AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 I might need ice cream...and you [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Indépendant

Parchemins : 377
Âge : 21 ans (16 avril 1992)
Actuellement : étudiante à la WADA


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: I might need ice cream...and you [PV]   Mar 9 Jan - 22:20

Aélys & Maximilien

Le soleil brillait, illuminant un ciel bleu sans nuages. Le beau temps avait débarqué en même temps que les premiers jours d’août, comme un pied de nez à l’humeur massacrante d’Aélys en ce moment. Cette dernière avait eu la mauvaise surprise, quelques jours auparavant, de lire une critique de la pièce de théâtre dans lequel elle jouait un rôle secondaire. Son jeu avait été descendu –un affront- par le journaliste, qui devrait clairement se méfier, on n’humiliait pas une ancienne Serpentard comme ça sans s’en tirer. Résultat, le metteur en scène avait décidé de la remplacer par sa doublure, qui se trouvait être malencontreusement sa plus grande rivale à l’école : Carol. Depuis que la blonde avait quitté son école moldue, suivie par Arthur bien évidemment, pour intégrer la Wizarding Academy of Dramatic Arts, cette peste lui pourrissait la vie. Ally l’avait faite descendre de son piédestal en incarnant plusieurs rôles et en la reléguant à être sa doublure. Sans oublier qu’Aélys était assez appréciée de ses professeurs, tous plus talentueux les uns que les autres. La jeune fille était ravie d’avoir changé d’école, elle en était bien plus satisfaite que de la précédente. En plus, ça lui ouvrait les portes du théâtre sorcier. Aélys découvrait, un peu déconfite, de plus en plus que le métier de ses rêves n’était pas aussi accessible qu’elle se l’imaginait en étant plus jeune, même (et peut-être surtout), si vous étiez la fille d’un réalisateur et d‘une actrice célèbres. Elle refusait catégoriquement de travailler pour son père, bien que lorsqu’elle se voyait refuser des rôles, voir qu’on ne voulait même pas l’auditionner, elle aurait bien fait appel à son papounet d’amour pour qu’Hollywood remarque, enfin, son talent –qui était immense, bien entendu. Quand elle entra à la WADA, la plupart des étudiants se montrèrent très gentils avec elle au vu de son nom, ce qui était une constante dans sa vie. Sa mère était issue d’une vieille famille de Sangs-Purs bien connue et son père, lui, était respecté dans son métier. Mais Carol…Carol ne faisait pas partie de cette bande d’admirateurs. Cette fille avait sûrement senti qu’Aélys était très douée et l’avait tout de suite prise en grippe. Aussi, la jeune blonde était absolument persuadée que son lynchage –il n’y avait pas d’autres mots et non, elle n’exagérait pas du tout- n’était dû qu’à Carol. C’était un complot. C’était forcément un complot. Et en attendant, malgré les projets sympathiques dans lesquels elle avait joué, elle n’était toujours pas devenue ultra célèbre. Cela la minait mais la rendait plus déterminée encore pour cartonner dans ses études et pour se faire un nom. Son agente lui avait assuré que la critique théâtrale n’aurait pas une grande conséquence sur son avenir et comme preuve, lui avait fait parvenir plusieurs scripts. Elle avait besoin de combler le reste de son mois d’août maintenant qu’elle ne montait plus sur les planches chaque soir. Tout ça à cause de cette garce de Carol !

C’est dans cette attitude très positive qu’Aélys attendait que son rendez-vous, Maximilien, daigne se ponter. Elle expira. Il ne faudrait pas qu’elle se montre trop vache avec lui, mais ce n’était pas du tout son style n’est-ce-pas. Son meilleur ami devait sûrement être débordé de travail, et de plus, il n’était même pas en retard. La blonde n’était pas devenue plus patiente avec le temps, surtout quand elle était en colère. Elle aurait pu le retrouver au Ministère mais elle lui avait suffisamment tapé l’affiche lors des dernières fois. Un sourire orna son visage d’ange à un souvenir en particulier. Max avait commis l’erreur de lui révéler son couple avec Ava à son lieu de travail. Aélys avait littéralement hurlé de joie, et tous les sorciers présents ce jour ci dans le hall avaient jeté un œil désobligeant au duo. Ally voulait éviter de faire honte à son plus ancien et plus proche ami, quelle élégance de sa part ! Une certaine Carol ne possédait certainement pas cette qualité.  

Ally aperçut finalement l’ancien Serdaigle approcher. Elle le rejoignit avec un grand sourire et le salua. « Viens, je te paye une glace ! » Incroyable l’effet que son ami avait sur elle. Non qu’elle soit moins aigrie, mais elle était beaucoup plus joyeuse rien qu’à l’idée de passer un bon moment avec son Maxou adoré. « Alors, toujours traumatisé par ton petit moment en tête à tête dans un placard avec Riley ? » railla-t-elle. Elle avait été morte de rire en entendant l’anecdote et n’hésitait jamais depuis à se moquer gentiment de son chéri et de son meilleur ami. « Comment a réagi Ava face à cette histoire tordue ? » demanda-t-elle tout en tendant la glace que Maximilien avait commandé.  
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Sport et culture

Parchemins : 518
Âge : 21 ans {26/08/1992}
Actuellement : Poursuiveur remplaçant dans le Club de Flaquemare


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: I might need ice cream...and you [PV]   Sam 27 Jan - 16:12

I might need ice cream...and you
Aélys & Maximilien

made by black arrow


Maximilien avait été approché par le recruteur du club de Flaquemare. C'était une nouvelle dont il avait encore un peu de mal à se remettre, et qu'il avait encore plus de mal à commencer à appréhender. Bien sûr, il savait qu'Atcock merci Greg offrait de piètres performances depuis quelques temps, l'apogée étant le match récent contre les Canons de Chudley - pourtant réputés pour être la risée du monde du Quidditch britannique. Il était également conscient que Flaquemare était donc en quête de nouveaux espoirs pour prendre la relève de ses poursuiveurs, mais de là à être l'un de ces espoirs ? Cela relevait du surréaliste.

Un match avait été organisé au sein du Département de Jeux et Sports Magiques, afin de souder les équipes et remonter un peu le moral des employés, ayant atteint le fond de toutes les chaussettes depuis les nouveaux événements s'étant produits sur le chemin de Traverse à la fin de l'été. L'idée avait été accueillie avec grand enthousiasme par Maximilien, qui s'entraînait encore de temps à autres avec certains collègues, mais qui n'avait pas connu de vraie compétition depuis sa dernière année au sein de l'équipe de Serdaigle. Parce que le sport lui avait manqué, et parce que les Bowman ne faisaient jamais dans la demi-mesure, l'ancien poursuiveur avait donné le meilleur de lui-même, et avait été récompensé par une discussion surprise avec Bobby Andrews, le recruteur de Flaquemare. Il ne s'était certainement pas douté qu'il reverrait le sorcier, pourtant régulièrement présent à Poudlard lorsque les équipes de la Ligue cherchaient de nouvelles recrues au sein des élèves de septième année.

Le blond n'avait jamais ne serait-ce qu'envisagé l'idée de faire une carrière dans le Quidditch - comme il l'avait régulièrement répété à Ava et à Ally au fil des années. D'un, il ne se jugeait pas assez bon - et il considérait en revanche être un très bon juge -, de deux, il tenait à garder ses - précieux - neurones intacts, et les coups de batte et de Cognards étaient la solution miracle pour tous les faire disparaître. Mais son orgueil démesuré était flatté. Certes, Flaquemare n'était pas les Tornades de Tutshill - son équipe favorite -, mais c'était la plus ancienne équipe de la Ligue, qui abritait depuis plusieurs années un gardien légendaire - Olivier Dubois. Mais il aimait son poste au Ministère, et il adorait pouvoir y passer du temps avec Ava, même si elle n'était pas toujours disponible, même s'ils ne travaillaient ni au même Département, ni au même étage. Néanmoins, il n'avait pas encore eu le temps de parler de tout ça à sa petite-amie, étant toujours en phase de digestion de la nouvelle, et n'étant sûr que d'une chose: il ne souhaitait pas se séparer d'elle, or envisager de rejoindre Flaquemare signifierait la mise en place d'entraînements intensifs plus que prenants pour de nombreuses semaines, le temps de retrouver une forme adéquate pour participer à des matchs nationaux.

La tête ailleurs depuis plusieurs jours, il en avait presque oublié qu'il avait rendez-vous avec Ally à la sortie de son travail. Quitter Poudlard avait aussi eu un impact sur ses relations avec ses amis, et dernièrement, il avait l'impression de ne plus voir sa meilleure amie autant que ça avait été le cas auparavant. Sujet dont il avait discuté avec Jade autour d'un déjeuner. Or, il avait été soulagé d'apprendre que ce phénomène ne le concernait pas seulement lui, mais avait peut-être davantage rapport avec Ally de manière générale.

Peu désireux de faire attendre la blonde, il se redressa brusquement, faisant sursauter son collègue de bureau - vraisemblablement occupé à faire une sieste les yeux ouverts belle intégrité professionnelle -, fourra sa baguette magique dans sa poche, et quitta le bureau avec empressement. Les mois d'été passés au Ministère étaient toujours un enfer sur le plan vestimentaire, car s'il se devait d'être toujours habillé de manière impeccable, la température extérieure induisait également qu'il mourait donc de chaud.

Il apparut au point de rendez-vous un peu essoufflé, adressant néanmoins un grand sourire à sa meilleure amie. Il était un peu soulagé de ne pas la rejoindre dans l'Atrium - même s'il ne l'avouerait jamais à haute voix, histoire de préserver ses propres chances de survie -, car la blonde avait une légère tendance à lui mettre la honte devant tous ses petits collègues. « Ça va Ally ? » Il se laissa traîner vers le glacier avec obligeance, réfléchissant aussitôt à sa commande. Si les Bowman étaient réputés pour leurs - occasionnels - excès, ils l'étaient aussi pour leur appétit des plus alarmants sains. Il perdit néanmoins le sourire lorsqu'Ally décida d'évoquer le nom de Riley. « Je m'en suis remis. » marmonna-t-il d'un air bougon, avant d'inviter son amie à commander puis d'en faire de même. Il tendit les Mornilles nécessaires pour leurs deux glaces au vendeur, avant de se tourner vers Ally, les joues rosissant quand elle parla de la réaction d'Ava. « Elle s'est moquée de moi. » répondit-il avec toute la dignité dont il était capable. « Enfin, elle était inquiète au début, mais étant donné qu'on n'avait rien, et qu'il s'agissait d'une fausse alerte, elle a vite su voir le côté comique de la situation. » compléta-t-il ensuite. En outre, lui n'avait pas été blessé, contrairement à Riley. Quand on connaissait McCornick, et leur relation à tous les deux, il n'était donc pas très surprenant d'apprendre que le fait d'imaginer son petit-ami enfermé dans un cagibi malodorant avec Riley Spencer avait eu de quoi la faire rire. « Quoi de neuf ? » Histoire de changer rapidement de sujet, merci. Il attrapa sa glace au chocolat avec l'avidité d'un enfant, avant de tourner un regard interrogatif vers Ally.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Indépendant

Parchemins : 377
Âge : 21 ans (16 avril 1992)
Actuellement : étudiante à la WADA


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: Re: I might need ice cream...and you [PV]   Jeu 31 Mai - 18:42

Enfermée dans ses études, cherchant à tout prix les pièces de théâtre, les films, bref tout ce qui pouvait lui apporter des miettes de notoriété, Aélys avait consacré ces derniers temps toute son énergie dans son rêve de devenir une actrice célèbre. Résultat, elle s’était un peu éloignée inconsciemment de ses amis. Elle s’en voulait, bien sûr. Ils n’étaient plus à Poudlard, certes, et les relations d’amitié étaient forcément amenés à changer à évoluer. Mais elle ne voulait pas perdre Maximilien, surtout pas maintenant qu’il existait une micro chance qu’il s’entende bien avec Riley. Max était son meilleur ami, son troisième frère. Elle avait tout traversé avec lui et l’un de ses meilleurs souvenirs était quand elle avait appris qu’il était sorcier. C’était la première fois qu’elle avait été contente de quitter New York pour l’Angleterre. Max faisait partie de sa vie, faisait partie d’elle aussi bien qu’Arthur. Elle ne pourrait supporter de le perdre. Elle se voyait encore tant vivre avec lui, elle se voyait organiser son mariage avec Ava où il n’aurait évidemment pas son mot à dire, devenir la marraine d’un de ses enfants, regarder leurs rejetons grandir et devenir les meilleurs amis du monde comme eux l’étaient puis, plus rapidement qu’ils ne l’avaient prévu, se retrouver en vieux grincheux surtout Max en fait à se lamenter sur leur jeunesse passée en se remémorant les bons moments pendant que Jade les regarderait avec un œil condescendant en mettant tout en œuvre pour que Riley passe l’arme à gauche avant l’heure prévue. S’étant donc rendue compte de cet éloignement, la jeune femme mettait tout en œuvre pour de nouveau voir ses amis le plus possible. Hors de question de manquer les derniers potins croustillants circulant au Ministère que lui rapportaient Jade avec une certaine application ou les dernières évolutions du couple tant attendu Ava-Maximilien Maxava ? Avamilien ? N’étant plus que remplaçante, forcée et contrainte, dans la pièce de théâtre où elle jouait en ce moment, Ally réussissait à dégager plus facilement du temps pour voir ses amis. Ce qui la rendait très heureuse dans une période compliquée pour elle professionnellement parlant.

Profitant de la chaleur et des rayons de soleil qui réchauffaient le Chemin de Traverse, elle aperçut tout de suite son meilleur ami. Elle le plaignit immédiatement d’être obligé de revêtir une robe de sorcier bien trop chaude pour la saison alors qu’elle-même portait une simple robe rouge qui mettait en valeur ses longues jambes. Elle glissa un bras en dessus du sien et l’emmena près du glacier, un peu de rafraichissement ne lui ferait pas de mal. « Je vais toujours mieux que toi, qui doit supporter cette tenue atroce par ces chaleurs. Personne ne fait donc de malaise au Ministère ? » demanda-t-elle, vaguement amusée. Cela dit, le Ministère avait des affaires plus importantes à régler en ce moment que la tenue bien trop couvrante de ces employés. « Et toi ? J’imagine que la tension règne au Ministère après cette attaque sur le Chemin de Traverse. » Max ne travaillait pas dans le Département qui devait subir le plus de pressions suite à cet événement, mais l’atmosphère de travail devait sans doute en subir les conséquences. Tout le monde sorcier était en ébullition, et cela ne présageait rien de bon.

Aélys , qui n’aimait pas s’inquiéter en pensant aux catastrophes qui pourraient agiter leur monde à cause de Magicis Sacra, aborda un sujet plus léger qui, même après tout ce temps, ne cessait de la faire rire. D’ailleurs, un rire s’échappa de sa gorge lorsqu’elle vit la mine constipée de Maxichou et qui était à peu près la réplique de la tête que faisait Riley lorsqu’elle évoquait ce moment avec lui. « Ne me fais pas marcher, Max, je suis sure que tu trouves Riley un peu plus supportable maintenant. » Elle lui adressa un sourire conciliant avant de froncer les sourcils lorsqu’elle vit qu’il tendait ses Mornilles au glacier. Elle écarta sa main et tendit son propre argent avant de lui lancer « Range tes Mornilles, Bowman, c’est moi qui t’invites je t’ai dit ! C’est dingue, jamais tu veux me laisser payer ! » s’exclama-t-elle, vaguement énervée. Désireuse d’éviter une confrontation, l’ancienne vipère s’enquit de la réaction d’Ava lorsqu’elle avait appris dans quelle situation s’était retrouvé son petit ami avec Riley Spencer. « Je l’aime vraiment bien cette fille. » répondit Ally, sourire amusé au visage. Elle imaginait totalement la rouquine rappeler quotidiennement cet événement comique devant un Max dépité.

Après avoir récupéré sa glace goût Biéraubeurre, parce qu’elle avait bien besoin de ça pour la réconforter, elle se tourna vers son meilleur ami : « La pire des garces m’a volé mon rôle dans la pièce de théâtre où je jouais à cause d’un stupide critique ! » La colère perçait dans la voix de la blonde mais cette colère cachait aussi une certaine tristesse. Aélys travaillait beaucoup, mettait beaucoup d’elle-même, pour chacun de ses rôles et cela la peinait d’avoir reçu une critique aussi acerbe sur son jeu. « Du coup je me retrouve avec rien, et je ne peux pas m’engager sur un projet trop important par rapport à mon contrat, et au cas où l’autre peste ne pourrait être présente… » Comme si elle était du genre à appartenir aux doublures franchement ! Aélys se promettait que cette situation ne se reproduirait pas de sitôt. Si tant est qu’elle retrouvait un rôle, mais elle n’en doutait pas. « Et toi alors ? Je suis sure que tu as des tonnes d’histoires trépidantes à me raconter ? » demanda-t-elle, lui retournant la question avec un grand sourire.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I might need ice cream...and you [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I might need ice cream...and you [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ice Cream, poney de rêve..
» Ice cream time !
» I'll melt you down like ice cream END
» C'est l'histoire d'une petite peluche bleue...
» [ Jo' ] Cream Puff... Euh.. Hortensia débarque chez les malades mentaux ! ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Magique :: Chemin de Traverse :: Glaces Florian Fortarôme-
Sauter vers: