AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 PV • Welcome to the Great UK.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Ministère

Parchemins : 39
Âge : 21 ans [31.12.1991]
Actuellement : Représentante du Ministère de la Magie russe au Ministère de la Magie anglais.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: PV • Welcome to the Great UK.   Lun 13 Fév - 22:44

Welcome to the Great UK.
I once heard someone say morality was method. Do you hold with that? I suppose you wouldn't. You would say that morality was vested in the aim, I expect. Difficult to know what one's aims are, that's the trouble, specially if you're British.
Valeryia & Eliot
Premier Septembre 2012. C’était le grand jour pour Valeryia. Après avoir passé deux ans en tant qu’assistante du directeur du Département de la Coopération Magique Internationale du Ministère de la Magie russe, elle allait enfin pouvoir voler de ses propres ailes. Et quelle opportunité elle avait ! On l’envoyait en Angleterre, dans le Ministère de la Magie britannique afin d’être la représente à l’année du Ministère russe. Ce n’était pas rien. Ce n’était pas un poste que l’on donnait à n’importe qui. Certes, la blonde savait que le nom de son père et l’importance de ce dernier dans le monde magique russe était ce qui lui valait en grande partie cet honneur. Le fait que le directeur, qu’elle avait assisté durant deux ans, soit également l’un des plus vieux amis de son père aidait grandement également. Mais le monde magique russe était ainsi. Fermé, étroit, et totalement dédié à l’élite des sorciers. Elle avait cependant très hâte de se trouver en Angleterre. Elle se demandait, vaguement, si elle allait revoir des gens qu’elle connaissait, notamment Connor, puisqu’en soit, il était le seul qu’elle connaissait réellement, pour être sortie avec lui durant six mois. Mais après, elle n’allait certainement pas lui courir. La blonde avait certes, eu un léger coup de coeur pour l’anglais, mais tout avait été très superficiel et elle l’avait d’ailleurs elle-même poussé à assumer ses sentiments pour une certaine… Hum, comment c’était déjà ? La Lituanienne ne s’en souvenait pas, mais bref, il y avait cette fille et bien que franchement pas commode, Ryia ne comptait absolument pas briser un couple.

Elle arriva assez tard dans la matinée au Ministère de la Magie russe, ses affaires prêtes. Elle avait de nombreuses valises, des montagnes même, mais toutes avaient été magiquement rétrécies pour rentrer dans son sac à main qui lui, avait été agrandi. Heureusement, cela ne le faisait pas peser plus lourd, sinon, la blonde n’aurait jamais pu le soulever malgré tout. La magie était franchement la chose la plus utile au monde, et ce n’était pas la Sang-Pur qui dirait le contraire. Enfin bref. La Russie avait trois heures de plus que le Royaume-Uni. De ce fait, rien ne servait pour elle de venir très tôt. Son transplanage n’était de toute façon prévu qu’à 9 heures, heure britannique, ce qui faisait midi chez les Russes. Elle avait donc eu le temps de se préparer le matin. Elle ne savait pas trop qui allait venir la chercher, tout simplement qu’il faisait partie du Ministère anglais, du département des Transports magiques et qu’il avait du faire parvenir pas mal de papiers lorsque les accords étaient signés entre les deux ministères.

Alors qu’elle attendait patiemment dans le bureau de son directeur, à voir les derniers petits détails, un employé du service des Transports magiques russes se présenta, en compagnie d’un jeune homme que Ryia ne connaissait pas. Comme le Ministère russe n’avait quasiment plus de secrets pour elle, elle en déduit qu’il s’agissait de l’anglais attendu. Un échange rapide en russe avec son collègue lui confirma la chose et elle prit la parole, parlant anglais avec un accent russo-lituanien cependant bien moins prononcé que la plupart des russes et elle ne parlait même pas des bulgares, qui baragouinaient comme des idiots des « r » bien trop prononcés pour leurs propres bien. « Bonjour, je m’appelle Valeryia Piškovaitė. Vous êtes du Ministère anglais, chargé de m’accompagner lors du transplanage c’est ça ? Le Portoloin est prêt, mais nous avons encore une bonne demie-heure avant de devoir nous y rendre. » Le portoloin était situé dans une pièce dédiée aux voyages à l’étranger. Le transplanage pur et dur n’était pas possible puisque la blonde n’avait jamais mis un pied là où elle devait se rendre, le Portoloin avait été l’option la plus sûre. Car il était hors de question pour Ryia de faire confiance à quelqu’un pour transplaner à l’autre bout de l’Europe.
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 128
Âge : 23 ans - 5 Mai 1988
Actuellement : Ministère de la Magie au département des transports magiques


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sibelle Grown, Marilie Wright et Mia Hong

MessageSujet: Re: PV • Welcome to the Great UK.   Mar 14 Fév - 4:28

Eliot venait tout juste de rentrer de voyage d’Italie. Il avait aimé l’accent des Italiens quand il se mettait à converser avec les gens de leur nationalité Il avait passé le plus clair de son temps à rester immobile sur la plage alors qu’il pouvait admirer, sans être aussi pervers les gens qui s’adonnaient aux activités estivales. Jouer au volleyball, aller se saucer dans la mer bleue et bien sûr faire de la piste cyclable était l’un des atouts intéressants pour les gens qui ne voulaient que se décompresser. Il avait même pu avoir l’option de musique alors qu’il pouvait s’adonner au cours donné pour ceux qui logeaient à l’hôtel d’où Eliot avait acquis une chambre. Il trouvait les danses charmantes et il se faisait plaisir à bouger son corps au son de la musique qui lui stimulait alors les mouvements. Après le travail chargé au ministère, il devait bien se reposer une fois de temps en temps. Il le méritait surtout bien.

Il y a peu de temps qu’il était rentré au Ministère de la magie. Il s’occupait du département des transports magiques. Malgré la surcharge de travail, il excellait dans ce domaine. Il n’avait même jamais pensé en faire carrière dans cette branche là et c’est tant mieux! Boite à lunch en bandoulière sur son épaule, il salua les employés qu’il croisa. Il se rendit alors dans son bureau ou on pouvait voir son nom en grosse police. Il se disait souvent à quel point il était chanceux d’avoir cette reconnaissance et qu’il pouvait voir son travail être apprécié par ses pairs. Il s’installa sur le fauteuil pour commencer son travail que le téléphone retentit qu’il décrocha immédiatement le combiné.

« Eliot Walsen du département des Transports magique bonjour... »

C'était le directeur russe et qui évidemment parlait dans sa langue maternelle. Il avait appris cette langue alors qu'il savait qu'il y avait des ministères de toutes les pays. Il avait passé un an pour apprendre tous les langues possible pour pouvoir communiquer et ainsi avoir l'aisance de pouvoir tenir une conversation décente. Après avoir échangé les informations concernant d’un dossier d’une demoiselle qui allait être une de ses collègues dans le même Ministère que lui. L’homme qui parle que le russe lui donnait les indications primordiales qu’il devait savoir lors de cette rencontre. Puis, il indiqua qu’un dossier était préparé à son intention qui donnait des données confidentielles. Comme par exemple, sa carte d’identité, le code personnel pour l’accès en réseau alors qu’elle pourra travailler. Surtout, les informations personnelles de la jeune dame lui indiquaient qu’elle était dans le ministère russe. Elle allait obtenir le transfert grâce au Portoloin un transplanage en toute sécurité puisque semble-t-il qu’elle n’avait jamais pied à terre dans son coin de pays. Il remercia de son implication pour rendre l’information facile et raccrocha. Toujours le dossier dans ses mains, il scruta minutieusement pour lui permettre de mieux saisir les informations et puis le mit dans sa valise qu’il allait apporter avec lui. Il se leva alors et prit sa veste pour finalement quitter son bureau. Il passa alors plusieurs couloirs qu’il connaissait maintenant parfaitement et puis il trouva une pièce pour le transplanage. Il avait déjà été en russe lors des sessions de formations ou bien de rencontre avec les autres dirigeants. Il avait l’habitude de transplaner que cela se faisait maintenant automatique et ce en seulement 5 secondes. Il se souvenait de ses débuts qui était mélangés à des maux de cœur à n’en plus finir puisque le transplanage était un peu étouffant pour les âmes qui n’avaient jamais eu affaire auparavant. Certes, cela lui est maintenant derrière lui et pouvait aller comme bon lui semble. À condition bien sûr de connaître l’endroit déjà avant. Le passage pour aller dans le ministère s’est fait sans encombre et se dirigea vers la secrétaire pour se présenter et indiquer au directeur qu’il était arrivé. Peu après, un des employés des Transports magiques arriva en sa rencontre en lui donnant sa main. Eliot lui répondit en se le serrant à celui-ci et le salua à son tour en Russe. Il le suivit par la suite pour se rendre au bureau du directeur lui-même. À Peine arrivé dans le bureau, il échangea les informations avec le directeur la normalité des salutations et donna les dernières directives avant de se concentrer sur la jeune femme qui s’appelait Valeryia. Puis, sans s’attendre elle se présenta. Il acquit un sourire en coin devant la détermination de cette dame et il savait qu’elle était la personne idéale dans leur établissement, selon les dires de son directeur.

« Bonjour, je me nomme Eliot Walsen, je suis responsable du département des Transports magiques dans mon établissement. Donc, c’est moi qui va vous accompagner pour votre transfert. »

Il s’approcha pour lui serrer la main et puis il lui donna au passage les informations qu’elle aura besoin quand elle aura les deux pieds dans son établissement.

« Tenez, les informations que vous aurez besoin pour accéder à nos départements. Votre carte d’identité, votre code accès pour le réseau et autres informations nécessaires. J’espère que vous aurez toutes les informations que vous disposerez. Si vous avez besoin de quelques choses, il me fera plaisir de vous le parvenir. »

Elle lui avait alors informé qu’il devait attendre au moins pour une demi-heure avant de pouvoir utiliser le portoloin. Ce qui n’était pas pour toute suite.

« Bien, j’imagine que vous devez avoir hâte de vous retrouver à la tâche en Angleterre. Il y a beaucoup d’action par chez nous… »

Le directeur lui offre de s’asseoir sur un des fauteuils qui était à sa disposition. Il le remercia et prit place à un des bancs qui était proche de la fenêtre. Le directeur lui donna un signe qu’il devait quitter la pièce et il se retrouva seul avec elle. Il devait se trouver de quoi pour converser parce qu’une demi-heure, c’est beaucoup de minutes à s’occuper toute même…

« Juste par curiosité, pourquoi avoir accepté un poste par chez nous et surtout dans un autre pays comme l’Angleterre? »

Il voulait juste connaître la jeune femme et surtout pourquoi ce vive intérêt à venir à l’autre bout du monde du pays. Il y a peut-être une idée derrière ça…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 39
Âge : 21 ans [31.12.1991]
Actuellement : Représentante du Ministère de la Magie russe au Ministère de la Magie anglais.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: PV • Welcome to the Great UK.   Lun 27 Fév - 21:09

Valeryia avait été, depuis son plus jeune âge, au coeur de nombreux évènements sorciers. Qu’ils se passent dans la haute société magique lituanienne ou dans la russe, elle était toujours au coeur de ces derniers grâce à ses parents. Elle avait donc reçu une éducation relativement stricte et basée sur la politesse extrème. Loin d’être une lèche-botte, la jeune femme savait néanmoins montrer à ceux qui en valaient la peine le respect qu’ils se devaient de recevoir. Et elle avait toujours obtenu le respect qu’elle se devait de recevoir de la part des autres. Autant dire qu’elle savait ce qu’elle valait et qu’il valait mieux aller dans son sens plutôt que de la défier. Douée en magie noire, qu’elle avait appris à Durmstrang, elle était d’autant plu redoutable que, contrairement aux Ministères de l’Europe de l’Ouest, elle n’avait pas peur de l’utiliser. Ca ne lui arrivait généralement pas d’en être à ce stade, mais c’était toujours un point bon à savoir concernant la jeune femme.

Quand le délégué du Ministère de la Magie anglais se fit connaître, elle ne se démonta pas. Elle savait ce qu’elle valait et était bien décidée à le lui faire comprendre rapidement. Elle sera la main qu’il lui tendait fermement -sans pour autant lui briser trois phalanges, restons délicate !- et récupéra les papiers qu’il lui tendait. Elle ouvrir l’enveloppe brune rapidement et parcouru les différents parchemins et autres notes. « Tout semble en état, je pense que cela fera l’affaire pour le début, merci beaucoup. » Elle tendit l’enveloppe à son supérieur qui vérifia une seconde fois la nature des documents. Ils ne pouvaient pas se permettre la moindre erreur. Ce transfert était important. Elle ne savait pas vraiment ce que savait ou non le jeune homme en face d’elle, et elle ne voulait clairement pas faire de bavure dès le premier jour ou pire, avant même d’y avoir posé un pied. « J’ai déjà pu me rendre dans votre Ministère en délégation, mais un peu d’aide une fois sur place ne sera sûrement pas de refus. » Elle esquissa un sourire et récupéra la précieuse enveloppe lorsque son supérieur eu fini de l’analyser. Il lui fit un signe de tête rapide pour l’informer que tout était bon.

Lorsque l’anglais lui demanda si elle avait hâte de venir, suite à l’agitation qui régnait en Angleterre, un léger rire s’échappa d’entre ses lèvres. « Vous voulez parler de « La Menace », comme vous l’avez surnommée ? Un peu oui… Mais peu de choses arrivent jusqu’ici, et j’ai pu voir que vos journaux n’étaient pas bien bavards sur ce sujet. » Alors que le jeune homme prenait place sur un banc, son supérieur prit congé et laissa les deux jeunes employés ensembles. « Désirez-vous boire un thé ? Nous n’avons que du thé russe, pas de thé anglais, mais nos thés sont excellents. » Valeryia, patriote ? Si peu enfin ! Bon, d’accord, elle prônait sa culture, aussi bien la partie russe que la partie lituanienne, mais que voulez-vous… C’était sans doute le cas de tout le monde un minimum fier de sa (ou ses) patrie !

A la question d’Eliot sur son désir de venir au Royaume-Uni, la jeune femme pris place dans le fauteuil occupé précédemment par son supérieur, et posa son regard bleu sur le jeune homme. « C’est une opportunité en or de me démarquer. Je représente la Russie chez vous. Je sais que nos pays sont très différents, et peut-être puis-je apporter un nouvel oeil sur vos façons de faire. Je dois avouer que l’affaire de « La Menace » nous intrigue beaucoup… Et vous ? Pourquoi avoir choisi le Transport Magique ? Cela n’est-il pas trop… Ennuyeux ? » Si Valeryia adorait voyager, elle ne se voyait pas travailler pour ce département. Pour elle, il était barbant. La plupart de leurs tâches étaient reliées, de près ou de loin, au transplanage, aux Portoloins ou aux balais et autres tapis volants… Rien de bien folichon.
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 128
Âge : 23 ans - 5 Mai 1988
Actuellement : Ministère de la Magie au département des transports magiques


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sibelle Grown, Marilie Wright et Mia Hong

MessageSujet: Re: PV • Welcome to the Great UK.   Lun 13 Mar - 20:08

Eliot était toujours là pour les gens qu’il croyait sincèrement qu’il allait faire un grand changement dans le ministère et la jeune dame Valeryia était la personne qu’il leur fallait. Selon les dires du grand boss qui lui avait confié ce petit boulot. Il s’était rendu au département du ministère Russe pour faire le transfert de la jeune dame dans son comté. Après brève présentation et remise de dossiers importants et nécessaire qu’elle remettait à son supérieur pour valider les informations étaient bonnes.

« Ce n’est pas à moi qu’il faut remercier, mais à mon patron qui a fait tout le travail, vous permettant d’avoir l’approbation de votre transfert. »

Il acquiesça alors quand elle lui déclara que l’aide ne serait pas de refus. Il pouvait comprendre un peu la situation. Venant par délégation et voyager seule n’était en soi pas la même chose.

« Je vous assure que vous pourrez compter sur ma collaboration pour faciliter votre intégration au sein de notre ministère. Mon supérieur a très hâte de faire affaire avec vous. Il semble qu’on entend beaucoup d’écho de votre nom et de la reconnaissance de votre travail très apprécié d’ici. »

Il ne voulait pas gêner la jeune dame, la réalité est qu’elle était très attendu au bureau en Angleterre et voir de leur propre yeux de son fruit de son travail. Il ne s’était pas gêné de lui demander si elle avait hâte de se mettre au travail. Il savait bien que l’histoire de la menace faisait parler au-delà de l’Angleterre et c’était bien sur rendu sur tous les ministères qui se planchent sur une solution. Lui-même sans le vouloir, il vit avec les conséquences de cette agitation et augmenter la sécurité de portoloin pour assurer le transport le tout soit sécuritaire.  Il s’était habitué avant l’agitation à une méthode et que maintenant, on devait faire de nouveaux protocoles pour faire approuver la demande. Ce qui demande à Eliot plus de surcharge de travail. Il s’installa sur un banc qui était confortable et puis il se fait offrir un thé russe. Quel que soit la sorte de thé, cela ne lui importait vraiment pas du tout. Il avait voyagé et goûté à différente culture. Ce n’est pas quelque chose qui le dérange vraiment, puisqu’il aime goûter à de nouveaux menus de leur culture.

« Oui, j’aimerais bien s’il vous plait. Et aucuns soucis pour le thé russe. On me dit qu’il est délicieux. »

Pendant qu’elle préparait ce délicieux thé, il avait demandé à Valéryia sur son intérêt à venir dans son pays. Il devina assez rapidement de son vif intérêt. Il ressentait qu’elle était prête à leur faire preuve de son travail dans son ministère et c’est tant mieux.

« Je vois et c’est tout à fait à votre honneur, je crois moi aussi, que vous apporterez quelque chose de nouveau. Nous avons besoin de chercher de nouvelles façons de travail. Je crois que vous avez l’œil pour ces affaires-là. Eh bien, pour ma part, j’ai décidé de me postuler par de drôle de coïncidence de la vie. Je n’avais jamais pensé à me diriger dans ce domaine-là. Je m’étais promis à une belle carrière d’avocat en droit, mais finalement, c’est en fait en allant au ministère pour y déposer mon dossier que j’ai remarqué qu’on cherchait quelqu’un dans ce département. Sans penser, je me suis inscrit pour postuler et puis après des entrevues. Il semblerait qu’on m’ait embauché. Peut-être que pour certain que c’est ennuyant puisque ce n’est pas toujours comme ce qui se passe avec vous. Mais j’aime bien d’être un des employés du ministère. On se sent important… »

Eliot émit un sourire en coin et étant fasciné par la vivacité de cette dame. Il lui rappelait d’une femme qui lui manquait de plus en plus : Arya Yougnblood. Il ne savait pas ce qu’elle était devenue. Il n’avait plus aucune nouvelles d’elles depuis un moment. À cause de tout ça, Eliot a maintenant de la difficulté à s’investir avec une femme. Il l’avait aimé de tout son cœur et son départ, enfin un départ faut dire vite. Ils ne se sont pas quittés. Il ignore ce qui s’est passé. De plus, c’est le deuxième coup qu’elle lui fait et c’est ce qui lui fait le plus mal. Il avait pardonné à sa première bourde, mais à sa deuxième, là il ne lui pardonnera jamais. Elle ne lui avait jamais envoyé de lettre, de lui dire en personne, ni même par quelqu’un d’autre. De son raison de sa disparition. Elle a vraiment disparue de toute trace et lui, il ne s’en remet pas. Déjà que voir cette jeune dame lui rappelle de la même énergie et de sa vivacité, Il était déstabilisé par la demoiselle et détourna rapidement son regard vers la fenêtre. Il resta à observer qu’un petit moment puisqu’il se trouvait impoli de réagir comme il l’a fait et retourna son attention vers elle.

« Hum, Avez-vous un endroit pour vous loger? Si ce n’est pas le cas, je peux vous en référer quelques-uns des endroits que je connais bien. C’est à votre convenance bien sûr! Même que j'en suis certain que vous avez déjà tout prévus...»

À son avis, tout était pensé d’avance, mais bon avec l’excitation d’un nouveau poste pouvait aussi avoir comme résultat d’oublier de regarder pour trouver un endroit pour se loger. Mais surtout, de changer de ville pouvait littéralement être un gros changement d’une vie tout simplement. Il sortit son cellulaire pour jeter un coup d’œil rapide à l’horloge et indiqua qu’il lui restait encore quinze minutes d’attentes. Puis le rangea aussitôt, question de garder le contrôle et surtout qu’il était en visite au ministère Russe.

« Est-ce que tous vos effets personnels sont prêt? Est-ce que vous avez beaucoup de bagages? C’est juste pour prévoir pour le transferts pour que tout se passe bien…»

Il était bienveillant, il aimait rendre les autres confortables. C’est une des fortes personnalités chez Eliot. Il n’aime pas que les autres soient mal à l’aise. De toute façon, il était considéré célibataire, il pouvait bien se permettre de faire comme il le veut. C’est important pour lui, que ce soit homme ou femme, d’être bien reçu. Cela lui permet de se rassurer et de faire passer en bonne compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ministère

Parchemins : 39
Âge : 21 ans [31.12.1991]
Actuellement : Représentante du Ministère de la Magie russe au Ministère de la Magie anglais.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: PV • Welcome to the Great UK.   Dim 30 Juil - 18:20

Valeryia sachant ce qu’elle valait mieux que tout le monde, elle n’était pas réellement d’accord avec ce que venait du lui dire le jeune anglais. Son transfert, elle l’avait mérité, toute seule, comme une grande. Ce n’était sûrement pas grâce au patron d’Eliot. Mais bon, mieux valait qu’elle évite de se montrer sous un mauvais anglais dès le premier jour, n’est-ce pas ? Après tout, elle était encore en Russie et ne foulait pas le sol britannique. Un fin sourire étira ses lèvres pui elle écouta le jeune homme lui parler de la joie qu’il se faisait de collaborer avec elle. A dire vrai, Valeryia ne pensait pas avoir affaire à lui plus tard, puisqu’elle pourrait transplaner comme elle le voulait une fois qu’elle aurait vu le cœur de Londres, mais là encore, elle ne pouvait le faire savoir si tôt. Cela serait complètement contre-productif. Cependant, lorsqu’il parla des éloges qu’on pouvait entendre sur elle, elle se redressa encore plus qu’elle ne l’était déjà, très fière d’elle. « Et bien, disons que j’ai su me faire une place assez rapidement en effet. » Grâce à son travail, grâce à son père et au statut de sa famille. Tout cela réunit lui avait permis d’en arriver là où elle en était aujourd’hui. Alors forcément, elle en était fière. Mais il s’agissait de Valeryia, donc sa petite personne passait généralement avant les autres dans tous les cas. Et puis en soit, elle n’allait pas révolutionner le Ministère de la Magie britannique, elle y allait en tant que représentante officielle du Ministère Russe… En somme, si les anglais voulaient traiter avec la Russie, cela passerait par elle avant d’aller plus loin… Elle n’allait donc pas influencer énormément sur les techniques de travail des sorciers anglais.

A dire vrai, Valeryia était fascinée par la peur que semblait insuffler la Menace au Ministère Britannique. Elle ne voyait pas vraiment ce qu’il y avait de mal à vouloir un monde plus élitiste. C’était dans ce monde-ci qu’elle avait grandit et si elle avait fait un écart énorme en sortant avec Connor Spencer, elle veillait désormais à ne plus le refaire. Lorsque le thé fut prêt, elle présenta une tasse au britannique et l’écouta lui parler de son choix de vie à lui. Après tout, elle ne voyait pas vraiment ce qui pouvait être intéressant dans le fait de travailler au Transport Magique, mais il devait bien y avoir quelque chose pour que des gens continuent de s’y intéresser. « Je vois. Eh bien si cela vous plait, c’est l’essentiel, je suppose. » Quant à se sentir important, elle pouvait admettre qu’il n’avait pas spécialement tort. Le fait de travailler dans une institution importante donnait forcément un sentiment d’importance à l’employé. Enfin, encore fallait-il pouvoir prétendre à un poste correct. « Oh, ne vous inquiétez pas pour cela, j’ai un appartement dans le quartier de Westminster. C’est une propriété familiale, mais je n’ai jamais eu l’occasion d’y aller encore. » Sinon, elle aurait bien évidement transplané directement là-bas ! « Un ami de la famille viendra m’attendra à votre Ministère, il connait bien l’endroit. » Esquissant un sourire, elle se dit néanmoins qu’elle pourrait, pourquoi pas, proposer une fois à ce jeune homme de l’accompagner boire un verre, pour qu’il lui présente le Londres qu’il connaissait.

« Oh, tout est là ! » Elle souleva son sac à main, toujours avec un sourire. Elle n’imaginait pas comment elle aurait fait pour tout transporter si tout était resté à sa taille normal. Elle n’y serait clairement pas arriver. En tout cas, pas seule. « Savez-vous si d’autres Ministères étrangers ont prévu d’envoyer des représentants ? Je crois savoir qu’il y a quelque de Suède et du Liechtenstein en permanence, si je ne me trompe pas ? » Elle avait déjà eu affaire à ces deux là en Russie et elle en avait parlé avec le Suédois rapidement. Sa femme étant à Londres, il était apparement plus simple pour lui d’y habiter également. Mais elle ne savait pas si tel était le cas pour d’autres Ministères.

acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PV • Welcome to the Great UK.   

Revenir en haut Aller en bas
 
PV • Welcome to the Great UK.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Men ki jan 2 kou deta fini ak Haiti/GREAT LEADERS OF THE CENTURY: ARISTIDE, MAN
» Great American Bash (RAW) - 20 juillet 2008 (Résultats)
» The Great American Bash - 28 juin 2009 (Résultats)
» The Great War
» A great day for freedom (19/06, 19h42)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Le Londres Magique :: Ministère de la Magie-
Sauter vers: