AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Volcanique Myrielle [PV Isaac]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Commerce

Parchemins : 1268
Âge : 32 ans [17-07-1980]
Actuellement : Styliste/Tueuse à gage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Volcanique Myrielle [PV Isaac]   Ven 27 Oct - 18:11

Myrielle ne décolorait pas, Drago l'avait humilié avec sa soit disant supériorité alors que si elle voulait (disons si elle pouvait) elle pourrait l'écraser comme la vermine qu'il est. A l'image de sa couleur de cheveux flamboyante elle était un véritable volcan en ébullition. De plus, pour ne pas arranger les choses, elle n'avait presque pas de nouvelles de Isaac malgré l'envoie des chocolats pour son anniversaire, elle avait seulement reçu en réponse qu'ils se parleraient fin avril... Tant de temps loin de lui et sans réel possibilités de lui parler était plus qu'insoutenable.

Comme un talisman elle portait contre son cœur entre son poignard et sa peau le petit mot où il disait l'aimait, elle devait trouver une solution pour se débarrasser de Drago. Risquer sa vie pour quelqu'un oui, risquer sa vie pour quelqu'un qui ne veut pas de ses services, non. Enfin... en réalité elle ne voulait pas "vraiment" rompre son lien avec Drago, ce qu'elle voulait c'est qu'il réalise à quel point elle était dangereuse. Son père et sa mère était respectés autant que faire se peut par Lucius Malefoy et elle avait la sensation que son camarade ne la respectait pas du tout... et en plus de ça elle sentait intuitivement que c'était parce qu'elle était de sexe féminin ! Si ce n'était pas le cas pourquoi aurait il demandé que ce soit Nathan qui le protège hein ?

*Je le ferais pisser de peur dans sa culotte ce petit bourge de mes deux !*

Hum... quelqu'un a prononcé le mot "violente" ? Toujours est il qu'elle continuait presque trois mois après à être furieuse après le dit petit bourge, tellement en colère qu'elle avait même envisagé un attentat dans le dortoir des garçons. Seulement il faut le dire frapper Alexander Shinku était une chose, frapper Drago Malefoy en était une autre... elle ne pouvait pas faire "ça" et du coup plus elle gardait ses velléités de vengeance en elle plus elle était colérique. Tout les premières années la fuyait dés qu'elle apparaissait dans les couloirs parce qu'elle avait déjà frapper trois d'entre eux sous prétexte qu'ils étaient "sur son passage" ou qu'ils lui "cachaient le soleil", le professeur Rogue et les préfets de Serpentard l'avait couverte les trois fois et comme il n'y avait jamais de témoins ces affaires n'avaient eu aucune suite.

Pourtant l'un d'eux avait été obligé de passer par la case infirmerie tellement elle avait frappé fort. Bref... Myrielle n'était pas des plus populaire en ce moment et croiser son regard revenait à frémir d'épouvante... On y lisait une envie de se battre et de tuer puissante... La population de lapin du parc s'en souvient encore, elle a diminué du tiers en peu de temps. A chaque fois qu'elle en tuait un elle laissait le sang gicler sur ses mains et ses vétements puis elle retournait à son dortoir et elle lavait à la main d'une manière frénétique le tout.

Elle tentait aussi de s'épuiser à la tâche en s’entraînant au quidditch et en passant beaucoup de temps à faire ses devoirs et à faire des gâteaux/petits fours/chocolats qu'elle envoyait ensuite anonymement à Clara, Blaise ou Clément... Et oui vous avez bien lu, même Clément. Finalement sans qu'elle sache bien pourquoi elle commençait à le considérer vraiment comme son demi frère, bon un demi frère indigne d'elle mais un demi frère quand même... résumons en concluant que c'était le demi qui compte le plus.


Elle était donc dans la salle commune à plus de deux heures du matin passé en train de coudre on ne sait trop quoi d'un air fiévreux... Il n'y avait qu'à une heure aussi tardive qu'elle pouvait être en ce lieu puisque personne n'osait faire face à toute cette colère...

Elle entendit soudain un bruit, elle lâcha son ouvrage aux aguets et quand elle sentit une main se poser par surprise sur son épaule elle allait frapper avant d'arrêter son poing...

- Isaac ???

C'était bien lui, elle baissa la main rougissante et remit une mèche de cheveux derrière son oreille. Elle ne savait ni quoi dire ni quoi faire, elle ne s'attendait pas à sa présence ici...

[Voilà à toi ^^]


Rose Noire & Poignard
« La victime meurt face à un assassin. L'assassin, lui, meurt face au monde entier. » (⚡) Les Milles Symphonies de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/yusuradreams/index.html

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Volcanique Myrielle [PV Isaac]   Dim 29 Oct - 22:19

Confortablement installé dans son lit, Isaac était allongé sur le ventre, telle une momie. Dormait-il paisiblement, là était la question. Depuis un moment, il avait décidé de ne plus voir sa petite amie Myrielle afin qu’il puisse prendre des décisions les concernant. La principale était de ne plus intervenir dans sa vie, de ne plus lui imposer telle ou telle chose. La seconde, ne plus entendre parler de la tradition de sa famille, et la troisième, ne plus prononcer le prénom de son frère devant lui. Très pris par son rôle de préfet, par les cours qui se faisaient de plus en plus durs à l’approche de la fin de l’année, et la crainte des élèves car la Chambre des Secrets avaient été ré-ouverte.

Réveillé par les ronflements de Crabbe et Goyle, Isaac sembla bon de descendre, faire un tour dans la salle commune, pour vérifier que tout était normal. Au cas où il aurait à s’adresser à quelqu’un, il jugea bon de passer par les sanitaires pour se brosser les dents, il voulait rester classe à n’importe quelle heure.

Montant les quelques marches pour passer du couloir des dortoirs à la salle commune, il aperçut une longue chevelure s’étendre sur le dossier du canapé. Seul l’entre de la cheminée éclairait la pièce. Il fit un pas dans la pièce, se rendant compte qu’il était en tenue de nuit qui se résumait à un caleçon ligné de différentes teintes de gris et de noir, et un t-shirt kaki, *Tant pis* se dit-il en continuant d’avancer.

Posant sa main sur son épaule, il ne fut pas étonné de la réaction défensive de son amie, le poing prêt à frapper. « Du calme ma belle », murmura-t-il en venant lui caresser la joue de son pouce. Pourquoi cette réaction, il ne le savait pas mais il avait entendu parmi les premières années de toutes les maisons qu’une jeune fille de Serpentard exprimait souvent sa contrariété.

Allant s’asseoir dans le divan en face, dévoilant ainsi sa tenue peu présentable devant une demoiselle, il la fixa, cherchant son regard. « Merci pour les chocolats. Ils étaient appétissants. Ainsi que la tunique, très particulière, tu devrais te lancer dans la haute couture sorcière ! Ca manque de bon goût dans notre société actuelle » suggéra-t-il en même temps que les remerciements des présents pour son anniversaire. Les yeux pétillants, un sourire à peine percevable, il s’était, durant ses paroles, approché de sa tendre. Posant une main sur le dossier du divan, l’autre vint caresser la naissance de ses cheveux pour venir sous son menton, et c’est à cet instant qu’il captura avec douceur les lèvres cramoisies de la belle Symphonie.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 1268
Âge : 32 ans [17-07-1980]
Actuellement : Styliste/Tueuse à gage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Volcanique Myrielle [PV Isaac]   Mar 31 Oct - 11:54

Myrielle se laissa embrasser et passa ses bras blanc autour du cou de Isaac avec tendresse et un rien de volupté. Ilm était là, prés d'elle, il lui parlait enfin, il l'aimait toujours, elle était sans doute la fille la plus heureuse de tout Poudlard en cet instant silencieux.

- Je suis heureuse de te voir...

Lui dit elle de sa voix légèrement rauque lorsque leurs lévres se séparèrent, puis elle enserra la main de son aimé dans la sienne comme si elle craignait qu'il ne s'échappe ou qu'il ne la fuit subitement. Elle ne faisait même pas attention à la tenue de celui ci qui était ma foi peu décente, rien d'autre ne comptait que sa présence.

- Tu m'as manqué...

Puis elle posa à nouveau ses lèvres sur les siennes et le regarda enfin avec un regard pétillant de malice.

- J'y penserais, si je devais me choisir un métier ce serait sans doute celui là, mais ça fait un peu petite bourgeoisie pour une noble non ?

Voilà qu'elle se remettait à plaisanter, il n'y avait qu'Isaac pour lui arracher un sourire ou des paroles un peu douce. Le reste du monde ne pouvait supporter que sa hargne et sa haine... Parce que personne n'avait le droit de la connaître comme lui. Elle se leva et eu des vélléités de s'asseoir sur ses genoux mais elle hésité, aussi pour l'instant se contentait elle de le regarder, croyant à peine en sa joie, laissant tomber son ouvrage sur le sol... peu importe si elle loupait quelques points, elle rattraperait ça plus tard.


Rose Noire & Poignard
« La victime meurt face à un assassin. L'assassin, lui, meurt face au monde entier. » (⚡) Les Milles Symphonies de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/yusuradreams/index.html

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Volcanique Myrielle [PV Isaac]   Jeu 2 Nov - 16:03

Toujours penché sur la demoiselle, leurs lèvres en contact, il sentit les bras de son amie s’accrocher à son cou durant le baiser qu’elle rompu après un petit moment pour. Elle était heureuse de le revoir ? Réfléchissant bien, il ne s’était plus depuis la soirée d’Halloween, où Isaac avait fait une remarque causant une légère brouille entre eux. Il se redressa un peu, un petit sourire sur les lèvres. Myrielle lui prit la main, entrecroisant ses doigts autour des siens, elle le retint.

« Vous m’avez également manqué belle Myrielle » murmura-t-il en caressant l’index de la fille de son pouce. A nouveau incliné sur elle, il reçut un délicat baiser des lèvres charnues de sa petite amie, quelle était cette malice qui scintillait dans ses yeux glacés ? Répondant au compliment, elle se leva, laissant tomber son travaille. L’un contre l’autre, les mains du jeune garçon glissèrent sur les courbes de la Serpentard, s’arrêtant au creux de ses reins.

« Vous êtes loin d’être une vulgaire petit bourgeoise à mes yeux. Seule la noblesse rayonne quand je savoure du regard chaque parcelle de ton corps. ». Sa voix était très basse, il lui parlait de manière à ce qu’elle seule puisse l’entendre. Toujours une main sur ses hanches, l’autre vint se cajoler dans sa nuque. De légers baisers sur sa joue, ses lèvres, glissant dans son cou, venant mourir à la naissance de sa poitrine cachée par un bustier reflétant tout le côté sensuel qu’elle dégageait. *Pourquoi n’avons-nous que douze ans ? * pensa-t-il à cet instant, reportant son attention sur son visage.

Prenant place sur le divan, il l’entraîna à se mettre au dessus de lui, les jambes pliées de chaque côté, ce qui donnait certaines allusions. Il prit son visage dans ses mains, et le rapprocha du sien. Il la désirait tant, mais seulement quelques étreintes pouvaient calmer, voir apaiser, ses ardeurs. « Qu’est ce que je peux t’aimer ! » intercala-t-il entre deux baisers overdosés (nouveau mot :p) de passion.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Commerce

Parchemins : 1268
Âge : 32 ans [17-07-1980]
Actuellement : Styliste/Tueuse à gage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Volcanique Myrielle [PV Isaac]   Ven 17 Nov - 12:23

La colère de Myrielle tomba définitivement comme un soufflé trop cuit, elle avait piétiné, chauffé durant de longues semaines et maintenant qu'on la sortait enfin de son inquietude (autant dire de son four) elle se sentait fondre.

- Je t'aime autant, si ce n'est plus. J'ai cru devenir folle séparé de toi...

Folle, elle l'était sans doute - mais comme dit l'adage bien connu "qui vit sans folie n'est pas si sage que l'on croit" - cependant elle était par dessus tout folle amoureuse d'Isaac.

- J'ai frappé des premières années, je crois que le professeur Rogue m'a défendu mais... c'était plus fort que moi.

Elle l'embrassa encore et encore comme si ses baisers pouvait lavé le sang qu'elle avait sur les mains, elle avait beau le lavé il ne partait pas, elle le sentait chaud sur sa peau et il glacait son coeur.

Sous son corset sa poitrine se soulevait avec rapidité, son coeur battait la chamade en un rythme éffrené.

- Je me suis sentie si seule... tu es tout pour moi... mon meilleur ami et mon seul amour. Sans toi je ne vis plus vraiment.


On aurait cru au son de sa voix qu'elle allait se mettre à pleurer tellement elle parlait bas et sourdement, comme si elle souffrait après coup de leur séparation.

- Ne me quitte plus...

Plus qu'une supplique c'était un appel à la pitié qu'elle venait de prononcer avant un nouveau baiser.


Rose Noire & Poignard
« La victime meurt face à un assassin. L'assassin, lui, meurt face au monde entier. » (⚡) Les Milles Symphonies de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/yusuradreams/index.html

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Volcanique Myrielle [PV Isaac]   Lun 4 Déc - 16:17

Doucement, il la prit contre elle afin d’apaiser les inquiétudes de la demoiselle, il lui avait manqué tant que ça ? Il ne pouvait y croire que l’amour qu’elle portait, autant que lui, était si fort alors qu’ils n’étaient qu’à l’aube de leur adolescence. Le discours qu’elle eut été à la limité celui d’un malade, une malade d’un amour passionné qui était près, désormais, à durer pour de longues années.

Le jeune sorcier frôla à plusieurs reprises la folie suite aux manques d’affections qu’elle seul pouvait combler. « J’ai eu écho de tes activités… » dit-il entre deux baisers « …ca m’a mis du baume au cœur » sourit-il en lui caressant le visage avant de capturer les lèvres cramoisies de son aimée.

« Ca n’arrive plus Myrielle » répondit-il à sa demande de plus la quitter. C’est vrai que trois longs mois s’étaient écoulés jusqu’à leurs retrouvailles. Elle dut avoir énormément de peine durant cette séparation mais leur couple allait repartir plus fort et solide, afin de ne plus se laisser détruite par des éléments extérieurs.

Heureusement que personne n’avait envie d’aller se soulager un besoin pressant, ou d’un verre d’eau en ce moment, car il y aurait eu plusieurs suspicions. Les mains légèrement égarées sous les couches de jupons que Myrielle portait, ils caressaient doucement les jambes de celle-ci quand sa main se posa sur le poignard. Sans faire de commentaires, il toucha le fourreau et reprit avec douceur la direction de ses genoux.

« Myrielle, je ne vais plus m’opposer à ton destin. » prononça-t-il en la regardant dans les yeux. « Tu vas courir des risques mais… j’ai confiance en toi et je sais que tu me reviendras toujours indemne » avoua-t-il en lui tenant fermement ses petites mains de jeune adolescente. « Tu es ce que j’ai de plus précieux dans ma petite vie de gamin de douze ans mais j’ai compris. ». C’est par ces mots qu’il termina de parler du sujet qui causa un rien leur pause. Délicatement, il posa son index sur la bouche de la jeune Symphonie pour qu’elle garde le silence. Le sujet était clos pour le moment mais refera surface à leur sortie de Poudlard.

Isaac, quant à lui, s’était forgé un autre avenir, une carrière politique. Tout ce qu’il espérait était qu’elle agisse le plus discrètement possible dans son futur afin de ne pas être un obstacle à la carrière qu’il souhaitait temps.

C’est décontracté que le jeune préfet observa le manche du poignard qu’elle dissimulait dans son corset, un vrai travail de maître, il avait du lui être remis lors du décès de sa mère. « J’espère une démonstration de tes dons cet été » souhaita-t-il d’une voix chaude laissant la paume de sa main glisser sur la peau nue de Myrielle, remontant vers son cou qu’il tint et embrassa amoureusement. Qu’est ce qu’elle pouvait être belle, et Isaac se contenta heureux de ne susciter aucune jalousie autour d’eux. Depuis peu de temps, une pensée interdite hantait l’esprit du préfet : faire usage de la potion de vieillissement pour un soir…

[514 mots]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Volcanique Myrielle [PV Isaac]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Volcanique Myrielle [PV Isaac]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Myrielle perturbée par un entre deux
» Eruption Volcanique || MANQUE KIT.
» On a déjà vécu ça ou presque. [PV Isaac]
» [DEFI] Les 30 baisers - Myrielle Symphonie
» Isaac "Target" Queen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 2-
Sauter vers: