AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 PV • The shape of us.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Ministère

Parchemins : 1632
Âge : 24 ans ;; 12.01.88
Actuellement : Magenmagot, assistant du Président-sorcier


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: PV • The shape of us.   Dim 5 Fév - 20:34

The shape of us.
I'm in love with the shape of you, we push and pull like a magnet do. Although my heart is falling too, I'm in love with your body. Last night you were in my room and now my bedsheets smell like you. Every day discovering something brand new. I'm in love with your body.
La vie de Cameron avait pris une tournure étrange. Pas du côté professionnel, où tout allait merveilleusement bien. Le Ministère de la Magie était toujours l’endroit rêvé pour le jeune homme. Il s’y épanouissait jour après jour et traçait son petit bonhomme de chemin sans aucun soucis. Le plus dur était sans doute les moments où la Menace se faisait plus présente, plus violente et où le monde magique était en réel danger, comme lors de cette journée d’août où ils avaient pris les enfants en otage pour faire comprendre que leur vision des choses étaient la bonne et que tout le monde magique était en perdition, avec l’accueil des moldus et nés-moldus bien plus toléré que par le passé. Pour Cameron, qui était un sang-mêlé, tout cela était complètement idiot. Il avait beau être un ancien Serpentard, plutôt chauvin, il ne croyait pas à toutes ces sottises. Son propre jumeau était un Gryffondor et ils s’entendaient à merveille. Mais cela relevait d’une vieille querelle qui remontait à des millénaires, et Cameron ne voyait pas pourquoi l’on voulait la remettre au goût du jour – même si en soit, il ne s’agissait pas que de cela, mais franchement, mettre encore le mal sur le dos des Vipères, qui n’avaient rien demandé, c’était usant.

Côté sentimental par contre, c’est bien là que tout avait été chamboulé. Il avait rompu avec sa petite amie de quatre ans, Maïlys Di Bartolomeo voilà à peu près huit mois, voire un peu plus, de cela. Et pour cause. Du jour au lendemain, sans qu’il ne s’y soit attendu, Laurell, sa meilleure amie, celle sur qui il pouvait compter à toute heure du jour et de la nuit, s’était retrouvée complètement folle amoureuse de son colocataire, Adam Crawford, qui s’avérait n’être personne d’autre que le meilleur ami de Maïlys, sa petite amie de l’époque. L’annonce de ce couple nouvellement formé avait été comme une décharge électrique pour Cameron, mais aussi pour la blonde qui partageait sa vie. Ils n’en revenaient pas. Certes, la colocation pouvait en être la cause, mais le soudain déversement d’amour rose bonbon entre les deux tourtereaux donnait des nausées au Serpentard. Comme il ne semblait pas être le seul atteint par cette annonce soudaine, son couple avec Maïlys éclata rapidement. Pas de sang, pas de pleurs, pas de cris, tout s’était relativement facilement. A croire qu’ils s’étaient voilés tous les deux la face pendant tout ce temps –ce qui, au demeurant, étant sans aucun doute la réalité, mais soit.

Toujours était-il que désormais, il était en couple avec Laurell. Oui, Laurell Heap. Non, il n'était pas sous l'emprise d'un filtre d'amour. Disons que le petit cinéma que la peste en chef -oui oui, je parle bien de Hell- avait plutôt bien fonctionné et que Cameron ne l'aurait pas laissé une seconde de plus dans les bras d'Adam. Déjà parce qu'entre Adam et lui, ce n'était pas vraiment l'amour fou -je ne vous dis pas l'ambiance à la coloc quand les deux étaient présents, digne de La Reine des Neiges- mais surtout parce qu'il était hors de question qu'il perde encore plus de temps sans Laurell. En parlant de la demoiselle, Cameron la retrouva après leur journée de dur labeur au Ministère et ils transplanèrent chez le brun. La coloc ? Non merci, pas pour ce soir. De plus, Gale étant parti pour une mission relativement longue, Cameron avait l'appartement pour lui, donc autant s'éloigner le plus possible d'Adam. "Alors, pas de lutin perturbateur depuis quelques temps ? Avec la Menace, ils doivent se cacher dans les plus petits trous du Ministère..." Oui, Cameron faisait écho à l'incident "Lutin" qui avait eu lieu l'an passé et qui lui avait valu d'être complètement débraillé. Une honte, si vous vouliez son avis, mais cela avait eu l'air de faire beaucoup rire sa petite amie indigne...

acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesworld.tumblr.com/

avatar
Ministère

Parchemins : 465
Âge : 23 ans (14/07/88)
Actuellement : Ministère : employée au département des mystères


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: PV • The shape of us.   Lun 27 Mar - 18:54

Le temps passait bien trop rapidement, du point de vue de Laurell qui s’efforçait de ne pas vieillir trop prématurément. Les rides, ça arrive sans prévenir, et lorsqu’elles sont là, impossible de s’en débarrasser, toute sorcière digne de ce nom vous le répétera et ce, qu’importe le filtre utilisé. On peut faire de la magie avec des potions, très certainement, mais pas de miracles non plus ! Aussi son remède miracle, personnel, consistait à s’hydrater la peau quand elle y pensait (une fois par mois, donc) et surtout, de jouir le plus possible de chaque instant de sa vie. On sait quand on nait (en général, on crie beaucoup ce jour là), mais on ne sait pas quand on meurt et dans un monde en constant changement rempli de gros barges munis de baguettes magiques pouvant vous tuer à coup d’éclairs vert, mieux vaut se montrer prudent et profiter tant qu’on le peut. Pessimiste, Laurell Heap ? Certainement pas ! Mais quand on travaille au ministère, on sait que la vie n’est pas forcément tout le temps un arc en ciel enchanté accompagné de licornes et de bisous tout doux. C’est un fait.

Satisfaite de sa journée de travail, elle s’étira doucement avant d’enfiler sa veste. Elle avait été performante dans des domaines qui ne seront pas plus développés que cela dans ce poste, le département des mystères a tout de même une certaine ‘mystériosité’ à maintenir ! Une fois vêtue, son sac à main sur son épaule, la brunette quitta rapidement son poste, direction le hall du ministère où elle retrouva Cameron, son petit ami. Oui, tout à fait, son petit ami. Elle avait travaillé dur sur ce projet, mais comme elle parvenait toujours à ses fins, Serpentard un jour, Serpentard toujours, elle avait fini par le faire tomber dans ses filets. Ce fut laborieux, bien évidemment, mais elle éprouvait une certaine satisfaction malgré tout. C’est qu’il avait fallu le faire rompre avec sa petite amie de l’époque pour en arriver là tout de même… Mais ce n’était pas non plus comme si ce genre de ‘détail’ pouvait réellement freiner la vile petite vipère qui, lorsqu’elle avait un plan, le menait jusqu’au bout.

Tous deux transplanèrent dans l’appartement du jeune homme où ils seraient bien plus au calme que dans la colocation (particulièrement animée) de la demoiselle. La jeune femme savait que ce n’était pas vraiment le grand amour entre Adam et Cameron, mais elle s’en tamponnait le coquillard, elle avait tout ce qu’elle voulait, le reste n’était qu’infime détail, une gouttelette dans l’océan de la vie ! Lorsque Cameron mentionna le lutin, la sorcière ne put s’empêcher d’esquisser un sourire, répliquant sans une once d’hésitation :

« Je pense qu’ils sont en train de comploter quelque chose. Ce sera grandiose, terrifiant et hilarant en même temps. Autant te dire que ça leur demande pas mal de préparation mais j’attends avec impatience que vos chemins se croisent de nouveau, je prendrais du pop corn et rirait aux éclats, tu peux compter sur moi ! »

Elle lui adressa un clin d’œil complice. Quant à la menace, c’était un tout autre problème…

« Ca va toi en ce moment, vous n’êtes pas trop débordés avec tout ça ? »

Tout le ministère s’activait et beaucoup sortaient de leurs tâches habituelles, l’état d’urgence était indéniable et il fallait miser sur la prudence…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 1632
Âge : 24 ans ;; 12.01.88
Actuellement : Magenmagot, assistant du Président-sorcier


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: PV • The shape of us.   Mer 14 Juin - 11:17

Cameron avait détesté les lutins dès sa rencontre avec un de leurs congénères l’année précédente. Il s’était retrouvé dans une telle posture qu’il avait eu besoin de l’aide de Laurell pour se remettre en forme, c’est dire. Débraillé et décoiffé, il en avait pris pour son grade. Depuis, il restait le plus loin possible de ces petites choses et de tout département susceptible d’en avoir dans un coin. Autant dire que parfois, lors des procès, cela pouvait donner lieu à une situation pour le moins comique, Cameron faisant un peu trop attention à son nœud de cravate et fixant les lutins d’un œil mauvais. «Tu es le mal incarné, très chère. » Dire qu’il s’agissait de sa petite amie ! Quelle idée saugrenue lui était passé par l’esprit à ce moment là ? Certes, sa relation avec Maïlys était de toute manière vouée à l’échec mais de là à devenir masochiste… « Ce n’était absolument pas drôle, tu pourrais compatir un peu ! Ces créatures sont de vraies calamités. » Si Hell serait réellement capable de le regarder se battre en s’empiffrant de pop corn, sans chercher une seule seconde à l’aider, il savait néanmoins que si cela dégénérait en sa défaveur, elle accourrait. Heureusement, l’anglais était doué en magie et avait toujours été au top de sa classe. En soit, peu de choses risqueraient donc de lui arriver… Si ce n’est une cravate défaite, une chemise bien trop froissée et des cheveux en bataille.

Laissant la brune prendre ses aises, il alla chercher sur le comptoir les différents dépliants pour qu’ils puissent se décider sur le repas du soir. Prenant place à côté de sa petite amie sur le sofa et passant un bras autour d’elle, il poussa un soupir las. « C’est du grand n’importe quoi. Des procès tous les jours, des interrogatoires… Les Ministères étrangers qui vont et viennent… Tu as de la chance de ne pas voir grand monde au Département des Mistères. » Le Ministère bougeait énormément ces derniers temps, c’était vrai. Mais plus pour certains départements que pour d’autres. Le Magenmagot était sur tous les fronts et Cameron courait partout. Il remplaçait parfois, pour certains procès ou interrogatoires importants le Président-sorcier lorsqu’il était déjà occupé et aimait vraiment ce qu’il faisait, mais il fallait bien l’avouer, cela pouvait donner lieu à des journées longues et compliquées. « J’espère franchement que tout va se finir rapidement, c’est insupportable. Tout le monde est sur les nerfs, la moitié du service en proie à la paranoïa et à vouloir appeler le Département de la Justice Magique au moindre petit bruit… » Autant dire que ce n’était pas un havre de paix. Mais en même temps, quel ministère l’était, en temps normal ? Alors imaginez en temps de crise ! « Et toi ? Tout va bien ? Je sais que tu ne peux pas en parler, mais tant que ta vie n’est pas mise en danger toutes les cinq minutes, je serais rassuré. » Là où lui était un bureaucrate, sa petite amie était prête à aller sur le terrain dès qu’on le lui demandait, et des fois, Cameron devait bien l’avouer, il avait peur pour elle.

acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesworld.tumblr.com/

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PV • The shape of us.   

Revenir en haut Aller en bas
 
PV • The shape of us.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» i'm in love with the shape of you (rosia)
» Friends, we need your feedback
» That's not the shape of my heart.
» Lars Eller.
» That's not the shape of my heart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Le Londres Moldu :: Maisons & Habitations-
Sauter vers: