AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 [Intrigue] Cours commun pour se métamorphoser en cas de danger !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Directrice de Poudlard

Parchemins : 307
Âge : 86 ans (4 octobre 1926)
Actuellement : Directrice de Poudlard


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: [Intrigue] Cours commun pour se métamorphoser en cas de danger !   Mer 2 Aoû - 15:21


Métamorphose en fumée

Fin mars 2013



Cours commun
De disparition magique

   Au début du mois de mars, La Menace (que presque tout le monde continuait à appeler ainsi malgré la révélation de son nom véritable) avait attaqué une élève. Si cela aurait ébranlé la directrice quel que fut l’élève en question, là, il s’agissait en plus d’une de ses préfètes, la jeune Payton Harris, une enfant charmante et aimable dont le père était un collègue enseignant les potions. Minerva était dans le plus grand des embarras vis à vis des autres parents et de plus en plus en colère contre ces gens qui s’en prenaient à des enfants innocents ! La pauvre Payton avait été relevée de ses fonctions bien qu’elle eut conservé son badge (il eut paru cruel de le lui enlever alors qu’elle n’avait plus aucun repère) et c’était Lucas Montgomery qui la remplaçait désormais pour arpenter les couloirs du château. Certes, il était bien plus jeune, mais c’était un élève sérieux, de plus sa cousine un peu plus âgée était déjà préfète et pouvait donc lui enseigner toutes les ficelles de la charge.

Après concertation avec Madame Hermione Weasley, leur ministre de la magie, et ses collègues, ils avaient décidé que pendant quelques temps tous les cours tourneraient autour des moyens de défense, voire d'attaque. Le programme était donc complètement chamboulé et beaucoup de cours étaient devenus communs à tous les niveaux. Pour sa part, Minerva avait choisi d'enseigner à ses élèves un tour particulièrement difficile mais très utile en cas de danger immédiat. Il ne permettait pas de contre attaquer, mais seulement de s'enfuir, parfait pour les plus jeunes une fois maîtrisé. Et il ne fallait sous-estimé de jeunes talents, elle l'avait appris au cours de sa longue carrière.

"Les enfants, rassemblez vous je vous prie." La salle de classe de métamorphose avait été vidée de ses tables et de ses chaises. "Je vais vous apprendre une métamorphose compliquée, vous la pratiquerez pour commencer sur ces souris, ensuite sur vous-même. Le but de cette métamorphose est de vous transformer en fumée, ce sort est temporaire mais vous rend impossible à frapper que ce soit physiquement ou avec de la magie, le temps qu'il dure. Et si vous ne pouvez plus agir sous cette forme, en revanche, vous pouvez vous déplacer, ce qui vous permettra éventuellement de fuir le danger." Elle demanda à un élève de prendre les cages des souris, elle en sortit une qu'elle garda dans la main et posa sa baguette dessus : exitum fumans était la formule qu'elle prononça clairement en tapotant deux fois la souris, une fois sur la tête, une fois sur le dos. "Pour vous lancer le sort à vous même, il faudra vous donner un petit coup de baguette sur le front et sur le ventre, mais vous ne commencerez à essayer que lorsque vos souris auront disparus..." Elle montra celle qui lui avait servi de cobaye puis elle passa au milieu des élèves pour regarder comment ils procédaient une fois leurs souris en main. Exceptionnellement, elle les laissait bavarder, car il fallait qu'ils apprenant à se défendre sans pour autant être angoissés... Même si rien que cette attitude chez la directrice pouvait donner des sueurs froides à certains !

TOPIC LIBRE
Ce cours rapporte 5 points par poste, la longueur minimum du forum doit être respectée.

code (c) crackle bones



"Hogwarts is threatened!" shouted Professor McGonagall. "Man the boundaries, protect us, do your duty to our school !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 612
Âge : 13 ans (12/07/1999)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Faris

MessageSujet: Re: [Intrigue] Cours commun pour se métamorphoser en cas de danger !   Sam 12 Aoû - 15:02

Poudlard avait été, malheureusement, de nouveau retourné suite à l’attaque d’une élève au château et il s’agissait de celle que Graham avait un jour, par pur hasard, retrouvé complètement paumé dans les couloirs de l’école. Si certains s’étaient inquiétés de le savoir non loin d’un ou plusieurs membres de la Menace, lui regrettait plutôt de ne pas avoir servi à grand chose à part porter de l’aide à quelqu’un qui lui semblait à présent perdue à tout jamais. Il avait lu quelque chose sur un sortilège d’Amnésie et s’il était lancé sans retenu, la personne pouvait ne jamais retrouver ses souvenirs. Lui-même ne s’imaginait pas perdre toute son identité alors il imaginait que cela devait être difficile pour Payton Harris.

En attendant les professeurs avaient mis en place des cours supplémentaires pour permettre aux élèves d’être préparés du mieux qu’ils pouvaient et ce quelque soit leur niveau, à une rencontre avec l’un des membres de Magicis Sacra et aujourd’hui avait lieu pour Graham, le cours du Professeur McGonagall. Les élèves avaient été séparés dans divers groupes afin d’éviter d’avoir des classes trop nombreuses et quand les uns avaient cours spécial de Métamorphose, pour d’autres il s’agissait par exemple de la Défense contre les Forces du Mal ou encore des Sorts et Enchantements. Malgré le contexte dans lequel ces cours supplémentaires avaient été créés, Graham était ravi car il était persuadé d’une chose, il allait pouvoir utiliser sa baguette magique et là où il y avait de la pratique, il s’en sortait assez bien. En effet, si la théorie barbait le Gryffondor au plus haut point, il aurait facilement pu être l’un des meilleurs élèves de son année, s’en sortant avec les mérites lorsqu’il fallait agiter sa baguette ou préparer des potions. Quand Graham avait de l’intérêt pour quelque chose, il s’appliquait sans hésiter.

Une fois arrivé dans la salle de classe de la directrice de l’école, Graham ne fut pas étonné d’y trouver un grand nombre d’élèves. Ils avaient beau avoir été réduits par groupes, cela ne leur empêchait pas d’être nombreux, mais la pièce avait été agencée de telle sorte qu’ils pouvaient tous y entrer et pratiquer sans encombre. Le Gryffondor se plaça dans un coin de la salle et écouta attentivement les instructions de leur professeur. Un sort qui permettait de disparaître en fumée ? Les yeux du garçon se mirent à briller. Si le sort rendait passif son utilisateur, il permettait au moins de prendre la fuite et ça, c’était indéniablement utile. Graham se saisit d’une souris tendue par l’un de ses camarades à l’instar de tous les autres élèves et écouta la suite des instructions du Professeur McGonagall. « Exitum Fumans hein... » Murmura-t-il en surveillant du coin de l’œil le geste de la vieille femme sur la souris. Après lui avoir tapoté la tête et le dos en prononçant la formule, la souris disparut dans un nuage de fumée de la main de la directrice et des « Oh » de surprises se firent entendre. Graham savait que la Métamorphose était l’une des matières les plus classes de l’école, mais grâce à leur professeur il savait que c’était aussi l’une des plus difficiles à manipuler si bien qu’il ne se montrait jamais trop présomptueux malgré ses capacités.

Après s’être répété le geste dans la tête, Graham se mit à l’ouvrage et tapota la tête puis le dos de la souris avec sa baguette en prononçant la formule « Exitum Fumans. » d’une voix claire et audible. La créature s’agita alors dans les mains du garçon, ses oreilles étant à présent deux fumées stagnantes sur place donnant un côté plus mystique à l’animal. Graham esquissa un sourire amusé et fut plutôt fier de son premier essai. Il savait que si ce sort était catégorisé comme compliqué, il n’y arriverait pas du premier coup, mais au moins il avait déjà transformé une partie de l’animal en l’état voulu, il ne restait plus qu’à y arriver pour tout le reste du corps. La question qu’il se posait à présent c’était, est ce qu’il y arriverait pour tout son corps en entier d’un coup et il se décida alors à lever la main pour poser une question importante au Professeur McGonagall. « Professeur, lança-t-il, le bras levé en attendant qu’elle lui accorde de l’attention. Dans le cas où qu’une partie de notre corps est métamorphosée en fumée, existe-t-il un moyen de revenir en arrière ou doit-on attendre que les effets se dissipent ? » Demanda-t-il. Se posait aussi la question de savoir combien de temps les effets duraient-ils, car les oreilles de sa souris étaient revenues plus rapidement que la souris du Professeur McGonagall était revenue à son état initial.

( 781 mots )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 102
Âge : 11 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: [Intrigue] Cours commun pour se métamorphoser en cas de danger !   Sam 12 Aoû - 20:59

Estefanía n'était pas très douée en magie. C'était un fait qu'elle déplorait, mais qu'elle considérait aussi comme acquis. Sa première année - désormais bien avancée - à Poudlard n'avait jusqu'alors fait que la conforter dans cette idée. Certes, elle était arrivée plutôt défaitiste. Et certes, elle était loin d'être bête. Mais son appréhension à faire usage de sa baguette magique signifiait aussi qu'elle avait du mal à s'entraîner pour ses cours pratiques, et que, quand elle se forçait effectivement à essayer un sort, elle se décourageait très rapidement. Elle préférait de loin les parts plus théoriques de ses cours, où il lui suffisait de tout apprendre par cœur pour s'en sortir. La Métamorphose, bien qu'étant une matière particulièrement difficile, ne suscitait ainsi pas chez elle la même appréhension que chez ses camarades. Bien évidemment, il leur fallait mettre les mains dans le cambouis dans cette matière, mais elle comportait également une partie fondamentalement théorique qui rassurait la fillette.

Ce jour-là, quand elle prit le chemin familier menant à la salle de cours de Métamorphose, ce n'était cependant pas pour se rendre à un cours ordinaire. Le programme de l'année avait été entièrement bouleversé des suites de ce qui était arrivé à la préfète de Poufsouffle, dans l'objectif avoué de leur enseigner des capacités plus "utiles" dans le contexte actuel. C'était un problème pour la fillette, qui songeait qu'en cas d'attaque, le mieux qu'elle aurait à faire serait de prendre ses jambes à son cou et prier pour qu'on ne l'attrape pas. Même ses camarades plus doués qu'elle en classe seraient dans la panade: s'il suffisait de faire léviter ses ennemis ou de déverrouiller une porte pour survivre, ça se saurait. Mais ce n'était pas comme si elle avait son mot à dire.

Élève sérieuse malgré certaines réticences, la fillette arriva en avance au cours commun de Métamorphose, notant sans surprise qu'aucun de ses frères n'était encore présent. Quino était, après tout, réputé pour sa manie d'être toujours en retard. Quant à Gabriel, il ne tarderait sûrement pas à arriver. Elle était là seule des trois à s'amuser à arriver en avance en cours - habitude qui suscitait bien des moqueries de la part de Quino. Au vu des résultats scolaires et de la réputation globale de son frère, elle tendait à laisser généreusement couler ses remarques railleuses. Ils en reparleraient après ses BUSEs, hein. Elle salua le professeur McGonagall, puis chercha Angus - ou Sidney - du regard, et ne les voyant pas, se tînt discrètement près d'un petit groupe de première années.

Une fois que la salle se fut remplie, le professeur leur expliqua le thème du cours, qui piqua au moins l'intérêt de la fillette. La perspective de tenter une Métamorphose dite difficile ne la tentait guère, mais l'objectif du sort semblait au moins des plus pertinents: se transformer en fumée garantissait d'éviter d'être touché, tout en leur donnant l'opportunité de se mettre à l'abri. C'était plus qu'ils ne pouvaient en demander en tant qu'élèves de première année.

Lançant un regard circonspect à la souris qu'on lui avait attribuée - elle aimait les animaux, mais n'avait jamais eu à tenir une souris dans sa main -, elle tâcha de se préparer. La bestiole l'observait de ses petits yeux sombres, et la fillette espéra sincèrement qu'elle n'allait pas lui faire du mal par accident. Elle sortit sa baguette magique de son sac, attrapa précautionneusement sa souris, puis essaya de se remémorer à la fois les gestes et les paroles du professeur McGonagall. Elle poussa un soupir. Elle n'allait jamais y arriver de toute façon. Elle s'en sortait à peine aux cours normaux de Métamorphose ! « Eee-exitum F-Fumans. » bredouilla-t-elle avec la conviction d'un poulpe desséché. La souris tressaillit mais à part ce bref mouvement, n'afficha aucun signe annonçant une transformation prochaine en fumée. Loupé. Serrant les dents, la fillette leva la tête pour observer les autres élèves. L'un d'entre eux - un Gryffondor, comme elle -, venait d'ailleurs de poser une question à leur professeur. Pfeuh, au moins il avait réussi à métamorphoser quelque chose, lui. Elle ne pouvait clairement pas en dire autant.

[ 679 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serpentard

Parchemins : 56
Âge : 15 ans
Actuellement : 5e année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: Re: [Intrigue] Cours commun pour se métamorphoser en cas de danger !   Mar 22 Aoû - 18:28

* Saleté de puberté ! * Debout devant le miroir d'une des toilettes de Poudlard, le jeune garçon arrivé tout droit du Massachusetts tentait tant bien que mal de percer un bouton d'acné qui avait décidé de se pointer sur le bout de son nez, en ce jour fatidique. Jour fatidique, car aujourd'hui avait lieu un cours commun de métamorphose qui avait pour objectif d'aider les élèves à se défendre face à la Menace, cette association de sorciers malfaisants qui avait à nouveau frappé. * Non mais vous avez compris, ça veut dire que toutes les années seront présentes aaaaah qu'ai-je fait à ce monde pour mériter ça ?! * En effet, une étudiante de Poufsouffle s'était faite attaquée au sein du château, et de ce que l'on racontait, elle avait perdu la mémoire. Si Poudlard avait autrefois été désigné comme le lieu le plus sûr de Grande-Bretagne, cette réputation ne lui collait maintenant plus tellement. Après les intrusions de Sirius Black et de divers mangemorts il y avait de cela quelques années, n'importe quel élève avait des raisons de ne pas se sentir en sécurité dans cet endroit. Bien évidemment, Derek n'était au courant que des grandes lignes, et donc n'accordait pas autant d'importance que la plupart des autres étudiants du château à cette situation. Seulement, un facteur non négligeable entrait en compte : le fait que Julian, le meilleur ami du cinquième année, ait autrefois été impliqué dans toute cette embrouille. Dès lors, le serpentard se disait qu'il était de son devoir de se bouger les fesses afin d'apporter son aide, aussi infime soit-elle, contre ce groupe malveillant. En plus de cela, la métamorphose était, après le vol sur balais, sa matière préférée, et il espérait y briller par ses exploits c'est sûr que c'est pas en manquant tous tes goals au quidditch que tu vas briller Derek.



Néanmoins, avant de se rendre à cette leçon de métamorphose qui sortait un peu de l'ordinaire, Derek devait se débarrasser de ce qui semblait, selon lui, un pic, un roc, que dis-je, une péninsule ! une montagne décidé à le dévisager et à lui attirer des moqueries de la part de ses camarades. En effet, ce vil pustule avait fait son apparition pendant la matinée, au nez et à la barbe de son détenteur. Pour l'instant, il n'était pas parvenu à trouver un sortilège afin de faire disparaître ce bouton qui lui tenait tête. Il avait un moment songé à se couvrir le visage de pustules, de manière à ce qu'on ne distingue plus l'éruption cutanée, mais après y avoir réfléchi, ça ne ferait qu'amplifier les railleries des autres étudiants. Il avait essayé de toutes les manières de le percer avec ses doigts, mais sans grand succès, le point blanc entouré de rouge était bien visible sur son nez, et on pouvait désormais facilement confondre le vert et argent avec un clown. Bien sûr, tout cela était exagéré par le jeune Bradford, mais bon, la plupart des adolescents devaient passer par là ! En dernier recours, il se dit qu'il pouvait tenter un sortilège de "reducto". Après tout, il n'avait rien à perdre. Pas sûr de lui pour un sou, il tira la baguette de l'intérieur de son uniforme et la pointa sur le grossier furoncle. Il prononça ensuite la formule, en se concentrant du mieux qu'il put, tout en plissant les yeux. « Reducto. » Il rouvrit les yeux et à son grand désarroi, rien ne s'était produit. Il était bien temps de se rendre compte que les cours de sortilèges étaient importants ! Il dut finalement déclarer forfait, car l'heure tournait. Soupirant, le vert et argent se résolut à se diriger vers la salle de classe de métamorphose. Au fond de lui, il espérait que ses compétences dans cette matière-là seraient plus concluantes, et surtout, il se mit en tête de s'installer bien au fond de la classe, afin que le moins de personnes possible ne remarque sa manifestation pubère.



Une fois qu'il eut franchi le seuil de la classe, il baissa la tête et partit s'installer au fond de la classe, comme il l'avait prévu, en marmonnant un bref « Bonjour. » à la directrice, qui était également professeur de métamorphose. Il s'installa non loin de plusieurs première année, dans lesquels il reconnut l'une des poursuiveuses de Gryffondor contre qui il avait joué lors de son premier match coucou Stef. Il écouta ensuite ce que McGonagall avait à leur dire, toujours en prenant soin de bien cacher son nez. Le sujet du cours semblait intéressant, car il consistait à se transformer en fumée face à un ennemi, de sorte à être invisible et intouchable. Cependant, il était impossible de toucher son adversaire pendant la transformation. C'était une bonne méthode pour fuir, mais qu'en était-il de la contre-attaque ? Enfin bon, c'était un cours commun, il ne fallait donc pas trop en demander. Derek aurait bien le temps, pendant ses prochaines années à Poudlard, d'apprendre des sorts d'attaque plus développés.



Voyant que les autres élèves s'étaient déjà affairés à la pratique du sortilège, Derek s'éclaircit la voix et tenta de faire de même. Il n'était pas question de rester sur une mauvaise note après les lamentables tentatives pour éliminer son bouton d'acné. La baguette pointée sur la souris, l'Américain prononça la formule : « Exitum Fumans ! » Evidémment, il ne s'était pas attendu à une réussite totale dès le premier essai, mais il put remarquer qu'il avait quand même réussi à faire disparaître le haut du corps du rongeur. Un sourire triomphant au bord des lèvres, il releva la tête et regarda comment ses camarades se débrouillaient. Il en oublia même de garder sa main devant son visage. Cependant, son sourire ne fut que de courte durée, car il reconnut la voix de Mister Poudlard, qui agissait encore comme un fayot devant McGonagall. Même si la question du rouge et or était pertinente, le cinquième année leva les yeux au ciel tout en marmonnant dans sa barbe « Gna gna gna…. » Comme cela arrivait souvent avec Derek, il ne portait pas le Gryffondor dans son coeur. Il décida donc de détacher son regard de ce petit prétentieux, étant donné qu'il attendait également la réponse de l'enseignante avant de réitérer son sort -histoire de ne rien faire exploser- et vit à sa gauche que la jeune fille qui jouait dans l'équipe de Quidditch des lions galérait un peu plus que ses compagnons. Histoire de faire passer le temps, il s'approcha de la demoiselle et se dit qu'il pourrait lui faire profiter de son expérience déjà acquise en métamorphose. « Tu dois tenir ta baguette plus fermement et mieux articuler si tu veux arriver à un résultat plus acceptable. » lui affirma-t-il, l'air sûr de lui. Certes, Derek n'avait pas réussi directement à transformer sa souris en fumée, mais il était sur la bonne voie, il en était certain.


Dernière édition par Derek Bradford le Ven 25 Aoû - 1:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serdaigle

Parchemins : 84
Âge : 13 ans {16/09/1999}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma

MessageSujet: Re: [Intrigue] Cours commun pour se métamorphoser en cas de danger !   Mer 23 Aoû - 17:18

Le programme des cours avait été modifié depuis que la préfète de Poufsouffle s'était faite attaquer dans un couloir de l'école. Attaque qui avait laissé derrière elle un sillage d'inquiétude et d'angoisse que ce soit chez les élèves, ou les adultes du monde sorcier, si l'on en croyait les journaux - ou les lettres de ses propres parents. Dahlia n'était, elle, pas particulièrement fébrile. Ce n'était pas rassurant, et elle était navrée pour la préfète, que l'on disait tout à fait sympathique, mais elle ne voyait pas pour quelle raison sa famille ou ses proches seraient exposés à une situation similaire. La perspective que l'on arrache sa mémoire à Peony, comme on l'avait fait à Payton était en revanche terrifiante, et la fillette faisait donc tout pour ne pas y penser. Sa jumelle ne risquait rien - elle en était intimement convaincue. Mais pendant un cruel instant, elle avait laissé son esprit vagabonder, s'était mise à la place de la famille Harris, et elle s'était promis que l'on ne l'y reprendrait plus. Pas question de ressentir ça à nouveau.

Pour l'heure, la jeune Serdaigle était davantage perturbée par ce changement brutal d'emploi du temps et de mode de vie. Elle n'était pas une grande adepte des bouleversements inopinés, et voir tout leur cursus chamboulé lui faisait froncer les sourcils alors qu'elle observait son emploi du temps mis à jour par magie. Cours communs, sortilèges de défense à gogo... Elle n'était peut-être qu'en deuxième année, mais l'idée de partager tous ses cours avec des petits première année terrifiés ne la réjouissait pas le moins du monde. Elle sentait bien que le sentiment était partagé par certains élèves plus âgés, lorsqu'elle rentrait dans une classe et se retrouvait submergée par des géants sorciers faisant plusieurs têtes de plus qu'elle. Elle comprenait le principe. Elle n'avait pas à l'apprécier pour autant.

Sac à dos sur les épaules et une barre chocolatée dans la main, la fillette prit la route menant à la grande salle de Métamorphose. Au moins s'agissait-il de sa matière de prédilection, quel qu'en soit le contexte. Elle croqua dans sa barre, esquissa un petit sourire satisfait en sentant le goût du chocolat envahir ses papilles, et pénétra dans la salle de classe trop bondée. Elle prit une inspiration, chercha - en vain - sa jumelle des yeux, et se résolut à s'immobiliser à proximité de la porte par laquelle elle venait d'entrer. Quelle idée d'emplir une malheureuse salle d'élèves de tous les âges, en bien trop grand nombre ? Elle engloutit le reste de sa barre chocolatée pour se donner du courage, et tourna les yeux vers le professeur McGonagall, qui les invita à se 'rassembler' - ce qu'elle prit légèrement pour une trahison de la part de l'un de ses professeurs préférés. McGonagall était compétente, claire dans ses instructions, et juste, ce qui était des plus appréciables aux yeux de la fillette. Mais pas question pour autant d'aller se compresser au milieu des autres. D'ailleurs, elle entendait tout aussi bien depuis le coin qui avait trouvé grâce à ses yeux - loin de la foule.

Le concept de se transformer en fumée sans pouvoir contre-attaquer ne lui plaisait qu'à moitié, mais malgré la confiance qu'elle avait en ses propres capacités, la fillette n'imaginait pas se lancer dans des duels contre les membres de la Menace du haut de ses treize ans tout mouillés. Avoir une option pour fuir ne semblait donc pas être une si mauvaise idée. Elle observa avec attention la directrice de Poudlard, tandis que celle-ci leur présentait la formule ainsi que le geste à effectuer. Elle avait bien précisé qu'il s'agissait d'une opération de Métamorphose compliquée, mais la brune ne se laissa pas impressionner pour autant. Elle faisait partie des meilleurs élèves de son année: ça n'était pas pour rien. Elle attrapa sa souris avec délicatesse, croisant son petit regard sombre et décrétant - intérieurement - qu'elle avait une tête à s'appeler Moustache et paf +20 points d'originalité. « Exitum Fumans ! »

Moustache n'avait plus pour arrière-train que de la fumée, et la fillette adressa un sourire d'excuse à la souris, qui l'observait avec ce qu'elle jugeait être un air de remontrance. Elle leva la tête en entendant un élève poser la question qui lui trottait justement dans l'esprit, et constata qu'il s'agissait de Graham Bishop, un Gryffondor d'un an son aîné. Pour une petite deuxième année, elle trouvait qu'elle ne s'en sortait finalement pas si mal que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Directrice de Poudlard

Parchemins : 307
Âge : 86 ans (4 octobre 1926)
Actuellement : Directrice de Poudlard


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [Intrigue] Cours commun pour se métamorphoser en cas de danger !   Mer 4 Oct - 11:36


Métamorphose en fumée

Fin mars 2013



Cours commun
De disparition magique

   Minerva passait dans les rangs pour vérifier comment se déroulait les différentes tentatives des élèves sur leurs souris. Graham Bishop fut le premier à lui poser une question après avoir réussi à transformer partiellement sa souris en fumée, pour un premier essai, ce n’était pas si mal, le professeur McGonagall apercevait de loin certains autres élèves qui n’étaient encore parvenus à aucun résultat. Mais tout le monde n’était pas complètement égal en métamorphose, c’était un art qui demandait beaucoup de concentration et de visualisation, certains avaient donc de grosses difficultés avec sa matière. Elle ne le prenait pas mal tant que l’élève faisait tout son possible pour progresser… en revanche, elle détestait les paresseux, mais ça, toute l’école le savait et nul ne prenait le risque de faire le tire-au-flanc quand la directrice prenait de son temps pour faire cours en plus d’administrer l’école.

« Vous devez attendre que les effets se dissipent. Mais plus la partie qui a été métamorphosé est petite, plus elle reviendra vite à son état normal. C’est d’ailleurs pourquoi les effets durent moins longtemps sur des souris que des êtres humains alors que la méthode est la même. » Expliqua-t-elle d’une voix claire pour que tout le monde dans la salle puisse profiter de ces quelques éclaircissements.

Elle se dirigea ensuite vers Mademoiselle Kostas, une élève de Gryffondor. La directrice savait qu’elle ne devait pas faire de favoritisme et ce n’était par ailleurs pas son genre mais elle faisait toujours plus attention au parcours scolaire des enfants de son ancienne maison, après tout, ils avaient tous le potentiel soit pour faire de grandes choses, soit pour s’attirer beaucoup d’ennuis, bien qu’en réalité, dernièrement, ce soient une élève de Serpentard et une autre de Poufsouffle qui mènent la danse…

« Ne vous découragez pas mademoiselle Kostas. Prenez votre temps pour prononcer la formule. Vous n’êtes qu’en première année, il est normal que cette formule vous résiste. Il semble de plus que Monsieur Bradford soit tout disposé à vous donner de bons conseils, vous pouvez les suivre, la confiance en soi, c’est important. » Sur ces encouragements, elle continua son tour dans la classe, non sans un petit signe d’approbation en direction de Derek.

Elle passa ensuite voir une des deux jumelles Lloyd. « Très bien mademoiselle, c’est déjà un beau résultat pour une deuxième année. Attendez qu’elle réapparaisse puis ré-essayez la formule sur votre souris. » Minerva avait fait ses études à Gryffondor, mais elle avait toujours eu des affinités avec Serdaigle, un peu comme son ancienne élève, Hermione Weasley autrefois appelée Granger.

Elle poursuivit son tour, attendant que d’autres élèves fassent appel à elle.

TOPIC LIBRE
Ce cours rapporte 5 points par poste, la longueur minimum du forum doit être respectée.
Si vous n'avez pas posté au début, ce n'est pas grave, vous pouvez nous rejoindre en postant ci-après, il n'y a pas d'ordre de passage.


code (c) crackle bones



"Hogwarts is threatened!" shouted Professor McGonagall. "Man the boundaries, protect us, do your duty to our school !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 102
Âge : 11 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: [Intrigue] Cours commun pour se métamorphoser en cas de danger !   Sam 14 Oct - 22:26

Cette fois, Estefanía était au fond du seau. Non seulement 1) ses frères se comportaient comme deux parfaits imbéciles, 2) le château tout entier, ses escaliers mouvants, ses briques branlantes,  menaçaient à tout instant de se retourner contre elle, mais en plus 3) la préfète qui lui était venue en aide au début de l'année s'était faite lâchement attaquer et 4) elle était si nulle qu'elle était en train de se ridiculiser au sein même du cours de Métamorphose censé les sauver en cas d'une autre attaque. Qu'on la laisse rentrer chez elle. Qu'on la laisse être transférée à Castelobruxo. Tout pour fuir cette terrible situation.

Une élève de Serdaigle à peine plus âgée qu'elle réussit à transformer toute une partie de sa souris sans que cet accomplissement n'ait eu l'air de lui causer le moindre effort, et la petite brune dut faire tout son possible pour retenir les larmes qui menaçaient de s'échapper de ses yeux. La vie était nulle. Elle était en train de contempler la possibilité de quitter la pièce dans le brouhaha ambiant, ni vu ni connu, lorsqu'une voix masculine s'éleva auprès d'elle.

Ti amoooo, ti amo ti amooooooo Elle leva doucement les yeux, et croisa le regard bleu d'un Serpentard à l'air nettement plus âgé. L'Américain. Celui qui était arrivé cette année, auréolé de mystère, avec ses beaux cheveux châtains en bataille et ses prouesses au Quidditch. Elle mit plusieurs secondes à réaliser qu'il s'était adressé à elle, et encore quelques secondes supplémentaires pour intégrer ses paroles. Cependant, il semblait que sa propre langue ait décidé de momentanément tomber en panne, et la fillette se sentit rougir jusqu'à la racine des cheveux, tandis qu'elle marmonnait un inaudible « Ah ! M-m-m-m-erci ! » qui fut à son grand soulagement englouti sous les recommandations du professeur McGonagall - apparue soudainement à leurs côtés pour, à la fois la sauver du ridicule, et l'enfoncer encore davantage, visiblement. Le fait qu'elle se précipita ensuite pour complimenter la Serdaigle à l'air sûr d'elle lui apparut comme une trahison supplémentaire.

Les joues rougies, honteuse et ayant le sentiment que ces quelques malheureuses minutes avaient suffi pour que sa dignité se fasse cruellement piétiner, la fillette prit une grande inspiration, et tâcha de pointer à nouveau sa baguette sur sa souris. « C-comme- » Elle s'interrompit, se racla la gorge, puis: « Comme ça ? » demanda-t-elle en adressant un regard de merlan frit à son pseudo-sauveur, c'est-à-dire Derek. Elle savait qu'il était de la même année que son grand-frère Gabriel, et elle hésita un instant à évoquer son prénom. Parler de Gabriel pourrait être l'occasion d'engager une vraie discussion avec son aîné. Cependant, elle n'avait aucune idée des rapports pouvant unir - ou désunir - les deux garçons. Et si Derek détestait Gabriel - et il ne serait pas le premier ?  Leur merveilleuse histoire mourrait dans l’œuf, alors qu'elle avait commencé sous de si beaux auspices. Lui, le Serpentard réputé distant et hautain, voilà qu'il lui venait - généreusement - en aide ! Poussé par sa bonté d'âme - et peut-être, ses airs de chien battu, piétiné, et ratatiné par une armée de zèbres enragés, certes, mais ce fait-là, elle préférait sciemment l'ignorer.

Elle ferma les yeux, tâchant de calmer les battements de son cœur, et l'envie latente de fuir la salle. « Exitum Fumans. » prononça-t-elle en les rouvrant, canalisant toute son humiliation récente dans cette formule. Elle poussa un petit cri de joie en s'apercevant que la queue de la souris avait disparu, et adressa un grand sourire - des plus rares depuis son arrivée à Poudlard - à Derek. « Ça a marché ! Tu es trop fort ! » Elle observait son aîné avec un regard mêlant admiration et reconnaissance, espérant de tout son petit cœur qu'il resterait encore quelques temps à ses côtés, ne serait-ce que pour l'aider à s'améliorer.

[ 647 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Intrigue] Cours commun pour se métamorphoser en cas de danger !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Intrigue] Cours commun pour se métamorphoser en cas de danger !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inscription au cours commun de DFCM / Potions
» [Cours commun] Premier cours : les épouvantards
» Le slackeur breton est un peu con.
» ? Le Staff
» cours 1 pour 3eme année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts ::  :: Salles de cours :: Cours de Métamorphoses-
Sauter vers: