Forum rpg se déroulant 14 ans après les livres d'Harry Potter
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [THEME] Le danger approche...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 434
Âge : 18 ans (04/03/1994)
Actuellement : Stagiaire au ministère (département des mystères).


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Quartier pauvre de Londres
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: [THEME] Le danger approche...   Lun 8 Aoû - 10:56

Le danger approche
Alice & Lana
Dieu prend une âme et la divise en deux parties, deux âmes jumelles, donc, qui deviendront deux individus. Mais ces deux individus perçoivent le manque, l'absence de l'autre, et, durant toute leur vie, ils n'ont de cesse de se chercher. L'amour, vois-tu, est la réunion de deux personnes nées d'une même âme.


Ce n'est pas sans un certain effroi qu'Alice avait appris l'intrusion de La Menace dans la salle commune de Serpentard. La nouvelle s'était répandu à toute vitesse dans l'école, désarmant les professeurs qui avaient dès lors beaucoup de choses à gérer (renforcer les barrières de l'école, entre autre). Dans un premier temps, elle avait couru voir son frère cadet, Micah, pour savoir comment ça s'était passé exactement, mais l'ancien préfet n'en savait rien. Par contre, il lui assura qu'il allait parfaitement bien mais il ne sut pas lui dire ce qu'il en était de Lana, la jumelle d'Alice. La septième année se faufila donc parmi les Serpentards réunis à l'infirmerie pour dire aux professeurs ce qu'ils savaient (rien) pendant que les infirmières vérifiaient comment se portaient les élèves au niveau psychologique. Profitant, pour une fois, de sa petite taille mais aussi de sa ressemblance avec Lana (elle avait enlevé tout signe distinctif de son uniforme, y compris son insigne de Serdaigle), elle slaloma à la recherche de sa jumelle qu'elle finit par trouver en compagnie de Mme Pomfresh. « Si vous avez du mal à vous endormir, venez me voir, je vous donnerai une potion. » Au ton de sa voix, Alice déduisit que l'infirmière avait dit ça à presque tous les élèves présents (certains se la jouaient sûrement un peu bravaches).

« Lana ! » s'exclama la Serdaigle, ne pouvant retenir son impatience. Mme Pomfresh tourna vers elle un regard réprobateur : « Mademoiselle Orwell, vous n'avez rien à faire ici ! » Alice la fusilla du regard mais se pinça la lèvre inférieure pour ravaler la réplique cinglante qui lui remontait la gorge. « Pardon Madame Pomfresh mais je m'inquiétais pour Lana. Puis-je lui parler s'il vous plaît ? » Le ton était posé et relativement poli, mais on se doutait qu'elle ne se laisserait pas sortir comme ça de l'infirmerie. Alice savait déjà par Micah qu'aucun élève n'avait été blessé, la salle commune et certains dortoirs des garçons avaient été mis à sac, mais c'était tout. Toutefois, beaucoup pensaient à ce qui se serait passé si La Menace avait fait quelque chose de plus violent alors que tout Poudlard dormait tranquillement… « Dix minutes Mademoiselle Orwell. Et vous me ferez le plaisir de remettre votre uniforme correctement. » Alice approuva d'un signe de tête, elle s'était bien douté qu'une fois en présence de sa jumelle, son pseudo-déguisement n'aurait plus lieu d'être. Elle commença par se détacher les cheveux (car d'habitude, elle ne les attachait presque jamais) et elle prit son insigne dans sa poche pour le remettre à l'aide de sa baguette sur sa cape. Comme elle se sentait surveillée, elle mit même rapidement et un peu maladroitement sa cravate bleu. Visiblement satisfaite la doyenne des infirmières de l'école s'éloigna des deux jeunes filles après un : « N'oubliez pas ! Dix minutes ! »

Dès qu'elle fut assez loin, Alice s'approcha de Lana et lui prit les mains : « Tu vas bien ?! Enfin, je veux dire… tu n'es pas trop choquée ? » Parce que la serdaigle savait déjà que le dortoir des filles avait été épargné (sûrement parce que La Menace était un homme, c'était du moins le plus logique). « J'ai vu Micah, lui ça va, mais bon, il est un peu je-m'en-foutiste sur les bords alors il n'est pas très fiable... » Dire que Serpentard avait tous ces problèmes cette année et que tout ce qu'il y restait de sa famille était dans cette maison… Quelque part ce n'était pas de chance, mais elle voyait mal Micah et Lana dans une autre maison que celle-ci, Serpentard leur collait à la peau quelque part… Mais Alice espérait vraiment que son frère et sa jumelle allaient être plus à l’abri à l'avenir. D'ordinaire, elle avait confiance dans les professeurs, mais là, elle ne comprenait pas comment un étranger avait pu entrer !!! Poudlard ce n'était plus ce que c'était !

{657}


Trouver Un sens à ma vie
Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ? (⚡) Alice in Wonderland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 55
Âge : 17 ans - 04.03.1994
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Multi-compte de: Elyna & co

MessageSujet: Re: [THEME] Le danger approche...   Lun 8 Aoû - 23:19


Tout s'était passé très vite, Lana n'avait pas vraiment réaliser ce qu'il s'était passé mais ce n'est que lorsque les quelques filles qui avaient été les plus rapide se mirent à crier. Oui, il y avait eu des cris, et surtout une panique qui avait suivi peut de temps après. Les bruits s'étaient rapidement mit à fuser dans toute les directions et ce n'est que quand Lana fut descendue dans la salle commune qu'elle réalisa l'ampleur des dégâts. Oui, quelqu'un était entrer dans la salle commune des serpentards, quelqu'un ou quelque chose, parce que oui, à Poudlard on ne pouvait être sur de rien. La blondinette eut à peine le temps de rassembler ses esprits et quelques bijoux qu'elle ne voulait absolument pas voir disparaître qu'elle devait déjà suivre le groupe de vipères qui allaient à l'infirmerie.

Lana aurait voulu savoir si d'autre maisons avaient eu la même intrusion, si c'était le même désordre et si la panique régnait également en dehors des cachots. La réponse fut relativement rapide quand elle réalisa le monde qu'il y avait au bureau des infirmières du château. Lana fut prise en charge par Mme Pomfresh et attendit son tour, elle avait prit plusieurs élèves avec elle pour faire un petit bilan de chacune des filles de sa chambre et surtout, si elles se portaient toute bien. La vipère fut l'une des dernière à passer et ce n'est qu'à ce moment là qu'elle entendit une voix familière mais qui n'était pas censée se trouver au milieu de tout ces serpentards justement. Un sourire aux lèvres, elle adressa un petit signe à sa sœur, Alice, pour lui indiquait qu'elle allait bien, mais ça ne suffit pas à sa jumelle pour la laisser terminer son examen de santé.

« Alice ! Qu'est ce que tu fais ici ? Micah va bien ? Je ne l'ai pas encore vu ! »

Oui, Micah était le frère de la jeune fille et également à serpentard, mais il faisait surtout parti des garçons et comme leur dortoir était un peu retourné, peut-être qu'il avait eu un problème, chose qu'elle ne lui souhaitait surtout pas évidemment. L'infirmière demanda à Alice de se rhabiller correctement, ce qui fit rire sa sœur, puis elle lui annonça qu'elle leur laissait dix minutes pour discuter. C'était pas grand chose, mais suffisant pour rassurer les filles sur l'état de santé de chacune d'elle. Alice prit alors ses mains et lui demanda si elle se portait bien.

« Euh, honnêtement, je suis un peu déboussolée... Ça s'est passé sans qu'on puisse s'en rendre compte. Du moins, chez les filles, on a vraiment rien entendu. Ce n'est que lorsque dans notre propre dortoir ça a commencé à s'agiter que je me suis réveillée et là on a découvert le carnage... Tu verrais ça, il y en a partout ! »

Oui, pour Lana qui était relativement maniaque avec ses affaires, si on venait tout lui retourner, ça serait vite un drame mais qu'importe, malheureusement pour les garçons, c'était eux qui avait été ciblé et Lana espérait que la chose ne reviendrait pas. De toute façon les professeurs étaient sûrement en train de faire le nécessaire pour pas que ça puisse se reproduire. Sa jumelle la rassura ensuite sur l'état de Micah qui ne semblait pas plus perturbé que ça.

« Bon, s'il va bien, c'est une bonne nouvelle. Tu as vu si il y avait eu des blessés ? La chose ou la personne qui s'en est pris à notre salle commune, il a tenté quelque chose dans vos salles aussi ou il n'y a que nous ? Pas que je veuille qu'il s'en prenne à vous aussi, mais juste savoir si c'était une attaque au hasard ou vraiment cibler sur notre maison ? »


Elle prit une gorgée du verre d'eau juste à coté d'elle. Sa main tremblait un peu, mais il faut dire que se réveiller de la sorte, il y avait de quoi être un peu perturbée oui.

« Et toi ? Tout va bien ? Tu étais inquiètes pour moi que tu es venue ici directement ? »

Oui, elle aimait bien taquiner sa sœur sur ces points d'amour de jumelle mais qu'elle avait toujours un peu de mal à reconnaître. En tout cas, Lana appréciait le geste et elle aurait fait de même de toute façon avec sa sœur, même à l'époque ou leur rapport était loin d'être ceux d'aujourd'hui.

[737 Mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 434
Âge : 18 ans (04/03/1994)
Actuellement : Stagiaire au ministère (département des mystères).


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Quartier pauvre de Londres
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [THEME] Le danger approche...   Mer 10 Aoû - 15:05

Lorsque les deux sœurs purent enfin parler, Lana commença par la rassurer mais aussi par lui demander des nouvelles de Micah, son frère adoptif à elle. On ne pouvait pas dire que les relations familiales étaient simple chez Alice : Lana était sa sœur biologique (il était difficile de prétendre le contraire vu leur ressemblance physique), mais elle avait aussi deux frères et une sœur adoptive. Lana avait aussi une fratrie de son côté par son adoption. Tout ça causait un joli micmac. Nasira, par exemple, avait beaucoup de mal à accepter la présence de Lana dans la vie de sa cadette. Toutefois, la jumelle avait fini par s'introduire tout doucement dans la vie de la serdaigle et maintenant elle ne pouvait plus revenir en arrière. Elle s'était rendue compte qu'avec le temps et surtout face au danger qu'encouraient les Serpentards, Alice tenait à sa sœur biologique. Même si elle s'entêtait à ne pas mettre le mot « sœur » pour définir leur relation : Nasira était sa sœur, Lana était sa jumelle. Pour elle, ça suffisait à créer une différence.

« Je suis venue voir comment tu allais… Mais j'ai déjà croisé Micah, il est déjà sorti. Il va bien, je pense qu'il est moins touché que d'autres par ce genre d'événement… du fait qu'on vive dans un quartier qui craint, tu vois ? » Ou alors son frère ne voulait pas l'inquiéter, mais elle ne pensait pas que ce soit le genre de Micah. L'ancien préfet avait un fort caractère, il en fallait vraiment plus pour l'ébranler que quelques affaires fichus en l'air. Alice aussi avait un caractère bien trempé, et si ça avait été son dortoir qui avait été saccagé, elle l'aurait sûrement pris de la même façon… sauf que là ça touchait ses proches, elle y était toujours plus sensible.

« Je me doute que ça doit être perturbant, mais c'est déjà bien que La Menace ne soit pas entré chez les filles ! Non pas que ce soit bien qu'il soit allé chez les garçons… mais disons que ça fait 50 % du total des dortoirs qui a été préservé. Micah m'a dit qu'il allait falloir faire pas mal de rangement et qu'il y avait de la casse aussi. » Certains objets seraient réparables avec la magie, d'autres étaient probablement fichus… Alice ne voyait pas à quoi ça menait mais en même temps, elle ne comprenait déjà pas qu'on puisse se glisser chez les gens comme ça simplement pour mettre le foutoir, car rien n'avait été volé. Et tout le monde pensait que c'était La Menace à cause d'un sylbole laissé sur place comme une signature, mais dans le fond, ça aurait tout aussi bien pu être un élève qui en avait après les verts et argents, ce n'était pas ce qui manquait depuis quelques mois après tout…

« Que ce soit la Menace ou quelqu'un d'autre, je pense que vous étiez visé. Voilà trop de mois que tout tourne autour de Serpentard et des ex-mangemorts pour que ce soit une attaque au hasard. Par contre je me demande quel était le but… Parce que mettre la pagaille n'a pas vraiment d'intérêt en soi. Tu crois que La Menace cherchait quelque chose ? Pourtant… il n'y a plus de reliques chez les Serpentards... » Pas plus que dans les autres maisons, tout avait été détruit à cause de Voldemort lors de la guerre. Tout ça n'avait strictement aucun sens pour la blondinette, elle espérait que ça en avait un peu plus pour les adultes de l'école…

Alice remarqua le léger tremblement de la main de sa jumelle, mais après un instant à la fixer, elle releva les yeux vers le visage de Lana – il lui avait fallu un peu de temps pour s'habituer au fait d'avoir son sosie, mais maintenant ça allait ! -, et elle fit mine d'être offusquée : entrer dans le terrain des conversations courantes était encore le meilleur moyen d'oublier tout ce qui se passait d'affreux ces temps-ci !

« Bien entendu que je m'inquiétais ! C'est quand même un événement grave alors c'était normal que je vienne. Par contre je suis moins douée que toi en déguisement, je ne crois pas avoir berné grand monde. J'avais enlevé tout ce qui faisait Serdaigle pourtant. » Mais Alice n'était pas une grande dissimulatrice, et elle n'avait pas du tout le même maintien et les mêmes mimiques que sa jumelle. Un physique c'est bien plus que de simples traits.

{736}


Trouver Un sens à ma vie
Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ? (⚡) Alice in Wonderland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 55
Âge : 17 ans - 04.03.1994
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation:
Multi-compte de: Elyna & co

MessageSujet: Re: [THEME] Le danger approche...   Ven 12 Aoû - 20:12

Lana était un peu ailleurs, elle ne savait plus vraiment où elle en était, elle voulait surtout sortir de l'infirmerie et avec Madame Pomfresh qui semblait vouloir être certaine qu'elle aille bien, elle ne pouvait pas vraiment esquiver. Heureusement, Alice lui était venue en aide, un peu inconsciemment, mais au moins sa présence écourta son examen et elle lui en était très reconnaissante. A croire qu'une connexion entre les jumelles était vraiment réelle, comme le prétendait les livres qu'elle avait pu lire jusqu'à présent. Le temps que l'infirmière quitte la pièce, la jeune fille en profita pour prendre des nouvelles du frère d'Alice, qui contrairement à Lana, n'avait pas de liens de sang avec sa jumelle, mais qu'importe. Pour la blondinette, le fait d'avoir grandit avec trois frères qui n'étaient pas ses vrais frères -en terme de lien de sang- elle n'en tenait pas compte. Markus, Yan et Adam étaient ses grands frères et le seraient toujours, Alice, c'était sa sœur aussi, mais elle ne la connaîtrait jamais aussi bien que ses frères et l'inverse serait vrai également, même si elles étaient pleine de similitudes physiques, leurs caractères, leurs goûts, leurs envies, non, elles n'avaient rien en commun de ce coté là.

« Oui, je pense comprendre ce que tu veux dire. Je n'ai pas vraiment connu ce genre de milieu et pour moi, les cambriolages, les effractions etc... C'est vraiment nouveau. En tout cas je vais avoir du mal à dormir ces prochains jours... Et je n'imagine même pas la réaction de ma mère... Elle n'était pas très motivée pour que je vienne ici, même si elle m'a soutenue pour que je te rencontre et tout... mais ma sécurité, elle ne plaisante pas avec ça... »


Bah oui, la jeune fille était quand même la seule et unique princesse de la famille. Alors oui, il était certain qu'elle allait devoir préparer un parchemin à envoyer sa ses parents pour les rassurer, leur dire que les professeurs géraient le problème et qu'il n'y avait pas de raison de s'inquiéter mais elle n'était pas certaine que ça aurait l'effet escompté.

Lana se mit à sourire, ce qui n'était pas arrivée depuis un petit moment, suite à la remarque d'Alice sur le fait que ce soit les garçons qui avaient été chamboulés dans la nuit et non les filles. Elle aussi était contente que se soit les garçons, ils étaient censés être plus fort, plus virils, moins trouillard que les filles quoi, bref, c'était mieux qu'ils soient ceux qui ont eu de la visite et non les filles... A la limite vu les cris, les professeurs auraient été plus rapide...

« T'inquiète pas j'ai compris l'idée... et je pense comme toi sincèrement... Si la menace était venue chez les filles, les dégâts auraient pu être bien pire... Entre les malaises, les cris et les bousculades, ça auraient pu être bien pire. Tant que tout le monde s'en sort entier, j'ai envie de dire, tant mieux ! »

Mais le choc et le traumatisme restait présent, et même si Lana voulait faire bonne figure devant sa sœur, elle avait un peu de mal à tout contrôler. Sa voix semblait se casser entre la fatigue et les larmes... elle tenait bon pourtant, et elle prenait beaucoup sur elle. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle venait de sortir une excuse presque ridicule dans la mesure ou elle savait bien que depuis le début de l'année les serpentards étaient visés, Alice lui avait dit et malheureusement, elle avait raison.

« Tu verrais l'état de la salle commune, il cherchait quelque chose, c'est certain, mais quoi... Les élèves ont vérifié leurs affaires au premier coup d’œil, il ne semble rien manquer, mais pourtant pour tout remuer de la sorte, la menace cherchait quelque chose, c'est sur. Ce qui me fait peur, c'est que les filles soient visés s'il ne trouvait pas ce qu'il voulait la dernière fois. »

En disant cela, elle fut trahie par ses gestes, Lana tremblait un peu, du moins sa main et c'était suffisant pour qu'Alice tente de lui faire penser à autre chose. Son déguisement qui n'était pas si terrible que ça, mais en même temps, c'était facile...

« Si tu veux, Madame Pomfresh venait juste de m'appeler et comme tu peux le constater, on a pas la même coiffure aujourd’hui. Alors oui, les serpentards sont peut-être fragiles en ce moment, mais ils savent très bien que j'étais déjà plus loin. C'est gentil d'être venue me voir en tout cas, et si tu veux, on peut sortir au moins de la pièce pour parler, il y a d'autres élèves qui doivent être examiner. En plus, je suis pas très bien à être ici... »

Ça ne tiendrait qu'à elle, elle sortirait faire un tour dans le parc, mais avec la menace elle était certaine que ça serait refusée. Tant qu'elle ne promenait pas seule, ça lui allait très bien dans l'immédiat.

[819 Mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 434
Âge : 18 ans (04/03/1994)
Actuellement : Stagiaire au ministère (département des mystères).


Informations supplémentaires
Lieu d'habitation: Quartier pauvre de Londres
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [THEME] Le danger approche...   Sam 13 Aoû - 11:34

Bien qu'Alice s'efforce de faire une distinction claire entre Lana et sa fratrie d'adoption, ça ne l'empêchait pas de s'inquiéter autant pour elle que pour Micah. Peut-être même plus au final, justement parce qu'elle savait que Micah avait grandi dans le même milieu qu'elle et qu'ils en avaient vu d'autres, alors que Lana avait, elle, plutôt évolué dans du coton – ou de la soie -. Même si Durmstrang n'était pas une école réputée pour sa sympathie (pas de chauffage l'hiver, les fous!), Alice se doutait bien que Lana n'avait pas du parler à beaucoup d'autres voleurs dans sa vie qu'elle-même. Et Alice étant plutôt une (ancienne) voleuse à la tire, elle n'avait pas vraiment le même profil que quelqu'un qui entrait par effraction chez les gens pour tout saccager. Alice n'avait jamais volé plus qu'un porte-feuille ou une montre. Elle ne doutait pas que ces objets avaient beaucoup manqué à leur propriétaire, et parfois elle regrettait d'avoir été obligée de faire ce genre de choses, mais elle n'avait jamais eut à violenter qui que ce soit, tout étant histoire d'habilité dans son ancien métier. Le but était que personne ne la voit, que le vol passe inaperçu, presque pour une perte. Dans l'intrusion de la salle commune des Serpentards, on ne voyait qu'un désir de tout casser par rage ou par désespoir… La Menace se sentait-elle acculée ? Alice en doutait, mais elle ne savait plus trop où ils en étaient, elle avait globalement cessé de lire les journaux car ils l'agaçaient. Ils ne parlaient que des Serpentards anciens ou actuels alors que ce n'étaient pas eux qui proféraient des menaces à l'encontre des nés moldus mais un anonyme complètement dingue ! Pour sa santé mentale, elle avait renoncé à lire la Gazette et le reste, mais du coup, elle ne savait pas bien sur quel pied danser face à ce qui se passait ce jour-là dans la maison de son frère et de sa jumelle.

« Ouais… enfin on a jamais connu de cambriolages, pour ça il aurait fallu qu'on ait quelque chose à se faire voler, mais bon, on est quand même plus habitué à la notion de violence que la moyenne. Pour ce qui est de ta mère, il faut que tu la rassures, mais elle n'a plus grand-chose à dire sur l'école maintenant que tu es majeure. Tu peux aller râler en ton propre nom… même si je ne sais pas si MacGonagall aura le temps de t'écouter. » Alice soupira, dans quelques mois à peine, elles seraient adultes, et tout était pourtant embrouillé à leurs yeux. Quel avenir pour les Serpentards ? Quel avenir pour le monde sorcier ? Tout avait tellement un parfum de guerre depuis quelques mois… La jeune Serdaigle avait vraiment une profonde sensation de malaise depuis la chanson du Choixpeau au mois de décembre, car quand il sortait de son silence, ce n'était jamais bon signe… et plus les mois s’égrainaient, plus les événements confirmaient son mauvais pressentiment.

« Oui… Il n'y a eu de la violence que contre les objets donc bon… mais tu ne vas sûrement pas être la seule à avoir du mal à dormir durant les prochains jours… C'est dommage qu'ils ne puissent pas vous faire dormir ailleurs, même si ce serait donner raison à votre agresseur. » Mais elle, elle aurait volontiers accueillie quelques Serpentards, ou au moins Lana quoi. « Cela dit, je pense que celui qui s'est introduit chez vous est un homme. C'est pour ça que le dortoir des filles n'a pas été fouillé, il est interdit aux personnes de sexe masculin ! A moins qu'il n'ait juste pas eu le temps mais… ça me paraît bizarre d'avoir mis autant de bazar partout pour laisser des pièces entières non explorées. » Homme ou pas, le mystère restait entier : comment avait-il pu entrer dans Poudlard ?! Nul doute que désormais la surveillance des entrées de l'école allait être sacrément renforcée… « Je me demande quand même ce qu'on peut chercher à trouver dans l'école… lors de la dernière guerre, tout avait déjà été mis à jour. Quoique… c'est Poudlard. Un endroit aussi magique et ancien recelle encore forcément des secrets… mais liés à Serpentard, je ne vois pas... » Et pourtant, elle n'avait que des Optimals en histoire de la magie !

Voyant les mains de sa jumelle trembler, elle les attrapa d'un geste vif entre les siennes. « Tout va bien se passer Lana. Je suis là. » Affirma-t-elle d'un ton assuré et confiant. Si Lana avait été élevée loin des dangers de ce monde, ils étaient en revanche familier à sa sœur jumelle, Alice serait là pour Lana. Pour Micah aussi bien sûr, même s'il n'avait pas vraiment besoin d'elle.

Mais comme Lana avait sa fierté, bien qu'elle ne lui lâche pas les mains un seul instant, elle repartit dans la conversation presque comme si de rien n'était. « C'était surtout pour réussir à passer la porte que je m'étais déguisée en toi. Une fois à l'intérieur, je me doutais bien que ça ne serait plus très efficace… Même si tout le monde est trop absorbé pour avoir essayé de me mettre dehors. Bah… je suppose que les marques de soutien envers vous a encore plus d'importance maintenant. Je me demande encore ce que tous les idiots vont trouver à dire… ils sont capables de prétendre que vous avez vous-même saccagé votre salle commune. Les imbéciles ! » C'était étrange et ça paraissait idiot, mais elle savait que ça pouvait quand même arriver. Ils n'avaient pas été en peine de bêtise de ce genre depuis le début de l'année, elle en avait entendu des énormités ! Comme des accusations contre des élèves de première année, dès le mois de septembre, d'être des mages noirs ! Des premières années ! Ils savaient à peine faire voler une plume ! Alice trouvait toute cette partie de ses camarades débiles et ne se cachait pas pour le dire. Fort heureusement, même si elle était petite, elle était plutôt bien entourée (avec Aliénore qui pouvait hypnotiser, Dwayne qui était assez grand et même Hugh qui avait beau être un intello, n'en restait pas moins un grand garçon!), personne n'avait osé s'en prendre à la blonde. Encore heureux pour eux, car contrairement à ce qu'ils pensaient, ce n'étaient pas de ses amis qu'il fallait se méfier. Elle était une excellente élève… et elle connaissait des tas de sortilèges… ça compensait de beaucoup sa petite taille ! Et si elle pouvait mettre la main sur La Menace, elle le lui ferait comprendre ! (Sauf qu'elle était quand même une élève coincée à Poudlard, elle avait ses limites!). « Bref… allez, viens, on sort d'ici ! On a qu'à se réfugier dans la bibliothèque. » Une idée comme une autre...

{1 110}


Trouver Un sens à ma vie
Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ? (⚡) Alice in Wonderland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [THEME] Le danger approche...   Aujourd'hui à 22:45

Revenir en haut Aller en bas
 
[THEME] Le danger approche...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le palais Sans-souci en Danger
» Grippe Porcine: Attention Danger!
» GANDHI caniche abricot 8 ans danger Lille (59) AVANT 31/10
» La démocratie est en danger
» [Love & Pets] Une démone en danger ( suite des ruelles ) [PV: Lucy & Jérémy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Pièces de vie :: L'Infirmerie-
Sauter vers: