AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 C'est si mauvais que ça? ¤ PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Ministère

Parchemins : 605
Âge : 20 ans - 29/08/92.
Actuellement : Département de la Justice Magique / Employée au Magenmagot


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Jules, Moïshe, Hugh et Gemma.

MessageSujet: C'est si mauvais que ça? ¤ PV   Jeu 9 Fév - 0:35

C’est si mauvais que ça?
Cameron & Ava



Cameron était pour ainsi dire THE homme à suivre et à contenter pour Ava. Enfin, elle n’était pas du genre à aller trop loin dans ses propos m’enfin, si peuuu, mais quand il l’avait convoquée une semaine plus tôt pour lui remettre un travail, qu’elle devait faire personnellement, elle avait été heureuse. Presque trop heureuse. En fait, elle avait enfin l’occasion de faire ses preuves au sein de son département, devant le numéro deux du magenmagot, ou du moins, c’est comme ça qu’elle le voyait. Alors depuis une semaine, Ava avait juste complètement oublié ce qui se passait à côté. Elle avait même presque oublié qu’elle avait une vie à côté de ce job sorry Maximilien, Cameron a pris ta place. et consacrait le plus clair de son temps à remplir le travail que lui avait confié son modèle en temps et en heure, et surtout, en bonne et due forme. La rouquine ne voulait pas le décevoir, à ça non. Elle était bien de trop fière d’avoir été choisie parmi tous les autres pour mener à bien cette mission.

En fin de compte, objectivement, son travail n’allait pas du tout changer la phase du monde, moldu comme magique, mais c’était le fait que ce soit lui qui lui ai demandé de le faire qui rendait sa tâche beaucoup plus pointue et qu’elle y accordait beaucoup plus d’importance. En effet, elle devait simplement aller récolter des informations dans un peu tous les services sur les futurs accusés, en faire une synthèse argumentée et donner son point de vue personnel, tout en restant objective et avec un ton neutre sur les affaires qui les concernaient, chacun respectivement. En somme, ce n’était objectivement pas grand-chose, mais Ava avait tellement d’ambition pour son avenir dans ce département de la Justice Magique qu’elle ne pouvait imaginer une seule seconde échouer face à Cameron. qu’elle appellerait par son nom, bien évidemment. Aussi quand la semaine fut écoulée, et qu’elle dût rendre compte de son travail, elle devint juste littéralement une boule de nerfs. Elle racontait à qui voulait bien l’écouter que M. McQueen "c'est un "Mc" en plus de ça, ce ne peut donc être qu'un signe du destin, m'voyez." lui avait assigné un travail, elle citait « de la plus haute importance » et qu’il comptait sur elle pour le rendre le plus parfait possible. Bien sûr, il n’en était rien. Elle venait de commencer sa première année en tant qu’employée à part entière du ministère et ne l’avait que guère rencontré quand elle était encore stagiaire, alors bon, on pouvait dire qu’elle aimait juste se faire mousser. Parce que oui, ça aussi c’était dans son caractère, la petite rouquine était une fille plutôt prétentieuse, qui savait ce qu’elle voulait dans la vie et n’aimait pas qu’on lui marche dessus.

Alors quand le jour j arriva, effectivement, elle ne tenait plus en place. Elle comptait presque les minutes qui défilaient jusqu’au moment fatidique de 15h30. Elle savait que Cameron était un homme assez stricte et ponctuel, aussi prit-elle la décision de prendre de l’avance et de ne pas arriver en retard à son premier rendez-vous « officiel » avec l’assistant du Président-Sorcier. Quand elle arriva, elle essaya de se calmer un peu en faisant les cent pas devant son bureau et en respirant calmement, se répétant, parfois même à voix haute, que tout allait bien se passer. Après tout, elle ne voyait pas très bien ce qu’il pouvait lui arriver de si grave. Elle ne pensait pas avoir commises d’erreurs majeures qui auraient pu lui attirer les foudres de son supérieur.

« Bonjour M. McQueen, je viens vous rendre le dossier que vous m’avez demandé de terminer pour aujourd’hui. » fit-elle juste après avoir frapper à sa porte, et attendu, bien évidemment qu’il lui dise qu’elle pouvait entrer. N’osant pas trop comment se comporter, elle attendit qu’il lui fasse signe gentiment de s’asseoir avant de lui rendre le dossier en le posant sur son bureau. A vrai dire, elle ne savait pas bien comment interpréter ses gestes, mais vu son visage au fur et à mesure qu’il lisait le dossier, cela ne semblait pas bon. Mais alors pas bon du tout. Tellement que le visage d’Ava commençait peu à peu à se décomposer et voir tous ses espoirs de carrière anéantis. C’était donc si mauvais que ça ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 1632
Âge : 24 ans ;; 12.01.88
Actuellement : Magenmagot, assistant du Président-sorcier


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: C'est si mauvais que ça? ¤ PV   Lun 27 Fév - 21:04

Cameron devait l’avouer, en peu de temps, il avait réussi à se faire assez enviable au Ministère. Sous les ordres de Raphaël McGowan, le Président-Sorcier du Magenmagot, il était passé de simple employé au bras droit de ce dernier. Il en était l’assistant personnel, ne répondait et ne supportait que lui, ce qui était un énorme travail à lui tout seul. De ce fait, il arrivait souvent à Cameron de déléguer le travail qu’il pouvait avoir à côté. Parce qu’il ne pouvait pas tout faire tout seul, quand bien même la magie aidait pour un bon nombre de choses. Il se reposait donc lui-même sur des employés, des stagiaires et autres assistants manquant de travail. S’il était pressenti pour prendre la relève de monsieur McGowan lorsque celui-ci partirait à la retraite un jour, pour le moment, Cameron devait se montrer exemplaire dans son rôle. Il n’y avait que comme cela que certains finiraient par accepter sa position et lui offrir le respect qu’il se devait de recevoir. Lui restait toujours en travers de la gorge la réponse sèche et franchement stupide de ce fichu Darkflower lors de l’apparition de la Menace sur le Marché de Traverse à la fin du mois d’août. Cet abruti -car oui, Cameron trouvait qu’il avait été complètement stupide pour le coup- avait dit à Cameron d’aller voir ailleurs s’il y était et de laisser le département de la Justice Magique faire son travail. Visiblement, Darkflower se pensait plus intelligent qu’il ne l’était vraiment, car pour Cameron, la chose avait été claire dès le départ. Les enfants en jeu, ils se devaient de leur faire risquer le moins possible. Et heureusement, Montgomery-Bones avait réussi à lui calmer ses ardeurs, mais Cameron n’avait clairement pas digéré la façon dont cet idiot lui avait parlé.

Cameron déléguait assez facilement les tâches qu’il fallait faire. Il avait toujours été porté sur un travail bien fait, même au temps de Poudlard et s’il était d’une discrétion extrême, il savait néanmoins se faire respecter. Ce n’était pas pour rien qu’il avait été préfet de Serpentard en son temps. Aussi, lorsqu’il avait fallu faire un résumé complet de différents sorciers inculpés dans -on le pensait- la même histoire, il avait eu besoin d’une âme charitable pour faire toutes les recherches. Son choix s’était arrêté sur McCornick, qui venait de passer employée à part entière peu de temps plus tôt. De ce qu’il avait lu sur elle, elle se débrouillait relativement correctement, il ne pouvait donc pas trop se tromper sans doute.

Il l’avait convoquée une fois dans son bureau et lui avait expliqué le travail attendu et la date butoir. Il avait également planifié un rendez-vous avec la jeune femme pour faire le point sur le dossier, parce qu’il préférait voir directement si quelque chose n’allait pas et le signaler de suite. Il se savait un peu trop exigeant, que ça soit avec lui-même ou avec les autres, mais il aimait le travail bien fait et il était hors de question qu’un dossier bancal n’arrive entre les mains du Président-Sorcier. Lorsque l’heure du rendez-vous fut venue, Cameron était dans son bureau, vérifiant un dossier qu’il déposer auprès de Raphaël McGowan pour la fin de la journée. C’était un dossier qu’il avait monté lui-même, sur une sombre affaire d’esclavagisme de cracmols. Le dossier étant sensible, il avait préféré s’en occuper plutôt que de le donner à quelqu’un. Il avait eu l’occasion de rencontrer les personnes concernées par le passé et savait donc à quoi s’en tenir. Lorsque quelques coups discrets se firent entendre, il referma son dossier et dit à la jeune femme d’entrer. Il se leva et lui tendit sa main, pour la serrer. « Bonjour mademoiselle McCornick. Asseyez-vous je vous prie, nous allons voir cela ensemble. » Il lui serra la main et lui désigna la chaise qui lui faisait face. Il s’assit lui-même après cela et récupéra le dossier, qu’il ouvrit sans perdre de temps.

Cameron s’attendait à un dossier comme il en avait l’habitude. Sauf que le jeune homme avait l’habitude de ses propres dossiers, de sa façon de faire. Les gens à qui il déléguait généralement devaient suivre sa façon de faire, qui s’était révélée efficace et permettait de ne pas perdre de temps sur des futilités. Hors là, de nombreux petits détails lui sautaient aux yeux. Il fronça les sourcils plusieurs fois durant sa lecture puis, lorsqu’il eu fini, posa son regard sur la jeune sorcière face à lui. Elle semblait terrorisée à l’idée d’avoir le retour de Cameron et ce dernier se sentit un peu trop dur sur l’instant. Mais il devait lui faire savoir ce qui n’allait pas. Il en allait de son dossier et elle le remercierait plus tard ! « Mademoiselle McCornick, ce dossier n’est pas trop mal mais il y a beaucoup d’imperfections là-dedans. Vous vous répétez de trop et il y a des informations qui n’aident en rien l’affaire. Regardez par exemple. » Cameron ouvrit le dossier sur un des inculpés et présenta la fiche à la jeune femme. « La liste des ASPICs obtenus ne nous servira à rien. Tout comme le fait qu’il le cinquième fils de cet homme. Certes, votre rapport est détaillé, mais il l’est de trop. De plus, vous auriez pu faire bien plus simple dans la présentation. » Cameron avait sa façon de faire, et bien sûr, il savait qu’elle n’était pas obligatoire et que chacun pouvait faire comme il le souhaitait. Mais il avait ses petites habitudes et là, clairement, la jeune femme manquait de professionnalisme. Mais il fallait pratiquer pour avancer, donc il ne pouvait pas réellement lui en vouloir. « Je n’ai pas le temps ce soir, mais ce que je peux vous proposer est de se mettre d’accord sur un horaire et je vous expliquerai la marche à suivre habituelle. Il faut être plus synthétique, moins s’éparpiller et surtout, beaucoup mieux s’organiser. » Parce qu'il préférait perdre une heure une bonne fois pour toute qu'une heure pour chaque futur dossier !
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ashesworld.tumblr.com/
 
C'est si mauvais que ça? ¤ PV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» PJ, les bons coups VS les mauvais coups
» [Nov.] Cauchemar ou mauvais rêve ? [n'importe quel garçon]
» Alerte!Reponse aux magouilleurs et mauvais perdants...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Le Londres Magique :: Ministère de la Magie-
Sauter vers: