AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bal de Noël [Ouvert à tous]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Messages : 153
Âge : 17 ans (31/07/95)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Célébrité:
Multi-compte de: Susan

MessageSujet: Re: Bal de Noël [Ouvert à tous]   Dim 12 Juin - 20:40

Une fois n’était pas coutume, Wilhelmina avait apporté un soin tout particulier à sa toilette, ce soir-là, non pas tant pour le plaisir d’apparaître sous son meilleur jour lors du bal – elle n’avait, de toute façon, pas de cavalier à ébahir, et l’idée qu’elle pût charmer qui que ce fût lui avait toujours paru parfaitement incongrue – que par souci de satisfaire Opaline, qui avait passé toute une après-midi à tenter de lui inculquer des rudiments de mode, et avait tenu à lui offrir elle-même sa robe de soirée, ce que Mina avait interprété – sans doute à juste titre – comme un désavoeu total de toutes celles qu’elle avait portées jusqu’alors.

Mais pour la défense d’Opaline, la Serdaigle devait bien admettre qu’elle n’avait, jusqu’à présent, pas brillé par ses talents vestimentaires : l’année passée, c’était tout juste si elle n’était pas venue au bal en uniforme, n’acceptant qu’à regrets – et sous la pression des autres filles de son dortoir, absolument scandalisées par son laisser-aller (« Tu te rends compte que tu ternis la réputation de Serdaigle ? », « On dirait que ça te fait plaisir, d’avoir l’air d’un sac poubelle ! » et  « C’est Noël, Wilhelmina, et à Noël, tout le monde fait l’effort de s’habiller correctement ! », avaient été les arguments les plus employés) – d’enfiler une robe noire qui, associée à la pâleur extrême de sa peau, lui avait donné l’air d’un croque-mort au bout du rouleau. Plusieurs élèves avaient d’ailleurs pris la peine de s’enquérir de sa santé, durant la soirée, avec l’air inquiet de ceux qui redoutent de voir un de leurs proches sombrer dans une profonde dépression.

Aussi avait-elle pris tout le monde de court, quand elle avait annoncé, deux bonnes heures avant le début des festivités, qu’elle montait se préparer, et elle avait dû affronter un interrogatoire en règle de la part de ses camarades, qui semblaient osciller entre perplexité (« Mais… Tu vas te préparer maintenant ? Je veux dire… Ils ont avancé l’heure d’ouverture du bal ? »), suspicion (« Tu as trouvé un cavalier de dernière minute ? Je le connais ? Tu l’as payé ? Le pauvre vieux… ») et amusement (« Cette fois, c’est sûr, on aura vraiment tout vu… »), ce qu’elle n’avait pu s’empêcher de trouver un peu vexant. Certes, elle savait pertinemment qu’elle n’avait aucun espoir d’être élue Miss Serdaigle, (quoique, en commençant le classement par la fin, elle avait peut-être une chance), mais ce n’était pas pour autant qu’elle aimait qu’on lui rappelle qu’elle tenait le rôle de l’indécrottable souillon.

En réalité, et bien qu’elle se gardât de le montrer, Mina était très impatiente à l’idée d’enfiler la robe qu’Opaline avait choisie pour elle. Elle avait une confiance absolue en son amie, dont elle connaissait le goût sûr, et elle était très émue que la Gryffondor eût pris le temps de lui trouver une tenue de soirée. Elle n’avait pu résister à l’envie de la sortir, à plusieurs reprises, de la housse dans laquelle elle l’avait rangée, pour la contempler à loisir, lorsqu’elle était seule dans les dortoirs. Oh ! La robe n’avait rien – merci Merlin ! – d’extravagant, mais Wilhelmina trouvait la simplicité de sa coupe, élégante, et elle éprouvait un frisson d’excitation chaque fois qu’elle caressait le tissu du bout des doigts : c’était bien la première fois de sa vie qu’elle avait hâte de mettre un vêtement.

Elle l’avait enfilée un peu fébrilement, redoutant tout à la fois sa maladresse coutumière – qui lui valait souvent de se promener avec des collants filés, des chemises mal boutonnées et des jupes beaucoup trop plissées pour être honnêtes – et la réaction des autres filles de sixième année, qui avaient plus ou moins renoncé à la voir s’habiller correctement. Fort heureusement, la robe était parfaitement tombée, ses souliers n’étaient pas devenus mystérieusement trop petits dans le courant de la nuit, et personne ne s’était avisé de lui faire le moindre commentaire. Au contraire, les filles avaient gentiment proposé de lui donner un coup de main, quand elles l’avaient vue galérer à faire quelque chose de potable avec ses cheveux, de sorte que, non seulement Mina était plutôt présentable quand elle sortit de la salle commune pour rejoindre Opaline, mais en plus, elle n’avait pas l’impression d’être déguisée pour un spectacle comique.

Malgré tout un peu intimidée à la perspective de passer la soirée en compagnie d’Opaline et de Daryl – le pauvre garçon aurait probablement préféré ne pas avoir à se coltiner le boulet attitré de sa petite-amie, et Mina avait demandé un nombre incalculable de fois à celle-ci si « vraiment, c’est sûr que ça ne va pas déranger que je vienne avec vous ? » au cours des derniers jours -, la jeune fille se mêla à la foule des élèves qui envahissait la Grande Salle. Elle saluait, d’un signe nerveux de la tête, Payton Harris (toujours être polie avec les enfants du personnel), avec laquelle elle avait été en binôme à plusieurs reprises, ce trimestre, dans les cours de potions (*ça doit quand même être trop bizarre d’avoir son père à l’école…*), quand elle aperçut Opaline qui s’approchait d’elle, Daryl dans son sillage. L’espace d’un instant, la jeune fille demeura bouche-bée face à la somptuosité de la robe de son amie.

- Waouh, Opaline, tu es... Plus que magnifique ! Commenta-t-elle d’un ton admiratif. Elle écarta ensuite les bras, pour permettre à la Gryffondor d’inspecter sa tenue, et demanda anxieusement : ça va ? Je ne suis pas trop chiffonnée ? Tu valides, ou il faut que je retourne dans ma salle commune ? Je tiens tout de même à préciser que je n’ai pas trébuché en descendant les escaliers t'es fière de moi, un peu ?, pas mal, non ? En tout cas, encore merci pour la robe. Je l’adore vraiment ! Salut Daryl, tu es très élégant, termina-t-elle maladroitement, après avoir repris son souffle. Tandis qu’elle s’adressait directement au jeune homme, une petite partie d’elle-même eut soudain envie de se jeter à ses pieds, parce que « pitié, pitié, pitié, ne me déteste pas de tenir la chandelle toute la soirée ! ». Elle parvint toutefois à contenir ses pulsions de carpette, et se contenta d’adresser un sourire crispé à son camarade.

[1039 mots]
(Robe : http://www.marobesoiree.fr/media/catalog/product/cache/2/small_image/x324/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/r/o/robe-de-cocktail-pour-mariage-marobesoiree-bleu-nuit.jpg
Cheveux : http://www.dvdsreleasedates.com/pictures/800/59000/Karen-Gillan.jpg )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 90
Âge : 13 ans
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Une maison bien cachée à 1h de voiture de Londres
Célébrité: Robbie Kay
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Bal de Noël [Ouvert à tous]   Mer 13 Juil - 11:41

Bal 2011
Lucas & Heather
“Si vous jugez sur les apparences, vous serez souvent trompée : ce qui paraît n'est presque jamais la vérité.”


La mère de Lucas avait toujours l'air douce et vaguement éthérée, comme n'appartenant pas réellement à ce monde. Mais quand elle voulait quelque chose, elle pouvait devenir implacable, et on se rendait alors compte combien l'adage « la robe ne fait pas le sorcier » était totalement vrai. Sa mère avait décrété que cette année il irait au bal avec une cavalière, et une qui n'était pas de sa famille (autrement dit, pas avec Psychée ou Candys). Elle n'en avait pas démordu et l'avait menacé d'affreux sévices (comme l'inscription à un club de scout pour l'été à venir) pour qu'il se plie à sa volonté. Une fois qu'il s'était fait une raison sur cette obligation mondaine, il avait du choisir. Il avait rayé d'emblée toutes les filles de sa promotion car elles étaient capable de voir dans une invitation un geste romantique, or Lucas ne voulait rien de cela. Il avait quelques connaissances dans les filles de première année, mais il avait jeté son dévolu sur Heather car elle était là quand il s'était posé la question de savoir avec qui s'y rendre, et ce choix en valait bien un autre. Avoir des connaissances ne signifiait pas avoir des amis. En fait d'amis, il n'y avait peut-être que Tempérance chez les filles qui pouvait répondre à ce nom, mais elle était en troisième année, et il n'avait pas très envie d'aller au bal avec une fille qui était plus vieille (et plus grande) que lui. En effet, Lucas étant encore prépubère, il était élancé et légèrement plus grand que la moyenne des garçons de son âge.  Mais pas autant que les garçons de troisième année et plus qui étaient pleinement entrés dans l'adolescence, sans parler des filles qui, pour certaines, y étaient depuis un moment.

Une heure avant l'ouverture du bal, il avait commencé à se préparer. Il avait passé son smoking, mis sa cape qui était nouée par un cordon en or (et c'était du vrai, pas du toc, sa mère avait des goûts de luxe pour des trucs idiots selon lui) et le coup d'oeil rapide qu'il avait jeté à son miroir lui avait appris qu'il avait bien l'allure d'un garçon de deuxième année se rendant au bal. Son costume parfaitement taillé ne parvenait pas à cacher son allure dégingandé de jeune garçon ne sachant pas encore quoi faire de ses membres trop longs. De plus, Lucas étant quelqu'un d'un peu particulier, presque trop fier pour son bien, il se tenait trop droit. L'ensemble était paradoxal, peu harmonieux, mais pas tellement plus que la moyenne des garçons de son année. Car Lucas avait malgré tout un avantage, il connaissait bien les soirées mondaines. Sa mère ayant un certain statut chez les sorciers allemands, elle l'avait souvent traîné avec elle juste pour ne pas y aller seule (son père avait souvent autre chose à faire durant ces moments là, Lucas n'avait jamais pu définir si c'était de malheureux concours de circonstances ou s'il le faisait exprès).

N'étant pas de la même maison que sa cavalière, ils s'étaient donné rendez-vous dans le grand hall. Quand elle apparut, il lui sourit avec réserve et lui tendit la main : « Bonsoir Heather, alors, tu es prête ? » Lui, ce n'était pas certain, mais il allait faire de son mieux. Au moins, il savait danser la valse sorcière, c'était déjà ça…

{560}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 120
Âge : 12 ans (05/10/1999)
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Ecosse
Célébrité: Annasophia Robb
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Bal de Noël [Ouvert à tous]   Jeu 14 Juil - 11:08

Bal 2011
Viska & Dita & Victoire
"Dans le petit monde où vivent les enfants, quel que soit celui qui les élève, rien n'est plus délicatement perçu, rien n'est plus délicatement senti que l'injustice."



Viska aimait faire la fête et s'amuser avec ses amies. Voilà qui tombait bien, elle devait justement aller au bal avec Victoire et Dita ! Bien entendu, la blondinette ne doutait pas que si elle l'avait voulu, elle aurait pu trouver un cavalier, mais en première année, ce n'était pas très utile (à moins d'avoir un très bon ami garçon avec qui on irait s'amuser comme elle comptait le faire avec les filles). En fait, elle trouvait même qu'un garçon aurait été encombrant : qu'est-ce qu'il aurait compris à la subtilité d'une belle danse et d'une robe magnifique ? Il fallait être entre filles pour bien saisir l'importance d'une telle fête.

Avec sa robe aux divers dégradés et au bas asymétrique, Viska avait l'air d'une fée, voire de la fée Clochette elle-même. Comme elle était trop jeune pour porter de vrais talons, elle avait mis des ballerines ce qui accentuait l'effet qu'elle faisait de visu. Elle respirait la joie de vivre mais aussi l’espièglerie. Les derniers mois n'avaient pas été faciles pour les Serpentard, mais ce soir ça allait être différent, Viska en était certaine. Déjà parce que Dita et elle allaient au bal avec une Gryffondor, ce qui allait forcément les protéger, et puis tout le monde allait être bien trop occupé par les festivités pour penser à ennuyer les verts et argents – plus difficiles à reconnaître sans leurs uniformes en plus de ça -.

« Tu es prête Dita ? » Demanda la blondinette en souriant à sa brune amie, un grand sourire gravé sur son visage. Elle ne portait pas de bijou à part son bracelet, mais ce soir elle n'aurait pas pour priorité de retrouver son père biologique. Noël devait être une exception dans l'année, un moment magique où on laissait le reste de côté pendant 24h. Le retour à la réalité reviendrait assez vite. Certains en sortaient changé, comme dans le conte de Dickens, mais les Scrooge étaient rares et Viska n'était pas naïve au point de ne pas savoir que la trêve de Noël allait être temporaire – comme son nom l'indiquait -.

Prenant le bras de son amie, elle descendit les escaliers et retrouva la grande salle. « Alors… où est Victoire... » Demanda tout haut la serpentard avant de repérer leur amie, comme toujours incroyablement facile à repérer. « Par là ! » S'exclama-t-elle en tirant Dita dans la direction de leur amie commune de première année. Ils passèrent d'ailleurs devant d'autres premières années « Salut Alan, salut Prudence ! » Lança Viska à ses camarades de premières années. Elle n'osa pas en faire autant avec Heather qui avait un cavalier qu'elle ne connaissait pas, et elle ne repéra pas Leya. Quant à ceux de Serpentard, ce n'était pas qu'elle les snobait, mais ils étaient tous avec des gens qu'elle ne connaissait pas alors elle préféra s'abstenir. Il leur fallut deux bonnes minutes pour réussir à se faufiler jusqu'à Victoire. Car toute l'école était là, dans des habits qui avaient tendance à traîner par terre, et quand on avait seulement une douzaine d'années, on n'était pas assez grand pour se rayer un passage à coups d'épaules. Se faufiler demandait un peu plus de temps.

« Ouf ! Salut Victoire ! » Viska sourit et les regarda toutes les trois. « Halala, ce qu'on est belles ! » S'exclama-t-elle avant de se taire car le bal était officiellement lancé par les préfets. Ensuite, tout le monde eut l'autorisation de se joindre à la fête : « Vous venez ? On va danser ? J'ai les pieds qui me démangent ! » Cette déclaration fut suivi d'un éclat de rire tandis qu'elle poussait ses amies à avancer vers le centre de la piste.

{618}
{Robe : http://66.media.tumblr.com/011560b02148bf664c0f17eccbff1b6b/tumblr_o87ch1JU0y1sqfgr3o4_250.jpg }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Âge : 12 ans [20.09.1999]
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Célébrité:
Multi-compte de: Lisa

MessageSujet: Re: Bal de Noël [Ouvert à tous]   Sam 30 Juil - 19:28

C'était toujours une gande joie pour Anandita de sortir son saree. Les occasions de s'habiller autrement qu'en uniforme étaient assez rare à Poudlard, à part le week end, où elle se trimbalait généralement en survêtement par flemme et par confort. Rien n'était plus confortable que de se blottir dans son sweat-shirt installée n'importe comment dans un coin de la bibliothèque. Plutôt coquette lorsque l'envie lui prenait elle avait passé du temps à se préparer pour le bal. Néanmoins elle voulait éviter de trop en faire, déjà qu'elle allait probablement être la seule à débarquer en costume traditionnel, elle n'avait pas l'intention d'être le centre de l'attention en mettant trop de bijou, de henné sur les mains ou de poudre à bindi dans les cheveux. Même son saree était relativement sobre, bleu, violet et doré, c'était un cadeau de sa grand mère lorsque Dita avait reçu sa lettre de Poudlard, il était donc logique qu'elle le porte ce soir.
C'était la première fois qu'elle assistait à un bal et dans le monde magique qui plus est, elle ne savait pas trop à quoi s'attendre et cela l'angoissait un peu, en plus Viska était dans la même situation et ne lui était du coup d'aucun secours.
Se préparer lui permis de se calmer un peu, elle laissa ses cheveux détachés, mis sa plus jolie paire de boucles d'oreille, une série de bracelets dorés à son poignet droit, un petit bindi au milieu de son front, pas de maquillage et son saree qui avait l'air encore plus joli ici à Poudlard.
Lorsqu'elles furent tout les deux prêtes Viska les entraîna jusqu'à la grande salle. Puis à travers celle ci à la recherche de Victoire. Parfois Dita avait un peu l'impression que Viska était son chien d'aveugle, c'était bien souvent la jeune fille qui ouvrait le chemin et l'amenait vers les autres. Et c'était tant mieux sinon elle aurait probablement passé la soirée près du buffet.
Elle sourit brièvement aux autres premières années que sa camarade saluait, au moins eux n'avaient pas trop d'a priori sur les deux jeunes Serpentard vu qu'ils les côtoyaient lors de pas mal de cours. Ils ne faisaient donc pas parti de la catégorie de « c'est-abruti-qu'il-aurait-fallu-euthanasier-à-la-naissance » qui continuait mois après mois de traiter Dita et Viska comme si elle étaient responsable de tous les maux du monde magique. Mais la soirée n'était pas à la bagarre. Comme le lui avait dit la blondinette, c'était Noël et à Noël c'est la trêve, Anandita pouvait donc ranger son regard noir et ses longues élucubrations dans son placard et profiter de la soirée.
La Grande salle était superbement décorée et Dita, profitant que Viska lui avait lâché le bras un instant pour saluer quelqu'un, pu l'admirer à loisir, c'était merveilleux, elle avait beau être à Poudlard depuis plusieurs mois la magie l'émerveillait toujours autant.

Il avait été hors de question pour Dita de s'embêter à chercher un cavalier, elle avait d'autres chats à peigner. Et puis elle n'en voyait pas vraiment l'intérêt, premièrement parce qu'elle avait ses copines, deuxièmement parce qu'elle n'avait besoin de personne pour se servir en nourriture et troisièmement  parce qu'elle préférait danser seule que mal accompagner. Les premières répétitions de Sterne avaient commencé mais ils n'étaient pas encore suffisamment au point pour se représenter ce soir. Enfin « ils » c'était surtout ce qui venaient de rejoindre la troupe sans jamais avoir danser autre chose que la macarena au mariage de leur cousin qui plombaient un peu le rythme d'apprentissage du groupe, mais cela ne dérangeait pas Dita outre mesure. Elle ne dansait pas pour la performance mais pour le plaisir et elle était ravie d'avoir cette opportunité à Poudlard, cela lui changeait un peu les idées de La Menace.
Elle n'avait qu'une hâte c'était que Viska en finisse des mondanités et qu'elles puissent s'élancer sur la piste.

La robe d'Anandita
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Âge : 12 ans - 12/08
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Célébrité:
Multi-compte de: Cha (Heather)

MessageSujet: Re: Bal de Noël [Ouvert à tous]   Dim 31 Juil - 10:46

     Harmony Hammond avait hâte de participer à son premier bal comment aurait-elle pu ne pas avoir envie d'y participer ? Aux yeux de la jeune sorcière, cela ne pouvait qu'être encore plus extraordinaire que ceux auxquels elle avait participé avec ses parents ! Quelques jours avant l'ouverture du bal, elle en parlait déjà avec April [sa sœur jumelle qui arrive ^^], qui lui avait fait remarquer les étoiles qui brillaient dans ses yeux.
     Après en avoir longuement parlé avec leur moitié respective, les jumelles avaient décidé d'aller au bal ensemble. C'était tout d'abord un symbole : elles avaient toujours tout fait ensemble depuis leur naissance. Bien que depuis leur arrivée à Poudlard elles prenaient peu à peu de l'indépendance, elles passaient toujours beaucoup de temps ensemble. Harmony connaissait bien entendu la plupart des première années des quatre maisons par leurs cours communs, et s'était même rapprochée de certains d'entre eux. Les filles de son dortoir avaient des chances de devenir des amies ; cependant aucune de ces personnes ne justifiait à ses yeux le fait de ne pas y aller avec sa copie. April étant du même avis, la décision n'avait pas été très compliquée à prendre.
     C'est ainsi qu'après qu'Harmony se fut longuement préparée et April ... un peu moins, elles se retrouvèrent devant la porte de la Grande Salle.
     « Tu es prête ? » murmura April.
     Elle ne reçut en réponse qu'un bref hochement de tête, mais les yeux remplis d'étoiles d'Harmony parlaient pour elle. Elles se prirent la main et entrèrent.
     « Waw » lâchèrent-elles en même temps.
     Tout, absolument tout dans la salle attirait le regard. Des robes étincelantes des élèves plus vieilles qu'elle -Harmony se promit qu'elle en aurait des tout aussi époustouflantes quand elle serait plus grande, car elle était parfaitement consciente que ce genre de robe feraient vulgaire sur elle-. La blonde se doutait bien que l'autre blonde à ses côtés ne rêvait pas du tout de la même chose, mais peu importait, tant qu'elles rêvaient ensemble. Alors qu'elle regardait avec admiration les robes de Viska et Anandita, deux élèves de première année à Serpentard, tout comme elle ; Harmony se sentit happée en avant et mit un instant à comprendre que c'était April qui courrait presque vers le buffet. La blonde lui emboîta le pas : elle aussi voulait grignoter quelques petites choses avant de peut-être danser. Après avoir goûté un certain nombre de petites choses à manger, Harmony se tourna vers les autres groupes d'élèves et de professeurs répartis dans toute la salle.
     « Ne t'inquiète pas, murmura April. Si aucun garçon ne vient te voir, moi je t'inviterai à danser.
- Comment tu sais à quoi je pense ?
- Je te connais c'est tout, répondit April en souriant. Et puis tu m'en avais déjà parlé de cette inquiétude. »
     Harmony lui rendit son sourire. Sa jumelle lui avait déjà dit qu'elle était suffisamment mignonne pour qu'au moins un garçon l'invite à danser. Elle tripota le pendentif de son collier. De toute façon, ce n'était pas une invitation à danser qui gâcherait cette soirée !

Sa robe : L'avatar
{516}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 77
Âge : 12 ans - 08/12
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Londres
Célébrité:
Multi-compte de: Cha

MessageSujet: Re: Bal de Noël [Ouvert à tous]   Lun 1 Aoû - 18:41

     Heather avait passé un temps qu'elle avait jugé plutôt long pour se préparer au bal. Comparé aux autres filles de son dortoir, ce n'était rien, mais pour l'aiglonne qui n'avait pas d'amies avec qui discuter pendant des heures de la juste place de telle ou telle mèche. Bien qu'un esprit particulier se soit installé dans le dortoir cet après-midi là, et que toutes les filles se parlaient ; alors qu'en temps normal, sans tensions particulières, tout ne se partageait pas autant ...
     On aurait pu penser que la Serdaigle n'avait aucun penchant pour la joliesse de ses vêtements, mais c'était faux. Elle aimait bien choisir des robes d'été - en évitant soigneusement le rose et le surplus de dentelles - et s'habiller en général. Cependant à Poudlard elle avait peu à peu perdu l'habitude de bien s'habiller, de se coiffer parfaitement tous les matin d'une manière différente. L'auburn se contentait généralement de simplement se faire une queue de cheval. Il ne fallait pas exagérer non plus, les heures innombrables dans les centres commerciaux n'étant pas son activité favorite, mais elle prenait soin d'elle-même. Elle avait choisi pour le soir du Bal un robe bleue avec quelques dentelles noires qui restaient malgré tout assez simple, mais mignonne, le jugeait Heather. Elle s'était aussi coiffée avec soin, mais ne s'était pas maquillée. C'était trop tôt, avait tranché sa mère lorsqu'elle lui avait posé la question. L'aiglonne était d'accord avec elle d'ailleurs, après réflexion. Elle avait laissé ses cheveux ondulés détachés en cascade sur ses épaules, sa mèche prenant exactement la même teinte que sa robe.
     Elle savait que tout cela lui allait bien, lors des essayages chez elle sa mère le lui avait trop répété pour qu'elle ose prétendre le contraire. Mais ce soir-là, l'effet était amplifié. D'une part, porter une belle robe contrastait tellement avec la robe de sorcier noire de Poudlard que, pour peu qu'elle lui aille bien, elle mettrait n'importe qui. D'autre part, voir l'aiglonne les cheveux lâchés et ondulés était si rare que l'effet de surprise la rendait encore plus belle qu'elle n'aurait dû le paraître.
     Elle chaussa ses ballerines noires et sortit du dortoir.
     Et moi qui ne voulais pas aller au bal ... Quelques mois plus tôt, la jeune Serdaigle avait quasiment supplié sa mère de pouvoir rentrer à la maison pour les vacances. Elles s'étaient presque disputées pour ça avant que sa mère ne lui dise qu'elle regretterait vraiment de ne pas être allée au Bal quand tous ses amis en parleraient. Argument qui n'avait pas convaincu plus que les autres, mais qui avait clôt la conversation. Ensuite l'aiglonne s'était résolue à y aller seule. Un garçon ? Pouah ! D'ailleurs elle était sûre que personne ne l'inviterait à aller au bal avec elle. Et à qui aurait-elle pu le demander ? Elle avait bien vaguement sympathisé avec Alan, mais pas du tout suffisamment pour qu'elle ose lui demander. Puis elle avait rencontré par hasard Lucas Montgomery. Sans savoir ni pourquoi elle avait accepté ni pourquoi il lui avait demandé alors qu'ils ne se connaissaient, pour ainsi dire, pas.
     Heureusement pour elle, la sorcière savait danser. Sans être extraordinaire, elle se débrouillait bien. C'est donc le cœur léger qu'elle se dirigea vers l'entrée de la Grande Salle, lieu de rendez-vous avec Lucas. Bien qu'elle ne soit pas en retard, il était déjà là, dans un smoking qui lui allait bien accompagné d'une cape. Ils échangèrent un sourire, bien que celui de l'aiglonne soit plus chaleureux que celui de son cavalier. Comme l'avait prédit sa mère, elle était très contente d'aller au Bal ; et même vaguement impatiente.
« Bonsoir Lucas. Je crois que je suis prête. »

     Elle prit la main qu'il lui tendait et respira profondément pour tenter de se détendre et entra à la suite de son cavalier.

{611}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 90
Âge : 13 ans
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Une maison bien cachée à 1h de voiture de Londres
Célébrité: Robbie Kay
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Bal de Noël [Ouvert à tous]   Lun 8 Aoû - 12:10

Lucas aurait plus ou moins préféré que sa cavalière fasse plus que croire être prête. Il n'avait pas envie de finir dans un camp de scout l'été prochain parce qu'il n'aurait pas assuré à ce bal comme l'espérait sa mère. S'abstenant toutefois de faire un commentaire (il se connaissait, s'il commençait, il n'avait pas fini), il conduisit Heather à l'intérieur de la grande salle en parfait gentlemen, lui glissant même un compliment « Tu es très élégante. » ainsi qu'un petit sourire.

Il ne lui avait pas vraiment expliqué comment il en était venu à l'inviter, il s'était dit que ça n'avait pas grande importance vu qu'il était de toute manière assez évident qu'ils y allaient entre bons camarades et rien d'autre (la tendance de ses camarades à mettre en couple tout le monde et personne à la fois l'agaçait profondément). Les préfets ouvrirent le bal et Lucas sourit en voyant comme sa cousine Candys se débrouillait : « Tu vois la préfète de Serpentard ? C'est ma cousine, elle danse bien, non ? » Oui, Lucas faisait un effort pour faire la conversation à sa cavalière et, comme à son habitude, il n'avait pas beaucoup d'inspiration donc il cherchait sa famille des yeux. De toute manière, à un moment ou à un autre, il devrait aller leur dire bonjour, c'était le minimum. Il repéra Opaline aussi, difficile à louper avec sa robe dorée et longue. Elle n'irait sûrement pas prendre l'air dans la cour avec une traîne pareille, pas avec le temps qu'il faisait en ce mois de décembre. « Et là-bas il y a ma tante, la capitaine des Gryffondors. Il faudra que je passe voir tout ce petit monde, mais un peu plus tard, car ce n'est pas très amusant pour toi. »

La première danse d'ouverture des préfets se finissant, plusieurs groupes d'élèves ou des couples se dirigeaient sur la piste. Lucas se dit que c'était le bon moment pour inviter sa cavalière à danser. Au moins prouverait-il aux mauvaises langues made in Montgomery qu'il n'était pas mauvais danseur : c'était seulement qu'il n'aimait pas la foule. Psychée était une fan de danse, sauf qu'il ne voyait pas sa sœur dans le coin, et c'était peut-être pas plus mal pour Heather, car si Lucas parvenait sans mal à rester loin du reste de sa famille, il avait un côté plus possessif avec sa sœur cadette. Idem pour elle : il ne savait pas encore comment elle avait pris le fait que son grand frère adoré aille au bal avec quelqu'un d'autre qu'elle. Mais elle n'était pas sans ignorer que c'était une volonté de leur mère, alors elle lui pardonnerait sûrement.

Tendant la main à la demoiselle de première année, il lui adressa un nouveau sourire (c'était jour de fête) : « Veux-tu danser ? Je te rassure, je suis assez bon pour valser. » L'avantage d'être né dans une famille assez aisée (pour ne pas dire 'très' aisée en fait), ses parents effectuaient le minimum syndical de mondanités, le minimum suffisant à apprendre à danser sans avoir l'air ridicule. Il espérait que cela suffirait pour faire passer une bonne soirée à Heather (qui aurait peut-être préféré un cavalier plus bavard… et encore, il faisait des efforts ce soir).

{545}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 77
Âge : 12 ans - 08/12
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Londres
Célébrité:
Multi-compte de: Cha

MessageSujet: Re: Bal de Noël [Ouvert à tous]   Lun 15 Aoû - 11:46

     Heather n'était pas habituée aux compliments venant de personnes de son âge, encore moins d'un garçon. Elle mit donc quelques secondes à réaliser qu'il la trouvait élégante. Venant d'un garçon qui semblait avoir été élevé comme un gentlemen, elle ne pouvait pas savoir s'il le pensait vraiment, mais elle lui rendit son sourire. Elle ne savait pas pourquoi il l'avait invitée, mais elle se doutait que ce n'était pas en couple qu'ils s'y rendaient, mais entre camarades. On ne se sortait pas comme ça avec les gens, de l'avis de l'aiglonne. En plus ils était un peu trop jeune non ? Enfin, bref, ce n'était pas le sujet. Alors que les préfets ouvraient le bal, Lucas lui parla de sa cousine chez les Serpentards.
« Ta cousine, c'est bien la brune là-bas ? »

     Heather n'était pas sûre que ce soit bien elle, car les quatre préfètes étaient brunes, et à part Ringo, elle n'était pas sûre de les reconnaître. Pas contre Opaline, que l'aiglonne visualisait déjà assez bien, était impossible à rater dans sa robe à paillettes dorée.
« Waw » lâcha la Serdaigle involontairement.

     L'auburn avait déjà entendu des élèves plaisanter dans les couloirs sur les Mongtgomery qui représentaient la moitié des élèves de Poudlard. Elle n'avait pas pensé qu'en acceptant l'invitation de l'un d'eux, elle devrait rencontrer tous les autres, mais après tout c'était assez logique qu'il doive passer voir sa famille un jour aussi important que celui-ci, et elle ne lui en voulait pas. Au contraire, elle trouvait très délicat qu'il pense que cela pourrait l'ennuyer, ce dont elle n'était pas totalement sûre.
« Je comprends, ne t'inquiètes pas. »

     Lucas lui tendit la main et lui sourit une fois de plus, qu'elle rendit avec plaisir.
« J'aimerais beaucoup danser oui. Normalement je sais valser aussi. »

     Bien que sa mère ait passé une partie de l'été à lui apprendre à danser la valse sorcière, il lui faudrait un peu de temps pour s'y remettre, sans doute ; mais fin août elle se débrouillait très correctement. Sa maman en était très contente. "Tu sais, tu ne profiterais pas autant du Bal de Noël si tu ne dansais pas, et ce serait encore pire si tu t'en empêchais sous le simple prétexte de ne pas savoir danser." Heather avait été étonnée de réussir à danser, malgré sa maladresse, mais c'était le cas ; sans qu'elle soit excessivement douée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 723
Âge : 17 ans
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Célébrité:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: Re: Bal de Noël [Ouvert à tous]   Lun 5 Sep - 13:49

Une fois n'est pas coutume, Daryl se rendait une nouvelle fois au bal de Noël avec Opaline Montgomery. Une seule chose avait changé depuis le bal de leur première année, c'était que maintenant, les deux tourtereaux formaient un couple, genre le truc officiel quoi ! Fini les crises de jalousie et les sous-entendus séducteurs, la jeune lionne avait avoué ses sentiments à son homologue eh mais normalement c'est le mec qui doit faire le premier pas qui étaient, sans grande surprise, réciproques. Il faut dire que depuis ce jour-là, Daryl flottait sur un petit nuage. Il se rendait compte de la chance qu'il avait et ne manquait pas de ramener le sujet dans une conversation autant de fois qu'il le fallait pour que tous les élèves comprennent qu'Opaline était maintenant sa copine. Possessif, le garçon ? Nooooon

La capitaine des gryffondor, toujours prête à aider ses amies, avait invité son amie Wilhelmina Kirgarvan pour la soirée. Au départ, le jeune serdaigle se dit qu'il aurait bien voulu garder sa cavalière rien que pour lui pour la soirée vous avez dit possessif, encore une fois ?. Mais après y avoir réfléchi, il ne voyait en quoi la présence de Mina (comme Opaline aimait bien la surnommer) pourrait les déranger. Après tout, il aurait droit à son nombre de danses en compagnie de sa dulcinée et il passerait une bonne partie de la soirée à siroter une bièraubeurre avec ses amis. Il n'était pas du genre à ne pas accepter que quelqu'un rejoigne un groupe (en l'occurence, le groupe ici n'était composé que des trois élèves). Mina était dans la même maison et dans la même année que Daryl, de ce fait, ils se connaissaient déjà, et le bleu et bronze avait déjà remarqué sa forte tendance à vouloir se métamorphoser en petite souris chaque fois qu'elle se trouvait entourée de monde Susan corrige-moi si je me trompe, ça fait longtemps. Il ne pouvait pas lui en vouloir, après tout, son cousin Logan était complètement du même type. D'ailleurs, il aurait dû essayer de leur arranger le coup à ces deux-là tant que le blaireau était encore à Poudlard, mais il avait probablement eu la tête ailleurs pendant un bon moment ça commence par "O" et ça finit par "Paline", vous voyez ?.

Ce soir-là, histoire de faire honneur à sa maison, Daryl avait choisi de se vêtir d'un costume de teinte bleue. En dessous de cela, il avait simplement une chemise blanche, et il avait prévu de mettre un noeud papillon assorti au costume, mais après s'être débattu pendant dix minutes pour essayer de l'enfiler et voyant qu'il n'y avait plus personne dans le dortoir des garçons pour l'aider, il avait décidé d'abandonner. Il se dit que ce look à la fois classe et décontracté ferait l'affaire, et qu'il reflétait assez sa personnalité ça y est, il devient spécialiste dans la mode le petit. Il jeta ensuite un coup d'oeil à sa table de chevet et rangea le cadeau de sa petite amie dans la poche de sa veste. Cette année, il avait voulu mettre la barre encore plus haute ! Une fois prêt, il descendit directement dans le hall d'entrée du château. Après tout, il était connu qu'en général, les filles prenaient plus de temps que les mecs pour se préparer avant une soirée, aussi avait-il trouvé préférable de ne pas attendre Mina dans la salle commune.

Lorsqu'il vit Opaline arriver, le jeune homme ne put s'empêcher de sentir sa mâchoire se relâcher, lui donnant un air béat. Il avait l'impression qu'elle devenait plus belle de jour en jour. Et oui c'est ça d'être amoureux ! Elle arborait une robe de couleur dorée qui lui allait à ravir, et lui donnait un air de princesse tout droit sortie d'un comte de fée. Essayant d'adapter une expression qui relevait moins du chimpanzé, Daryl esquissa un sourire et reçut le baiser de la jolie brune avec plaisir. Il ne put résister à l'envie de lui répliquer « Bonsoir belle demoiselle. », de son air charmeur qu'il ne s'était encore jamais connu. Après avoir analysé tous les détails de la lionne, il n'y avait plus aucun doute. « Euh comment dire… tu es la plus belle de la soirée. » avoua-t-il, des étoiles dans les yeux. Ces mots étaient sortis tout seul, mais après tout, c'était ce qu'il pensait, alors ça tombait bien.

Ils entrèrent ensuite dans la Grande Salle. Sur le chemin, Daryl adressa des signes de tête ou de main aux gens qu'il connaissait, dont Julian, qui avait été son coéquipier au dernier match de quidditch, qu'ils avaient évidemment gagné. Opaline lui confia alors ses craintes par rapport à la préparation de son amie. Pour une raison encore inconnue, le sixième année avait du mal à prononcer quoi que ce soit tellement sa gorge était devenue sèche. En effet, sa copine avait tout simplement un effet fou sur lui. Il bredouilla alors « 'Vais chercher à boire. » et partit vers le buffet pour prendre deux bièraubeurres. Mina ne les avait pas encore rejoint, il n'avait donc pris que deux boissons.

En repensant à la soirée, Daryl se dit qu'il était content que sa copine ne soit pas préfète, car de cette façon, ils n'auraient pas à être les premiers sur la piste de danse. Soupirant à cette idée, il se ressaisit et revint près d'Opaline, qui venait d'apercevoir Wilhelmina. Celle-ci approuva l'avis de l'aiglon quant à la beauté de la capitaine des rouge et or. Elle s'inquiéta ensuite de sa tenue en lui demandant son avis. Daryl comprit donc qu'Opaline avait donné des conseils de mode à son amie, et il devait avouer qu'elle avait vu juste. Après le compliment de sa camarade de classe, il répondit avec un sourire : « Merci, je dois dire qu'Opaline a fait un très bon choix pour ta robe. » Le jeune homme était même prêt à parier que certains garçons qui la voyaient maintenant apprêtée de cette façon regrettaient de ne pas lui avoir proposé de l'accompagner au bal. Pour l'instant, Daryl ne chercha pas à savoir si la demoiselle comptait trouver quelqu'un pour danser ce soir, mais il se promit d'en parler à Opaline dès qu'ils auraient un moment à deux. A croire que les manies d'entremetteuse de sa copine avaient déteint sur lui ! « Tenez, prenez ces deux verres, je vais aller m'en chercher un autre. » Il tendit les deux bièraubeurres aux jeunes filles et partit une nouvelle fois vers le buffet pour se ravitailler. Au final, il n'y avait rien à craindre de cette soirée et elle s'annonçait du tonnerre !

costume

[1166]




   

Plus beau couple

Opaline Montgomery & Daryl Lewis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 502
Âge : 17 ans [février 1995]
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Un village en bordure de Londres
Célébrité:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Bal de Noël [Ouvert à tous]   Mar 6 Sep - 7:57

« Comme chaque année, tu es un vil flatteur... » Commença Opaline lorsque son petit ami la complimenta, avant d'ajouter en riant doucement : « Mais malheureusement je suis quelqu'un d'affreusement narcissique donc je pense que tu as raison ! » Sur quoi, elle déposa un nouveau baiser, sur la joue de son petit ami cette fois, avant d'ajouter : « Tu es très bien toi aussi. » mais il fallait admettre qu'Opaline n'était pas très difficile, tant que Daryl faisait l'effort de ne pas venir en jean ou en jogging, n'importe quelle couleur de costume lui allait. Elle aurait trouvé bizarre qu'il porte du jaune par exemple un hommage à son cousin?, mais s'en serait accommodée. La tenue ne faisait pas tout dans une soirée, sauf quand, comme dans le cas de Mina, on se traînait une réputation de dépenaillée. Line trouvait très injuste toutes ses critiques sur son amie, c'était pourquoi elle avait demandé ordonné à Daryl qu'elle soit avec eux ce soir là.

Lorsqu'ils rejoignirent Mina qui était à un autre bout de la pièce. Opaline lui prit les mains, un grand sourire aux lèvres, et balaya le compliment que son amie lui fit d'un signe de tête qui se voulait être un merci. Comprenez bien qu'Opaline n'avait aucun doute sur sa propre apparence, de plus, elle pensait Mina à peu près aussi objective que Daryl, c'est à dire pas du tout. Elle n'était pas tous les jours certaines de mériter toute cette confiance, mais avoir des personnes comme eux dans son entourage la poussait toujours à être meilleure, et, surtout, à ne pas devenir comme sa mère. C'était une longue histoire, toutefois, lorsque son histoire avec Daryl avait commencé à devenir romantique l'année précédente, elle avait tout d'abord prit peur, parce qu'elle venait d'une famille que n'importe qui trouverait d'abord nombreuse puis ensuite bizarre. Elle n'avait pas de souvenir – ou alors très confus – de sa mère, et elle avait été élevée par son frère aîné et sa femme, voyant de temps en temps le reste de sa fratrie dont la plus jeune après elle, Anabelle, avait tout de même douze ans de plus. Même si les hommes de sa famille étaient tous en couple quasiment depuis l'école, les filles avaient plus de mal à s'engager, et Opaline vivait ça comme une sorte de malédiction qui pèserait sur elle et ses sœurs. Du moins était-ce le cas au début, car elle avait fini par passer outre, Vickie s'était d'ailleurs mariée au même moment. Et depuis, même Anabelle avait décidé de passer le pas mon Adrien intérieur vous dira qu'il était temps même si Line restait sûre qu'elle faisait ça juste pour faire plaisir à Ady, très traditionnel dans sa manière d'être – si on oubliait les piercings et les tatouages qu'Opaline trouvait très drôle lorsqu'elle était enfant -.

Pour en revenir à Mina et Daryl, leur confiance, leurs compliments, lui permettait d'avancer et de croire qu'elle pouvait être une bonne personne, et surtout, qu'elle pouvait être Opaline, et non pas juste l'une des très nombreuses filles Montgomery.

« Oh Mina ! Tu es juste… parfaite ! J'adore cette coiffure ! Elle te va super bien ! Tu as fait ça toute seule ?! Et la robe est exactement comme je l'imaginais une fois sur toi ! » Daryl les laissa un moment pour aller leur chercher à boire, il faut dire que les entendre parler chiffon n'avait sûrement aucun intérêt pour lui. Il revint avec une troisième boisson comme il n'en avait pris que deux à l'origine.

Line s'adressa d'abord à Mina, car quand elle était avec un truc tâchant à la main, ça pouvait dégénérer : « Ne t'inquiète pas pour la boisson, j'ai lancé un sort sur ta robe, elle repousse les taches. Il faut absolument que je t'apprenne ce sortilège d'ailleurs, c'est ma grande sœur qui m'a aidé à le trouver, elle m'a dit qu'elle l'utilisait à l'époque où elle allait en boîte, il paraît que les gens ne font jamais attention où ils marchent et qu'ils ont tendance à vous renverser des trucs dessus. Je me demande si ça me plairait d'aller en boite, tiens... » Et s'il y aurait moyen d'y traîner Mina et Daryl. Le second c'était assez simple, il n'aurait pas envie de la laisser seule au milieu d'autres hommes, la première était plus dure à imaginer dans un tel environnement.

Quand Daryl revint avec sa propre boisson, Opaline leur sourit à tous les deux, ramenant sa traîner plus près d'elle pour ne pas gêner le passage : « On trinque à cette soirée ? » Proposa-t-elle en faisant tinter leurs bièreaubeurres. « A la vôtre ! J'espère que vous êtes prêts pour un peu de danse, je déborde d'énergie ! » Pas besoin d'être les deux serdaigles pour savoir que cet état était parfaitement naturel chez Opaline, elle était toujours pleine d'énergie. C'était une partie de son charme. Elle avait aussi développé une tendance à la suractivité entre ses devoirs – elle avait gardé pas mal de matières après les BUSES -, Sterne et son rôle de capitaine de Quidditch. Elle aussi était bien contente de ne pas être préfète. Elle aimait être le centre de l'attention mais son planning ne pouvait plus tolérer une activité supplémentaire ! Car elle avait aussi besoin de passer du temps avec sa famille, ses amis et son petit ami. Tout ce petit monde n'étant pas dans sa maison (sauf sa nièce Psychée, en première année à Gryffondor).

« Je me demande si j'ai bien choisi ma robe, j'ai l'impression d'être la seule de la salle à être aussi exubérante. » Dit-elle en prenant par réflexe la main de Daryl, l'autre tenant sa boisson, tandis que son regard observait les autres élèves qui buvaient, mangeaient, ou dansaient. Et comme elle était une grande spécialiste pour passer du coq à l'âne, elle se tourna vers Mina tout d'un coup « J'y pense, il faut que tu choisisses un garçon pour danser avec toi ! J'avais pensé au nouveau, mais il s'est trouvé une cavalière, la fille avec qui je voulais que Lucas aille au bal en plus. » Pourquoi personne ne faisait-il comme elle voulait, hein ? Ce devait être un complot ! Mais peu importe, belle comme elle était ce soir, n'importe quel garçon libre de la salle accepterait de danser avec son amie sous peine de se faire casser la figure par Opaline, même si la lionne était à peu près sûre que Mina elle-même allait trouvé quelque chose à redire dans ce plan magnifique !

{1 092}


Miss Poudlard 2012

Opaline Montgomery • Gryffondor


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bal de Noël [Ouvert à tous]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bal de Noël [Ouvert à tous]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cours de Philosophie (Ouvert à toutes et à tous !)
» ouvert à tous !!!!!
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Questions ouvert à tous.
» Cours théorique (ouvert à tous pour le moment)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 21 (2011-2012)-
Sauter vers: