AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Great Hall • Une heure d'étude pluvieuse (pv.Lucas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 182
Âge : 13 ans (12/07/1999)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Multi-compte de: Faris

MessageSujet: The Great Hall • Une heure d'étude pluvieuse (pv.Lucas)   Lun 11 Juil - 23:50

Le tonnerre gronda à l'extérieur, Graham jeta un oeil à la fenêtre de la salle commune de Gryffondor. « La pluie ne va pas tarder à tomber. » murmura-t-il et il ne se trompa pas, petit à petit les gouttes commencèrent à tomber contre la vitre de la pièce. En cette fin du mois de Janvier, le feu crépitait encore dans la cheminée de la salle commune, baignant l'endroit d'une douce chaleur. Malheureusement, le garçon se devait de quitter l'espace accueillant pour se rendre jusque dans la Grande Salle pour une heure d'étude. Il n'aimait pas particulièrement l'étude puisqu'elle était placée en plein après midi dans des tranches horaires qui auraient été plus promptes à l'amusement. Il se serait bien vu assister par exemple, malgré la pluie, à l'entrainement de l'équipe de Quidditch de sa maison. Malheureusement aucun deuxième année n'était épargné et Graham, après avoir pris son sac, se traina jusqu'à la sortie de la salle commune. Il dépassa le portrait de la Grosse Dame puis commença à descendre les nombreux escaliers qui le séparait de la Grande Salle. Il ne savait pas vraiment ce qu'il allait travailler aujourd'hui, peut être son parchemin de métamorphose ou celui de potions. Il avait au moins le mérite d'avoir terminé celui de Botanique dont il était pour une fois plutôt fier.

Lorsqu'il arriva dans le hall d'entrée, qui donnait sur les portes de la Grande Salle, il ne fut pas étonné de voir des élèves se précipiter à l'intérieur complètement trempés. La pluie s'était intensifiée et n'avait pas laissé le temps à ceux présents à l'extérieur de se mettre à l'abri. L'horloge de l'école se mit à sonner, Graham broncha, ça y est c'était l'heure, il ne pouvait plus s'échapper. Les portes de la Grande Salle s'ouvrirent laissant entrer la totalité des deuxièmes années à l'intérieur. Un de leur professeur les attendait servant de surveillant afin de veiller à ce que les élèves ne discutent pas et qu'ils soient bien tous en train de travailler. Graham avait tenté une fois de se lancer dans un jeu avec l'un de ses camarades sur une feuille de parchemin, mais apparemment il avait vite été repéré, la feuille de parchemin s'était envolée d'un coup de baguette dans la main du professeur qui l'avait repéré. Il avait eut le droit à un sermon bien trop long qui l'avait fait réfléchir à deux fois à la prochaine fois où il referait ce genre de chose.

Il s'installa à une table au hasard, entouré par autant de Gryffondor que de Serdaigle, Poufsouffle ou Serpentard. Malgré ce qui se disait dans la Gazette du Sorcier, Graham se fichait complètement de ce que d'autres, notamment les plus âgés, pouvaient penser de ce qu'était les Serpentard. Aucun d'eux ne lui avait fait de mal alors il n'avait aucune raison de leur en vouloir. Puis toutes ses histoires de politique à son âge lui échappait grandement. Il avait déjà assez à faire avec « La régulation de la Métamorphose ou comment s'ennuyer sur une matière qui ne devrait reposer que sur de la pratique. » Il soupira à l'évocation du devoir qu'il devait rédiger. Heureusement qu'il n'avait besoin de faire qu'un parchemin. « Hey dis moi tu travailles sur quoi ? » chuchota-t-il à son camarade d'en face, un jeune garçon de son âge appartenant cependant à la maison de Poufsouffle. Il n'avait jamais vraiment discuter avec lui même s'ils avaient, de par leur année semblable, été déjà en cours ensemble. « Parce que le devoir de Métamorphose que nous a donné la vieille McGonagall a l'air quand même bien chiant. » ajouta-t-il. Il avait du respect pour la directrice de l'école, " vieille " était plus affectueux qu'insultant, c'est qu'elle était tout de même âgée. L'orage gronda une nouvelle fois assez violemment ce qui sembla faire trembler les murs de la salle pendant que le ciel magique retranscrivait la lumière aveuglante des éclairs. « Wah en fait je suis content de pas être dehors. » Il faisait référence à son précédent regret de ne pas avoir pu assister à l'entrainement de Quidditch de l'équipe de sa maison, mais finalement avec la pluie diluvienne qui tombait à l'extérieur, il se demandait presque si l'entrainement n'avait pas été annulé.

( 706 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 85
Âge : 13 ans
Actuellement : 3ème année


MessageSujet: Re: The Great Hall • Une heure d'étude pluvieuse (pv.Lucas)   Mer 13 Juil - 10:30

Lucas n'aimait pas beaucoup plus l'étude que Graham mais pour des raisons différentes. Il préférait travailler à la bibliothèque que dans la grande salle. Et, surtout, il préférait être seul. Peu sociable (ce n'était un secret pour personne), il avait du mal à se concentrer quand il y avait du monde autour de lui. Il avait vaguement tenté de l'expliquer aux professeurs… toutefois, il semblerait que vouloir s'isoler du reste du monde ne soit pas très bien vu par les adultes. D'où venait cette idée stupide que lorsqu'on avait entre douze ou treize ans, on devait obligatoirement être un bout-en-train ? Il savait bien que sa mère ayant été diagnostiquée comme souffrant de schizophrénie précoce liée à un traumatisme (et un peu trop de consanguinité), on le surveillait.

Pas de manière insistante évidemment, toutefois, les adultes ne se cachaient pas de croire que sa tendance à l'isolement était liée à la fragilité psychologique existante dans une partie de sa famille (quant à l'autre partie… définir l'état de la santé mentale des Montgomery pouvait se révéler délicat….). Lucas savait bien, lui, qu'il n'était pas malade. Bon. Il était peut-être très légèrement agoraphobe pour ce qui concernait la foule (il n'avait aucun problème avec les grands espaces s'ils étaient vides) mais ce n'était pas comme si être au milieu d'autres gens le faisait s'évanouir ou quelque chose de ce genre. Il était seulement solitaire, il n'aimait pas être avec trop de monde, et ça l'empêchait de travailler que d'entendre les murmures de ses camarades. A part ça, il allait bien, merci. Il n'avait pas les problèmes de la famille de sa mère, déjà parce qu'elle avait eu la bonne idée de se marier avec quelqu'un qui n'était pas son cousin les Montgomery sont pas un exemple à suivre en la matière mais Claire n'avait pas ce défaut au moins, ni ses parents. Et même si son père était aussi un sang pur, il n'y avait aucune chance qu'il ait un lien de parenté même éloigné avec sa mère, ne serait-ce que parce que la lignée des Montgomery était majoritairement anglaise avec une japonaise au milieu, alors que les Maiden étaient tous allemands depuis des générations. Il y avait un arbre généalogique au château de sa grand-mère. Un jour d'ennui, Lucas l'avait appris par cœur. C'est là qu'il avait vraiment compris le sens de « consanguinité », mot qui avait été longtemps un peu obscur vu son jeune âge. De même que la maladie de sa mère.

Toujours est-il que même si Lucas voulait être seul, les professeurs ne l'entendant pas de cette oreille, ils le mettaient en plus sur des tables bien remplies alors que la grande salle aurait pu lui permettre de s'aménager un petit coin calme au loin. Tsss… ce qu'ils étaient contrariants ces adultes. Et persuadé de bien faire, c'était ça le pire.

Comme il n'arrivait pas à travailler au milieu des chuchotements des uns et des autres, il écrivait à ses parents, en espérant que personne n'allait vérifier ce qu'il faisait. Quoique… il était très à jour sur ses devoirs vu qu'il passait tout son temps libre à travailler (l'avantage de ne faire partie d'aucun club). Il pouvait toujours dire qu'il n'avait plus rien à faire, à peu de choses près, c'était vrai. Il avait bien un devoir de défense contre les forces du mal à fignoler, mais il n'avait pas emmené son manuel et ses parchemins de cette matière avec lui n'ayant pas ce cours-ci ce jour-là un bel exemple de sur utilisation de pronoms.

On ne pouvait pas dire que sa lettre soit un exemple de grande littérature ou d'originalité. Il en était à parler de la pluie qui tambourinait dehors, suggérant à ses parents de lui acheter un nouveau parapluie, l'actuel étant très abîmé par les vents écossais. Il l'avait déjà fait réparer deux fois avec un sortilège par des élèves plus âgés, il en arrivait donc à la conclusion que c'était pénible et qu'il lui en fallait un plus solide. Passionnant, non ?

Ce récit palpitant fut donc interrompu par un de ses camarades. Il s'appelait Graham et était dans sa classe mais pas dans sa maison, il était dans celle de sa tante (Opaline, capitaine de l'équipe de Quidditch et présidente de Sterne, rien que ça!) et de sa sœur cadette (Psychée, juste Gryffondor, mais seulement en première année aussi… encore qu'elle soit membre de Sterne, c'était contagieux la danse dans sa famille, il était le seul qui n'était pas atteint!). Lucas n'avait jamais parlé à Graham pour des raisons évidentes (il ne parlait pas à grand monde de base, encore moins à ceux qui n'étaient pas de sa maison, pas qu'il soit chauvin, c'était juste que ses camarades hors poufsouffle ne venaient pas lui parler faut dire qu'il a pas l'air aimable).

Il leva le nez de son parchemin quand il comprit que la mention du sujet de métamorphose (plus ou moins formulé tel qu'écrit) lui était clairement destinée. Ce qu'il n'avait vraiment percuté que lorsque le jeune lion lui posa directement une question concrète. « Rien. J'écris à mes parents à propos d'un nouveau parapluie, je préfère faire mes devoirs à la bibliothèque mais on m'oblige à venir ici alors... » Il haussa nonchalamment les épaules. C'était un bon résumé de ce que j'ai mis environ 400 mots à écrire plus haut la situation. Il lissa sa plume entre ses doigts, regardant son camarade de son regard azuré aussi franc qu'il pouvait être déstabilisant. Cela n'aidait pas sa réputation en dehors de sa maison… mais Lucas refusait de changer pour entrer dans un moule qui ne lui correspondait pas (en ça, il était le digne fils de Edward et Roze).

« Et j'ai plus ou moins finis mes devoirs ce midi. Il ne me reste que la défense contre les forces du mal à terminer parce que je n'ai pas réussi à faire le nombre minimum de parchemins, il faut que je trouve comment développer. » Ce qu'il ferait lors de son prochain passage à la bibliothèque. On ne se cachera pas que Lucas était déçu de ne pas avoir été réparti à Serdaigle, c'était du moins son premier sentiment au début, et puis il avait compris qu'être un bosseur était une qualité bien plus Poufsouffle. Les Serdaigles étaient, justement, comme sa mère, ils comprenaient tout avec facilité, ils aimaient les jeux d'esprit, mais tous n'étaient pas des adeptes du travail bien fait comme lui. « Je peux te montrer mon plan si tu veux pour le devoir de McGo', il n'était pas très dur, même si je ne vois pas bien comment ça va nous aider pour réussir à métamorphoser de la matière vivante. » Ce qui n'était pas encore au programme en deuxième année mais paraissait déjà très intéressant à Lucas, plus que de changer des pierres ou des verres en autre chose en tout cas.

Levant le nez à la mention de l'orage, Lucas hocha la tête en signe d'assentiment. « Moi aussi, en plus il fait froid. La pluie passe encore, mais là c'est un coup à attraper une pneumonie. Je me demande si les entraînements de Quidditch ont été maintenus…. » Dit-il sans savoir qu'il rejoignait ainsi les pensées de Graham, lui songeant surtout à sa tante, peut-être sous la pluie froide en ce moment-même.

{1 219}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 182
Âge : 13 ans (12/07/1999)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Multi-compte de: Faris

MessageSujet: Re: The Great Hall • Une heure d'étude pluvieuse (pv.Lucas)   Dim 14 Aoû - 20:13

Graham avait tenté d'entamer la discussion avec un camarade de classe à qui il n'avait jamais véritablement parlé. Ouvrir le sujet sur le thème du devoir de métamorphose qu'ils avaient à rendre était à double utilité. D'abord parce qu'il pourrait se plaindre avec quelqu'un d'autre sur le non intérêt de ce travail, mais aussi parce qu'il pouvait avoir des pistes pour rendre un devoir de qualité si le Poufsouffle était une personne intelligente. Dans le cas où il ne l'était pas, il ne pouvait pas être pire que Graham sur la théorie si ?

Malheureusement pour le Gryffondor son camarade ne travaillait pas du tout sur son devoir de métamorphose, il ne travaillait pas du tout tout court d'ailleurs. « Tu sais qu'on est quand même obligé de faire un devoir hein en séance d'étude ? » Sinon ils seraient nombreux les élèves à dessiner ou papoter plutôt que de travailler. Après il devait sans doute y en avoir comme le Poufsouffle qui se cachaient assez bien pour ne pas être découvert, mais Graham lui préférait ne pas tenter le diable. « Enfin tu m'étonnes avec un temps comme celui là on a bien besoin d'un nouveau parapluie. » répondit le Gryffondor. La pluie continuait de marteler les vitres de la Grande Salle tandis que le ciel magique de la pièce intensifiait ses nuages noirs et menaçants.

Le Poufsouffle parla alors de ses devoirs qu'il avait déjà terminé, Graham ouvrit grand les yeux. « Je t'admire j'en suis qu'à la moitié et y en a une bonne partie qu'on doit rendre dans deux jours. » Le garçon n'était pas connu pour s'y prendre à l'avance, l'étude l'obligeait à bosser un tant soit peu. Le Poufsouffle évoqua notamment leur devoir de Défense contre les Forces du Mal qu'il n'avait pas terminé. Honteusement Graham répondit « Je ne l'ai même pas encore commencé, je ne sais même pas de quoi ça parle. » Il se sentait un peu bête face à son camarade qui avait l'air décidément assez intelligent. « T'es sûr que t'es pas à Serdaigle toi ? » demanda le Gryffondor. Serdaigle regroupait les grosses têtes et même si parfois on en retrouvait dans d'autres maisons, Serdaigle était celle qui en comprenait le plus.

Par chance pour Graham, le Poufsouffle proposa de lui montrer le plan qu'il avait utilisé pour rédiger son devoir. Les yeux du Gryffondor se mirent à briller « Volontiers ! » répondit-il avec un peu trop d'entrain qui attira les regards de ses voisins de table. L'orage se mit alors à gronder et les éclairs leur apparurent très clairement grâce au ciel magique. C'en était terrifiant et Graham fit part de son soulagement. « Je crois bien qu'ils ont été maintenus, je n'ai vu aucun Gryffondor de l'équipe revenir malgré la pluie déjà bien forte avant de venir ici. » expliqua le garçon. Après peut être que parce qu'elle s'était intensifiée et que l'orage était présent, ils allaient arrêter. « Mais j'ai entendu dire qu'une demi finale de la Coupe du Monde s'était jouée sous une pluie torrentielle et que malgré trois joueurs foudroyés, ils avaient continuer jusqu'à ce que l'attrapeur attrape le vif d'or. » expliqua le Gryffondor. Il n'avait beau pas y jouer, il commençait à avoir certaines connaissances sur le Quidditch. Il était porté sport, il se devait de suivre le sport le plus célèbre du monde des sorciers.

« Enfin je suis d'accord avec toi, ce devoir n'a ni queue ni tête, moi ce que je veux c'est utiliser ma baguette ! » Il afficha un sourire satisfait pour la rime qu'il venait de faire, mais retomba vite sur terre lorsque l'un de leur professeur passa une tête au dessus de son épaule. « Continuez encore comme ça et c'est en retenu que vous allez être Bishop. Baissez un peu le volume. » lança la voix sèche du professeur. La respiration du Gryffondor s'était stoppé nette, non pas parce qu'il avait eu peur, mais parce qu'il avait craint pour le Poufsouffle qu'il ne se fasse attraper pour envoyer une lettre au lieu de travailler sur un devoir. Par chance ce ne fut pas le cas. « Ouf tu y as échappé belle. Ah oui au fait je m'appelle Graham, Graham Bishop et toi ? » demanda-t-il toujours enjoué. Les remontrances du professeur ne l'avaient décidément pas arrêté.

( 725 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 85
Âge : 13 ans
Actuellement : 3ème année


MessageSujet: Re: The Great Hall • Une heure d'étude pluvieuse (pv.Lucas)   Mar 11 Oct - 12:48

Lucas sourit presque plus pour lui-même que pour Graham à la mention de son manque de travail. Cela lui donnait l'air un peu crâneur mais que voulez-vous, il trouvait la situation coquasse. Il se demandait comment réagiraient les professeurs face à sa brillante argumentation sur le fait qu'il ait terminé ses devoirs si jamais ils venaient l'enquiquiner avec ça ! Car pour son devoir sur la défense contre les forces du mal, il devait aller à la bibliothèque, ce même endroit où on ne voulait pas qu'il aille sur le temps d'étude soit disant parce qu'il devait se sociabiliser ! Notons qu'en un sens, c'était ce qu'il était en train de faire, sauf qu'il se doutait au bout de quelques secondes de conversation que Graham n'était pas dans la même catégorie que lui. Il ne devait avoir aucun problème social et il semblait prendre moins à cœur que lui de faire les devoirs (très) à l'avance.

« C'est vrai. Le devoir de défense contre les forces du mal porte sur les sorts de contre, on doit les recenser et les expliquer. Mais mon devoir manque de développement… à moins que je n'ai oublié des sortilèges. » Ce qui expliquerait qu'il n'ait pas le bon nombre de parchemin. Mais ça restait difficile à dire tant qu'il n'aurait pas pu pousser ses recherches, ce qu'il ferait le lendemain très probablement car il se voyait mal aller à la bibliothèque après l'étude. Quelque part, ces heures dans la grande salle le coupaient complètement de son rythme, il avait beaucoup de mal à travailler après.

« Parfaitement sûr. Les Serdaigles sont intelligents, ce sont les Poufsouffles qui sont travailleurs. Cela dit, ma mère était à Serdaigle. » Bien qu'il lui soit nécessaire de travailler des heures durant pour obtenir le même résultat que certains camarades plus facilités de la maison des bleus et bronze, il n'était pas en reste niveau méninges. Ou du moins, il n'avait pas de quoi se plaindre… Et en plus il ne manquait pas de temps pour travailler vu son peu de passion pour les fréquentations diverses et variées.

Lucas tendit machinalement son plan à Graham. Il pouvait même le recopier si ça lui chantait car personne parmi les professeurs ne se douteraient que Lucas avait pu aider un camarade qui ne soit pas de sa famille (c'est dire la réputation qu'il se traîne!). Le sujet passant au Quidditch, le jaune et noir se rendit compte que le lion était plus fin observateur que lui car, tout bien pesé, Lucas non plus n'avait vu aucun joueur revenir. « Je ne pense pas que Poudlard s'obstine au point de les foudroyer quoique..., surtout pour des entraînements, mais ma tante va revenir trempée et à coup sûr elle va attraper un rhume. » Sentez le peu de confiance que Lucas a envers Opaline et ses habitudes de vie ! Il tourna la tête pour observer la pluie d'un œil accusateur, juste assez longtemps en fait pour que Graham fasse preuve d'un excès de (non) enthousiasme envers le devoir de métamorphose et qu'un professeur le reprenne.

Il sembla désolé d'avoir fait prendre des risques à Lucas alors que celui-ci s'en fichait à peu près autant que de sa première chaussette. « Ne t'inquiète pas pour moi, les probabilités pour que j'ai des ennuis sont minces. » Commença-t-il avant de se présenter à son tour (même s'il savait depuis le début qui était Graham, ne pas parler aux autres ne voulait pas dire qu'il n'avait pas la mémoire des noms!) : « Bond, James Bond Lucas, Lucas Montgomery. » Autrement dit un des nombreux Montgomery de l'école, rien que dans la maison de Graham, il y en avait actuellement deux : Psychée, la sœur de Lucas, et Opaline, la capitaine de Quidditch sus-mentionnée qui était sa tante. Il était difficile d'éviter sa famille, ils n'avaient aucun membre à Serdaigle à l'heure actuelle, mais il y en avait eu ! Ça aidait beaucoup Lucas car comme il était un peu transparent, ça lui permettait de donner directement un point de repère aux gens à qui il parlait. Ou un sujet de conversation, ça dépendait des fois.

{691 mots qui arrivent un peu en retard}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 182
Âge : 13 ans (12/07/1999)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Multi-compte de: Faris

MessageSujet: Re: The Great Hall • Une heure d'étude pluvieuse (pv.Lucas)   Dim 13 Nov - 20:02

Lorsque Lucas évoqua le sujet de leur devoir de défense contre les forces du mal, le regard de Graham se perdit dans le vide. C'était comme si son interlocuteur était en train de lui apprendre quelque chose de totalement nouveau alors que lui aussi avait eu le devoir de la part de leur professeur. « J'ai vraiment trop de travail à rattraper alors. » soupira le rouge et or en laissant tomber doucement sa tête sur la table. En tout cas l'assiduité de son camarade de classe épatait Graham si bien qu'il lui demanda s'il ne lui appartenait pas à une toute autre maison. Le Poufsouffle nia (en même temps il n'y avait pas grand intérêt à mentir) et se justifia. « Tous les Poufsouffle sont travailleurs ? Mais si quelqu'un est intelligent il n'est pas forcément travailleur ? » demanda le Gryffondor. Pour lui tous les êtres intelligents étaient férus de travail et d'en apprendre encore et toujours plus, mais apparemment son interlocuteur semblait sous entendre le contraire.

En tout cas par chance pour Graham, Lucas accepta de lui tendre son plan. Le garçon ne désirait pas le recopier mot pour mot mais en tout cas s'en inspirer afin de l'aider à avancer dans son devoir. Le plan du Poufsouffle était facilement compréhensible, Graham tenta de s'en imprégner du mieux qu'il pouvait. « Merci ça va grandement m'aider ! » déclara-t-il joyeusement. Ce gars là était quelqu'un de bien. Graham tenait à profiter de sa présence et plutôt que de poursuivre son devoir, il préféra poursuivre la conversation avec le blaireau. Ils discutèrent alors Quidditch. « Pour des entrainements je ne pense pas, mais qui sait pendant un match... On peut pas tout prévoir même avec la magie si ? » répondit-il. Après tout si chez les moldus il devait y avoir une technologie nécessaire pour prévoir la météo de la semaine, sans doute les sorciers avaient ils eux aussi leurs moyens pour cela. Avec la divination peut être ?

En réfléchissant à ce que son camarade venait de dire, Graham mit certes du temps, mais tiqua finalement sur les mots de Lucas. « Attends tu as une tante à Poudlard ? » demanda-t-il avec étonnement. Ignare ? Peut être, Graham ne tenait que peu compte des ouï dires de Poudlard. Il ne savait par ailleurs pas encore le nom de son interlocuteur, mais il n'allait pas tarder à l'apprendre. Cependant avant ça il se fit réprimander pour le volume sonore de ses bavardages qui avait fini par attirer l'attention d'un des professeurs chargés de surveiller l'étude. Il baissa la tête pour subir la réprimande, mais ne put s'empêcher de sourire quand le professeur tourna les talons. Par chance son camarade ne se fit pas surprendre à écrire des lettres, cependant cela n'avait pas l'air d'inquiéter le Poufsouffle plus que cela. « Pourquoi est ce tu ne risques rien ? Tu es le petit fils de McGonagall c'est ça ? » demanda en blaguant Graham. Enfin il avait beau blagué c'était peut être le cas, après tout le Poufsouffle avait une tante à Poudlard.

Mais le nom de famille du garçon était loin d'être McGonagall, il s'agissait de Montgomery. « Oh, tu fais parti de cette famille qui domine Poudlard non ? Enfin y en a beaucoup qui disent que vous êtes genre six générations à Poudlard en même temps c'est vrai ? » Il ne mesurait pas l'exagération de ses propos, mais il avait vraiment entendu une telle rumeur. Il ne prêtait pas attention à toutes celles qui circulaient à Poudlard, mais celle sur les Montgomery en était une qui n'était pas passé inaperçu. Peut être parce qu'il s'ennuyait ce jour là. « Ca doit être cool d'avoir toute sa famille avec soi à Poudlard non ? Des fois j'aurais bien aimé retrouver d'autres membres de ma famille à l'école. » dit-il d'une voix las. Il faut die que par moment Graham se sentait particulièrement seul ne s'étant pas encore fait de véritable ami depuis qu'il était ici.

( 656 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 85
Âge : 13 ans
Actuellement : 3ème année


MessageSujet: Re: The Great Hall • Une heure d'étude pluvieuse (pv.Lucas)   Dim 15 Jan - 11:22

Ah… les clichés ! Ils avaient la vie dure ! Il faut dire qu'avec cette marotte de mettre les élèves dans des maisons définies par le caractère, forcément, ça ne pouvait qu'engranger et ensuite nourrir les préjugés. « Pas forcément, non. Bien sûr, certains élèves intelligents sont aussi travailleurs. Mais ce n'était pas le cas de ma mère, ni d'une de mes tantes. Pour ce que j'en sais, aucun des Serdaigle de ma famille n'ont jamais été des bourreaux de travail au niveau scolaire. Mais ils excellaient toujours, sans faire d'effort. » Il restreignait cette définition au travail scolaire car sa mère pouvait mettre toute son énergie dans sa musique, de même que son grand-cousin Friedrich. Pour sa tante Isabelle, en revanche, c'était à se demander ce qu'elle avait fait à Serdaigle, mais comme elle passait son temps à voyager, il l'avait très peu vu dans sa courte vie. C'est à peine si elle daignait se montrer pour les naissances et les mariages…

« Je ne sais pas… au pire, un paratonnerre n'a rien de magique et n'est pas bien dur à installer. » Si les moldus le pouvaient, eux aussi. Bien que Lucas n'ait jamais compris pourquoi à Poudlard tout ce qui tenait de la technologie ne fonctionnait pas. C'était un peu étrange de se priver de l'ingéniosité des moldus, comme si seul la magie avait de la valeur. Lucas trouvait que ça donnait trop de poids aux arguments pro-sorciers des groupes comme La Menace ou certaines familles de sang-pur. Il n'était pas encore arrivé le temps où les sorciers seraient parfaitement intégrés en restant sept ans en autarcie complète… A moins qu'il ne réfléchisse trop. Vu son caractère, c'était bien possible. Lucas était du genre à avoir un monde extérieur restreint mais un monde intérieur bien rempli, ses pensées se bousculaient et comportaient des ramifications qui n'étaient pas toujours de son âge.

« Hum ? Oui. Elle est beaucoup plus jeune que mon père, et c'est une famille nombreuse. » Cela étonnait toujours, pourtant, cela devait arriver même dans d'autres familles qu'une naissance se fasse tard et que les générations se croisent. Il suffisait que les plus anciens de la fratrie soient nés de parents encore jeunes qui pouvaient avoir des enfants jusque tard. Toutefois à Poudlard, il semblait en effet que les Montgomery soient les seuls.

Lucas sourit quand Graham lui demanda pourquoi il semblait si sûr de lui. « C'est difficile de punir quelqu'un qu'on empêche de travailler soit-disant parce qu'il ne doit pas faire bande à part. » Ce n'était quand même pas sa faute si le seul devoir qu'il avait à faire nécessitait d'aller à la bibliothèque et qu'il devait rester à perdre son temps dans la grande salle.

« Seulement deux générations puisque mes deux tantes sont de la même en fait – Susan Montgomery-Bones est ma tante par alliance et Opaline, de ta maison, est la sœur de mon père -. Mais nous sommes nombreux, c'est sûr. Seulement, il y en a plus après moi, j'ai beaucoup de cousins, mais ils sont plus jeunes. C'est dans quelques années que nous serons vraiment nombreux. » Déjà, dans un an et demi, Alexandre entrerait à Poudlard, ouvrant la voie d'une autre branche des Montgomery. Puis, il y aurait tous les autres. Graham n'avait pas complètement tord, c'était presque de la domination par le nombre.

« Je ne suis pas très… bavard. Alors avoir ma famille me permet un peu de compagnie. » répondit Lucas qui aurait volontiers demandé à son camarade pourquoi ça semblait l'intéresser : se sentait-il seul ? Mais il n'en eut pas l'occasion. L'étude se terminait, ils devaient rentrer dans leurs salles communes. Un brouhaha se mit à couvrir leur voix car tout le monde rangeait leurs affaires. « Tu peux garder mon plan pour l'instant, tu me le rendras demain matin en cours. On est ensemble en deuxième heure. » Lucas connaissait par coeur son emploi du temps et les maisons avec lesquels il avait cours. « A plus ! » Ils trouveraient bien une occasion ultérieure de finir cette conversation.

{Terminé pour Lucas in extremis}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Great Hall • Une heure d'étude pluvieuse (pv.Lucas)   Aujourd'hui à 8:04

Revenir en haut Aller en bas
 
The Great Hall • Une heure d'étude pluvieuse (pv.Lucas)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'heure d'étude n'est pas pour les bavards!
» [event] great hall of goodbyes
» Great hall of goodbyes : Le placard à balais
» Men ki jan 2 kou deta fini ak Haiti/GREAT LEADERS OF THE CENTURY: ARISTIDE, MAN
» TNA 4 janvier. Scott Hall, X-Pac, Nasty Boys... et Hogan!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 21 (2011-2012)-
Sauter vers: