AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Années II à VII | Premier cours de vol sur balais.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Directeur Gryffondor

Parchemins : 577
Âge : 14.02.84 ;; 29 ans
Actuellement : Professeur de Vol sur Balais & co-propriétaire Weasley, FPSF


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Années II à VII | Premier cours de vol sur balais.   Lun 5 Fév - 8:05


 


Premier cours de Vol
Haven avait eu son premier cours de vol sur balais un peu plus tôt dans la semaine avec les premières années, et si la chose avait pu paraître compliquée pour certains, d’autres s’en étaient au contraire, plutôt bien sortis. Aujourd’hui, il avait désormais cours avec les années un peu plus élevées, de la seconde à la septième année. Son cours était un option dès la deuxième année et les élèves pouvaient l’arrêter un peu quand ils le voulaient, n’ayant pas de BUSE ou d’ASPIC à passer dans cette matière. Elle était purement optionnelle et permettait essentiellement aux aspirants professionnels de s’entrainer d’avantage. Ou aux joueurs de Quidditch des équipes d’avoir quelques petites heures en plus, pour perfectionner des techniques avec d’autres membres, sans avoir le stress des matchs de Quidditch ou des entrainements sur le dos, oubliant presque les tensions entre les différentes maisons, qui pouvaient être violentes.

Son petit frère avait pris cette option d!s sa seconde année et était très motivé. Haven avait même trouvé le moyen d’inventer un dispositif spécial pour ce dernier, qui ne vivait et ne respirait que pour le Quidditch. Ses notes dans les autres matières étaient relativement bonnes, mais il y mettait moins de lui-même que dans le vol sur balais et le Quidditch. Heureusement, avec un peu de chance, il changerait cette année, Heaven étant devenue Maitre des Potions. Et Merlin savait que Jensen répondait plus facilement aux ordres de sa soeur, qu’à ceux de Haven -même si elle le gâtait comme un enfant unique, elle avait une certaine autorité sur le jeune sorcier que Haven n’avait pas spécialement.

Il avait préparé ce premier cours de façon a évaluer le niveau de tous les élèves. Il en connaissait la plupart de part les cours obligatoires de première année ou les participations lors des matchs de Quidditch. Il avait été désolée d’apprendre que sa nièce Candys ne puisse plus en faire partie, mais il comprenait qu’elle ai énormément de travail cette année. En plus, de ce qu’il avait compris de par son petit frère, elle avait carrément quitté l’équipe de Quidditch, menée cette année par Derek Bradford. Il avait trouvé cela dommage, mais ne pouvait pas forcer la jeune sorcière.

Il retrouvait les élèves ayant pris son cours en option aujourd’hui sur le terrain de Quidditch, comme à son habitude. Lorsque tous furent arrivés, il prit la parole : « Bonjour à tous, bienvenue dans votre premier cours de vol sur balais de l’année. Comme vous le savez, ce cours est une option à part entière et ne comptera pas pour les BUSEs ou les ASPICs. Cependant, un mauvais comportement pourra vous faire perdre des points, donc vous êtes bien évidement invités à ne manquer aucun cours. » Il avait déjà sorti des balais pour ceux qui n’en possédaient pas, mais vu que tous les élèves avaient le droit d’en ramener dès la deuxième année, certains avaient déjà pris leurs dispositions. Son frère par exemple, arborait son éclair de feu 2010, la dernière version sur le marché. « Bien, que tout le monde monte sur son balai. Aujourd’hui, nous allons voir les techniques pour rester stable, histoire de se remettre en selle. N’oubliez pas, il vous faut être sûr de vous quand vous appelez votre balai. » Il pensait d’abord revoir quelques bases puis attaquer une partie un peu plus technique, pour esquiver au mieux les cognards. Il n’avait pas sortis les cognards officiels mais avait pris plusieurs ballons en mousse, pour éviter qu’il y ai des blessés dès le premier cours.

 
A savoir
Pour le moment, vous décrivez seulement l'avant cours de vol et l'arrivée sur le terrain de Quidditch. Vous montez sur vos balais et vous pouvez faire quelques tours si cela vous dit. Cependant, ne vous lancez pas dans un match effréné ! Vous pouvez également conseiller vos camarades, papoter, poser des questions, etc !

ϟ Dans les livres, le cours n'est pas supposé dans les années supérieures. Il est donc convenu qu'il s'agit d'une option dès la seconde année ici, n'étant pas régit par les règles d'option de troisième année. Si vous souhaitez vous améliorer pour l'équipe de Quidditch de votre maison ou pour devenir un jour joueur professionnel, n'hésitez pas à vous inscrire !

ϟ Vous gagnerez 5 points par post de 500 mots et 10 points si vous dépassez les 1 000 mots.

ϟ Vous pouvez répondre aux questions en levant la main. Considérez que vous obtenez le droit de répondre directement.

Les inscriptions pour les élèves de deuxième à septième année se déroulent ici et sont toujours ouvertes.

 

 
code (c) crackle bones

 


Don't chase the quaffle if you see the snitch. It's wicked fast and damn near impossible to see. waking up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Poufsouffle

Parchemins : 23
Âge : 13 ans
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Matt

MessageSujet: Re: Années II à VII | Premier cours de vol sur balais.   Mar 6 Fév - 19:56


Le balai sous le bras, le sourire aux lèvres, la catastrophe ambulante (parfois appelé Joaquín Kostas) sautillait en direction du stade de quidditch. L'année précédente, il avait participé à un match en tant que poursuiveur, mais on ne pouvait pas dire qu'il avait marqué les esprits. Si Poufsouffle avait gagné ce match-là et, de surcroît, la coupe de quidditch, ce n'était certainement pas grâce au garçon. Un tas de changements avaient fait leur apparition en cette nouvelle année scolaire, comme son lot de nouveaux professeurs mais aussi des nouveaux préfets et préfètes et aussi des nouveaux capitaines ! Ainsi, Alan arborait maintenant fièrement son badge, comme pour faire honneur à sa mère, joueuse professionnelle. Celui qui commandait désormais l'équipe des blaireaux était un ami du greco-argentin et il peinait un rien à trouver des joueurs compétents pour former une escouade qui tienne la route. Le titre de champion était à nouveau remis en jeu, et quel rêve ce serait de pouvoir l'emporter deux fois d'affilée ! C'est donc tout naturellement qu'Alan avait sollicité son camarade de classe pour compléter ses rangs. Seulement, être joueur titulaire, ça ne s'improvisait pas du jour au lendemain, il fallait s'entrainer d'arrache-pied tout au long de la saison.

Voilà une des raisons pour lesquelles Quino se rendait maintenant à son premier cours de vol sur balais de l'année. Il voulait vraiment faire plaisir à son nouveau capitaine et surtout se perfectionner, que ce soit pour l'équipe ou pour lui-même. Il avait toujours été fasciné par le quidditch. De plus, c'était un sport qui demandait beaucoup d'énergie, et une chose est sûre, le troisième année en avait beaucoup à revendre ! Une autre raison était simplement que c'était un des cours les plus actifs du programme. À côté de ça, le cours d'Histoire de la Magie arrivait bien en bas du classement des matières les plus amusantes !

Une fois sur place, le jaune et noir observa les autres élèves présents mais ne remarqua pas encore de tête familière. Après tout, il était arrivé dans les premiers, assez impatient de remonter sur un balai ! Les sélections allaient bientôt avoir lieu, autant mettre toutes les chances de son côté même s'il était pistonné ! Le professeur commença son speech et malgré que ce soit un ancien Gryffondor, Quino l'écouta avec attention. C'était bien l'un des seuls cours qui pouvait captiver le jeune brun. Vint enfin un des moments préférés du garnement, l'appel des balais. En effet, cette activité réservait toujours son lot de surprises, et celle-ci n'allait pas déroger à la règle. Comme certains - voire beaucoup - de ses camarades avaient pu le comprendre coucou Dahlia, le jeune Kostas ne manquait jamais d'imagination quand il s'agissait de faire le pitre. Comme il avait désormais l'habitude de faire lever sa monture avec sa voix, il décida de se placer assez près de son camarade de droite, tout en s'assurer que le professeur Clarks ne l'avait pas dans son champ de vision, histoire de rigoler un peu. Le garçon avait toujours une réplique sous la main quand on lui demandait pourquoi il se comportait toujours comme ça : « La bonne humeur est contagieuse, vous savez ! » Il s'éclaircit la gorge et puis appela son balai : « Debout ! » Au moment où celui-ci s'élevait de manière fort brusque, Quino s'écarta pour que l'objet frappe son voisin en pleine figure à la manière de Ron dans HP1, m'voyez. (HJ : si quelqu’un veut se dévouer pour endosser le rôle de la victime, libre à lui/elle !) Encore une fois, le vil blaireau rit de sa bêtise.

Pour ne pas se faire griller par M. Clarks, il enfourcha rapidement l'arme du crime l'objet magique et décolla dans les airs. À cause de sa précipitation, il manqua de s'éclater par terre, mais il se rattrapa à temps et finit en cochon pendu, les mains agrippées à sa monture. Un instant, il prit peur, puis, réalisant la position dans laquelle il s'était retrouvé, il émit un rire bref. Dans cette posture, la tête en bas, il pouvait voir les autres étudiants d'une autre manière, et cette nouvelle vision le fit à nouveau rigoler. Décidément, même quand il était en danger, il trouvait un moyen de se bidonner, si ce n'était pas merveilleux ! Dans sa tête, il ne faisait rien de mal bien sûr, mais pas sûr que l'enseignant ou même ses camarades ne soient en faveur de son comportement.

[782]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serpentard

Parchemins : 628
Âge : 15 ans (mai 1998)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: Re: Années II à VII | Premier cours de vol sur balais.   Jeu 8 Fév - 1:39

Prendre une option qui ne rapportait aucun point et n’était sanctionné ni d’une BUSE ni d’une ASPIC ? On aurait pu croire que Noé n’aurait pas du tout été tenté, qu’il aurait plutôt pris une option susceptible de lui rapporter quelque chose ou ne rien prendre pour lui dégager du temps libre. Seulement, Noé adorait jouer au Quidditch. Oh il n’en était sûrement pas aussi fou que ne l’était Jensen, son cousin éloigné et frère du professeur de Vol sur Balais, mais il aimait énormément ça. Il suivait de près l’actualité de ce sport qui le passionnait, soutenait avec ardeur les Canons de Chudley comme son idole Ron Weasley les Tornades de Tutshill. C’était un sport merveilleux que Noé avait l’occasion de pratiquer durant les vacances avec ses nombreux cousins, sauf Lucas qui détestait monter sur un balai. Il faisait évidemment partie de l’équipe de sa maison depuis des années maintenant et oscillait généralement entre le poste de poursuiveur, qu’il appréciait car c’était un poste très animé, et celui d’attrapeur, où le challenge était au rendez-vous. En même temps, Noé n’avait pas vraiment la carrure, étant très fin et possédant approximativement zéro muscles, pour être gardien ou batteur. Il était doué beaucoup moins moi avec les dés mais perfectionniste qu’il était, désirait toujours s’améliorer. Ajouter un cours intéressant et actif dans son emploi du temps ne le gênait pas plus que ça et il pouvait toujours apprendre de nouvelles techniques qui l’aiderait surement à terrasser et humilier ces cafards de Poudsouflle qui ne méritaient absolument pas de gagner la Coupe encore une fois devenir meilleur. Candys étant passée préfète-en-chef cette année, elle ne pouvait malheureusement plus assurer son poste dans l’équipe des verts et argent. C’était vraiment dommage et Noé n’en était que plus déterminé à renforcer son jeu pour sa maison. Mais nul doute qu’avec un capitaine comme Derek et un joueur comme Jensen, l’année sur le terrain s’avèrerait certainement très compliqué.

D’un bon pas, Noé se rendit vers le stade de Quidditch. Les entraînements n’ayant pas encore recommencés, c’était la première fois de l’année que le jeune serpent, éclair de feu dernier modèle sous le bras, y allait. Le cours d’Haven constituait l’un de ses rares moments de détente à Poudlard car il n’y avait pas meilleure sensation de liberté que de voler sur un balai. De plus, Noé savait qu’il retrouverait certaines de ses connaissances dans ce cours, il lui semblait même qu’Erin la suivait également, et cela avait le don de le mettre de bonne humeur. Il salua brièvement Haven avant de s’aligner et de poser son balai devant lui. On aurait pu croire qu’après plusieurs années à voir figurer parmi le personnel enseignant des membres de sa famille, Noé aurait su se comporter avec eux mais il se trouvait toujours mal-à-l’aise au moment où il devait prendre la parole, ne sachant jamais s’il arriverait à instaurer une distance nécessaire à tout bonne relation prof-élève. Le jeune homme écouta tranquillement les paroles d’Haven et s’apprêtait à déclamer le fameux « Debout » lorsque son voisin eut la riche idée d’une blague douteuse et qu’il se trouva frappé en pleine figure par un balai qui n’était pas le sien. Le regard lançant des éclairs, il se tourna vers ce dernier qui se trouva être un Poufsouffle évidemment mais avant qu’il ne puisse lui hurler dessus convenablement, il s’élança dans les airs et effectua de nouvelles pitreries. Mécontent, Noé se tourna vers son oncle et lui dit : « Hav…Monsieur Clarks, ce Poufsouffle a permis délibérément à son balai de percuter mon pourtant si beau visage. Et maintenant, regardez, il joue au guignol dans les airs pour amuser la galerie. » Si après ça, la maison de ces sals cancrelats de jaunes et noirs ne se trouvait pas amputée d’une cinquantaine de points, c’est qu’il n’y avait vraiment pas de justice !

[644 mots]
lumos maxima


always gonna be with you


“Let the wind carry us, to the clouds, hurry up, alright. We can travel so far as our eyes can see. We go where no one goes.”


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Poufsouffle

Parchemins : 278
Âge : 15 ans (03/11/97)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Alan, Julian & Quentin

MessageSujet: Re: Années II à VII | Premier cours de vol sur balais.   Ven 9 Fév - 21:47

Il était de notoriété publique à Beauxbâtons que Joséphine de Guise était aussi bonne sur un balai que un éléphant sur une corde raide dans un somptueux numéro de cirque quoique ça existe, j'ai vérifié. La jeune fille, dès son arrivée à l'école de magie française, s'était hélas fait remarquée par un exploit dont elle se serait bien passé. En milieu d'année scolaire, en plein cours de vol, la jeune fille – qui tâtonnait déjà depuis plusieurs semaines, mais qui avait finalement (rien n'est perdu) réussi à se faire obéir de son balai pour le redresser – paniqua complètement une fois en l'air, et supplia son professeur de la faire redescendre. S'approchant d'elle pour diriger manuellement le balai de la fillette de 11 ans, la sorcière paniqua de plus belle et entraîna son professeur dans l’ascension de son balai. Soulevé par le pouvoir volant du balai, le professeur de vol lâcha rapidement l'instrument (sa force et son poids n'avaient pas réussi à faire descendre la jeune fille), chuta et se cassa la cheville (qui fut réparée en 4 secondes et demi par l'infirmière de l'école), mais Jo elle, continua à faire avancer son balai contre son gré. Plus elle avait peur, plus elle criait, plus le balai allait vite. Bizarrement, sentant peut être sa hantise du vide, la hauteur du balai de la jeune fille n'excédait jamais les deux mètres (ce qui était bien suffisant pour Joséphine) et ce qui devait arriver arriva : propulsé à une vitesse soutenue, elle passa à travers le premier obstacle qui se présentait à eux : à savoir le mur d'enceinte de l'école et sa magnifique fenêtre donnant sur le cours de botanique. Résultat : une belle cicatrice de 5 cm dans sa nuque et une aversion totale pour les balais. Ce qui était étrange, c'était que depuis toujours, Jo jouait un véritable culte aux joueurs de Quidditch du monde entier. Peut être par admiration pour eux, ils avaient tellement de courage de risquer leur vie pour un sport.

Ainsi, quand il a été question d'avoir un poste de titulaire dans l'équipe de Quidditch de Poufsouffle, Jo avait ri au nez du capitaine, Alan Carmichael. Ah ah ! Jouer au Quidditch, elle ? Demande au directeur de la maison Serdaigle, ou au plus vieux et aigre professeur de Poudlard, tu auras plus de chance de succès. Puis, passablement agacé par l'acharnement du capitaine à vouloir la séduire à coup de bas arguments "Mais je n'ai personne  ! Si ça continue comme ça on va jouer notre premier match à 3 !" ou "Attends, mais tu ne pas être SI nulle que ça, je suis sûr que tu t'en sors très bien, avec tous les matchs que tu as vu !", Jo avait fini - après avoir envoyé paître une bonne demi-douzaine de fois le 3ème année - à penser les dépanner de temps en temps. Mais seulement y penser, hein. Pour ça, Alan avait prononcé les mots magiques, les seuls mots capables de la faire craquer il la connaissait bien, le bougre "Allistair sera tellement déçu si tu refuses." Alors déjà, non, Allistair sera en vie si elle refuse, nuance. La déception à côté, c'est bien peu de choses.
Puis, à la réflexion oui parce que Jo réfléchit des fois, le meilleur ami de Jo, Poufsouffle de son état (non son cousin n'était pas son meilleur ami), avait gagné les deux précédentes coupes de Quidditch et tous ses amis de 7ème année avaient quitté le navire depuis : ne serait-il pas déçu de perdre la coupe si près de son départ de Poudlard ? Effectivement, vu comme ça, un joueur médiocre valait mieux qu'un joueur absent mais pas toujours ! Alan n'avait pas tort.

Ainsi, Jo avait eut l'idée de prendre des cours de vol, histoire de voir où en était son niveau depuis sa première année à Beauxbâtons et si elle était ou récupérable. Avec tous les matchs qu'elle avait vu, la technique, elle l'avait, elle la connaissait même pas cœur. Elle connaissait également très bien en revanche sa peur du vide, et était assez maligne pour savoir que si elle ne la combattait pas, elle resterait accrochée à son balai sans possibilité d'en descendre. Les phobies, on ne les contrôle pas.

La première chose qu'elle fit donc, en arrivant à son premier cours de vol de l'année, c'était aller voir le professeur de vol. Elle ne voulait pas être un gros boulet pour lui et comptait donc le prévenir qu'elle était loin d'avoir l'aisance naturelle de ses camarades (moult joueurs de Quidditch s'inscrivaient au cours pour se perfectionner, notamment Allistair). Puis, si à l'issue du premier cours il voyait que le Quidditch et Jo n'étaient pas compatible oui ça existe les comptabilités impossibles : le Serpentard et le Gryffondor, le thé et le café, les chaussettes et les claquettes, le saucisson et le Nutella, bref, elle se ferait une raison. Quand ça veut pas, ça veut pas.

- Bonjour professeur. Je voulais juste vous prévenir que je n'ai pas touché un balai depuis ma première année et que j'ai une peur panique du vide. Je préfère vous dire que si à l'issue de ce cours vous voyez que je suis une catastrophe et que je retarde la classe, n'hésitez pas à me signaler que je suis une crêpe. Je comprendrais.

Le professeur de vol – qui au demeurant était très très charmant – devait bien se demander sur qui il était tombé avec celle-ci. Avec son fort accent français, on sentait de suite que Jo n'était pas une élève de Poudlard lambda. Et il verrait avec le temps qu'en Quidditch non plus, elle n'était pas lambda, ô ça non.

Passant devant ses camarades pour aller jusqu'au bout de la lignée de balai histoire de laisser le prof en vie cette fois, ça aurait été dommage elle entendit l'échange entre un garçon et un élève de sa maison, Quino. Enfin un échange, le premier garçon – le lèche-botte du cours en chef ( il y'en a toujours un) – s'adressait plus au professeur qu'à Joaquin, mais ça n'empêcha pas Jo de lancer un commentaire.

- Vive les balances.

Lui lança t-elle sans un regard. Elle alla ensuite se placer à côté de son balai. D'un "Hop" sonore et à son plus grand plaisir, le balai se dressa instantanément dans sa main. Déjà, en comparaison de sa première année, il y'avait du mieux : elle avait dû mettre un bon quart d'heure la dernière fois avant de faire frémir son balai. La balai en main, Jo afficha un franc sourire au professeur et essaya de ne pas prêter attention à ses camarades qui s'envolaient déjà. Elle ne devait surtout pas se concentrer sur eux, si elle commençait à comparer leur niveau au sien, c'était clair qu'elle n'y arriverait pas. Mais dans un sens, les voir eux y arriver lui donnait du courage.

Elle enfourcha la bestiole le morceau de bois je te le vend bien, hein, mon Nimbus 2000 et ferma les yeux en se cramponnant au manche. Elle posa ses pieds sur les reposes-pieds prévus à cet effet et fut ravie de constater qu'elle volait. Oui, elle volait ! Le balai ne partait pas dans tous les sens et en plus de ça, elle ne touchait pas le sol ! Enfin, entre ceux qui s'était franchement envolés et ceux qui faisaient du sur-place au dessus de leur place initiale, Jo était clairement celle qui volait le plus bas. Pour tout dire, encore dix centimètres et ses genoux touchaient le sol.
Mais bon, on s'en tape, elle volait.

(1257)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 161
Âge : 12 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 2e année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter

MessageSujet: Re: Années II à VII | Premier cours de vol sur balais.   Dim 11 Fév - 16:04

Stef était bien décidée à briller sur le terrain de Quidditch cette année pour séduire Derek à l'appui de ses techniques de vol imparables. L'un des seuls points forts de sa première année avait été de rejoindre l'équipe de Gryffondor, malgré son jeune âge et son manque d'expérience, et elle comptait bien renouveler l'exploit cette fois-ci. Malgré sa peur de l'altitude, la brunette s'en sortait généralement bien - tant qu'elle se concentrait sur les matchs, et tout ce qui se passait autour d'elle, plutôt que le vide béant se dressant sous ses pieds. En tant que poursuiveuse - qui était son poste fétiche -, elle se trouvait directement dans le feu de l'action, et n'avait donc pas le  temps d'être distraite, comme aurait pu l'être un mauvais attrapeur, par exemple.

Au cours de l'été, la fillette avait joué la carte du chantage émotionnel avec ses parents charmante enfant afin d'avoir son propre balai pour son anniversaire, au début du mois de juillet. Après tout, Quino avait le sien. Elle ne voyait pas pourquoi elle devrait se coltiner les vieilles bécanes moisies de l'école alors qu'elle participait activement à des matchs ! Qui plus est, elle était obligée d'arrêter l'équitation lorsqu'elle était à Poudlard "Mademoiselle Kostas, descendez de ce Scrout à Pétard je vous prie. Ce n'est pas un poney.", alors on pouvait au moins lui accorder de quoi participer sérieusement à un autre sport ! Comme toujours souvent, la fillette avait obtenu gain de cause, s'appuyant sur des arguments im-pa-rables et le fait que les parents Kostas, habitués à jongler entre quatre enfants avaient d'autres chats à fouetter que d'écouter les laïus passionnés d'Estefanía pendant deux longs mois "Joaquín Kostas, tu descends de cette table tout de suite ! Valentina ne mange pas ça et oui d'accord, tu peux l'avoir ton balai nom de dieu".

Elle arriva sur le terrain, balai à l'épaule alors que plusieurs élèves étaient déjà présents. Elle aperçut son frère - qui étrangement, était à l'heure -, et lui fit un petit signe. Peut-être parce qu'elle avait été vaguement traumatisée par l'année précédente, ses frères semblaient plus promptes à faire des efforts avec elle cette année. Néanmoins, Quino ne lui accorda une attention que relative, et elle sut très vite pourquoi. A peine le professeur Clarks - son directeur de maison - leur indiquait-il d'appeler leurs balais, que Quino mit à l'oeuvre un des plans stupides diaboliques dont il avait le secret. En moins de temps qu'il n'en faut pour dire 'Quidditch' c'est le cas de le dire, un élève de Serpentard plus âgé qu'eux se prenait le balai de son frère dans la tronche. Elle réprima un sourire, et tourna un regard inquiet vers son frère, qui s'était envolé sans demander son reste. En effet, le Serpentard venait de s'adresser au professeur Clarks, ce qui fit froncer les sourcils à la fillette.

« C'est clair. » ajouta-t-elle d'un air féroce suite aux paroles d'une Poufsouffle plus vieille âgée. Elle n'était peut-être pas d'accord avec tout ce que faisait Quino (loin de là), mais il n'y avait pas à tortiller: s'il s'agissait de défendre son aîné, alors elle était . Certes, elle n'aurait pas apprécié de se prendre un balai dans la tronche, mais il était bien capable de se défendre tout seul, non ? Plutôt que d'en appeler tout de suite aux autorités concernées. Son frère n'avait vraiment pas besoin de punitions supplémentaires. « C'était sûrement un accident, professeur Clarks. » tempéra-t-elle, les joues rougies de devoir être impliquée dans cette situation délicate. Considérant qu'elle pourrait difficilement faire mieux pour sauver les fesses de son (idiot de) frère, la fillette appela son propre balai, qu'elle saisit avec agilité avant de l'enfourcher à son tour. Pas question de laisser ses bêtises gâcher son premier cours de Vol de l'année.

Elle s'envola à plusieurs mètres du sol, fermant les yeux tout en sentant son estomac et tout ce qu'elle avait ingurgité au petit-déjeuner remonter avec elle. Le fait de simplement voler pouvait être problématique, mais fort heureusement, elle avait quelque chose sur quoi se concentrer: les pitreries de Quino. Elle le rejoignit en l'air sans trop de difficultés, indiquant le Serpentard d'un geste du doigt discret. « Tu t'es fait dénoncer, patate. Tu vas encore te faire enguirlander... » lui fit-elle savoir sans animosité, mais avec la lassitude de quelqu'un qui ne prononçait pas ces paroles pour la première fois. Ah, si Gabriel les voyait, il soupirerait encore d'un air blasé.

[ 740 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Poufsouffle

Parchemins : 52
Âge : 16 ans - 10/05/1997
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Owen Woolahan

MessageSujet: Re: Années II à VII | Premier cours de vol sur balais.   Dim 11 Fév - 20:15

Pour Allistair, la question de s'inscrire -ou non- au cours de vol sur balais ne s'était même pas posée. Au-delà de ses projets d'avenir, il comptait bien rejoindre une nouvelle fois l'équipe de Quidditch de sa maison au poste de gardien ou de poursuiveur, selon le bon vouloir du nouveau capitaine. Il s'agissait -évidemment- d'Alan, et aux yeux du sixième année, nul n'était plus apte que lui à endosser ce rôle. Il était donc hors de question pour Al' de décevoir le garçon, et cela constituait une raison supplémentaire -comme s'il en fallait une- de s'inscrire à ce cours une année de plus.

Cet été comme le précédent, Allistair avait travaillé comme serveur au Finn's Table, non loin du foyer familial, afin de mettre un peu d'argent de côté et de s'acheter, entre autres choses, un nouveau balai. Certes, il avait passé de longues semaines à se nourrir d'un très célèbre plat moldu nommé "pâtes au ketchup" afin d'économiser au maximum ; il ne comptait pas se présenter à cette avant-dernière année de cours muni d'un antique Brossdur, et visait plutôt le haut du panier. Cela étant, après avoir converti ses livres sterling en gallions, il avait rapidement déchanté. Comprenant qu'il allait devoir baver encore un moment sur les rumeurs d'un nouveau balai made in Spudmore ou sur le Balétoile XX, le garçon avait fini par se rabattre -non sans un peu d'aide financière de ses parents- sur un Eclair de Feu d'occasion -modèle de 2007, suffisamment vieux pour être accessible, mais pouvant tout de même se targuer des caractéristiques de sa ligne de production. De plus, avec un petit effort de recherche, Allistair et son père avaient mis la main sur un modèle doté de brindilles de noisetier, réputées fournir plus de précision dans les virages. Ce détail avait son importance pour un futur gardien, destiné à passer plus de temps à virevolter devant ses buts qu'à multiplier les montées en chandelles et, bien que le vrombissement particulier des brindilles de bouleau ait quelque chose de jouissif, il avait favorisé l'utile à l'agréable. Il était donc l'heureux détenteur de l'Eclair de Feu numéroté 373.

Pour autant, il n'avait pas encore eu l'opportunité de tester son nouveau balai, et il n'attendait que plus impatiemment ce premier cours de vol -sans parler du premier match de l'année qui, par chance, verrait sa maison jouer. C'est donc d'un pas guilleret qu'il arrive sur le terrain, son balai jeté sur l'épaule avec une négligence travaillée, veillant à ne pas en plier une seule brindille. Fidèle au poste, il voit le professeur Clarks qui attend ses élèves.

- Bonjour professeur ! Félicitations pour votre poste de directeur de Gryffondor. J'espère que votre été s'est bien passé.

Après avoir salué son enseignant, et échangé quelques banalités avec lui, il avance vers le milieu du terrain. Il est parmi les premiers arrivés, aussi prend-il son mal en patience en attendant ses camarades. Le terrain se remplit petit à petit, et le jeune homme ronge son frein en attendant d'avoir l'autorisation d'enfourcher son nouveau balai.

Il adresse un sourire cordial à chaque nouvel arrivant, et retient à grand peine un fou rire en voyant Jo' débarquer. L'espace d'un instant, il caresse l'idée de traverser le terrain pour lui demander si elle ne s'est pas trompée de chemin, mais voyant arriver le jeune Kostas, il se ravise : Poufsouffle risque de perdre suffisamment de points aujourd'hui sans qu'il en rajoute en se montrant dissipé. Et bien sûr, à peine la leçon commencée, le drame survient : Quino ne peut pas s'empêcher de coller son balai dans le nez de son voisin, Noé Montgomery. Du peu qu'Al' connait le Serpentard, il n'est pas vraiment la personne la plus arrangeante -et à sa façon de quasi-tutoyer leur professeur de vol laisse supposer qu'il le connaît bien hors de Poudlard. T'as vraiment bien choisi ta cible, Quino... Cependant, le sixième année ne renchérit pas aux remarques de Jo' et d'une autre jeune femme sur l'intérêt de balancer -une question pourtant existentielle, nous en conviendrons. A en croire la façon dont la jeune Gryffondor prend la défense de Quino, et leur vague air de ressemblance, Allistair suppose qu'il s'agit de sa soeur. Enfin, quelqu'un pourra s'occuper de cette terreur pendant les cours...

Sans plus y penser, peu motivé à se prendre la tête pour des problèmes qui ne sont pas les siens, il s'empare de son balai, impatient de tester la première particularité des Eclairs de Feu : leur capacité à léviter à hauteur parfaite en attendant que le sorcier monte dessus. Il regrette, maintenant qu'il est en cours, de n'avoir pas posé la question à l'ancien propriétaire, mais il suppose que ça n'a rien de trop compliqué. Tenant le balai à l'horizontale sur son flanc, il murmure : "Debout !"

A sa grande satisfaction, il sent le manche d'ébène, poli à la perfection, vrombir doucement. Lâchant le balai, il observe celui-ci s'élever de quelques centimètres. Prenant appui sur le cale-pieds -antidérapant, s'il vous plaît !-, il s'y installe confortablement. Si la fraîcheur de septembre et sa nuit trop courte lui avaient donné le sentiment d'être lourd sur le chemin du terrain, il se sent presque revire à présent qu'il est dans les airs. D'un léger mouvement du bassin, il fait s'élever lentement son balai, retrouvant cette sensation enivrante de voler.

Fébrile, Allistair tire sa baguette et lance un charme de protection sur son visage pour éviter d'être blessé par une poussière pendant le tour d'échauffement auquel il sait qu'il ne résistera plus longtemps. Cela fait et sa baguette sécurisée dans la poche prévue à cet effet, il se penche en avant, sentant avec délice l'Eclair de Feu numéro 373 répondre au moindre de ses désirs en un temps record. Passant lentement au-dessus de la tête de ses camarades, il s'arrête au bas des gradins, bien décidé à vérifier que l'accélération de l'Eclair de Feu n'est pas un mythe. Comparé à son vieux Brossdur 15, il n'y a pas photo : même si le garçon serait bien incapable de dire s'il a ou non atteint les 240 km/h annoncés, c'est bien décoiffé qu'il entame une montée en chandelle en direction des anneaux, avant de piler devant eux et d'enchaîner quelques mouvements simples.

Force est de reconnaître qu'il n'est pas non plus parfaitement à l'aise pour l'instant ; habitué à un balai moins réactif et plus "mou" comme lui, l'hypersensibilité de l'Eclair de Feu le déstabilise. Il entreprend donc de redescendre à une vitesse plus raisonnable vers son professeur, s'arrêtant un court instant pour s'excuser auprès de lui.

- Désolé, Monsieur. Je n'avais pas encore eu l'occasion de l'inaugurer.

Il adresse son sourire le plus éclatant à l'enseignant -qu'il n'a d'ailleurs nul besoin de forcer, encore grisé qu'il est par cette première expérience avec 373-, puis contourne ses camarades en rase-mottes pour aller se placer près de Joséphine. A la grande surprise du Poufsouffle, les pieds de sa camarade avaient quitté le sol. A peine, certes, mais suffisamment pour que cela soit considéré comme une réussite.

- Eh ben alors, Jo', t'as décidé de quitter ton si cher plancher des vaches ? Faudra qu'on me dise comment on t'a convaincu, quelque chose me dit que ça pourrait se révéler utile !

Connaissant le tempérament de feu de sa camarade, il désamorce sa pique d'un nouveau sourire, que d'aucuns qualifieraient au choix de malicieux ou de niais. D'un geste fluide, il fait virer son balai afin de se placer à côté de la Française, quoi qu'un peu plus haut, surveillant d'un oeil amusé autant qu'attentif qu'elle ne risque pas de chuter.

- 1254 mots -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Professeur

Parchemins : 104
Âge : 20ans - le 11 Mars 1993
Actuellement : Assistant du Professeur de vol et remplaçant dans l'équipe nouvellement professionnelle de Londres


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: Années II à VII | Premier cours de vol sur balais.   Ven 23 Fév - 14:31

On regarde pour apprendre les bases
Plus compliqué que prévu l'apprentissage
Premier jour d'observation car pour le moment il voulait prendre des notes, faire attention aux élèves surtout, voir les réactions de Mr Clarks. Il arriva donc en avance sur le terrain afin de pouvoir s'installer proche de là où allait se placer le Professeur mais aussi des élèves afin de pouvoir voir et entendre le plus de choses possibles. Mais c'était la première fois qu'il ne monterait pas sur son balais qu'il avait quand même pris et qui était posé à côté de lui sur le sol.
Il s'était installé assis sur le sol en tailleur et avait déjà commencé à griffonner les prénoms des élèves qu'il connaissait déjà afin de pouvoir mettre des observations sur leur façon de voler, les choses à améliorer ou à changer pour les conseiller.

Cependant le début du cours fût assez particulier, il ne se rappelait pas être comme ça,
du moins c'est sur que dans cette matière il était très attentif et studieux mais après tout peut-être qu'en potions il devait ressembler un peu à ces élèves maintenant. Il se retint de rire en voyant faire un jeune Pouffsoufle inconnu pour lui. Dans la foulée il regarda l'action complète avec le Serpentard qui allait se plaindre au professeur et ça y est c'était parti entre les petits mots dans le style balance et tout ce qu'il s'en suit.
Il esquissa un petit sourire en regardant le professeur Clarks et nota quelques mots dans son cahier.

Il regardait la jeune Joséphine qui ne connaissait pas encore qui était sur son balais, il est vrai que se serait un bon début pour donner des conseils car pour le coup il y avait pas mal de conseils à lui prodiguer.
Allistair quant à lui devait s’entraîner sans protection à moins qu'il ai un problème aux yeux mais sinon le jour où il n'aurait pas de protection il se sentirait gêner. On a pas toujours de bonnes conditions pour jouer alors il faut apprendre à jouer dans de mauvais conditions pour être meilleur lorsqu'on en possède de bonnes.

Il avait noté déjà pas mal de choses sur son cahier mais le jeune Poufsouffe du nom de Joaquín Kostas qu'il apprendra tout à l'heure commençait à le gonfler pourtant présent depuis peu de temps. Pour lui les personnes présentes l'ont choisi ce n'est pourtant pas des premières années donc c'est un sport, une passion ou une manière de se défouler et nn pas de faire chier le monde. Ce Noé, le professeur Clarks lui en avait parlé comme Sasha lui avait également parlé de sa soeur Soraya il en avait été obligé étant sa soeur c'était plus ou moins la même chose qu'il se passerait avec Noé sauf que sa soeur à lui n'était pas du genre à se plaindre mais à régler ses comptes toute seule sans pleurnicher.
Une jeune gryffondor était monté au niveau du Poufssoufle afin de le réprimander gentiment,
mais comme elle avait un vague air de ressemblance il se pourrait bien que se soit sa petite soeur, la petite qui fait la morale au grand, Sasha adore. Un point pour elle.

Ce début de cours était pleins de rebondissements à noter, c'était très agréable avec ce mini soleil pour Sasha de pouvoir enfin voir comment s'y prendre et surtout comment les élèves s'y prenait pour voler ou essayer du moins et certains ne se sentait d'ailleurs qu'un peu trop en confiance. Il espérait que le professeur Clarks remédierait très vite à ça.
☾ anesidora


-579 mots -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Directeur Gryffondor

Parchemins : 577
Âge : 14.02.84 ;; 29 ans
Actuellement : Professeur de Vol sur Balais & co-propriétaire Weasley, FPSF


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Années II à VII | Premier cours de vol sur balais.   Mar 6 Mar - 10:02




Premier cours de Vol
Haven ne savait pas vraiment à quoi s’attendre avec les élèves qui s’étaient inscrits à son cours. Certains assistaient à son cours pour la première fois, comme Joséphine, et d’autres l’avaient déjà eu comme prefesseur lors de leur première année ou l’année passée. Pour certains donc, il savait à quoi il devait s’attendre, bien qu’il espérait quand même un minimum de sérieux. Être dans les airs n’était pas forcément très prudent et sans danger, il fallait bien l’avouer. Heureusement pour lui, il avait, depuis la rentrée, un assistant. Sasha Blackson, partit de Poudlard en juillet de l’année où Haven était arrivé en Septembre, avait postulé durant l’été et après plusieurs entretiens avec Haven, Minerva McGonagall et Hermione Weasley avait pris place dans le corps enseignant de Poudlard. Haven était plutôt content de cette arrivée, même s’il ne connaissait pas vraiment Sasha. Pas encore du moins, mais ils n’étaient pas si éloignés en âge l’un de l’autre –quoi que, ils avaient presque dix ans d’écart, ce n’était pas rien- mais ils avaient une passion en commun, le Quidditch et ça faisait déjà pas mal. « Sasha, tu veux bien faire attention à ce qu’il n’y ai pas trop de débordement ? Je suis sûr que l’on aura fort à faire avec certains énergumènes… » lui avait-il confié pendant qu’ils préparaient le cours, avant que les élèves n’arrivent et n’envahissent le terrain.

Bien élevé et de toute manière très poli, Haven salua chacun des élèves qui arriva. Il se retint d’être trop familier avec Noé qui, à défaut d’être son cousin direct était l’enfant de sa cousine, qu’il considérait quelque peu comme son neveu, et s’attarda sur la jeune rousse qui vint presque s’excuser d’être présente. « Bonjour Joséphine. Ne t’en fais pas, on pourra commencer doucement avec toi si tu le veux, ce cours est fait pour ça. » Il esquissa un sourire et appela Sasha « Sasha, peut-être que tu pourrais t’occuper de Joséphine aujourd’hui ? Pour l’aider à prendre confiance ? Un balai n’a jamais mangé personne, mais si tu as peur du vide, il faut d’abord travailler là-dessus, pour que tu sois plus à l’aise. » finit-il, en s’adressant à nouveau à la française. Il pouvait tout à fait comprendre que l’on n’aime pas le vol sur balais, certains étaient bien malades comme pas deux en transplanant ! Alors mieux valait pour la jeune fille qu’elle se rassure tout d’abord sur la sécurité de la chose plutôt que de la forcer à être de suite à cent mètres du sol et la voir faire une crise cardiaque.

Il salua ensuite Allistair, plus joyeux et visiblement ravi d’être là. « Bonjour Allistaire, Merci, merci, tout s’est bien passé, j’espère que le tien aussi. » Haven était facile d’accès. Bien plus que lorsqu’il n’avait lui-même été élève à Poudlard. Il se rappelait très bien son premier voyage, suivant sa jumelle, la tête dans son magazine et adressant vaguement un mot ou un regard aux autres élèves. Heureusement, il avait fini par être le plus sociable –ou le moins terrifiant, ça marchait aussi- des jumeaux Clarks. Ses instructions données, il posa son regard sur tous les élèves, attendant de voir qui serait plus rapide que d’autres. Son frère avait d’ores et déjà enfourché son balai et s’était élancé dans les airs, comme à son habitude, se prenant pour le roi du monde. Il poussa un soupir, avant de poser son regard sur la source de bruits qui agitait ses élèves. Une marque rouge somme toute visible barrait le visage de son cousin, et les remarques de ses petits camarades lui firent comprendre qu’en effet, Joaquin Kostas avait sévit. Si de nombreux trublions étaient présents à Poudlard, chaque génération avait « le pire ». Haven avait depuis longtemps décrété que chez la génération de son frère, « le pire » trublion était  Joaquin Kostas, et se demandait parfois ce qu’il faisait à Poufsouffle –eux qui étaient censés être calmes et plus ou moins dociles. « Silence » Il inspecta le visage de son cousin, rien ne semblait cassé, fort heureusement, mais une grosse marque rouge et quelques égratignures étaient visibles. Il connaissait le niveau de Noé, il l’avait presque personnellement entraîné dans sa plus tendre enfance –tout comme Candys, qu’il était navré de ne pas retrouver cette année. Il leva ensuite les yeux pour trouver le Poufsouffle et le fit revenir contre son gré grâce à un « Accio Kostas Balai » informulé. « Monsieur Kostas, nous sommes dans un cours de vol sur balais, une matière somme toute attrayante mais pouvant être dangereuse. Vous éviterez à l’avenir de blesser volontairement vos camarades et garderez cette énergie, pourquoi pas pour le terrain de Quidditch en tant que Batteur. Cinq points seront retirés à Poufsouffle. » Il avait beau être sympa, il savait être strict, et se fichait pas mal d’avoir l’entière maison des jaunes sur le dos.

En attendant, O’Mara avait filé comme l’éclair sur son nouveau balai et Joséphine elle, avait réussi à monter sur le sien et à voleter légèrement. Ce qui était mieux que rien, il fallait l’avouer. « Très bien, revenez tous ici. » Maintenant que tout le monde était sur son balai, le cours en lui-même pouvait commencer. « Bien, je pense qu’une première présentation est de rigueur. Sasha Blackson, ici présent est mon assistant et m’accompagnera à chaque cours, chaque match et pourra également, si vous le désirez, vous donner des cours particuliers. Il a récemment –cet été je crois ? Corrige-moi si je me trompe- été accepté dans l’équipe londonienne. » Il laissa son assistant se présenter, puis reprit la parole : « Certains parmi-vous aspirent à une carrière dans le Quidditch. Mr Blackson sera donc celui à qui vous pourrez vous reporter si vous avez des questions. » Maintenant que les présentations étaient faites, le cours pouvait réellement commencer. Haven désigna les balles en mousse posées à terre, qui s’élevèrent d’un coup. « Nous allons commencer avec des souafles en mousse. Le but est de vous faire des passes, tout en volant à une distance respectable. Ni trop haut, ni trop bas. » Puis, reportant son regard sur le trublion Kostas, il continua : « Aucune technique pour faire tomber vos camarades de leurs balais, merci. Ni de souafle jetés comme des boulets de canons, ce ne sont pas des cognards. Je serais moi-même sur un balai pour voir ce qui va ou non dans votre posture. » Après tout, à rester sur le sol, il ne gagnerait rien…

Néanmoins, il prit à partie Joséphine et Sasha. « Joséphine, comment te sens-tu ? » Si elle était plutôt sereine, Sasha pourrait éventuellement lui faire prendre de l’altitude, tout en restant à ses côtés pour éviter toute panique… Mieux valait éviter, pour elle comme pour son professeur, de finir par une hospitalisation d’urgence à Sainte Mangouste parce qu’elle aurait finit dans le Saule Cogneur…



A savoir
A part Joséphine, vous êtes tous invités à vous faire des passes. Banales ou un peu plus techniques, cela vous regarde. Haven sera sur un balai pour corriger d'éventuelles mauvaises postures (vous pouvez le PNJiser si vous le souhaiter dans ce cas là). Joséphine elle, obtient un cours plus ou moins particulier avec Sasha, que Haven surveillera du coin de l'oeil. Vous pouvez bien évidement toujours conseiller vos camarades, papoter, poser des questions, etc !

ϟ Dans les livres, le cours n'est pas supposé dans les années supérieures. Il est donc convenu qu'il s'agit d'une option dès la seconde année ici, n'étant pas régit par les règles d'option de troisième année. Si vous souhaitez vous améliorer pour l'équipe de Quidditch de votre maison ou pour devenir un jour joueur professionnel, n'hésitez pas à vous inscrire !

ϟ Vous gagnerez 5 points par post de 500 mots et 10 points si vous dépassez les 1 000 mots.

ϟ Vous pouvez répondre aux questions en levant la main. Considérez que vous obtenez le droit de répondre directement.

Les inscriptions pour les élèves de deuxième à septième année se déroulent ici et sont toujours ouvertes.


code (c) crackle bones



Don't chase the quaffle if you see the snitch. It's wicked fast and damn near impossible to see. waking up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Professeur

Parchemins : 104
Âge : 20ans - le 11 Mars 1993
Actuellement : Assistant du Professeur de vol et remplaçant dans l'équipe nouvellement professionnelle de Londres


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: Re: Années II à VII | Premier cours de vol sur balais.   Mar 6 Mar - 15:21

On regarde pour apprendre les bases
Plus compliqué que prévu l'apprentissage
Avant que les élèves n'arrivent il lui avait demandé de faire attention aux débordements. Qu'entendait-il par débordement, sur un premier cours quand même se serait plutôt gonflé pour les élèves mais Sasha fût tout de même vite surpris par les événements et en effet être deux ne serait pas du luxe.

Pendant qu'il était dans ses notes, il lui demanda enfin surtout proposa de prendre en charge Joséphine qui n'était pas trop sur d'elle apparemment. Sasha sourit content de la proposition.
"Avec plaisir oui." Il se leva alors et déposa son cahier prêt de son balai et s'avança vers la jeune fille et le professeur Clarks. Il l'a regarda monter sur son balai. Elle n'était pas nulle non plus mais il était certain qu'elle tomberait si elle prenait même qqu’un petit ballon en mousse.

Il allait être temps de mettre fin à la blague du jeune Pouffsoufle et il regarda revenir surement avec une formule informulé le jeune homme. Sasha était très attentif à ce qu'allait dire et faire le professeur Clarks.
Il était ravi de ce qu'il avait entendu, en effet il prenait dans sa tête des notes pour les cours à venir. Bizarrement il n'aurait pas pensé à être si studieux mais ça lui plaisait d'être de l'autre côté de la barrière et il était content d'avoir été choisi lui parmi tant d'autres.

Haven fit revenir les élèves et leur annonça la présence de Sasha.
"Bonjour à tous, pour ceux qui ne me connaissent pas j'étais élève à Gryffondor il y a maintenant trois ans de ça. Et oui j'ai en effet été pris après un an d'essai en tant que remplaçant sans poste attitré, j'ai dorénavant une vraie équipe mais je serais aussi l'assistant de votre cours de vol. Je serais donc là pour vous corriger et faire en sorte que vous soyez les meilleurs et pour ceux qui font partis de l'équipe de leur maison, de remporter des points voir des matchs." Sasha sourit aux élèves et resta près d'Haven en regardant sa présentation des balles en mousse. Sasha ne se souvenait pas avoir joué avec des balles en mousse un jour mais il est clair que pour des personnes n'étant pas vraiment à l'aise c'était clairement la meilleure solution. Le professeur Clarks n'était pas celui qu'il avait eu lorsque lui était élève à Poudlard et voir une autre manière de travailler était très bénéfique surtout qu'il n'avait jamais vraiment fait attention au travail de Madame Bibine il écoutait surtout ses conseils qui avaient été plus que prometteurs pour lui.

Le regard de Sasha se posa sur Joséphine à présent, il allait être son binôme afin de l'aide pour une première il était content de pouvoir lui apporter ses conseils et surtout l'aider à ne plus avoir cette peur du vide et avec de la concentration et de l'écoute sur les choses qu'il se passe autours, on oublie qu'on est suspendu à des mètres au dessus du sol. Il lui tardait de pouvoir l'aider si elle le souhaitait bien entendu.
Sasha tendit sa main gauche et son balai qui était sur la pelouse une quinzaine de mètres derrière eux vint se placer juste dans le creux de celle-ci. Et oui notre assistant est gaucher.
☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Poufsouffle

Parchemins : 73
Âge : 13 ans
Actuellement : 3ème année


MessageSujet: Re: Années II à VII | Premier cours de vol sur balais.   Mar 6 Mar - 20:51

Elle venait de rentrer sur le terrain de quidditch, elle tournait sur elle-même pour contempler cet immense terrain, elle leva la tête pour apercevoir les cerceaux qui servaient de but au quidditch, leurs hauteurs étaient tellement hauts que ça l'inquiétait toujours même après trois ans, elle n'était pas vraiment à l'aise sur le balai et elle était toujours autant maladroite.

C'est avec une belle boule au ventre qu'elle se dirigea vers un balai de l'école, pour des raisons bien précises Louise n'avait pas son propre véhicule en bois. Elle voyait que certains de ses camarades avaient acheté le leur.

Elle était en train de se souvenir de la formule pour amener le manche de la vieille comète de l'école dans sa main quand elle fut légèrement déroutée par l'agissement de son condisciple du nom de kostas qui se trouvait près d'un élève qui appartenait à la maison des serpents qui avait l'air plus âgé. Elle était dans ses pensées quand elle l'avait entendu prononcer la bonne formule, mais légèrement trop joyeusement pour rester polie, ce qui risquerait de le blesser parce que le balai allait se lever d'un coup.

Elle jeta un coup d'oeil et le vit esquiver le balai qui alla directement embrasser si on peut dire ça sa victime.

Louise fit une tête de choquer, plaqua sa main droite sur sa bouche, jeta un regard rapide vers le professeur et son assistant, ils n'avaient pas l'air d'avoir remarqué, ouf pas de points en moins, la suite venait de plus en plus mauvais, le serpentard prévient le professeur de l'altitude de son camarade, en parlant de lui en levant le nez en l'air, on pouvait le voir continuer de faire le clown, sa soeur lui faisait la morale maintenant.

Elle essaya avec ce brouhaha de se concentrer, elle était la dernière à ne pas être dans le ciel.

Elle dut se répéter trois fois pour pouvoir rejoindre les autres élèves dans le ciel.

Le but du jeu était de se passer la balle en mousse, l'idée de lâcher les mains pour rattraper ce fameux souaffle à cette hauteur-là, rendait Louise plus pâle que d'habitude, mais elle allait essayer.

Elle réussit à le rattraper sans tomber de son balai, elle est toute contente, un grand sourire fendait son visage et ses yeux étaient tous pétillants. Elle regarda autour d'elle, elle voulut passer la balle en mousse à un autre élève, mais la maladresse refit surface, elle était un peu en arrière de son professeur et lança la balle.

Ce qui se passa se passa, ce cher professeur Clarks se ramassa la balle derrière la nuque avec toute la force d'une petite fille de treize ans devant toute la classe plus son assistant.

Louise resta quelques minutes le bras en l'air en train d'analyser ce qu'elle venait de faire. Elle regardait ses camarades, le professeur Clarks, se faisait mentalement le trajet du souaffle et quand son cerveau assimila son geste, son visage se déconfite d'un coup, sa main descendait lentement pour venir tenir le manche. Son menton se mit à trembler et ses yeux se remplissaient de plus en plus de larmes. Elle essayait de ne pas craquer, on pouvait constater sa bataille.

Oh mon dieu, elle avait failli tuer le professeur au premier cours, elle venait de faire perdre des points à sa maison en plus et elle venait aussi d'attirer l'intention sur elle.

« Professeur ça va ? »couina-t-elle sans bouger
« je suis désolée je ne voulais pas ..pas...pas « finit elle en faisant une pause, difficile de se retenir de pleurer et en même temps de parler et de faire bonne figure.


« Vous blesseeeeezzzz je suissss désoléeeeeee « finit-elle de dire en laissant une larme, puis deux et puis elle laissa tout sortir

Elle pleurait à chaude larme maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Années II à VII | Premier cours de vol sur balais.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Années II à VII | Premier cours de vol sur balais.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Premier cours d'Histoire de la Magie - Toutes années confondues
» Premier cours de Physique-Chimie [Noel, Libre]
» Premier cours d'anglais - Prise de contact (Junior/Senior)
» Premier cours d'équitation pour An' [Avec Lorenzo]
» Les codages HTML de tata Melow || PREMIER COURS : création d'une boîte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Extérieur du chateau :: Le Stade de Quidditch :: Cours de Vol sur Balais-
Sauter vers: