AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Ringard, un rencard ? [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Serdaigle

Parchemins : 781
Âge : 17 ans
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: Ringard, un rencard ? [PV]   Mer 8 Fév - 19:30

Tout était rentré dans l'ordre pour Daryl. Lors de sa sixième année, il s'était enfin mis en couple avec la seule qui comptait à ses yeux. Vous l'aurez deviné c'est pas le meilleur couple du forum pour rien, non non je ne me la pète pas, il était maintenant le plus heureux des sorciers aux côtés d'Opaline Montgomery trop de romantisme !. De ce fait, cette année-là était passée à la vitesse de la lumière. Entre les moments à deux, les matchs de quidditch l'un contre l'autre, les répétitions de Sterne ou encore l'intrusion dans la bibliothèque de nuit pour se renseigner sur la Menace, le Serdaigle n'avait pas vu le temps passer ! L'année avait filé tout comme eux avaient filé le parfait amour je vous avais dit que j'étais devenu poète ?. Les deux tourtereaux s'étaient bien évidemment arrangé pour se voir pendant les grandes vacances, Daryl n'ayant pas de problème à se dissimuler dans le manoir pour esquiver les coups de batte de Christian pouvant se rendre facilement au manoir de sa petite amie. Après tout, ils étaient maintenant tous les deux majeurs, et donc en droit de se voir quand ils le désiraient.



Maintenant revenu à Poudlard, le poursuiveur des bleu et bronze comptait marquer le coup pour célébrer leur première année en couple. Pour ce faire, il s'était ardemment abreuvé de divers feuilletons d'amour et autres romans à l'eau de rose -ce qui avait été pris en charge par ses deux grandes soeurs- pendant le congé d'été, pour qu'il puisse se sentir capable de combler son amoureuse. Les sentiments, le bonheur d'être à deux, tout cela était nouveau pour le jeune homme et il s'était donc documenté sur la question comment ça la réponse ne se trouve pas dans des livres ? Mais on aurait donc menti à Daryl toute sa vie ?. Ayant la chance d'être quelqu'un de créatif et d'appliqué, il avait décidé de mettre en place quelque chose de spécial pour la capitaine des Gryffondor mais vous le saurez plus loin dans le post sinon c'est pas marrant.



Ainsi, quelques jours après la rentrée, à l'heure du déjeuner, Daryl s'était faufilé entre les tables de la Grande Salle y en a que quatre c'est vrai mais il est facilement épuisable pour parvenir jusqu'à Opaline et lui avait glissé un petit mot dans la main avant de s'en aller sur un baiser. Il aurait très bien pu lui faire parvenir le bout de parchemin à l'aide du sortilège de lévitation, mais il pensait que le fait de se déplacer jusqu'à elle était une meilleure initiative, car plus directe. Il ne lui avait pas parlé et s'était simplement contenté de lui lancer un sourire malicieux en s'éloignant d'elle. Règle n°1, selon sa soeur : jouer le mec mystérieux. Il est évident que la première tentative de Jennifer d'intéresser son petit frère à des oeuvres romantiques avait été un échec. Seulement, elle avait tenté cela lorsque Daryl était dans sa période de froid avec son ex-meilleure amie et donc pas le plus apte à supporter ces badineries. Mais par la suite, au cas où vous ne l'auriez pas encore compris, la mise en couple des deux étudiants avait transformé le garçon. Il vivait maintenant sur un nuage et acceptait ces moments d'apprentissage avec ses soeurs. Pour en revenir au petit mot griffonné par l'aigle, il contenait simplement les mots suivants : "Rejoins-moi ce soir à 19h, au 7e étage, en face de la tapisserie des trolls". Etant donné qu'Opaline n'était pas bête, elle comprendrait où son copain voulait l'emmener.

Celui-ci avait donc sollicité les elfes de maisons (des braves créatures celles-là) de la cuisine du château de lui faire don de quelques plats qu'il avait commandés à l'avance, et avait même abusé de leur gentillesse pour leur emprunter du matériel de salle à manger. Pour ce qui est de l'aménagement de la Salle sur demande, Daryl avait tenu à s'en charger. Il était d'abord passé devant la fameuse tapisserie en évoquant un endroit romantique pour passer un dîner en tête à tête. L'aide des elfes avait apporté la touche finale pour que la pièce soit splendide il faut bien faire jouer ses relations en septième année.



Le jeune homme s'était préparé en vitesse pour être sûr d'arriver avant sa copine et ainsi d'être en position de l'accueillir. Il n'avait pas lésiné sur le parfum Amor Amor, de Cacharel, merci les pubs à la TV qui te restent en tête et avait même tenté de se coiffer. Il avait sorti une chemise assez classe, mais était quand même resté en jeans. Le stress se faisait quand même sentir chez le Serdaigle, et on pouvait voir des gouttes de sueur perler sur son front. Et oui, malgré le fait que cela faisait un an que leur couple durait, il n'en était pas moins vrai que Daryl voulait se montrer à la hauteur. Lorsqu'il la vit enfin arriver, il éprouva cette petite sensation au creux du ventre qui lui était maintenant coutumière. « Tiens, voilà la plus belle ! déclara-t-il, tout sourire. Il la salua avec un baiser avant de la regarder dans les yeux. « Tu es prête pour la suite ? » lui demanda-t-il. Espérant de tout coeur que son plan allait fonctionner, il s'éloigna d'Opaline avant de passer trois fois devant la tapisserie qui représentait des trolls en tutu. A son grand soulagement, une porte en bois apparut sur le mur en brique du septième étage. Il ouvrit la porte pour laisser entrer sa dulcinée, tout en lui disant « Après vous, mademoiselle. » 



Une fois à l'intérieur, on pouvait découvrir une salle de taille moyenne, à l'ambiance romantique. Si la rentrée scolaire n'avait pas été si proche, on aurait pu croire à un décor de Saint-Valentin. En effet, de nombreux ornements de couleur rouge agrémentaient la pièce de toute part. Des guirlandes, des fauteuils, des lampes tamisées,… Au centre se trouvait une table aménagée pour le diner, prévue pour deux. Des bougies allumées scintillaient, et une vaisselle en porcelaine avait été disposée. On pouvait retrouver de chaque côté de la table des chaises confortables, toujours de couleur rouge. Finalement, le jeune homme se retourna vers la lionne, et lui expliqua son idée « J'ai pensé qu'on pourrait se permettre une soirée rien qu'à deux pour fêter nos "un an". » Il espérait que que cet investissement plairait à la jeune fille. Il avait planifié cela depuis la rentrée, dans le but de l'impressionner. Comme dit précédemment, les elfes de maison avaient été d'une aide précieuse, acceptant également de leur apporter les plats pendant le repas. Il faudrait que Daryl pense à les remercier après cette soirée !




   

Plus beau couple

Opaline Montgomery & Daryl Lewis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 556
Âge : 17 ans [février 1995]
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Ringard, un rencard ? [PV]   Lun 13 Fév - 8:32

Ringard, un rencard ?
Today I begin to understand what love must be, if it exists... When we are parted, we each feel the lack of the other half of ourselves. We are incomplete like a book in two volumes of which the first has been lost. That is what I imagine love to be: incompleteness in absence.
by Wiise


Opaline avait beau être à 100 % la sœur de Christian (contrairement à ses autres frères et sœurs avec qui elle partageait seulement leur mère et, tout de même, un nom), elle n'était pas du tout romantique. Lui était capable d'écrire des poèmes et des romans d'amour, elle, elle se contentait de vivre l'amour. C'était une tâche qui lui paraissait déjà mal aisé en elle-même vu le passif familial… encore que le récent mariage d'Anabelle lui ait redonné un peu d'espoir : si sa sœur aînée était capable de s'engager, elle devait bien en être capable aussi. Elle envisageait plutôt le monde comme le faisait Vickie au même âge, la légèreté en moins. Il lui semblait souvent qu'être une Montgomery serait un obstacle dans sa vie de tous les jours, du moins dans le monde sorcier. Avoir de l'argent aidait vraiment à obtenir le bonheur mais ne le rendait pas parfait. De la même façon qu'on accusait Opaline d'être amie avec Mina pour avoir un faire valoir, on insinuait auprès d'elle que Daryl n'était avec elle que parce qu'elle était riche et belle. Deux qualités qu'Opaline ne reniait pas bien qu'elles lui semblent parfaitement réductrices. Elle était aussi une excellente sportive, une élève moyenne, une jeune adulte qui avait un minimum le sens des responsabilités… Mais une partie de Poudlard la réduisait à la surface visible de l'iceberg : elle était l'archétype de la fille populaire de sang pur. En vrai, elle n'était même pas de sang pur, son père était un moldu, sauf que ce n'était pas ce qui était écrit à l'état civil. Là-bas, elle était née de père inconnu et portait le nom de sa mère qui, elle, venait de deux lignées de sangs purs, parfait mélange de l'Asie et de l'Angleterre.

Opaline n'avait même pas vraiment profité de l'idée qu'elle était bien partie pour le titre de Miss Poudlard. Elle adorait se faire mousser pourtant ! Mais elle avait l'impression que ça ne ferait qu'encore attirer des remarques de toutes les commères de l'école sur Daryl. Elle discutait justement avec ses camarades de ses chances de gagner le prix – le tout sans réelle motivation – quand Daryl vint lui glisser un papier. Elle le lut et se demanda où le serdaigle voulait en venir. Sauf que bien sûr elle irait car à part les langues de vipères – et il y en aurait toujours -, sa vie de couple roulait parfaitement. C'était l'avantage de sortir avec son ami de longue date, ils se connaissaient déjà très bien quand ils avaient commencé à sortir ensemble !

C'est pourquoi elle comprit presque aussitôt que Daryl était pris d'un élan – incompréhensible – de romantisme aigu. Il avait peut-être lu un bouquin de trop. Elle ne voyait pas pourquoi, sinon, il l'emmènerait dans la salle sur demande. Notons qu'Opaline n'avait pas l'esprit mal tourné et elle ne pensait donc pas du tout que Daryl ait pu choisir une option plus intime. En fait, elle ne pouvait pas l'imaginer car, pour elle, il était clair que quand ils devraient en arriver là, ce ne serait pas en passant par un rendez-vous sur un bout de parchemin. Ils auraient une conversation saine et claire. C'était toujours ce que Victoria lui avait dit : il fallait parler avec les hommes, sans ça, cela finissait en drame et en grossesse non prévue. Comme Christian et Ashaiah donc.

Opaline ayant assez naturellement évacuée toute suspicion de mauvaises intentions, elle avait compris que Daryl lui réservait une soirée en amoureux. Si, sur le principe, ça ne la choquait pas (ils étaient couple par Merlin!), elle se demandait ce qu'elle était sensée faire de son côté. Se faire belle fut la seule et unique idée qui lui vint car c'était ce qu'elle faisait lors des bals, ce qui se rapprochait le plus d'un rendez-vous romantique dans tout ce qu'elle avait vécu avec Daryl.

Le moment venu, elle passa donc une robe de demi-saison simple et élégante avec sa cape assortie. Elle se maquilla et ondula ses cheveux. Le résultat était plutôt bon mais elle espérait que cela conviendrait avec ce que Daryl avait à l'esprit. Pourquoi tant de mystère ? Elle se demandait sincèrement ce qui avait pris à son petit ami tout d'un coup alors que ce n'était même pas la Saint Valentin. Remarquez, c'était sûrement à cause de leur anniversaire de couple. Un concept très abstrait mais assez ancré dans les mentalités. Ce jour-là, plus que jamais, elle regretta que la technologie moldu ne fonctionne pas à Poudlard : un coup de fil à sa sœur n'aurait pas été de trop pour l'aiguiller.

Elle le rejoignit, pile à l'heure, mais un peu nerveuse car peu coutumière des situations où elle ne maîtrisait pas tout de A à Z. « Merci. » Répondit-elle tout d'abord en souriant à son petit ami. « Je remarque que tu t'es bien habillé aussi. » Le taquina-t-elle, relativement rassurée de constater que Daryl avait gardé un jean, et que donc sa robe était appropriée dans le ni trop, ni trop peu.

Elle le laissa ouvrir la salle sur demande et passa avant lui comme il le lui proposa. Elle trouva le décor joli mais… un peu trop kitch. Elle sentait la volonté de romantisme mais tout ce qu'elle voyait c'était du rouge. Et elle, le rouge, ça lui faisait penser à Gryffondor. Encore qu'on puisse aussi se dire que parer une salle aux couleurs de la maison de sa petite amie plutôt qu'aux couleurs de la sienne, c'était ça qui était romantique. Non ? Décidant de jouer le jeu pour faire plaisir à son petit ami, qui s'était donné du mal et ça c'était louable, elle l'embrassa avec tendresse, le regard pétillant. Peu importe le décor et son manque d'intérêt pour les bougies ou la vaisselle, ce qui comptait c'était d'être avec Daryl pour une soirée ! « Merci mon chéri, c'est adorable. » Et elle le pensait. Il s'était donné du mal pour rien, elle aurait trouvé un pique-nique dans le parc tout aussi approprié, mais ça restait adorable.

« Je ne pensais pas que tu voulais qu'on fête nos un an. Pour tout te dire, j'ai l'impression que c'était hier… ou qu'on a toujours été ensemble. Je ne sais pas exactement. » Elle haussa les épaules et regarda autour d'elle. « Qu'as-tu prévu en premier ? » Car il avait sûrement un planning en tête : il était trop nerveux pour que ce ne soit pas le cas et elle reconnaissait chez lui tous les signes.

{1 085}


Miss Poudlard 2012

Opaline Montgomery • Gryffondor


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serdaigle

Parchemins : 781
Âge : 17 ans
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: Re: Ringard, un rencard ? [PV]   Dim 19 Fév - 22:12

Daryl vivait maintenant dans un monde idéal avec des licornes et des arcs-en-ciel et il lui en fallait beaucoup pour que son humeur en prenne un coup. La cause de cet enthousiasme permanent ? Tout simplement sa petite amie, Opaline Montgomery. Les deux élèves étaient maintenant en couple depuis un an et le garçon de Serdaigle avait décidé de fêter ça en passant une soirée en tête-à-tête avec sa dulcinée. Pour cela, il lui avait donné rendez-vous au septième étage via un petit papier transmis à l'heure du déjeuner. Quelle mouche l'avait donc piquée ? Tout simplement l'amour. Il voulait être le copain idéal pour la capitaine des rouge et or et de ce fait, n'hésitait pas à sortir -ce qui était selon lui- le grand jeu. Après tout, les filles raffolent des petites attentions dans ce genre, n'est-ce pas ?

La demoiselle ne se fit pas prier et arriva pile à l'heure, vêtue d'une simple robe qui faisait malgré tout ressortir tout son charme, de par son naturel.  Daryl sourit et répondit au compliment qu'Opaline lui adressa. « Merci, mais je ne t'arrive pas à la hauteur ! » avait-il admit, convaincu qu'elle était la plus belle de tout le château. Il avait choisi de garder un jeans de manière à arborer une tenue ni trop classe, ni trop décontractée. Les deux tourteraux s'alliaient parfaitement au niveau des vêtements, ce soir-là, alors qu'ils ne s'étaient pas concertés au préalable.

Le stress était quand même visible sur le visage du nouveau capitaine des Serdaigle, après tout, il espérait ne pas foirer quoi que ce soit dans cette soirée et voulait contenter son amoureuse ! Une fille n'est jamais acquise et il faut savoir la surprendre de temps à autres pour maintenir cette petite étincelle appelez moi Dr. Amour. Cependant, il se détendit grandement quand Opaline l'embrassa tendrement, comprenant par là qu'elle appréciait probablement les efforts de l'aiglon. Il reprit donc du poil de la bête quand elle le remercia et répondit simplement : « Avec plaisir, ma chérie. » Cette manie de se donner des surnoms s'était installée avec le temps, et Daryl l'utilisait maintenant presque instinctivement.

La jeune fille souligna ensuite un point que son interlocuteur ne put s'empêcher de partager. Les deux étudiants se connaissaient depuis leur première année à Poudlard, et il ne leur était jamais réellement venu à l'esprit de célébrer un quelconque anniversaire de couple. Encore une fois, Daryl avait voulu faire une surprise à sa copine. « Oui, tu as raison... Je voulais quelque chose de spécial malgré tout. »  avoua-t-il, d'un coup moins sûr de lui qu'auparavant. Elle lui demanda ensuite la suite du programme, et Daryl lui prit la main pour l'emmener s'asseoir à la table qu'il avait préparée pour leur souper. Il s'assit à son tour et se frotta les mains, d'un air impatient. « Alors, j'ai demandé de l'aide à des amis à moi de petite taille, et ils viendront nous servir des plats pendant la soirée. Cool, non ? » Parce que bien évidemment, dans sa tête, ça paraissait être une soirée du tonnerre, mais bon, ça ne restait que son point de vue. Il espérait qu'elle aurait compris l'allusion aux elfes de maison dans la formulation de sa phrase, mais surtout, qu'elle ne verrait pas d'objection au fait de solliciter l'aide de ces petits êtres magiques sait-on jamais qu'Hermione Granger ait subrepticement volé un cheveu d'Opaline et se soit concocté un petit flacon de Polynectar pour pouvoir profiter de l'incroyable, le resplendissant, le fabuleux Daryl Lewis ! Je m'emporte, vous dites ?.

[633]




   

Plus beau couple

Opaline Montgomery & Daryl Lewis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 556
Âge : 17 ans [février 1995]
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Ringard, un rencard ? [PV]   Mar 14 Mar - 15:11

Les filles raffolaient sûrement des petites attentions mais Opaline n’était pas exactement une fille comme les autres. Avec elle, il fallait déjà partir du principe qu’à ses yeux tout lui était dû depuis la naissance. Ô, certes, elle était orpheline ! Cela avait parfois pu lui compliquer la vie, toutefois, Ashaiah l’avait élevée comme si elle était sa mère – et non sa belle-sœur -, et Christian avait toujours très bien tenu son rôle de tuteur, alors tout ce qu’elle avait retenu de son enfance c’était qu’elle faisait parti des privilégiés. Elle avait le défaut des personnes qui pensent ainsi : elle n’était pas toujours très attentive à autrui lors des conversations et elle avait du mal à comprendre certains problèmes basiques (comme par exemple la difficulté que pouvait représenter un achat pour l’ado’ qui n’avait pas hérité de ses deux parents une fortune). Toutefois, Line avait aussi grandi avec le très grand rêve de devenir une super-héroïne, de sauver les gens, c’était pour ça (entre autre) qu’elle avait prié avec force le Choixpeau de la mettre n’importe où sauf à Serpentard. Et c’était uniquement ces ambitions louables qui lui avaient permis de tempérer son petit côté princesse pourrie gâtée… et qui en cette soirée en amoureux l’empêchait de se moquer des bonnes intentions de Daryl. Elle finissait même par trouver que c’était mignon, bien qu’un peu désuet tout de même.

Quant à son allure, elle n’avait pas relevé car pour elle ça coulait de source. Opaline n’était pas exempte de doute (arriverait-elle à gagner la coupe de Quidditch pour sa dernière année ? Obtiendrait-elle ses ASPICs ? Pouvait-elle être considéré comme équilibrée malgré sa famille de dingue?!!!), mais aucun ne concernait son physique. C’était assez rare pour une adolescente, et pourtant c’était vrai, Line n’avait jamais eu de complexe. Peut-être parce que Daryl le premier mais plus généralement tout son entourage n’avait jamais hésité à lui dire qu’elle était belle comme elle était.

« Cool, après tout, tu as raison en un sens, il faut bien qu’on marque la différence avec la période où nous n’étions qu’amis d’une manière ou d’une autre. Un dîner paraît très approprié. » Approuva-t-elle, bien décidé à honorer les efforts de Daryl en dépit de son manque absolu de romantisme. Elle ne pensait pas que le serdaigle s’attende à ce qu’elle soit très expansive dans ce domaine, il la connaissait après tout… alors suivre le programme qu’il avait prévu en profitant simplement des bons côtés devrait faire le job. Pourtant, une petite partie d’elle s’en voulait de ne pas éprouver d’enthousiasme particuliers pour cet anniversaire… c’était peut-être aussi la faute aux événements récents : La Menace et ses diverses attaques allant du simple courrier à l’enlèvement de certains de ses neveux…

« C’est vrai ? c’est chouette ! Je suis sûre que les elfes se sont encore surpassés ! Mais à part nous faire prendre quelques kilos, qu’est-ce que tu as comme idée ? On a plutôt l’habitude de jouer au Quidditch et ce n’est pas très à propos… on pourrait peut-être faire un action ou vérité spécial anniversaire de nos un an ? » Elle aimait bien les actions ou vérités, surtout les actions, mais ça c’était seulement parce qu’elle ne savait pas complètement contrôler son tempérament de feu !

{546}


Miss Poudlard 2012

Opaline Montgomery • Gryffondor


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ringard, un rencard ? [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ringard, un rencard ? [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The lord of the ringard
» Mon prénom est ringard, mais pas moi ! -FINIIIIIIS
» Floody Bar
» Entrainement Auroe/Akogare
» À coté de toi King Kong est un ringard ! || Edgard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Lieux de passage :: La Salle sur Demande-
Sauter vers: