AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 PV | Have kids, they said. It'll be fun, they said !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Directeur Serpentard

Parchemins : 2499
Âge : 14.02.84 ;; 29 ans
Actuellement : Professeur de potions & styliste aux 1001 Symphonies


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: PV | Have kids, they said. It'll be fun, they said !   Mar 16 Jan - 16:46

Heaven & Indiana.
Août 2013 - Hara

Have you been there? Have you seen it all? Have you done this once before? Did they tell you, you'll love this life and all these lights?
Cela faisait un bon moment qu’Heaven n’avait pas vu Indiana, et elle s’était dit que, quitte à céder au caprice de sa fille, autant le faire là où Indiana était. Comme ça, elle ferait d’une pierre deux coups. Elle avait envoyé un sms à l’hermaphrodite avant de débarquer au hara et avait malgré tout fait cela dans les règles. Elle avait appelé, demandé si c’était possible, malgré l’âge de sa fille. Raphaël l’avait regardé faire, sans broncher. Il pouvait dire ce qu’il voulait de toute manière, quand Gabrielle était en plein caprice, il avait beau faire le malin, il cédait souvent également. Et puis, elle ne leur demandait pas –encore- d’acheter un cheval ! Non, elle voulait juste monter sur un poney pendant un après-midi, ce n’était pas la mort ! Certes, le fait que ce soit dans une institution moldue ne rassurait pas spécialement la maman, sa progéniture faisant déjà preuve de magie alors qu’elle n’avait que quatre ans, mais justement, elle estimait que ça ne serait pas plus mal pour elle que de côtoyer d’autres enfants non-sorciers. Et bien sûr, elle priait Merlin pour que rien n’arrive.

Une fois arrivée au hara, elle laissa sa fille en compagnie du professeur d’équitation, après deux-trois dernières recommandations, puis demanda si Indiana était présent. On lui indiqua les écuries, et la jeune femme se mit en route. Elle avait bien évolué, depuis l’école. Elle portait des pantalons maintenant, chose impensable auparavant. Et même qu’elle avait mis des baskets, à la place de ses talons hauts habituels. Ses cheveux étaient tirés en queue de cheval et son maquillage restait discret, elle détestait en faire des tonnes et ressembler à une poupée de cire. Lorsqu’elle aperçut la silhouette masculine de son ami, qui était en garçon aujourd’hui, elle esquissa un sourire et prit la parole « Salut, étranger. » Elle avait évité, voyez comme elle était sympa, de lui faire une surprise trop surprenante, sachant qu’il était sans doute inconfortable pour son ami de se transformer à tout bout de champ.

Toujours le sourire aux lèvres, la jeune femme prit son ami dans ses bras et déposa un baiser sur ses joues. La « différence » d’Indiana ne lui avait jamais trop posé problème. En fait, c’était plus sa capacité à lire dans les esprits qui l’avait dérangée à un moment, mais c’était essentiellement à cause de son amour inavouable à l’époque pour Raphaël. « Comment vas-tu ? Je suis contente de pouvoir te voir aujourd’hui, ça faisait longtemps. » Elle ne comptait plus les mois ou les années, même si les deux jeunes gens étaient restés en contact par messages et autres appels, ce n’était jamais pareil qu’être là en chair et en os ! « Tu dois me promettre de passer à la maison bientôt, d’accord ? Ou on pourrait se faire un dîner ? Je suis sûre que Raphaël accepterait ! Et tu pourrais ramener ta copine, Ella, c’est ça ? » Heaven avait croisé la jeune femme à l’époque où elle allait à Taliesin pour entraîner le don qui s’était découvert lors de ses dernières années à l’école, elle la connaissait donc de vue, mais ne l’avait jamais vraiment côtoyée. Son frère la connaissait plus, de ce qu’elle avait compris. « Alors, quoi de beau ? Je veux tout savoir. » Un fin sourire étira ses lèvres, alors qu’elle caressait doucement un cheval. Elle aimait ces animaux, mais elle n’était pas sûre que l’inverse soit vrai… Du moins, tant qu’elle avait les pieds sur terre, tout allait bien… Sur le dos de l’animal, elle se permettait de douter !


acidbrain



She says that she's never afraid, just picture everybody naked. She really doesn't like to wait. Not really into hesitation. guess who's back
 

Meilleure Serpentard 2017

Heaven Gibson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Indépendant

Parchemins : 188
Âge : 29 ans {29 février 1984}
Actuellement : Employé(e) dans un hara.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: PV | Have kids, they said. It'll be fun, they said !   Mer 31 Jan - 15:19

Have kids, they said. It'll be fun, they said !
Août 2013

Du fait de sa particularité très particulière (se faire maudire voilà des siècles n’était pas donné à tout le monde!), Indiana avait peu d’amis : il fréquentait Ella sérieusement et l’avait même demandé en mariage, il avait ses cousins aussi, et puis les sorciers du haras. A part ces quelques personnes, il ne voyait plus grand monde depuis plusieurs années, pas parce qu’il était associable, c’était juste que sa vie était devenue très centrée sur son boulot et sa relation avec Ella, il avait aussi toujours veillé d’un œil sur Dwayne dans la mesure où il avait perdu jeune ses parents, alors il n’avait pas pu avoir une jeunesse très débridée. Il n’était pas sûr qu’il en aurait eu envie, quand il était à Taliesin, il avait fait les 400 coups et il en gardait plutôt un bon souvenir, mais c’était loin tout ça maintenant. Le texan préférait le contact des animaux, moins stressant et moins fatiguant au quotidien. Billie lui avait brisé le cœur et il lui avait fallu beaucoup de temps pour s’en remettre… c’était comme ça. Puis, il ne fallait pas croire, quand il avait été tout juste majeur et qu’il avait perdu son oncle et sa tante, ça lui avait fait de la peine aussi. Surtout que tout ce qui avait dérapé dans sa vie partait de là.

Heureusement, en dépit de la complexité de ses rapports aux autres, il pouvait compter sur quelques anciennes amitiés, comme celle qu’il entretenait – le plus souvent à distance – avec Heaven. « Salut beauté. » répondit-il, sous sa forme masculine, quand Heaven fit son apparition. Il savait qu’elle devait venir, parce que sa fille voulait faire de l’équitation à ce qu’il avait compris. En même temps, c’était quelque chose de normal, non ? Lui aussi avait appris de bonne heure à monter, par chez lui, ça se faisait beaucoup. Heureusement, même s’ils avaient un autre air, il y avait beaucoup de haras au Royaume-Uni aussi.

« Et oui, très longtemps. Il faut dire que je ne sors pas beaucoup d’ici. » remarqua-t-il même si Heaven savait bien pourquoi il n’allait pas en dehors de son lieu de travail – dans lequel il vivait aussi -. Indiana ne bénéficiait que d’une semi-liberté car sa malédiction était trop voyante, n’importe quel moldu trouverait bizarre de voir un homme devenir une femme ou vice-versa, pas vrai ? Il devait donc vivre caché ou aller dans des endroits purement sorciers. Il lui était arrivé de se rendre à pré-au-lard et de faire un petit coucou à Heaven, cela restait toutefois rare, les transformations étant aussi épuisantes, il préférait les éviter et rester au calme.

« Oui, c’est ça, Ella. C’est même ma fiancée maintenant. Et je suis sûre que sortir un peu avec du monde lui fera plaisir. » révéla-t-il avec un petit sourire en coin, s’adossant aux barrières tout en tapant dans ses mains pour enlever la saleté. Alors, il poursuivit : « Il semblerait que je deviendrai bientôt un homme à temps complet. Je dois bien t’avouer que je ne sais pas trop quoi en penser pour le moment… ça va me rendre la vie plus simple, et en même temps, j’étais habituée à être aussi une femme… enfin ! Passons ! Sinon et bien, Dwayne est sorti de Poudlard l’été dernier et depuis je crois qu’il se cherche, mais tout le monde va plutôt bien. » Il fit une petite pause avant d’en arriver à parler de Heaven. Il avait appris qu’elle était sur le Chemin de Traverse quand il y avait les attaques. Visiblement, elle allait bien, mais ça avait du être traumatisant.

Heureusement, ici, au haras, ils étaient bien loin de tout ça. Ils n’avaient les informations que par la Gazette ! « Et toi, ça va ? J’ai su pour ce qui s’est passé le mois dernier. Pas facile, hein ? Mais vous n’avez rien eu ? » Il lui fit signe de le suivre. Il aurait pu lire dans les pensées de Heaven, mais ça ne se faisait pas, n’importe quel legilimens le savait. « Tu veux boire quelque chose ? Je dois avoir du panaché au frais, et peut-être même de la limonade. »

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Directeur Serpentard

Parchemins : 2499
Âge : 14.02.84 ;; 29 ans
Actuellement : Professeur de potions & styliste aux 1001 Symphonies


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: PV | Have kids, they said. It'll be fun, they said !   Mar 20 Fév - 12:45

Une fois arrivée à la hauteur d’Indiana, Heaven plaqua un baiser sur sa joue dans un sourire. Elle s’était presque de suite bien entendue avec Indiana lorsqu’elle l’avait rencontré à Taliesin et avait fait fi de sa différence. Cela avait pu paraitre étrange pour certains, Heaven n’était pas la plus sociale des Clarks, mais elle était pleine de surprises. « Tu devrais quand même sortir un peu, au moins pour venir me voir à Londres ! Ça m’éviterait des baskets et mes pieds t’en remercieraient ! » Elle ne le critiquait pas, loin de là, mais elle devait avouer qu’elle aurait préféré le recevoir au Penthouse, en robe et talons, comme elle avait l’habitude de s’habiller ! Mais bon, elle était déjà contente de pouvoir compter sur lui pour apprendre le cheval à sa fille sans qu’elle n’y perde un bras, une jambe ou tout simplement la vie. Extrême, Heaven ? Si peu ! Elle n’avait jamais fait de cheval –grand bien lui fasse, elle préférait en rester aussi loin que possible- et ne comptait pas commencer aujourd’hui, alors quand sa fille lui avait fait une crise pour en faire, elle n’avait pas compris. Ne pouvait-elle pas s’amuser avec un jouet-balai comme tous les enfants de son âge ?! Elle se rappelait que Jensen en avait été fan et refusait d’en descendre, quand il était plus jeune !

« Oh, mes félicitations ! C’est que tu me fais des cachotteries maintenant ! » Elle était vraiment contente pour lui, même si cela voulait dire qu’elle perdrait sa copine de shopping dans le processus. Bien évidemment, elles s’étaient essentiellement contentées des boutiques sorcières, des magazines de ventes à distance ou d’internet –oui oui, internet !- pour éviter qu’Indiana ne se transforme à tout bout de champs, mais quand même. « Ca sera un grand changement, même si tu en as l’habitude… Mais je suis sûre que tu y arriveras. » Elle ne connaissait les cousins de son ami que de noms, ne les ayant jamais vu. En même temps, ils étaient tous les deux bien plus jeunes qu’elle et ils n’avaient donc pas pu se croiser à l’école, mais si sa famille, relativement restreinte, se portait bien, c’était ce qui importait.

Le sourit d’Heaven s’évanouit lorsque son ami parla des évènements de cet été. Elle secoua la tête en signe de négation, mais pris tout de même le temps d’expliquer la situation à Indiana : « Gabrielle a été Oubliettée par le Ministère, à la demande de Raphaël. Elle faisait des cauchemars… Je ne sais pas pourquoi je l’ai emmenée ce jour là… » Elle s’en voulait, mais ce n’était pas tout. « J’ai l’impression de lui faire subir ce que mon beau-père m’a fait… Même si c’est pour son bien, je n’arrive pas à me dire que c’était la bonne solution. » Agressée par Julian Gibson qui refusait tout bonnement que son fils soit avec elle, Heaven avait bien plus souffert que sa fille, mais elle avait désormais une peur bleue de tous les sorts et potions d’amnésie. Julian n’était plus une menace depuis longtemps, mais l’attaque et l’enchantement lancé sur sa fille faisait revivre ce moment douloureux. Heureusement qu’elle ne se souvenait pas d’avoir été Oubliettée elle-même par sa mère lorsqu’elle était encore à Poudlard ! Et depuis, Raphaël l’avait forcée à devenir Occlumens, donc elle était assez protégée toute seule. « Mon frère lui, ne fait que de râler pour sa baguette. On l’a emmené en chercher une nouvelle chez Gregorovitch, mais je pense qu’il fait ça pour éviter d’y penser. » Jensen n’était pas méchant en soit, Heaven le savait et elle le soupçonnait de s’en vouloir d’avoir mandaté sa sœur pour aller chercher sa baguette et d’avoir ainsi mis la vie de sa nièce en danger… Mais elle n’avait pas encore réussi à lui faire cracher le morceau. « Une limonade, ça ira merci ! » Elle aurait préféré du thé glacé maison mais la limonade passait assez bien en cette fin d’été.

acidbrain



She says that she's never afraid, just picture everybody naked. She really doesn't like to wait. Not really into hesitation. guess who's back
 

Meilleure Serpentard 2017

Heaven Gibson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PV | Have kids, they said. It'll be fun, they said !   

Revenir en haut Aller en bas
 
PV | Have kids, they said. It'll be fun, they said !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon w.e. Masters-Kids, Hamont , Bastogne !.
» We're still kids [FAITH]
» Sean - please excuse the mess, the kids are making memories
» Haitian orphans adjusting well to Maritime life
» guitatre electrique!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Royaume-Uni :: Irlande-
Sauter vers: