AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Cérémonie de rentrée : banquet ! [Ouvert]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Directrice de Poudlard

Parchemins : 780
Âge : 86 ans (4 octobre 1926)
Actuellement : Directrice de Poudlard


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Cérémonie de rentrée : banquet ! [Ouvert]   Jeu 1 Fév - 12:48


Minerva avait terminé de présider les répartitions. Elle prit alors place au centre de la table, le Choixpeau posé dans un coin de la salle. Tout le monde avait pu écouter sa chanson qui rappelait que face aux menaces, l’union faisait la force, malgré les dissensions toujours inévitables entre les maisons. Encore que Minerva trouvât que c’était bien moins vrai depuis quelques années… mais il y en aurait toujours pour trouver que les discours tenus par des sorciers comme ceux de Magicis Sacra n’étaient pas dénués de charme.

Elle attendit que le silence s’installe après avoir tapoté sur son verre. « Bonsoir à tous et bienvenue à nos nouveaux élèves dans l’école de sorcellerie Poudlard. Vous y apprendrez cette année à devenir des sorciers plus accomplis que vous ne l’êtes en ce jour et je compte sur vous pour rester sérieux. A ce sujet, je rappelle qu’il est toujours formellement interdit de vous rendre dans la forêt interdite ainsi que de sortir de vos dortoirs après le couvre-feu. Si vous avez la moindre question, vos préfets et préfets-en-chef sont là pour vous guider. » Elle fit une petite pause avant de continuer. « Cette année, beaucoup de changement ont lieu parmi vos professeurs. Le professeur Heaven Gibson reprend le poste laissé vacant de maître des potions, elle s’occupera, en outre, de la maison Serpentard. Monsieur Owen Woolahan sera votre professeur de botanique, remplaçant dans ce rôle le professeur Lorne qui est partie enseignée à Salem. Il occupera aussi le rôle de directeur de la maison Serdaigle, le professeur Flitwick prenant sa retraite. Ce dernier continue toutefois à vivre au château mais il ne s’occupera que de la chorale. Le professeur Montgomery-Bones reprendra ses cours de sortilège ainsi que la direction de la maison Poufsouffle. Monsieur Clarks continue à assurer les cours de vol, il ajoute à ceux-ci la responsabilité de la maison Gryffondor. Et enfin, monsieur Jones rejoint les rangs des professeurs en s’occupant de l’option étude des runes pour les élèves à partir de la troisième année. Voici pour les présentations. Assez de bavardages, il est temps maintenant de passer au dîner ! » Elle tapa dans ses mains et les victuailles apparurent sur les tables, un joyeux brouhaha s’installant en même temps qu’elles.

Ce topic concerne aussi bien le personnel de Poudlard que les élèves. Il fermera début mai IRL.

Rappel : le jour de la cérémonie, les élèves ne peuvent pas quitter leur table de maison!


Placement du Personnel au banquet:
 


"Hogwarts is threatened!" shouted Professor McGonagall. "Man the boundaries, protect us, do your duty to our school !"


Dernière édition par Minerva McGonagall le Lun 5 Fév - 12:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Assistant

Parchemins : 339
Âge : 28 ans
Actuellement : Assistant en DCFM


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: Re: Cérémonie de rentrée : banquet ! [Ouvert]   Dim 4 Fév - 14:37

Plus on avance dans la vie active d'adulte, moins on peut éviter de faire face à la triste réalité : être célibataire à vingt-huit ans, ça craint. Si Matt est épanoui dans son travail, il est conscient qu'il lui manque quelque chose pour être pleinement satisfait, et il sait ce qui pourrait combler ce manque. Seulement, ce n'est certainement pas entre les murs du château que l'on peut faire des rencontres intéressantes au point de vue sentimental. Heureusement que les vacances permettent de voir d'autres gens et de voyager. Non résolu à se morfondre dans des plaintes inutiles, l'ancien danseur professionnel avait repris, pendant les deux mois du congé d'été, ses bonnes vieilles habitudes, pour sortir en boîte ou en soirée VIP et mettre de côté ces histoires de couple idéal.

Heureusement, le travail lui permettait de se changer les idées, et il était quand même content de rentrer à Poudlard une nouvelle fois. Pas encore prêt à succéder à son mentor au poste de professeur de Défense Contre les Forces du Mal, l'ex-Gryffondor était satisfait de son rôle d'assistant. Cette année, plusieurs nouveaux enseignants allaient devoir faire leurs preuves et Matt avait hâte de les rencontrer. Une fois entré dans la Grande Salle, il s'installa tout naturellement à côté de Susan, qui, il y a quelques mois encore, endossait le poste d'assistante, tout comme lui, et la gratifia d'un sourire ultra bright, Ernie MacMillan n'a qu'à bien se tenir !. Il salua aussi Halloween, qui était également assise à côté de lui. Il ne fallut pas longtemps pour que des dizaines de petits morveux d'élèves déambulent dans la Grande Salle, provoquant un brouhaha incomparable. Le plus difficile en étant prof, c'était de conserver sa tête intacte, en dépit du bruit intempestif qui pouvaient casser les oreilles. Oh, quelle joie d'enseigner le savoir à des futurs sorciers confirmés !

Parmi les nouveaux professeurs annoncés, Matt reconnut Heaven Gibson, anciennement Clarks, qu'il avait pu côtoyer lors des répétitions du groupe de danse "Sterne", il y a de ça un bon bout de temps. Il reconnut également son frère jumeau, qui reprenait son poste de professeur de vol sur balais. Lorsque Minerva eut fini son discours et que les étudiants s'adonnèrent à de nouvelles activités dînatoires, Matt se tourna vers sa collègue, maintenant promue au poste de professeur de sortilèges. « Pssst, Susan ! Félicitations pour ta promotion ! » lui souffla-t-il, content pour elle. Pourquoi tu chuchotes Matt, y a un vacarme assourdissant dans la Grande Salle. Il lui exposa ensuite une idée qui trottait dans son cerveau depuis un moment : « J'ai eu une idée merveilleuse pendant les vacances : pourquoi est-ce qu'on ne ferait pas affronter les élèves en duel lors d'un cours commun de Sortilèges et de Défense Contre les Forces du Mal ? » Par les temps qui courent, la créature magique la plus susceptible de nous attaquer avait de grandes chances d'être tout simplement un sorcier, membre de Magicis Sacra, ou sous l'emprise de leur pouvoir incommensurable. Bien sûr, le tact non existant de l'ancien rouge et or rendait la demande assez sadique : faire combattre les élèves ?! Effectivement, cette idée pouvait en déranger plus d'uns. Mais Matt avait été témoin des agissements néfastes de la Menace et les beaux jours lui paraissaient désormais bien lointains.


  
Travaille au lieu de bavarder !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Poufsouffle

Parchemins : 814
Âge : 16 ans [16.03.1997]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Cérémonie de rentrée : banquet ! [Ouvert]   Lun 5 Fév - 11:07

Banquet de rentrée1er septembre 2013

Les vacances d’été de Payton avaient été bien remplies, surtout de révisions, mais elle avait aussi eu des moments plus détentes qui lui avaient permis, entre autre, de renouer avec la pâtisserie. L’ancienne préfète se sentait d’attaque pour ce qui était des cours eux-même mais quand elle prit place sur la grande table de Poufsouffle, elle ne se sentit pas à son aise. Alors qu’elle était en sixième année, plus de la moitié des visages lui étaient comme inconnus. Elle savait qu’elle les avait vu l’an dernier sans pouvoir leur donner de prénom, encore moins de nom ! Les seuls qu’elle connaissait de sa maison sont ceux qui sont joués étaient Tempérance, Alan, Prudence et Lucas. Elle avait réussi à renouer quelques liens par ailleurs, mais le jour du banquet, on lui avait expliqué qu’elle devait rester avec ceux de sa maison pour accueillir les nouveaux répartis.

Elle applaudit poliment à chaque nouvelle répartition, un peu plus fort quand c’était pour sa maison, mais le cœur n’y était pas. Elle sentait des regards sur elle, et puis, elle avait vu la table des professeurs et l’absence de son père lui avait un peu serré le cœur. Elle avait aussi constaté que, comme l’indiquait le courrier avec le matériel, il y avait plusieurs nouvelles têtes. Le professeur Montgomery-Bones devenait aussi leur directrice de maison, de ce côté là, ce n’était pas vraiment une mauvaise nouvelle vu que c’était une ancienne Poufsouffle. Que ce ne soit plus ce cher et gentil professeur Flitwick qui s’occupe des sortilèges l’embêtait plus. Il l’avait beaucoup aidé l’an dernier quand elle avait du revoir tous les sortilèges depuis la première année. Il lui avait même lancé un charme d’allégresse pour lui rendre le sourire un jour où la fatigue lui minait un peu le moral. Savoir qu’il était dans le château – il était d’ailleurs présent à table pour le banquet – la rassura quand même, si elle avait besoin d’autres cours de soutien, étant à la retraite, il pourrait peut-être continuer de l’aider. Elle n’avait pas envie d’embêter le professeur Montgomery-Bones avec ça. Elle songea même à s’inscrire à la chorale, avant de se dire qu’il valait mieux qu’elle reprenne les clubs où elle était avant son amnésie : la danse et le Quidditch.

Enfin le Quidditch, ce serait pour quand elle aurait un niveau correct en vol sur balai. Sa coordination avait pâti de sa perte de mémoire, de même que sa concentration, trop volatile lors des activités de plein air. Comme si ce trop plein de cours, toutes ces connaissances à remettre dans son cerveau, faisait qu’elle cherchait à reprendre son souffle de ce côté là à la première occasion ! Maintenant que le plus gros était fait, elle espérait que ça irait mieux sur un balai, elle verrait lors de ses cours de vol. Elle ne pensait pas que cela soit désespéré, car elle était très motivée : elle avait vraiment besoin de se défouler et d’avoir des activités normales de jeunes !

Le repas servi, elle prit un peu de tout, sa gourmandise prenant le pas sur sa légère déprime post-séparation parentale. Elle tapota l’épaule d’Alan : « Tu peux me passer le pain s’il te plaît ? » Elle était restée près des visages amicaux, et comme il se trouvait qu’ils étaient presque tous gradés au sein de sa maison, ce n’était pas un mauvais plan, loin de là. Mais Payton resta concentré sur son repas, jetant parfois un œil vers les nouveaux profs.

{581}

© 2981 12289 0


FLORISSONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine de Poufsouffle

Parchemins : 1232
Âge : 13 ans [10/05/2000]
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Joséphine, Julian & Quentin

MessageSujet: Re: Cérémonie de rentrée : banquet ! [Ouvert]   Jeu 8 Fév - 13:47

Le moins que l'on puisse dire, c'était que les changements étaient nombreux du côté du corps professoral à Poudlard cette année. Des nouveaux profs, un prof de potions et directeur de maison qui partait et qui était remplacé, de nouveaux préfets aussi et un nouveau capitaine aussi. Oh, mais le capitaine c'était Alan ! Non content de rabâcher à Quino et à Magnus qu'il était capitaine, depuis qu'il était à Poudlard, Alan la jouait un petit peu plus subtil. Un petit peu, plus subtil, pas beaucoup. Ainsi, il se faisait un plaisir d'annoncer sa promotion à qui n'était pas au courant et aux petits premières années qu'il ne connaissait pas encore, il changeait de méthode et vantait les mérites de sa meilleure amie Prudence. Il espérait bien – échange de bon procédé – qu'elle faisait de même.

- Hey petit, oui toi. Elle, c'est ta préfète, n'hésite surtout à lui poser plein de question, elle adore parler Prue c'est quoi ce regard ?. Prudence, elle s'appelle, Prudence Faraday. Tu verras elle est très sympa. N'hésite pas lui dire si tu as un soucis, elle est très compréhensive tu verras. Tu viens d'où toi ? Cork ? Parfait, nous aussi on est Irlandais, on te fera un petit pitch spécial après, entre gens du pays.

Alan adressa un clin d'oeil à son petit voisin de table et se retourna vers ses amis. Prue, en face de lui, était absorbée en pleine discussion, et il jeta donc un coup d'oeil à l'assiette de Payton, la voisine de table qu'il avait choisie : yeap, du poulet grillé, il adorait ça.

- Oui, tiens. Alan tendit une corbeille de pain à Payton et sans attendre, lui demanda aussi de lui passer un plat. Tu me passes le poulet s'il te plait ? Il a l'air trop bien grillé.

Le poulet grillé, le kiff d'Alan. Alors que tout le monde dans la grande salle – nottament les petits nouveaux qui semblaient ravis d'être tombés à Poufsouffle, à sa droite – se réjouissait de ce merveilleux repas, Alan lui, se réjouissait aussi de retrouver ses amis. Il avait vu Payton cet été – il était allé chez elle passer quelques jours et avait adoré pâtisser avec elle et découvrir sa famille tiens bonjour professeur Harris. Sympa votre bermuda ! et son petit frère. Il avait bien évidemment vu Prudence, à peu près tous les autres jours des vacances d'été, en fait. Ils avaient même fait un gros dîner familial le dimanche qui avait suivi leur nomination au poste de préfète et de capitaine. Tous les Carmichael, Fitzpatrick et Faraday réunis ensemble, ça avait fait grand bruit, à Galway.
Pour ce qui était des autres, il s'était contenté du courrier. Quino, assis à côté de Prue, était celui qui avait le plus manqué à Alan, leurs fous-rires compulsifs dans le dortoir lui manquaient beaucoup.

-  Ça va Lucas, tu as passé de bonnes vacances ? Lança t-il à son ami, nouvellement promu préfet.

Alors qu'il écoutait la réponse du pas-très-bavard Lucas (à la réflexion, il était l'exact opposé de Prudence), Alan jeta ensuite un regard à Allistair, non loin de leur petit groupe, en grande conversation avec des garçons de son âge. Jo de Guise (Josette pour les intimes elle adore ce surnom, vous devriez l'essayer), elle, parlait tranquillement avec Tempérance.  Le grand 6ème année, de l'âge de Payton, était le sorcier le plus sympathique de sa maison. En plus de ça, il adorait le Quidditch et Alan était presque sûr (mais pas à 100%) qu'il rejouerait cette année aussi dans l'équipe. A moins qu'il ne préfère faire passer ses études avant, en fait (quoique moyennant un autographe de sa mère, il lui faisait faire ce qu'il voulait). Idem pour Payton, la pauvre avait tellement de travail en retard qu'Alan ignorait si elle voudrait ou non jouer au Quidditch cette année. Ils en avaient parlés un peu cet été et de ce qu'il avait compris, Payton voulait passer un peu plus de bons moments cette année (l'année dernière avait été TRES dure pour elle). Peut être qu'en tentant, elle serait d'accord pour intégrer l'équipe après un peu d'entraînement avec lui (ce qui lui manquait, lui avait-elle dit pendant les vacances)

-  Hum, Payton, si tu es intéressée pour entrer dans l'équipe de Quidditch, je peux t'entraîner quelques heures par semaine, si tu veux.

Ça ne l'obligeait à rien et en même temps il lui proposait. Alan avait déjà décidé par courrier avec Quino qu'il formerait son ami assez intensivement avant les sélections de Quidditch, histoire de le mettre au niveau. Ensuite s'il était pris mais mon petit doigt me dit que ton capitaine t'aime bien, il s’entraînerait avec le reste de l'équipe titulaire.

Alan avala goulûment une bonne part de purée de pomme de terre, de poulet grillé et de frites vive le repas équilibré et quand il se rendit compte que Quino et Prue l'écoutaient, il lança :

- Dis donc, il y'a plein de changements du côté des profs cette année ! Je trouve ça hyper cool que le professeur Montgomery-Bones soit notre directrice. Et le professeur Woolahan a l'air plutôt gentil, j'ai l'impression.

Puis il enseignait la botanique, une matière qu'Alan adorait. Alan - d'où il était - ne pouvait pas voir les autres nouveaux professeurs, mais il savait que très bientôt il les aurait en cours. Il savait de par Payton, cet été, que son papa n'avait pas souhaité revenir à Poudlard comme professeur de potions, il ne savait donc pas si la nouvelle prof allait être aussi bien que l'ancien. C'était obligé, les élèves pendant un temps, allaient nécessairement comparer les deux titulaires. Une fois qu'Alan eut avalé son repas (et croyez-bien qu'il en a bien profité), il décida de s'attaquer au dessert. Les gâteaux aux chocolat de Poudlard figuraient parmi les meilleurs qu'il eut jamais mangé au monde. Ils étaient vraiment délicieux !

Alan lança un regard à Prue, pour voir comment elle accueillait son nouveau rôle de préfète. Les nouveaux élèves étaient enfin là et c'était maintenant elle - avec Lucas - qui en avait la charge. C'était clair, ça allait être un gros changement pour elle cette année.

(1022)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Poufsouffle

Parchemins : 52
Âge : 16 ans - 10/05/1997
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Owen Woolahan

MessageSujet: Re: Cérémonie de rentrée : banquet ! [Ouvert]   Ven 9 Fév - 15:56

Comme c'était assez souvent le cas, Allistair s'était installé dès son arrivée à l'extrémité de la table la plus éloignée de la table des professeurs. Non que toutes ces nouvelles têtes l'effrayent, bien au contraire ; mais il sait qu'il vaut mieux laisser un peu de place aux nouveaux non loin de l'estrade où leur répartition aura lieu, histoire de leur épargner la (trop) longue remontée de la Grande Salle sous le regard inquisiteur de leurs futurs camarades, amis et rivaux.

Al' applaudissait poliment à chaque répartition, et sans originalité faisait preuve d'un peu plus de ferveur lorsque la personne en question venait grossir les rangs des jaunes et noirs parce que clairement, y en a pas assez sur le forum. Ce qui retenait son attention, plus que les nouveaux élèves -car oui, il tirait une certaine satisfaction de n'avoir aucune responsabilité vis-à-vis des première année-, il mettait un point d'honneur à essayer de retenir les visages des nouveaux enseignants, et plus encore à essayer de les jauger. Heaven, malgré le fait qu'elle n'ait pas le même nom, ressemble à s'y méprendre à notre professeur de vol ; le Poufsouffle mettrait sa main à couper qu'ils ont un lien de parenté. Mais là où il a toujours vu Haven comme relativement décontracté, sa très-probablement-soeur ne donne pas du tout le même sentiment au jeune homme. Les potions faisant partie de ses matières préférées, force est de reconnaître qu'il a hâte de se mesurer aux exigences de ce nouveau professeur.

Son regard se fixe ensuite sur Owen, qui a -de façon assez amusante- les traits carrés et durs qu'Allistair imaginait à un vieux Serdaigle de taille plus... standard, disons, que ce bon Flitwick. Lui non plus n'a pas l'air d'être là pour faire des colliers de nouilles, et cela ne fait qu'attiser l'impatience du jeune homme vis-à-vis de cette rentrée scolaire.

Celle qui intriguait le plus Allistair était bien sa nouvelle directrice de maison, Susan. Il se demande si elle a préparé un discours de rentrée, ou quelque chose d'équivalent, et surtout à quoi ses cours vont bien pouvoir ressembler. Il y a quelque chose de presque intimidant au fait que toutes les matières préférées du jeune homme, à l'exception de la métamorphose, soient assurées par de nouveaux professeurs. Et puis, s'il avait été un peu moins loin dans ses études, ça n'aurait pas posé de problème ; la transition aurait été douce, et il aurait abordé tranquillement l'approche de ses BUSES avec ces nouveaux enseignants. Mais les BUSES étaient à peine derrière lui et, bien qu'il soit relativement satisfait des excellents résultats que son travail acharné lui avait valu, il appréhendait l'approche des ASPICs.

Parmi ses proches, certains lui répétaient qu'il n'avait pas à s'en faire pour ses études ; si son ambition était de faire du Quidditch à un niveau professionnel, les équipes pour lesquelles il jouerait n'auraient que peu à faire de savoir si leur gardien était capable de transformer un corbeau en bureau, ou de produire un patronus corporel. Elles se ficheraient probablement qu'il soit capable d'analyser le bois constituant son balai et de citer au moins trois raisons pour lesquelles ce bois avait été utilisé plutôt qu'un autre, autant qu'elles se ficheraient qu'il puisse citer les enchantements gobelins utilisés sur les pièces métalliques et leur histoire. Pourtant, Allistair ne limitait pas son avenir au futur proche ; il savait que ses chances de faire carrière dans le Quidditch était mince, fut-il le meilleur ami du fils de la meilleure attrapeuse de tous les temps. Aussi, il envisageait parfois différents avenirs, différentes possibilités qui s'offraient à lui.

Bien sûr, le Ministère était la meilleure option -presque une solution de facilité, honnêtement, tant les emplois proposés par cette organisation tentaculaire étaient nombreux et variés. A défaut d'avoir un projet d'avenir nettement défini, Al' gardait donc toutes ses options ouvertes en obtenant des résultats au moins corrects dans un maximum de matières.

Il avait aussi envisagé l'éventualité d'enseigner à Poudlard, suite à son expérience de tutorat en potions. En y repensant, il jette un oeil à Prudence, assise un peu plus loin. Pour ce qu'il en sait, la jeune femme n'est pas vraiment fan de ces cours supplémentaires... Peut-être n'est-il pas un aussi bon professeur qu'il l'aurait cru, après tout. Peut-être faudrait-il qu'il se renseigne sur ce genre de reconversion, et Owen lui semblait tout désigné pour cela. Il avait déjà eu l'occasion d'échanger quelques mots avec lui lorsqu'il était allé se fournir chez Woolahan Bros, ces dernières années, et savoir ce qui avait amené l'homme à enseigner ne pourrait que se révéler instructif.

Du coin de l'oeil, il remarque que la file des nouveaux arrivants a grandement diminué. Il a dû passer un certain temps à détailler les nouveaux enseignants, et espère qu'aucun d'entre eux ne l'aura remarqué -et dans le cas contraire, qu'ils ne s'en vexeront pas.

Son attention se reporte donc sur l'autre extrémité de la table des Poufsouffle qui, avouons-le, s'est enrichie d'un certain nombre de nouvelles têtes. Au passage, son regard croise celui de Jo', sa meilleure amie. Il ne l'a pas croisée dans le Poudlard Express, et est arrivé trop tard dans la Grande Salle pour pouvoir s'installer à côté d'elle, mais il ne se fait pas de souci ; il aura de nombreuses occasions de passer du temps avec elle au cours de cette nouvelle année scolaire. Il lui adresse néanmoins un bref sourire, et cherche du regard Alan, qu'il voit près de  Payton. Suite à son accident, elle s'est un peu renfermée, mais Allistair a bon espoir qu'elle finisse par reprendre confiance et s'ouvre à nouveau aux autres. Il s'est décidé à l'aider, mais n'a pas encore bien défini la meilleure façon de s'y prendre. Bien vite néanmoins, Alan se désintéresse de sa voisine pour s'appliquer à s'empiffrer de poulet grillé. Cela ne surprend pas le sixième année, qui songe alors qu'il serait temps de se mettre à son tour à table.

Après s'être copieusement servi, il se tourne vers sa voisine de table, qui n'est autre que Tempérance. Tout en trempant une chips dans la purée de citrouille, il lui demande :

- Alors, tes vacances se sont bien passées Tempérance ? Enfin, pour autant que l'attaque sur le chemin de Traverse l'ait permis... J'ai entendu dire que c'était hyper impressionnant, mais par chance j'avais déjà fait mes emplettes à ce moment là...

Alors qu'il termine sa phrase, il se fait la réflexion que ce n'est peut-être pas le meilleur sujet à aborder dès la rentrée. Il fait diversion en déployant son plus beau sourire, et reprend avec un entrain inaltérable :

- En tous cas, j'ai vraiment hâte de voir de quel bois se chauffent les nouveaux professeurs ! J'espère que tu stresses pas trop pour tes BUSES, au pire tu sais que tu peux me demander si tu as besoin d'un coup de main.

Même la menace omniprésente de Magicis Sacra ne parvient pas à entamer l'enthousiasme du jeune homme, et sa volonté naturelle d'aider.

- Quoi qu'il en soit, j'espère qu'on aura encore un peu de temps libre, parce qu'il me semble que tu menais trois parties à deux sur notre dernière confrontation aux échecs sorciers !

- 1295 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Préfète de Poufsouffle

Parchemins : 696
Âge : 13 ans (27/07/2000)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan

MessageSujet: Re: Cérémonie de rentrée : banquet ! [Ouvert]   Dim 11 Fév - 11:06

Confortablement installée à la table de Poufsouffle (comprendre par là qu'elle avait étendu les jambes sous la table, et tant pis pour Alan, qui était assis en face ! ), Prudence, qui se tenait très droite, bombait le torse avec une fierté mal déguisée. Elle espérait ainsi que tout le monde remarquerait le badge qui ornait son uniforme. Car la jeune fille avait eu la surprise de recevoir, au cours de l'été en plus de son premier soutien-gorge, minute émotion, une nomination de préfète. Oui, elle, Prudence Faraday, l'élève qui avait gambadé dans la forêt interdite dès sa première année, qui avait tenté de préparer du polynectar pour s'échapper à Pré-au-Lard l'année passée, qui entraînait ses petits camarades dans les couloirs après le couvre-feu et qui, d'une manière générale, ne voyait dans le règlement intérieur de l'école qu'une vague liste de recommandations un peu désuètes, était apparemment suffisamment digne de confiance, aux yeux de l'administration, pour veiller sur ses condisciples. Même elle était assez lucide pour relever l’ironie de la chose.

Ce n’était toutefois pas l’avis de ses parents (pour une fois qu’ils étaient d’accord, ceux-là !), mais il est vrai que la Poufsouffle s’était bien gardée de se vanter auprès d’eux de ses exploits : aux yeux de ses géniteurs, Prudence était une élève sérieuse, bien intégrée dans l’école, qui faisait de son mieux et s’en sortait très honorablement, hormis quand elle devait manipuler des machins flasques, bloblotants et – erk – organiques en cours de potions ( « C’est quoi, ça ? Du foie ? Je vais vomir. Je te jure, je vais vomir. Qu’est-ce que tu fais ? Tu le prends à la main ? Mais T’ES UN MALADE ! Lâche ça ! Lâche ça tout de suite, je te dis ! Iiiiiirk ! »). Ils ne s’étaient donc pas étonnés outre mesure de sa nomination. Leur aveuglement avait quelque chose de touchant, mais aussi d’un peu vexant : fallait-il qu’ils la connussent si mal, pour ne pas soupçonner ses frasques ?

Tout en déroulant le fil de ses pensées, Prudence suivit d’un oeil distrait la cérémonie de répartition : elle avait beau savoir que c’était un moment important de la vie de l’école, elle ne pouvait s’empêcher de trouver la solennité qui entourait l’événement un peu ridicule… Et beaucoup trop intimidante pour les nouveaux venus, dont certains, constata-t-elle avec une pointe de pitié, tremblaient littéralement d’appréhension. Elle applaudit chaleureusement le dernier élève à avoir enfilé le Choixpeau – même si ce petit hooligan était réparti à Serdaigle – et laissa son regard glisser sur la table des professeurs, au fur et à mesure que McGonagall présentait les nouveaux personnels. Elle en connaissait déjà certains, qui montaient simplement en grade, et ne s’inquiétaient pas outre mesure du changement en botanique, matière dans laquelle elle avait des facilités, mais la présence du Professeur Clarks ou, plutôt, l’absence du Professeur Harris, la chiffonnait davantage. Elle dévisagea longuement la nouvelle enseignante : serait-elle, à l’instar de son prédécesseur, une maniaque des petits morceaux dégoulinant de sang, de la gelée visqueuse et de la potion malodorante ( « Oui, Miss Faraday, ça pue, mais c’est un excellent remède contre les pellicules. ») ?

- C’est l’hécatombe, quand même, répondit-elle à Alan, Je me demande pourquoi autant de profs sont partis, en fin d’année dernière : ils ne nous en on même pas parlé ! S’exclama-t-elle, apparemment scandalisée que ses enseignants n’eussent pas jugé utile de la tenir informée en temps réel de leur situation personnelle elle était journaliste au Hibou Bavard, enfin !. Vous croyez que c’est vrai, ce que disait la Gazette ? Qu’ils étaient en conflit avec McGo, et que c’est pour ça qu’ils ne sont pas revenus ?
La Poufsouffle lança un coup d’œil suspicieux à la directrice, installée à la table des enseignants. Ouais. Pas de toute, elle était tout-à-fait capable d’avoir viré la moitié de son personnel. Il s’agissait, après tout, d’une femme qui n’avait pas hésité à mettre Prudence en retenue parce qu’elle avait osé bavarder pendant son cours. Si ce n’était pas excessif, ça, hein ( « Mais j’parlais paaaas, Professeur, j’vous juuuure, je demandais un parchemiiiin ! Mais c’est trop injuuuuste ! »).
Déterminée à éclaircir ce mystère dès que possible, Prue se tourna vers Payton :
- ça va Paypay Payton ? Tu sais ce que… Elle laissa sa phrase en suspens, soudain hésitante. Lui demander de but en blanc où était son père et si la rumeur selon laquelle il avait été arrêté pour trafic de potions illicites avec Myrielle Symphonie était fondé lui semblait, à la réflexion, un peu trop violent. Aussi acheva-t-elle maladroitement : … Tu vas suivre comme cours cette année ?

Elle adressa un sourire engageant à sa camarade, avant de répéter d’un ton enjoué, pour la millième fois au moins depuis qu’ils étaient montés dans le Poudlard-Express, dix heures plus tôt:
- En tout cas, je suis trop contente d’être de retour. Je sens que la troisième année va être trop cool. J’ai troooooop hâte de découvrir les nouvelles matières ! Les soins aux créatures magiques, ça a l’air hyper bien ! Bon, j’suis moins convaincue par l’étude des runes, mais c’est mon père qui a tenu à ce que j’en fasse… Pour une fois qu’il voit un peu à quoi doit ressembler une manière, le pauvre… Ajouta-t-elle avec commisération, car son père, moldu de son état et historien de profession, cumulait le double-handicap d’être à la fois le père le moins funky de la création (d’après sa fille) et l’individu le moins au courant de l’organisation de Poudlard (d’après son ex-femme : « Je sais bien que ce n’est pas de ta faute, Prudence, mais ton père est lent. C’est un cas pour la science, là : il vient encore de demander si vous faisiez des herbiers en botanique. Ah ! Mais des tanches pareilles, on devrait les mettre sous verre, hein ! »). Que ses parents fussent parvenus à se supporter suffisamment longtemps pour se marier et faire un enfant demeurait sujet de perplexité pour Prudence.



[1008 mots]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serdaigle

Parchemins : 104
Âge : 11 ans
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Cérémonie de rentrée : banquet ! [Ouvert]   Dim 11 Fév - 16:37

Banquet de rentrée1er septembre 2013

Pendant que les Poufsouffle se retrouvaient entre eux, Eurydice, elle, avait rejoint les rangs des Serdaigle. On lui remit une cravate et un insigne bleu qu’elle ajouta à son uniforme avant de s’asseoir pour la fin des répartitions. Elle avait été vivement applaudie et s’était sentie rougir. Son frère et sa sœur lui avaient fait un signe de la main et même un pouce en l’air. Serdaigle était une maison plutôt bien vue, c’était assez flatteur d’être considéré comme étant intelligent pas vrai ? Silencieusement et sans maladresse, elle se trouva une place à table. Ce fut à son tour d’applaudir ceux qui étaient après elle dans l’alphabet. Il y eut ensuite la présentation des nouveaux professeurs, pour elle, ils étaient tous nouveaux. Elle nota cependant la présence de son directeur de maison car ce serait sûrement lui qui s’occuperait des adaptations nécessaires pour qu’elle puisse suivre en cours vive les PAI et les PAP. Il s’occupait de la botanique, c’était plutôt pas mal pour elle vu qu’elle pourrait briller dans cette matière même sans savoir parler. Elle n’en dirait pas autant des matières comme métamorphose ou sortilèges… mais elle verrait ça au jour le jour.

Prenant le temps d’observer les tables voisines, elle aperçut Estefania. Son amie, avec qui elle avait fait le voyage jusqu’à Poudlard, devait être déçue qu’elles ne soient pas dans la même maison. Eurydice trouvait effectivement un peu dommage de ne pas être en compagnie de son amie, toutefois, elle n’en était pas vraiment surprise. En observant un peu plus les différentes tables, elle repéra d’autres visages connus, des sang pur pour la plupart : Jensen McGowan, Alexandre Symphonie tout juste réparti chez les lions, les divers Montgomery dont elle ne connaissait pas toujours les prénoms. Ensuite, elle passa à sa propre tablée.

Elle vit une de ses préfètes Dahlia Lloyd qu’elle connaissait aussi de vue, mais globalement, c’était la grande inconnue chez les aigles. Bah, au moins, personne ne partirait sur un à priori à son propos. A moins qu’ils n’aient eu maille à partir avec les deux autres Foster, vu leurs caractères respectifs, elle ne pouvait pas l’exclure complètement. Des trois, et pas uniquement parce qu’elle était soumise au silence absolu de naissance, elle était la plus facile à vivre. Il faut dire que depuis qu’Erwin était entré à Poudlard, elle avait eu le temps de réfléchir à sa famille et à son handicap, comme elle était souvent seule, ça lui avait laissé largement plus de temps que nécessaire pour penser. Et, aussi, elle savait que son père était membre de Magicis Sacra donc ce n’était pas elle qui irait se pavaner fièrement dans l’école comme ses aînés, car si un jour ça se savait, ils auraient des ennuis. Même si, bien sûr, ils n’étaient pas responsables des actes de leur père… Elle avait assez lu pour savoir que le genre humain a rarement assez de recul. S’il lui avait encore fallu des preuves, il lui avait suffi d’entendre parler de l’ostracisation des Serpentard au début des frasques de MS pour terminer de s’en persuader.

Eurydice se servit à manger, elle devait admettre qu’elle s’ennuyait. Si elle avait l’habitude de ne pas participer aux conversations, elle ne l’était pas d’en être totalement exclue. Mais cela irait mieux quand elle aurait plus de connaissances parmi ses camarades de maison, du moins l’espérait-elle.

{558}
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Directeur Poufsouffle

Parchemins : 2091
Âge : 33 printemps (21 juin 1980)
Actuellement : Professeur de sortilèges


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: Cérémonie de rentrée : banquet ! [Ouvert]   Lun 12 Fév - 23:14

Susan avait beau être une grande personne tout-à-fait mature et responsable (ou, du moins, elle faisait bien illusion, et c'était le principal), elle avait beau être passée docteur ès banquet de rentrée (elle s'était amusée, la veille, à calculer qu'elle effectuait sa vingt-deuxième rentrée à Poudlard, et l'avait immédiatement regretté), elle avait beau savoir que des centaines de paires d'yeux fixaient la table des professeurs, attendant le moment où l'un ou l'autre des enseignants allait commettre une erreur fatale pour son autorité ("Oooooooh, regardez tous, Montgomery-Bones a renversé toute la purée sur les genoux de McGonagall !"), la vue des morceaux de pain, soigneusement alignés de part et d'autre des assiettes, lui donnait toujours immanquablement envie d'arracher la mie, pour la transformer en petites boulettes à envoyer sur les gamins compactes. Seule la perspective d'être surprise en pleine action, pile au moment où sa supérieure annoncerait ses nouvelles fonctions et où, par conséquence les têtes de tous les élèves ceux qui suivaient encore le discours se tourneraient vers elle, lui permit de garder les mains sagement posées sur la table.

L'immobilité impassible qu'elle s'était imposée, lui était d'autant plus difficile à tenir qu'elle se sentait extrêmement nerveuse : pour la première fois depuis longtemps, elle eut toutes les peines du monde à se concentrer sur la répartition des nouveaux élèves. Elle avait l'impression d'avoir été ramenée plus de dix ans en arrière (* Ne calcule pas, surtout ne calc... Bouhouhou, je suis si vieiiiiille ! Bientôt on m'appellera la croulante, je ferai cours en déambulateur, mes enfants ne viendront plus me voir qu'à Noël et Quentin sera parti avec une jeunette encore souple et ferme !*), quand elle avait effectué sa première rentrée en tant qu'assistante du Professeur Flitwick. A l'époque, elle n'avait jamais préparé le moindre cours - alors ne parlons pas d'en dispenser ! - et la seule idée de se retrouver face à des élèves, dont certains avaient juste été ses camarades de maison, lui donnait envie de vomir. Ce soir-là, elle avait failli quitter la Grande Salle en courant plus d'une fois, pour aller s'enterrer au fond de la forêt interdite. Elle était restée, pourtant. Et elle avait appris. Les élèves ne l'effrayaient plus (sauf quand ils faisaient n'importe quoi au Quidditch, et menaçaient de tomber de balai), et elle était dans son élément dans une salle de classe du moins, tant que le TNI fonctionnait. Malgré tout, son expérience ne lui était d'aucun secours : elle était à deux doigts de disparaître sous la table.

Prendre officiellement la place de Flitwick - surtout après les rumeurs qui avaient circulé, au cours de l'été, sur son départ, dans la toujours très fiable Gazette du sorcier - était déjà un défi en soi, tant le pétillant professeur était adulé de ses élèves, qui ne manqueraient pas de le regretter, mais récupérer en catastrophe la direction de Poufsouffle, après la démission de Jason, lui donnait carrément des sueurs froides. Oh ! Elle était très fière de prendre la tête de son ancienne maison, seulement elle ne pouvait s'empêcher de penser - et elle en avait honte - qu'elle aurait été plus sereine si les Poufsouffles avaient été un peu moins performants au cours des dernières années. Coupe de Quidditch, coupe des maisons, élèves impliqués dans la vie de l'école y compris dans les activités illicites... Les Blaireaux toujours tellement classe, merci JK étaient au mieux de leur forme, et cette réussite s'expliquait en partie grâce au dynamisme insufflé par les derniers directeurs. Comment pourrait-elle faire aussi bien ? Elle n'avait même pas prévu de discours de rentrée, nom d'un Sinistros "Oh, Sybille, vous êtes là aussi ?" chien ! Au fond, ce que craignait Susan, c'était moins de ne pas être à la hauteur que de décevoir ses élèves.

Elle parvint néanmoins à repousser ses angoisses suffisamment longtemps pour esquisser un sourire presque naturel, accompagné d'un signe de tête même pas trop raide, quand Minerva présenta les nouveaux directeurs de maison, mais elle évita d'arrêter trop longtemps son regard sur la table des Poufsouffles, tant elle craignait de lire une perplexité polie sur les visages ("Montgomery-Bones ? Euh... Y'a pas erreur sur la personne, là ? C'est un complot pour nous plomber, vous croyez ? On peut poser une réclamation ? Où sont les préfets ?!"). Susan poussa un soupir, inaudible dans le brouhaha de la Grande Salle : au moins, elle ne s'était pas évanouie dans ses urines, et ça, c'était déjà une belle réussite. Elle commençait tout juste à reprendre ses esprits, quand elle s'aperçut que Matt lui parlait et de son temps, jamais un assistant n'aurait osé adresser la parole à un Titulaire. Y'avait plus de respect !.
- Hum ? Fit-elle, en se penchant à son tour vers son subalterne collègue (z'étaient bruyants, tout de même, ces élèves !). Oh ! Merci... Je dois avouer que c'est très étrange... J'ai eu toutes les peines du monde à ne pas envoyer ma progression annuelle oui, j'ai beaucoup travaillé pendant les vacances, pas toi ? à Flitwick pour qu'il la valide ! Précisa-t-elle, avec un sourire contrit. Elle était persuadée que Matt n'aurait pas ce genre de problème, le jour où il serait promu : il avait toujours l'air si sûr de lui...

Tellement sûr de lui, d'ailleurs, qu'il était capable d'élaborer d'ambitieux projets interdisciplinaires EPI power : Susan était impressionnée. Elle l'écouta lui exposer son idée, tandis qu'elle se servait une portion de mashed potatoes (* Renverse pas, renverse pas...*) :
- Oui ! Acquiesça-t-elle avec enthousiasme, quand il eut terminé, Ce serait vraiment fantastique ! D'autant plus qu'au vu du contexte politique actuel, je pense qu'ils sont demandeurs, de ce genre d'iniatives... Autant que ce soit encadré avant qu'on n'en retrouve à l'infirmerie parce qu'ils auront voulu s'essayer au duel tout seuls ! Elle se tut un court instant, le temps de faire passer le plat avant de reprendre Tu voyais ça pour quelle année, plutôt ? C'est compliqué avant la troisième, non ? Ils ne maîtrisent pas suffisamment de sorts, je trouve... Comment est-ce qu'on ferait ? On travaillerait en parallèle pendant plusieurs séances, puis on prendrait une heure en commun pour qu'ils pratiquent réellement le duel ? Ce n'est pas un peu frustrant, si ça ne dure qu'une heure ? Ou alors tu veux monter un cours sur l'année ? Quelque chose en plus dans l'emploi du temps ? Comme une option ? Mais ça risque d'être trop tard pour cette année on n'a plus d'heure sur la DHG: dans ce cas-là, il faut faire un club, plutôt... Dit-elle, en fronçant les sourcils. Telle qu'on la voyait, elle était à deux doigts de sortir une fiche projet pour qu'ils commencent à la remplir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serpentard

Parchemins : 51
Âge : 11 ans
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: Cérémonie de rentrée : banquet ! [Ouvert]   Mer 14 Fév - 4:40


Lorsqu'elle arriva au train pour se rendre à Poudlard, plusieurs regard s'était posée sur elle, certain devait trouver que son visage était un peu masculin et ce n'était pas faux, après tout, Hope était né garçon, mais depuis longtemps, elle s'était senti fille et avec l'aide de ses parents, elle pouvait faire son entrer à Poudlard en fille, ce qui la rendait heureuse, mais également un peu nerveuse. Elle n'avait pas honte de qui elle était, au contraire, elle était fière d'être qui elle était, mais elle avait peur que les gens ne l'aiment pas où se moque d'elle surtout. Après avoir laisser ses parents et être monter dans le train, la jeune fille marcha dans les allées du train à la recherche d'un compartiment vide où elle pourrait prendre place.

Lorsqu'elle trouva enfin une place, elle s'y installa tranquillement et lorsque le train fut près de l'école, la jeune fille en profita pour changer de tenue et enfiler l'uniforme qui était de vigueur à Poudlard, qui se composait de collant opaque noir, d'une chemise blanche, d'un pull sans manche noir et d'une jupe et mis également sa longue robe de sorcière. Quand le train arriva enfin à Pré-au-lard, Hope monta dans les barques avec les premières années et se rendit vers l'école qui se trouvait plus loin. Débarquant de la barque, la jeune fille suivit le responsable avec les autres élèves, puis après un moment, elle arriva avec les autres devant la porte de la grande salle et attendit un moment, stressé la jeune fille entra avec les autres et attendit son tour avant de finalement être appelée pour être envoyer dans l'une des maisons de Poudlard.

Quand elle fut devant tout le monde pour être envoyer dans une maison, elle vit plusieurs regard se poser sur elle et puis, elle fut envoyer à Serpentard, alors toute souriante, la jeune Hope se mit à marcher en direction de la table des Serpentard et y prit place en silence. Une fois assise, elle regarda les autres élèves être envoyer dans leur maison respective et après un moment tous les élèves furent envoyer dans leur maison et finalement, la directrice décida de prendre la parole pour informer les élèves sur certain détail concernant les professeurs et quelques règles de l'école. Lorsqu'elle eu terminer son discour, la jeune fille fut épater quand elle vit la nourriture apparaitre sur la table, alors toute souriante, elle observa tout ce qui était servit et se demanda par quoi elle pourrait commencer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Poufsouffle

Parchemins : 23
Âge : 13 ans
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: Re: Cérémonie de rentrée : banquet ! [Ouvert]   Sam 24 Fév - 22:58

S'il y avait du changement du côté du corps professoral, il y en avait aussi surtout chez les amis proches de Joaquín. En effet, bien que ce ne fut pas une surprise complète, Alan avait été promu capitaine de l'équipe de quidditch de Poufsouffle. À vrai dire, Quino serait curieux de rencontrer encore quelqu'un dans le château qui n'était pas au courant du nouveau grade de son ami, tant il aimait s'en vanter à quiconque osait croiser son regard la baston de regards, une pratique périlleuse en cette rentrée scolaire. Bien sûr, cela amusait Quino, qui riait parfois de l'imagination dont Alan pouvait faire preuve pour soulever le sujet au cours d'une conversation qui n'avait, au départ, aucun rapport ni avec le quidditch, ni avec les nouveaux rangs des élèves. Ce qui fut bien plus étonnant, en revanche, c'était la nomination de Prudence, l'amie casse-cou du gréco-argentin, qu'il considérait comme son idéal analogue féminin. En cette première soirée, la fillette ornait fièrement son badge de préfete. Selon Quino, elle avait probablement été une des premières à être interloquée par cette promotion.

Lorsqu'ils étaient arrivés dans la Grande Salle, les trois amis s'étaient naturellement installés tout près les uns des autres. Non loin d'eux, le jeune Kostas reconnut des têtes familières, comme Payton, l'ancienne préfète qui avait subi un malheureux accident. Quino n'aurait clairement pas voulu être à sa place. Perdre sa mémoire équivalait à perdre son humour, toutes ces idées de farces et attrapes et ses plans minutieusement élaborés pendant l'été pour assurer la relève de feu Fred Weasley, George Weasley, Matt Stevens oui je m'auto-dédicace, aucun scrupule ou autre Roy Bradley. L'horreur, quoi ! Un peu plus loin, le troisième année aperçut des jaune et noir plus âgés, tels que Joséphine, Tempérance les femmes d'abord et aussi Allistair. Joaquín avait eu l'occasion d'être témoin des prouesses quidditchiennes (j'invente des moooots) des deux derniers étudiants et il devait dire qu'il les enviait un peu. Il aurait voulu être aussi à l'aise qu'eux sur un balai. Heureusement pour lui, il avait maintenant toutes les cartes en main pour améliorer son niveau dans le sport sorcier : tout d'abord, il allait continuer les cours de vol enseignés par le professeur Clarks ; ensuite, Alan s'était proposé de l'entraîner personnellement pour le mettre à la hauteur de ses coéquipiers titulaires pour disputer le premier match de l'année contre Gryffondor ; aussi, cela faisait deux années consécutives que les Poufsouffle brillaient par leurs prouesses au quidditch et comme on dit, jamais 203 deux sans trois ! 


Une fois les première année répartis, la nourriture fit son apparition sur les différentes tables de la Grande Salle, au plus grand bonheur de Joaquín qui mourrait de faim. En voyant toutes ces victuailles, une idée germa dans son esprit : lancer une bataille de nourriture. Seulement, après mûre réflexion, instaurer ce genre de bêtises pendant le banquet équivalait au suicide, vu tous les enseignants et surveillants présents. Il se convint d'attendre le lendemain. Par la suite, il ne put s'empêcher de sourire une nouvelle fois devant la tentative désespérée d'Alan pour recruter des nouveaux joueurs. Cette fois-ci, il essayait de convaincre Payton de tenter sa chance. Quino préféra se concentrer sur son roti de boeuf pour ne pas rire ouvertement. Pour répondre à son avis sur les nouveaux professeurs, le garçon haussa les épaules et répondit « Moi je pense qu'il faut pas se fier aux apparences regardez, moi par exemple, j'ai une tête d'ange, n'est-ce pas ?. La nouvelle prof de potions a l'air cool, je trouve. » Joaquín Kostas, ou comment se mettre le doigt dans l'œil jusqu'au coude. Puis, pour rebondir sur les paroles de Prue, il ajouta, l'air faussement sérieux « Je crois que Flitwick était en conflit avec McGo' parce qu'elle l'a confondu avec un élève quand il circulait dans les couloirs l'année dernière ! » et de rire de bon cœur à sa nouvelle blague très mature.
 Comprenez par là que le garçon vannait encore l'ancien professeur de sortilèges sur sa petite taille.

Après que Prue se fut adressée de manière plutôt habile à Payton, elle souleva un sujet qui parlait à Joaquín. Le cours de soins aux créatures magiques, ça, ça en jetait ! Il arrêta momentanément la dégustation de sa cuisse de poulet pour réagir. « Moi aussi ! J'ai trop hâte d'avoir cours de soins aux créatures magiques pour découvrir des potentiels animaux de compagnie ! » Il s'imaginait déjà apprivoiser un scrout à pétards pour semer le trouble dans les couloirs du château...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cérémonie de rentrée : banquet ! [Ouvert]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cérémonie de rentrée : banquet ! [Ouvert]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Grand Banquet -Ouvert à tous-
» [OUVERT A TOUS] Banquet de la rentrée...
» Banquet de début d'année - Ouvert à TOUS [Terminé]
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Pièces de vie :: La Grande Salle-
Sauter vers: