AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 ¤ Bal de Noël 2012 ¤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

avatar
Directrice de Poudlard

Parchemins : 404
Âge : 86 ans (4 octobre 1926)
Actuellement : Directrice de Poudlard


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: ¤ Bal de Noël 2012 ¤   Jeu 25 Mai - 11:08


 
Bal de Noël 2012

Du 25 mai au 25 septembre IRL


 
Bal Masqué

   Pour faire oublier la Menace et les nouvelles mesures de sécurité (à commencer par les interdictions de sortie à Pré-au-lard), le personnel de Poudlard avait mis les bouchées doubles pour le bal. Pour commencer, l’école avait organisé le principe du père noël surprise pour les élèves : chaque enfant avait reçu par hibou un nom d’un de ses camarades et il devait faire un cadeau à celui-ci alors qu’il ne faisait pas parti de sa maison.

Ensuite, il y avait le principe du masque : cette année les tenues devraient être agrémentées d’un masque (discret ou non), et à la fin du bal l’équipe du journal de l’école ferait un vote pour élire la meilleure tenue.

Minerva espérait que tout ceci suffirait à aider les élèves à se détendre malgré les détraqueurs qui rôdaient aux frontières de l’école. Elle n’avait jamais aimé ces horreurs, mais la pression des parents avait été la plus forte, et pour l’instant aucun incident n’avait été à déplorer. Ils n’étaient pas dans le même cas de figure que vingt ans auparavant – déjà vingt ans !!! - où le mage noir qui faisait trembler le Royaume-Uni voulait pactiser avec toutes les créatures les plus sombres. La Menace avait un autre mode opératoire… et son champ d’action était plus large.

Mais pour ce soir, peu importait, car l’ambiance devait être à la fête, et c’est de sa chaise, posée à côté du grand sapin, que la directrice de l’école annonça le début des festivités : « Mesdemoiselles et messieurs les préfets, c’est à vous. »

La bal était ouvert.

Tenue de Minerva : https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/e5/bc/6c/e5bc6c14db397618b0fc579310caffa8.jpg
 

 
code (c) crackle bones

 


"Hogwarts is threatened!" shouted Professor McGonagall. "Man the boundaries, protect us, do your duty to our school !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serpentard

Parchemins : 198
Âge : 14 ans
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2012 ¤   Lun 19 Juin - 17:36

Bal 2012

Feat. Graham


L’année précédente, Erin avait été au bal avec Noé. Cela s’était très bien passé, mais il n’était pas disponible cette année-ci : il devait accompagner quelqu’un d’autre, elle n’avait pas vraiment compris qui, peut-être une autre amie ou bien sa cousine Psychée… dans le fond, Erin s’en fichait mais elle avait besoin de quelqu’un d’autre pour le remplacer et n’avait pas un million de connaissances masculines – ni féminines au demeurant – ce qui avait vite conduit à une impasse. Puis, elle s’était souvenue de Graham ! Elle n’était pas certaine qu’ils soient assez proches pour être vraiment amis, mais ils s’entendaient relativement bien et pour la soirée du bal, c’était amplement suffisant.

La métis avait donc pris son courage à deux (elle et les débuts de conversation…) pour inviter – en toute amitié, comme avec Noé – son camarade d’un an plus jeune. Elle avait bien songé à demander à April en dernier recours, mais tant qu’à faire de s’acheter une nouvelle robe, autant l’accessoiriser avec un camarade de l’autre sexe. En plus, ça tombait bien, Graham avait été élu Mister Poudlard ! Se montrer avec lui ne pouvait qu’aider la jeune fille à moins se faire persécuter au sein du château pour ce qui s’était passé à la fin de l’année précédente. Mais ça, elle ne l’avait su qu’en lisant le dernier Hibou bavard, paru juste avant le bal. Elle s’intéressait tellement peu aux ragots divers qu’elle n’avait pas su la nouvelle quand les résultats avaient simplement été affichés sur le tableau prévu à cet effet.

Cette année, elle avait décidé de changer un peu et de ne pas mettre de noir, elle avait commandé une robe rose légère et avait recoupé ses cheveux de façon à avoir une frange (parfois elle en avait une, parfois elle la laissait pousser, ça dépendait de son humeur…). L’ensemble était simple mais la couleur de la robe tranchait avec le noir de ses cheveux. Son masque qui ne couvrait que la moitié supérieur de son visage (comme pour la plupart des élèves, c’était plus facile pour discuter quand même…) était assorti à sa robe, ça n’avait pas été simple d’en trouver un rose et noir, beaucoup étaient dorés ou noir ou bien encore rouge.

Dans son sac à main, elle mit le petit présent qu’elle avait acheté pour Graham pour la forme (ça se faisait d’offrir un truc à son cavalier) et celui qu’elle devait faire suite au principe du père Noël secret. Elle était tombée sur Opaline Montgomery, l’avantage avec elle c’était que tout le monde la connaissait, ça avait été assez simple de rassembler des informations pour lui trouver un cadeau.

Comme ils étaient dans des maisons différentes, Erin retrouva son cavalier dans le hall. Elle s’approcha de lui sans vraiment sourire mais la mine qu’elle arborait était chez elle l’équivalent d’un air affable : « Salut Graham ! » Elle l’avait facilement reconnu malgré son masque tout simplement parce qu’elle lui avait demandé comment il serait, histoire de ne pas se tromper : elle détestait avoir l’air idiote. « J’espère que tu es prêt ! Je suis sûre que tout Poudlard attend son Mister. » Elle, elle était probablement bien moins attendue...

{Robe de Erin : https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/originals/92/34/bf/9234bf065a6569b03236cec7eaaf181a.jpg
Masque : https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/originals/7f/97/ac/7f97ac12f63734957923e7e7ec765b61.jpg }


Nymeria. ♕ gif de Giphy ♕ 539 mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 647
Âge : 13 ans (12/07/1999)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Faris

MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2012 ¤   Ven 7 Juil - 11:05

Jamais ô grand jamais Graham n'avait envisagé d'aller au bal de Noël durant ses années à Poudlard et pour cause, il n'était pas un danseur. À sa toute première année il avait réussi à esquiver en rentrant chez lui pour Noël. L'an passé il était resté à Poudlard, mais cette fois la grippe avait eu raison de lui, mais cette année malheureusement esquiver s'était avéré bien plus difficile que prévu. La raison principal, résultat d'un sondage lancé par les auteurs du Hibou Bavard, le journal de l'école, était qu'il avait été élu Mister Poudlard 2012 et donc beaucoup de demoiselles s'étaient dirigées vers lui en espérant pouvoir aller au bal en sa compagnie. Si lui qui avait manqué pendant un moment d'ami, ne se plaignait pas d'être souvent entouré, il aurait préféré l'être de personnes en qui il avait réellement confiance et pour le moment cela n'était pas vraiment le cas. Cet excès de popularité provoqué par le sondage le rendait indifférent, il avait même bien plus de difficulté maintenant à voir Louis par exemple.

Puis finalement, tel un rayon de soleil venant percer les nuages, habillée des couleurs verte et argent de sa maison, Erin Hazzard était venue proposer au garçon de l'accompagner au bal. Pour lui il s'agissait d'une aubaine. Elle n'était pas du genre à vouloir aller au bal avec lui juste parce qu'il avait été élu Mister Poudlard, mais elle cherchait simplement à y aller avec un ami et depuis qu'ils avaient pas mal discuter après la rentrée scolaire, Graham trouvait qu'ils pouvaient se considérer ainsi. Alors il avait accepté avec grand plaisir pensant finalement que la plus difficile des épreuves était passée, mais ce n'était sans compter devoir trouver sa tenue. Graham dut ainsi se résoudre à envoyer un hibou à sa mère pour qu'elle l'aide et cette dernière s'était sans surprise emportée. Elle avait demandé dans sa réponse que Graham lui présente ab-so-lu-ment sa nouvelle petite amie et il dut le répéter une dizaine de fois dans les courriers suivants qu'il n'y avait qu'avec une amie, le tout souligné trois fois et écrit en majuscule. Finalement, elle lui avait envoyé une tenue de soirée sorcier noir avec un noeud papillon de la même couleur et une chemise blanche. Au moins elle n'avait pas été farfelue dans son choix de tenue. Etait joint au colis, un masque rouge cerclé de doré qu'il attacherait à son visage d'un élastique. Des couleurs qu'elle avait choisies en l'honneur de la maison de son fils.

Si dans son dortoir deux de ses camarades étaient en train de se plaindre du ridicule du bal, les trois autres, dont faisait parti Graham, étaient occupés à se préparer et ne prêtaient pas attention à ce qu'ils disaient. Ils étaient sans doute amer parce que justement ils n'avaient pas trouvé de cavalière. Graham ajusta son noeud papillon et avant de quitter le dortoir, revêtit son masque. Dans la salle commune ils étaient nombreux à se diriger vers le bal seuls quelques élèves et bien souvent des premières années, restaient devant le feu, d'un côté content d'avoir la salle commune pour eux. Avant de partir, il veilla bien à avoir emporté le cadeau de Candys qu'il devait lui offrir, puis rassuré, il descendit les nombreux escaliers qui séparaient la tour des Gryffondors de la Grande Salle.

C'est dans le hall que Graham se mit à la recherche d'Erin. Ils s'étaient donnés rendez vous là bas. Pour se retrouver, bien évidemment ils s'étaient décrits leur tenue, mais Graham n'aurait jamais imaginé qu'Erin puisse être aussi ravissante et le masque qu'elle portait était très joli. « Salut ! Clama-t-il en levant la main. Tu vas bien ? » Contrairement à lui elle n'était pas la plus souriante qu'il soit, mais jusqu'ici la seule fois où il l'avait vu vraiment s'animer c'était lorsqu'ils s'étaient rencontrés et qu'ils avaient parlé de cartes de chocogrenouille. Puis, depuis ce qui était arrivé avec la menace, il comprenait très bien qu'elle soit moins souriante. Elle lui fit alors remarquer son statut de Mister Poudlard et il grimaça, il l'avait presque oublié. « Oh me parle pas de ça, tant qu'ils ne me demandent pas de danser devant tout le monde ça me va. » dit-il. Il avait vraiment été flatté par ce titre même s'il ne pensait pas particulièrement le mériter, surtout qu'il était encore jeune. « Bon allez on y va ? » lança-t-il subitement pour changer de sujet. Il tendit son bras à Erin pour qu'elle puisse passer le sien autours et il se dirigea vers les portes de la Grande Salle.

L'intérieur était somptueux. Les tables avaient été déplacées sur les côtés et remplacés par de petites tables un peu partout dans la salle libérant quand même un espace pour les danseurs. Une musique de bal était jouée pour mettre dans l'ambiance et sur les grandes tables, un buffet avait été préparé. « On va se régaler ! » s'exclama Graham dont l'appétit avait été aiguisé par les mets délicieux qui s'offraient à ses yeux. « Au fait, t'es déjà venue au bal ? » demanda-t-il. Comme elle était plus âgée qu'elle d'un an, elle avait sans doute déjà eu l'occasion d'y participer puis c'était plus un truc de fille que d'aller au bal. Il lui fit un signe pour lui proposer de s'installer à une table : « Je me demande quand est ce qu'on va devoir offrir nos cadeaux. T'as eu qui toi d'ailleurs ? » Il sortit de sa poche le paquet enveloppé de papier vert émeraude agrémenté d'une étiquette au nom de Candys. Il regarda autours de la salle, mais n'y trouvait pas encore la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Poufsouffle

Parchemins : 223
Âge : 15 ans { 24/02/1998 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2012 ¤   Sam 8 Juil - 22:23

Tempérance était toute excitée de se rendre au bal de Noël cette année surtout qu'avec son expérience de mort imminente au cours du match de Quidditch contre Gryffondor, rien n'avait été moins sûr que sa survie jusqu'à cette date fatidique. Les semaines précédent cet événement avaient ainsi rimé avec feuilletage de magazines en quête de la robe et du masque idéaux, discussions animées avec ses camarades pour obtenir des avis et des ragots - on ne se refait pas -, ce qui n'avait fait que renforcer son impatience. Les temps étaient sacrément sombres dernièrement, mais de son point de vue, une soirée magique durant la période des fêtes ne pourrait que leur faire du bien. D'autant plus que cette année, comme l'année précédente, elle se rendrait au bal avec Julian.

Un miracle - de Noël ? - avait fait qu'elle n'avait pas mutilé les pieds de son cavalier jusqu'au point de non retour l'année d'avant, et qu'au contraire, ils avaient même passé une très bonne soirée. Cependant, elle n'avait pas été certaine que ce serait suffisant pour que son ami l'invite au bal à nouveau. Après tout, il devait en avoir des prétendantes - même si elle ne doutait pas qu'il clamerait haut et fort qu'il était trop dangereux pour ses pairs et qu'aucune fille saine d'esprit ne serait à ses trousses eh ben justement... N'empêche qu'elle, elle avait bien envie de retourner au bal avec lui. Même si - et peut-être d'autant plus parce que - dernièrement, Julian passait beaucoup de son temps avec son petit copain Derek venu tout droit des Etats-Unis pour le retrouver. Bien que toujours prête à voir le meilleur chez autrui, l'Irlandaise n'était pas certaine d'être aussi fan du Serpentard que l'était Julian. Cela étant, ce n'était pas avec Derek que Julian se rendrait au bal de Noël, mais bien avec elle try again, Derek.

Vêtue de la robe bleue qu'elle avait sélectionnée pour l'occasion - aux couleurs de Serdaigle, qui plus est ! -, la jeune fille se jaugea du regard dans le miroir du dortoir des Poufsouffles de quatrième année. Son chignon lâche devrait la protéger de la fournaise que pourrait engendrer une masse capillaire trop importante tout en restant suffisamment sophistiqué pour l'événement. Au vu de la couleur assez voyante de sa robe, la blonde avait opté pour un masque noir, plutôt sobre. Alors qu'elle se dirigeait d'un air pensif vers les escaliers menant à la salle commune, elle s'immobilisa brutalement, provoquant un carambolage qui ne plut que moyennement aux deux camarades de dortoir qui lui étaient rentrées dedans. « Pardon, pardon ! J'avais oublié un petit truc... » s'excusa-t-elle avec la spontanéité de quelqu'un qui en avait l'habitude - ce n'était ni ses premières, ni ses dernières excuses. Farfouillant dans ses affaires, elle extirpa le cadeau de Gemma de sa valise, et le rangea précautionneusement dans sa pochette. C'est qu'ils avaient une tradition supplémentaire à respecter cette année, et Tempérance ne comptait pas être celle qui dérogerait à la règle. C'était une fête, pardi !

Fin prête - jusqu'à preuve du contraire -, la jeune Irlandaise reprit sa route vers la salle commune, où elle croisa ses deux camarades qui lui sourirent gracieusement. Plus de peur que de mal: aucune robe n'avait visiblement été blessée durant l'incident. Elle ne mit pas bien longtemps à atteindre le Grand Hall, dont les Poufsouffles étaient finalement assez proches. Helga avait pensé à tout. Elle aperçut Erin, à qui elle adressa un signe de la main enjoué mais qu'elle décida de laisser tranquille pour l'instant - son amie venait en effet d'être rejointe par nul autre que Mister Poudlard en personne: Graham Bishop, un Gryffondor d'un an leur cadet. Se promettant de retrouver son amie plus tard pour la complimenter sur sa tenue, Tempérance détourna les yeux en quête de son propre cavalier. Mais pas de Julian en vue. Était-elle parvenue à arriver en avance ? Ce serait bien une première: elle était la reine des imprévus et des perturbations de dernier moment. Mais s'étant préparée pour l'occasion largement à l'avance, elle s'était - pour une fois - débrouillée pour être dans les temps. Bon. Ce n'était quand même pas très drôle d'arriver la première: c'était même plutôt ennuyeux, non ? Prenant son mal en patience, la blonde s'adossa à un pilier et observa avidement ses camarades. Qu'on ne s'en fasse pas pour elle: pour l'instant, elle en prenait plein les yeux et ça lui suffisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serdaigle

Parchemins : 101
Âge : 16 ans
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Alan, Quentin & Jason

MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2012 ¤   Lun 10 Juil - 18:49

Julian était tout nerveux et excité de se rendre au bal de Noël. Pire que ça : il angoissait. Comme l'an passé, le bal aurait lieu dans la grande salle et comme l'an passé, il s'y rendait avec Tempérance. Hormis ça, rien n'aurait su être plus différent. D'abord le bal était masqué, ce qui ne changeait pas véritablement la donne, hormis le fait qu'il fallait en plus trouver un masque assorti à son costume. Ensuite, cette année Julian savait – et ce n'était pas quelque chose qu'on oubliait aisément – que quelqu'un de malintentionné pouvait le contrôler à distance et faire ce qu'il voulait de lui. Comme depuis qu'il l'avait appris, Julian redoutait les endroits très fréquentés, de surcroit ceux où tout Poudlard se réunissait, comme la Grande salle les soirs de fêtes, par exemple. La seule précaution qu'il pouvait prendre était de laisser sa propre baguette magique au dortoir, loin de ses mains de sorcier à la garde unique et prudente de son ami Cole, ce qu'il avait fait. Il était vrai qu'hormis ça, rien ne l'empêchait dans la soirée de se jeter sur McGonagall et de l'assommer violement à coup de carafe en verre. Mais vivre, c'était aussi parier sur le fait que peut être, tout irait bien.

Pour ça, il pouvait aussi compter sur son meilleur ami Derek, qui ne le quitterait pas des yeux de la nuit. L'Américain était aussi une des choses qui avait changé dans la vie de Julian Farrow depuis l'an passé. Son meilleur ami l'avait rejoint à Poudlard en début d'année scolaire, pour le plus grand bonheur du Serdaigle : Derek lui avait beaucoup manqué à Poudlard.
Dernier point et non des moindres : Tempérance la terreur de Poufsouffle. Si l'an passé effectivement Julian et Tempérance était allés au bal ensemble, leur relation n'aurait pas pu être plus différente depuis. Noël dernier, la Poufsouffle et le Serdaigle ne se connaissaient pour ainsi dire pas du tout. Julian avait honteusement choisi la fille qui lui semblait la plus sympathique parmi ses pairs et qui au passage, n'était pas trop moche à regarder. Qui plus est, Tempérance avait vraiment tapé dans l'œil de Julian dès son premier jour, elle était solaire, comme il se plaisait à dire, ce qui coïncidait parfaitement avec son tempérament lunaire.
Le charme avait agit, pour Julian tout du moins. Depuis, les deux sorciers ne se quittaient plus et étaient devenus de vrais amis. Tempérance avait rapidement su devenir indispensable à Julian et même la présence de Derek ne pouvait occulter celle de la Poufsouffle.
Cette année encore, il l'avait invitée à danser avec lui et contre toute attente, elle avait dit oui.

Julian avait enfilé une chemise à motifs, qui lui avait tapé dans l'œil à Traverse. Avec une veste sombre, elle devrait faire l'affaire. Pas de cravate, ni de nœud papillon ce soir, avec le masque, ça allait faire trop. Julian était en tension, nerveux comme jamais, ce qui lui ressemblait peu, hormis depuis qu'il était à Poudlard. Ce que le Serdaigle redoutait surtout, c'était Tempérance. L'envie de la voir était si forte qu'il doutait être capable de faire tout bien comme il fallait. Il parlait de cette soirée depuis des semaines avec Derek, quitte à parfois laisser la sorcière passer après le Serpentard. Il voulait que tout soit parfait, le sorcier avait enfin pris une décision, une décision importante pour lui et Tempérance allait être la première à l'apprendre. Il voulait qu'elle soit la première parce que cette décision la toucherait certainement en premier et que Julian ne voulait plus laisser la peur guider ses choix. Il était un Thunderbird d'Ilvermorny, un aventurier, un vrai et ce soir, il allait devoir laisser le calme olympien des Serdaigle au vestiaire pour montrer qu'il était plus que ça.

Quittant son dortoir avec un groupe de Serdaigle qui allaient au bal entre eux, Julian se surpris à les suivre machinalement tout en pensant au déroulement de la soirée. Ce n'est qu'après plusieurs minutes de marche qu'il se rendit compte que ses compatriotes étaient aussi vifs et rapides qu'on troupeau de Veracrasses saoulés au Whisky pur feu. Il enfila son masque qu'il avait choisi de la même couleur que sa veste et courut à vive allure vers la grande salle. Il était en retard. La salle commune de Serdaigle était la plus éloignée de la salle de bal, il pria pour que Tempérance soit indulgente.

Puis il la vit. Là, près de la porte de la Grande salle, portant une robe bleu à tomber par terre, ses cheveux blonds relevés en chignon : elle était radieuse. Il la reconnut à peine en fait, mais à ses yeux, aucune fille à Poudlard n'aurait pu être plus belle. Puis quand ses yeux se posaient sur lui, aucun autre ne lui faisaient le même effet même ceux de Derek. Julian s'approcha d'elle et en perdit littéralement son langage.

- Pouah, pffff, Tempé'... Bon, désolé pour le retard, déjà, et... bonne soirée hein, je vais te laisser...

Il lui adressa un sourire moitié-amusé, moitié-admiratif et la balaya d'un regard lent de haut en bas, les sourcils haussés, qui voulait dire "c'est bon, vu comment t'es canon, inutile d'espérer que je m'affiche à côté de toi, je vais faire tâche".

- T'es... whaou. T'es à tomber, tu es magnifiq... Tu es parfaite.

Julian planta ses yeux dans ceux de son amie, véritablement sincère dans ses paroles. Elle n'aurait pas pu le surprendre plus. Tempérance était déjà une fille incroyablement jolie en uniforme, mais la voir en robe de soirée lui coupait carrément les jambes : il ne s'y attendait pas. Il s'était attendu à tout, sauf à l'idée de Tempérance dans une robe de soirée. Ça se tenait à la réflexion, quelqu'un de normalement constitué aurait évité de se pointer au bal de Noël en pyjama.

Le sorcier reprit un peu de contenance, et plongea sa main dans sa poche de pantalon. Il la plongea un peu, puis beaucoup, presque jusqu'à faire disparaître son coude à l'intérieur. Julian avait jeté un sortilège d'extension à sa poche, histoire d'avoir les mains libres pour le reste de la soirée et ne pas être encombré inutilement. Il n'avait certes pas pris sa baguette magique, mais on pouvait quand même y trouver le cadeau qu'il avait fait à un élève de Poudlard (qu'il n'avait d'ailleurs pas choisi, c'était un tirage au sort), une surprise pour la fin de la soirée et enfin, une rose rouge presque éclose qu'il tendit sans attendre à Tempérance. Il trouvait presque impoli de se pointer à un bal de Noël sans offrir de rose à sa cavalière. Et lui, il préférait les fleurs entières et fraiches.

- Tiens, c'est pour toi.

(1110)



«Ravenclaws prize wit, learning, and wisdom. It's an ethos etched into founder Rowena Ravenclaw diadem: 'wit beyond measure is man's greatest treasure'»

Le plus tourmenté 2017

Julian Farrow

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Poufsouffle

Parchemins : 531
Âge : 12 ans (27/07/2000)
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan

MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2012 ¤   Lun 10 Juil - 23:21

Prudence était allée au bal de Noël seule. Enfin, techniquement, elle était accompagnée d’Alan et de Magnus, mais comme les deux cousins étaient toujours en froid, l’ambiance s’annonçait si lourde (« Prudence, dis à Carmichael de ne pas empiéter sur mon espace vital, tu seras bien mignonne… » « Ah ouais ? Ben Prudence, t’as qu’à dire à l’autre bouffeur de cailloux que si c’est ma vue qui ne lui revient pas, il n’a qu’à aller rejoindre ses amis… Ah non, attends, il n’en a pas !) que la jeune fille avait déjà prévu de leur fausser compagnie à la première occasion. A moins qu’elle ne se décidât enfin à les enfermer dans un même placard à balais jusqu’à ce qu’ils daignent faire la paix. La Poufsouffle était prête à tout pour voir cette guerre froide s’achever, même si ce tout signifiait pousser les deux garçons à s’allier contre elle. Elle espérait néanmoins que les délices du Christmas Pudding lui éviteraient d’en arriver à de telles extrémités (« Et maintenant, laissez l’esprit de Noël vous envahir et partagez la maison en pain d’épices en signe de l’amitié retrouvée ! »).

C’est donc flanquée de ses deux acolytes – et avec le sentiment latent d’être un ambassadeur envoyé en mission auprès de deux nations particulièrement belliqueuses – que Prudence se fraya un chemin au milieu de la foule des élèves qui se pressait autour des portes de la Grande Salle (« Pardon, pardon, s’cusez… C’est bien par là le buffet ? Pardon… Oups, c’est votre traîne, que j’écrase ? »). Comme l’année précédente, la jeune fille n’avait pas fait de gros efforts de toilette un petit coup sur le museau trois fois par semaine, c’est largement suffisant : l’eau, ce n’est pas sain ! : elle n’avait pas de cavalier, et aucun plan de séduction pour la soirée, si bien qu’elle ne voyait pas bien l’intérêt de se mettre sur son tralala. Elle avait néanmoins renoncé à se présenter au bal vêtue de son seul uniforme – le professeur McGonagall aurait été capable de la renvoyer au dortoir (« Ceci n’est pas une tenue appropriée, Miss Faraday ! » « Mais mémé Professeur, c’est mon uniforme ! » « Vingt points en moins pour Poufsouffle, petite effrontée ! ») – et avait consenti à sortir de sa malle la robe rose qu’elle avait été obligée de porter, l’été dernier, lors du mariage d’une vague cousine de son père, et dans laquelle elle ressemblait, de son propre point de vue, à un chou à la crème de fin de fournée. Un chou à la crème était d’ailleurs précisément ce qui avait malencontreusement atterri sur le devant de la robe, durant le dîner du mariage, ce qui lui avait valu de passer le reste de la soirée une main plaquée sur le tissu pour dissimuler la tache aux yeux du monde. Pratique, pour danser.

Fort heureusement, un employé de pressing zelé avait eu raison de la trace de gras, de sorte que Prudence ne dépareillait pas au milieu de ses camarades, dont les tenues étaient, pour beaucoup, nettement plus extravagantes – et donc plus visibles - que la sienne.
- N’empêche, marmonna-t-elle, à l’intention de celui des cousins qui voudrait bien répondre (elle n’était toujours pas parvenue à déterminer si elle avait le droit de s’adresser explicitement à l’un devant l’autre, ce qui compliquait son quotidien), C’est clairement plus facile pour les garçons que pour les filles, cette histoire de tenue de soirée… J’veux dire, vous avez quand même carrément l’air moins déguisés que nous… Précisa-t-elle, en lançant un coup d’œil amer à l’habit, d’une sobriété élégante, d’un Serpentard qui passait à proximité. Elle poussa un soupir à fendre l’âme, et noua son loup noir autour de sa tête avant d’entrer dans la Grande Salle.
- Voilà, maintenant, je ressemble à un chou à la crème qui se prend pour Zorro… Le buffet a intérêt à être bon…

[651 mots]

Robe : http://litbimg7.rightinthebox.com/images/240x312/201604/zevaza1460623655517.jpg
Masque : http://www.en-fete.com/Donnees_Client/Images/Produit/5008.jpg




     

Meilleure Poufsouffle 2017

Prudence Faraday

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 577
Âge : 17 ans [février 1995]
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2012 ¤   Mar 11 Juil - 18:56

Bal 2012

Feat. Daryl


C’était le tout dernier bal d’Opaline. C’était peut-être pour ça qu’elle avait choisi une robe noire aux reflets bleus. Au-delà du fait que cela faisait plus sobre et plus sérieux que ce qu’elle avait parfois pu porter, signe qu’elle passait vers l’âge adulte (même si elle avait presque toujours choisi des robes longues), elle n’avait pas totalement le cœur à la fête. Le dernier noël en ces lieux avait un « je ne sais quoi » de mélancolique. Elle était pourtant heureuse d’y retrouver son petit ami, Daryl, ainsi que Mina, et tous ses autres amis… mais ce n’était pas la joie innocente qui l’avait animée les autres années.

La Gryffondor mit son loup, noir lui aussi, dont les cordons se fondaient dans ses cheveux bruns une fois attachés. Ensuite, elle attrapa le cadeau qu’elle avait prévu pour la petite Anandita de Serpentard qui n’est pas si petite que ça d’ailleurs. Elle lui avait pris un accessoire pour les cheveux, ayant remarqué à Sterne qu’elle les avait longs et beaux. L’avantage de faire autant d’activité que la Gryffondor, c’était qu’elle connaissait plein de monde, elle n’avait donc pas été prise au dépourvu lorsque le nom de la personne à qui elle devait faire un cadeau était tombé. Cela dit, ça restait compliqué de trouver un cadeau, déjà que chaque année elle avait du mal à trouver quelque chose d’original et de sympa pour son petit ami ! Il faut dire qu’elle pouvait difficilement faire mieux que lorsqu’elle lui avait offert un balai (mais bon, à l’époque, c’était aussi pour lui rendre service).

Pour Daryl, elle avait pris des places pour un match de Quidditch. A défaut d’être une originalité folle, elle savait que ça lui plairait forcément, et comme ils auraient quitté Poudlard à ce moment là, ce serait l’occasion pour eux de se faire un rendez-vous en amoureux. Line ne doutait pas d’être occupée une fois qu’elle serait sortie de l’école, elle avait même prévu de monter sa boîte d’équipement sportif ! Il existait une forte concurrence mais elle pensait pouvoir se faire une place grâce à son nom et à ses relations, et puis… le marché avait besoin d’un regard jeune. De toute façon, elle allait se lancer, et si ça ne marchait pas, tant pis ! Opaline n’était pas de ceux qui reculaient face aux difficultés.

Cadeaux dans sa pochette, elle retrouva son petit ami dans le hall. Même avec un masque, elle savait parfaitement le reconnaître, après tout, ils étaient ensemble depuis quelques temps et se connaissaient depuis bien plus encore. « Bonsoir mon beau monsieur ! » Dit-elle en souriant, s’approchant du Serdaigle avec un sourire sur ses lèvres carmins. Une fois proche de lui, elle lui prit la main et son regard fit le tour du hall. Ils étaient en septième année alors beaucoup d’élèves lui paraissait… jeunes. Innocents. Tout petits. « On a été comme ça nous aussi. » Dit-elle en désignant des premières années qui entraient avec enthousiasme dans la salle de bal. Cette idée la fit sourire. Elle balaya de nouveau la salle des yeux mais cette fois dans l’espoir de repérer la chevelure rousse de Mina. Elle espérait qu’elle avait réussi à se préparer… La confiance règne!

{Robe de Line : http://xdesktopwallpapers.com/wp-content/uploads/2011/01/Nina-Dobrev-as-Elena-in-Vampire-Diaries.jpg}

Nymeria. ♕ gif de Tumblr (misskathgif) ♕ 537 mots.


Miss Poudlard 2012

Opaline Montgomery • Gryffondor


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Poufsouffle

Parchemins : 182
Âge : 14 ans (14 mars)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2012 ¤   Mer 12 Juil - 11:15

Bal 2012

Feat. Heather


Comme à son habitude, Lucas avait choisi pour le bal une tenue sobre qui correspondait à son caractère réservé. Son costume était noir, avec une chemise blanche, et la cape qu’il portait par dessus était noire sur le dessus mais avec une doublure bleue foncé à l’intérieur que l’on pouvait apercevoir quand il bougeait. Il avait mis une cravate de la même couleur pour que ça ne jure pas et avait aussi choisi son masque en fonction de ça. Ainsi paré, il était plus ou moins aux couleurs de Serdaigle. Cela aurait pu paraître étrange pour un Poufsouffle si celui-ci n’allait pas au ba avec une jeune fille de la maison des aigles et n’avait pas, en plus, une mère issue de cette maison. C’était d’ailleurs Roze Montgomery-Maiden, mère de Lucas, qui avait choisi sa tenue, Lucas se contentant de dire quand quelque chose ne lui plaisait pas (il fallait se méfier avec les femmes de sa famille en général et avec sa mère en particuliers…). Il ne savait pas trop où la directrice voulait en venir avec ces histoires de masque et de père noël mystère, sûrement qu’elle essayait de mettre un peu de piquant à ce bal en mettant les élèves sur d’autres questions que La Menace et tout ce qu’elle représentait.

Avant de partir pour rejoindre sa cavalière, il prit le cadeau qu’il devait donner à Estefania, une première année de Gryffondor. Comme il en avait discuté avec Graham et que d’ailleurs après coup ils avaient bien compris son complice et lui que la demoiselle n’était pas trop trucs de filles (pas en apparence en tout cas), Lucas était resté sur son idée et lui avait pris une boite à musique magique : elle pouvait jouer voter musique préférée en la reconnaissant au toucher. Au pire, elle trouverait ça kitch, mais au moins ça faisait vraiment cadeau de noël et ça s’adaptait à la personne à qui on l’offrait.

Le jeune homme remonta ensuite de la salle commune des jaunes et noirs jusqu’au hall et il chercha sa cavalière. Malheureusement, il y avait déjà pas mal de monde alors il n’arrivait pas à la repérer. Peu à l’aise au milieu des foules, il se mit près des escaliers et se posta contre un pilier : soit Heather le trouverait la première (il lui avait dit à quoi ressemblerait son masque), soit il finirait par y avoir moins de monde dans le hall et ce serait lui qui irait vers elle. Dans les deux cas, ce serait forcément mieux que là. Car oui, Lucas n’était pas très patient en société, il préférait le calme de la bibliothèque à ce genre d’événement, mais il avait compris très jeune que ce n’était pas parce qu’il n’aimait pas ça qu’il pouvait y échapper. En fait d’après sa mère, il devait même s’y rendre, comme si c’était une forme d’obligation morale ou familiale. Familiale peut-être, après tout, le reste de sa famille (Candys, Noé, Psychée et Opaline) s’y rendaient, il serait un peu ridicule s’il était le seul à rentrer chez lui avant le bal pour les vacances…

Soupirant malgré tout à la vision de la marée humaine devant lui, il espéra que Heather pointerait le bout de son masque rapidement.

{Masque de Lucas : http://www.auxfeuxdelafete.com/admin/wp-content/uploads/2016/12/img-0604-180x240.jpg }

Nymeria. ♕ gif de Tumblr ♕ 539 mots.


«Il existe trois types de gens que personne ne comprend : les génies, les fous et ceux qui marmonnent dans leur barbe.
Heureusement je n'ai pas de barbe.»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Poufsouffle

Parchemins : 734
Âge : 12 ans [10/05/2000]
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Julian, Quentin & Jason

MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2012 ¤   Jeu 13 Juil - 16:04

Qu'on ne s'y trompe pas, Alan et Magnus se faisaient la guerre plus par pure habitude que pour une vraie raison concrète et logique. Alan en avait même marre, il devait redoubler d'efforts pour se mettre au niveau de son cousin qui parfois – il fallait bien l'avouer – arrivait encore à le surprendre : et ce n'était pas toujours facile. La plupart du temps d'ailleurs, les deux irlandais de Galway ne se chiffonnaient qu'en public : dans leur dortoir, ils se parlaient tout à fait normalement. Pour Alan, c'était surtout un bon moyen de faire payer à Prudence son soudain besoin viral de présence féminine. A Galway, toute leur enfance, les deux compères se suffisaient l'un à l'autre et voilà qu'arrivés à Poudlard Prudence avait soudain un attrait pour la jupe de l'uniforme scolaire comme l'aurait eu un enfant pour la Chocogrenouille dans une confiserie. On n'en avait pas besoin, jusqu'à les voir fourmiller tout autour de vous. Ridicule.
Alan lui, ne s'était pas levé un matin et c'était dit : "Tiens aujourd'hui je vais oublier mes amis et rester collé à tous mes copains garçons du dortoir, youhou ! ". Non l'amitié c'est pour la vie, peu importe ce qui arrive.
Alors, naturellement, Alan testait avec perfidie mon précieux la fidélité de son amie. Il restait en 'froid' relatif avec Magnus pour savoir de quel côté le cœur de la sorcière penchait, vers lui, ou vers son cousin. Pour l'instant, le sorcier n'arrivait pas à se faire une idée, Prue refusait toujours catégoriquement de prendre position dans ce débat puéril. Il attendrait encore un peu s'il fallait, histoire d'être fixé.

Paradoxalement, la non-prise de position de Prudence était appréciable : certes elle était depuis toujours l'amie d'Alan, son second, sa moitié et son binôme, et devait donc le choisir lui, mais le Poufsouffle aurait été bien en peine de dire si un "C'est bon Alan, je te choisis toi. C'est toi mon ami et pas Magnus." lui aurait fait plaisir ou non. Le choisir lui et pas Magnus, ça revenait à rejeter une partie de lui.
Alors que ne pas prendre partie, curieusement, ça relevait à choisir Alan et une partie de lui qu'il n'aurait jamais pu se résoudre à perdre. Il ne voulait pas laisser Magnus de côté, et que Prue ne veuille pas choisir était la preuve indéniable que tout ce qui comptait pour Alan – notamment son cousin – comptait aussi pour Prudence. Seuls les vrais amis étaient comme ça.

- Tu trouves qu'on a pas l'air déguisé toi, avec nos cravates noires sur chemise blanche ? De vrais pingouins oui. Ne manque que l'attaché-case et on peut partir au bureau.

Alan leva les yeux au ciel. Pas parce qu'il n'aimait pas les bals, bien au contraire, mais parce que Magnus était là et que c'était le code : quand ils étaient l'un avec l'autre, interdiction de sourire et d'afficher un quelconque signe de bonheur. Morosité oblige souffre Prudence, souffre.

- Toi au moins tu es jolie, en couleur.

Ne nous y trompons pas, sous ce visage de rabat-joie se cachait bien un sorcier qui faisait un compliment. Pas question de l'avouer mais Prudence était vraiment la plus belle du bal indépendamment du fait qu'il n'avait encore vu personne. Les robes ça lui allait vraiment bien. Il ne pouvait cependant pas être adorable, Alan n'avait pas encore digéré l'excursion dans la forêt interdite avait un rôle à tenir. Surtout qu'à quoi bon être gentil si c'était pour voir débarquer Viska dans 3 minutes pour lui piquer son âme sœur Prue pour la soirée ? Les efforts, c'était à double-sens, humpf.

(601)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serpentard

Parchemins : 198
Âge : 14 ans
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2012 ¤   Dim 16 Juil - 11:03

Bal 2012

Feat. Graham


« Oui, ça va ! J’ai toujours eu un faible pour ce genre d’occasion, on ne peut pas mettre de robes aussi habillées au quotidien ! Et toi, ça va ? » Pur retour de politesse, même si elle avait senti Graham un peu plus nerveux depuis son élection, il était bien plus joyeux par nature qu’elle. Ce n’était pas difficile vu le caractère sombre et un brin torturé de la demoiselle. Métissée penchant quand même bien plus du côté de sa mère, elle essuyait des moqueries depuis sa tendre enfance, des langues de vipères bien pire que tout ce qu’elle avait rencontré à Serpentard qui sous-entendaient qu’elle n’était pas la fille de son père… cela l’avait rendu misanthrope très tôt, puis s’était ajouté ce qui arrivé l’année précédente à Poudlard, entre l’ostracisation des Serpentards dont elle faisait parti et l’horrible vérité sur la manipulation de La Menace. Paradoxalement, cela l’avait poussé à se rapprocher de ses quelques amis (Tempérance, Candys...) et des personnalités positives rencontrées au fil de sa scolarité sorcière (comme Graham), car ce n’était pas quelque chose qu’elle réussissait à affronter seule, un sentiment injustifié de culpabilité s’ajoutant à celui de rejet.

Toutefois, si elle n’avait pas vécu toutes ces expériences les unes à la suite des autres, Erin aurait pu plus souvent montré une autre facette d’elle, celle plus joyeuse et innocente qui aimait les beaux vêtements et collectionner les cartes de chocogrenouille ! Car elle n’était pas une fillette si triste à l’origine, elle pouvait même être assez agréable à fréquenter, mais elle avait joué de malchance : quand elle avait enfin dépassé son complexe physique et décrété que ses camarades de primaire et leurs parents étaient des idiots, c’était à Poudlard qu’elle s’était retrouvé à l’écart. Pour une raison moins abstraite… elle était effectivement dans une maison de mages noirs (mais pas que, hein, faudrait pas l’oublier ça!), et elle avait vraiment participé contre son gré à la mise à sac de la salle commune l’an dernier… C’était moins facile de se dire que les autres étaient des idiots de l’éviter dans ces circonstances, même si elle avait failli mourir de froid à cause d’une mauvaise blague un an auparavant.

« Ne t’en fais pas, je crois qu’à part les préfets, personne n’est ‘obligé’ de danser. » Miss et Mister Poudlard n’était, après tout, qu’une initiative du journal de l’école, pas quelque chose d’organisé par la direction. Aucun rapport avec le bal donc, même si elle savait bien que certaines filles n’avaient pas compris pourquoi Graham y allait avec elle. Erin se disait qu’elles étaient bien bêtes, la plupart ne devait même pas connaître le Gryffondor… Le principe du bal, ce n’était pas de faire la fête avec de parfaits inconnus, enfin, ça pouvait, mais la plupart des couples au bal – en dehors des amoureux qui venaient logiquement ensemble – étaient des amis, des camarades de classe, bref, des gens qui se connaissaient vraiment quoi ! Et Graham était ami avec elle (même si leur relation d’amitié était surtout basé sur le hasard de leur rencontre) et il était aussi ami avec son cousin Louis.  Elle était loin d’être une anonyme pour lui contrairement à plusieurs de ses soupirantes superficielles.

Elle prit le bras de Graham, laissant de côté ses pensées assez négatives sur le genre humain en général, et ils entrèrent dans la Grande Salle superbement décorée, comme toujours pour le bal. Elle ne releva pas la mention de la nourriture, il n’y avait pas un seul repas de sa scolarité à Poudlard qu’elle n’ait pas aimé. En revanche, elle répondit pour ce qui était de ses expériences antérieures. « Je viens tous les ans, l’année dernière c’était avec Noé, le frère de Candys. Mais cette année, il y va avec quelqu’un d’autre, je ne sais pas trop qui… tout bien réfléchi, je crois que je ne sais même pas avec qui Candys vient alors qu’elle va ouvrir le bal. » Comme tous les préfets. Erin laissa d’ailleurs son regard aller vers les personnes déjà présentes. La plupart des préfets étaient déjà là pas le choix, ils ouvrent le bal, mais par contre ils sont masqués !, et Erin aperçut aussi Tempérance avec qui elle avait échangé un signe quelques instants auparavant.

« Opaline Montgomery, pour une fois j’ai eu de la chance, c’était sûrement un des noms les plus faciles, tout le monde la connaît ! » Elle réfléchit quelques instants pour l’échange de cadeaux, elle supposait qu’ils auraient des consignes un peu plus tard. On leur avait juste demandé de l’apporter au bal. « Je pense que ce sera vers la fin de la fête, peut-être avec un sortilège, ce serait bien le genre de Poudlard de préparer un truc un peu spectaculaire. Tu as eu qui toi comme nom ? » S’enquérit-elle tandis qu’elle accompagnait Graham près du buffet, de toute façon, ils allaient sûrement rester dans ce coin là une partie de la soirée.

Nymeria. ♕ gif de Giphy ♕ 825 mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2012 ¤   

Revenir en haut Aller en bas
 
¤ Bal de Noël 2012 ¤
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» XHP saison 2011-2012
» Le konkour' : Da Rulz et Da thèmes 2012
» Boston 2012
» LNH : quatre divisions dès 2012-13?
» Que faire avec le choix 2012?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Pièces de vie :: La Grande Salle-
Sauter vers: