AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Expédition épineuse. PV Louis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Gryffondor

Parchemins : 311
Âge : 13 ans (12/07/1999)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Faris

MessageSujet: Expédition épineuse. PV Louis.    Lun 13 Fév - 17:57

Les cours avaient repris depuis peu à Poudlard et Graham était bien content d'être retourné à l'école de sorcellerie. Si habituellement passé les vacances d'été dans sa famille n'était pas un problème, cet été s'était révélé assez catastrophique. Peut être parce qu'il grandissait mais déjà le jeune homme aurait voulu profiter un peu plus de son espace personnel souvent empiété par deux individus sans doute bien intentionnés, ses parents. Sa mère en premier lieu, ravie de pouvoir enfin parler magie avec quelqu'un sans devoir se cacher de son mari, n'arrêtait pas de poser des questions à son fils sur la vie à Poudlard et notamment sur l'année qu'il venait de passer alors que pour le Gryffondor, il n'y avait rien à raconter. En effet, il avait passé une année affreuse en solitaire, qui s'était juste doucement ranimée grâce à sa rencontre avec un élève plus âgé, Louis. C'est d'ailleurs Louis qui avait quelque peu aidé Graham à tenir bon pendant cet été grâce à un échange de lettres dans lesquelles le jeune Gryffondor racontait un peu ses mésaventures estivales. Il y avait notamment son père, un moldu comme il en existe tant, qui pestait à chaque fois qu'un hibou arrivait à la maison rapporter le journal sorcier. Sans doute parce que le hibou piochait dans son assiette de petit déjeuner et qu'il n'était pas capable de la finir. En parlant du père d'ailleurs lui aussi s'était montré plutôt insupportable. Contrairement à la mère de Graham, il n'évoquait pas la magie, mais ne pouvais s'empêcher de vouloir faire faire des choses " normales " à son fils à commencer par l'aider à son travail. Dans quel monde Graham avait l'attirail du parfait petit bonhomme qui travaillait sur un chantier, vraiment ?

Enfin, il était revenu à Poudlard et était bien content de cela. Il n'y avait rien de mieux que de retrouver son lit, sa chambre, la salle commune des Gryffondor, la magie dans le château et surtout son nouvel ami Louis à qui il avait donné rendez vous près des serres de Botanique. Les troisièmes années avaient déjà commencé les cours de Botanique et leur professeur leur avait donné un devoir qui concernait l'étude d'une plante mangeuse d'insecte. Parfaite pour protéger les jardins des puces et inoffensive pour les humains, cette plante faisait la joie de la ménagère anglaise. Les troisièmes années devaient étudier ses mouvements en leur donnant notamment à manger, mais il y avait une chose qui horripilait grandement le Gryffondor, les insectes. Du coup donner même des insectes morts à une plante gênait grandement Graham, c'est pour cela qu'il avait demandé de l'aide à Louis. Puis c'était aussi un moyen de passer du temps avec lui, il faut dire que la première semaine de cours était assez chargée pour qu'ils se voient et en plus de sa son camarade entrait en année de BUSEs.

Graham patientait gentiment non loin de l'entrée des nombreuses serres de l'école, là où il avait donné rendez vous à son camarade. Finalement lorsqu'il le vit arriver, il lui fit de grands signes de la main pour lui indiquer sa position. « Salut Louis, tu vas bien ? Encore merci de m'aider, je peux carrément pas toucher ses bestioles. » dit-il. Puis il chercha la serre numéro trois du regard avant de marcher dans sa direction. « Ca a été ta première semaine de cours, pas trop dur avec les BUSEs ? » demanda le Gryffondor à son camarade. Graham n'avait définitivement pas hâte d'être en cinquième année, surtout s'il fallait encore plus potasser qu'aux examens actuels, mais il devrait y passer quoiqu'il arrive.

( 597 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 169
Âge : 16 ans >> 5 Octobre 1996
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Expédition épineuse. PV Louis.    Lun 13 Fév - 21:13

Louis s’était un ami à Gryffondor à la fin de l’année passée et il en était très content. Le jeune garçon était très social, certes, mais ce n’était pas pour autant qu’il avait trois tonnes d’amis. Il y avait Klara, Ringo et Payton, toutes les trois dans une maison différente. Cole et Bartley, à Serdaigle, de son année et avec qui il se marrait bien, Sebastian, un poil plus vieux mais qu’il connaissait depuis des lustres et Gala, un poil plus vieille aussi mais avec qui il jouait au Quidditch. Mais en soit, c’était un peu plus ou moins tout, dans son cercle proche. Après, bien sûr, il connaissait plus ou moins tous les élèves de son année, ceux qui jouaient au Quidditch parce que lui aussi en faisait. Mais en soit, ce n’était pas non plus comme s’ils étaient tous ses meilleurs amis. Enfin, vous avez compris l’idée. Il s’était donc fait un nouvel ami l’an passé en la personne de Graham, qu’il avait légèrement dérangé en pleine révision. Louis n’en n’avait pas eu grand chose à faire sur le coup, et à dire vrai, il n’en n’était toujours pas désolé. De toute manière, ce qui était fait, et bien était fait.

D’ailleurs, il avait écrit plusieurs lettres à Graham cet été, pour le plus grand plaisir de sa mère. Parce que quand il lisait les lettres reçues et quand il y répondait, Louis n’escaladait rien. De quoi rendre sa chère maman très heureuse. Il avait également passé une partie de l’été à Birmingham où, malheureusement pour lui, il ne pouvait pas grimper à n’importe quoi. Si Ludlow était un petit village où il pouvait y faire tout ce qu’il voulait, Birmingham était une grande ville et il devait savoir se tenir. Il avait également été à plusieurs soirées de sa mère, pas spécialement ravi. Mais les lettres échangées avec Graham étaient toujours un moment de réjouissance. Bon, quand il lisait ce que le pauvre futur troisième année devait endurer, entre sa mère et son père, il s’avouait chanceux de n’avoir que sa mère sur son dos, son père étant trop occupé par les affaires.

A la rentrée de Septembre, ils allaient continuer sur leur lancée. Après tout, ils étaient amis désormais, et les amis, ça passait du temps ensemble ! Bon, la première semaine s’était déroulée un peu différemment de ce que le cinquième pensait… Certes, Louis était désormais chez les « Grands » et passerait ses BUSEs à la fin de l’année, mais cela ne voulait pas dire pour autant qu’il n’avait plus un seul instant à accorder à ses amis. Au contraire. Réviser dès la rentrée ne le tentait absolument pas. Il voyait quelques élèves déjà plongés dans de gros grimoires et préférait repousser l’échéance encore pendant au moins trois bons mois. Quand son cadet lui avait demandé de l’aider pour le cours de Botanique, il avait sauté sur l’occasion. Déjà, parce qu’il s’agissait de passer un peu de temps avec son ami, mais aussi parce que dans les serres, il y avait toute sortes de plantes étranges. De quoi ravir le petit aventurier qu’il était. Retrouvant Graham, il esquissa un sourire en arrivant à sa hauteur. « Salut ! Pas de quoi, je suis passé par là aussi ! Mais tu sais, tu pouvais toujours prendre des pinces, pour ne pas les toucher ! » Enfin, Louis disait cela mais il ne savait même pas s’il y avait des pinces à disposition. Sûrement, mais il ne savait pas où. « Bah… Si je ne sais pas que j’ai les BUSEs à la fin de l’année, je suis soit stupide soit sourd. Ils n’ont pas arrêté ! Tu sais que certains ont déjà le nez dans les grimoires ? C’est fou… » Ce n’était que les BUSEs enfin… Certes, c’était un passage important, mais quand même… On n’était même pas au milieu de l’année !  
acidbrain


636
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Gryffondor

Parchemins : 311
Âge : 13 ans (12/07/1999)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Faris

MessageSujet: Re: Expédition épineuse. PV Louis.    Lun 13 Fév - 22:47

En arrivant, Louis formula un conseil auquel Graham n'avait absolument pas pensé si bien que le plus jeune des deux Gryffondor regarda son ainé avec de grands yeux ronds « Je... heu... » En fait ce que venait de dire Louis paraissait comme une évidence qu'il se sentait évidemment bien bête dans toute cette histoire. « Bon ben tu peux partir, ça devrait faire l'affaire tout seul en fait. » dit-il très sérieusement avant d'éclater de rire puis de reprendre très soudainement son sérieux si bien que la personne qui ne connaissait pas Graham l'aurait volontairement fait admettre en service de psychiatrie « Non mais sérieux en fait je n'avais ab-so-lu-ment pas pensé à ça. T'es vraiment un mec qui va passer ses BUSEs toi, t'as grave un cerveau. » lança le jeune Gryffondor et cette fois il n'éclata pas de rire, mais esquissa un grand sourire. Il exagérait bien sûr, mais il le pensait quand même un peu. En tout cas pinces ou pas, la présence de Louis allait permettre de rendre le devoir bien plus amusant car il aurait un ami avec qui discuter.

En se dirigeant vers la serre numéro trois, Graham questionna son ainé sur sa première semaine de cours et sur son déroulement vis à vis des BUSEs. Apparemment les professeurs semblaient adooooorer leur rabâcher que c'était l'année des BUSEs : « Par la barbe de Merlin ?! Il y en a qui potassent déjà ? Même chez les Gryffondor ? Un Serdaigle je veux bien, mais un Gryffondor aussi ? » Graham ne put clairement pas camouflé son étonnement, lui même serait à s'y prendre à la dernière minute. « Et toi je suppose que t'as déjà fait des fiches et tout c'est ça ? » dit-il de façon très sarcastique avec un petit sourire qui en disait long sur ce qu'il pensait véritablement de la rigueur de Louis concernant les études.

Finalement ils entrèrent dans la serre numéro trois dans laquelle un groupe d'élèves de troisième année étaient déjà en train d'étudier la plante que devait lui-même étudier Graham. Par chance il y en avait plusieurs et Graham entraina Louis face à l'une d'elle, à plusieurs mètres du groupe de troisième année. « Bwah répugnant ! » lâcha le Gryffondor lorsqu'il vit une boite pleine de mouches, vers et araignées mortes près de la plante. Cette dernière ressemblait à une quelconque plante carnivore, mais pour l'instant était totalement endormie et ses fleurs la rendaient plutôt ravissante. Graham tira deux tabourets pour inviter Louis à s'asseoir à ses côtés puis ouvrit son sac pour en sortir un parchemin et une plume « Je dois faire un rapide croquis de la plante et annotés ses éléments remarquables puis après on pourra lui donner à manger. » dit-il. Malheureusement il n'avait pas vu de pince dans les parages mais au moins il avait avec lui sa paire de gants en cuir de dragon pour le protéger du contact avec les insectes. « Et sinon, ça va t'as pas trop grimpé de trucs bizarres depuis la fin de l'été ? » rigola le Gryffondor tout en tentant de faire des angles assez droit pour le pot de la plante. « J'ai pensé à toi d'ailleurs, avant la rentrée ma mère a fait pour l'anniversaire de la fille d'une de ses amies, des cupcakes, ils étaient trop bons. Rien que pour ça j'ai accepté de passer trois heures avec des mioches de sept ans. » La mère de Graham avait beau être sorcière elle avait pris l'habitude (pour camoufler sa vraie nature à son mari) de tout faire à la main et ce fut une habitude qu'elle n'avait pas perdu même depuis que la vérité avait éclaté (et aussi parce que le père de Graham avait encore du mal, bien que cela faisait trois ans que son fils était à Poudlard, avec la magie). Du coup ses pâtisseries faites maisons et sans magie mettaient du temps à être préparées mais étaient délicieuses. « Si ça te tente je peux lui demander de nous en envoyer par hibou, un sortilège et je suis sûr qu'il y a moyen qu'ils ne s'abiment pas pendant le voyage. » proposa le garçon. S'il parlait de ça à Louis c'était aussi parce qu'il savait que son ainé aimait beaucoup les gâteaux et quoi de mieux que de faire plaisir à un ami en lui offrant ce qu'il aimait n'est ce pas ?

« Punaise, j'arrive pas à dessiner correctement les fleurs... Les pétales sont un peu courbés à la fin c'est ça non ? » demanda Graham en se penchant un petit peu vers la plante carnivore. Il n'était absolument pas fait pour le dessin, mais il tentait tout de même de s'appliquer. En tout cas le Professeur Lorne devrait se contenter de ses quelques gribouillis, il ne saurait pas faire mieux.

( 791 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 169
Âge : 16 ans >> 5 Octobre 1996
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Expédition épineuse. PV Louis.    Lun 27 Fév - 20:53

Louis ne disait pas que Graham pouvait utiliser des pinces pour se carapater. C’est jusque certaines filles de son année étaient tout simplement au bord de la crise cardiaque dès qu’il fallait s’approcher d’une plante -ou d’un animal, ce qui faisait que la plupart d’entre elles n’avaient bien évidement pas opté pour Soins aux Créatures Magiques- donc il répétait simplement ce que sa professeur leur avait dit. Sauf qu’à l’inverse de son professeur de Botanique, Louis n’avait pas levé les yeux au ciel. La réaction de son cadet fit sourire Louis, qui éclata de rire peu après Graham. Il savait qu’il n’était pas sérieux en lui disant de partir, et quand bien même, Louis aurait campé là, juste histoire de pouvoir embêter Graham -gentiment, quand même, il n’était pas du genre à se moquer gratuitement. « T’as vu ça un peu ! Non mais les filles se prennent des remarques de Madame Lorne, donc si ça peut t’en éviter, c’est toujours bon à prendre. » Parce que des fois, cette chère  professeur n’était pas des plus tendres !

Alors que Louis se plaignait des professeurs qui ne faisaient que de leur parler des BUSEs à venir à la fin de l’année, le cinquième année précisa que certains de ses camarades étaient déjà à fond dans les révisions. Et ça ne faisait qu’une semaine. Des fous, oui oui ! « Gryffondor non, je ne crois pas. Mais ouais, des Serdaigle. Et même que j’ai vu des Poufsouffle. »  Alors que Graham lui demandait s’il avait déjà fait des fiches, Louis rentra dans son jeu, un petit sourire aux lèvres. « Bien sûr. Je me suis même avancé dans le programme ! Quinze chapitres d’avance en une semaine, c’est pas mal hein ? » Du bluff, pur et simple. Louis n’avait fait ni fiche ni quinze chapitres en une semaine. Il était certes très rigoureux dans ses études et concernant l’éducation, mais c’était parce qu’il avait été élevé ainsi. Sa mère l’avait laissé faire ce qu’il voulait du moment qu’il ramenait de bonnes notes. Louis n’avait pas été stupide et avait rapidement compris qu’il pouvait escalader les alentours à loisir s’il y mettait un peu du sien… Et forcément, en grandissant, cela était resté, car sa chère mère restait, même à Poudlard, ferme quant aux résultats de son fils.

En arrivant dans la serre numéro trois, Louis salua rapidement le petit groupe déjà présent et suivit Graham jusqu’au spécimen qu’ils allaient nourrir. En voyant le bocal de mouches, araignées et autres vers sur le côté, il fut fortement tenté de le secoué sous le nez de son ami, mais la réaction de ce dernier le stoppa dans son élan. Graham semblait réellement avoir un problème avec ces petites bêtes et Louis n’avait pas spécialement envie de se disputer avec lui. Prenant place sur le tabouret près de Graham, Louis mis ses gants en cuir de dragon et se saisit de l’affreux bocal. « Ca marche. Elle a l’air assez inoffensive comme ça. » Bien tenté de prendre une feuille d’aller chatouiller la plante, Louis se retint cependant pour son cadet. S’il devait dessiner la plante « en sommeil » et la plante éveillée, il valait mieux qu’il reste tranquille pour le moment. « Je ne grimpe pas sur des trucs bizarres ! On dirait ma mère ! Mary Powis sors de ce corps ! » Louis agita les doigts vers son ami pour tenter de l’exorciser. S’il avait appelé sa mère par son nom de naissance, c’était parce qu’elle l’avait toujours. Louis s’appelait Hazzard-Powis en réalité, mais il avait opté pour la version « courte » sur les documents scolaires. Mais il n’échappait pas à son nom entier quand sa mère l’avait dans le collimateur. Cependant, le sujet changea et Graham lui parla de ses vacances. « Trois heures ? Mais comment t’as fait ? Ils étaient sorciers ? Ou pas ? Parce que les jeux d’anniversaire sorciers sont quand même beaucoup plus sympa ! » Louis avait eu droit aux deux versions pendant sa jeunesse. Souvent parce qu’il le faisait d’abord avec ses petits camarades de classe de St Laurence, puis avec les enfants des amis de ses parents, à Birmingham. En tout cas, Graham l’avait acheté au mot « cupcakes ». « Oh ouais ! Tiens, d’ailleurs, tu as le droit d’aller à Pré-Au-Lard maintenant ! Ta mère a signé le papier ? On pourra y aller ensemble si tu veux, il faut que tu vois Honeydukes ! » En bon goinfre qu’il était, forcément, la confiserie était l’endroit à voir !

Alors que Graham se penchait vers la plante, Louis était perplexe. Lui même n’aurait pas agit ainsi. Heureusement, la plante dormait. « T’approche pas trop quand même, des fois qu’elle aime les nez… » chuchotta-t-il, franchement pas rassuré. Jetant un coup d’oeil à la plante puis au dessin de Graham, il prit le crayon et tenta un petit quelque chose. « Si tu fais un demi-cercle, ça devrait le faire non ? » Louis aimait bien dessiner, mais il ne dessinait pas spécialement bien non plus, donc bon…
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Gryffondor

Parchemins : 311
Âge : 13 ans (12/07/1999)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Faris

MessageSujet: Re: Expédition épineuse. PV Louis.    Mer 8 Mar - 17:28

Louis veillait sur son cadet « Ouais si je pouvais en effet éviter de me prendre des remarques ça me changerait. » dit-il toujours souriant. Il pensait surtout aux remarques qu'il pouvait recevoir quand la qualité de ses devoirs écrits était insuffisante (à savoir quasiment tout le temps). Par la suite, évoquant le sujet des BUSEs, Graham s'étonna de voir que dès la première semaine de Septembre, des élèves étaient déjà plongés dans leurs bouquins. Finalement les Gryffondors n'étaient pas les plus studieux, mais apparemment les Poufsouffle s'étaient joints aux Serdaigle dans la course aux plus studieux. « Purée je crains trop la cinquième année, je pourrais pas me mettre à réviser dès le départ comme ça. » Déjà qu'il avait du mal à se mettre à réviser tout court, mais il espérait vraiment que ces Serdaigle et ces Poufsouffle étaient des cas à part. Employant le sarcasme il chercha à savoir où en était Louis dans ses propres révisions et ce dernier renchérit en usant d'un mensonge auquel sans doute aucune personne connaissant le Gryffondor n'aurait cru. « A ce stade t'en sauras plus que la directrice sur la magie alors ! » répondit Graham avec un grand sourire et pourtant Minerva McGonagall était aux yeux du jeune Gryffondor une grande sorcière.

Les deux amis arrivèrent dans la serre numéro trois et Graham s'horrifia devant les insectes morts dans une boite. À ses côtés Louis s'équipa pendant que Graham s'installait, un parchemin posé sur un support assez droit pour qu'il puisse tenter un croquis de la plante carnivore. Pendant qu'il commençait la première ébauche de son dessin, le jeune Gryffondor questionna un peu son ainé sur l'été passé et sur son activité favorite, la grimpette. Ce dernier alla jusqu'à dire que Graham se comportait comme sa mère ce qui ne manqua pas de faire rire Graham attirant le regard foudroyant des élèves à côté d'eux. « Ah ah et moi j'adore l'histoire de la magie ! » Il aurait été tenté ensuite d'imiter la mère de son amie, mais ne l'ayant jamais rencontré il préférait éviter de le froisser via une horrible imitation. « Non mais sérieusement avoue que tu fais des trucs bizarres des fois...C'était quoi la dernière fois ? » Il se souvenait brièvement d'une histoire que son ami lui avait raconté mais pas particulièrement des détails et comptait sur Louis pour lui rafraichir la mémoire.

Par la suite Graham enchaina sur le sujet des gâteaux que son ainé appréciaient tant. Quant à son croquis eh bien...Il commençait un peu à s'énerver dessus. « Ce n'était même pas des sorciers. A caché à tous, même mon père, qu'elle était une sorcière, ma mère n'a quasiment que des amies moldues. Et ces gamines de sept piges...je leur aurais lancé volontiers un maléfice si j'avais pu. Elles n'ont pas arrêté de me demander si elle pouvait me faire des couettes et quand je refusais elle se mettait à chialer je te dis pas. » Graham n'avait pourtant pas les cheveux longs, un peu de longueur sur le dessus mais apparemment c'était suffisant pour que les gamines cherchent à vouloir lui faire des coupes de cheveux plus extravagantes les unes que les autres. Comme ils parlaient de sucreries Louis questionna Graham sur Pré-Au-lard et notamment si le jeune Gryffondor avait fait signé son autorisation : « Ouais elle a accepté facile. Mon père en revanche était plus inquiet, mais lui et la magie hein. » Il faut dire que depuis cet été le père de Graham s'était montré de plus en plus dur avec lui et de moins en moins affectueux. Cela avait un peu gêné le garçon, mais n'ayant vu son père que deux mois au final il s'était dit que ce dernier traversait juste une mauvaise passe. « J'ai hâte pour Honeydukes, j'économise depuis longtemps tu sais. Et j'aimerais faire un tour chez Zonko. C'est une filiale de Weasley Farces pour sorciers facétieux tu savais ? Apparemment ils ont des produits inédits là bas. » Et cette fois il serait en mesure d'en acheter alors que lorsqu'il était sur le chemin de Traverse avec sa mère, cette dernière refusait qu'il achète ce genre d'objet.

Puis n'ayant plus aucune patience, Graham râla contre son croquis. Il se pencha vers la plante et Louis l'avertit du danger qu'il pouvait encourir. Pour une fois le Gryffondor semblait assez sérieux alors Graham se ravisa. Puis Louis lui conseilla de faire un demi cercle « Faut pas me parler chinois... moi et la géométrie... » Pour autant ce qu'exécuta Louis sur le parchemin semblait grandement suffisant pour Graham qui récupéra la feuille et le crayon et eut un sourire satisfait sur le visage. « Pas mal en fait ! Je légenderai après. Allez allons y pour lui donner à manger. » dit-il en mettant ses gants en peau de dragon et en approchant sa main de la boite. « Ils sont bien morts hein ? » demanda Graham en espérant tout simplement être rassuré par son ami. Décidément lui et les insectes c'était une histoire bien compliquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 169
Âge : 16 ans >> 5 Octobre 1996
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Expédition épineuse. PV Louis.    Jeu 20 Avr - 14:15

« Rassure toi, ce n’est pas tout le monde qui fait ça ! Tu pourras commencer à paniquer trois jours avant le premier examen. » Comme la plupart des Gryffondors, à peu de chose près… Louis allait sans doute s’y mettre après les vacances de Noël, mais cela n’était pas encore sûr à 100%. Cela dépendrait sans doute de la crise que sa chère mère allait lui faire lors desdites vacances de Noël. « Que la directrice ? Tu crois que c’est possible ? Elle est quand même super… vieille… » Louis avait murmuré le dernier mot, de peur d’offenser quelqu’un, voir quelque chose. Les murs de Poudlard avaient des oreilles, les fantômes traversaient les murs quand bon leur semblait et surtout, la directrice était un animagus. Qui sait où elle pouvait bien se trouver en ce moment même, et sous quelle forme… De plus, elle était un maître de la métamorphose, elle pouvait peut-être se transformer en tout ce qu’elle désirait…

Louis trouvait ça vraiment pas cool de la part de Graham d’insinuer qu’il escaladait des trucs bizarres. Ce n’était pas vrai voyons ! En quoi tenter d’escalader le saule cogneur était bizarre ? Ce n’était pas comme si l’arbre allait le tuer, si ? Et puis franchement, s’il n’essayait pas, il ne saurait jamais si une telle chose était possible ! D’ailleurs, en tombant et en évitant de justesse une des branches de l’arbre, il avait marché sur un noeud qui avait paralysé l’arbre jusqu’à ce qu’il soulève son pied, et il pensait ardemment à sa prochaine expédition, tout en essayant de trouver un moyen pour immobiliser de façon un poil plus permanente l’arbre. Bon, il n’était pas tout à fait sûr qu’il en avait le droit et le ferait donc sans le dire à personne, mais il tenterait sans doute. « Le saule cogneur n’est pas un truc bizarre ! Je voulais juste voir combien de temps je pouvais tenir… Puis ça aurait pu faire un très bon manège ! » Non mais… Autant d’incompréhension s’en était désolant !

Louis s’inquiéta ensuite sur l’évènement de l’été, l’anniversaire auquel son ami avait du participer, contre son gré. Il avait bien compris que Graham aurait volontiers fait complètement autre chose ce jour là, mais il ne savait pas trop pourquoi. Bon, maintenant qu’il lui disait qu’il n’y avait eu que des petites filles moldues et que sa mère n’avait aucune amie sorcière parce qu’elle cachait ses origines comme s’il s’agissait de la pire maladie sur terre, il pouvait du coup comprendre que le brun n’avait pas été des plus ravis. « Des couettes ? Mais pourquoi ? T’es pas une fille ! » Bon, en soit, il savait que les garçons aussi pouvaient avoir les cheveux longs et se les attacher, mais comme il n’y avait jamais vraiment réfléchi plus que cela, ses mots étaient sortis comme un réflexe. Heureusement qu’elle avait laissé son fils se rendre à Pré-Au-Lard malgré tout ! Louis n’imaginait même pas si sa mère -ou son père, vu ce qu’il lui en disait- n’avait pas signé le papier ! « Mais c’est super sûr Pré-Au-Lard ! Et puis il y a des profs partout, ils en profitent aussi ! J’espère juste qu’on en aura pas d’annulées, si jamais la Menace sévit… » Ce qui était possible, malheureusement. Reportant son attention sur la plante carnivore en face de lui quelques secondes, il cru y déceler un minuscule mouvement, mais comme elle ne bougea pas d’avantage, il décréta que ce n’était là que son imagination qui lui jouait des tours. « Oh, ouais, Honeydukes c’est le top ! Il faudra que je fasse le plein, juste au cas où on est privés de sortie… C’est déjà arrivé je crois une fois ! Et pour Zonko, je ne savais pas ! Je crois que j’ai déjà vu un des gérants, maintenant que tu en parles, un grand roux, mais il avait l’air un peu pataud… Ce n’était peut-être qu’un cousin ou de la famille… Tu veux y acheter quoi ? » Après tout, il doutait grandement sur le fait que Graham reste un petit garçon très sage loin de ses parents, lui-même étant l’exemple même de la désobéissance à distance !

Graham s’éloigna quelque peu de la plante suite au conseil de son aîné. Tout Gryffondor qu’il était, Louis préférait être sûr de ne pas finir dévorer par une plante. Surtout depuis qu’il avait cru la voir bouger. Son cadet sembla également prêt à passer à l’épreuve plus risquée du projet, nourrir la bête. Regardant le pot qu’il tenait dans sa main gauche, Louis le secoua vigoureusement pour vérifier s’ils étaient bien morts. Après un tel choc, ils le serraient de toute manière, idiot ! Puisqu’aucun ne bougeait, il hocha la tête. « Ouaip, ça m’a l’air. Tu es prêt ? » Lorsque le brun lui donna son aval, Louis ouvrit le pot et lui tendit. Un nouveau regard nerveux vers la plante tout en laissant Graham se servir, il attendit de voir la réaction de la chose.
acidbrain


• 810 •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Gryffondor

Parchemins : 311
Âge : 13 ans (12/07/1999)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Faris

MessageSujet: Re: Expédition épineuse. PV Louis.    Dim 18 Juin - 1:20

Louis tenta de rassurer Graham et cela fonctionna, enfin pour le moment, sans doute arrivé en cinquième année, le Gryffondor serait de nouveau en panique lorsqu'il verrait ses camarades de Serdaigle par exemple se mettre à réviser à tout va alors que les cours n'avaient même pas encore commencé. Son camarade rebondit par la suite à une de ses blagues qui concernait par ailleurs le Professeur McGonagall. Louis renchérit en plaisantant sur l'âge de la directrice ce qui décocha un sourire à Graham : « Vieille tu penses ? Tu me diras apparemment elle a survécu plus d'une fois au règne de Tu-sais-qui. » Et pour avoir survécu à ce bonhomme il fallait apparemment être pas mal résistant, qui sait ce qui se cachait derrière la longévité de la vieille McGonagall. En attendant Graham, derrière son regard sévère, la trouvait plutôt bienveillante et la considérait comme une plutôt bonne directrice.

Ils quittèrent la discussion des études pour se diriger vers les hobbies particuliers de l'ainé de Graham. Et quand Louis réexpliqua à son cadet ce qu'il avait fait lors de sa dernière expédition, Graham leva les yeux au ciel devant l'insouciance de son ami : « Qu'est ce que je disais, le saule cogneur en plus ! Compte pas sur moi pour t'aider à supporter la douleur quand la vieille Pomfresh te fera repousser les os parce que le Saule Cogneur te les aura écraser en miettes. » rétorqua Graham. Il avait beau ne pas manquer de courage, il ne s'aventurerait pas du côté de cet arbre. Il tenait bien trop à sa vie pour cela.

Les mésaventures estivales de Graham semblait atterrer son camarade. Louis ne comprenait pas que des gamines puissent vouloir faire une coupe de petites filles à un adolescent de quatorze ans, Graham non plus : « Qu'est ce que tu veux, elles ont vu que mes cheveux avaient une certaine longueur, c'est la première chose qui leur soit venue à l'esprit. Heureusement qu'elles ont abandonné quand je leur ai tendu un paquet de bonbons. » dit-il, mais d'un autre côté avec autant de sucres, elles avaient été encore plus excitées. Concernant Pré-au-lard, Graham partageait l'excitation de son camarade, mais aussi les craintes concernant la Menace qui avait sévi cet été bien qu'il n'en ait pas été, et heureusement, témoin. « J'espère aussi, je veux trop me faire plaisir en bonbons moi ! » dit-il en imaginant les milles et une sucreries qu'il n'avait jamais eu l'occasion de gouter dans sa vie. Concernant Zonko : « Je ne sais pas qui gère la boutique, mais ça importe peu, le plus important c'est les objets là bas ! J'ai entendu dire qu'ils avaient des bonbons pour te faire rater les cours. Si ça peut me faire passer outre un cours d'histoire de la magie moi je ne dis pas non. » 

Les deux amis discutaient, discutaient, mais le devoir de Graham avançait malgré tout et bien heureusement puisque le Gryffondor souhaitait s'en débarrasser au plus vite surtout qu'ils arrivaient à la partie qu'il redoutait le plus, celle où il fallait nourrir la plante avec ces insectes qui le répugnaient tant. Lorsque Louis lui ouvrit le pot contenant les insectes bel et bien morts, Graham déglutit : « C'est vraiment immonde. » dit-il en prenant délicatement une blatte inerte entre ses doigts gantés. Il avait envie de la lâcher de s'enfuir en courant tout en ayant vomi juste avant, mais il prit son courage à deux mains gantées et jeta la blatte vers la plante qui d'un mouvement de racine s'en saisit pour la croquer entre des mâchoires dangereuses. « Eh beh, impressionnant dis donc. Elle est vivace quand elle a faim. » fit-il remarquer à son camarade. Il se saisit sans sourciller d'une deuxième blatte, fasciné par les mouvements de la plante qu'il étudiait et réitéra l'expérience. Cette fois la plante était un peu plus animée, son appétit ayant été attisé par la première blatte. La seconde fut du coup dévorée bien plus rapidement et dès lors Graham les enchaina avant de s'arrêter, de laisser Louis refermer le pot et de s'atteler à un nouveau croquis représentant les mouvements de la plante ainsi que d'une description écrite de son comportement : « Je crois que j'ai jamais mis autant d'attention dans un devoir, ça serait presque le meilleur que je rendrai. » lâcha-t-il fièrement en grattant sa plume sur le parchemin.

Il termina rapidement son devoir, il ne lui resterait par la suite qu'à mettre tout au propre, mais il en avait terminé avec la plante : « Bon on va pouvoir quitter les lieux ! » dit-il joyeusement en rangeant ses affaires dans son sac. Graham était aussi content de pouvoir quitter la serre qui malgré tout donnait assez chaud. Il prit la tête du duo et ouvrit la porte de la serre avant de la tenir à son camarade. « Sinon comment vont les amours ? Tu t'es faites une petite copine cette année ? » demanda le Gryffondor avec un petit sourire malicieux trahissant sa grande curiosité. Il se demandait si Louis avait déjà eu l'occasion d'embrasser une fille, lui, ça ne lui était jamais arrivé, mais en même temps il se considérait encore jeune, mais son camarade qui avait à présent 15 ans l'avait peut être déjà fait.

( 868 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Expédition épineuse. PV Louis.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Expédition épineuse. PV Louis.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Expédition vers le Harad.
» Numenor et l'Atlantide
» Première expédition, longue route à endurer ...
» Les coulisses de l'expédition
» L'expédition naugrim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Extérieur du chateau :: Serres de Botanique-
Sauter vers: