AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 [Manoir Montgomery] Ne peut-on garder les enfants ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Sport et culture

Parchemins : 306
Âge : 35 ans [07-09-78]
Actuellement : écrivain/journaliste


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: [Manoir Montgomery] Ne peut-on garder les enfants ?   Dim 28 Jan - 16:24

Ne peut-on garder les enfants ?Fin août 2013

Christian était inquiet : c’était peu de le dire. L’année précédente, ses neveux avaient été enlevés pendant l’été, ensuite ses enfants avaient joué les casse-coup avec leur cousin en résolvant des énigmes tordus (signe de fabrique de MS apparemment) qui auraient pu se révéler dangereuses, et plus récemment, la boutique dans laquelle travaillait sa sœur avait littéralement explosé… sans parler des autres membres de sa famille présents je peux pas spoiler. Une série de catastrophes et de frayeurs qui, à la veille de la rentrée scolaire, laissait Christian sceptique. Est-ce qu’il pouvait vraiment laisser Candys et Noé retourner à Poudlard ? Les triplés avaient vécu la guerre et ça les avait marqué à vie, il n’était pas pour que cela soit aussi le cas pour la génération suivante…

Un soir, alors que Opaline dormait chez Vickie et Damian et que Candys, Noé et Chiara étaient partis se coucher depuis plusieurs heures (même si, peut-être, les jumeaux lisaient ou autre, peu importait tant qu’ils étaient dans leurs chambres), Christian fit les cent pas dans le salon. Ashaiah finit par le rejoindre, sentant sûrement depuis de longues minutes que son époux était sur le point d’éclater. Chris’ était du genre calme. Il en avait vu des vertes et des pas mûres à l’adolescence, puis il avait été père très jeune. Il avait toujours pris la vie comme elle venait. Mais c’était plus facile quand ça ne le concernait que lui, ou que, du moins, il avait un minimum d’actions à accomplir. Là, il était impuissant, pas seulement parce que cela se passait à Poudlard, mais parce que les membres de Magicis Sacra étaient encore plus fuyants que les Mangemorts ! A part celui qui avait été attrapé, presque par hasard à son avis, et les quelques détenus actuels – des sous-fifres -, ils n’en connaissaient que ce que MS eux-même avaient bien voulu dévoiler.

Le monde sorcier semblait être un énorme jeu de plateau dont ils étaient tous les pions, surtout les enfants. « Ash’… Je ne sais pas si nous devrions laisser Candys et Noé retourner à Poudlard cette année. Nous pourrions peut-être faire une demande au ministère pour que je leur donne des cours à domicile, non ? Je suis peut-être un peu rouillé mais Susan pourrait me conseiller... » Il déglutit. Il savait que c’était une idée complètement folle et pas vraiment raisonnable, que les jumeaux ne seraient absolument pas d’accord qui plus est. Mais il était leur père ! Et il y avait un réel danger pour tous les sorciers du monde ! Le manoir, en lieu incartable et excentré qu’il était, était sûrement bien plus sûr !

Peut-être qu’il devrait continuer de faire bonne figure… sauf que Christan était plus une force tranquille qu’un homme réellement courageux. La boutique de baguettes avait explosé enfin ! Et sa sœur y travaillait ! Et les événements auraient pu prendre une tournure encore plus tragique ! Il refusait que ses enfants soient blessés comme l’avait été la petite Payton. Le pire étant que Candys était maintenant préfète en chef, donc très exposée… Christian n’y tenait plus… bien qu’il sache que ce n’était pas pour autant que ça changerait quelque chose à l’avancée inéluctable de la rentrée et de la séparation d’avec ses aînés…

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commerce

Parchemins : 306
Âge : 03.03.79 ;; 34 ans
Actuellement : Gérante de la succursale Londonniene des Pâtisseries Waldorf


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: [Manoir Montgomery] Ne peut-on garder les enfants ?   Mar 30 Jan - 12:46

Ashiah n’en revenait pas. Le temps passait à une vitesse folle. Elle avait trente-quatre ans, était mariée depuis qu’elle était sortie de l’école –à peu de choses près- et avait trois enfants. Deux d’entre eux étaient d’ailleurs à Poudlard et allait entrer en cinquième année. Déjà. Elle se souvenait de sa cinquième année, sombre période si vous voulez tout savoir. A l’époque, elle n’aurait jamais pensé être mère et épouse… De toute sa vie. Et finalement, tout était arrivé tellement soudainement qu’elle n’avait même pas eu le temps d’y réfléchir, d’avoir des regrets ou des remords.

Cependant, si ses enfants avaient bien meilleure réputation qu’elle à son époque –et par Salazar merci, elle ne l’aurait pas supporté sinon !- l’ambiance dans le monde magique était assez similaire à celle qu’avait connu Ashaiah. Un peu moins noire peut-être, mais c’était vite dit, tout était très relatif. Elle ne savait pas trop comment appréhender la nouvelle année qui se profilait. Opaline avait quitté Poudlard, les jumeaux et son neveu Lucas s’étaient enrôlés dans un groupe « anti Menace » qui se lançait à corps perdus dans la bataille et se mettait grandement en danger. Chiara entrerait à Poudlard lors de la septième année des jumeaux et Ashaiah n’était pas spécialement rassurée. Heureusement, elle y serait avec ses cousins que ça soit Eleonore du côté de Quentin ou Aaron du côté d’Emily, mais bon…

Il y avait néanmoins du positif. Candys lui avait parlé cet été –et elle en avait été la première surprise, elle n’avait elle-même pas été du genre à parler de ce genre de choses à sa mère- de ses peines de cœur et de tout ce dont elle doutait. Trois garçons étaient au cœur de ses maux, et Ashaiah avait presque eu de la peine pour sa fille. Elle avait tenté de l’aiguiller au mieux, en lui disant de suivre ce que son cœur lui disait, peu importe ce que les autres pouvaient penser. Elle avait hésité à en parler Christian, avant de se rétracter. Il était bien trop protecteur avec ses enfants, il irait sûrement toucher trois mots à chaque garçon avant qu’elle n’ai pu l’en empêcher… Alors qu’elle arrivait dans le salon du manoir Montgomery, un livre de recette, un parchemin et une plume à la main, pour le moins nerveuse. Christian était toujours calme, mais Ashaiah avait appris à déceler le moindre changement. Et elle n’était pas sûre qu’il soit très calme encore longtemps. Vu l’attitude qu’il avait, il risquait d’exploser d’une minute à l’autre. « Veux-tu arrêter de marcher ? Tu vas abîmer le tapis ! » Ashaiah eu le temps de s’installer conforablement dans le canapé tout en regardant son mari aller de droite à gauche avant qu’il ne se décide. Retirer les enfants de l’école ?! Par Merlin, quelle maladie avait-il attrapé là ?! « Chris, tu n’es pas sérieux ? On ne peut pas garder les jumeaux ici… Ta fille est préfète-en-chef ! Tu sais à quel point elle en est fière ?! Et comment elle va faire pour trouver qui est l’homme de sa vie, hein ?! » Elle comprenait qu’il soit inquiet par rapport à Magicis Sacra, mais de là à retirer les jumeaux de l’école… Il y allait fort. « Heaven tu sais, tu l’as traumtisée avec la photo d’Opaline bébé, et Haven seront à l’école. Susan aussi, je suis sûre que les enfants ne risquent rien… Et surtout, ils refuseraient de rester ici et de laisser les autres… Ce sont peut-être des Serpentard, mais ils ne sont pas lâches… On… On ne peut pas Chris… » Pas spécialement sûre qu’il l’écoute, ni qu’il n’essaye de lui exposer tous les points de son idée, juste au cas où elle changerait d’avis, Ashaiah posa malgré tout livre, parchemin et plume pour le fixer de ses yeux émeraudes.


acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/
 
[Manoir Montgomery] Ne peut-on garder les enfants ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Royaume-Uni :: Angleterre-
Sauter vers: