance à faire trente-six choses en même temps.

Pour cette sixième année à Poudlard, Opaline avait sorti le grand jeu pour plaire à Daryl. Plutôt qu'en portant du rouge pour faire honneur à sa maison, elle avait choisi du doré. La robe était longue et principalement décolletée dans le dos, même si le devant la mettait aussi joliment en valeur. Son épaisse chevelure brune était attachée en chignon bas, ce qui n'était pas très léger, mais Line avait l'habitude de sacrifier son confort à la beauté. Son statut social l'obligeait à assister depuis l'enfance à des mondanités, elle n'était plus à ça près…

Si elle était très satisfaite du résultat de sa propre tenue, elle ne l'était pas moins de la tenue d'un beau bleu nuit qu'elle avait trouvé pour Mina. La couleur faisait ressortir son teint pâle et ses cheveux roux. Et elle était un peu moins provocante que la sienne, mais pas trop n'en fallait pour la jeune fille… ce qui était dommage d'ailleurs car la serdaigle n'était pas si mal fichu, mais bon… il y avait des choses qu'Opaline ne pouvait pas exiger d'elle, même avec toute son influence. Comme la lionne n'avait qu'une confiance relative dans l'équilibre de son amie, elle lui avait trouvé des chaussures avec un petit talon carré pas trop haut et assez confortable. Et la robe n'était pas longue pour qu'elle ne se prenne pas les pieds dedans dans les escaliers. Et pas trop courte pour que Mina ne soit pas trop craintive que le bas remonte. Traitez Opaline de parano si vous voulez mais elle avait préféré penser à tout ! Elle avait même lancé un sort (qu'elle comptait bien apprendre à Mina!) qui repoussait les tâches sur la robe !

Elle ne lui avait pas imposé de se maquiller, mais elle lui avait dit de se coiffer correctement, avait interdit tout ce qui était couettes ou queue de cheval. En fait, elle avait donné des modèles de coiffure issus de magazines à Mina et elle avait exigé que celle-ci les potasse. Et dans le doute, elle avait ajouté : « Si tu n'y arrives pas, tu les coiffes et tu les laisses détachés. »

Opaline était presque plus stressée de voir le résultat de tous les conseils qu'elle avait donné à Mina (sans compter les chaussures et la robe – un cadeau de noël en avance avait-elle dit -) que de retrouver Daryl dans sa belle tenue à elle. Il faut dire que le brun n'avait jamais été difficile, tous les ans, il avait été content, elle ne voyait pas pourquoi ce ne serait pas le cas cette fois.

Elle glissa le cadeau de son petit ami dans sa pochette et elle quitta Gryffondor. Son petit ami devait l'attendre en bas des escaliers du grand hall, quant à Mina, elle devait la retrouver à l'intérieur (peu d'intérêt pour la serdaigle de regarder Daryl et Opaline se dire bonjour en se bécotant, hein…). Elle descendit sans se presser et fut satisfaite de voir que son petit ami était arrivé avant elle, elle le retrouva en bas et l'embrassa avec douceur : « Coucou toi. » Dit-elle simplement en souriant. « Alors, comment tu me trouves ? » Elle garda la main de Daryl dans la sienne mais elle fit un pas en arrière en se tournant un peu de chaque côté pour qu'il admire l'ensemble.

Quelques minutes plus tard, Daryl et elle quittèrent le hall pour retrouver la grande salle. Et pendant que le début du bal était lancé, elle chercha Mina des yeux. Elle devait arriver avant eux, ça c'était en théorie en tout cas. « J'espère que Mina s'en est sorti avec la tenue que je lui ai offerte… ça m'inquiète un peu de ne pas avoir pu l'aider à se préparer. » Même si la robe qu'elle avait offerte à Mina était plus simple à mettre que la sienne. Ce n'était pas dur vu le modèle qu'elle avait pris pour elle, mais elle adorait se la jouer… le péché d'orgueil l'aurait un jour ! Quoique, tout compte fait, elle le faisait aussi et surtout pour elle. Elle avait toujours aimé les jolies choses, surtout les vêtements, avec une belle-sœur/mère adoptive qui avait été mannequin, il aurait pu difficilement en être autrement !

Il faudrait d'ailleurs qu'elle trouve ses neveux et nièces, histoire de voir avec qui ils étaient et comment ils s'étaient préparés. Puis, pourquoi pas, faire des photographies pour Christian et les autres ! En pensant à ses frères et sœurs, elle chercha Susan Montgomery-Bones des yeux, elle devait être parmi les chaperons… Opaline ne parlait jamais beaucoup à sa belle-sœur à Poudlard, mais le minimum restait néanmoins de lui souhaiter un joyeux noël, même si elles se verraient avec le reste de la famille dans les jours qui venaient. Opaline se demanda si elle avait trouvé un cadeau à Quentin… il faudrait qu'elle vérifie. Ils étaient tellement nombreux chez elle !

A défaut de trouver les cheveux roux de Susan, elle repéra ceux de Mina : « Elle est là ! » Dit-elle à Daryl en avançant vers la serdaigle. Avec sa robe longue et sa traîne, elle devait faire attention : quelqu'un risquait de marcher dessus (et de se prendre un coup de poing en représailles!).

{1 043}
{Avant de la robe : http://66.media.tumblr.com/4a5215d8f548d865d2330f8e6b7d9446/tumblr_o8ae1is7MR1sqfgr3o4_500.jpg
Derrière de la robe : http://66.media.tumblr.com/6f65c128d04a2a2c9f57cc1f59cfaa4a/tumblr_o8ae1is7MR1sqfgr3o3_400.jpg }


Miss Poudlard 2012

Opaline Montgomery • Gryffondor


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serdaigle

Parchemins : 100
Âge : 16 ans
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Alan, Quentin & Jason

MessageSujet: Re: Bal de Noël [Ouvert à tous]   Mer 8 Juin - 13:02

Aussi fou que cela puisse paraître, Julian Farrow n'allait pas au bal de Noël tout seul. Il n'y allait pas non plus avec des copains ne serait-ce que parce qu'il n'en avait aucun, en fait. Non, Julian avait invité une fille à venir avec lui, danser la rumba, le cha-cha, jusqu'au bout de la nuit et profiter de la soirée. Et elle avait dit oui. C'était tellement surprenant que l'Américain ne s'était toujours pas fait à l'idée, là encore, il regardait son miroir sans trop savoir si elle allait venir ou pas.

Tout c'était passé pendant un cours, en fait. Un cours commun avec des Poufsouffle pour être exact. Tempérance (car c'était son prénom Tempy pour les intimes) et Julian s'était retrouvés côte à côte à un cours de potions (le professeur Harris adorait bousculer les habitudes des élèves et mixer les binômes), lui en 5ème année et elle en 3ème. La différence d'âge n'avait pas empêché Julian de trouver sa camarade fort sympathique et ma foi plutôt rigolote. Le Serdaigle n'avait pas rigolé depuis bien longtemps, il fallait l'avouer et Tempérance était le genre de personne solaire qui vous rendait instantanément votre bonne humeur. Ainsi, même Julian avait été surpris quand de sa bouche était sorti un « Tu veux m'accompagner au bal de Noël ? » inopportun.

Fort heureusement, Tempy la jeune Poufsouffle avait accepté. Julian était rarement quelqu'un de spontané et il réfléchissait toujours à deux fois avant de prendre une décision. Là, c'était venu naturellement, un peu comme s'il avait peur que la jeune fille n'aille danser avec quelqu'un d'autre et qu'il se retrouve seul. Ce qui était donc hors de question.
Seul dans son dortoir, Julian se préparait pour le bal de Noël. Il avait enfilé un costard noir (le premier de sa vie) sur une chemise blanche impeccablement repassée (merci les elfes de maison). A Ilvermorny, Julian avait assisté à tous les bals donnés aux périodes de Noël, mais c’était la première fois qu’il le prenait vraiment au sérieux. D’ordinaire l’Américain y allait en bande, avec tous ses amis et c’était plus un moment pour manger à volonté et échanger les cadeaux que pour vraiment danser.

Cette année allait échapper à la règle puisque Julian n’avait aucune bande, pire, il n’avait aucun ami appelez-le Calimero. Tempérance était juste une fille qu’il connaissait de sa classe mais sans vraiment savoir tout sur elle. Cette soirée serait bien l’occasion de parler d’eux.
Sans la moindre appréhension, Julian serra son nœud papillon et attrapa sur son lit le petit cadeau qu’il avait fait à Tempérance. Un petit bracelet orné d’une rose rouge qu’il avait choisi pour elle. Puis il quitta son dortoir et sa salle commune pour se rendre à la Grande Salle. Un peu avance (toujours), Julian attendit en bas des marches qui faisaient face à la salle de bal, lieu de rendez-vous décidé par avance par les deux élèves. Et il attendit, impatient que sa cavalière arrive.

Tenue

(516)


«Ravenclaws prize wit, learning, and wisdom. It's an ethos etched into founder Rowena Ravenclaw diadem: 'wit beyond measure is man's greatest treasure'»

Le plus tourmenté 2017

Julian Farrow

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Poufsouffle

Parchemins : 507
Âge : 12 ans (27/07/2000)
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan

MessageSujet: Re: Bal de Noël [Ouvert à tous]   Mer 8 Juin - 17:32

Ebaubie. Prudence Faraday était ébaubie. Oh ! Bien entendu, elle eût préféré mille fois être transformée en répugnant petit tas visqueux et bloblotant destiné à finir sa triste existence au fond d’un chaudron, plutôt que d’admettre que peut-être, peut-être, les festivités organisées par ces fieffés anglais pouvaient égaler les Noël de son enfance irlandaise, mais elle ne pouvait empêcher ses yeux de s’écarquiller avec une éloquence touchante, face à la magnificence des tenues et des décorations.
- Ouais, ils se débrouillent pas mal, pour des british, commenta-t-elle, peu habile à dissimuler les couinements d’excitation derrière un ton blasé de rigueur, tandis qu’elle entrait dans la Grande Salle.

La jeune fille était flanquée de ses deux domestiques amis, les terribles cousins Alan et Magnus, avec lesquels elle avait prévu de passer sa soirée à s’empiffrer de desserts en critiquant absolument tout ce qu’ils avaient sous le nez, activité dans laquelle Prudence excellait. A onze ans, la Poufsouffle n’était pas suffisamment mature pour saisir tout ce que le bal avait d’important dans l’univers étrange des stratégies amoureuses et des flirts plus ou moins innocents élaborés par ses aînés : elle n’y voyait qu’une bonne excuse pour baguenauder dans les couloirs après le couvre-feu, en testant tout ce que les cuisines de l’école avaient à proposer. Oh ! Prudence n’avait rien d’une Anabelle Montgomery « C’est quoi un petit ami ? » Sainte Nitouche : elle avait bien compris que des échanges de salive risquaient d’être observés à l’issue de la soirée, seulement elle classait encore ce genre d’activité dans la rubrique des « curiosités répugnantes ».

Elle n’en avait pas moins scruté avec un détachement amusé – et une vague condescendance (« Mais qu’est-ce qu’ils sont bêtes, ces grands ! ») – les efforts déployés par la plupart de ses camarades pour trouver un cavalier : apparemment, venir accompagné était une question de vie ou de mort. Ceux qui avaient échoué à achever dans les temps la grande quête romantique du mois – et commençaient donc sans doute à se faire des cheveux blancs pour leur Saint-Valentin – n’étaient pas difficiles à repérer, au milieu de la foule des élèves qui se pressaient dans le Grand Hall : au mieux ils rasaient les murs, l’œil jaloux et la mine basse, au pire ils tenaient la chandelle, coincés derrière un couple qui les avait pris en pitié. La petite sorcière secoua la tête à la vue d’une Gryffondor  qui suivait d’un air morne une de ses amies, avantageusement pendue au bras d’un grand gaillard musclé.

C’était une vision si déprimante que Prudence se demanda si la jeune fille n’eût pas mieux fait de passer la soirée enfermée dans sa salle commune, tant son déplaisir était palpable.
- Y’a vraiment des gens qui font de drôles de têtes, chuchota-t-elle à l’intention de ses amis. Je ne vois pas l’intérêt de mettre ses habits de tralala si c’est pour ronchonner toute la soirée… Vous croyez que c’est une tradition anglaise ? Un truc tordu dans le genre « on fait la fête mais on ne voudrait surtout pas avoir l’air de s’amuser ! ». Remarque, entre le taux d’humidité et leur sale caractère, ils ne doivent pas avoir l’habitude de prendre du bon temps, rajouta-t-elle, avec une mauvaise foi évidente. N’avait-elle pas passé une partie du week-end à batifoler dans la neige qui était tombée autour du château, en jurant ses grands dieux que c’était « trop génial » ? Quant à la prétendue psychologie des anglais… Il était franchement culotté de remettre leur amabilité en cause, quand elle était elle-même capable de grogner des jours durant sans se lasser. Alan devait encore se rappeler à quel point elle avait su se montrer désagréable, lorsqu’elle avait été malade, au milieu du trimestre. Mais, pour sa défense, Prudence était elle-même – et elle le vivait comme le plus grand drame de son existence – en partie anglaise : toutes ses tares étaient sans doute à chercher de ce côté-là, car les Irlandais, eux, étaient parfaits.


- On va voir le buffet ?
Suggéra-t-elle, car se trémousser sur la piste de danse ne l’intéressait absolument pas.

[679 mots]




     

Meilleure Poufsouffle 2017

Prudence Faraday

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sport et culture

Parchemins : 181
Âge : 19 ans
Actuellement : Joueuse remplaçante dans les Tornades de Tutshill


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Bal de Noël [Ouvert à tous]   Ven 10 Juin - 12:10

Bal 2011
Aliénore & Drake
“I stare up the stars, intensely aware of his body a few inches from mine. If this isn't romance, I don't know what is.”


Le bal de Noël était la seule occasion de l'année où Aliénore prenait véritablement la peine de faire « fille ». Non pas qu'on puisse la prendre pour un garçon quand on la croisait dans un couloir : son physique était indéniablement féminin et elle portait les cheveux longs par orgueil (elle aimait ses cheveux, eux, au moins, ne lui avaient jamais posé de problème!).  Toutefois il était clair que sans le port obligatoire de l'uniforme (so british) qui comprenait une jupe, Ali' préférait les tenues dans lesquelles elle était à l'aise, donc les pantalons principalement. Et elle n'avait pas un très grand sens de la mode, contrairement à sa sœur cadette Arwenn.

Ali' se faisait d'ailleurs un peu de soucis pour cette dernière car elle avait appris que Sebastian avait une cavalière et que ce n'était pas n'importe qui : il s'agissait de la préfète des lions, Klara. Aliénore avait bien compris que quelque chose se tramait et que ce n'était pas pour plaire à Arwenn, mais en même temps, sa sœur n'avait rien fait d'autre que de râler en se cherchant un cavalier de son côté pour lui rendre la pareille (so mature donc).

Dans la mesure où elles n'étaient ni dans la même année, ni dans la même maison, Aliénore avait laissé Arwenn à ses préoccupations pour s'occuper des siennes, et comme elle avait déjà le cavalier (elle y allait avec Drake, comme d'habitude), elle se préoccupa de sa robe.

Tournant devant le miroir en pied du dortoir, elle se trouvait vraiment bien (même si son reflet lui lançait par moment une moue désapprobatrice). Le fourreau rouge tombait gracieusement à ses pieds et l'ensemble, sans les chichis de la robe d'Alice par exemple, était classe mais sans en faire trop. Elle était pleinement satisfaite du résultat et elle avait même réussi à faire quelque chose de ses cheveux (pour changer un peu de son éternel queue de cheval ou cheveux lâchés qu'elle arborait tous les jours). En effet, même si elle aimait beaucoup sa lourde chevelure brune (elle en avait une bonne épaisseur), elle se contentait de coiffures simples, n'en prenant soin que via des shampoing ou des après-shampoing. Alice sous-entendait que c'était justement parce qu'elle ne prenait pas assez soin de sa féminité qu'elle n'avait toujours pas réussi à séduire Drake. Sur la question, Aliénore était dubitative. Drake était simplement aveugle… Ou alors Alice avait raison et elle ne prenait pas assez soin d'elle ce qui ne la rendait pas désirable. Mais la plupart du temps, elle n'y croyait pas car elle était quelqu'un d'assez fier qui n'admettait pas facilement d'avoir un défaut. Puis, elle n'éprouvait pas un grand respect pour les filles qui passaient une heure chaque matin devant la glace. Si un garçon n'aimait une fille que quand elle était maquillée, c'était qu'il n'en valait pas la peine, et elle était certaine que Drake n'était pas comme ça.

En parlant de maquillage, la brunette en avait mis un peu, mais pas beaucoup car elle n'aimait pas tellement ça et elle ne voulait pas attirer le regard sur son visage, et surtout sur ses yeux. Hypnotiser quelqu'un par erreur était toujours un peu dérangeant… Même si c'était arrivé à plusieurs personnes de son entourage durant les années qu'elle avait passé à Poudlard (so fun).

Déjà la septième année ! Aliénore y songea en descendant les escaliers du grand hall pour retrouver son cavalier. Le temps avait passé trop vite… Mais il n'était pas encore l'heure de la nostalgie, c'était plutôt le moment de faire la fête ! Trouvant Drake, elle lui sourit et passa son bras sous le sien : « Salut toi ».

Et ils entrèrent dans la Grande Salle pour vivre le dernier bal de leur scolarité.

{624}
{Robe : http://66.media.tumblr.com/eedb4127b4a0a95b2d1c2b8758d6ea58/tumblr_o87ch1JU0y1sqfgr3o2_500.jpg }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Préfète de Poufsouffle

Parchemins : 717
Âge : 16 ans [16.03.1997]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Bal de Noël [Ouvert à tous]   Ven 10 Juin - 22:46

Bal 2011
Payton & Stephen & Tout le monde !
Première ouverture de bal d'une jeune préfète


Payton avait eu quelques problèmes avec Stephen lors de ce premier trimestre mais ils avaient mis leurs différents de côté pour aller au bal tous les deux comme l'année précédente. Comme c'était sa première année en tant que préfète, elle avait choisi une robe moulante jaune et blanche. La couleur des Poufsouffle n'allait pas à tout le monde, mais elle le portait bien. Elle avait un joli décolleté ni trop, ni trop peu) et la robe arrivait à ses genoux. Par contre, elle n'avait pas su quoi faire de ses cheveux... alors elle les avait laissé libres autour de ses épaules même si elle les avait coiffé avec soin. Ils étaient doux et brillants, légèrement ondulés comme cela leur arrivait quand ils venaient d'être lavés. Elle s'était maquillée mais très peu, elle n'était qu'en quatrième année, ne l'oublions pas. De toute façon avec son père parmi les chaperons, elle ne risquait pas d'en faire trop. D'ailleurs, le lendemain elle rentrait avec lui chez elle pour voir sa mère et son petit frère. Elle était très fière de ses cadeaux, elle avait hâte de les offrir! Mais le premier qui aurait le sien était Stephen à qui elle avait pris un livre avec de belles photos des paysages du monde auquel elle avait ajouté une note : les lieux que nous visiterons un jour ensemble.

Ces derniers temps, elle ne savait plus ou elle en était avec son meilleur ami... mais ils se connaissaient depuis toujours alors elle allait faire comme d'habitude. Stephen était de sa famille après tout et Noël était une fête de famille. Et elle savait bien que même s'il y avait des hauts et des bas, elle continuerait à être aux côtés des Serpentards toute sa vie ! C'était une certitude qu'on ne pouvait pas ébranler. Stephen avait toujours fait parti de son existence, elle le connaissait d'avant ses premiers souvenirs car il était le fils d'une amie proche de sa mère. Ils ne s'étaient jamais quitté. À défaut de les avoir vu de ses yeux, Stephen avait entendu parler de ses premiers pas, il avait aussi été témoin de ses premiers babillements, qui s'étaient transformés en mots puis en phrases jusqu'à devenir les bavardages dont Payton assaillait qui voulait bien l'entendre. Sur ce dernier point, elle s'était quand même un peu calmé avec l'âge, car elle était vraiment un moulin à parole lorsqu'elle était encore en primaire ! Et ses débuts à Poudlard avait été une suite de Mademoiselle Harris, 5 points en moins pour Poufsouffle. Veuillez vous taire maintenant. Comme elle n'était pas bête, elle avait fini par apprendre le silence en classe et à être plus mesurée en dehors.

Repensant à tout ça en même temps qu'elle songeait qu'elle allait devoir ouvrir le bal, elle sourit pour elle-même. Elle remonta les sous-sols de Poudlard pour arriver dans le grand hall et elle chercha son ami d'enfance. Elle le vit avant que lui ne l'aperçoive. « Stephen ! » Appela-t-elle pour qu'il se retourne. « Je crois que je ne suis pas en avance ! Vite ! » Dit-elle en prenant la main du Serpentard pour l'entraîner à l'intérieur. Elle prit rapidement sa place au centre car effectivement la musique n'allait pas tarder à raisonner pour annoncer le début du bal.

Tout en valsant, elle chercha des visages familiers. Klara était au centre aussi puisqu'elle était préfète des lions, et elle était accompagnée de Sebastian. Tempérance devait être quelque part aussi, mais elle ne parvint pas à la voir dans un premier temps. Pour ce qu'en savait la jeune préfète, sa camarade allait au bal avec le cousin de Stephen… mais toujours si on s'en tenait aux connaissances de Payton sur le sujet, elle avait sûrement plus discuté avec le jeune Farrow que ne l'avait fait Stephen depuis que son cousin était arrivé à Poudlard. Ringo tourbillonnait aussi au centre de ce début de bal. Quant à ses camarades de Poufsouffle, elle les vit du coin de l’œil : Drake avec sa cavalière habituelle Aliénore (qui était aussi une proche amie de Stephen), et le groupe des premières années : Magnus, Alan et Prudence. Il manquait Louise mais elle devait bien être quelque part.

Évidemment, elle chercha aussi son père qui devait la regarder briller sous les lumières. Un premier bal en tant que préfète, c'était important ! Ses parents avaient été tellement fiers quand elle avait reçu son insigne (Payton était plus dubitative, cf ses bavardages un peu plus haut), et ils l'étaient probablement encore.

La valse se termina et ceux qui le souhaitaient rejoignirent la piste. Mais Payton entraîna Stephen au dehors du cercle. Ils avaient quelque chose de prévu avec Sterne pour un peu plus tard dans la soirée, alors autant économiser ses forces. Puis, elle avait un petit creux. « On mange un peu ? » Proposa-t-elle alors qu'en fait ce n'était pas vraiment une question. C'est alors qu'elle repéra son père à qui elle fit un grand sourire ! Elle attrapa des petits fours et elle s'approcha du professeur Harris, plus communément appelé « papa » par Payton. « Papa ! Papa ! Tu nous as vu dansé avec Stephen ! Tu as pris des photos pour montrer à maman ?! » Demanda-t-elle tout excitée en enfournant de temps en temps un petit four ! Stephen restait sagement derrière elle, habitué qu'il était aux moments d'excitation de la Poufsouffle. Comme nous le disions précédemment, il avait plus de quatorze ans d'expérience dans la matière.

« Je pense qu'en tant que préfète, il faut que j'aille souhaiter un joyeux noël à ceux de ma maison. » Finit-elle par décréter. Mais elle préféra finir d'avaler ce qu'elle avait pris avant parce que sinon, elle risquait l'étouffement. Le gros problème de Payton c'était qu'elle voulait toujours tout faire très vite, ce n'était pas qu'elle soit maladroite, mais à faire quarante trucs en même temps, elle finissait toujours par faire virer quelques projets à la catastrophe. C'était aussi comme ça qu'elle se retrouvait fréquemment au sol parce qu'elle parlait, lisait et marchait en même temps sans vraiment voir quel était le problème avant que ses fesses ne rencontrent le sol. Mais bon, c'était aussi pour tout cet enthousiasme que Payton était aussi appréciée à Poudlard !

{1 043}
{Robe : http://65.media.tumblr.com/8b8e085a3527a87e0e6a2a30db496c91/tumblr_o87ch1JU0y1sqfgr3o3_400.jpg }


FLORISSONE


Dernière édition par Payton Harris le Sam 11 Juin - 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Poufsouffle

Parchemins : 223
Âge : 15 ans { 24/02/1998 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: Bal de Noël [Ouvert à tous]   Sam 11 Juin - 12:46

Tempérance avait un cavalier pour le bal. C'était en soi une nouvelle à la fois grisante et également particulièrement angoissante. Être invitée au bal de Noël par le beau et mystérieux nouvel élève arrivant tout droit des Etats-Unis était une perspective très attrayante pour le jeune cœur d'artichaut qu'elle était. Julian était un élève plus âgé, de Serdaigle, qu'elle ne connaissait jusqu'à maintenant qu'à travers les cours qu'ils avaient eu en commun. Elle n'avait pourtant - et peut-être justement - pas hésité un seul instant avant que les mots "oui avec plaisir et bonne chance!" s'échappent de ses lèvres. C'est seulement ensuite qu'un minuscule, infime, misérable, petit détail s'était imposé à son esprit: qui disait bal, disait danse. Jusqu'à maintenant elle n'avait fait que s'y rendre avec des amis, profitant généreusement du buffet, observant les grands dans leurs belles robes et leurs costumes de pingouins et dansant avec ses proches sans la moindre pression. Cependant, avoir un cavalier changeait la donne.

Plus jeune, sa mère l'avait inscrite à des cours de danse moderne dans un petit studio de danse de leur quartier, à Dublin. L'idée avait été de l'aider à développer un meilleur sens de la coordination. Inutile de dire que les résultats n'avaient pas tout à fait été à la hauteur des espérances de la bienveillante Siobhan. Tempépé Tempérance s'était en revanche fait de nombreuses amies au studio, et gardait de ces années un excellent souvenir. Si elle n'avait pas trouvé sa vocation dans la danse, elle s'était en revanche prise de passion pour le dessin quelques années plus tard, ce qui ne lui serait malheureusement d'aucune utilité durant le bal de ce soir, songea-t-elle non sans une pointe d'amertume. Néanmoins, elle avait un Plan, et elle comptait bien s'y tenir.

L'objectif était finalement plutôt simple: éviter d'écrabouiller les pieds de ce pauvre Julian durant la soirée. Sinon il allait repartir tout droit pour les Etats-Unis sans demander son reste, les doigts de pied et la dignité mis à mal, et tout Poudlard en jugerait Tempérance responsable. Bien évidemment, le concept du bal était de danser paraît-il mais la jeune Poufsouffle jugeait ne pas s'en sortir si mal que ça tant qu'il ne s'agissait pas de slows. Certes, elle avait un penchant pour le mouvement désordonné, mais ça faisait partie de son charme, non ? Vraiment pas ? Au moins ne risquait-elle pas de malmener son cavalier durant une macarena danse relativement énergétique par contre pour les malheureux passant derrière, on ne garantit rien.

Hormis ce détail technique - qui lui avait franchement torturé l'esprit -, c'était avec enchantement que la jeune Irlandaise s'était lancée dans les préparatifs du bal. Avide de mode, la quête de sa robe l'avait occupée pendant plusieurs jours et avait été mentionnée dans de nombreuses conversations - notamment avec Erin cette sainte -. Elle avait finalement opté pour une robe beige à bretelles, serrée à la ceinture, et une paire de ballerines toutes simples. Elle avait également acheté un cadeau pour son cavalier - une jolie plume neuve de chez Scribenpenne, sa nouvelle capacité à se rendre à Pré-au-Lard durant les sorties du week-end l'avait sauvée -, s'étant finalement rangée du côté des classiques à valeur sûre. En outre, elle avait plusieurs fois dû emprunter la plume de Julian après que la sienne ait connu des avarices diverses, aussi jugeait-elle que ce serait un juste retour des choses. Ses cheveux attachés en un chignon lâche, elle était fin prête. Elle se dépêcha de quitter la salle commune de Poufsouffle, le cadeau de Julian bien en sécurité dans la petite pochette qu'elle tenait à la main, ne souhaitant ni faire attendre son cavalier, ni rater l'ouverture du bal par les préfets. Après tout, Payton et Ringo seraient toutes deux sous les feux des projecteurs, et Tempérance ne voulait absolument pas rater ça !

La petite blonde repéra rapidement Julian près des marches où ils s'étaient donnés rendez-vous, et elle lui adressa un sourire lumineux tandis qu'elle s'approchait de lui. Leurs échanges s'étaient essentiellement concentrés sur les cours jusqu'à maintenant - "dis Julian, il y a écrit quoi au tableau-là ?" "dis Julian, t'as pas une deuxième plume ? J'ai (encore) cassé la mienne !" "dis dis dis Julian, tu peux mettre ton livre au milieu ?" "d-pourquoi tu me regardes comme ça ?" - aussi était-elle un brin nerveuse. Certes, elle n'avait jamais eu de mal à communiquer avec qui que ce soit, mais ça restait quand même un peu stressant de passer la soirée en tête à tête relatif avec un garçon qu'elle ne connaissait pas si bien que ça. Mais un bon stress, de son point de vue. « Bonsoir Julian, j'espère que je ne t'ai pas trop fait attendre ! » Elle était à l'heure, aussi ne se sentait-elle pas particulièrement coupable, mais si son cavalier était arrivé en avance ça aurait tout de même été fâcheux. « On y va ? » proposa-t-elle avec bonne humeur, désignant les portes grandes ouvertes de la Grande Salle du bout des doigts. « Je ne sais pas toi mais j'ai un petit creux ! Je me demande ce qu'il y a au buffet cette année... Au fait, vous aviez aussi un bal à Ilvermorny ? » interrogea-t-elle avec la plus grande des innocences, enclenchant sans crier gare la première phase du Plan. Tant qu'elle mangeait, pas de pieds écrasés.

[ 893 ]

[ Robe ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 126
Âge : 17 ans (11 mars)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Bal de Noël [Ouvert à tous]   Dim 12 Juin - 10:06

Bal 2011
Bash & Klara
Je peux être un gentlemen !


Bash ne savait pas trop comment il en était arrivé à inviter Klara, mais il était sûr d'une chose : il l'avait effectivement fait. Et à la limite, c'était loin de le déranger, le seul truc qui l'embêtait c'était que depuis Arwenn était d'humeur assez morose sans que le jeune homme ne comprenne véritablement pourquoi. Cela dit, les événements du premier trimestre (toute histoire avec Serpentard excepté) lui avait appris qu'il ne servait à rien de chercher à comprendre les filles. A chaque fois qu'il avait essayé, il s'était lamentablement planté. La preuve avec sa bagarre avec Stephen, où, il devait l'admettre, il avait été complètement en tord, le jeune homme n'étant pas responsable de l'attitude inquiétante de Payton. Quand on vous disait qu'il n'y comprenait rien… Tout ça avait assez mal fini mais ça avait plusieurs mois maintenant, et comme il n'avait jamais été ami avec Stephen, ce n'était pas si grave que ça que leurs rapports se soient encore plus distendus.

En tout cas, comme il avait encore cette année une jolie cavalière et que là, en plus, c'était la préfète de leur maison, il avait mis un beau costume plutôt classique dans le plus pur style du smoking noir (sauf la veste, un peu plus original dans le motif). Il avait aussi une cape assortie, mais il savait qu'il ne la garderait pas longtemps, c'était le genre de choses qui le gênait pour danser. Car Bash savait danser hein, il était à Sterne, déjà, pour commencer, et en plus de ça il ne fallait pas oublier qu'il venait d'une famille de la haute société donc il avait assisté à d'autres bals dans sa vie que ceux de Poudlard (quand bien même ces derniers soient nettement plus amusants!).

Sebastian n'avait pas l'air comme ça d'un garçon qui pouvait venir de ce type de famille friquée et bon chic, bon genre : bagarreur, toujours couvert d'herbes ou de traces de terre, et bravant sans cesse les interdits, Sebastian n'avait pas le profil. Et pourtant sa famille descendait du côté de sa mère d'une longue lignée de sang pur bien nés et plutôt riches et du côté de son père de la fameuse famille De Guise, une famille royale, il y avait longtemps de ça, quand la noblesse voulait encore dire quelque chose en France (donc ça remonte!). De cet héritage ancien, ils avaient gardé un vieux château bien entretenu et un don (que n'avait pas Sebastian) pour la diplomatie étrangère et les affaires en tout genre. Du côté de son père, en revanche, on n'était pas sorciers autrefois, ou alors s'il y en avait eu, c'était il y a trop longtemps pour qu'on s'en souvienne et le secret avait été bien gardé. Dans tous les cas néanmoins, Bash avait l'habitude des soirées mondaines et un peu snob, et sa mère lui avait fourni sa tenue (et il n'avait pas vraiment eu son mot à dire).

Cela étant, pour une fois, il n'avait pas trop rechigné à s'habiller, il s'était même coupé les cheveux. Il savait que la première danse serait importante pour Klara alors il voulait lui faire honneur et ne surtout pas attirer l'attention sur elle d'une mauvaise manière comme ça lui arrivait souvent à lui. Son apparence était soignée, il se sentait complètement à l'étroit dans son costume, mais comme c'était pour la bonne cause, il faisait contre mauvaise fortune bon coeur.

Quand l'horloge sonna l'heure de rejoindre sa cavalière, il boutonna sa veste, redressa son nœud papillon et descendit dans la salle commune. « Salut Klara ! » Il l'observa un moment avant de lui faire un franc sourire « Tu es super jolie ! » Le compliment venait du cœur, la préfète n'aurait pas à rougir face à ses amies Ringo, Payton et Candys, les trois autres préfètes des autres maisons. En vrai/faux gentlemen (disons qu'il faisait bien semblant quand c'était nécessaire), il tendit son bras à la demoiselle. « Mademoiselle, si vous permettez. » Dit-il sur un ton malicieux avant qu'ils ne quittent tous les deux la salle commune pour rejoindre la grande salle. Rapidement, ils se placèrent au centre de la pièce et ils ouvrirent le bal en compagnie de leur camarade.

Après cette danse qui s'était déroulée sans accroc et durant laquelle il avait soigneusement évité de regarder dans la direction de Payton ou d'Arwenn (l'une dansant avec eux, l'autre étant dans la foule des élèves), il prit la main de Klara pour ne pas la perdre et lui demanda : « Que veux-tu qu'on fasse maintenant ? » c'était sa soirée, donc c'était elle qui décidait. Quoi qu'elle choisisse et sans qu'il sache bien pourquoi, Bash était certain de passer un bon moment en sa compagnie.

{775}
{Tenue : http://67.media.tumblr.com/4162bb2a522925b0aa006f1a8d0f8dd0/tumblr_o8ae1is7MR1sqfgr3o1_500.jpg }


Force & Bravoure
"Il n'y a que les faux braves qui prétendent N'avoir jamais manqué de force et de cœur.". (⚡) George Sand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bal de Noël [Ouvert à tous]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bal de Noël [Ouvert à tous]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cours de Philosophie (Ouvert à toutes et à tous !)
» ouvert à tous !!!!!
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Questions ouvert à tous.
» Cours théorique (ouvert à tous pour le moment)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 21 (2011-2012)-
Sauter vers: