AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Cérémonie de rentrée : banquet ! [Ouvert]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
Infirmerie

Parchemins : 872
Âge : 30 ans
Actuellement : Infirmière


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: Cérémonie de rentrée : banquet ! [Ouvert]   Lun 5 Mar - 20:48

Les grandes vacances étaient belles et bien terminées.

La nouvelle année commençait toujours par la répartition des nouveaux élèves et la présentation des nouveaux professeurs.

Il avait eu une vague de renouveau chez les professeurs, elle avait eu la notice, mais n'avait pas eu le temps de la lire et elle avait appris des nombreux changements en même temps que les élèves.

Elle se trouvait assise pour la troisième année seulement à la table des membres de personnel.

Sa place cette année se retrouvait entre sa cheffe madame Pomfresh, même si elle était bien avancée dans l'âge, cette femme était toujours en forme et toujours autant autoritaire.

Et un nouveau professeur, elle avait un léger doute quand même, on va dire que Hall n'avait pas trop fréquenté les professeurs l'année passée.

Après le discours de la directrice et de laisser le jeune homme s'exprimer avec la nouvelle directrice de pouffyland oupsss poutsouffle sur l'idée de faire des cours de duels, elle avait jeté un regard de côté sur sa cheffe et vu la mimique qu'elle avait fait l'idée ne lui plaisait pas à voir.
Elle avait commencé à se restaurer, elle suivait la conversation sans rien dire.

Elle n'avait pas besoin de préciser son travail.

Même les nouveaux voyaient qu'elle était une infirmière, la tenue ne passait pas inaperçu aussi

Elle continuait de manger et à tout moment elle secouait la tête négativement parce qu'elle suivait toujours la conversation de son voisin d'une oreille.

* Mais on aura assez de travail avec cette nouvelle cuvée d'élèves, sans rajouter des duels, je me demande combien sont jamais montés sur un balais?, le premier court va être un vrai carnage *pensa t'elle en passant son regard sur les quatre tables.

*On aura plein de Londubat, ahahah le nouveau professeur va pleurer et nous aussi «*

Un bref sourire apparut avant qu'elle cesse de sourire pour continuer à se restaurer.

Elle déposa son regard sur la table de poutsouffle et aperçue ce qu'elle cherchait, elle avait grandi un peu, elle avait l'air d'aller bien, c'était l'important.

*Une nouvelle année pour toi ma chérie, je suis si fière *

pensa t'elle en décrochant son regard pour poser ses yeux cette fois sur celle des serpentard.

Elle resta pensive la fourchette en l'air.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Poufsouffle

Parchemins : 297
Âge : 15 ans { 24/02/1998 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: Cérémonie de rentrée : banquet ! [Ouvert]   Mer 18 Avr - 22:18

Le banquet de la rentrée était toujours un grand moment de communion entre les Poufsouffles, et Tempérance adorait ça. Elle retrouvait ses amis, son école et ses petites habitudes. Et quoi de mieux pour célébrer ça qu'un repas royal ? Cette année, la rumeur des conversations semblait même amplifiée: en effet, les changements au sein du corps professoral faisaient jaser, et la jeune Irlandaise avait elle-même longtemps scruté la table des professeurs, ayant du mal à effacer la déception ressentie en apprenant que le professeur Flitwick quittait son poste à la tête du cours de Sortilèges et bienvenue Susan. Son cours préféré ! Sa matière de prédilection ! Et Flitwick, si gentil, si patient... Bien sûr, son assistante-devenue-titulaire n'était pas méchante non plus n'abusons pas sur les compliments et elle devenait qui plus est la directrice de sa maison mais... ça n'était pas tout à fait pareil. En outre, ce changement de direction induisait un autre problème: qui lui pardonnerait ses... égarements en cours de Botanique, désormais ? Le nouveau directeur de Serdaigle ? Comment savoir si sous ses airs de top model ne se cachait pas un monstre d'exigence et de cruauté ? Ah, quelle misère.

Elle en était là de ses lamentations silencieuses, le regard fixé sur la table des professeurs - sans même toucher à son plat, c'est pour dire ! - lorsqu'elle s'aperçut qu'Allistair s'adressait à elle. Si elle avait toujours apprécié son aîné, avec qui elle avait partagé plusieurs parties endiablées de jeux de société variés, elle mit tout de même quelques secondes à intégrer les paroles qu'elle venait d'entendre. « Oh, pardon ! J'étais distraite par tous ces changements... Oui c'est affreux ce qui s'est passé sur Traverse. Je n'y étais pas non plus, heureusement ! Je serais sûrement morte de peur sur le coup, me connaissant. Mais j'ai passé de bonnes vacances, oui ! J'ai pu voir Erin et Julian à Dublin en plus. Et toi ? » Elle sourit à son aîné, retrouvant facilement ses vieilles habitudes. Une fois le choc des changements passés, il était temps de revenir au présent.

Elle se servit une grande cuillerée de purée, tout en adressant un regard à son amie Payton, qui était encadrée par les deux jeunes Poufsouffles préférés de Tempérance: Alan et Pruprudence. Elle avait rencontré ses cadets dès leur première année à Poudlard, et dans les deux cas, les présentations avaient été franchement atypiques. Rassurée que son amie soit entre de bonnes mains, elle ramena son attention sur Allistair. « Je me demande comment ça va être sans Flitwick... » confia-t-elle sans cacher une pointe d'inquiétude. « Et la botanique ! Olala, j'espère que le nouveau professeur est gentil. Je suis une telle quiche... » Pas besoin de l'annoncer: depuis le temps Allistair ne pouvait pas l'ignorer. A son grand désespoir, sa réputation de catastrophe ambulante la précédait désormais, malgré les tentatives désespérées pour soudoyer les témoins Poufsouffle a définitivement sombré.

Ajoutant une cuisse de poulet parmi ses victuailles, elle haussa les épaules suite à la question de son ami. « Oh, c'est gentil Allistair ! Je ne stresse pas vraiment, j'ai surtout hâte d'être débarrassée des matières où je suis nulle *kof kof*histoire de la magie*kof kof* ! Tu avais bien réussi toi, non ? » A ses yeux, Allistair était la référence. Loin d'être un élève avec des résultats aussi disparates que les siens, le jeune Poufsouffle ne pouvait que briller. « Ah, ah, et je compte bien garder l'avantage ! J'espère que tu t'es entraîné pendant l'été, car je suis super prête pour ma part ! » avertit-elle joyeusement, avant d'enfourner une grande cuillerée de purée. Ah, comme il était bon de rentrer chez soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serpentard

Parchemins : 12
Âge : 15 ans
Actuellement : 5ème année


MessageSujet: Re: Cérémonie de rentrée : banquet ! [Ouvert]   Mer 25 Avr - 8:37

Un rencontre de plus entre les deux amis Libre
xxx
« Banquet de la rentrée »

Les vacances venait de finir, une seule signification la rentrée. Bien sur ce n'était pas n'importe quelle rentrée.  Ce n'était pas une rentrée basique et simple de moldu. Je le sais. Moi, je fais ma cinquième année de rentrée à l'école de magie Poudlard. Suis-je content ? Je ne sais pas, surement, mais encore, ce ne sera qu'une année plein de cours et de stresse. Une de plus ai-je envie de dire. Mais qu'importe. De plus, cette année il y avait les BUSE, ce foutu examen m'a plomber mais vacances, avec mon père qui ne voulait qu'une chose, que je révise. Il faudrait lui donner la définition du mot vacances à l'occasion, cela lui ferait du bien.

Je remets pour la première fois en deux mois, les pieds dans le château de poudlard. Cette immense bâtisse qui est notre deuxième chez nous. Le trajet en train c'est fait sans encombre à l'exception des premières année qui font toujours un bruit monstre. Je me joint à la foule pour gagner la grande salle. Comme à son habitude, elle est toujours particulièrement bien éclairé  et surtout bien décoré. Je prit place à la table des serpents comme à mon habitude. Je choisis une place discret depuis laquelle je pourrais m'échapper plus facilement. Je n'ai jamais aimé ses commodités obligatoire. Les première années finissent par arrivé et être répartie dans les quatre maisons. J'applaudis par principe, tout cela ne m'intéresse que très peu. Voulant me distraire un peut, je cherche mon frère jumeau à quelques places de moi. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai une envie soudaine de l'emmerde. Tien se serait une bonne manière de commencer l'année que de mettre un peu d'animation au banquet de rentrée, je l'apostrophe donc  - Et bien Aedan, toujours pas remit du trajet en train, à voir ta tête blanchâtre comme un cadavre je dirais que non  -

Mon seul objectif, était de le provoquer, cela rendrait ce banquet bien plus amusant. En attendant une rhétorique de sa part, je me concentre sur les mouvements de foules. Les blaireaux semble particulièrement agités, alors que les premières années de Serpentard sont encore là à s'émerveille de la magie.  Oui, oui, bande d'ignorant, c'est de la magie, et grâce à elle au peut faire apparaitre plein de chose. Fatigué par l'attitude de certains de mes congénères je ne peux m'empêcher de balancer - Arrête de gober des mouches et mange-. . C'est définitif, je n'aime pas cette première journée, je déteste le banquet et toutes conneries dans le genre.

Certain professeur semble très peut à l'aise. Sans réellement savoir pourquoi, mon regard se porte sur le nouveau professeur de sortilège. Pas vraiment nouveau dans le château, mais nouveau dans ses fonctions. Elle ne semble vraiment pas bien. Je ne peux m'empêcher d'avoir un petit rictus sur mon visage. M'adressant à mon jumeau - Mate la nouvelle prof de sortilège, je te paris 100 galions qu'elle tient pas l'année  -

Magouille, paris, emmerde en tout genre étaient déjà bien de retour en cette première journée. Objectif passer une très bonne année et en faire passer une machiavéliquement bonne aux autres.

OR RP:
 

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Cérémonie de rentrée : banquet ! [Ouvert]   Ven 27 Avr - 10:01


☾ Banquet du 1er Septembre ☾ Ft everybody



Je t’estime autant que je t’aime. Je sais que c’est une vieille rouerie des amours vulgaires qu’il faut cacher la moitié de ce que l’on éprouve. Je pense précisément le contraire, et je le fais comme je le pense. L’amour est une puissance, il ne peut rien craindre ; l’amour est une loyauté, il ne doit rien cacher. #Victor Hugo

▼▲▼



Une nouvelle année scolaire commence. Je dois dire que je suis plutôt content, voir même heureux de pouvoir retrouver les murs de ma seconde maison. Je n'arrive plus à supporter les personnes que me colle mon père pour voir si je travaille bien mes cours, où si je respecte tout simplement les bonnes manières, qu'il m'apprend depuis mon plus jeune âge. Ces deux mois de vacances ont vraiment été les pires que je n'ai jamais vécus. Je n'ai qu'une seule hâte c'est de passer rapidement mes examens de fin d'année pour espérer avoir un peu de repos.

Lorsque je suis rentré dans le PoudlardExpress, je m'empresse de choisir une cabine libre, afin de pouvoir passer le trajet sans bruit. J'ai horreur du bruit. Je suis plutôt quelqu'un qui apprécie le calme. Plutôt ironique, puisque je suis une personne qui adore créer des problèmes et donc, faire du bruit. Alors que mes yeux sont rivés sur le paysage qui défilent à une vive allure devant moi, je ne peux m'empêcher de pousser un soupire d'exaspération lorsque j'entends les voix des premières années chahuter dans le couloir du train. Je me redresse d'un bon lorsque la vieille dame passe avec son chariot, pour lui acheter des confiseries, que je partage avec mon jumeau.

Me voilà maintenant dans la grande salle. Cette année je me suis assis assez loin de la table des professeurs, mais surtout très proche de la porte de sortie. Bien que j'aime énormément le repas de rentrer que nous réserve chaque année les elfes de maisons, je dois bien avouer que ce soir, je ne suis pas d'humeur à regarder la cérémonie de répartition. Tout ce que je souhaite, c'est de retrouver mon dortoir, mais surtout mon lit. La grande porte s'ouvre dans un grand bruit, laissant ainsi apparaître les élèves de premières années. Tous les mêmes. Certains élèves ont la bouche ouverte en voyant le faux ciel étoilés. Sans doute des né-moldues. La cérémonie commence, j'applaudis uniquement les petites têtes qui entre dans la meilleure des maisons, celle de Serpentard.

Je détourne mon attention en poussant un soupire. Je cherche du regard mon frère qui se trouve à seulement quelques places de la mienne. Le voilà qu'il me lance des piques. Finalement, je sens que la soirée risque d'être mouvementée. « Tu peux parler mon cher frère, tu es aussi pâle que moi. Et en plus toi, tu as des cernes, tu ressembles à un zombi. » Je suis le regard d'Alexei qui est posé sur la table des professeurs. Une des professeurs retient plus ou moins mon attention. Elle n'a pas vraiment l'air d'être à l'aise. La voix e mon jumeau me fait sourire avant de reposer mon regard sur lui. « Et bien pari tenu mon cher Alex, j'espère que tu as cette sommes sur ton compte, car je sens  que je vais les gagner ».

Voulant à tout prix le pousser à bout comme lui essaye de le faire, j’attrape mon assiette que je lui pose sous les yeux, tout en affichant un sourire en coin. « Tiens, tu devrais manger double ration, tu es tellement squelettique que tu risquerais de te casser un os, rien qu’en marchant… »




[534]


CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Serpentard

Parchemins : 12
Âge : 15 ans
Actuellement : 5ème année


MessageSujet: Re: Cérémonie de rentrée : banquet ! [Ouvert]   Ven 27 Avr - 10:45

Un rencontre de plus entre les deux amis Libre
xxx
« Banquet de la rentrée »


Le banquet s'agitait encore et toujours, comme si rien ne pouvait l'arrêter.  Chaque année c'est la même, le bruit, le bruit, la bouffe… Tous ces idiots de gamins qui racontent leurs vacances … Oui moi j'ai fait si, moi j'ai fait ça, mais bordel, il y a personne pour leur dire de se la fermer sérieusement. Il ne fallut pas beaucoup de temps pour que mon jumeau réponde à mes piques et accepte mon paris. Sa dernière phrase est déplacé, non je suis pas squelettique, je suis juste élancé, classe. Je ne peux m'empêcher de répondre - Ecoute la classe on l'a ou on l'a pas.. Toi tu aimes te prendre des murs, moi j'ai une préférence pour les belles femmes, et donc pour mon corps d'athlète comme le mien. Ce n'est pas pour rien que tu es le petit frère Aeden -

Une idée me vient en tête se foutu paris. Je ne vais pas le perdre, et je crois que le professeur de sortilège va regretter le fait d'avoir pris ses fonctions aujourd'hui. Les gamins autours de moi commence sérieusement à me gaver. Et puis, j'ai une idée en tête. Je finis pas me lever de ma place pour me rapprocher de celle des professeurs. En passant derrière mon frère je lui mets une petite tape dans la tête pour lui dire de se ramener. Je m'approche du bout de la table, elle est remplit d'élève. Je m'apprête à me faire de la place quand une des premières années se permet de me répondre. Cela en est trop, il faut lui apprendre les bonnes manières. J’empoigne sa robe de sorcier et le tire quelque peut en arrière. - Vas y dégage maintenant, c'est ma place. Tu veux pas d'emmerde non - Il me regarde avec des yeux quelques peu appeuré et me fait non de la tête - Alors respecte tes ainés, tu comprendras vite qu'il y a des personnes qu'il ne faut pas emmerder. - Il finit par partir, je dégage son copain afin d'avoir deux places. J'attends que mon frère me rejoigne. D'ici, on a une vision directe sur le professeur en question. Je me tourne vers Aiden : - Provoque un petit mouvement de foule à la table, mais surtout un éclat de rire général j'ai une idée -

J'attends que mon frère s'exécute. Si tout fonctionne pour le mieux, le professeur prendra ces rires contres elle alors qu'initialement il en est rien. Je passe à l'action, sortant ma baguette sous la table et faisant paraitre un air complétement in intéressé, je prononce une rapide formule. Le verre du professeur tombe et se renverse sur elle. Au même moment j'etends un éclat de rire à ma table. J'ai un petit rictus, le professeur de sortilège risque de perdre encore plus ses moyens. Mais, je ne vais pas en rester là, non ce n'est que le début de l'année, et les emmerdes ne font que commencer. Je me tourne de nouveau vers Aeden - A toi de faire mieux, à moins que tu ais peur de te faire remarquer comme d'habitude-

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Directeur Serdaigle

Parchemins : 179
Âge : 46 ans, né un 17 janvier


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Allistair O'Mara

MessageSujet: Re: Cérémonie de rentrée : banquet ! [Ouvert]   Dim 27 Mai - 14:27

Même si c'était ma première rentrée, j'avais d'ores et déjà le sentiment de faire partie des meubles. J'avais applaudi poliment lorsqu'il fallait applaudir, assisté en silence aux répartitions, et j'avais commencé à scanner la salle du regard, essayant de mémoriser le visage des élèves dont j'allais avoir la charge. C'était un travail colossal, alors il était plus intelligent que je m'y mette aussi tôt que possible. Bien entendu, mon attention était principalement focalisée sur la table des Serdaigles, dont j'allais avoir très spécifiquement la charge. Je n'avais eu aucun mal à reconnaître Eurydice Foster, dont le cas particulier allait faire l'objet d'un certain nombre de recherches et de réflexions durant sa scolarité. J'avais également reconnu la jeune Dahlia Lloyd, qui devait probablement me voir comme un psychopathe après sa visite dans la boutique familiale, ainsi que quelques autres élèves rencontrés dans les mêmes circonstances.

J'étais impatient de voir comment cette nouvelle aventure allait se dérouler. Je ne me sentais toujours pas parfaitement prêt pour cette année de cours, mais l'essentiel était fait : j'avais établi un plan de cours, amené toutes les plantes et tout le matériel spécifique dont je pourrais avoir besoin, et la boutique était laissée aux bons soins de ma fratrie. Tout allait se passer pour le mieux, et si je n'en étais pas certain, il allait falloir que je m'en convainque. Le futur s'annonçait bien assez mouvementé avec la menace représentée par Magicis Sacra pour s'encombrer d'inquiétudes futiles.

J'avais échangé quelques politesses avec mes voisines, directrices respectivement de l'école et de la maison Serpentard. Je m'étais laissé entendre qu'une petite soirée aurait bientôt lieu entre membres du personnel, et si ce genre de festivité n'était pas vraiment mon style, il fallait reconnaître que c'était une bonne occasion de faire plus ample connaissance. Car le banquet de rentrée s'y prêtait assez peu : les élèves, bien que sagement organisés par maison et plus ou moins par âge, restaient des enfants. Et il était de mon devoir de les surveiller.

Naturellement, ma surveillance était d'autant plus étroite à l'égard de ma maison. Si je me savais spontanément plus prompt à encourager les bleu et bronze, je me connaissais suffisamment bien pour savoir que je punirais aussi plus sévèrement leurs écarts. La réputation de la maison était un peu la mienne, et je voulais qu'elle soit la meilleure possible. Mais il n'y avait rien à signaler de leurs côtés ; les élèves de première année, massés au plus près de notre tablée, nous lançaient parfois des regards inquiets, qui m'amusaient profondément.

Je me rappelais avoir été à leur place, impressionné par ceux qui allaient être mes professeurs d'un côté, et par ceux qui allaient être mes modèles estudiantins de l'autre. Déjà à l'époque, d'ailleurs, je m'étais amusé de cette espèce de tradition tacite selon laquelle les élèves les plus proches de la fin de leurs études étaient aussi les plus proches de la porte. Si à partir de la troisième ou de la quatrième année, le clivage se faisait moins marqué, les élèves de première année étaient souvent laissés entre eux. Cela évitait aussi la gêne de devoir remonter toute la Grande Salle en essayant de se trouver une place entre deux parfaits inconnus.

C'est pourquoi j'étais très étonné de voir deux Serpentards se lever pour venir s'asseoir au milieu des élèves de première année. Ça n'avait rien d'incroyable, bien sûr, et typiquement lorsque mes frères et sœur avaient été répartis à Serdaigle eux aussi, nous nous débrouillions pour être assis ensemble. Mais vu la réaction d'un première année qui se voyait brutalement dégagé de sa place, cela n'avait rien de comparable.

Mon intuition ne m'avait pas trompé, puisque quelques secondes plus tard à peine, un bruit métallique retentit sur ma droite, suivi d'un petit cri de surprise. En me penchant un peu, je remarque que le verre de la nouvelle directrice de Poufsouffle -Susan, je crois ?- est renversé sur sa robe. Son voisin, dans un réflexe digne d'éloges, tire sa baguette pour faire disparaître les tâches. Il s'agit d'Haven Clarks, il me semble ; sa diligence lui fait gagner quelques points dans mon estime.

Pour ma part, ayant une très claire idée des coupables -et aidé en cela par les rires montant de la table des Serpentards-, je m'enquiers de leur identité auprès de Heaven. En sa qualité de directrice de maison, elle peut me renseigner : il s'agit d'Aedan et Alexei O'Relley, tous deux en cinquième année. Après l'avoir remercié, je me lance un Sonorus de faible intensité, me lève et me racle la gorge.

- Puisqu'il semble nécessaire de le rappeler à certains d'entre vous, le respect de l'autre est une valeur primordiale à Poudlard, et cela s'applique aussi bien envers vos camarades qu'envers vos professeurs.

Cette petite introduction n'a pas de réelle utilité, mais elle a le mérite d'interpeller les élèves, qui pour la plupart interrompent leur repas et se taisent. Sans quitter les deux O'Relley des yeux, je reprends avec un calme olympien.

- Pour cette raison, et parce que le rôle des élèves les plus âgés est de permettre aux plus jeunes de se sentir à Poudlard comme chez eux, je retire dix points à Alexei O'Relley, pour malmenage.

Des murmures mécontents s'élèvent de la table concernée. L'année commence à peine, et ils partent avec des points négatifs : ils ont toutes les raisons du monde de se plaindre, mais je n'en ai pas fini.

- Et puisque je doute que le gobelet de ma collègue, le professeur Montgomery-Bones, se soit renversé de son propre chef, je retirerai dix points supplémentaires à Serpentard si je n'ai pas le nom du responsable d'ici dimanche prochain. J'ajouterai que si celui-ci se dénonce immédiatement, il n'écopera que de deux heures de retenue.

Sans attendre de réaction, je me rassois calmement, et après un Sourdinam bienvenu, reprends mon repas comme si de rien n'était. Bien sûr, j'ai complètement plombé l'ambiance de la rentrée, mais si c'est ce qu'il faut pour que les élèves respectent le règlement et leurs professeurs, cela ne me fait absolument pas peur.

- 1000 mots -

HRP : si le responsable ne se dénonce pas, je laisse jusqu'au 30 juin 2018 (IRL évidemment) au responsable et/ou son complice pour décider de venir ou non voir Owen dans son bureau pour se dénoncer, après quoi les 10 points supplémentaires seront retirés.


Owen
Il avait cette lèvre hautaine et moqueuse qui donne aux paroles qui s'en échappent ce caractère particulier qui fait qu'elles se gravent profondément dans la mémoire de ceux qui les écoutent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cérémonie de rentrée : banquet ! [Ouvert]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cérémonie de rentrée : banquet ! [Ouvert]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Grand Banquet -Ouvert à tous-
» [OUVERT A TOUS] Banquet de la rentrée...
» Banquet de début d'année - Ouvert à TOUS [Terminé]
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Pièces de vie :: La Grande Salle-
Sauter vers: