AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 La vengeance est un jus de citrouille qui se boit froid [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Serdaigle

Parchemins : 30
Âge : 11 ans [21 avril 2001]
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lisa

MessageSujet: La vengeance est un jus de citrouille qui se boit froid [PV]   Jeu 16 Mar - 23:13

Une des choses qui caractérisait le mieux Angus, si on exceptait le fait qu'il était un moulin à parole lorsqu'il était un peu nerveux, c'est qu'il était vraiment très mauvais menteur. Du coup lorsque la directrice l'avait questionné sur les personnes qui avaient participé à son petit business de paris chocolaté Angus avait essayé de protéger ses camarades mais ça avait été un piteux échec. Entre les excuses foireuses « non, madame la directrice, je vous assure, j'ai pas vu leur visage » et le manque de cohérence générale de ses propos « c'est moi qui est mis au point la formule pour les paris – des grands qui font de l'arithmancie m'ont aidé pour les calculs – je pense que les autres Serdaigles en ont entendu parler grâce au bouche à oreille – grâce aux flyers pleins de gens étaient intéressés. » Pour finir McGonagall avait menacer de retirer 150 points à Serdaigle s'il ne donnait pas des noms immédiatement, alors pour éviter que le score de Serdaigle ne tombe dans le négatif à cause de son projet à la noix il avait révélé les noms de ses camarades qui lui était le plus venus en aide. En rentrant dans la salle commune Angus s'était platement excusé auprès de ces derniers qui avait apparemment prit cela de façon très bon enfant, disant à Angus qu'ils avaient pris le risque de jouer et qu'ils avaient perdu, c'était le jeu ma pauvre Lucette. Angus avait été vraiment vraiment soulagé de ne pas être traité en pestiféré, il était vraiment tombé dans la plus cool des maisons. Il se sentait soutenu et possédait maintenant sa petite notoriété parmi ses camarades Serdaigles, il était devenu « le môme qui est puni jusqu'à Noël à cause d'un trafic de chocolat », ce qui n'était pas tout à fait exact sur plusieurs moins, déjà Angus ne se considérait plus comme un môme, il avait une baguette maintenant merci, dans 6 ans il serait adulte alors hein, merci, ensuite ce n'était pas vraiment un trafic de chocolat, il avait après tout travaillé sur un système élaboré de rang, de mise et de récompense. Mais bon c'était toujours mieux que de faire perdre 150 points à sa maison et d'être haï pour ça jusqu'à la fin de sa scolarité.
Angus aurait dû songer que ses camarades étaient bien trop ingénieux pour prendre leur revanche comme tout le monde...
Ce matin là, alors que le jeune garçon prenait tranquillement son petit déjeuner, se préparant mentalement à un cours de vol où il allait encore probablement tomber de son balais ou ne pas réussir à faire en sorte que celui ci se lève, il fut abordé par trois sixième années qui lui tapèrent amicalement sur le dos et lui demandèrent en plaisantant ce qu'il avait de prévu pour le prochain match. Angus avoua qu'il n'en avait pour l'instant aucune idée mais qu'il y réfléchissait. Ils esclaffèrent avant de s'éloigner. Le jeune garçon fini son verre de jus de citrouille sans remarquer l'arrière goût un peu acide que celui ci avait pris. Il devait rejoindre Estefania à la sortie de la grande salle, en effet le cours de vol était en commun avec les Gryffondors. En se levant Angus se sentit particulièrement euphorique, il se dit simplement que c'était parce que la matinée commençait bien et que même si le cours de vol était un désastre il aurait au moins Stef pour lui remonter le moral.
Souriant, toute dents dehors, d'un pas presque sautillant il rejoignit son amie qui l'attendait déjà à la sortie de la Grande salle.

-Stef ! s'exclama-t-il comme si il n'avait pas vu la jeune fille depuis des mois alors qu'il avait bossé ensemble la veille. Comment ça va ? Moi au top ! J'ai une pêche d'enfer !
Angus ne s'en rendait pas compte mais il criait presque.

[643]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 95
Âge : 11 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: La vengeance est un jus de citrouille qui se boit froid [PV]   Sam 18 Mar - 22:21

Estefanía éprouvait encore des difficultés à s'adapter à sa vie à Poudlard. Bien que s'étant finalement habituée aux escaliers farceurs - la bonne blague de l'administration pour tester la patience des élèves, de son point de vue -, aux nombreux étages qui se ressemblaient et tendaient même à changer l'emplacement de deux ou trois portes histoire de mieux embrouiller les étourdis - c'est mi une course d'orientation mi un cursus scolaire, Poudlard, en fait - et à la distance que lui imposaient ses frères - "Soit gentille Stef, vas jouer avec tes copines, tu veux ? On parle de trucs de grands, là, tu vois ? ... Bon, à ton tour Ernest, on va voir combien d'ananas confits tu peux mettre dans ta bouche à la fois !", la fillette ne se sentait toujours pas à sa place. Il faut dire que mis à part Angus et Sidney, peu de ses camarades de promo trouvaient grâce à ses yeux.

En revanche, heureusement qu'elle avait rencontré le jeune Serdaigle dans le Poudlard Express, puisque celui-ci était devenu une véritable bouée de secours à ses yeux, la sauvant de cet océan d'inconnus auxquels elle ne parvenait pas à s'attacher. Elle n'irait pas non plus jusqu'à dire qu'elle détestait tout le monde à Poudlard. Payton, la préfète de Poufsouffle, lui avait été d'une grande aide et suscitait désormais toute son admiration dans l'espoir fou qu'elle lui file les réponses aux examens de son père. Alan, le cousin d'Angus et Sidney, lui aussi à Poufsouffle, et Louis, un aîné de Gryffondor, venaient s'ajouter au petit cercle d'élèves avec qui elle s'était découvert des affinités. Mais ils n'étaient pas dans sa classe. Se raccrochant donc à Angus - qu'il le veuille ou non, désormais -, la fillette s'asseyait ainsi volontiers à côté de lui en classe, et passait la majorité de son temps libre en sa compagnie, tout en regrettant amèrement de ne pas se trouver à Castelobruxo.

Cet attachement envers Angus se trouva cependant tempéré par l'opération de paris pas franchement légaux qu'organisa le brun au cours du premier match de Quidditch de l'année, opposant Poufsouffle à Serdaigle. La fillette se sentait quelque peu responsable de la punition qui en avait suivi, car c'était au cours d'une conversation avec son son frère le plus âgé, Gabriel, qu'Angus avait développé l'idée qui l'avait fait courir à sa perte. Stef, elle, ne s'était pas directement impliquée dans la fructueuse affaire, jugeant qu'une ou deux tablettes de chocolat ne représentaient qu'un maigre bénéfice comparées à la perspective d'enfreindre ostensiblement le règlement - car il était évident aux yeux de la petite brune que l'administration de l'école froncerait les sourcils devant l'apparition de bookmakers parmi ses précieux élèves. La fillette ne se fit donc pas pincer, contrairement à son ami et à certains de ses camarades de Serdaigle. Et elle ne pouvait pas s'empêcher de lui en vouloir un peu de s'être débrouillé pour être puni tous les samedis jusqu'au mois de décembre.

Néanmoins, cette journée d'octobre-là dévoila une Stef de - relativement - bonne humeur. Il faut dire que les première années avaient cours de Vol, ce qui signifiait que non seulement il ne s'agissait pas d'un cours ordinaire - pas de salière à transformer en souris aujourd'hui ! Ou dans le cas de Stef, de salière à contempler les sourcils froncés pendant une heure durant -, mais en plus, ils allaient faire du sport. Que du bonheur. (Ou presque). Ayant pris son petit-déjeuner de bonne heure et étant remontée dans son dortoir pour se changer, la fillette débarqua dans le Hall en se permettant d'être prudemment optimiste. Angus n'étant pas encore arrivé à leur point de rendez-vous, elle s'approcha des portes de la Grande Salle pour voir s'il était encore occupé à manger. Elle eût à peine fait quelques pas qu'elle vit apparaître la chevelure brune de son ami. Naturellement, un sourire vînt trouver ses lèvres, mais elle déchanta bien vite après le brouhaha causé par Angus. Un sourire presque maniaque - mettant en avant ses incisives un peu plus développées que la moyenne - aux lèvres, il arborait un air de joie intense. Et elle ne voulait pas dire intense comme l'avait été Quino en découvrant qu'il avait reçu un maillot de son équipe de Quidditch préférée à Noël. Non, non. Intense comme flippant.

« Salut Angus... » Plusieurs têtes s'étaient tournées vers eux après que le Serdaigle ait tonné ses salutations à travers le Hall. La fillette se sentait rougir d'embarras. Ce n'était pourtant pas le genre d'Angus de se faire remarquer comme ça ! « Je vais bien, j'ai hâte d'aller au cours de Vol ! Toi par contre, tu n'es pas aussi enthousiaste d'habitude... » observa-t-elle d'un ton bien plus mesuré, espérant que le Serdaigle suivrait son exemple. Ce n'était pas parce qu'elle n'aimait pas Poudlard qu'elle avait envie de devenir la risée de ses petits camarades. « Qu'est-ce qui t'a mis d'aussi bonne humeur ? Le professeur McGonagall a annulé ta punition ? » demanda-t-elle avec une montée d'espoir. Oh, ce serait génial ! Tellement génial qu'elle serait même prête à lui pardonner ses vocalises matinales.

[ 853 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serdaigle

Parchemins : 30
Âge : 11 ans [21 avril 2001]
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lisa

MessageSujet: Re: La vengeance est un jus de citrouille qui se boit froid [PV]   Lun 20 Mar - 17:49

Angus avait toujour eu des attentes assez haute en ce qui concernait Poudlard, après tout l'école relevait presque du mythe avec toute l'histoire et les mystères qui l'entourait. Petit Angus adorait que ses parents ou ses oncles et tantes lui raconte leur scolarité à Poudlard. Il avait l'impression que la magie là-bas était plus forte que dans les foyers sorciers. C'était certainement dû à l'ambiance du château lui même. Les années passaient et ce dernier ne changeait pas d'un pouce. Le jeune Serdaigle adorait cela, il adorait que les escaliers n'en fassent qu'à leur tête, que des fantômes débarquent au milieu des repas et que les tableaux leur adresse la parole. Toute cette émulation le rendait constamment un peu sur le qui vive d'une nouvelle chose à apprendre. Il ne s'ennuyait jamais, il était toujours fourré à droite à gauche entrain de poser des questions à ses aînés, aux professeurs, aux fantômes et même aux tableaux. Sid lui avait fait remarqué plusieurs fois que depuis qu'ils avaient quitté la maison familiale il avait l'air un peu trop intense. Angus songeait simplement qu'il n'aurait jamais assez de sept années pour découvrir tout ce que Poudlard avait à lui apprendre et c'était évidemment sans compter sur les cours qui étaient, pour certains, une perte de temps sans nom.
Notamment ce fichu cours de vol.
Selon Angus il aurait dû être facultatif. Après tout qui voulait décemment faire du quidditch ? C'était un sport dangereux, où les risques de tomber malade dépassaient le seuil de l'acceptable, on était en Écosse après tout, pas sur la côte d'azur, et qui pouvait apparemment durer des jours, DES JOURS, quel ennui mortel. En plus l'utilité pratique de savoir faire voler un balais était faiblasse. Après tout quand vous aviez la possibilité de transplaner et de vous retrouver en un instant à l'autre bout du pays, quel était l'intérêt de se taper des conditions météorologique peu fiable, et d'avoir mal aux fesses pendant des heures, car on avait beau dire, être assis sur un balais c'était encore bien moins confortable que de faire du vélo.
Mais, aussi étonnant que cela puisse paraître. Ce matin là, en retrouvant Stef, Angus n'était pas fâché d'aller en cours de vol. Il était même complètement impatient de sauter sur son balais, si toutefois c'était une chose qui se faisait.
Bizarrement Stef n'avait pas l'air d'être aussi ravie de le retrouver, elle avait même l'air gênée. Angus l'avait remarqué car d'eux deux elle était généralement la plus souriante, sauf quand il était question d'emprunter les escaliers. C'était sûrement ce qui la chamboulait songea Angus. Il donna une tape dans le dos de son amie, mais y alla un peu fort et la bouscula en avant.

-AHAHAH ! Encore des problème d'escaliers je présume, tonna Angus avant de s'esclafer bruyamment. Sacré Stef !

Il ne comprenait pas vraiment pourquoi la jeune fille chuchotait, enfin, c'était l'impression qu'il en avait. Ses épaules furent secouées d'un gloussement, il mit son index au niveau de ses lèvres et répondit à la Gryffondor par un

-CHUUUUUT ! Qu'on pouvait entendre depuis l'autre bout du hall.

Angus n'était pas dans son état normal, rien que son sourire, dévoilant ses dents proéminentes qu'il avait pourtant l'habitude de vouloir dissimuler, l'indiquait. Mais le jeune garçon se sentait parfaitement en forme, mieux que cela même. Les couleurs étaient plus intense, les gens légèrement plus beaux, il ressentait une espèce d'euphorie générale sans trop pouvoir l'expliquer, mais sans en avoir particulièrement envie non plus.

-La vie est belle Stef, dit-il en hochant la tête, cette petite punition de rien du tout, c'est un CADEAU, que la directrice me fait, pour pouvoir rendre, RENDRE à ce chateau, il tourna sur lui même les bras écartés pour désigner la magnificence du grand hall, ce qu'il nous apporte, et va nous apporter pendant les sept prochaines années !

Il fit une pause pour s'inspirer de la beauté de ce qu'il venait de dire, avant de prendre son amie par les épaules.

-Est ce que tu te rends compte de la chance que nous avons ? Lui cria-t-il proche de l'épiphanie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 95
Âge : 11 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: La vengeance est un jus de citrouille qui se boit froid [PV]   Lun 1 Mai - 12:08

Au grand désarroi de Stef, son ton mesuré censé encourager Angus à suivre son exemple ne fit rien pour calmer les éclats de voix de son ami, au contraire: il éclata d'un rire tonitruant qui fit sursauter une élève de Poufsouffle passant à proximité. Croisant le regard effaré de la jeune fille, Stef détourna rapidement les yeux, le teint toujours rosé et l'incompréhension se lisant parfaitement sur son visage. Qu'est-ce qui prenait à Angus ?! « Hein ? Je... Non... Pas de problèmes d'escaliers... » lâcha-t-elle, confuse, alors que son ami lui donnait une tape dans le dos qui faillit l'envoyer valdinguer droit dans les dalles du Hall. Bon dieu. « Eh, doucement ! » Elle fronça les sourcils, se redressant aussi dignement que possible, et adressant un regard irrité à Angus. La farce avait suffisamment duré: elle ne riait plus (si tenté que la situation ait jamais pu la faire rire).

Lorsqu'Angus se mit à lui souffler un grand 'Chut' en postillonnant partout au passage, bonjour l'hygiène !, la petite Gryffondor se dit que c'était la petite goutte d'eau qui faisait déborder le vase. « Mais enfin ! Qu'est-ce que tu as aujourd'hui ? » ne put-elle s'empêcher de lui demander, l'air franchement renfrogné. Elle ne voulait pas se disputer avec Angus: il était ce qu'elle avait de plus proche d'un meilleur ami au sein de cette maudite école. Jusqu'à aujourd'hui, il avait été une véritable bouée de sauvetage pour la fillette méfiante et abandonnée par ses frères qu'elle était. Seulement, d'un seul coup, il se mettait à se comporter comme un fou furieux, et elle ne comprenait pas pourquoi.

Le grand sourire - limite maniaque - que lui adressa alors le Serdaigle sembla déclencher une sonnette d'alarme dans la tête d'Estefanía. Ce n'était pas normal. Angus ne se comportait pas de manière normale. Quelque chose clochait. Faisant fi des regards curieux que leur adressaient toujours certains camarades, et du sourire de Joker qu'affichait encore Angus, la petite Gryffondor tâcha de se concentrer sur ses paroles. « Un... cadeau ? » répéta-t-elle, employant toute la volonté dont elle était capable pour effacer les traces d'effarement de sa voix. Elle laissa Angus l'attraper par les épaules et rapprocher dangereusement son visage du sien, se demandant distraitement si le Serdaigle ne faisait pas tout simplement une dépression nerveuse. La pression des cours et de sa fraîche punition aurait-elle pu lui monter à la tête ? Ce n'était pourtant pas le genre d'Angus... Elle se racla la gorge, en quête d'une contenance qui semblait lui échapper. « La... c-chance. Oui, bien sûr. On a beaucoup de chance d'être ici, tu as raison Angus ! » répondit-elle, prenant de l'assurance et un engouement feint tandis qu'elle réfléchissait à la marche à suivre. « Dis, au fait, t'as fait quoi exactement depuis ce matin, toi ? Personnellement, j'étais tellement impatiente pour le cours de Vol que je me suis réveillée de super bonne heure ! Je suis arrivée tôt dans la Grande Salle, du coup j'ai pu avoir des crêpes avant que Sam - on l'appelle le Bulldozer - vienne tout engloutir. Le tout avec le petit jus de citrouille du matin, évidemment. Il n'y avait vraiment pas grand monde. J'ai même eu le temps de repasser dans mon dortoir pour aller chercher mes affaires. » finit-elle, désignant ses affaires de sport, qu'elle portait déjà. Se détachant délicatement de la poigne d'Angus, elle le fixa droit dans les yeux. « Et toi, Angus ? T'as fait quoi ? » Elle voulait un compte-rendu dé-ta-illé. Histoire de pouvoir déterminer ce qui était à l'origine de cette situation grotesque. Sinon c'était direction l'infirmerie, sa décision était sans appel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vengeance est un jus de citrouille qui se boit froid [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vengeance est un jus de citrouille qui se boit froid [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soupe de citrouille servie en son carosse...
» Le jus de citrouille n'est pas bon pour la santé - Ft Louna
» Jus de citrouille maison ~Evodie ~Terminé
» Glace à la citrouille et au chocolat [PV Joshua]
» citrouille et bonbon, mais quel merveilleux mélange avons nous la ?[pv Cléa]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Lieux de passage :: Le Hall d'entrée-
Sauter vers: