AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 ¤ Bal de Noël 2012 ¤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

avatar
Poufsouffle

Parchemins : 223
Âge : 15 ans { 24/02/1998 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2012 ¤   Dim 16 Juil - 21:22

Tempérance était arrivée plus tôt que Julian, aussi décida-t-elle sagement de prendre son mal en patience. Bien qu'il s'agisse d'un bal masqué, elle était presque sûre qu'elle saurait reconnaître le Serdaigle sans problème, à moins qu'il ne porta un masque englobant tout son visage, à la Massacre à la Tronçonneuse, mais dans cette éventualité-là, elle n'était pas certaine de vouloir passer la soirée avec lui. Elle était douce et délicate, elle n'était pas adepte des films d'horreur, et devenir la star de l'un d'entre eux - avant de finir découpée en lamelles dans une cave humide - l'intéressait encore moins. Faisant fi de ces pensées un brin glauque pour un soir de bal, la jeune fille promena son regard sur les élèves amassés près des portes de la Grande Salle. Son propre masque était noir et plutôt simple, aussi espérait-elle que Julian n'aurait pas de mal à l'identifier. Les choses auraient été un peu différentes si ça avait été l'année précédente, parce qu'alors ils ne se connaissaient pas si bien que ça. Mais elle considérait désormais l'Américain comme l'un de ses amis proches, aussi un simple masque ne devrait-il pas le dérouter.

Occupée à faire le top 3 de ses tenues préférées - "Oulalala mais qu'est-ce qu'elle porte celle-à ? Il y a de la place pour cacher 2-3 hippogriffes sous une robe pareille" et autres commentaires peu charitables se succédaient ainsi dans son esprit habituellement bienveillant -, elle ne vit pas tout de suite Julian faire son apparition. Une fois qu'elle le vit, en revanche, la blonde ouvrit des yeux ronds. C'était qu'il avait l'air sacrément essoufflé t'es gentil Julian tu vas t'éponger un peu aux toilettes et tu reviens, ça fait des flaques là c'est embêtant, ce qui fit esquisser un sourire à la jeune fille. Au moins ne l'avait-il pas abandonnée pour une péronnelle de sixième année aux airs et aux manières de duchesse (car s'il y avait bien une chose que Tempérance n'aurait jamais, c'était des manières dignes de ce nom, et elle en avait fait le deuil depuis bien longtemps. Elle pouvait faire autant d'efforts qu'elle le souhaitait - sa maladresse la rattrapait toujours).

Elle s'apprêtait à balayer ses excuses d'un revers de la main "Pas de souci ça m'arrive tout le temps. Je ne déconne pas, une fois j'ai raté mon rendez-vous chez l'ophtalmo parce que j'ai glissé dans ses toilettes et je me suis assommée sur le lavabo. La femme de ménage a fait une drôle de tête en me trouvant là j'te le dis !" lorsque le Serdaigle annonça qu'il devait la laisser. « Me... laisser ? » répéta-t-elle avec confusion, son petit cœur semblant bondir hors de sa poitrine. Loin d'elle l'idée qu'il puisse vouloir la complimenter en disant une chose pareille. Elle se voyait déjà abandonnée là, toute seule, sans même avoir passé les portes de la Grande Salle. Ah, des situations pathétiques elle en avait connues, mais là, ça serait le pompon ! Elle fut néanmoins extraite de sa spirale de panique par la voix de Julian, qui non seulement était toujours là, mais venait en plus de lui faire un compliment. Les deux neurones n'ayant pas quitté le navire après la séquence 'émotion' précédente furent en mesure d'établir une connexion, et elle prit à son tour la parole, un sourire radieux ayant retrouvé ses lèvres: « Oooh, merci Julian ! Toi par contre, tu as de sacrés auréoles ! Un peu de déo peut-être ? » Enchantée du compliment, elle se rapprocha du brun et se redressa pour pouvoir l'embrasser sur la joue. « Tu es très bien toi aussi. Et ne t'en fais pas pour le retard, je n'étais pas là depuis si longtemps que ça. En plus, les imprévus ça arrive ! » reprit-elle rapidement afin de garder contenance, bien que ses joues rosies trahirent son embarras.

« Hum... Julian ? » Le brun venait en effet de plonger le bras jusqu'au coude dans la poche de son pantalon. Niveau conventions sociales, ils étaient limite limite, là. Intriguée - le Serdaigle savait généralement se tenir, et même pour un individu un peu plus original, le comportement qu'elle observait actuellement aurait eu de quoi étonner -, Tempérance apprécia tout de même la qualité du sortilège d'extension que le brun avait visiblement jeté à sa poche. « T'as appris ce sort quand ? En sixième année ? Ça doit être tellement pratique ! » s'exclama-t-elle, admirative. Elle ouvrit des yeux ravis lorsque Julian réussit finalement à extraire une rose de sa poche. « Elle est superbe ! J'adore les roses, en plus... Tu veux bien jeter un sortilège d'extension à ma pochette, pour que je puisse la garder à l'abri ? » Elle lui adressa une grimace d'excuse: se connaissant, si elle ne la protégeait pas, la pauvre rose finirait écrabouillée avant même qu'ils n'aient atteint la Grande Salle.

[ 807 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 205
Âge : 16 ans >> 5 Octobre 1996
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2012 ¤   Mar 18 Juil - 16:05

Louis allait au bal une année de plus, et pas spécialement pour se goinfrer. Bon, un petit peu quand même, mais il devait qu’il avait, en la personne de Galadrielle, une cavalière ravissante. Comment il en était venu à demander sa belle aînée d’être sa cavalière, tout était très flou dans sa mémoire désormais. Toujours était qu’il l’avait fait et que le grand jour était arrivé. Il avait pris soin de partager la bonne nouvelle avec sa mère, qui aurait été plus que fâchée de ne pas savoir « une telle bonne nouvelle » et qui lui avait fait envoyer un tout nouveau costume, d’un noir de jais, avec, quand même, parce qu’elle estimait que son fils n’était pas « le commun des apprentis sorciers » des boutons de manchettes et une cravate assortis à la couleur de la robe de la demoiselle. Autant vous dire que c’était le genre de chose dont Louis se souciait comme de sa première séance d’escalade. Puis il y avait eu le coup du masque. Il était resté bête sur le coup, ne sachant pas trop quoi faire. Prendre la règle à la rigolade et venir avec un masque complètement à côté de la plaque ? Il avait été tenté. Mais il y avait Gala, et qu’il le veuille ou non, il ne pouvait pas lui infliger ça. Elle était belle, très belle, il se devait de l’avouer, et il ne voulait pas lui ficher la honte. Donc il avait cherché, dans son coin, puis ne trouvant rien, avait demandé à sa mère. Quand il l’avait reçu, il avait haussé un sourcil perplexe. Un masque en dentelle ? Sa mère le prenait-elle pour un idiot ? Jamais il ne porterait cela ! Plus il y regarda d’un peu plus près. Le masque était certes découpé comme de la dentelle mais il s’agissait en fait d’un masque en métal. Léger et mate, il n’était finalement pas si mal que cela. Adjugé pour Louis.

Le jour-même du bal, Louis paressa longuement avant de se mettre en marche. Tout le château était en effervescence pour le bal du soir, mais Louis, lui, avait besoin de souffler. Il avait beau faire froid, il s’était réfugié dehors, là où personne ne viendrait l’ennuyer. Il se repassa mentalement les choses à ne pas oublier le soir-même. Le masque, le cadeau pour sa cavalière, celui pour Graham, s’il réussissait à lui mettre la main dessus et le cadeau pour le jeu qui avait pris la directrice cette année, le père noël mystère. Louis était tombé sur Daryl Lewis, capitaine de Quidditch et de ce fait, ennemi de Gryffondor. Heureusement, Louis ne s’arrêtait pas à ce statut ! Et comme le Serdaigle était un joueur de Quidditch, Louis avait opté pour un kit d’entretien. Basique, certes, mais il ne pouvait que taper dans le mille, non ? Quant à Galadrielle, après moulte recommendations de la part de sa mère, il avait choisi un bracelet, très simple, doré avec une petite pierre rouge. 100% Gryffondor. Et pour Graham, si, au début, il avait eu envie de lui faire une blague et de lui offrir un pot d’appâts de pèche juste pour voir la tête de son cadet, il avait finalement opté pour un séjour tout frais payé chez les Hazzard-Perry dans la petite ville de Ludlow l’été prochain. Oui, Louis voyait loin, mais que voulez-vous ! Au moins, Graham ne serait pas victime de petites moldues désireuses de lui faire des couettes et autres tresses pendant deux semaines !

Lorsqu’il retourna dans son dortoir pour se préparer, il prit également son temps, passa sans doute un peu trop dans la douche et une fois prêt, se rendit dans la salle commune pour y attendre sa cavalière. « T’es superbe Gala ! Vraiment ! » Il avait de la chance, il devait l’avouer. Serait-ce des sentiments que l’on sentait arriver ? Non, clairement pas ! Louis et les filles, c’était bien dans la tête de sa mère ! Prenant la jeune fille par le bras, il l’emmena dans la Grande Salle, où le bal allait bientôt commencer.


Masque Louis : https://www.masquesdevenise.fr/contents/media/l_masque-de-venise-en-metal-filigrane-dentelle-010114-00010.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Serdaigle

Parchemins : 87
Âge : 13 ans - 08/12
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Cha

MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2012 ¤   Jeu 20 Juil - 20:41

Bal de Noël 2012
avec Lucas
Heather avait bien galéré à trouver une robe qui ne fasse ni trop petite fille ni trop adulte, qui n'ait pas un décolleté mettant en valeur sa poitrine inexistante, qui ne soit pas non plus rose - un calvaire quand on n'aime pas forcément faire les boutiques -, mais finalement elle avait trouvé une jolie robe bleu serdaigle (hé hé hé).
Plus tôt dans l'année, Lucas l'avait de nouveau invitée au bal, elle ne risquait donc pas d'y retouner seule. L'auburn avait beaucoup apprécié le moment passé avec lui l'année dernière et leurs quelques conversations avaient été agréable. La sorcière n'aurait pas survécu à toute une soirée si Lucas lui avait parlé en permanence. Ils n'étaient pas non plus restés comme des andouilles face-à-face sans rien dire, loin de là. Bref, elle était très contente de pouvoir y retourner avec lui (elle ne l'aurait jamais invité s'il ne l'avait pas fait).
Le masque n'avait pas été très difficile à trouver. L'autre problème avait été le cadeau. Le nom qu'elle avait reçu était celui d'Alan. Elle connaissait assez peu le Poufsouffle, mais une observation rigoureuse lui avait fait trouver une idée. (Non, elle ne l'avait pas suivi partout) L'auburn s'était aperçue qu'il jouait dans tous les matches de Quidditch de son équipe. Elle avait donc fouiné un peu partout dans des bibliothèques pour trouver un beau livre parlant de Quidditch. Elle espérait que celui qu'elle avait choisi, retraçant le sport sorcier depuis ses origines, ne lui paraîtrait pas trop ennuyeux. Le but était de faire plaisir après tout. Et puis Heather se voyait mal offrir autre chose qu'un livre.
Après avoir mis sa robe, elle s'était coiffée soigneusement et était sortie de son dortoir sans oublier le cadeau pour Alan.

Le Hall était rempli d'élèves. Comment retrouver Lucas dans cette foule ? L'auburn se mit à réfléchir (Serdaigle jusqu'au bout des ongles) Lucas n'était pas tellement plus fan des grands rassemblements qu'elle. Il ne devait pas être au milieu de la salle, à moins d'être avec sa famille. Elle avait assez rapidement repéré Opaline, mais Lucas ne parlait pas avec elle. Elle traversa la salle, aperçut un ou deux autres membres de l'immense famille Montgomery, mais pas de trace de son cavalier. Bien sûr, elle avait dû en manquer, car elle ne les connaissait pas tous.
Pour prendre de la hauteur, elle monta quelques marches de l'escalier. Voir à travers son masque (une plume s'était mise devant son œil gauche) et chercher un Lucas derrière son propre masque sachant qu'elle ne savait pas quelle était sa tenue était une tâche peu aisée.
Et comme par hasard, la silhouette seule dans les escaliers lui ressemblait. Heather sourit et le rejoignit rapidement. Il était de dos. Elle s'approcha lentement, espérant le surprendre.
Elle lui tapota sur l'épaule, un sourire aux lèvres.
« Salut ! »
S'il sursautait, elle serait contente, sinon tant pis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Préfete de Serpentard

Parchemins : 530
Âge : 14 ans [05.1998]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2012 ¤   Dim 23 Juil - 11:28

Candys & Derek.
Oh my lover, my lover, my love. We can never go back. We can only do our best to recreate. So, don't turn over, turn over the page. We should rip it straight out. Then let's do our very best to fake it.

En tant que préfète, Candys était plus ou moins obligée d’aller au bal de Noël. Pire encre, elle devait ouvrir le bal avec son cavalier. En première et deuxième année, elle y avait été avec Noé, l’an passé, en compagnie d’Oliver et cette année… Elle se retrouvait à aller au bal de Noël, qu’elle avait pour habitude d’adorer, avec Derek Bradford. Oui, cet horrible petit prétentieux d’Ilvermorny, qui ne voyait en Poudlard qu’une pâle copie de son école américaine et qui n’avait même pas pris la peine de se documenter sur l’école qu’il avait spécialement décidé d’intégrer, tout ça pour retrouver son meilleur ami. Si en soit, Candys trouvait la chose plutôt belle, étant une preuve d’amitié défiant toutes les autres, elle avait trouvé Derek insupportable dès leur première rencontre. Disons qu’ils ne s’étaient pas quittés en très bons termes et que depuis, ils s’évitaient soigneusement, autant l’un que l’autre. Ils se croisaient tous les jours, dans la Salle Commune ou dans les couloirs, escaliers ou encore dans la Grande Salle, et si Candys se cantonnait aux politesses et lui disait toujours bonjour, il n’y avait jamais eu rien de plus entre les deux vipères depuis lors. C’est pourquoi, lorsque la Plume avait laissé entendre que la brunette avait quatre soupirants, dont Derek, elle avait levé les yeux au ciel. C’était complètement stupide !

Pour dire toute la vérité, la jeune fille n’avait jamais pensé aller au bal avec Derek. A choisir, elle aurait préféré y aller avec Noé encore une fois ou bien Bartley. Elle appréciait énormément le jeune homme et son frère lui avait souvent fait la remarque qu’elle passait bien trop de temps avec lui pour que tout cela soit innocent. Candys avait toujours répondu en niant d’un bloc tout possible sentiment éprouvé envers son collègue préfet. Bref. Madame la Directrice cependant, en avait décidé autrement. Candys avait été convoquée un jour, dans le bureau du professeur McGonagall, qui lui avait demandé comment cela se passait, avec Derek, aussi bien au niveau scolaire qu’au niveau intégration. Candys avait été honnête et lui avait dit qu’il passait le plus clair de son temps avec Julian et qu’elle n’en savait pas vraiment plus. Aussi, la directrice lui avait gentiment suggéré de se proposer comme cavalière pour le bal de Noël. Si la demoiselle trouvait cela injuste, elle pouvait cependant comprendre ce que sa directrice entendait par là. Derek était la proie de nombreux ragots, de part son arrivée surprise, de sa proximité avec Julian et de son manque flagrant d’intérêt pour l’école. Beaucoup pensaient le jeune homme partisan de la Menace, tout comme Julian qui restait la proie de certains idiots. Sachant qu’il était stupide de tenter de faire entendre à la directrice de l’école qu’elle aurait préféré y aller avec Bartley, Candys avait accepté puis avait été râler tout ce qu’elle pouvait chez Erin et son frère.

Elle se retrouvait donc, le soir du bal a être la cavalière de Derek Bradford. Toujours contre cette idée –bien qu’elle avait été surprise que le jeune homme lui propose de lui-même et qu’elle n’avait pas eu d’autre choix que d’accepter, la situation l’avait vraiment laissée perplexe, elle devait l’avouer- la demoiselle avait cependant mis énormément de sa personne dans ce bal. Elle voulait que Derek soit scotché, qu’il voit à qui il avait affaire. C’était son côté vieille famille connue de sorciers qui ressortait, sans l’ombre d’un doute. La demoiselle avait donc envoyé au moins quinze hiboux à sa mère pour que tout soit parfait. Elle commençait, d’ailleurs, à lui ressembler de plus en plus. Elle grandissait, son visage de poupon s’affinant pour laisser place à la jeune fille adolescente qu’elle était. Ses cheveux, qu’elle avait bruns comme son père, éclaircissaient doucement année après année. La demoiselle avait même réussi a rendre les pointes caramel grâce à une coloration sorcière que sa mère lui avait trouvé avec l’aide de son oncle Lexy. Le rendu était très satisfaisant et la demoiselle adorait. Commençant à avoir quelques formes, la jeune fille avait laisser sa mère sur le choix de la robe. Elle aurait été vers une robe noire basique, mais comme elle voulait en mettre plein la vue à Derek, elle avait préféré laisser faire sa mère, ancienne mannequin. Le résultat avait été plus que satisfaisant. Candys, plantée devant son lit dans son dortoir, regardait avec des yeux brillants la robe sélectionnée par sa mère. Noire, avec des perles blanches nacrées joliment cousues sur chaque côté, et des volants blanc sur le bas de la robe, assortie à de petites chaussures au talon plus que correct. Voilà comment elle allait être habillée. Elle avait déjà essayé le robe une bonne dizaine de fois, stupéfaite par l’allure qu’elle avait avec cette tenue. Son oncle Lexy n’avait pas pris les choses  à la légère. Une fois la tenue enfilée, la demoiselle se coiffa, laissant ses cheveux lâchés. Ils lui arrivaient juste en dessous des épaules et les pointes caramel étaient légèrement bouclées. Elle avait mis juste une touche d’ombre irisée sur les paupières, un peu de mascara et un rouge à lèvres vieux rose, rien de bien conséquent donc. Ses ongles eux, étaient peints dans un beige clair.

Ajustant son masque, que sa mère lui avait également trouvé, elle se rendit dans la Salle Commune, où elle trouva Derek. « Bonsoir. Tu es très élégant Derek. » Elle restait polie, mais elle aurait été sans doute plus chaleureuse avec Bartley. Voire même avec Oliver ! Elle l’aperçu d’ailleurs du coin de l’œil qui la regardait, et lui adressa un petit signe de main avec un sourire. « On peut y aller ? Comme je te l’ai dit, en tant que préfète, je dois ouvrir le bal avec mon cavalier. » Elle esquissa un sourire puis pris le bras du jeune homme, direction la Grande Salle.


acidbrain


english rose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Gryffondor

Parchemins : 126
Âge : 17 ans (11 mars)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2012 ¤   Dim 23 Juil - 17:13

Bal 2012

Feat. Mia


Voilà quelques semaines, Sébastian avait proposé à Mia de venir au bal avec lui. Elle n’avait pas beaucoup d’amis et elle avait du mal à s’en faire. De son côté, depuis que sa sœur était partie de Poudlard et qu’il ne comprenait plus Arwenn, il se sentait assez seul aussi. Autant faire de leur deux solitudes une seule, non ? Et il devait rester pour les fêtes car ses parents ne pensaient pas pouvoir assurer sa sécurité s’il se passait quelque chose en rapport avec La Menace. Ils étaient aussi très inquiets pour Lucy, la sœur aînée de Bash – le surnom de Sébastian – qui étudiait en France, mais elle était adulte et n’avait aucun refuge. Il fallait compter sur le fait qu’elle était une ancienne Serpentard pour être en partie protégée.

Bash avait fait très simple que ce soit pour le costume (smoking noir et cape noire) ou le loup qui était noir lui aussi. Aucun signe distinctif des lions car il n’avait pas envie de marquer sa maison, pas ce soir alors qu’il allait accompagner une Serpentard pour lui apporter son soutien moral et montrer au reste de l’école qu’elle n’était pas la peste qu’ils croyaient.

Avant de quitter la salle commune, il prit dans sa poche le cadeau qu’il faisait au préfet de Serdaigle. Il ne connaissait pas beaucoup le jeune homme alors il avait pris un simple jeu d’échec magique portatif en espérant qu’il n’en avait pas déjà un. Pour Mia, il lui avait acheté un pendentif en argent à son prénom, là aussi, ce n’était pas d’une folle originalité, mais Bash n’était pas doué pour faire des cadeaux. Il demandait de l’aide à Arwenn avant… mais ça, c’était avant. Quand ils étaient encore très proches, quand elle pouvait encore jouer avec lui, quand il ne la voyait pas qu’aux répétitions de Sterne… Il ne savait même pas pourquoi il y restait encore dans ce club de danse. Probablement parce que maintenant il en connaissait les autres membres et qu’il ne lui restait plus qu’un an et demi à Poudlard. Toutefois, il s’occupait plus de son rôle de remplaçant dans l’équipe de Quidditch. Il ne faisait pas souvent les matchs car il avait du mal à tenir la stratégie, mais il trouvait que c’était plus défoulant !

Il rejoignit le hall d’entrée et chercha du regard Mia qu’il trouva non loin. Comme beaucoup d’autres, ils s’étaient dit à l’avance à quoi ils ressembleraient pour se retrouver plus simplement. « Salut Mia ! Tu es très élégante. » Compliment sans risque car Bash n’y connaissait rien en mode, c’était l’un des trucs qui avait fait que son amitié avec Arwenn avait fini par se crasher, son ex-meilleure amie ne pensant plus qu’à ça alors qu’il était un garçon et un garçon qui se moquait pas mal des fringues en plus de ça. Lui-même, en dehors des grandes occasions où il allait jusqu’à discipliner ses cheveux, était plutôt débraillé. Et puisque ça ne dérangeait personne, il ne voyait pas en quoi ça pouvait déranger quiconque.

Nymeria. ♕ gif de Giphy ♕ 506 mots.


Force & Bravoure
"Il n'y a que les faux braves qui prétendent N'avoir jamais manqué de force et de cœur.". (⚡) George Sand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serdaigle

Parchemins : 873
Âge : 17 ans
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2012 ¤   Lun 24 Juil - 23:49

Daryl & Opaline

Pour Daryl, la septième année n'était définitivement pas de tout repos. Tout d'abord, il y avait le stress omniprésent à l'idée des ASPICs, mais en plus de ça, le nouveau capitaine devait gérer son équipe de quidditch qui, malheureusement pour lui, ne brillait pas par ses récentes victoires. Au début de la saison, le bleu et bronze s'était senti rempli d'espoir d'amener à nouveau Serdaigle jusqu'au sommet. Mais les deux défaites successives qu'il avait essuyées l'avait fortement découragé et il n'était plus aussi motivé qu'avant. Après tout, il n'aurait pas droit à une deuxième chance, étant donné qu'au mois de juin, il quitterait Poudlard pour de bon.

Heureusement, Daryl pouvait toujours compter sur sa merveilleuse petite amie pour le soutenir. Elle-même avait beaucoup de rôles à endosser, en tant que capitaine de quidditch et directrice du club de Sterne, sans oublier son titre de Miss Poudlard ! Cet évènement avait réveillé beaucoup de mauvaises langues qui s'en étaient pris à coeur joie de dénigrer le couple -pourtant élu le plus beau du château- mais les deux tourtereaux avaient su passer outre les critiques des médisants. Ils menaient maintenant une relation solide et personne ne pouvait se mettre en travers de leur chemin. Ainsi, comme chaque Noël, le septième année se rendait au bal en compagnie de sa dulcinée. Ils y étaient allé ensemble à chaque fois, alors cela paraissait logique qu'ils réitèrent l'exploit une dernière fois.

L'adolescence était accompagnée de changements vestimentaires et Daryl avait opté pour un costard complet cette fois. Celui-ci restait classique bien sûr, la veste et le pantalon étant de couleur noir et la chemise de couleur blanche. Cependant, il s'était dit que la cravate ferait de trop et il avait donc décidé de relâcher le bouton du haut et d'enfiler son masque, noir, lui aussi. Cette année, un tirage au sort avait eu lieu afin de mettre en place une sorte de cacahuète entre les élèves de Poudlard. Dès lors, en ce qui concerne les cadeaux, le jeune homme ne s'était pas spécialement fait remarquer. Il avait déjà du mal à trouver un cadeau satisfaisant pour sa copine, alors pour une élève qu'il ne connaissait pas beaucoup, cela paraissait compliqué ! En effet, le poursuiveur des aigles était tombé sur Mia Hong -avec qui il avait pu partager des cours de potions  à quelques reprises- et avait donc décidé d'opter pour un sachet de dragées surprises de Bertie-Crochue afin de ne pas trop se mouiller. Pour Opaline, en revanche, il avait voulu y mettre du sien et avait préparé une surprise j'avoue j'ai pas encore d'idée *paf*.

Quelques minutes avant le début de la soirée, Daryl descendit dans le Hall. Cependant, afin de ne pas s'encombrer de ses deux cadeaux, il décida de les cacher derrière une vieille armure de chevalier et se dit qu'il les ferait apporter grâce au sortilège d'attraction. Comme quoi, il y avait quelques avantages à faire partie des étudiants de dernière année. Une fois n'est pas coutume, le garçon manqua de se décrocher la mâchoire en voyant arriver sa petite amie. Bien sûr, il l'avait reconnue malgré le masque qu'elle portait, et ne put s'empêcher de sourire lorsqu'elle vint lui attraper la main tout en le complimentant, ce à quoi il ne manqua pas de répliquer « Bonsoir jolie demoiselle. Vous êtes particulièrement ravissante dans cette robe. » qu'il marqua d'un ton de bourgeois qui ne lui était pas propre pour un sou.

Daryl, à son tour, balaya du regard les gens autour de lui et fit quelques signes de main aux amis ou connaissances qu'il reconnaissait, comme Julian qui s'était rendu au bal avec Tempérance * Quel couple magnifique, ils vont nous voler la couronne ! *. La remarque d'Opaline fit sourire son compagnon. Il se rappelait encore sa deuxième année à l'école de sorcellerie, quand il se considérait déjà plus grand que les première année. Sans raison apparente, le capitaine des Serdaigle vola un baiser à sa copine et l'emmena sans plus tarder dans la Grande Salle en lui tenant la main. La décoration était splendide et Daryl comptait bien profiter de toute la soirée comme il se doit. Il se faufila jusqu'au bar, d'où il soutira deux verres dont un qu'il tendit à Opaline. Puis, d'un regard malicieux qui ne transparaissait pas à cause des masques, il déclara « Trinquons à notre dernier bal à Poudlard en amoureux. » Non, on ne change pas les bonnes vieilles habitudes d'alcoolo à foncer directement sur le bar.




   

Plus beau couple

Opaline Montgomery & Daryl Lewis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 641
Âge : 13 ans (12/07/1999)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Faris

MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2012 ¤   Mer 26 Juil - 18:56

Graham imaginait sans difficulté Erin à d'autres types de soirées de ce genre et avec sans doute une multitude de robes dans son placard. Elle lui retourna la question qu'il lui avait posé par politesse et à laquelle il répondit simplement d'un « Ça va ! » accompagné de ses habituels sourires. Par chance Erin était bien renseignée sur le bal et le rassura en lui expliquant que seul les préfets étaient amenés à danser obligatoirement pour ouvrir le bal ce qui soulagea le Gryffondor d'un poids. Et puis il pourrait facilement revenir l'an prochain, il ne pensait pas qu'une âme censée fasse de lui un préfet après tout.

Après avoir tendu son bras, les deux camarades pénétrèrent dans la Grande Salle, redécorée à l'occasion et le Gryffondor, comme à son habitude avec la Serpentard, lança divers sujets de conversations. Erin était, comme il s'en était doutée, une habituée du bal et elle le lui expliqua alors qu'il lui avait posé la question. Alors qu'elle parlait d'autres élèves, dont Candys Montgomery à qui Graham devait offrir un cadeau, il balaya du regard la salle à la recherche de la première raison pour laquelle il avait décidé de venir à ce bal, Louis Hazzard : « Et ton cousin au fait, tu sais avec qui il vient ? J'ai pas réussi à lui parler depuis un bail. » demanda-t-il. Il savait qu'il venait, mais n'avait pas pu se renseigner sur sa partenaire de bal et Graham aurait bien apprécié pouvoir passer la soirée avec lui, au moins sans doute aurait-il été tranquille pour discuter avec son ami.

La soirée de bal était aussi animée par cet évènement inédit lancé par la directrice de Poudlard où chacun des élèves devait offrir un cadeau à un élève d'une autre maison. Si Graham était tombé sur Candys Montgomery il se demandait sur qui Erin avait eu la chance de tomber et elle ne tarda pas à lui répondre. « Ouais c'est une ancienne maintenant, tu m'étonnes aussi qu'elle ait été élue Miss Poudlard 2012. » répondit-il. Puis lorsqu'elle lui retourna la question, il esquissa un sourire et lança : « Une Montgomery aussi ! La coïncidence t'as vu ?! ou alors il n'y a que ça à Poudlard. C'est Candys la préfète de Serpentard là. Je la connais pas mais j'ai un pote qui est son cousin qui m'a aidé. » expliqua-t-il. Heureusement que Lucas avait été là ou alors peut être que Graham se serait contenter d'un assortiment de confiseries, un cadeau assez banal.

Pendant qu'il écoutait la théorie d'Erin sur la distribution des cadeaux, les deux camarades se dirigèrent vers le buffet et le regard du garçon s'illumina. Il y avait des mets qu'ils n'avaient jamais habituellement et il manqua de laisser sa bave couler d'appétit. « Ca a l'air trop bon tout ça ! » s'exclama-t-il prêt à plonger sur une assiette dès que le signal de départ serait donné, mais avant cela la directrice allait lancer l'ouverture du bal et les préfets allaient commencer à danser. Décidément, heureusement qu'il n'était pas préfet.

Graham leva les bras pour s'étirer un peu et sentit alors quelque chose lui irriter le torse. Il fouilla discrètement dans sa poche intérieur de sa tenue de soirée et sentit un tout petit paquet avec une petite note attachée dessus. « Excuses moi un instant. » dit-il à Erin et il lui tourna le dos pour lire le mot. Il ne savait pas ce qu'il cachait, mais il s'agissait peut être d'un de ses terribles secrets (même s'il n'en avait pas vraiment). " Parce que je suis sûr que tu auras oublié d'acheter un cadeau à ta partenaire. Bisous Maman. " Il plaqua la main sur sa bouche, il avait en effet oublié un cadeau pour Erin. Enfin pas vraiment oublié, il ne pensait pas que ça se faisait d'offrir un cadeau, mais si sa mère s'était dit que c'était une bonne idée, alors sans doute cela devait-il se faire. Il rangea immédiatement le mot dans une autre poche et pour ne pas attirer les soupçons de sa partenaire de la soirée, il pivota sur lui même pour lui refaire face. Soudainement la directrice prit la parole et Graham se sentit sauvé par le gong puisque le bal ouvrait enfin. « Ca va commencer ! » 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serdaigle

Parchemins : 194
Âge : 17 ans (31/07/95)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan

MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2012 ¤   Dim 30 Juil - 18:06

Un alligator. Non ! Un alligator aux dents d'acier. Non ! Un bassin d'alligators aux dents d'acier. Voilà. Un bassin d'alligators aux dents d'acier. C'était exactement l'idée que Wilhelmina se faisait du bal de Noël et, n'eut été sa certitude qu'Opaline ne manquerait pas de noter son absence et d'envoyer toute une escouade la déloger de son dortoir, la jeune fille aurait volontiers séché les réjouissances ("M'sieur, m'sieur, "bal de Noël", ça compte comme une épreuve d'ASPIC, ou bien ? Est-ce que ça va m'rapporter des points, M'sieur ?").

D'abord elle n'avait pas de cavalier. Ce qui faisait certainement d'elle la septième année la moins courtisée de toute l'histoire de l'école. Franchement, c'était déprimant : d'après ce qu'elle avait pu observer, même des bébés de deuxième année ou des boutonneuses, plus plates que les blagues du professeur Harris la côte belge un jour de brouillard, étaient parvenues à trouver quelqu'un pour les accompagner au bal. Alors certes, le physique ne faisait pas tout (on pouvait ne pas avoir de seins mais beaucoup de conversation. C'était important, ça, la conversation), mais elle commençait à penser qu'elle avait été élue, à son insu, Miss Boudin 2012. Pourtant, elle ne sursautait pas d'horreur chaque fois qu'elle croisait un miroir et elle avait une hygiène dentaire irréprochable grâce à la nouvelle gamme de produits MacMillan. La perspective de passer la soirée seule dans un coin, tandis que toute une partie de l'école serait occupée à roucouler, faisait monter en elle un véritable sentiment de panique, comme si ce bal n'était qu'une répétition générale de ce qu'allait être sa vie : le spectacle d'un bonheur auquel elle n'était pas conviée à participer. Bonjour Tristesse.

Pire ! Opaline se ferait certainement un devoir de ne pas l'abandonner à son triste sort, ce qui risquait d'agacer Daryl. Le jeune homme avait beau faire preuve d'une bienveillance digne d'éloges à l'égard de Wilhelmina, il était en droit d'espèrer que sa petite-amie lui consacre toute son attention pour leur tout dernier bal à l'école. A ses yeux, Wilhelmina devait plus ou moins tenir le rôle de la vieille tante taciturne, celle que personne n'aime beaucoup, mais que tout le monde se sent quand même obligé d'inviter, lors des repas de famille, autant par pitié que par vague culpabilité ("La pauvre, quand même, elle n'a personne à part nous..."). Devait-elle se résigner à n'être qu'une invitée indésirable pour le reste de sa vie ? Et si oui, était-elle tenue d'adopter des robes de mémé et de se laisser pousser la moustache pour mieux coller à son nouveau statut ? Elle n'avait pas une pilosité très développée, mais il devait probablement exister des sortilèges pour régler le problème...

De toute façon, l'administration avait tranché pour elle, quand l'histoire des cadeaux mystères était sortie du choixpeau chapeau. Mina avait caressé l'idée qu'elle aurait à préparer un cadeau pour un élève qui ne resterait pas au château pour le bal. Elle n'aurait alors plus eu qu'à lui offrir au détour d'un couloir, durant la récréation, et l'affaire aurait été classée. Hélas ! C'était à Tempérance que Mina avait dû dénicher quelque chose, et la présence de celle-ci au bal ne faisait aucun doute puisqu'elle y avait été invitée par Julian, un de ses camarades de maison : elle avait obtenu l'information de source sûre. Cette situation était d'autant plus gênante que la seule fois où Mina avait adressé la parole à Julian, c'était lors d'une excursion à la bibliothèque, au cours de laquelle elle n'avait pas été très aimable avec lui. Autrement dit, il devait la détester, et Tempérance, en bonne copine, ne devait pas la porter non plus dans son coeur. Non, vraiment, le sort s'acharnait ! Elle voyait de là la remise du paquet : "Salut Tempérance... Tiens, ton cadeau... Ah... Tu vas danser, là ? C'pas grave, je te le garde, de toute façon je n'ai rien d'autre à faire. Si tu me cherches je suis dans le coin, là-bas... Voilà, c'est ça, celui où tout le monde dépose son sac... Ils servent de l'alcool, ici, tu penses ? C'est pas pour moi, c'est pour ma dépression...".

Sur un énième soupir de désespoir, Mina attrapa le présent, soigneusement emballé dans un papier bleu argenté, et quitta son dortoir d'un pas lent. Après des heures de tergiversations ("Je fais un effort ? J'y vais en pyjama uniforme ? Ce n'est pas un peu débile de se promener en tenue de soirée quand on n'a personne à séduire ? Mais en même temps, si j'y vais en uniforme, tout le monde va me repérer... Bouahahaha, pourquoi la vie est-elle si compliquée ?"), elle avait fini par enfiler sa robe de bal. Sur le coup, le vert émeraude lui avait paru être une bonne idée. Maintenant, elle se demandait si elle ne ressemblait pas à une grosse courgette ou pire, à la fille cachée du Professeur McGonagall. Heureusement que la cagoule le masque était là pour lui assurer un minimum d'anonymat...

Elle n'attendit pas d'être dans la Grande Salle pour en nouer les cordons et, traversa les couloirs en rasant les murs ("Ne faites pas attention, ce n'est que moi, la femme courgette..."), avant de déboucher dans le Grand Hall, où elle marqua un temps d'arrêt. Merlin, pourquoi y avait-il autant de monde ? La Serdaigle inspira profondément avant de descendre l'escalier ("Ne pas se casser la figure... Ne pas se casser la fig... Houplà, 'ttention... C'était moins une !). Première étape : trouver un pilier derrière lequel passer la soirée.
Robe Wilhelmina : https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/75/db/7b/75db7b51684f3ed8fb22a04304697116--long-sleeve-maxi-long-sleeve-dresses.jpg

Masque Wilhelmina : https://www.masquesdevenise.fr/contents/media/l_masque-venitien-a-plumes-colombine-loup-masquesdevenise-gala-soiree-bal-210614-00001.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 130
Âge : 12 ans - 12/08
Actuellement : 2eme année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heather et Harmony

MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2012 ¤   Lun 31 Juil - 16:56

Bal de Noël 2012
April, accompagnée d'Harmony et Viska
April : Robe - Masque
Harmony : Robe - Masque
April et sa jumelle avaient été ensemble acheter leurs robes pour le Bal. Elle avaient opté pour des robes pas trop longues. Pour Harmony, parce qu'elle était tombée amoureuse d'une robe rouge avec un gros nœud qui faisait penser à un cadeau. Quand à l'autre jumelle, elle ne voyait pas l'intérêt d'avoir une robe longue qui empêchait de courir, sauter et gambader partout. Et comme sa sœur avait opté pour une tenue rouge Gryffondor, April ne put s'empêcher d'en choisir une aux couleurs de Serpentard. Elle avait l'intention de prendre un masque argenté, pour pousser jusqu'au bout le look "Serpy" mais avait finalement choisi un loup d'une forme de cygne qui n'existait pas de cette couleur, laissant ses chaussures être l'argenté dans sa tenue.
Quand au cadeau, April devait en offrir un à Prudence. Elle avait donc parlé à la moitié de Poudlard pour savoir ce qui ferait potentiellement le plus plaisir à la Poufsouffle, qu'elle ne connaissait pas très bien. La deuxième année aimait les romans policiers, April en avait donc choisi deux qu'elle avait soigneusement emballé dans du papier doré qui était tellement recouvert de rubans frisottés qu'on ne le voyait presque plus. Harmony avait été plus modérée sur le nombre de rubans scotchés sur l'assortiment de bonbons et de chocolats qu'elle avait pris pour Payton.

Pour le plus grand bonheur de l'énergique lionne, Harmony ne savait pas que sa robe de Bal serait verte, elle profita donc largement de l'expression sidérée de sa jumelle lorsqu'elles se rejoignirent devant la salle de Bal après s'être préparées chacune dans son dortoir.
« Alors ? Qui est dans quelle maison maintenant ? » s'exclama April en riant.
Souriantes toutes les deux, elles se prirent par le bras et entrèrent dans la salle, pour chercher Viska. April avait d'abord parlé avec Erin, pour y aller avec elle, mais finalement la Serpentard était prise, donc elle avait squatté l'amie d'Harmony, qui, heureusement, n'avait pas vu d'inconvénient à avoir une rouge et or avec elles. Tous les gens n'étaient pas stupides et ne croyaient pas aux vieilles rivalités.

Les jumelles cherchaient donc Viska parmi la foule des élèves et des professeurs. La lionne déguisée en serpent espérait ne pas devoir garder son cadeau toute la soirée : le paquet était vraiment trop ... doré. Depuis quand on portait du vert et or ? Le papier cadeau s'harmonise beaucoup mieux avec la tenue d'Harmony, pensa April, fière de son jeu de mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serdaigle

Parchemins : 100
Âge : 16 ans
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Alan, Quentin & Jason

MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2012 ¤   Ven 4 Aoû - 8:58

Tempérance ne se focalisa pas sur le retard de Julian et il en fut soulagé. La Poufsouffle l'embrassa même langoureusement sur la joue, ce qui eut le don de faire rosir très légèrement les joues du jeune homme. La soirée commençait bien ! Tempérance lui demanda ensuite s'il pouvait à son tour augmenter la capacité volumique de sa propre pochette, ce qui laissa coi l'étudiant un dixième de seconde. Il n'avait pas sa baguette ! Julian ne pouvait bien évidemment pas lui dire pourquoi, c'était tout sauf le moment pour expliquer les raisons de son 'oubli'. Inutile d'espérer passer une bonne soirée s'il remettait le projet 'Menace' sur le tapis, aucun moment ne pouvait être pire. Un sorcier sans baguette ce n'était pas banal, pourtant, Julian allait bel et bien devoir banaliser cette 'étourderie'.

- Oh, je n'ai pas pris ma baguette, je n'avais plus de place. Tu sais, dans la poche où j'ai rangé ta rose, un cadeau, un piano et les 3/4 des livres de la bibliothèque., je me suis dit que ça ne serait pas utile. Tu me prêtes la tienne ?

Piètre argumentation, Tempérance le connaissait suffisamment pour savoir que Julian lui avait plus d'une fois parlé de son obsession de faire garder sa baguette par ses camarades de classe durant les intercours. La seule excuse potable qu'elle aurait pu gober, c'était qu'il n'avait pas de place sur lui pour la garder et qu'elle l'aurait embêté en dansant. Elle tombait elle aussi à l'eau quand on savait qu'il avait une poche extensible spécialement pour l'occasion.
La jeune fille s'exécuta tout de même et sans attendre, Julian s'exécuta, la baguette de la sorcière pointée sur sa pochette.

- Capacious extremis.

Julian lança un sourire ravi à la jeune fille et lui rendit son bien.

- Et voilà le travail. On y va ?

Plus il laissera le sujet 'baguette' et donc 'Menace' derrière lui, plus ils passeraient une bonne soirée. Le Serdaigle balança donc son sourire le plus brillant et le plus charmeur à la belle demoiselle, en lui prenant le bras pour l'amener avec grâce dans la grande salle. Hop, ça c'était fait, il ne leur restait plus qu'à passer une bonne soirée.

- On va au buffet ? J'espère qu'ils ont de l'alcool, je veux te faire boire ce soir ! Déclara t-il, hilare.

Julian espérait toujours que dans un bal d'étudiant, il pourrait boire du Whisky pur Feu ou autre chose d'aussi fort. Il ne fallait pas rêver ! La moyenne d'âge étant de 14 ans, la boisson la plus forte serait du lait de chèvre jus de citrouille, au mieux.

Serrant Tempérance contre son propre bras, les deux sorciers entrèrent ensemble dans la grande salle, la main du sorcier posée sur celle de la Poufsouffle et se dirigèrent ensuite vers le buffet. Julian avait faim, et il devait manger pour tenir le coup tout le reste de la soirée. Il avait des projets pour Tempérance, et faire qu'elle s'amuse le plus possible était sa priorité. Qu'elle s'amuse avec lui, bien évidemment, il n'était pas prêteur. Il avait d'ailleurs préparé tout une combine pour la venue inopinée et éventuelle d'un courtisan à Tempérance. Ceux qui voulaient l'avoir ce soir, allaient devoir ramer ! Elle était sa cavalière, et elle passerait la soirée collée à lui, et à personne d'autre. Ceux qui voulaient l'approcher allaient devoir attendre l'an prochain !

- Tu as soif ? Qu'est-ce que je te sers ?


«Ravenclaws prize wit, learning, and wisdom. It's an ethos etched into founder Rowena Ravenclaw diadem: 'wit beyond measure is man's greatest treasure'»

Le plus tourmenté 2017

Julian Farrow

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2012 ¤   

Revenir en haut Aller en bas
 
¤ Bal de Noël 2012 ¤
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» XHP saison 2011-2012
» Le konkour' : Da Rulz et Da thèmes 2012
» Boston 2012
» LNH : quatre divisions dès 2012-13?
» Que faire avec le choix 2012?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Pièces de vie :: La Grande Salle-
Sauter vers: