AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Lara Collins
Lara Collins
Sport et culture

Parchemins : 784
Âge : 27 ans (15/11/1986)
Actuellement : Employé chez Honeydukes / Ancienne actrice


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: //


Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven] Empty
MessageSujet: Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven]   Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven] EmptyMar 15 Aoû - 14:36

Je venais de sortir d'une boutique qui se trouvait à Pré-au-lard, je pensais être tranquille pour la journée et il s'avérait que ce n'était pas le cas. Je pensais venir sans avoir à me cacher, mais au final... J'aurais peut-être du, car des personnes me suivaient pour avoir un autographe et je n'avais pas envie d'en faire pour le coup. Je n'avais pas tourné de films depuis quelques mois, mais j'avais plutôt joué dans une pièce de théâtre et nous avions fait les spectacles dans différentes villes du Royaume-Unis ! J'étais rentré à Londres depuis peu, mais aujourd'hui... Je pensais faire les boutiques sans aucun problème et voir mon ami Haven Clarks comme nous étions devenu proche depuis mon retour à Londres étant donné que nous n'avions jamais eu l'occasion de nous voir longtemps quand je n'étais que de passage. Nous avions tendance à faire nos rencontre sur le chemin de traverse ou au Pré-au-Lard, car il était professeur à Poudlard. Nous n'étions pas dans la même maison quand nous étions à Poudlard en même temps, mais on se côtoyait de temps en temps ! Il n'étais pas comme sa soeur Heaven, mais je m'entendais bien avec celle-ci depuis quelques temps.

Je devais semé les personnes, ils étaient insistant et me posaient des questions pour connaître la raison de ma venu à Pré-au-lard ou si je tournais dans un autre film qui sortirait dans quelques mois ou l'an prochain. Je n'étais pas du genre à envoyé bouler mes fans, mais je n'étais pas d'humeur à répondre comme je n'avais pas ma journée tranquille et que je regretais amèrement de ne pas avoir mit des affaires pour me cacher. Je me trouvais en jean avec une chemise blanche ayant un bouton ouvert au niveau de mon décolleté assez plongeant et je portais des chaussures avec de léger talons. Franchement, j'aurais du mettre une écharpe, des lunettes et une casquette pour me faire moins repérer et j'avais eu tort de ne pas l'avoir fait. J'avais l'impression de me répéter pour le coup.

Sinon, j'avais clairement décidé de faire un film que tous les ans et encore peut-être que tous les deux ans pour faire du théâtre qui prenait moins de temps dans la vie de tous les jours, mais qui me permettrait d'être plus présente pour mon entourage... Déjà que Corey et moi, nous étions en train de réfléchir pour organisé une fête pour Nicolas qui pouvait de nouveau sortir. Nous avions eu un rendez-vous chez moi, sûrement le seul à être venu dans mon nouvel appartement mis à part mon ami Joshua, car il m'avait aidé à le trouver. Je pouvais invité d'autres personnes, mais j'avoue ne pas trop avoir eu de contact et c'était vraiment dommage. Ils étaient pas mal occupé, moi je l'étais légèrement pour le coup.

Au bout d'un moment, je désirais recevoir l'aide d'une personne qui ne me serait pas inconnu au bataillon. Dans le fond j'espérais qu'Haven serait présent dans les alentours pour me sortir de cette galère, je n'étais pas du genre à demander de l'aide sauf maintenant et je n'avais pas envie de répondre à ses personnes. Néanmoins, je devais faire face ou sinon ça n'irait pas du tout. Je décidais de me tourner vers eux et j'inspirais un bon coup pour prendre la parole, mais aucun son ne sortait de ma bouche. Ce n'était clairement pas normal et je m'en étonnais moi-même, je n'avais pas peur ... Qu'est-ce qui pouvait me bloquer ? L'énervement peut-être ? Aucune idée.


Revenir en haut Aller en bas

Haven Clarks
Haven Clarks
Directeur Gryffondor

Parchemins : 580
Âge : 14.02.84 ;; 29 ans
Actuellement : Professeur de Vol sur Balais & co-propriétaire Weasley, FPSF


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy


Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven] Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven]   Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven] EmptyJeu 24 Aoû - 20:38

Être professeur de vol à Poudlard, Haven n’avait jamais vraiment pensé à la chose avant que cela se produise. Cela faisait maintenant deux ans que Haven avait intégré l’équipe professorale de l’école de sorcellerie et disons qu’en deux ans, rien n’avait été de tout repos. Toujours actionnaire  et co-propriétaire de Weasley, Farces et Attrapes pour Sorciers Facétieux et Zonko -qu’ils avaient fini par racheter- Haven était cependant toujours présent soit sur le Chemin de Traverse soit à Pré-au-Lard sur son temps libre. Un peu moins récemment, maintenant qu’une élève avait été attaquée, mais il tentait de passer au moins une fois par semaine dans chacune des boutiques. Son petit frère ayant intégré l’école l’an passé, il faisait surtout attention à ce qu’il soit sain et sauf. Il fallait dire que sa soeur jumelle ne lui laissait pas énormément de répit, puisqu’elle travaillait à Pré-Au-Lard et qu’elle était un peu trop protectrice envers leur cadet. Nate lui, était plus relax. Disons qu’il se reposait sur ses demi-frères et soeurs pour la sécurité du petit dernier.

Ce jour-là, Haven avait justement réussit à sortir du château. Il avait décidé d’aller à Pré-au-Lard pour voir comment se portait Zonko. Le vendeur de la boutique, Roy Bradley, lui avait fait part de ses envies d’évolution, de prendre des cours du soir. Si Haven l’avait soutenu, il avait cependant cherché à lui mettre un autre employé avec lui, juste au cas où Roy se décidait définitivement de partir, du jour au lendemain. Il lui souhaitait tout le meilleur, bien évidemment, mais devait avouer que l’engouement du jeune homme pour les boutiques. Alors qu’il sortait justement de Zonko, en saluant Roy et le nouveau venu, Haven remarqua un attroupement inhabituel un peu plus loin, près de la confiserie Honeydukes que tenait sa cousine Emily.

Allant jeter un coup d’oeil, plus pour s’assurer que tout le monde allait bien plus que par curiosité, Haven remarqua une silhouette familière qui tentait de fuir la foule en question. Quelques acclamations et flash plus tard, Haven fut sûr de qui se trouvait là. Et visiblement, Lara ne voulait pas non plus se trouver là. Ou du moins, pas avec trente mille photographes avec elle. « Pardon, excusez moi, merci. » Il se fraya un chemin malgré la foule oppressante et arriva à la hauteur de Lara. « Lara, enfin ! Je me demandais ce qui te prenais autant de temps ! » Prenant la jeune femme par le bras, il l’emmena vers la confiserie de sa cousine. En pleine semaine et avec les visites des élèves suspendues, elle ne devait pas être bien remplie. « Messieurs dames, merci de votre présence, vous pouvez rentrer chez vous ! » Alors qu’il refermait la porte derrière lui, il la verrouilla magiquement grâce à un sortilège informulé. Personne ne pourrait rentrer, mais tout les clients présents pourraient sortir s’ils le voulaient et surtout, s’il y en avait. « Salut Mily, désolé, je me suis permis ! » La propriétaire de la confiserie hocha la tête avec un sourire et retourna à la cliente dont elle s’occupait. « Salut Lara. Alors, qu’est-ce qui nous vaut ta venue ? Ils sont comme des fous dehors. » Ce qui était sûr, c’est que les paparazzi n’étaient pas là pour la Menace, la Coupe que les élèves avaient trouvés ou encore la pauvre Payton qui avait été oubliettée comme un vulgaire dommage colatéral.
acidbrain


Don't chase the quaffle if you see the snitch. It's wicked fast and damn near impossible to see. waking up
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Lara Collins
Lara Collins
Sport et culture

Parchemins : 784
Âge : 27 ans (15/11/1986)
Actuellement : Employé chez Honeydukes / Ancienne actrice


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: //


Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven] Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven]   Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven] EmptyJeu 24 Aoû - 22:38


Je faisais face à mes fans, mais au moment de prendre la parole... Je pouvais entendre des bruits d'appareil photos, mais aussi des flashs. Je n'aimais pas ça, je cachais mon visage autant que possible et je tentais de prendre la parole pour les faire partir. Je me retrouvais dans une position de faiblesse qui n'était pas dans mes habitudes.

Je ne connaissais pas grand monde dans les alentours, mis à part Haven et qui ne devait pas être dans les environs vu que celui-ci n'était pas prévenu de mon arrivé. J'avais envie de voir mon ami, mais j'avais tendance à prévenir mon arrivé à Pré-au-Lard à la dernière minute et c'était râpé avec ces personnes qui me poursuivaient tandis que les boutiques n'étaient pas totalement fini venant de ma part.

Je pourrais envoyé un message, mais je tenais à ma fierté même durant ce genre de situation et ce n'était clairement pas le moment d'agir comme une empoté. Je passais une main dans mon sac à main, mais au même moment je pouvais entendre la voix d'une personne qui ne m'était pas inconnu et qui s'excusait auprès des personnes comme il essayait de venir jusqu'à moi. Il venait à mon secours et je pensais que celui-ci n'était pas dans les environs... J'avais honte pour le coup d'avoir pensé de manière pessimiste tandis que celui-ci me disait avoir attendu un moment pour mentir devant toute ces personnes. Il me prenait par le bras et il m'embarquait dans la boutique de confiserie que tenait un membre de sa famille, si mes souvenirs étaient bons. Il avait renvoyé les personnes et jeté un sortilège à la porte pour que personne ne puisse entré, mais les personnes à l'intérieur pouvait sortir.

Il saluait la personne qui tenait la boutique et lui disait s'être permis de fermé la porte aux personnes de l'extérieur, histoire d'être tranquille et en sécurité. Je souriais timidement à la personne qui faisait de même avant de s'occuper de sa cliente et je regardais Haven droit dans les yeux au moment ou celui-ci me demandait la raison de ma venue. Je voulais faire les magasins, le voir et surtout savoir comment ça se passait à Poudlard suite à la menace qui avait eu lieu. En gros, j'étais plutôt inquiète pour les élèves et les professeurs qui se trouvaient à l'école. Je devais avoué que c'était principalement pour lui que j'étais inquiète, mais chut... Je ne pourrais pas l'avouer, je n'avais pas envie de perdre mes proches ! Je l'écartais un peu des clients et je lui faisais face.

- Merci de ton aide, je n'arrivais pas à prendre la parole devant ses personnes et les faire partir loin de moi... Je voulais faire les magasins à Pré-au-Lard et je n'ai guère pensé à mettre des lunettes ainsi qu'un bonnet pour être moins vu.

Je l'enlaçais soudainement, à vrai dire mon corps avait bouger de lui-même et après l'avoir réaliser... Je me décalais et je rougissais légèrement, ce n'était pas totalement dans mes habitudes de faire ça d'un coup. La dernière personne que j'avais enlacé de cette manière devait être mon ex-fiancé, je n'avais pas le souvenir d'avoir enlacer mes amis proches ou même mes simples amis.

- Je comptais t'envoyer un message concernant ma présence dans les environs, je voulais savoir comment ça se passait à Poudlard suite au problème de la menace...

Je passais une main derrière ma tête, j'étais gêner de lui avoir fait un câlin sans lui avoir demander son autorisation. Je n'avais pas le souvenir de lui en avoir fait une seule fois, bizarrement je me posais la question maintenant.

- Je n'ai pas de frère ou soeur à Poudlard, mais j'étais quand même inquiète pour eux et j'avoue surtout pour toi... J'essaie de lire la gazatte autant que possible, mais je préfère savoir ta version plutôt que la leur qui n'est pas toujours vrai des fois.

J'agissais de manière inhabituel à mes yeux et ce n'était pas dans mes habitudes. Il était temps pour moi d'avoir une pause dans ma vie entre les films et le théâtre au final. J'avais l'impression de devenir folle des fois et c'est clair que j'avais un petit truc qui me manquait dans ma vie,
mais je ne saurais dire quoi.

[HRP : Désolé pour les fautes ou les tournures de phrases, j'ai fais au mieux avec mon épaule qui me lançait vers la fin]
Revenir en haut Aller en bas

Haven Clarks
Haven Clarks
Directeur Gryffondor

Parchemins : 580
Âge : 14.02.84 ;; 29 ans
Actuellement : Professeur de Vol sur Balais & co-propriétaire Weasley, FPSF


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy


Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven] Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven]   Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven] EmptyLun 28 Aoû - 12:13

Haven était un peu à Honeydukes comme chez lui. Le fait que la boutique était à un membre de sa famille aidant pour beaucoup. Alors qu’Emily lui souriait, ainsi qu’à Lara, il se permit de clarifier la situation. « Emily est ma cousine, je ne crois pas que tu l’ai déjà vue ? A l’école je veux dire, elle est plus vieille que moi, donc peut-être que tu ne l’as jamais vraiment côtoyée. » Il suivit Lara dans un rayonnage moins bondé sans sourciller, vérifiant cependant que personne ne viendrait les importuner. Les paparazzi, ce n’était pas vraiment son truc. Même Heaven, qui pourtant était mariée à une star de la musique lui racontait qu’ils étaient de vraies plaies. Alors il imaginait volontiers ce que pouvait vivre Lara. Mais elle avait décidé d’être une actrice et une figure publique, donc elle savait sûrement mieux s’en sortir que sa chère jumelle. Alors qu’il allait répondre aux remerciements de son amie, celle-ci le surprit en l’enlaçant. Ce n’était pas que Haven n’était pas tactile, loin de là, mais disons qu’il ne l’avait jamais réellement été avec Lara. Ils se faisaient la bise, mais jamais cela n’avait été plus loin. Aussi loin qu’il pouvait se souvenir, il n’avait jamais enlacé la jeune femme. Instinctivement cependant, une main se posa sur le dos de la jeune femme, avant qu’elle ne se sépare de lui.

Elle enchaîna presque directement avec la Menace, dont le nom avait été révélé dans la Gazette du Sorcier. Magicis Sacra. Cela faisait froid dans le dos. Surtout quand, comme Haven, on était passé par la Grande Bataille et qu’on y avait perdu de la famille. Son père y avait trouvé la mort pour sauver sa mère, alors forcément, tout ce qui était magie noire et force obscure, le jeune homme n’était pas très fan. « La Menace a eu un élève, mais le problème, ce n’est pas tant qu’ils l’aient touchée… C’est qu’ils ont réussi à pénétrer l’école. C’est déjà la seconde fois, et nous n’avons toujours aucune idée de leur façon de faire. » Bien évidement, Haven était touché par la situation maintenant précaire de Payton Harris. Elle avait tout oublié, jusqu’à ses propres parents. Cela fit remonter de mauvais souvenirs à l’esprit du jeune homme, comme lorsqu’un été, sa sœur avait disparu pendant plusieurs jours. Quand elle était revenue, sa mère avait demandé a Haven de ne pas la questionner sur ces jours passés en dehors de la maison familiale. Mais il savait qu’elle avait été oubliettée. Puis il y avait eu l’attaque de son beau-père, alors qu’elle était tranquillement chez elle. Sa sœur n’avait, en soit, pas énormément de chance avec sa belle-famille. Encore que, cela se réduisait essentiellement au père de Raphaël. Si elle ne voyait plus son beau-père depuis son mariage, elle voyait au contrairement beaucoup le frère de son époux, sa tante et sa mère. Heureusement, aucun n’était aussi barge que Julian Gibson.

« C’est gentil de t’inquiéter pour moi Lara, mais ça va. Je pense qu’un adulte est trop risqué à manipuler pour eux… Après tout, toutes leurs attaques ont visé les enfants. L’an passé, cet été, là… C’est triste, cependant, mais ils sont sans défense propre, donc c’est peut-être plus simple pour eux qu’un sorcier expérimenté ? » Il ne savait pas vraiment s’il voulait que la blonde lui assure qu’il avait raison ou qu’il se trompait totalement, mais bon, il pouvait bien partager ses sentiments sur toute cette affaire avec une amie ! « Et toi, comment tu vas ? C’est un peu risquer de venir ici sur un coup de tête, surtout sans déguisement non ? » Il esquissa un sourire et prit un bonbon trio dans un des paniers proches. Il opta pour celui couleur crème, qui était son préféré.
acidbrain


Don't chase the quaffle if you see the snitch. It's wicked fast and damn near impossible to see. waking up
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Lara Collins
Lara Collins
Sport et culture

Parchemins : 784
Âge : 27 ans (15/11/1986)
Actuellement : Employé chez Honeydukes / Ancienne actrice


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: //


Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven] Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven]   Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven] EmptyLun 28 Aoû - 19:17

Je trouvais ça mignon venant d'Haven, car celui-ci s'expliquait sur sa relation avec la propriétaire et je n'avais rien demandé comme cela ne me regardait pas vraiment malgré ma curiosité qui n'était guère trop présente pour le coup. Mon ami me disait que la jeune femme était sa cousine et qu'elle s'appelait Emily, je n'avais pas le souvenir d'avoir côtoyé la personne à Poudlard ou à l'extérieur mis à part dans son magasin sans savoir que les deux étaient liés.

Après son explication, je l'avais embarqué dans un autre rayon et j'avais l'impression que celui-ci surveillait nos arrières afin d'éviter l'approche des clients qui se trouvaient encore dans la boutique ou des paparazzis qui essaieraient d'entrer de force à l'intérieur du magasin. Je m'étais éloigné des baies vitrées, car je ne voulais pas voir Haven en photo sur la gazette. Il n'avait pas besoin d'être mêlé à mes "scandales" quand les personnes arrivaient à en trouvé... Le dernier remonte à la rupture entre Alexis et moi, j'en avais de très mauvais souvenir et c'était une des raisons qui me renfermait sur moi-même. Je ne voulais pas en être victime à nouveau pour des ragots et encore moins le mettre dans le même bateau que moi.

Je prenais la parole pour expliquer ma venu à Pré-au-Lard et mon regret de ne pas avoir recouvert mon visage ou même mon corps, histoire d'être moins repéré. Je l'avais aussi remercié avant de finir dans ses bras ou plutôt de l'avoir enlacé avec mon inquiétude concernant mon ami et les élèves à Poudlard. J'avais une cousine à Poudlard, mais n'ayant pas le même nom de famille... C'était plus simple pour cette dernière de vivre sans problème à cause de mon nom qui était connu avec son oncle et sa tante ainsi que moi sa cousine. Je n'avais rien dit à Haven, mais je pourrais peut-être lui demandé de prendre soin d'elle au cas ou à ma place. Ces parents voyageaient pas mal à cause du travail et ça embêtait beaucoup Maribel qui préférait venir chez moi comme j'habitais à Londres depuis quelque temps. Je m'étais toujours occupé d'elle, même quand elle venait en Amérique... Nous étions plutôt proches.

J'avais senti la main d'Haven le long de mon dos durant un instant, car je m'étais rapidement éloigné de celui-ci et sans m'excuser comme je prenais à nouveau la parole très rapidement. J'aurais peut-être du dire des mots à propos de ça, mais il savait très bien que ce n'était pas dans mes habitudes de faire un câlin même si ce n'était pas désagréable d'être dans ses bras et que j'avais eu l'impression pendant quelques instants d'être en sécurité avec lui. Je devais m'en remettre et mes rougeurs disparaissaient petit à petit. J'écoutais les paroles de mon ami, il était clairement plus qu'un simple ami à mes yeux... Seulement, je ne savais pas comment définir notre relation pour le moment comme il ne semblait rien y avoir entre nous.

Je soupirais légèrement en apprenant que la Menace était entrée deux fois à l'intérieur de Poudlard et personne ne connaissait la manière dont il s'y prenait. Il est vrai que les adultes étaient expérimentés comparé aux enfants, il ne risquait rien... Je n'aurais pas besoin de m'inquiéter pour lui, mais pour ma cousine qui avait des chances d'être visé parmi les élèves si cela venait à en toucher plusieurs à la fois. Il changeait de sujet en me demandant comment j'allais et que c'était risquer de venir sur un coup de tête sans me couvrir.

- Les élèves sont à Poudlard, mais ils sont en danger malgré les sortilèges qui protègent le château et les aurors ainsi que les détraqueurs qui sont présents. C'est aussi le meilleur endroit pour réunir les enfants tandis que chez soit... Ils seraient éparpillés et sûrement plus en sécurité, mais ce n'est pas sûr. J'ai envie de dire que personne n'est en sécurité à l'heure actuelle, que ce soit les adultes ou les enfants en particulier.

Je devais sourire, mais je n'y arrivais clairement pas. Mon visage montrait de l'inquiétude et pas qu'un peu à mon avis. Je soupirais pendant un instant et je croisais les bras, je n'étais pas du genre à vouloir être rassuré ou peut-être que si venant des personnes concernées. Maribel m'avait envoyé une lettre avec l'aide de son hibou pour me prévenir que tout allait bien en ce qui la concernait, je comptais me rendre au Ministère de la magie pour voir quand même au niveau de la sécurité des élèves qui étaient vraiment bien visé.

- Je serais toujours inquiète pour toi, même si mon inquiétude est principalement tournée vers ma cousine Maribel Anderson qui est en cinquième année dans la maison Gryffondor !

J'avais mes petits secrets, l'un d'eux venait d'être dévoilé et c'est parce qu'Haven avait ma confiance. Je pouvais lui dire que nous étions liés, mais comme nous n'avions pas le même nom... Il était difficile de savoir que cette dernière était ma cousine et moi la sienne avec de la différence d'âge encore en plus !

- Je ne suis pas venu à Pré-au-Lard sur un coup de tête, je voulais vraiment venir dans les environs pour faire les magasins et te voir pour être rassuré en quelque sorte.
J'étais inquiète pour vous deux, je n'ai pas le droit de l'être ?


Je souriais tant bien que mal, c'était sûrement une des raisons qui m'avaient poussé à lui faire un câlin aussi soudain. J'étais démanger pour lui en faire un autre en étant vraiment rassuré, mais non... Je ne devais pas, car je ne savais clairement pas si ça le dérangeait ou pas !

- Je pensais me rendre au ministère de la magie à la place de mon oncle et de ma tante, car ils sont en voyage à cause du travail. Je suis la seule personne présente à Londres dans ma famille pouvant m'y rendre afin d'en savoir plus et je risquerais d'être en compagnie des parents des élèves quand j'irais.

Je pensais encore au câlin, je n'arrivais pas à l'en sortir de ma tête... J'étais vraiment bien dans ces bras même durant quelques instants et je soupirais légèrement. Je regardais Haven tout en passant une main derrière ma tête.

- Je ne m'excuserais pas pour le fait de t'avoir enlacé... J'en avais vraiment envie, même si c'était soudain venant de ma part.

Oh mon dieu, je voulais m'excuser et ce n'était clairement pas le cas. Lara, tu viens de faire une boulette à mon avis !
Revenir en haut Aller en bas

Haven Clarks
Haven Clarks
Directeur Gryffondor

Parchemins : 580
Âge : 14.02.84 ;; 29 ans
Actuellement : Professeur de Vol sur Balais & co-propriétaire Weasley, FPSF


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy


Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven] Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven]   Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven] EmptyJeu 31 Aoû - 15:51

Plus jeune, Haven avait été bien plus accessible que sa soeur. Princesse des Serpentard, adorée et détestée, sa jumelle savait diviser le château. Aussi, si elle était maintenant un peu plus sociable que dans ses jeunes années et qu’elle connaissait plutôt bien Lara, Haven avait été le premier à aller vers l’ancienne Poufsouffle. En résultait une amitié de longue date qui semblait ne pas trop se formaliser de la célébrité de la jeune femme. Heureusement d’ailleurs ! Cela étant, Haven travaillant avec George Weasley, il voyait souvent passer Harry Potter, son acolyte Ron Weasley et le Ministre de la Magie Hermione Granger. Sans compté que sa sœur était mariée à une rockstar et que sa meilleure amie était tout aussi célèbre que son mari. Donc niveau célébrités, il avait sa dose.

Maintenant qu’il était professeur en plus d’inventeur, ses habitudes avaient changés. Il voyait moins Hainoa et Nicolas, ne voyait plus de tout Cherise et Giada –cela dit, vu comme ses histoires s’étaient finies avec les cousines, ce n’était peut-être pas plus mal- mais faisait en sorte d’avoir toujours du temps pour ses amis. Ils étaient tous devenus des adultes, plus ou moins responsables et forcément, avaient moins de temps les uns pour les autres, mais cela ne les empêchaient pas de s’écrire régulièrement. Haven ayant toujours bien aimé le monde moldu, le téléphone portable avait été une vraie révélation pour lui !

Concernant la Menace, Haven ne pouvait pas mentir à Lara. Tout le monde savait que les enfants avaient été visés deux fois et que Poudlard était pour le moment, aussi sûre qu’à l’époque de Harry Potter et la fois où la chambre des secrets avait été ouverte. Heureusement pour Haven, il n’était entré à Poudlard que deux ans plus tard. « Poudlard est l’endroit le plus sûr du Royaume-Uni. Je ne pense pas qu’il soit judicieux de laisser les enfants chez eux. Même si l’école a été pénétrée… C’est un peu compliqué comme situation à vrai dire. » D’ailleurs, il ne savait même pas quoi en penser lui-même. L’école avait toujours été un refuge pour lui, mais il n’avait jamais eu à subir d’attaques. Oh, toutes ses années scolaires n’avaient pas été de tout repos, certes, mais rien d’atroce en soit. Pas comme cette pauvre Payton qui avait perdu la mémoire. « Je ne savais pas que tu avais une cousine à Gryffondor ! Si jamais tu as besoin de lui faire passer quelque chose, n’hésites pas. Comme les sorties à Pré-au-Lard leur sont interdites. » Haven avait un amour certain pour son ancienne maison et peut-être, parfois, faisait-il un poil de favoritisme, mais c’était assez rare. Il savait être impartial, contrairement à sa sœur.

Il ne comprit pas pourquoi Lara sembla sur la défensive en lui demandant si elle n’avait pas le droit de s’inquiéter pour lui. En soit, il ne pouvait pas l’en empêcher, mais il voulait simplement lui éviter de se faire un sang d’encre pour rien. Il pouvait tout à fait comprendre qu’elle s’inquiète pour sa famille, pour ses amis, mais il se portait bien et savait se défendre tout seul. « Non, non… » Quant au Ministère, lui ne voyait pas trop ce que cela pourrait apporter foncièrement, mais elle faisait ce qu’elle voulait. Cela serait en plus tellement dans le genre de sa sœur ou de sa cousine aussi, d’aller râler quant à la sécurité de leurs progénitures à Poudlard. Il se retint cependant de faire une quelconque remarque là-dessus, car après tout, n’ayant pas d’enfant, il n’était peut-être pas le mieux placé. Certes, Jensen était à l’école, mais il était beaucoup moins après son frère que sa jumelle –qui elle, pour le coup, serait capable de jeter un maléfice à la première personne s’approchant trop près de son cher petit frère avec un regard qui ne lui plairait pas.

Quand Lara lui parla du câlin qu’elle lui avait fait, Haven laissa un petit rire s’échapper d’entre ses lèvres. Il n’était pas du genre à se formaliser pour un câlin. Il n’était pas comme ça et ne le serait sans doute jamais. « Ne t’en fait pas, ce n’est pas un souci ! Je peux comprendre que tu sois stressée avec tout ce qui se passe. » Tous les sorciers l’était un peu, non ?


acidbrain


Don't chase the quaffle if you see the snitch. It's wicked fast and damn near impossible to see. waking up
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Lara Collins
Lara Collins
Sport et culture

Parchemins : 784
Âge : 27 ans (15/11/1986)
Actuellement : Employé chez Honeydukes / Ancienne actrice


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: //


Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven] Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven]   Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven] EmptyMar 12 Déc - 15:47

Maribel vivait chez moi durant les vacances depuis plusieurs années, cette dernière n'allait plus chez ses parents comme ils étaient souvent parti à cause du travail et ne s'en était jamais vraiment occupé avant son entré à Poudlard. Nous l'avions prise sous notre aile avec mon ex-fiancé et après notre rupture, j'étais la seule à m'en occupé avec mes parents qui avaient tendance à venir dès que possible à Londres pour prendre soin de Mari' quand je n'étais pas dans les environs. Néanmoins, ils n'avaient plus besoin de s'en préoccupé autant comme j'habitais à Londres à cause de ma nouvelle carrière de comédienne même si je continuerais sûrement à tourné dans les films au moment ou je serais prête à reprendre.  

Je savais que trop bien pour Poudlard, il s'agissait du meilleur endroit sécurisé pour les enfants malgré les problèmes qui avaient lieu là-bas de temps en temps. Les enfants auraient plus de soucis à l'extérieur plutôt qu'à l'école... Haven avait raison, la situation était compliqué et nous ne pouvions pas y faire grand chose. Je soupirais pendant un instant et je croisais les bras tout en regardant ailleurs.

- Tu as raison, ils sont plus en sécurité à Poudlard que chez eux...

Je n'avais guère la possibilité de prendre la parole plus longtemps, car il était surpris pour mon lien de parenté avec une élève de Gryffondor et qui était une cousine. Je n'étais pas très bavarde sur ma famille, ils savaient que mes parents étaient dans le monde du show à cause du nom de famille et ils me savaient fille unique comme je n'avais pas de frère ou de soeur depuis longtemps. Je ne parlais jamais de moi, sauf si les personnes me posaient des questions et ce n'étaient jamais arrivé concernant le reste de la famille. Je passais une main derrière la tête en étant gêner, car il me proposait de lui transmettre un message étant donné que les élèves ne pouvaient pas sortir de l'établissement.

- Mis à part mon ex-fiancé, je n'ai personne qui est au courant pour le fait d'avoir de la famille du côté de mon père et une cousine qui se trouve à Poudlard ! Tu es le premier à être au courant dans mon entourage, car j'ai vraiment confiance en toi.

Haven me mettait hors de moi, j'étais souvent gêner en sa compagnie même si cela ne se voyait pas des masses sauf en ce moment... J'avais une main derrière la tête et qui se trouvait dans mes cheveux, je regardais autre part comme je n'arrivais plus à lui faire face. Il ne m'en voulait pas pour le câlin, car il comprenait mon stress. D'accord, j'ai sauté dans ses bras en étant rassuré donc ça expliquait la raison. Néanmoins, j'avais l'impression que celui-ci prenait de plus en plus d'importance dans ma vie et je m'en rendais compte au fil du temps.

- Je ne pense pas faire qu'un seul câlin à mon avis, tu commences à prendre énormément de place dans ma vie.

Déclaration d'amour en vu ? Pas du tout, il n'en était rien de tout ça ! Je précisais seulement que celui-ci avait de l'importance dans ma vie et j'avoue que cela m'aidait à oublié mon boulet d'ex fiancé, mais il n'y avait rien de plus entre nous ! Nous étions que des amis de toute façon et ... rien d'autre. Je me demandais si les paparazzis se trouvaient encore dans le coin, mais je n'osais pas regarder.

- Les paparazzis sont encore là ou pas ? S'ils ne sont plus aux alentours... Nous pourrions aller boire un verre et je te le payerais pour te remercier !

Je ne trouvais pas d'autres solutions que payer un coup pour remercier son aide tout à l'heure et aussi pour faire partie de ma vie !
Revenir en haut Aller en bas

Haven Clarks
Haven Clarks
Directeur Gryffondor

Parchemins : 580
Âge : 14.02.84 ;; 29 ans
Actuellement : Professeur de Vol sur Balais & co-propriétaire Weasley, FPSF


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy


Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven] Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven]   Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven] EmptyMer 20 Déc - 10:25

Vivant seul à Saint Andrews, en Ecosse, Haven avait cependant tout le loisir de se rendre à Londres ou à Pré-Au-Lard quand cela lui chantait. S’il avait choisi une ville moldue, c’était avant tout parce qu’elle avait été celle qui l’avait accueilli quand il avait décidé d’entrer dans une université moldue, après ses années d’études à Poudlard. C’était une bonne chose que les diplômes des ASPICs apparaissaient aux moldus comme des diplomes normaux, avec des notes plus ou moins élevées suivant les résultats. Cela avait beaucoup aidé le jeune sorcier qu’il était alors à ne pas attendre trop longtemps et avoir rapidement une place. Bref, tout cela pour dire qu’il avait la possibilité de voyager et qu’il en revenait toujours aux mêmes conclusions, Poudlard était un lieu bien plus sûr que Londres, Traverse, Pré-au-Lard, ou que chacune des maisons dans lesquelles les jeunes sorciers passaient leurs étés. Mais il pouvait comprendre que les parents aient peur. Après tout, lorsqu’il était à l’école, Harry Potter avait fait trembler le château plus d’une fois. Son père avait trouvé la mort dans la bataille qui avait vu s’affronter Potter contre le Seigneur des Ténèbres et bien évidement, tous ceux qui avaient vécu cette époque ne pouvaient que craindre un renouveau. C’était normal. Mais à l’époque déjà, Poudlard était mise à rude épreuve et avait été tenue comme un fort. Il s’y était certes, passé des choses horribles, mais les professeurs avaient tous su se mettre en avant pour leurs élèves. Maintenant que Haven avait cette position, il en ferait de-même. Mais c’était là un débat qui n’avait pas lieu d’être alors qu’il était avec son amie, puisque les goûts et les couleurs, ça ne se discutaient pas… Et puis, il y avait déjà tellement de critiques et de débats à ce sujet, qu’il ne servait pas à grand-chose d’en remettre une couche.

Quand Lara lui dit que seul son ex-fiancé était au courant pour sa cousine, il tomba un peu des nues. « Je ne savais pas que tu n’étais plus avec ton petit ami, je suis désolé de l'apprendre. » N’étant pas lecteur de presse à scandale, Haven n’était jamais vraiment au courant de ce qu’il se passait autour de lui. Heaven lui racontait les potins qu’elle trouvait intéressant, mais elle avait visiblement passé celui-ci sous silence. Oubli volontaire ou juste information passée à la trappe, allez savoir. Il esquissa malgré tout un léger sourire. La blonde semblait mal à l’aise, mais il ne savait pas trop si c’était à cause des paparrazi, du calin ou tout simplement le fait de se confier ainsi sur sa vie privée. Lui avait eu deux histoires catastrophiques avec les cousines Rowle, s’était fiancé puis retrouvé plaqué, avait perdu un enfant… Ce n’était pas vraiment la belle vie, il devait bien l’avouer et il n’en n’avait que très peu parlé. Hainoa et Nicolas étaient aux premières loges, ainsi que sa sœur et le reste de sa famille, mais sinon, personne ne savait tout cela. « Euh, merci Lara, c’est sympa à entendre ! » Si Haven n’était généralement pas avare de sentiments, il lui arrivait d’être pris de court, comme maintenant.

Jetant un coup d’œil à l’extérieur de la boutique de bonbons, il vit que la place était vide. Seuls quelques parents, accompagnés d’enfants en bas-âge ne pouvant pas encore aller à l’école se promenaient, ou quelques personnes âgées. « La voie me semble libre ! Je prends juste quelques sucreries, j’en ai promis à mon employé de Zonko et à mon petit frère… Tu veux quelque chose ? » Tout en faisant la sélection de confiserie pour les deux ogres sur pattes auxquels il les avaient promis –j’ai nommé Roy Bradley et Jense McGowan- Haven laissa Lara choisir quelques sucreries, si le cœur lui en disait, puis il passa à la caisse, dit au revoir à sa cousine et regarda Lara. « Droit devant, les Trois Balais… Si jamais, il y a une pièce à l’étage où l’on peut transplaner… Mais c’est un secret de commerçants, ne le répète pas. » Il lui fit un clin d’œil et ouvrit la porte, la voie étant libre. Il ne disait pas non à une Bieraubeurre avec de la cannelle ! Il était encore un peu tôt pour le Whisky Pur Feu ou de l’Hydromel…

acidbrain


Don't chase the quaffle if you see the snitch. It's wicked fast and damn near impossible to see. waking up
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Lara Collins
Lara Collins
Sport et culture

Parchemins : 784
Âge : 27 ans (15/11/1986)
Actuellement : Employé chez Honeydukes / Ancienne actrice


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: //


Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven] Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven]   Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven] EmptyLun 22 Jan - 12:39


Haven n'était pas au courant pour ma rupture avec Alexis ? J'étais contente que mon entourage ne soit pas au courant de tout concernant ma vie privé, mais nous avions été pas mal affiché dans les journaux à cause des paparazzis... J'avais la preuve que mon ami ne s'intéressait pas aux médias et cela me rassurait en quelque sorte, c'était pour cette raison que la présence de l'ancien Gryffondor était un plus dans ma vie. Je pouvais me sentir moi-même en sa présence, il en était de même avec Corey comme celui-ci ne s'y intéressait pas beaucoup à cause de son travail qui lui prenait plus de temps qu'autre chose.

- C'est du passé concernant Alexis, mais c'était douloureux et ça l'est encore un peu... Nous étions en couple durant plus de cinq ans et nous étions fiancés, je n'ai jamais eu personne d'autres dans ma vie. Je voulais vivre avec lui pour de bon, mais cela n'a jamais eu lieu et j'ai décidé d'être à Londres pour mes amis.

Je n'étais pas sûr d'en avoir discuté, mais Corey devait savoir pour mon ex fiancé et moi au niveau de notre rupture concernant les vraies raisons. Il n'était pas au courant pour Maribel, mais Haven était une exception en étant son professeur et pouvant prendre soin de la demoiselle à ma place ! Mon ami saurait tôt ou tard pour la demoiselle, mais je ne comptais pas lui en parler toute suite.

Mon sauveur était surpris concernant les câlins qui auraient à nouveau lieu, car j'en avais parlé à l'instant et il me remerciait en ne sachant pas comment le prendre à mon avis comme je l'avais pris au dépourvu. Je le voyais regardé par la fenêtre, la voix semblait libre et il comptait d'abord prendre des sucreries pour son employé à la boutique ainsi que pour son petit frère. Il m'en proposait, mais je refusais poliment.

- Je t'en remercie, mais je vais refuser ta proposition de me prendre des sucreries !

Je le voyais choisir pour les deux personnes, puis nous passions à la caisse ou se trouvais sa cousine qui me souriait et il en était de même pour ma part. Je souriais face aux paroles de mon ami, car je venais d'apprendre un petit secret concernant les commerçants de Pré-au-Lard ! Je ne disais jamais rien sur les secrets de mes amis, j'étais loyale envers ces personnes même si ce n'était pas toujours facile avec les problèmes concernant la Menace.

Je le voyais ouvrir la porte et je passais devant lui, je souhaitais taquiner Haven en l'embrassant sur la joue ! Néanmoins, je ne faisais rien de tel et je me dirigeais vers les Trois balais en sa compagnie.

- Je suis une tombe concernant les secrets de mes amis ! Je ne trahirais jamais les personnes en qui j'ai confiance, car c'est bien trop douloureux quand cela nous arrive.

Je posais une main au niveau de ma gorge, elle commençait à s'assécher un peu et c'était le bon moment pour boire quelque chose de frais ! Je m'en fichais que ce soit alcoolisé ou pas du tout, j'avais besoin d'un verre dans tous les cas. Je me trouvais devant la boutique et j'entrais à l'intérieur tout en regardant derrière moi pour savoir si Haven me suivait, c'était le cas et nous allions dans un coin plutôt tranquille. Les personnes aimaient venir ici, car c'était plutôt animé avec les élèves ou avec les adultes.

- J'ai soif ! Je ne sais pas encore ce dont je vais prendre, mais je vais sûrement opter pour la Bierreaubeurre qui est délicieuse.

Je souriais joyeusement, je n'étais pas très présente durant des années et j'avais sûrement des questions à posé... Néanmoins, je n'aimais pas trop parler de moi et c'était une des raisons qui me poussait à ne surtout pas posé de questions auprès de mon ami concernant sa vie. Je voulais en apprendre plus sur lui, mais c'était préférable que cela vienne de lui.
Revenir en haut Aller en bas

Haven Clarks
Haven Clarks
Directeur Gryffondor

Parchemins : 580
Âge : 14.02.84 ;; 29 ans
Actuellement : Professeur de Vol sur Balais & co-propriétaire Weasley, FPSF


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy


Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven] Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven]   Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven] EmptyVen 26 Jan - 14:45

Haven n’était pas vraiment quelqu’un que l’on pouvait qualifier de bavard. Oh, il pouvait parler des heures de Quidditch, de farces & attrapes et d’inventions, mais quand on touchait à sa vie privée, il se refermait généralement comme une huitre. Et pour cause. Sa première petite amie, Cherise, qu’il avait aimé de tout son cœur et qu’il avait adulé des années durant l’avait plaqué comme une vieille chaussette à l’aube de la sixième année de l’ancien Gryffondor. Elle « ne l’aimait plus » et ne voulait pas le faire souffrir inutilement, en se voilant la face. Si Haven avait laissé la demoiselle penser qu’il avait bien pris la chose, une longue dépression s’en était suivit durant sa sixième année à Poudlard et il avait faire de nombreux efforts pour se remettre en selle afin de passer ses ASPICs et surtout, de ne pas redoubler. Ensuite, il y avait eu Giada, qui n’était nulle autre que la cousine de Cherise. Les deux jeunes sorciers s’étaient trouvés après Poudlard, à une époque où Cherise et Haven étaient devenus de simples amis –pour le bien de tout le monde, mais surtout de la famille Rowle- et tout aurait pu être parfait. Fiancés, futurs parents, le couple avait tout pour un bonheur sans grisaille. C’était sans compté la fausse-couche de Giada qui avait retiré toute joie de vivre à la jeune femme. Elle était repartie en Italie après des mois à déprimer dans l’appartement écossais, laissant Haven en plan. Il avait surmonté la chose sans trop savoir comment. Peut-être que d’avoir l’ami de sa cousine comme colocataire à l’époque avait aidé, bien qu’ils fussent assez mal en point tous les deux. Et puis il y avait Fire, le dragon magique qu’il avait construit, et qui était devenu son animal de compagnie, quand bien même il n’était pas vraiment « vivant ». Seuls ceux qui étaient très proches de lui à l’époque, Hainoa, Nicolas, sa sœur, Maïlys, Tomas et ses parents étaient au courant de tout ce qu’il s’était passé. Il n’avait jamais étalé ses sentiments sur la place publique, il n’était pas comme cela. Alors pouvait comprendre que Lara ne le voulait pas non plus. C’était assez logique en fait, bien que le fait d’être actrice était un peu un point noir au tableau, quand on souhaitait une part de tranquilité. Bref. Il écouta donc Lara lui parler d’Alexis et de la raison de la rupture, pas forcément à l’aise. Ils étaient amis, mais ne se côtoyaient que peu, entre les différents tournages de la jeune femme. Oh, il l’appréciait grandement, mais disons qu’il n’avait pas l’habitude de ce genre de choses. Du moins, pas venant de Lara. Ne sachant quoi répondre, il esquissa un sourire lorsqu’elle lui dit qu’elle avait décidé de revenir sur Londres pour ses amis. La sachant américaine, cela ne devait pas être évident, malgré tout, de laisser un pays aussi actif derrière soi. Certes, elle l’avait fait pour Poudlard, mais elle était plus jeune à l’époque, et surtout, moins célèbre que maintenant !

Tout en choisissant les sucreries qu’il rapportait à Roy et à son frère –Heaven le tuerait sans doute si elle savait qu’il entretenait Jensen en bonbons et autres chocolats alors qu’elle lui répétait à longueur de temps qu’il devait avoir un mode de vie sain s’il comptait fonder une famille –chose à laquelle Haven répondait toujours par un « Oui je sais » qui avait le don d’énerver sa sœur- , Haven échangea un peu avec sa cousine. Emily avait plutôt bien réussit, pourtant, Merlin savait qu’elle avait elle aussi eu son lot de misères. Heureusement, maintenant elle était la mère de quatre bambins plus adorables les uns que les autres et que Haven adorait. Il trouva Lara un peu sérieux pour un secret de commerçants -pour lequel, en soit, il plaisantait un peu- mais ne fit aucune remarque et la laissa passer devant pour se rendre aux Trois Balais. « Moi aussi, avec de la cannelle je pense. Reste là, je vais aller voir Madame Rosmerta. Elle a l’habitude de me voir maintenant ! » Haven alla au comptoir et salua la tenancière des lieux. Madame Rosmerta était toujours très aimée des élèves et depuis que Haven était passé professeur, elle avait toujours un regard bienveillant pour lui. Revenant avec les deux chopes, il tendit la sienne à Lara. « Santé ! Ca me fait plaisir que tu sois là. Tu fais du coup ici ? Je veux dire, tu as quoi de prévu ? Un film, autre chose ? » Parce que bon, ce n’était pas parce qu’elle déménageait à Londres qu’elle avait des plans sur le coin. Elle pouvait toujours transplaner à Hollywood s’il le fallait, nul doute là-dessus !

acidbrain


Don't chase the quaffle if you see the snitch. It's wicked fast and damn near impossible to see. waking up
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven] Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven]   Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu d'aide n'est pas de refus [Pv Haven]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ALBA: Aide en matiere energetique et sanitaire
» Aide speciale aux enfants du president Rene Preval!
» [AIDE] Carte Mère!
» Oyez, Oyez! Un révolutionnaire à besoin d'aide!
» Tombeau d'Elendil !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Royaume-Uni :: Ecosse :: Pré-au-Lard :: Rue Principale-
Sauter vers: