AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Les gradins du puni [pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Serdaigle

Parchemins : 30
Âge : 11 ans [21 avril 2001]
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lisa

MessageSujet: Les gradins du puni [pv]   Mer 15 Mar - 15:31

Angus avait commencé l’année sur les chapeaux de roues, dans le Poudlard Express il avait rencontré Stef et son frère. Au court de leur discussion Angus avait eu l’idée de se servir du sport le plus populaire de Poudlard, et du monde sorcier probablement, pour commencer à se faire un peu d’argent de poche. Après tout la faim justifie les moyens, et Angus était en sérieux manque de chocolat. Grâce au frère de Stef et ses camarades de Serdaigles de première et deuxième année, qui avaient trouvé l’idée excellente, Angus avait profité du premier match pour tester son business plan. Angus lui-même ne pouvait pas parier avec de l'argent car il n’avait pas une noise en poche, il avait du coup décidé d’utiliser la seule chose qu’il avait encore, la moitié de son énorme plaquette de chocolat.
Comme c'était encore le début de l'année, nombre de ses camarades avaient encore du stock qu'ils avaient emmené dans leur valise où acheter dans le train, ou encore que leur parent leur envoyait par hibou. Quoiqu'il en soit l'appel du jeu, et du gain, avait rassemblé les foules et Angus s'était retrouvé à la tête d'une montagne de sucrerie et d'une liste de paris longue comme une queue de dragon. Le but n'étant évidemment pas de donner Poufsouffle ou Serdaigle gagnant mais de se rapprocher au plus près du score final. Angus avait mis en place un système de point très pointu où chaque joueurs s'était vu attribuer un nombre de points, déterminé selon différents principes, avec évidemment une petite commission pour le jeune garçon. Après tout ça avait été du boulot de mettre au point un système fiable et relativement équitable. Et Angus c'était vraiment pris de passion pour cette nouvelle activité, tenant des tableaux, mettant en place des barème, se servant du bouche à oreille pour attirer de nouveaux joueurs et enfin s'intéressant finalement au quidditch pour que ses côtes soient au plus juste. Un vrai boulot de bookmaker à l'ancienne.
Il avait suivit avec passion le match de Serdaigle contre Poufsouffle malgré le brouillard et avait vu les parieurs changer de comportement au fil du match, malgré leur appartenance à Serdaigle, la plupart d'entre eux avaient pariés pour une victoire de Poufsouffle et très vite c'était à qui avait le mieux deviné le score final du match.
Le revirement de la tribune de Serdaigle pour les Poufsouffles n'avait pas échappé à l'oeil aguerri de Flitwick et à la fin du match il avait profité de l'euphorie ambiante pour glaner des informations et le lendemain matin Angus était appelé dans son bureau.
Au final Angus avait appris que même lorsqu'il ne s'agissait pas d'argent les paris étaient interdits dans l'enceinte de Poudlard et que même si Flitwick admirait l'ingéniosité de son système et le travail qu'il avait fournit il ne pouvait malheureusement pas l'autoriser à continuer son activité et qu'il allait être puni.
C'était pourquoi Angus était de corvée de déchet tous les samedi après-midi et ce jusqu'à Noël. Et interdiction de se servir de la magie.
Ce samedi là Angus était dans le stade de quidditch, ramassant les papiers de bonbons et autres déchets laissés à l'abandon dans les gradin du stade. Évidemment ses parents avaient été prévenus, pour l'instant il n'avait pas encore reçu de réponse mais il ne doutait pas que son père l'accuse de capitalisme, horreur. Rien que d'y songer le jeune garçon levait les yeux au ciel.
Il était muni d'un sac poubelle et de gant et ramassait sans grande motivation les déchets, au moins il ne pleuvait pas, le ciel était nuageux mais par moment le soleil lui réchauffait le dos. En vrai il s'ennuyait franchement.

[605]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Poufsouffle

Parchemins : 497
Âge : 12 ans [10/05/2000]
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Julian, Quentin & Jason

MessageSujet: Re: Les gradins du puni [pv]   Ven 17 Mar - 8:25

L'équipe de Quidditch de Poufsouffle, fraichement victorieusement de son match contre Serdaigle, continuait à s'entraîner de plus belle pour tenter de faire encore de belles performances aux matchs suivant. Car ce qu'ils avaient fait, en était une. Attraper le vif d'or après 5h de jeu avoir marqué une quantité plus qu'honorable de buts contre les aigles, sans en avoir beaucoup pris, c'était un défi que peu de deuxième année pouvaient se vanter d'avoir relevé. Et c'était en partie grâce à Magnus, Prue et lui, que c'était arrivé. Le Golden Trio de Galway pouvait se féliciter d'avoir fait des merveilles (coup de chance ou réel talent ?), même quand ils n'étaient pas au top de leur complicité.
C'était le moins que l'on puisse dire : depuis la rentrée et même avant, les deux cousins Carmichael-Fitzpatrick s'ignoraient complètement. Et pas à cause d'une simple petite dispute, non, pour preuve, ils arrivaient à se faire la tête en dormant côte à côte, mangeant ensemble, et en partageant les même cours. Chapeau, on loue la persévérance de l'Irlandais.

Alan avait décidé d'aller s'entraîner un peu avant le reste de l'équipe. Il s'était rendu compte, que si tout allait bien pendant les matchs de Quidditch grâce à l'effervescence générale, pendant les entraînement c'était différent : ils n'étaient plus que sept et étaient obligés, souvent, de communiquer entre eux : ce qui incluait pour Alan de parler à Magnus. Il lui était difficile d'entrer pleinement dans le jeu tant qu'il avait une personne à proximité dont il devait ignorer l'existence. Sans parler de Prue qui était loin de cautionner ce comportement et qui lui lançait régulièrement des regards assassins (et Magnus lui, jamais rien !). Mine de rien, cette ridicule petite dispute embêtait tout le monde : les deux intéressés en premier, mais aussi leur entourage. Ça leur faisait perdre du temps et surtout beaucoup d'énergie.

Le sorcier de deuxième année avait prévenu Prudence qu'il se rendait sur le terrain de Quidditch en avance, il passa donc par les vestiaires pour se changer et attrapa un des balais de l'école. Quand il se rendit sur le terrain désert (il avait été réservé par Poufsouffle pour dans trente minutes), Alan effectua quelques étirements avant d'enfourcher son balai. C'est là qu'il aperçu, à quelques mètres au dessus de lui, quelqu'un dans les gradins. Particulièrement surpris que l'élève soit actif (il arrivait à des gens de venir dans les gradins, mais rarement de faire autre chose que de s'asseoir et de rêvasser), Alan le fut encore plus quand il constata que cet élève était son cousin. Pas Magnus, non, mais Angus, son cousin de Kinsale, fraichement débarqué à Poudlard avec sa jumelle. Sans attendre, le jaune et noir annonça sa présence en le hélant.

- Angus ! Angus !

Le Poufsouffle arbora son sourire le plus radieux, puis le ravala quand il vit la mine déconfite de son cousin. Qu'est-ce qu'il faisait là ? Il semblait chercher quelque chose, mais qu'avait-il donc pu perdre ?

- Qu'est-ce que tu cherches ?

Angus l'avait entendu, vu et se dirigeait à présent vers lui. L'enfant des Carmichael était content de revoir son cousin, surtout sans avoir un tas de Serdaigle de première année tout autour il détestait signer des autographes.
Si Alan avait beaucoup accompagné les jumeaux à leur rentrée à l'école et ce durant tout le mois de septembre, il ne pouvait pas se vanter d'avoir continué après le dernier match de Quidditch. La victoire de Poufsouffle avait entraîné tellement de (bonnes) choses que depuis, le poursuiveur des blaireaux n'avait passé aucune minute avec sa famille. Il avait juste croisé les jumeaux après leur victoire contre Serdaigle (il fallait dire que bien qu'Angus soit à Serdaigle, il connaissait Prue, Magnus et Alan comme personne et était donc très content pour eux) mais dans l'effervescence de l'après-match, le Poufsouffle n'avait pas été très réceptif. Aujourd'hui serait l'occasion de rattraper ce retard.

(644)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serdaigle

Parchemins : 30
Âge : 11 ans [21 avril 2001]
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lisa

MessageSujet: Re: Les gradins du puni [pv]   Dim 19 Mar - 23:39

Si vous vouliez vraiment avoir son opinion Angus trouvait que la punition de McGonagall était un peu démesurée. Il n'était après tout question que de friandises et tout était parfaitement réglo, bon peut être que prendre des commissions en sucrerie sur les paris avait été un peu pousser la chose, mais il fallait bien qu'Angus retire quelques bénéfices de sa magouille, après tout c'est lui qui avait pris le plus de risque, enfin ça il l'aurait su s'il avait pris la peine de lire dans son intégralité le règlement de l'école. Mais la seule excuse qu'il arrivait à se trouver n'était même pas l'appât du gain mais bien la passion dévorante qu'il avait créé pour les systèmes de paris. Après tout McGonagall avait bien laissé entendre que ce genre de bêtise venant de Serdaigle ne l'étonnait plus. Bien qu'elle ait compris que c'était dans la nature des bleus et bronze de porter une passion à l'obsession, elle avait laissé sa mansuétude dans le placard à balais. Elle n'y était pas allée avec le dos de la cuillère pour la punition...Jusqu'à Noël ! Quatre heures de punition chaque samedi après-midi, c'était comme balancer sa vie sociale dans le trou des toilettes. D'ailleurs Stef lui en voulait, et pas qu'un peu, Angus avait bien proposé Sid en remplacement, mais la jeune Gryffondor l'avait frappé avec un livre en le sermonnant que c'était pas parce qu'ils étaient jumeaux qu'ils étaient interchangeables.

Contrairement à Alan et toute sa clique Angus se serait facilement passé d'être dehors. Surtout tout seul, comme un gros nul, à ramasser des ordures dans le stade de quidditch. La seule raison qui le poussait habituellement à passer du temps à l'extérieur c'était l'astronomie, la nuit donc, le jour n'avait vraiment qu'un intérêt très limité pour lui.

Au moins personne n'était là pour assister à son humiliation, si toutefois s'en était vraiment une. Enfin ça c'était ce que croyait Angus jusqu'à ce qu'une voix familière ne l'appelle. Le jeune garçon regarda par dessus le parapet pour s’apercevoir que c'était bien Alan qui le hélait. Si ses parents n'avaient encore rien dit concernant sa punition, Angus redoutait un peu qu'Alan utilise l'argument du « je suis ton aîné » pour lui faire la morale. Sur que lui, en bon Poufsouffle qu'il était, n'avait jamais fait entorse au règlement.

-Manquait plus que ça. Bougonna Angus dans sa barbe avant de faire un signe à son cousin et un sourire peu assuré.

Il se débarrassa de ses gants et du sac poubelle sous un banc avant de rejoindre Alan, légèrement nerveux.

-Non, non, je ne cherche rien.

Bon il cherchait des papiers gras et autres déchets laissés par tous les malpropres qui avaient assisté au match, mais ça Alan n'avait pas besoin de le savoir. Il ne s'était pas trop parlés c'est derniers temps, Angus avait l'impression qu'il était un peu obnubilé par sa brouille avec son autre cousin, et n'avait pour le coup pas suivit les déboire du Serdaigle avec la justice de Poudlard.

-Tu viens pour t’entraîner c'est ça ? Je savais pas que c'était le samedi après-midi. Vous avez bien récupérer du match ? Ça devait être la folie dans la salle commune la semaine dernière! C'est incroyable la pâtée que vous avez mis au Serdaigle, surtout avec ce brouillard, moi qui étais dans les tribunes, j'avais presque du mal à suivre le match, j'imagine même pas en étant sur un balais. J'espère que vous avez été titularisé!Entre toi et Prudence, et Magnus qui attrape le vif d'or. POUAH !

S'il continuait sur sa lancée il n'y avait aucun doute qu'Alan allait sentir la nervosité de son cadet, à chaque fois il se changeait en moulin à parole.

-Désolé pour la tirade, dit-il en ayant l'air de plaisanter nonchalamment, on s'est pas parlé depuis un moment.

[634]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Poufsouffle

Parchemins : 497
Âge : 12 ans [10/05/2000]
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Julian, Quentin & Jason

MessageSujet: Re: Les gradins du puni [pv]   Lun 27 Mar - 18:56

Angus entendit un cri et s'approcha ensuite de son cousin, qu'il venait de reconnaître. Contrairement  à ce que pensait Alan, le Serdaigle n'était pas en train de chercher quelque chose. Helga soit louée ! Pitié Merlin, qu'il ne se mette pas – lui-aussi – à chercher des cailloux partout dans l'école. Un cousin original suffisait !

- Ah pardon, j'ai cru.

Le petit Serdaigle enchaina rapidement sur la présence d'Alan sur le terrain et ne fut pas avare en éloges sur les joueurs du précédent match de Quidditch. Certes la maison d'Angus – Serdaigle – avait perdu, mais le petit sorcier se réjouissait plus des performances de sa famille et amis, à savoir lui, Prue et Magnus. La famille passait bien évidemment avant les maisons de Poudlard.

- Oui. C'était un match dur oui, franchement après on était épuisés. On a voulu rester dans la salle commune pour faire la fête avec les autres, mais on s'est endormis sur le canapé avec Prue.

Ils avaient fait la fête, bien évidemment ce match était épique : il avait beaucoup fatigué les joueurs. Le brouillard, c'était limite plus handicapant que la pluie. On ne voyait pas les cognards arriver, il était difficile de se faire des passes de souafle et surtout attraper une petite balle dorée dans ces conditions était limite impossible. Mais ils y étaient arrivés !

- Non, pas de places de titulaires, on est trop jeunes je pense. Prue a été géniale. Franchement je pensais pas que Magnus trouverait le vif d'or. Il a été génial...

Ça coutait à Alan de le dire, pas de le reconnaître. Magnus avait été incroyable, distinguer le vif d'or avec la brume qu'il y'avait pendant le match relevait de l'exploit. Et qu'il l'ait trouvé après de longues minutes de jeu prouvait bien que ça n'avait rien à voir avec de la chance, mais avec la persévérance.

Un fort sentiment de culpabilité s'empara d'Alan quand son cousin lui lança qu'ils ne s'étaient pas parlé depuis longtemps. Quelle honte ! Le Poufsouffle réalisa que vraiment, il n'avait pas accompagné Angus et Sidney aussi bien qu'il le pouvait. Certes ils étaient grands et arrivaient très bien à se débrouiller seul, mais ce n'était une raison. Il était leur cousin, plus grand qu'eux, il connaissait Poudlard et avait un devoir de guide envers eux. La répartition d'Angus à Serdaigle n'aidait pas, certes, mais ce n'était pas une excuse.

- Oui c'est vrai, quoi de neuf pour toi ? Comment va Sidney ?

Il n'avait pas non parlé à sa cousine depuis quelques jours, même s'il l'avait déjà croisée et fait une signe de la main. Il était décidément un cousin en carton. Pour être aussi peu altruiste, il falait le faire exprès...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les gradins du puni [pv]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les gradins du puni [pv]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Puni~ Puni~ [Libre!^^]
» Puni >
» Gradins Combat 2 (Amaterasu, Amy, Reckless, Seth)
» Un Kidnappeur condamné à dix ans de prison
» [Mars] Vous allez être punis, n''est-ce pas ? [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Extérieur du chateau :: Le Stade de Quidditch-
Sauter vers: