AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Pleasure ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Gryffondor

Parchemins : 60
Âge : 11 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Pleasure ! [PV]   Lun 1 Jan - 16:17

Pleasure !1er septembre 2013

Alexandre Montgomery-Symphonie avait appris voilà quelques mois plusieurs grandes nouvelles :

1) Alexis n’était pas son vrai père, c’était son oncle Damian qui était son père biologique (ce qui n’arrangeait pas un arbre généalogique déjà compliqué).

2) Il avait une cousine germaine du côté de sa mère qui avait grandi chez les moldus, Viska. Il avait passé l’été avec à l’entraîner sur les ordres de Myrielle à l’arme blanche. Viska avait aussi eu droit à de longs cours sur l’histoire de leur famille (durant lesquels il s’était allégrement endormi).

3) Et il avait reçu sa lettre pour Poudlard, où il retrouverait donc ladite cousine ainsi que tous les Montgomery qui s’y trouvaient déjà : Psychée, Lucas, Noé et Candys, les enfants du cousin de son père. Enfin d’Alexis. Bref. Alexandre s’y perdait un peu mais il était content quand même de ne pas arriver totalement en zone inconnue dans sa future école.

Il se disait qu’il irait peut-être à Serpentard ou peut-être pas, car si sa mère et ses deux pères y avaient été, son oncle Clément lui avait à Gryffondor et Myrielle lui avait souvent dit que le Choixpeau avait hésité à la mettre à Gryffondor elle aussi, sauf qu’elle était bien trop fière pour aller dans une autre maison que Drago. Cela aurait été une honte pour les Symphonie et elle aurait eu de gros problèmes avec son frère – le père de Viska donc -. Alex’ ne comprenait pas trop où était le soucis mais il préférait éviter de poser la question, il sentait à chaque fois que c’était un sujet un peu trop sensible rien qu’à la crispation qui prenait sa mère. Quand elle mentionnait ces années là de sa vie, elle avait souvent les poings serrés sur ses jupes longues… Et Alex n’était pas vraiment d’un naturel très curieux alors il avait laissé tomber, contrairement à Viska qui semblait toujours vouloir tout savoir, à ses dépends pourtant… Bah. Ce n’était pas parce qu’ils étaient cousins qu’ils étaient semblables hein !

Ce serait donc Serpentard ou Gryffondor pour lui, l’un ou l’autre lui convenant très bien. Il était plutôt sociable et nettement plus calme que sa mère au même âge (bien qu’il soit déconseillé d’aller lui chercher des poux…), alors il s’intégrerait n’importe où. Même à Poufsouffle ou à Serdaigle bien qu’il ne se trouve pas de qualités particulières pour ces deux maisons.

« Tu m’écris dès que tu sais dans quel maison tu es, d’accord ? Et toi Viska, tu me donnes aussi de tes nouvelles, nous sommes bien d’accord les enfants ? » Myrielle faisait ses dernières recommandations à sa cousine et lui. Les parents de Viska (qui elle aussi avait un père adoptif, ils s’étaient trouvé des points communs dans des domaines très particuliers tous les deux!) étaient là aussi même s’ils étaient moldus. Ils avaient tous passé la nuit à Londres, quand bien même Alex’ trouva ça ridicule puisqu’il vivait à quelques kilomètres seulement du château… mais le départ depuis la fameuse voie 9 3/4 était un rite de passage incontournable pour tous jeunes sorciers. « Oui maman, c’est promis. » Certifia Alex’ sans trop se mouiller. Sa mère ne pourrait pas vérifier l’heure à laquelle il découvrirait son dortoir !

Il l’embrassa une dernière fois, ainsi que son père et sa jeune sœur, et grimpa dans le Poudlard Express, un petit sentiment d’excitation glissant le long de son échine. Viska le laissa très vite pour retrouver ses amis. Lui, et bien… il connaissait quelques personnes mais doutait vraiment de les trouver du premier coup au milieu de tous les élèves présents dans le train. Il avança donc un peu, esquivant les valises du mieux qu’il pouvait, puis il entra dans un compartiment qui était pour le moment occupé seulement par un jeune garçon, de son âge ou seulement une année plus vieux, pas plus. « Bonjour, je peux m’installer avec toi s’il te plaît ? Le train est déjà bondé. » Il fit un pas en avant, posant sa valise pour tendre sa main vers le garçon : « Je m’appelle Alexandre Symphonie, enchanté de faire ta connaissance. » ce qui était vrai, Alex’ était content d’entrer à Poudlard et de découvrir plein de nouvelles choses dont il n’avait jusque là eu que le récit. Le vivre était excitant sans lui faire peur, et ça l’éloignerait des nouvelles fracassantes pendant quelques mois !

2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serdaigle

Parchemins : 115
Âge : 11 ans (30/05/2002)
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Faris

MessageSujet: Re: Pleasure ! [PV]   Jeu 4 Jan - 19:28

« Est-ce que tu as toutes tes affaires Nate ? » demanda Pankhadi sa nourrice. Le garçon montra soigneusement sa grosse malle sur laquelle se trouvait la cage de son chat fraichement acheté sur le Chemin de Traverse ainsi que son sac à dos à l'intérieur duquel il avait rangé sa robe de sorcier qu'il enfilerait dans le train mais aussi un livre au cas où il s'ennuierait durant le voyage. Enfin, de la poche de son jean il sortit sa baguette magique, un bâton mesurant 29,5 centimètres faite de bois de sorbier et de crin de licorne. Compte tenu des évènements survenus sur le Chemin de Traverse durant l'été, le garçon avait eu de la chance de l'obtenir et en plus de ça elle semblait être taillée pour lui. « Mrs Baker, ne trouvez vous pas votre enfant magnifique pour sa rentrée ? » La mère de Nathaniel passa brièvement dans le couloir vêtue d'un tailleur beige par dessus laquelle elle avait enfilé une cape de sorcière aux teintes rosées. Ses boucles châtains ondulaient sur ses épaules, il s'agissait d'une très belle femme.

Lorsque son avis fut demandé, Gillian Baker s'arrêta un instant pour admirer son fils et un air de fierté s'afficha sur son visage que Nathaniel perçut. « Que tu es beau mon Nate. » dit-elle avant de le gratifier d'un baiser sur la joue. Le coeur du garçon ne fit qu'un bon, lorsque sa mère manifestait ce genre d'attention c'est qu'elle le pensait vraiment. Une fois à Poudlard, il la rendrait fière. « Ne bouge pas Nate, je vais prendre une photo pour ton papa. » s'empressa de dire Pankhadi invoquant à l'aide de sa baguette l'appareil pendant que la mère du garçon elle retournait à ses préparatifs pour son travail. Le jeune sorcier afficha un grand sourire, galvanisé par le compliment de sa génitrice, lorsque sa nourrice appuya sur le déclencheur de l'appareil. L'horloge du hall d'entrée de la demeure familiale des Baker retentit alors indiquant qu'il était temps de partir pour Nathaniel. Il s'apprêtait à dire au revoir à sa mère, mais cette dernière avait déjà disparu en transplanant pour le Ministère. Pankhadi afficha un air triste sur son visage s'inquiétant de ce que le garçon allait penser, mais ce dernier s'exclama : « Oh ce n'est pas grave, elle doit avoir beaucoup de boulot au ministère c'est normal ! Je lui enverrai une lettre lorsque je serai arrivé et puis elle a dit qu'elle me trouvait beau. » Et cela lui avait fait grandement plaisir. Sa nourrice ravisa son air triste et esquissa un sourire de compassion. Le garçon, malgré son histoire, gardait un esprit positif et ça, elle ne pouvait qu'être fière de lui.

En voiture ils arrivèrent assez rapidement jusqu'à la gare de King's Cross et après que sa nourrice eut quelques difficultés pour se garer, finalement ils purent se rendre jusqu'au quai 9 3/4. « Ah, ça me rappelle des souvenirs. » exprima Pankhadi en regardant la barrière de métal entre les voies 9 et 10. Elle expliqua soigneusement à son protégé comment passer puis le laissa faire le premier pas. Avec un peu d'hésitation, Nathaniel fonça avec son chariot vers la barrière et en un rien de temps il se trouva dans un lieu à la fois semblable et en même temps si différent. Pankhadi apparut derrière lui et le guida jusqu'à un train à vapeur d'un rouge flamboyant. « C'est donc ça le Poudlard Express... » Bien évidemment Nathaniel avait tout lu sur le train, de sa création jusqu'à son utilisation récente, mais le voir en vrai était une autre histoire.

« Miaouuu... » L'animal dans le panier de transport témoigna de son impatience à rester sur le quai ce qui indiqua au garçon qu'il était temps de grimper dans le train. Pankhadi l'aida à passer les petites marches qui séparaient le véhicule du quai puis avant d'embarquer Nathaniel la serra dans ses bras. « Tu vas me manquer Pankhadi. » dit-il. Elle afficha un sourire et rendit l'accolade au garçon. « Qu'est ce que tu vas faire maintenant que je ne suis plus là ? » demanda-t-il. Il est vrai qu'elle avait travaillé quotidiennement pour les Baker depuis la naissance de Nathaniel, mais maintenant que le garçon allait à Poudlard, les choses allaient être différentes. « Je vais passer du temps avec le reste de ma famille, mais je compte sur toi pour m'envoyer du courrier d'accord ? Je te considère comme mon fils après tout. » Nathaniel acquiesça et fit une bise à sa nourrice avant de grimper dans la locomotive.

En transportant le panier de son chat, il sentit celui-ci s'agiter, mais les nombreux animaux autours d'eux devaient y être pour quelque chose. « Ah une cabine libre, nous avons de la chance n'est-ce pas ? » dit-il en s'adressant à l'animal qui lui répondit d'un petit miaulement. Le garçon hissa du mieux qu'il put sa valise dans le porte bagage au dessus de son siège puis s'installa sur la banquette moelleuse, la cage de son chat à ses côtés. Au bout de quelques minutes avec toujours du monde circulant dans les couloirs du train, il déclara à son compagnon : « Je me demande si nous allons avoir quelqu'un avec nous. ». Ce fut comme une formule magique puisqu'à ce moment précis la porte du compartiment s'ouvrit et un jeune garçon apparut dans son encadrement.

Il ne paraissait pas bien plus vieux que Nathaniel, mais ce dernier lui donnait peut être un an ou deux de plus. Gentiment, le nouveau venu avait alors demandé s'il pouvait s'installer avec lui car apparemment le train se remplissait très rapidement. « Bien sûr ! » s'exclama joyeusement Nathaniel, un grand sourire sur le visage. Son interlocuteur s'approcha alors de lui pour lui tendre la main, un geste solennel certes, mais que le jeune garçon avait toujours appris à rendre dans ces soirées guindés où ses parents l'amenaient. Il se leva à son tour pour faire face à son camarade de voyage un peu plus grand que lui. Alexandre de son prénom, venait de se présenter, il était donc important que Nathaniel fasse de même. « Moi c'est Nathaniel, Nathaniel Baker, enchanté aussi ! » S'ils devaient les meilleurs amis du monde, sans doute que le jeune sorcier l'informerait du surnom que ses proches utilisaient, mais pour le moment ils devraient surtout apprendre à se connaître.

Un miaulement rauque retentit alors dans la cabine, le garçon n'avait pas présenté son chat. Il veilla à ce que la porte du compartiment soit fermé et ouvrit la cage. Sans se presser, l'animal en sortit, laissant découvrir un British Longhair à la fourrure touffue couleur chocolat foncé aux yeux bleus. À l'instar de beaucoup de chats de la ménagerie magique, ce dernier avait été croisé avec un Fléreur ce qui le rendait particulièrement intelligent. Cependant il pouvait aussi se montrer plutôt ronchon et si Nathaniel ne se pliait pas à ses caprices, rapidement l'animal le faisait savoir. Pankhadi lui avait offert ce chat, elle-même en avait possédé un lors de ses années à Poudlard et elle trouvait qu'un familier pour un sorcier était une chose importante. Il avait été difficile de convaincre la mère du garçon, mais voir le visage souriant de son fils lorsqu'il avait trouvé l'animal à la Ménagerie Magique avait suffit à faire céder la jeune femme.

« Il s'appelle Fudge, tu peux le caresser il peut être ronchon mais il ne griffe pas ou ne mord pas. » dit-il pendant que l'animal se mit en boule sur la banquette afin de somnoler. Il gardait cependant un oeil sur le nouvel arrivant dans la cabine au cas où ce dernier se montrerait plus menaçant qu'il n'en avait l'air.

Onze heures sonnèrent et le sifflement du conducteur de train, indiqua son départ. De sa fenêtre, Nathaniel fit un dernier au revoir à Pankhadi avant que cette dernière ne quitte le quai par la barrière magique. Le garçon n'arrivait pas encore à croire qu'il se rendait à Poudlard, l'école de sorcellerie. De ce qu'il avait lu, il s'y était passé plein de choses et l'école semblaient extraordinaire, il espérait vraiment qu'il ne serait pas déçu. « Tu as déjà été à Poudlard toi ? » demanda-t-il par curiosité. Alexandre était pour lui plus vieux, donc forcément il avait dû aller à Poudlard, mais dans le doute il avait préféré lui poser la question et une fois qu'il serait sûr, il pourrait bénéficier de plein d'information de la part de son camarade de cabine, comme ça il serait un peu moins surpris en arrivant là bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 60
Âge : 11 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Pleasure ! [PV]   Lun 5 Fév - 11:01

Pleasure !1er septembre 2013

Alex’ sourit à son camarade avec bonne humeur, heureux que les présentations soient faites. Le sujet passa d’ailleurs rapidement à autre chose, à savoir le chat de Nathaniel qui semblait posséder son petit caractère – aux dires de son propriétaire -. « Cool ! » répondit Alex’ en tendant la main pour passer ses doigts sur la fourrure du chat. « J’aurais bien aimé avoir un chat, mais ils mangent les oiseaux. » Remarqua-t-il avant de préciser, car ce n’était pas vraiment une évidence : « Dans ma famille, on élève des faucons pèlerins. Ce serait un véritable carnage si on avait d’autres animaux. Alors je n’ai pas pu prendre d’animaux avec moi, le professeur McGonagall a refusé de faire une exception et Icare est resté à la maison. » Notons que comme sa maison était à Pré-au-lard, ce n’était pas bien loin de Poudlard, encore moins à tire d’aile. Alex’ ne doutait pas de réussir à voir Icare dans l’année… seulement il ne pourrait pas loger à Poudlard. Sa mère lui avait expliqué qu’elle, elle avait pu prendre Preciosa avec elle quand elle était élève, mais que c’était parce que Dumbledore avait eu pitié d’elle… comme elle était orpheline et tout. Lui, il était un petit garçon choyé qui n’avait pas besoin de garder son faucon pour s’intégrer à Poudlard. Pas d’exception pour lui. En plus McGonagall était bien plus sévère, toujours selon les dires de sa mère ainsi que de tata Megan.

Comme le train partait, Alex’ s’approcha de la fenêtre pour faire un signe à sa mère aussi. Comme souvent, Myrielle détonait avec ses cheveux plus rouges que roux et sa robe gothique. Le jeune garçon avait eu l’habitude tout petit des extravagances vestimentaires de sa mère, au point qu’elles deviennent sa norme, mais depuis quelques temps, il avait eu l’impression qu’elle s’était mise à s’habiller comme les autres mamans. Jusqu’à ce qu’il se passe un truc pendant l’été (un rapport avec l’incident du Chemin de Traverse, mais il n’avait pas eu le droit de poser des questions) et sa mère s’était de nouveau habillé comme dans ses lointains souvenirs : des couleurs foncés, des mitaines, tout le temps, des pantalons avec des bottes et des corsets. Rien qui ne soit très de saison, toutefois, Alexandre savait quand il devait éviter de poser des questions…

Et puis, lui aussi avait du s’habituer à porter des étuis à poignard : il n’était pas si bête, il savait que sa mère sortait plus armée que jamais et qu’elle le cachait avec ses tenues. Pendant sa formation, elle lui avait appris que beaucoup de gens pensaient que la clef d’un assassinat réussi était la discrétion, alors qu’en réalité, on soupçonnait rarement ceux qui se faisaient le plus remarquer. Ils étaient tellement voyant qu’on ne s’en méfiait pas. C’était pour ça que ses cheveux roux étaient de nouveau rouge. Sur le quai, avec sa cape noire et d’un rouge aussi sanglant que ses cheveux, la mère d’Alex’ était inratable. C’était un message.

De même que la manie qu’avait eu Myrielle de rhabiller Viska à son image. Heureusement qu’elle ne lui avait pas teint les cheveux… car même si sa cousine avait deux ans de plus que lui (quasiment trois en fait…), elle ne devait pas comprendre plus que lui quel était le message que Myrielle envoyait, ni à qui il était destiné. Les sorciers bizarres qui n’aimaient pas les moldus sûrement. Toutes ces histoires passionnaient Viska, lui, il n’y comprenait quasiment rien. La preuve, c’est qu’une fois que le train avait commencé sa route, il s’était lui aussi détaché de la fenêtre et ne pensait déjà plus vraiment à sa famille.

« Non, jamais. J’entre en première année. Et toi ? » Vu la question, ce devait être sa première année aussi. « Mais j’ai pas mal de famille dans l’école par contre. Des tas de cousins. A ne plus trop savoir qu’en faire en fait… même chez les profs, j’ai de la famille plus ou moins éloigné. Cela dit, il paraît que Poudlard est plus impressionnant que ce que n’importe qui peut nous raconter ! » Ce qui était une assez bonne nouvelle pour lui parce qu’il voulait éprouver le frisson de la nouveauté, ce qui ne serait pas forcément si facile avec tous ces visages familiers dans l’école. Néanmoins, il se consolait en se disant que parmi les premiers années, il ne connaissait personne presque personne, ce qui ferait qu’il pourrait faire de nouvelles rencontres. « Et toi, tu connais du monde à Poudlard ? » Question légitime qui, en plus, permettrait de renvoyer la conversation vers son interlocuteur : Alex’ pouvait se montrer volubile lorsqu’il était content !

{779}

2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serdaigle

Parchemins : 115
Âge : 11 ans (30/05/2002)
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Faris

MessageSujet: Re: Pleasure ! [PV]   Lun 5 Fév - 15:57


Pleasure ! ϟ PV Alexandre Symphonie

Le garçon qui venait de pénétrer dans la cabine semblait plutôt sympathique et sans aucune hésitation il passa la main sur la fourrure de Fudge qui se laissa faire, se laissant même aller à un ronronnement amical. Si Fudge appréciait leur nouveau compagnon de voyage, cela était de bon augure. Alexandre fit par ailleurs part de son envie d’avoir lui-même un chat avant de faire référence à leur nature sauvage de se nourrir notamment de volatile. Jusqu’ici il n’avait pas encore vu Fudge chassé d’oiseaux, mais il leur avait déjà ramené quelques rongeurs. Mais la raison évoquée par Alexandre pour ne pas avoir de chat interloqua Nathaniel qui avant même de pouvoir demander plus de précisions les obtint de la part de son interlocuteur. « Vous élevez des faucons chez vous ? Géniaaaal ! » déclara Nathaniel. Décidément les autres enfants de sorciers avaient des vies plutôt extraordinaires. Le garçon écouta attentivement ce que lui expliquait son camarade sur l’interdiction qu’il avait eu de ramener son propre faucon à l’école de sorcellerie. En même temps l’animal ne faisait pas parti de ceux autorisés par Poudlard et cela était marqué dans le règlement que Nathaniel connaissait par cœur. « C’est un beau nom Icare ! » ajouta-t-il. Il connaissait la référence à la mythologie grecque et trouvait l’idée sympa même s’il espérait que l’animal n’aurait pas le même destin funeste que celui qui était à l’origine du nom.

Pendant que Nathaniel fit un dernier geste de la main à Pankhadi, Alexandre lui-même semblait dire au revoir à quelqu’un, mais le garçon n’arriva pas à distinguer de qui il s’agissait. « Ce sont lesquels tes parents ? » demanda-t-il curieux tandis que le train avançait doucement pour s’écarter du quai. Puis il se réinstalla sur sa banquette et ouvrit la discussion avec son interlocuteur s’interrogeant sur l’école de sorcellerie vers laquelle ils se rendaient. Nathaniel, qui, bien qu’ayant lu de nombreuses fois l’Histoire de Poudlard, avait envie d’en savoir plus sur l’école, interrogea son camarade qui lui paraissait plus âgé et pourrait dès lors lui fournir plus d’informations. Il se trompa, Alexandre entrait lui aussi en première année. « Sérieux ? Tu fais carrément plus vieux. » s’exclama-t-il. Il l’enviait un peu, il aimerait lui aussi être un peu plus grand mais ce n’était pas le cas malheureusement, mais dans le futur il aurait encore le temps de grandir donc ce n’était pas gênant. « J’entre aussi en première année, j’ai hâte ! » répondit-il avec un grand sourire. Du coup par chance il avait rencontré un nouveau camarade dès le voyage en train, peut-être même serait-il un nouvel ami.

Par la suite Alexandre expliqua à Nathaniel qu’il avait de la famille aussi bien chez les élèves que chez les professeurs ce qui étonna le garçon. Il espérait tout de même que les professeurs seraient impartiaux parce que s’il voulait être premier de sa classe il ne devait pas avoir de rivaux qui avaient de meilleurs notes de lui juste parce qu’ils étaient les neveux du cousin de la sœur du beau-frère du professeur de potions. Pour autant Alexandre était quelqu’un d’agréable, il ne semblait pas se vanter de cette présence proéminente de sa famille dans l’école et déclara même que tous les beaux discours ne permettraient pas de décrire ô combien Poudlard était impressionnante. « Alors j’espère que le voyage ne sera pas trop long. » conclut Nathaniel dont les yeux brillaient de mille étoiles.

A la question de son interlocuteur, le garçon fit non de la tête et ajouta : « Mes parents ont été à Poudlard bien sûr, mais ils ne m’en ont jamais vraiment parlé. Ma nourrice aussi y a été mais c’était il y a plus longtemps encore que mes parents mais elle m’a dit que c’était extraordinaire. Par contre je ne connais personne à l’école, ça va être tout nouveau pour moi. » Cela dit même durant l’école primaire, Nathaniel n’avait jamais été en mesure de se faire des amis. Il y avait bien quelques camarades qui jouaient avec lui à lui prendre son sac pour le faire voler au-dessus de sa tête, mais en dehors de ces amis là il n’y en avait pas eu d’autres. Puis lui était trop occupé avec ses devoirs de toute façon.

Un crissement métallique et la porte de la cabine s’ouvrit sur une vieille dame faisant rouler un chariot remplit de sucreries. « Vous voulez quelque chose les enfants ? » demanda-t-elle un sourire aux lèvres. Sans prendre le temps de réfléchir, le garçon déclara à la vendeuse de bonbons : « Non merci, les confiseries ne sont pas bonnes pour la santé ! » avant de concentrer son regard sur la fenêtre. Son estomac gardait un très mauvais souvenir de l’excès qu’il avait eu lorsqu’il était plus jeune et il s’était promis que plus jamais il ne mangerait cette nourriture diabolique. Il préféra plutôt discuter avec Alexandre tandis que Fudge allait se glisser sur les genoux de Nathaniel avant d’imposer son poids sur les petites jambes du garçon qui gratifia l’animal de caresses. « C’est quoi que tu attends le plus en allant à Poudlard ? » demanda-t-il à son interlocuteur. Le garçon avait lui déjà sa réponse en tête, mais par politesse, il laissa Alexandre s’exprimer en premier.


( 847 mots )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 60
Âge : 11 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Pleasure ! [PV]   Lun 5 Fév - 18:36

Pleasure !1er septembre 2013

Alexandre ne se rendait que très vaguement compte de l’originalité du milieu dans lequel il avait grandi. Comprenez qu’il n’avait que onze ans et qu’il n’avait connu que les traditions de la famille de sa mère – celle de son père était nombreuse mais n’avait pas à proprement parlé de coutumes -. Il savait, ainsi, que les hiboux étaient les animaux les plus familiers pour les sorciers chez les volatiles, et même que les crapauds et les chats étaient les autres animaux autorisés, toutefois comme il avait grandi avec les faucons de sa mère et qu’il avait eu à sa charge l’éducation de Icare, il ne voyait pas vraiment en quoi c’était extraordinaire. Il n’en avait que vaguement conscience car il avait été à l’école primaire de Pré-au-lard et qu’il s’était rendu compte, là-bas, qu’il n’y avait que lui qui avait un faucon… alors que cette toute petite école n’avait que des sorciers en son sein.

« Oui, c’est une tradition dans la famille de ma mère. Il y en a plein, des fois c’est dur de s’y tenir, mais celle-ci est cool. » Alex’ aimait bien les animaux – comme le montrait son feeling relatif avec Fudge – et ayant grandi au milieu d’eux, il avait une préférence certaine pour les faucons. Mais s’il avait pu il aurait eu plein d’autres animaux, comme son cousin Lucas qui vivait dans une véritable ménagerie. Toutefois la taille de la maison d’Alexandre et de celle de Lucas n’étaient pas comparables : Alex’ vivait dans une maison de taille modeste avec quelques dépendances pour la fauconnerie et les entraînements, si ça faisait de l’espace, celui-ci était plutôt rempli, et ils avaient des voisins. Lucas, préfet de Poufsouffle depuis peu, vivait dans une grande maison à trois étages qui semblait tout droit sorti d’Autant en emporte le vent (oui, oui, le film moldu) et il y avait des hectares et des hectares de terrain autour dans lesquels Cousine Roze élevait des animaux de toutes sortes. Alex’ avait grandi dans un milieu très favorisé mais Lucas et Psychée c’était encore une autre gamme… Il préféra néanmoins ne pas évoquer trop sa famille, déjà parce que à part Viska, ce n’était pas de la ligne directe donc ça ne servait à rien d’embrouiller son nouveau camarade. S’il était intéressé par les animaux autant que lui, Alex’ aurait d’autres occasions de lui parler du parc naturel de Cousine Roze, et peut-être même de l’y emmener s’ils devenaient bons amis et que le jeune garçon ne se faisait pas prendre en grippe par Lucas (parce qu’il a mauvais caractère Lucas quand même… à moins que ce ne soit Alex’ qui soit parfois trop remuant).

A la question sur qui il saluait, Alex’ se dit qu’au moins ce serait facile de montrer sa mère à Nathaniel : « Il n’y a que ma mère, c’est la sorcière aux cheveux rouges avec la longue cape qui fait un peu peur. Faut pas s’y fier, elle a juste passé un sale été. » Il haussa les épaules, Nathaniel n’avait pas l’air de savoir qui étaient les Symphonie puisqu’il n’avait pas tiqué quand il s’était présenté, et c’était tout aussi bien. Il le saurait bien assez tôt, et mieux valait qu’il voit que Alex’ était un gentil garçon avant d’apprendre à quel point son éducation était particulière… « Mon père et ma petite sœur sont restés à la maison. » Précisa-t-il vu qu’il avait quand même un peu plus que sa mère comme famille proche. En fait Myrielle ne voulait pas que son conjoint et leur fille sortent de Pré-au-lard pour aller à la capitale depuis l’incident du Chemin de Traverse. Il faut dire que si elle savait se battre plus que la moyenne des sorciers, Alexis c’était plutôt tout le contraire, il n’était pas très solide physiquement…

« Ah… Tu trouves ? C’est possible. On est grand dans ma famille et je fais beaucoup de sport. » Ce n’était pas la première fois qu’on le trouvait plus vieux mais c’était surtout parce qu’il était grand pour son âge. Comme l’avait été Damian et Myrielle. Bons gênes ne sauraient mentir. « On sera dans la même classe, ce sera chouette ! » Même si Alex’ n’était pas franchement scolaire, il s’en tenait à des résultats corrects parce que quand sa mère était en colère, elle faisait vraiment trop peur…

Il approuva d’un signe vigoureux de la tête lorsque Nath’ dit qu’il espérait que le voyage ne sera pas trop long et ils furent ensuite interrompus par l’arrivée du chariot de friandise. Visiblement, son nouvel ami n’était pas très porté sur les douceurs… Alex’ se dit qu’il n’était pas le seul à avoir encore des petits trucs à dévoiler, car un enfant qui ne mange pas de sucreries, ce n’était pas commun ! Ne voulant pas mettre mal à l’aise son camarade en se goinfrant devant lui alors qu’il pensait que c’était mauvais pour la santé (il était peut-être diabétique?!), Alexandre adressa un sourire à la vendeuse. « Non, merci, ça ira pour moi aussi. Ma maman m’a donné tout ce qu’il fallait. » Elle répondit à son sourire avant de refermer la porte. Il s’assit confortablement sur la banquette et réfléchit à la question qui venait de lui être posé. La réponse semblait des plus évidentes : « Et bien… je me demande dans quelle maison je vais aller. Mes parents étaient à Serpentard, ma cousine aussi est là-bas, mais je crois que j’aimerais mieux être ailleurs… je ne me reconnais pas vraiment dans cette maison, je ne suis ni très rusé, ni particulièrement ambitieux... » Il hésita avant d’ajouter avec un petit sourire : « Par contre, tu verrais ma cousine… » car Viska était vraiment une Serpentard, même si elle était de sang mêlée ! Elle voulait réussir en tout et était prête à tout pour ça. Et son objectif principal était de prouver que les enfants étaient tout aussi capables que les adultes, voire plus. Elle le lui avait fait comprendre en lui expliquant qu’elle dirigeait la brigade anti-menace, même si « diriger » était un grand mot car il n’y avait pas de chef. Elle lui avait dit que c’était plutôt une sorte de coordination, elle se chargeait de fouiner et de rassembler des élèves avec une de ses amies. Elle en était très fière. Alex’, lui, ne se sentait vraiment pas l’âme d’un leadeur… par contre, il pensait suivre Viska dans ses aventures. Pas seulement parce que ça avait l’air intéressant, c’était aussi parce qu’il voulait être là pour l’aider. Que toutes ces années à s’entraîner ne servent pas totalement à rien (bien qu’il n’ait pas très envie de se battre contre qui que ce soit mais bon…).

« Et toi ? Tu attends quoi ? La répartition aussi ou autre chose ? » Vu sa réaction face aux bonbons, il attendait peut-être les cours ! Un truc que Alex ne pouvait juste pas concevoir lui qui n’aimait pas trop l’école…

{1 160}
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serdaigle

Parchemins : 115
Âge : 11 ans (30/05/2002)
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Faris

MessageSujet: Re: Pleasure ! [PV]   Mar 6 Fév - 19:31


Pleasure ! ϟ PV Alexandre Symphonie

Nathaniel écoutait avec passion son interlocuteur expliquer l'origine des faucons dans sa famille. L'animal était plutôt connu pour sa nature sauvage par le jeune garçon alors il trouvait bien courageux la famille d'Alexandre d'en élever, cela devait être difficile. « Vous êtes une vieille famille pour avoir autant de traditions ? » demanda-t-il alors en retour aux explications d'Alexandre. Ce n'était pas que pour lui seule les vieilles familles avaient des traditions, mais pour en avoir autant mises en place, ces dernières ne devaient pas dater d'hier. Dans la famille de Nathaniel au contraire les traditions étaient plutôt inexistantes. Bien évidemment ils se retrouvaient tous les trois pour Noël ou en tout cas dans les jours autours de Noël, mais cela s'arrêtait là. Avec le père du garçon souvent basent il était difficile de mettre quelque chose de régulier en place. Heureusement que Nathaniel avait accès aux traditions de la famille de Pankhadi et ce qu'il aimait par dessus tout c'était goûter les plats festifs indiens que sa nourrice faisait.

En parlant d'elle, Nathaniel la vit s'éloigner et s'interrogea sur l'identité de la famille de son camarade de voyage. La description qu'Alexandre fit de sa mère fut assez simple pour l'identifier. Présente sur le quai, cette femme aux cheveux flamboyants avait une tenue qui détonnait avec le reste du quai et semblait bien moins chaleureuse aux yeux de Nathaniel que le reste des familles présentes autours d'elle. Alexandre expliqua d'ailleurs cette différence par l'été qu'elle avait passé, était-ce en lien avec les évènements du Chemin de Traverse dont la Gazette du Sorcier parlait ? Même si Nathaniel était tenu à l'écart de toutes ces mauvaises choses, il arrivait quand même à en apprendre un peu sur l'actualité du monde extérieur et la Menace était arrivée jusqu'à ses oreilles. Mais apparemment rien de grave ne semblait être arrivé à la famille d'Alexandre ou sans doute celui-ci en aurait fait part. D'ailleurs Nathaniel nota que son interlocuteur avait une petite soeur qui sans doute arriverait plus tard elle aussi à Poudlard. « Moi mes parents n'ont pas pu venir non plus mais ma nourrice a pu m'amener. » lança Nathaniel avec un grand sourire. Malheureusement Pankhadi était déjà partie et il lui était difficile de la montrer à son camarade.

Par la suite, le petit garçon s'étonna du jeune âge de son interlocuteur, il était persuadé qu'il était bien plus vieux que lui, mais ce n'était pas le cas. Alexandre le justifia comme faisant du sport, mais sans doute cela avait-il aussi à voir avec ses géniteurs. Les parents de Nathaniel eux étaient petits, même le père, mais en tant qu'attrapeur cela n'était cependant pas plus mal. « Tu fais du Quidditch ? » demanda-t-il intrigué. Le sport sorcier passionnait Nathaniel depuis tout petit. Avec un père joueur de Quidditch professionnel, il ne pouvait en être autrement. Puis, à l'instar de son camarade, il s'enthousiasma de savoir qu'ils allaient être dans la même année : « Et par chance on pourra être dans la même maison. » Alexandre avait l'air de quelqu'un de très sympathique et il s'agissait surtout de la première personne qu'il croisait pour le début de sa scolarité, ce n'était pas rien, peut être serait-il même son premier ami.

Dans leur discussion ils furent subitement interrompus par une vieille dame et ses différents poisons qui leur demanda s'ils en désiraient. Sans sourciller, le jeune garçon fit bien comprendre qu'il n'approuvait pas de telles douceurs puis laissa Alexandre répondre aussi. Ce fut d'ailleurs un autre point positif pour ce dernier qui refusa d'acheter des sucreries et laissa la vieille femme repartir sans aucune vente. Quelqu'un qui refusait des bonbons était quelqu'un de bien aux yeux de Nathaniel. Le garçon écouta son camarade se questionner sur sa future maison. De ce que lui avait lu, il y en avait quatre. Poufsouffle, Serdaigle, Gryffondor et Serpentard. Rapidement l'une de ces maisons avait frappé Nathaniel et il ne tarda pas à en informer son interlocuteur mais avant ça : « Qu'est-ce qu'elle a ta cousine ? » interrogea-t-il. Les Serpentard avait, selon l'histoire, regroupé pas mal de sorciers qui avaient mal tourné, peut être pensait-il que sa cousine finirait de la même façon.

« Moi je veux aller à Serdaigle parce que c'est la maison où on apprend plein de trucs et je suis sûr que c'est là où je pourrais le mieux évoluer. Mais après on verra quand ce sera décidé. » Il avait tout lu sur la cérémonie de répartition aussi et savait qu'il n'était pas forcément mettre de la maison qui lui serait attribuée. « Ce que j'attends le plus par contre c'est de débuter les cours. Bien sûr j'ai commencé à apprendre des sortilèges grâce aux livres, mais seulement des faciles. Au moins ils ont marché à chaque fois. » dit-il avec fierté. Dès le jour où il avait reçu sa lettre de Poudlard, il avait fait en sorte d'obtenir ses manuels pour pouvoir les feuilleter tout l'été. Il les avait lu tous au moins une fois chacun si ce n'était parfois plus, il attendait donc avec impatience de pouvoir montrer aux professeurs ce qu'il savait comme ça lorsqu'il aurait des notes il pourrait les montrer à ses parents et forcément ils seraient fier de lui. « Mais il n'y a pas que les cours que j'attends je veux aussi pouvoir voler sur un balai, j'adore tellement ça ! » ajouta-t-il. Heureusement d'ailleurs qu'il savait déjà le faire, mais il savait aussi qu'à son âge on entrait rarement dans l'équipe de Quidditch de sa maison alors il devrait attendre d'avoir douze ans avant d'espérer effectuer les sélections de son équipe ce qui en soit n'était pas dérangeant. Au moins pour la première année il pouvait se concentrer sur ses études.

Le train fut un peu secoué subitement, sans doute par un petit obstacle sur les rails si bien que le chat de Nathaniel sursauta de sa place. Il ouvrit un oeil méchant, constata qu'autours de lui rien n'avait changé, puis tenta de se rendormir, mais en vain. Eveillé contre son gré, l'animal vint chercher du réconfort auprès de son maître. « Je m'inquiète par contre pour Fudge, j'espère qu'il pourra se balader dans le château, chez moi il passait souvent la journée dans le jardin avant de rentrer dormir le soir. » Le chat lâcha un miaulement adressé à son maître dans une vaine tentative de le rassurer, mais Nathaniel ne parlait pas le chat et la réponse ne se fit pas entendre. Anxieux il tenta de se détendre en se laissant bercer par les ronronnements de l'animal qui se faisait caresser l'arrière de l'oreille par son maitre.


( 1095 mots )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 60
Âge : 11 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Pleasure ! [PV]   Sam 10 Fév - 19:52

Pleasure !1er septembre 2013

Alexandre réfléchit quelques instants, il n’était pas très calé au niveau de l’histoire familiale, sa mère lui avait plutôt inculqué les règles et les traditions qu’il devait apprendre en tant que son héritier. Pour le reste, c’était plus flou. Viska en savait presque plus que lui, parce qu’elle était l’aînée ou quelque chose comme ça… C’était assez bizarre de se dire qu’une cousine découverte seulement quelques mois plus tôt en sache plus que lui dans certains domaines, mais sa mère devait savoir ce qu’elle faisait. « Oui, on est plutôt une vieille famille, l’une des plus anciennes je crois. Je ne suis pas très sûr, je porte le nom de ma mère mais j’ai plus souvent fréquenté la famille de mon père. » De son père adoptif, encore que cela soit du pareil au même, car vrai père s’était marié à une Montgomery. Tous les sang-pur étaient liés entre eux, c’est ce qu’il avait toujours semblé à Alex’. La preuve, Viska était une sang-mêlée, elle, donc elle avait grandi à part, avec des enfants moldus. Elle n’en semblait pas malheureuse, preuve qu’être un sang-pur, c’était assez surfait au final.

« Ah, juste ta nourrice alors, ça t’a pas rendu triste qu’aucun de tes deux parents ne viennent ? » Alexandre ne voulait pas être indiscret mais lui-même avait éprouvé un peu de peine que seule sa mère l’accompagne, même s’il l’avait compris. Il ne voulait pas qu’il arrive quelque chose à son père et à sa sœur… et en même temps c’était la première fois qu’il montait dans le Poudlard Express, il aurait aimé partager ça avec toute sa famille.

Il répondit par un petit signe de la tête. Oui, il jouait un peu au Quidditch, bien qu’on ne puisse pas dire que cela fut sa principale activité extra-scolaire. « J’y joue un peu, ma mère était batteuse de l’équipe de Serpentard autrefois, alors forcément, elle m’a acheté mon balai pour enfant très tôt. » Cela dit, il préférait largement d’autres activités, comme la danse de salon… mais ce n’était pas un événement très courant chez les jeunes garçons. Il avait un peu peur que son nouveau camarade et potentiel ami ne le juge… Pas qu’il ne soit pas capable de se défendre, seulement, il ne voyait pas l’intérêt de prendre des risques dans leur relation si tôt. Quand ils auraient plus fait connaissance, là, Alex’ pourrait lui parler des traditions bizarres de sa famille ainsi que de son hobby un peu original. Surtout que pour le moment, il ne voyait pas trop avec qui il pourrait bien danser à Poudlard, sa coéquipière régulière n’étant pas encore à l’école de sorcellerie. Elle avait, en effet, un an de moins que lui.

« Oui, peut-être ! » Ils semblaient avoir quelques différences de caractère mais des gens très diverses occupaient une même maison et ils se connaissaient assez peu, donc peut-être seraient-ils dans la même maison mais en fait non. Ce serait bien de connaître à Poudlard d’autres personnes qui ne soient pas de sa famille ni de près ni de loin !

Quand Nathaniel demanda à Alex’ ce qu’il y avait avec sa cousine, le jeune homme se dit qu’il venait peut-être de prêter à confusion, les Serpentards pouvaient tellement avoir mauvaise réputation ! Aussi s’empressa-t-il de préciser : « Rien, rien ! C’est juste que nous sommes assez différents alors je ne me vois pas dans la même maison qu’elle, elle est très directe et très ambitieuse, et je crois qu’elle est aussi un peu plus tête brûlée que moi alors que nous n’avons pas vraiment les mêmes capacités… mais je ne sais pas si je suis très clair. Si tu as l’occasion de la rencontrer, tu comprendras ! Elle est assez connue à Poudlard pour mener certains projets, je pense que tu auras au moins l’occasion de la croiser. » Viska avait quand même mené une opération qui avait conduit à la découverte du Vase des Sang-Pur, c’était difficile de passer à côté. Nathaniel ne la verrait peut-être pas tout de suite pour des différences d’âge, voire de maison, mais il apprendrait vite qui étaient Viska Spingate et Prudence Faraday, les leadeuses de la Brigade Anti-Menace dans laquelle Alex’ savait qu’il allait être embarqué quoi qu’il arrive… Il fallait bien que quelqu’un modère les ardeurs de Viska, remontée comme un coucou suisse depuis les événements du Chemin de Traverse.

« Tu sembles avoir tes chances pour Serdaigle si tu as déjà lu les livres ! Je les ai feuilleté aussi, mais je ne sais pas, je ne m’y vois pas non plus. Je m’imagine mieux à Poufsouffle ou à Gryffondor. » Il n’y avait jamais eu de Poufsouffle chez les Symphonie mais il savait que s’il y allait, comme ça avait été la maison de son parrain, sa mère n’y trouverait rien à redire. Ils n’étaient pas particulièrement pro’ Serpentard chez lui, c’est juste qu’ils y avaient tous été donc ils pensaient qu’Alex’ y serait aussi. Il les décevrait sûrement car l’idée ne lui convenait pas. Il était fonceur, mais pas pour les mêmes raisons que Viska, la même flamme ne les allumait pas.

« J’attends aussi pas mal les cours, je suis curieux de savoir à quoi ça ressemble en vrai de faire de la magie, et pas juste d’y toucher un peu, juste comme ça. » Il sortit sa baguette, pas peu fier de l’avoir sur lui comme un vrai sorcier. « J’ai eu de la chance, ma mère m’a acheté ma baguette avant que la boutique n’explose, sinon il aurait fallu aller en chercher une en France, bonjour la galère. » Commenta-t-il en se demandant ce qu’il en avait été pour Nathaniel. Le principal étant qu’à la connaissance d’Alex’, tous les jeunes sorciers avaient pu avoir une baguette. C’étaient plutôt les réparations qui traînaient… mais la sienne était neuve, donc il fallait juste qu’il fasse attention à ne pas l’abîmer ! Pour le vol sur balai, appréciant mais sans plus, il se contenta d’une réponse silencieuse mais affirmative. Au moins ce serait un cours pratique, pas théorique !

Alex’ sursauta aussi légèrement quand le train tressauta mais il s’intéressa aussitôt au nouveau sujet de conversation, à avoir les va et viens de Fudge dans le château. « Oh ! Ça je pense qu’il pourra se promener ! Pour ce que j’en sais, les animaux de compagnie sont assez libres à Poudlard, c’est aussi pour ça que la liste est limitée. Moi j’espère que Icare arrivera à me rejoindre dans le parc de temps en temps. Je vis à Pré-au-lard, s’il est assez malin, ça devrait pouvoir se faire. » Et ça ne contreviendrait pas plus au règlement que la présence des créatures magiques à la lisère de la forêt interdite puisque Icare ne vivrait pas à Poudlard. Finalement, il avait peut-être un petit côté anti-réglement… il était juste légèrement plus enfoui que chez Viska !

{1 152}
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serdaigle

Parchemins : 115
Âge : 11 ans (30/05/2002)
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Faris

MessageSujet: Re: Pleasure ! [PV]   Mar 6 Mar - 13:06


Pleasure ! ϟ PV Alexandre Symphonie

Nathaniel avait une certaine fascination envers l'histoire familiale de son interlocuteur. Est-ce que Poudlard regroupait que des vieilles familles de sorciers ? Si ses deux parents pratiquaient la magie, le garçon n'était pas persuadé que ça soit le cas pour ses ancêtres. Il ne s'était jamais posé la question à vrai dire. « Tes parents sont séparés ? » demanda-t-il sans filtre. Il ne comprenait pas le principe d'avoir des parents qui ne sont plus ensembles. Alors certes ses propres parents ne se fréquentaient que très peu, mais il continuait de porter le nom de son père et Mr et Mrs Baker étaient toujours mariés. Malheureusement ni l'un ni l'autre n'avait trouvé le temps de venir accompagner Nathaniel jusqu'au quai du Poudlard Express, mais heureusement Pankhadi elle, avait pu se libérer. Un détail qui fut cependant retenu par Alexandre qui questionna son camarade à ce propos : « Un petit peu, mais c'est normal, mes parents travaillent dur. Je les verrai sans doute pour les vacances de Noël. » Rien n'était sûr, mais Nathaniel se plaisait à croire que pour les fêtes de fin d'année il rentrerait chez lui et pourrait festoyer aux côtés de ses deux parents. Même si cela était peu arrivée, il aimait croire que son absence durant le reste de l'année forcerait ses parents à se réunir autours d'une table pour les fêtes et les congés.

Le garçon décida de changer de sujet et après s'être étonné de l'âge d'Alexandre compte tenu de sa taille il lui demanda s'il jouait au Quidditch, sport dans lequel Nathaniel se débrouillait très bien, en tout cas à la maison. « Et tu aimes bien ? Parce que j'adoooore le Quidditch, c'est mon sport préféré ! Je pense qu'en deuxième année je tenterai ma chance pour faire parti de l'équipe de ma maison. » déclara-t-il joyeusement. Et puis il était sûr qu'en devenant membre de l'équipe de Quidditch il rendrait fier son père. Après tout il s'agissait du domaine de prédilection de Mr Baker, joueur professionnel de Quidditch alors il ne pouvait qu'être fier de voir son fils suivre ses pas non ? Dès lors si Alexandre et lui faisaient parti d'une équipe de Quidditch il espérait bien qu'ils se retrouvent dans la même maison, il était le premier ami qu'il se faisait à Poudlard, il ne se voyait pas rivaux.

Tandis qu'ils évoquaient les maisons dans lesquelles ils aimeraient atterrir, Alexandre parla brièvement d'une cousine ce qui intrigua Nathaniel. Ce dernier écouta attentivement son camarade et tenta de s'imaginer la jeune fille. Etait-elle beaucoup plus âgée qu'eux ? Faisait-elle partie d'un groupe qui menait la vie dure aux autres élèves ? Il était intrigué par le profil que lui décrivit Alexandre, mais il comprendrait ce que tentait de lui dire son camarade seulement lorsqu'il la verrait. « Elle s'appelle comment ? » demanda-t-il. Il avait une aisance à retenir les choses, alors ce nom il ne l'oublierait certainement pas.

« On verra bien, mais en tout cas j'ai vraiment hâte. » Ça, Alexandre l'avait sans doute compris, mais Nathaniel ne pouvait s'empêcher de partager son excitation, il rentrait à Poudlard après tout, sa seconde famille ! En revanche il fut un peu déçu d'entendre que son camarade ne partageait pas les mêmes aspirations intellectuelles que lui. Ce n'était pas surprenant, il avait souvent eu des difficultés à trouver d'autres élèves aussi excité que lui par une interrogation surprise (voir il n'en avait jamais trouvé un autre), mais il ne comprenait pas que son camarade ne montre pas d'excitation à intégrer la maison du savoir. Les connaissances c'était tellement important ! « Tu as déjà lancé des sorts ? » demanda le garçon qui observait la baguette de son camarade. Sa taille se rapprochait un peu de celle de Nathaniel, mais entre les mains d'Alexandre elle paraissait plus petite, sans doute parce qu'il était lui-même plus grand. « Oui j'en ai entendu parler de cet accident ! Il y a vraiment des personnes réellement méchantes dehors hein. Mais je suis sûr que c'est parce qu'elles ont des problèmes dans leur vie. On ne peut pas être aussi méchants naturellement si ? » se demanda le garçon. Il n'avait pas trop cherché non plus à étudier la question, Pankhadi lui avait toujours conseillé de laisser ce genre d'histoires aux grandes personnes. « J'avais été cherché ma baguette avant. C'est la seule chose que j'ai acheté avec ma mère, elle était tellement contente d'apprendre mon entrée à Poudlard. » dit-il. Il ne savait pas trop ce qui avait suscité l'excitation de sa mère, mais c'était dans ces moments là qu'il la préférait plutôt que de la voir fatiguée par son travail.

Le soubresaut du train en surprit plus d'un et Fudge, le chat de Nathaniel, fut calmé par les caresses de son maître bien que ce soit plutôt ce dernier qui ait besoin d'être apaisé. Il s'inquiétait de savoir son chat en sécurité à Poudlard et si Fudge lui ne semblait pas du tout angoissé par cette idée, Nathaniel ne l'entendait pas de cette oreille. Heureusement, Alexandre qui avait pu avoir un regard d'autres sur l'école de sorcellerie, se montra lui aussi rassurant ce qui suffit à apaiser le garçon. « Oh tu ne vis vraiment pas loin de l'école. Mais tu étais obligé de prendre le Poudlard Express quand même ? Ca te fait un aller retour pour rien non ? » supposa-t-il. Pré-au-Lard était à distance de marche du château, c'était un peu idiot selon Nathaniel de venir jusqu'à Londres pour repartir en Ecosse ensuite.

Alors que les discussions continuaient entre les deux, parfois parsemer de silences où Nathaniel admirait la superbe vue des Highlands Ecossais, la nuit tomba finalement annonçant leur future approche du quai de Pré-au-lard. « Je pense que nous allons pouvoir enfiler nos robes de sorciers. Oh j'ai hâte d'être arrivé. » Une nouvelle fois il ne put s'empêcher de faire part de son excitation et fouilla dans son sac à dos pour y tirer son uniforme et sa robe de sorcier. Ils étaient entre garçon dans cette cabine alors se changer ne poserait aucun problème à Nathaniel, c'était comme à la piscine.


( 1012 mots )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 60
Âge : 11 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Pleasure ! [PV]   Dim 11 Mar - 16:30

Pleasure !1er septembre 2013

Alexandre trouva la question de son nouveau camarade plutôt ironique, mais bien entendu, il ne pouvait pas le savoir. C’est pourquoi le jeune garçon sourit d’un air qui se voulait rassurant (il y avait bien des tragédies dans son histoire familiale mais elles n’étaient pas de cet ordre) : « Non, non, mes parents sont ensemble, mais mon père est malade alors il sort peu. Et je porte le nom de ma mère parce que j’ai vraiment beaucoup de cousins à Poudlard. Je ne voulais pas être un Montgomery de plus dans l’école, et mes deux noms collés l’un à l’autre, ça faisait trop long sur le formulaire d’inscription. » Il y avait aussi l’histoire de la découverte de sa naissance, mais il gardait cette histoire pour une autre fois. C’était un peu tordu donc on ne partageait pas un tel secret avec le premier venu.

« Ah, bah si tu peux les voir pour les vacances c’est déjà ça. Moi, je ne sais pas encore, je suppose que cela dépendra de ce que ma mère décidera. » Même si, en toute franchise, il ne se voyait pas passer neuf mois sans voir du tout sa petite sœur, mais il n’aurait sûrement pas voix au chapitre et tout dépendrait de la façon dont les choses évolueraient avec les méchants sorciers (qu’Alexandre n’avait pas vus, encore heureux!).

« J’aime bien mais ce n’est pas ma priorité. » répondit-il au sujet du Quidditch avec le plus de sincérité possible, sans doucher pour autant l’enthousiasme de son camarade. « Cela dit, peut-être que je m’inscrirai aussi dans l’équipe de ma maison. Mais dans un premier temps, je prendrai part au club de danse parce que ce sera l’occasion de voir mes cousins plus âgés. » Et parce que Viska lui en tiendrait fortement rigueur s’il ne s’inscrivait pas à Sterne. Le Quidditch viendrait plus tard, quand il aurait pris ses marques dans le château. Il espéra que Nathaniel ne le trouve pas trop bizarre, il savait d’expérience que certains garçons ne trouvaient pas très viril de faire de la danse (même si aucun n’allait jamais vraiment l’ennuyer avec ça parce qu’il fallait avoir envie de prendre des risques quand on embêtait Alexandre – qui était plus grand que ceux de son âge et entraîné à se battre -).

« Viska Spingate. Elle est en troisième année mais elle va avoir 14 ans bientôt. Tu ne pourras pas la manquer, elle aime bien se faire remarquer. » Il ne prononça pas cette phrase comme une critique, mais on sentait quand même qu’il n’approuvait pas totalement. Alexandre était nettement plus discret que sa cousine. Il n’était pas non plus comme son cousin Lucas qui fuyait la société des gens, non, disons seulement qu’il n’éprouvait pas le besoin d’être sous les feux des projecteurs. En cela, on pouvait dire qu’il ne tenait pas de sa mère qui avait toujours adoré ça. Vivre tranquille, avec des amis, passer de bons moments avec eux, Alex’ n’en demandait pas plus pour être heureux. Alors que Viska ne pourrait pas se passer d’avoir un public, bien qu’elle sache au moins le faire à bon escient. Après tout, elle avait aidé à retrouver un artefact magique rare dans Poudlard… même s’il semblait qu’elle ait surtout servi de moteur à l’action, mais ça, il n’oserait jamais le lui dire en face ! Quelque part, le caractère tempétueux de la Serpentard effrayait Alex’ car quand on commençait à faire des vagues, qui pouvait dire où s’arrêterait la tempête ? Mais Nathaniel se ferait sa propre opinion en la rencontrant ou en la croisant dans Poudlard.

La conversation se poursuivit et le plus érudit des deux s’interrogea sur l’expérience d’Alex’ en magie. Celui-ci réfléchit : il avait beau être entouré de magie, il n’avait jamais lancé de sort. « Non, jamais, mais c’est interdit aux élèves mineurs et maman est très stricte sur ce point. » Parce qu’elle n’avait pas envie que ses enfants soient privés d’étude de magie sûrement. Ou parce qu’elle ne voulait pas qu’ils grandissent trop vite. Avoir sa première baguette magique, ce n’était pas rien dans la vie d’un sorcier, c’était une grande étape. « Je pense qu’ils sont vraiment méchants. Ils ont blessé un des cousins de papa, et maman s’est battu aussi. Mais je n’ai rien vu, avec Viska et ma sœur, on n’était plus loin dans la rue. Viska dit que c’est mieux, parce qu’on est trop petit pour assister à des duels de sorciers. » Elle s’était incluse dedans, c’était dire si elle le pensait. Essayant de reprendre un ton enjoué, il commenta l’achat de la baguette de Nathaniel avec sa mère : « C’est bien que tu y sois allé avec ta maman, et c’est normal qu’elle soit fière, Poudlard est une grande école de sorcellerie ! » Vu que tous les adultes qu’il connaissait y étaient passés, il ne s’était jamais imaginé aller ailleurs.

Il mentionna ensuite le fait qu’il habitait à Pré-au-lard et hocha la tête par l’affirmative sur le côté un peu inutile du trajet. Il l’avait pensé aussi mais on ne lui avait pas laissé le choix. « Il paraît que c’est important, que c’est une sorte de rituel d’entrée dans l’école, surtout que les premières années ne vont pas à Poudlard par le même chemin que les autres une fois arrivés à la gare. Enfin bon, je ne sais pas toi, mais moi je fais ce que disent les adultes, sinon ça tourne toujours au vinaigre. » Il grimaça : mieux valait éviter de contrarier sa mère, surtout dernièrement. Si elle disait qu’il fallait prendre le train, il prenait le train. Et elle avait peut-être bien fait car il avait pu faire une première rencontre qui aboutirait, il l’espérait, sur une amitié !

« Oui, tu as raison, on est presque arrivé. » Il prit dans son sac son uniforme et se changea partiellement car il portait déjà le pantalon pour des raisons pratiques et aussi un peu de pudeur. Il enleva son tee-shirt d’un geste souple, mit à la place sa chemise qu’il boutonna avec soin, et noua sa cape. Il garda le chapeau pour plus tard, on ne portait pas de couvre chef à l’intérieur d’un véhicule d’après sa mère.

La porte s’ouvrit alors dans un grand bruit (heureusement, ils étaient habillés!) et laissa apparaître Viska en personne. « Ah ! Tu es là ! Parfait ! Tu n’aurais pas vu Lucas par hasard ? Je le cherche depuis tout à l’heure ! » Et elle remarqua le petit brun avec son cousin « Ah tiens, salut ! Tu es nouveau toi aussi je suppose ? Je m’appelle Viska Spingate, enchantée de faire ta connaissance. » Suite à quoi, elle reposa ses yeux bleus sur Alexandre qui soupira : « Lucas est préfet, il est sûrement dans le wagon qui leur est réservé. » Viska sembla réfléchir un instant. « Hum… peut-être. Je vais aller voir. Vous devriez commencer à vérifier que vous avez bien toutes vos affaires, on arrive bientôt. » Et elle disparut aussi sec. Alexandre haussa les épaules et commenta simplement par un : « Tu vois, quand je te disais qu’on ne pouvait pas la louper. »

{1 202}
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serdaigle

Parchemins : 115
Âge : 11 ans (30/05/2002)
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Faris

MessageSujet: Re: Pleasure ! [PV]   Ven 6 Avr - 21:18


Pleasure ! ϟ PV Alexandre Symphonie

Si avoir des parents séparés pouvait pour Nathaniel être considéré comme un grand malheur, la vérité que lui offrait Alexandre était encore moins sympathique à entendre. Un père malade, jamais le jeune garçon n'aurait imaginé ça, il afficha une mine désolé bien que son interlocuteur tentait de se montrer rassurant dans le ton de sa voix. « Je suis désolé pour ton papa et je comprends pour le nom de famille. » Lui aussi aurait préféré se distinguer de ses nombreux cousins ou cousines, mais pour le coup il était l'unique Baker de sa famille présent à Poudlard. Ses oncles et tantes avaient des enfants, qu'il ne connaissait que peu, mais qui avaient pour la plupart déjà finis leur scolarité lorsque d'autres n'avaient même pas l'âge de rentrer encore à l'école primaire.

« Pourquoi ta maman ne voudrait pas te voir pour les fêtes ? » demanda-t-il subitement. Il espérait que ce n'était pas parce qu'elle aussi était malade, car dans ce cas là il s'en voudrait fortement de ne pas savoir tenir sa langue, mais en même temps la curiosité l'empêchait de ne pas poser la question qui lui traversait le plus l'esprit. Par chance la discussion se tourna sur un sujet moins lourd à évoquer, à savoir le Quidditch le sport préféré de Nathaniel. Bien que partageant un peu de l'intérêt du garçon pour le sport sorcier, Alexandre ne semblait pas en être autant passionné que pouvait l'être Nathaniel. Cela était bien dommage, mais son interlocuteur n'étant pas non plus ignorant dans le domaine, ils pourraient toujours en discuter un peu. « Oh tu sais danser ? D'habitude ce sont les filles qui dansent beaucoup non ? » demanda-t-il naïvement. Ce n'était pas une remarque machiste de sa part, certainement pas à un si jeune âge, mais à l'école, pour la danse, les filles étaient toujours bien plus volontaires que les garçons.

Par la suite, afin qu'il sache à qui il aurait affaire s'il venait à tomber sur elle, Nathaniel demanda l'identité de la cousine d'Alexandre qui semblait particulièrement impressionnante. Il ne savait pas si ce serait quelqu'un qu'il apprécierait, surtout si elle avait tendance à se faire remarquer, mais tant qu'il ne l'avait pas rencontré il ne saurait dire. Sur la question des sortilèges, l'interlocuteur de Nathaniel se montra plutôt catégorique et Nathaniel fit un peu la moue. Lui qui était du genre à respecter le règlement avait chez lui, fait quelques infractions, mais à juste titre. « Ma mère travaille au Ministère et elle m'a expliqué qu'il leur était impossible de savoir qui a lancé un sort dans une maison si plusieurs sorciers s'y trouvent, du coup j'ai eu le droit de m'y entrainer moi, mais juste de petits sorts. » expliqua-t-il. Sa mère s'était montrée particulièrement excitée à ce niveau là, surtout que lorsqu'elle lui en avait parlé, c'était lors de l'un de ses bons jours. Voir son fils faire de la magie avant tout le monde était une occasion de montrer à ses connaissances qu'elle était une très bonne mère qui façonnait le meilleur des esprits.

Par la suite Nathaniel écouta le récit de son camarade sur les évènements estivaux qui étaient apparus sur le Chemin de Traverse. Le récit d'Alexandre était palpitant mais aussi un peu effrayant. Le garçon n'aurait absolument pas voulu se retrouver dans la même situation. Il fut rassuré d'entendre qu'au final son nouvel ami n'avait rien vécu de traumatisant et que sa famille s'en était apparemment plutôt bien sorti. Il esquissa par ailleurs un sourire à la remarque qu'Alexandre fit sur la fierté de la mère de Nathaniel. Lui même avait été fier de rendre sa mère fière.

« Je comprends, lança le garçon à la réponse que lui avait donné Alexandre sur sa question. Puis si tu n'étais pas venu dans le train, on ne se serait jamais rencontré. » ajouta-t-il joyeusement et il aurait vraiment trouvé cela dommage car il commençait à un peu plus apprécier Alexandre chaque minute.

Par la suite, tandis que la nuit était tombée, Nathaniel suggéra qu'ils enfilent leur robe de sorcier, approchant de l'école de sorcellerie et donc de leur destination. Sans sourciller, Nathaniel enfila un à un son pantalon d'uniforme puis sa chemise et son pull, puis passa les manches de sa robe de sorcier et à l'instar de son camarade, laissa le chapeau de côté pour le moment.
Lorsqu'à peine il eut posé de nouveau ses fesses sur sa banquette, la porte de leur cabine s'ouvrit bruyamment faisant sursauter Fudge qui allait se réfugier derrière le sac à dos de Nathaniel. Une jeune fille aux cheveux blonds apparut dans l'encadrement. Elle était assez impressionnante et attarda dans une premier temps son attention sur Alexandre, lui posant une question avant de notifier la présence de Nathaniel à qui elle se présenta. Loin d'être intimidé par l'arrivée abrupte de son interlocutrice, il se présenta à son tour : « Moi c'est Nathaniel Baker et oui je suis nouveau. Enchanté. » répondit-il. Il ne savait pas si véritablement il était enchanté, pour l'instant il ne la connaissait pas vraiment, mais la politesse voulait qu'il lui retourne ces mots. Quand elle fut enfin partie, Nathaniel ne put s'empêcher d'acquiescer à la remarque de son camarade. « C'est vrai. J'ai tout de suite pensé à elle d'après la description que tu m'en as faite lorsqu'elle a déboulé dans la cabine. » À côté de lui Fudge ne semblait pas vouloir s'en remettre, le chat resta roulé en boule près du sac du garçon.

Le train ne tarda pas à s'arrêter en gare de Pré-Au-Lard et les élèves furent priés de descendre du véhicule. « On reste ensemble jusqu'à Poudlard d'accord ? » proposa Nathaniel tandis que Fudge réintégrait sa caisse et que lui récupéra sa valise dans le porte bagage. Il se demandait comment est-ce qu'ils allaient rejoindre Poudlard de la gare, mais la surprise n'allait pas durer bien longtemps tandis qu'ils furent accueillis assez rapidement par le garde chasse du château.  


( 984 mots ) Fin du topic pour Nathaniel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pleasure ! [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pleasure ! [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ~ Pleasure and Pain [PV T.]
» Guilty Pleasure ?
» [Terminé]Japanese Pleasure [Pv Charlott Waldorf]
» Des instruments de musique
» david « boys don't cry »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Moldu :: King's Cross :: Poudlard Express-
Sauter vers: