AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Enfin la rentrée ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Serdaigle

Parchemins : 195
Âge : 16 ans (août 1997)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Enfin la rentrée ! [PV]   Jeu 4 Jan - 12:07

Enfin la rentrée !1er septembre 2013

Cole avait passé une fin d’année un peu mouvementée. Julian avait essayé de leur fausser compagnie après l’accident de Payton (dont il était le responsable, il ne fallait pas avoir eu des Optimaux à tous ses examens pour le deviner). Cole l’avait persuadé de ne pas le faire parce que ça n’arrangerait rien, au contraire, ça ne ferait qu’empirer la situation en quittant la protection offerte par leur directrice. On pouvait dire qu’il était intervenu in extremis. Maintenant ils étaient trois à connaître la vérité (en dehors de certains adultes) : Tempérance, Derek et lui.

Pendant l’été, tout s’était passé normalement. Il avait passé du temps avec sa cousine, Galadrielle, et avait autant que possible esquivé les coups de ciseaux de sa mère dans sa chevelure. Il réussissait à arriver à Poudlard avec les cheveux qui arrivaient à la nuque, c’était déjà un bel exploit ! Quant à son père, Cole l’avait simplement évité, ce qui était facile puisqu’il travaillait. Bref, l’été avait été globalement tranquille.

Il monta dans le Poudlard Express après avoir dit au revoir à ses parents et il chercha aussitôt des têtes connues. Étant très sociable, il avait largement le choix, mais la première personne sur qui il tomba était Tempérance. Il entra dans son compartiment et lui adressa un grand sourire amical. « Eh ! Salut Tempérance ! Tu vas bien ? Tu as passé de bonnes vacances ? Finalement Erin est venue ? » Les deux jeunes filles qui, comme lui, étaient du groupe Anti-Menace parlaient de se voir pendant l’été depuis plusieurs mois et Cole trouvait que c’était une bonne idée vu qu’Erin avait été, comme Julian, un peu ostracisé pendant une période en début d’année dernière. Comme si ça avait été leur faute s’ils avaient été manipulés (ou l’était encore dans le cas de Julian). Cole, quand il voyait ses camarades, se disait qu’il avait bien de la chance d’avoir une vie aussi normale. Il n’avait pas eu de nouvelles de ses amis pendant l’été, en fait, il ne savait même pas ce que devenait la pauvre Payton.

Sans vraiment demander s’il pouvait, il rangea sa valise et s’assit sur la banquette en face de Tempérance. Il était vraiment content que ce soit la rentrée. Si un peu de vacances ne faisait pas de mal de temps en temps, il trouvait que deux mois c’était vraiment trop long. Surtout que ses parents le tenaient totalement écarté des dernières nouvelles, il ne savait donc pas ce qui s’était passé sur le Chemin de Traverse. Non que cela eut changé grand-chose, ça aurait peut-être seulement enflammé son esprit de journaliste en herbe. « Ah ! Je suis bien content de reprendre le chemin de l’école, surtout qu’on va peut-être pouvoir reprendre nos investigations. Je voulais voir Viska ou Prudence à ce sujet mais elles doivent être avec ceux de leur année. » Car leur leader étaient plus jeunes, c’était étonnant mais personne ne l’avait jamais remis en cause. Sûrement parce que si elles n’avaient pas lancé la première impulsion, ils n’auraient jamais pu prouver aux adultes qu’ils connaissaient mieux le château qu’eux et qu’ils pouvaient être utiles tout élèves qu’ils étaient. Bon. Lui n’avait pas servi à grand-chose en fait, il avait même failli se faire griller sur place par Candys et Opaline. Mais Tempérance, elle, avait été utile ! Et Cole n’ayant pas d’orgueil mal placé, il laissait volontiers les lauriers aux autres.

2981 12289 0


«Ravenclaws prize wit, learning, and wisdom. It's an ethos etched into founder Rowena Ravenclaw diadem: 'wit beyond measure is man's greatest treasure'»
FLORISSONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Poufsouffle

Parchemins : 298
Âge : 15 ans { 24/02/1998 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: Enfin la rentrée ! [PV]   Sam 20 Jan - 0:01

Enfin la rentrée !
Tempérance & Cole

made by black arrow


La rentrée ! Oh, comme ces deux mots sonnaient avec douceur aux oreilles de la jeune Tempérance, qui rejoindrait cette année les rangs des élèves de cinquième année. Et ce n'était pas les BUSEs qui allaient l'effrayer Tempérance Biel, cancre assumée. Bye-bye la Sangsue, la coupure avec le monde magique, la séparation avec ses amis. Certes, son été avait été meilleur que d'ordinaire: elle avait pu voir Erin et Julian, et reparlait surtout enfin à nouveau à ce dernier. Ils avaient tous deux su égayer des vacances qui d'ordinaire la rendaient plutôt morose au bout de deux longs mois. Mais il n'empêchait qu'elle était excitée de retourner à Poudlard.

Restait à espérer que cette année serait moins mouvementée que la précédente - ou celle d'avant. Malheureusement, ça n'était pas gagné. De ce qu'elle avait pu glaner en traînant dans quelques quartiers sorciers de Dublin au cours des vacances, il s'était encore passé quelque chose sur le chemin de Traverse. Il fallait croire que la Menace - ou Magicis Sacra, ou MS, ce qui était sûr c'était que si leurs desseins demeuraient flous, ils ne manquaient en revanche pas de sobriquets - n'avait pas fini de les enquiquiner. Si seulement Julian pouvait au moins se débarrasser de cette maudite rivière de diamants chaîne ensorcelée ! La perspective qu'on puisse le forcer à réitérer ce qui était arrivé à Payton n'avait rien de rassurant. Songeant à l'ancienne préfète de Poufsouffle, Tempérance la chercha des yeux, mais ne la trouva pas. Sans doute était-elle occupée à dire au revoir à sa famille. Tâche dont Tempérance s'était délestée le matin même, puisque sa mère avait dû partir au travail en même temps que la jeune fille partait pour King's Cross. Pas question d'être accompagnée par l'Autre, elle préférait encore voyager seule.

Sa valise pesant un poids plutôt considérable, Tempérance la traîna tant bien que mal jusqu'au bord du quai avant de la balancer par-dessus bord: les possessions matérielles ne servent à rien ! Sus au capitalisme !, et jeta presque malgré elle un regard en arrière, à la recherche de Julian d'une bonne âme prête à l'aider à hisser son bric-à-brac dans le train. Hélas, pas de preux chevalier - ou de preux chevaleresse ? - à proximité. Qu'à cela ne tienne, la demoiselle en détresse mettrait elle-même les mains dans le cambouis - façon de parler car ce n'était pas la peine d'anticiper, elle sentait qu'elle finirait les quatre fer en l'air, allongée dans un gros tas de terreau bien assez tôt.

Soufflant comme un bœuf, elle grimpa dans le train, puis s'évertua à tirer sa valise à l'intérieur. Comme il fallait s'y attendre, celle-ci bloqua contre le marche-pied... Jusqu'à ce qu'elle ne bloque plus, et qu'elle soit projetée droit sur une Tempérance qui tomba à la renverse dans un grand remue-ménage. Ce qui était bien, songea-t-elle quelques minutes plus tard, le dos endolori et l'amour propre mis à mal, c'était qu'elle trouvait toujours des manières de se renouveler. C'est ainsi avec une lassitude infinie qu'elle s'installa dans le premier wagon vide qui lui passa sous le nez, et tassa sa valise contre un côté du compartiment, ne se sentant pas la force de la hisser en haut des filets.

Pourtant, lorsque que quelques minutes plus tard, la porte du compartiment coulissa pour laisser apparaître nul autre que son vrai preux chevalier, Cole Prinston, Tempérance esquissa un sourire ravi, rien dans son visage ne laissant présager qu'elle avait vécu une - énième - catastrophe peu avant. Si la jeune Irlandaise parvenait - tant bien que mal - à réussir ses examens d'Histoire de la Magie, c'était grandement grâce à l'aide de Cole, qui faisait preuve avec elle d'une patience qui était tout à son honneur. « Salut Cole ! Impatient de retourner à Poudlard ? Je me demande ce que cette année nous réserve à part une crise de nerf en pleine BUSE d'Histoire de la magie, s'entend ! » Elle hocha vigoureusement la tête, le sourire aux lèvres à l'évocation d'Erin. « Oui, elle est venue à Dublin, c'était trop cool ! En tout cas ça m'a fait super plaisir de la voir, on s'est bien amusé. » raconta-t-elle tandis que du mouvement à l'extérieur de leur compartiment indiquait que les derniers élèves prenaient place eux aussi.

Elle observa Cole s'installer sans une trace des efforts qu'il lui avait fallu monopoliser de son côté, et sourit quand il annonça qu'il était lui aussi heureux de retrouver le chemin de l'école. Il était vrai que le temps se faisait toujours long au bout des deux mois - et même plus tôt que ça, parfois. « Ah, je ne les ai pas vues, mais tu as raison. On n'a jamais su ce qui était advenu du Vase, en plus... Je ne regrette pas qu'on ne l'ait pas utilisé sur Lucas - tu imagines s'il lui était arrivé quoi que ce soit ? -, mais je suis quand même un peu déçue de ne pas connaître le dernier mot, tu sais ? » continua-t-elle, pensive. Peut-être qu'ils pourraient pousser les investigations encore plus loin cette année ? Visiblement, le Ministère manquait de pistes pour arrêter la Menace. Elle doutait toujours d'être plus compétente qu'un sorcier adulte, mais les événements de l'an passé lui faisaient tout de même penser que pour des enfants, ils ne se débrouillaient pas si mal que ça, quand ils s'y mettaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serdaigle

Parchemins : 195
Âge : 16 ans (août 1997)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Enfin la rentrée ! [PV]   Lun 5 Mar - 13:23

Enfin la rentrée !1er septembre 2013

Cole termina de s’installer, sans précipitation. Il ne pouvait pas deviner, à la mine de son amie, que Tempérance avait vécu encore une des mésaventures dont elle avait le secret, toutefois, s’il l’avait su, ça ne l’aurait guère étonné. Tempérance pouvait être assez maladroite, bien que Cole trouva que c’était assez charmant, car il était lui-même peu adroit, bien que ce soit plutôt dans ses relations avec les autres. Il ressentait quand même un peu d’empathie à l’égard de la Poufsouffle, il faut dire qu’il l’aidait depuis déjà plusieurs années à réviser son histoire de la magie, ses bons résultats dans cette matière ayant poussé la directrice à l’envoyer faire du tutorat. C’était devenu à la mode et Cole pensait que c’était une bonne idée, ça permettait de créer des liens avec des élèves qui n’étaient pas de leur année sans qu’ils soient dans le même club non plus. Cela dit, comme Cole était ami avec Julian sûrement que même sans ça, il aurait fini par apprendre à connaître Tempérance. Ce n’était pas un très grand secret que ces deux-là se tournaient autour… bien que la situation délicate du Serdaigle n’ait pas aidé à rapprocher les amoureux. Il avait failli fuguer en fin d’année car il était celui qui avait oublietté cette pauvre Payton. Enfin, son corps l’avait fait, car il n’avait été que le vaisseau de quelqu’un d’autre qui le manipulait. Il semblait évident pour Cole que Julian n’aurait jamais fait de mal à quiconque volontairement et encore moins à quelqu’un d’aussi doux que l’ancienne préfète des Poufsouffle. Concernant les jaunes et noirs, dans l’immadiat, il s’occupait de celle qui était avec lui.

« Tu veux que je monte ta valise ? » Demanda-t-il une fois ses propres bagages installés, remarquant que celle de Tempérance était tassée dans un coin. Finalement, sans vraiment attendre de réponse, il la souleva et la monta dans les filets, à côté de ses propres bagages. « Je te la descendrai avant qu’on arrive à Poudlard. » précisa-t-il en ajoutant : « Sinon, quand le train va bouger, tu risques de te faire écraser. » Puis, il revint à leurs moutons, à savoir ce qui s’était tramé pendant l’été mais aussi ce qui aurait lieu dans l’année, et pas seulement les BUSES de la demoiselle, bien qu’il se doutât que cela occuperait une partie de leur temps le moment venu.

« C’est cool, j’ai l’impression qu’elle est un peu moins sombre… si tu vois ce que je veux dire. » Erin n’ayant jamais brillé par son optimisme, mais Cole avait la sensation qu’elle était moins renfermée qu’autrefois. « Tu as vu Julian aussi ? » Il avait commencé par Erin pour y aller en douceur, mais ce sujet là était bien plus intéressant 1) parce que Cole était un ado’, 2) parce qu’il était d’un naturel curieux. Heureusement, ce n’était pas lui qui s’occupait de la rubrique potin du journal, car la vie de tout le monde y serait ! En toute objectivité bien entendu !

Il changea ensuite de sujet (encore que tout fut lié) en parlant de Prudence et Viska qu’il n’avait pas encore eu l’occasion de croiser. Tempérance lui parla alors du vase qu’ils avaient découvert l’année passée, il semblait qu’elle n’ait pas lu les Gazettes parues au mois de juin car tout y avait été bien expliqué. Mais à ce moment là, ils avaient d’autres chats à fouetter, comme surveiller que Julian n’allait pas essayer de prendre la poudre d’escampette une deuxième fois par exemple.

« En fait, on a su ce que c’était, par les journaux. Cela aurait été sans danger pour Lucas, le vase change juste de couleur en fonction de si le sang qu’on y verse est un sang pur ou non, et la teinte est graduelle en fonction de la pureté. Je suppose qu’avec un vrai sang pur comme Lucas, il aurait juste seulement totalement changer de couleur. A mon avis, le malheur annoncé par les textes ne vient pas du Vase mais de la façon dont on utilise les révélations qu’il donne. Dans un chasse aux nés moldus, un tel objet est extrêmement dangereux... » Cela, les journaux n’en avaient pas parlé, il en avait tiré ses propres conclusions. Surtout parce que, à force, il commençait à avoir l’habitude des idées tordues des méchants de tout poil, y compris Magicis Sacra. Mais les familles de sorciers étaient tellement mélangées qu’effectivement, ils auraient bien besoin d’un Vase pour faire le tri… sauf que celui-ci était désormais en sécurité au département des mystères. Du moins, Cole espérait qu’il était en sécurité, qu’ils ne se soient pas fatigués pour rien !

{773}

2981 12289 0


«Ravenclaws prize wit, learning, and wisdom. It's an ethos etched into founder Rowena Ravenclaw diadem: 'wit beyond measure is man's greatest treasure'»
FLORISSONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Poufsouffle

Parchemins : 298
Âge : 15 ans { 24/02/1998 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: Enfin la rentrée ! [PV]   Dim 8 Avr - 20:22

Éprouvée par les mésaventures vécues alors qu'elle venait à peine de poser les pieds dans le Poudlard Express, Tempérance s'était échouée dans le premier wagon libre tel un jeune cachalot sur une plage abandonnée, poussant tout juste sa valise sur le côté pour ne pas empêcher qui que ce soit d'entrer - elle n'était pas une rustre non plus.

Cependant, elle oublia (presque) tout de ses malheurs lorsqu'elle vit Cole apparaître à la porte de son compartiment. Un visage connu ! Et pas des moindres: son tuteur d'histoire de la magie était aussi devenu un ami précieux, qu'elle partageait à la fois avec Julian et Payton. Comme elle, il tendait à afficher un sourire lumineux en toute circonstance, ce que la blonde ne pouvait qu'apprécier. Avant même qu'elle n'ait pu accepter sa généreuse proposition, le brun s'empara du colis suspect bagage abandonné à son sort par l'Irlandaise et le hissa sans difficulté visible en haut des filets. La blonde lui adressa un sourire à la fois admirateur et reconnaissant - quel héros ce Cole ! « Merci beaucoup Cole ! J'ai déjà eu du mal à la traîner jusqu'ici pour ne pas dire que j'ai failli mourir écrasée, je n'avais plus la force de la hisser là-haut ! » confia-t-elle avec son humour habituel, mêlant l'autodérision à une pointe de ridicule. Elle ne lui précisa pas qu'elle avait déjà failli finir écrasée, peu désireuse de lui livrer plus de détails que nécessaires sur les tragiques circonstances qui l'avaient amenée jusqu'à ce wagon.

Évoquant son amie Erin, Tempérance retrouva un grand sourire tandis qu'elle racontait une partie de son été à Cole. « Je vois ce que tu veux dire, oui, tant mieux ! J'espère que ça ira encore mieux cette année. » ajouta-t-elle, forte d'un optimisme qui était devenu sa marque de fabrique. En revanche, la jeune Irlandaise se sentit rougir à vue d’œil quand Cole décida de faire la transition vers le sujet 'Julian'. Consciente d'avoir l'air potentiellement louche à réagir ainsi, la blonde hocha néanmoins la tête, bien que se sentant un poil démunie. « On s'est vus, oui, il est aussi venu à Dublin pendant l'été ! Clairement the place to be, on l'aura noté » Elle avait commencé par le plus facile. Puis: « On sort ensemble. » confia-t-elle avec timidité, mais le sourire aux lèvres. Elle savait que Cole était le rédacteur-en-chef du Hibou Bavard, mais il était aussi son ami et elle jugeait qu'elle pouvait lui faire confiance. D'autant plus qu'il était également proche de Julian, et qu'il était l'une des seules personnes à tout savoir de ce qui s'était produit en fin d'année précédente. Le confident idéal, finalement.

Fin d'année qui avait été compliquée pour Tempérance justement, entre l'attaque de Payton, la découverte du Vase des Sang-Purs, les révélations concernant Julian, puis sa tentative de fugue. Sans surprise, elle avait donc suivi d'un œil très lointain le reste de l'enquête du Ministère concernant Magicis Sacra. C'est donc avec un intérêt renouvelé qu'elle écouta les explications de Cole concernant le Vase. « Oh, je ne savais pas ! Tout s'est tellement précipité en fin d'année... Pas de risque pour Lucas, alors ? De toute façon, même si ça ne lui avait rien fait, ça aurait été Opaline et Candys qui nous auraient écharpés pour avoir essayé quelque chose dont on ne savait rien sur lui - et sûrement à raison. »  raisonna-t-elle en songeant aux réactions des deux filles lors de leur petite escapade. Lucas avait de la chance d'avoir une famille qui tenait autant à lui ! Et pour ce qui était de Magicis Sacras, Tempérance n'attendait qu'une chose: que ces horribles personnages retournent là d'où ils venaient et les laissent enfin vivre en paix.

[ 623 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enfin la rentrée ! [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enfin la rentrée ! [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [THEME - PV] J'ai raté mon entrée à défaut de ma rentrée !
» Un mois de retard pour la rentrée
» Qui veux rp avec moi ? Je ne mord pas (enfin pas toujours)
» Toi & Moi enfin réunis... [Pv Sweet Fire ?] [{fini}
» Enfin je t'ai trouvé ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Moldu :: King's Cross :: Poudlard Express-
Sauter vers: