AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Thème/PV • It's a family thing.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Préfète en chef Serpy

Parchemins : 760
Âge : 15 ans [05.1998]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Thème/PV • It's a family thing.   Lun 5 Fév - 8:46

Candys & Cole.
I close my eyes and I can see the world that's waiting up for me that I call my own. Through the dark, through the door through where no one's been before but it feels like home...
début Septembre 2013
Le premier jour de Candys en tant que Préfète-en-chef avait été désastreux. Oui, rien que cela. La jeune fille avait vu son premier baiser volé, comme s’il ne s’agissait que d’un vulgaire bisou de bonne nuit que pouvait lui faire sa mère ou son père lorsqu’elle était petite. Elle avait été presque traumatisée par l’incident et évitait soigneusement de croiser Derek toute seule depuis. Ce qui marchait plutôt bien, mais elle n’était pas sûre que cela soit parce qu’elle excellait dans le domaine « Esquivons Derek Bradford » ou si c’était parce que le jeune homme faisait de même de son côté. Heureusement, le fait de devoir passer la majorité de son temps avec Bartley lui faisait oublier la chose la plupart de la journée. En parlant de Bartley, la jeune fille ne savait toujours pas où elle en était avec le jeune homme. Adorable comme à son habitude, il réussissait à mettre Candys en perpétuel questionnement. Est-ce qu’il était intéressé par elle ? Est-ce qu’il se fichait complètement de ce que la Plume Empoisonnée avait pu dire l’an dernier sur eux ? Elle n’en savait absolument rien et ne voyait absolument pas comment aborder le sujet sans paraître étrange. Elle laissait donc la plupart du temps ses sentiments de côté avec le Serdaigle, bien malgré elle. Elle savait bien que Erin lui avait dit qu’elle devait voir si les garçons étaient intéressés par sa petite personne, mais honnêtement, pour le moment, sur une échelle de zéro à dix… Les deux premiers frôlaient énormément le zéro -voire même le négatif, mais elle n’était pas sûre que cela était soit possible, du moment où ils étaient un minimum amis… Enfin, si elle pouvait appeler ainsi sa relation singulière avec Derek Bradford…

Heureusement pour elle, elle pouvait encore être un minimum elle-même avec le troisième garçon de son coeur. Cole Prinston, Serdaigle, ami, plus ou moins boss pour le journal lui permettait la plupart du temps d’être plus tranquille, moins nerveuse. Elle ne savait pas trop pourquoi, parce que ses sentiments envers le jeune garçon étaient également confus. Elle ne savait pas ce qu’elle ressentait pour lui et ne savait pas non plus ce que ce dernier pouvait éventuellement ressentir pour elle. En soit, même si elle était dans le brouillard total concernant Cole, il était celui qui la mettait le moins mal à l’aise et elle appréciait énormément cette sensation.  En parlant de Cole, elle le remarqua à la table des Serdaigle ce matin là et n’hésita pas une seule seconde pour aller le rejoindre. Heureusement pour elle, Bartley n’était pas là, elle pourrait donc avoir un petit déjeuner des plus calmes. « Cole, salut ! Tu vas bien ? » Elle s’installa sans lui demander si elle pouvait prendre place et se servit un croissant et une tasse de thé. « Alors, comment ça se passe ? Tu as pu voir le professeur Woolahan un peu plus ? Je veux dire, c’est votre directeur de maison, peut-être qu’il est venu vous voir ? » La nouvelle année, en plus d’apporter son lot de nouveaux préfets, capitaines, et sentiments bizarres avait également apporté un bon nombre de nouveaux professeurs et certains, déjà présents, avaient eu de belles promotions. « Je n’en reviens pas que ma tante soit maintenant titulaire en sortilèges ! Et en plus, elle est directrice des Poufsouffle ! Au moins, elle pourra veiller sur Lucas, si jamais il décide de se porter à nouveau volontaire pour une mission suicide de Viska ! » Elle espérait que sa tante Susan apporterait un peu de bon sens aux Poufsouffles qui s’amusaient à enfreindre le règlement sans sourciller -même si elle faisait partie du groupe Anti-Menace elle aussi. « Oh, d’ailleurs, tu savais que le professeur Clarks et le professeur Gibson sont aussi de ma famille ? Ce sont les cousins de ma mère, mais je les appellent aussi mon oncle et ma tante, comme le professeur Montgomery-Bones ! Ils sont jumeaux et Jensen -tu sais, mon cousin, celui qui fait comme si Poudlard lui appartenait ?- est leur petit-frère ! » C’était dingue non ? Après tout, qui aurait pu penser que autant de membres de la famille de Candys pourraient être présents à Poudlard au même moment ?! Sans parler de ses nombreux cousins !
acidbrain


• 698 •


english rose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Serdaigle

Parchemins : 195
Âge : 16 ans (août 1997)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Thème/PV • It's a family thing.   Lun 5 Fév - 12:12

It's a family thing.

Cole avait les cheveux mi-longs en cette rentrée. Il avait miraculeusement échappé aux ciseaux maternels en esquivant aussi son très cher père. Passer du temps à l’extérieur de la maison était encore le meilleur moyen d’éviter les disputes, de toute façon, il n’était jamais assez bien pour son géniteur, jamais assez « gryffondor ». Le Serdaigle avait donc été heureux de reprendre le chemin de l’école même si, comme beaucoup, faire un breack avec la tension qui régnait à Poudlard ne faisait pas de mal.

En recevant sa lettre de rentrée, il avait un peu froncé les sourcils. Pas parce que les nouveaux profs le dérangeaient – il les connaissait presque tous de noms et ils ne lui avaient rien fait -, mais juste parce qu’il remarqua que le professeur Harris avait démissionné… Cole savait que c’était ridicule, mais il se sentait un peu coupable que son amie ait perdue la mémoire. Il se doutait qu’elle avait découvert quelque chose de compromettant pour La Menace, qui avait alors envoyé Julian l’attaquer. Mais le Serdaigle ne savait pas quoi, et les bleu et bronze détestaient ne pas savoir. En outre, il avait empêché Julian de s’enfuir l’an dernier, ce qui avait peut-être sauvé un de ses amis, toutefois pour Payton, il ne savait pas quoi faire. Même maintenant, elle avait encore un regard un peu perdu. Il n’osait pas lui parler, ne sachant pas quoi lui dire. Il était une des rares personnes avec Derek, Tempérance et Julian lui-même parmi les élèves à savoir ce qui s’était passé, c’était un lourd fardeau. Il avait promis de garder le secret pour que Julian n’ait pas de nouveaux ennuis. Il n’avait été que l’instrument de la Menace, une fois de plus. Et maintenant, il était libre, l’organisation des mages noirs avaient récupéré son collier à son insu pendant l’été. Pour l’utiliser sur quelqu’un d’autre sûrement, mais au moins ils changeaient de victime !

Il lisait la Gazette quand son amie Candys le rejoignit. Il lui adressa un sourire rayonnant, comme à son habitude. Cole aimait beaucoup la jeune fille, toutefois, il ne se posait pas vraiment de questions sur leur relation. Se prendre la tête sur qui éprouvait quoi, c’était plutôt un boulot pour la Plume Empoisonnée, en ce qui le concernait, il se disait qu’il y avait quand même plus important ces derniers mois que qui voulait sortir avec qui… Il se montrait donc toujours très naturel avec la demoiselle, surtout que même s’il avait eu le moindre soupçon d’ardeur, le simple fait qu’il entende souvent dire qu’elle était très proche de Bartley ET de Derek l’aurait refroidi. Il ne se voyait pas se mettre en concurrence avec son meilleur ami et n’avait pas tellement de sympathie pour le Serpentard, qu’il préférait éviter, bien qu’il soit le meilleur ami de Julian.

« Pas vraiment non. Mais tu aurais vu la tête de mon oncle quand il s’est rendu compte que c’était lui notre nouveau prof de botanique… ils bossaient dans le même domaine, tu vois. » L’oncle de Cole, et père de Galadrielle, était apothicaire, c’était d’ailleurs pour cette raison que le serdaigle, déjà plutôt brillant en cours, était surtout bon en botanique et en potions. « Je pense que c’est plutôt Prudence qu’il faut que le professeur Montgomery-Bones modère, Lucas ne fait que suivre le mouvement je crois. En plus, tu sais bien qu’au final la coupe ne lui aurait rien fait. Elle était parfaitement inoffensive, c’est juste un capteur à sang pur. » Cole prit une gorgée de jus d’orange. Ils ne l’avaient su que plus tard, bien après leur découverte, mais le vase des sang-pur n’était effectivement que ce qu’il annonçait être, c’est à dire un capteur à sang-pur, si un sorcier y laissait couler un peu de sang et qu’elle changeait de couleur, alors il était sang-pur et digne de Serpentard. Dans le cas contraire, il était au mieux un sang-mêlé. C’était bien un truc de Salazar Serpentard (le mec qui avait laissé un gros Serpent pour tuer les enfants de moldu après son départ hein…) que d’inventer et de laisser un truc pareil derrière lui. Ce mec n’était pas net, même pour son époque. Et ce sauf le respect qu’il éprouvait pour tous ses amis de la maison des vert et argent.

« Oui, je savais. » Il la poussa légèrement de l’épaule d’un air taquin. « C’est mon boulot de tout savoir sur tout le monde dans cette école. » Il lui sourit et commença à grignoter une tartine. Une bouchée avalée, il ajouta : « Et toi, ça va ? Tu ne te sens pas trop encerclée ? »


{765}

© 2981 12289 0


«Ravenclaws prize wit, learning, and wisdom. It's an ethos etched into founder Rowena Ravenclaw diadem: 'wit beyond measure is man's greatest treasure'»
FLORISSONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Préfète en chef Serpy

Parchemins : 760
Âge : 15 ans [05.1998]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Thème/PV • It's a family thing.   Lun 5 Fév - 20:48

Candys et Cole s’étaient connus sur le tard. Bien entendu, l’un avait entendu parlé de l’autre et vice-versa depuis la première année de Candys -il était en même temps, très compliqué de manquer l’invasion des Montgomery à chaque nouvelle rentrée- mais le Hibou Bavard avait beaucoup aidé, ainsi que l’arrivée de Bartley au poste de préfet. La demoiselle avait du coup, souvent fait des rondes avec les deux amis et avait trouvé des atomes crochus avec les deux aiglons. Ce qui était tout de même plutôt rassurant, puisqu’elle était amenée à passer beaucoup de temps avec eux. C’était donc, pour elle, tout à fait normal de se mettre à la table des bleus et bronze pour le petit déjeuner. Parfois, elle s’asseyait avec Erin et Tempérance à la table des Poufsouffle, parfois avec Mirabelle et joyeuse bande de Gryffondor. Elle n’était pas scotchée à la table des Serpentards, comme certains pouvaient l’être -au pif, Jensen.

Forcément, la rentrée étant encore fraîche, Candys ne pu éviter de parler de tous les nouveaux professeurs. Elle ne les connaissaient pas tous, à dire vrai, elle ne connaissait que ceux qui étaient de sa famille, mais elle avait hâte d’avoir cours avec chacun d’entre eux. Elle avait toujours aimé le renouveau, qui était un signe de mouvement. Et pour une pile électrique, ça ne pouvait qu’être positif ! « Ah oui ? Tu ne m’avais jamais dit que ton oncle était apothicaire ! Tu imagines s’il avait été à sa place ? On aurait tous les deux eux un membre de notre famille en professeur ! »  Et elle trouvait plutôt marrant -et surtout, elle se serait sentie un peu moins seule à être ainsi affichée, même si tous les autres Montgomery et même Jensen l’étaient également. « Ca n’est absolument pas une excuse. On ne touche pas à Lucas. Jensen on s’en fiche, mais pas Lucas. Imagine que quelqu’un mette Galadrielle en danger, hein ?! Parce que bon, on ne savait pas ce qu’elle faisait, cette coupe ! »  Et, oui, elle devait bien l’avouer, Candys avait eu peur, très peur même, pour son cousin. Elle l’aimait énormément, il était l’un des garçons les plus importants de sa vie, alors forcément, que Cole -traître !- Viska et Prudence puissent suggérer l’idée de le mettre en danger, Candys avait été choquée, outrée et profondément blessée. Oui oui, blessée ! Parce que Viska s’était montrée plutôt insistante et Candys n’avait pas vraiment apprécié la chose. Heureusement qu’Opaline était encore à l’école à l’époque et que son âge avait dissuadé la petite vipère. Et Lucas avait compris que se porter volontaire ne plaisait pas du tout à sa famille suicidaire va !.

« Oh, excuse moi, monsieur je-sais-tout-sur-le-tout-Poudlard ! » Elle se vengea en lui piquant le bout de tartine qui restait dans son assiette en lui tirant la langue. Cole était adorable, elle ne pouvait pas le nier. Entre lui et disons, au pif, Derek, il y avait un monde. Et elle était beaucoup plus à l’aise avec lui qu’avec le Serpentard. « Non, ça va, je veux dire, on a toujours été nombreux à l’école, alors je suppose que ça ne me change pas trop… Et puis, mes oncles et tantes ne sont pas là pour veiller sur moi, plus pour veiller sur mes cousins, plus jeunes. Disons qu’en étant préfète-en-chef, je suis… Je sais pas… Moins vulnérable ? C’est très subjectif tout ça si tu veux mon avis, mais bon, je risque moins que les nouveaux arrivants quoi… » Elle but un peu de son thé fumant, tout en regardant Cole. Elle n’avait pas remarqué tout de suite qu’il avait les cheveux plus longs que l’an passé, mais maintenant qu’elle était à côté de lui, ça lui sautait aux yeux. Sans vraiment y prendre gare, elle joua avec une de ses mèches de cheveux et esquissa un sourire sincère. « J’aime beaucoup la longueur là, ça te va bien ! Ta mère n’a pas eu raison de toi cette fois, à ce que je vois ! » Elle se souvenait en avoir discuté avec lui l’an passé -ou était-ce l’année d’avant ? Elle ne savait plus trop, elle devait bien l’avouer, mais le fait que Cole râle que sa mère le forçait à se couper les cheveux l’avait marquée.  
acidbrain


• 681 •


english rose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Serdaigle

Parchemins : 195
Âge : 16 ans (août 1997)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Thème/PV • It's a family thing.   Mer 7 Fév - 14:20



Cole ne fut pas très surpris d’apprendre qu’il n’avait jamais parlé du père de Gala’ à Candys, comme avec beaucoup d’autres personnes, son père entretenait des rapports parfois très conflictuels avec son frère. Donc Cole ne le voyait pas tellement avant d’être en âge de se balader un minimum tout seul avec sa cousine ce qui n’est pas vraiment tout seul au sens strict, certes. « Je pense que je m’en passe très bien, tu imagines si mon père avait un œil de Moscou ici... » Il se demanda si Candys avait la référence pour l’oeil de Moscou comme elle avait grandi dans une famille exclusivement sorcière, mais au vu du contexte, elle comprendrait ce qu’il voulait dire : c’était une fille intelligente, il ne l’aurait pas apprécié sans ça (son côté Serdaigle). « En tout cas, je ne voyais pas beaucoup mon oncle avant d’être à Poudlard avec Galadrielle. Il ne s’entend pas avec mon père. » Du moins pas tout le temps. Sa mère était vraiment une sainte pour le supporter quand même…

« C’est vrai qu’on ne savait pas, mais tu n’es pas ne serait-ce qu’un tout petit peu frustrée que le département des mystères se soit attribué notre découverte ? On s’était donné du mal quand même… » Ils avaient résolu des énigmes et des casse-têtes en risquant leur peau, et au final, on avait à peine évoquer leur existence. Dans Poudlard, tout le monde le savait, mais chez les adultes autres, leur brillante découverte restait discrète… sûrement parce que le Ministère avait un peu honte. « Eh ! Ma tartine ! Petite voleuse ! » Dit-il en riant avant de redevenir sérieux car il n’était pas certain que l’absence d’intérêt pour la protection de Candys soit une bonne chose. Au contraire, comme Payton l’an dernier, elle était plus exposée.

« Pourtant, Payton était en cinquième année quand elle s’est fait attaquer… Enfin, heureusement, tu fais la plupart de tes rondes avec Bartley le merveilleux et son non moins formidable acolyte, à savoir moi, donc à nous trois, c’est moins dangereux. C’est bien que les rondes tout seul ne soit plus du tout autorisées je pense. » Tant qu’à faire d’avoir eu une blessée, il valait mieux qu’ils apprennent de leurs erreurs pour ne pas recommencer. A priori, tout le monde savait que Cole squattait les rondes, mais le nombre faisant la force, on ne leur disait jamais rien. Le sérieux de Cole (et Candys) y était sûrement pour beaucoup.

La jeune fille approcha sa main de sa nuque et Cole se sentit un petit peu rougir à ce contact. Il fit toutefois attention à garder son sérieux. « Je l’ai pas mal esquivé, dès qu’elle commençait à parler de mes cheveux, je sortais faire un tour ! » Tâchant au maximum de ne pas finir de virer cramoisie, il se concentra sur son verre de jus de fruit. Il était passionnant ce verre tout à coup ! « C’est cool que ça te plaise... » Il chercha un sujet de substitution car là, il sentait qu’il n’allait faire que s’enfoncer. « Enfin… du coup, tu penses que ça va donner quoi avec tous ces nouveaux profs ? Le professeur Flitwick ne va pas te manquer ? » Hop, et voilà un changement de sujet pas subtile du tout de lancé ! Un ! Ils n’allaient pas rester sur son histoire de coupe de cheveux alors que Poudlard était en ébullition, non ? Ou comment se chercher des excuses moisies!

{584}
© 2981 12289 0


«Ravenclaws prize wit, learning, and wisdom. It's an ethos etched into founder Rowena Ravenclaw diadem: 'wit beyond measure is man's greatest treasure'»
FLORISSONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Préfète en chef Serpy

Parchemins : 760
Âge : 15 ans [05.1998]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Thème/PV • It's a family thing.   Dim 11 Fév - 9:14

Candys pouvait tout à fait comprendre la réaction de Cole quant à la présence d’un membre de sa famille dans le corps professoral de l’école. Elle, n’avait pas trop eu son mot à dire, quand elle était arrivée, tatie Susan était déjà l’assistante de Flitwick depuis plusieurs années… Et à dire vrai, elle s’en fichait un peu, que sa tante soit présente. Elle espérait très fort qu’aucun membre de sa famille ne s’amusait à faire des comptes rendus réguliers à son cher papa -et c’était sûrement le cas, car il ne lui avait pas parlé de garçons et sa mère avait semblé surprise quand elle lui avait parlé des évènements qui s’étaient passés avec la Plume Empoisonnée- mais toutes les familles n’étaient pas comme la sienne. Encore heureux d’ailleurs, car si la sienne s’aimait relativement correctement, elle n’en n’était pas moins bien trop compliquée à comprendre ! Elle acquiesça donc d’un mouvement de tête, tout en mâchonnant un bout de son croissant. Elle fut un peu triste d’apprendre que son père et son oncle ne s’entendaient pas, celui lui fit penser à Anabelle, qui n’était jamais vraiment au Manoir. Elle ne savait pas trop pourquoi et préférait éviter de s’immiscer dans des histoires d’adultes, mais au demeurant, elle trouvait cela dommage. « Les histoires de famille sont toujours compliquées… » Et elle savait de quoi elle parlait, mais n’avait pas vraiment envie de discuter d’un sujet qui pouvait fâcher de si bon matin avec Cole !

Pour ce qui concernait la Coupe des Sang-Purs -ou le vase, appelez cela comme vous le souhaitez !- Candys ne savait pas trop quoi en penser. Elle avait levé les yeux au ciel quand le Ministère s’en était approprié la découverte, mais elle était bien moins vexée que d’autres, comme Viska par exemple. « Non, pas vraiment » répondit-elle en haussant les épaules. « Je me dis qu’ici, au moins, tout le monde sait, et après… Je pense que si mon père l’avait su par le Ministère plutôt que par Opaline ou moi… Je ne serais pas là à l’heure qu’il est… » Elle esquissa un demi-sourire, au courant de ce qu’il s’était passé cet été entre ses parents. Son père avait voulu garder ses enfants au Manoir et sa mère s’y était opposée. Elle avait gagné, pour le moment, mais peut-être n’était-ce qu’une question de temps… La demoiselle rit cependant de bon coeur à la réaction du Serdaigle lorsqu’elle lui piqua son bout de tartine et poussa vers lui le panier rempli de tranches de pain et diverses viennoiseries, comme un calumet de la paix.

Il était vrai que Payton avait été attaquée en cinquième année. Candys ne savait toujours pas pourquoi, le sortilège d’amnésie avait été tellement puissant que la pauvre avait oublié jusqu’à l’existence de ses parents. Loin de se demander qui avait pu faire une chose pareille -car la réponse était Magicis Sacra-, elle se demandait surtout pourquoi ils avaient été si loin, sur une élève, un enfant. Elle avait peur, bien entendu, mais Cole avait dit l’essentiel, elle n’était jamais seule. Ou très rarement… « Oui, j’ai deux parfaits chevaliers à mes côtés ! » Elle hésita à l’embrasser sur la joue, puis se ravisa, son trajet de train l’ayant traumatisée. Elle n’était plus très sûre de vouloir embrasser les gens maintenant. « J’espère seulement que les nouveaux préfets ne vont pas se sentir pousser des ailes et faire comme si le château leur appartenait… J’ai assez de mon cousin à réprimander quand il se balade tout seul… » Mais Jensen était un cas à part… Heureusement, avec Haven et Heaven maintenant présents à Poudlard, il arrêterait peut-être de faire le casse-cou !

Elle esquissa un sourire aux paroles de Cole sur ses cheveux. « Haha, tu as bien fait, j’aime vraiment beaucoup ! Ça change ! » Et le changement, c’était bien non ? Elle aussi, changeait petit à petit ! Ses cheveux étaient mi-brun mi-blonds depuis six mois, mais cela se voyait plus depuis qu’elle était retournée chez le coiffeur cet été. Elle avait toujours envié la blondeur de sa mère, tout en aimant ses cheveux bruns mais changer un peu ne faisait pas de mal ! La discussion redevint cependant plutôt sérieuse et elle éloigna donc sa main de la chevelure de son camarade. « Oh, et bien je pense que certains vont devoir s’accrocher en potions. Ma tante peut être particulièrement sévère… Mais sinon, je pense que ça va être cool… Enfin, j’espère ! » Quant au professeur Flitwick, elle jeta un rapide coup d’oeil vers la table des professeurs. Personne n’y était. « Je ne sais pas trop, ça va être un peu bizarre sans lui en cours je pense… Mais tatie Susan est là depuis longtemps, on a l’habitude de la voir… Et toi ? Ça ne te fait pas bizarre, vu qu’en plus, vous avez changé de Directeur ? Vous deviez le voir plus souvent que nous autre, non ? »  
acidbrain


• 808 •


english rose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Serdaigle

Parchemins : 195
Âge : 16 ans (août 1997)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Thème/PV • It's a family thing.   Ven 16 Fév - 21:16



« A qui le dis-tu... » Confirma simplement Cole, sans trop s’étendre sur la question, car Candys savait déjà assez combien sa relation avec son père était loin d’être idéal. Tout ça parce qu’il n’était pas à Gryffondor, pas assez « mec » aux yeux de son géniteur qui était bourré de préjugés. Oh ! Certes, lui, il ne s’accrochait pas aux lignées de sang ou autre chose du même genre, mais il pensait qu’un garçon, un homme, devait être plutôt ceci ou plutôt cela, sans considération pour le caractère réel de la personne. Cole ne se sentait pas moins masculin parce qu’il aimait lire et écrire, qu’il avait des amies chez les demoiselles et qu’il n’aimait ni se battre, ni faire beaucoup de sport. Encore que, pour ce dernier point, il avait fini par s’y mettre sous pression paternel et continuait pour garder la forme. Il comprenait l’intérêt de faire du sport pour ne pas tomber dans une sédentarité mauvaise pour la santé. Ce qui, vous l’aurez remarqué, était loin d’une image machiste de la pratique du Quidditch ou de la course.

« Ton père s’est inquiété ? » S’enquérait-il vu la façon dont elle en parlait. « Pour une fois, le mien était fier, même si des énigmes ce n’est pas très viril, on aurait pu y laisser notre peau donc il était assez content. Il espère que toutes ces histoires avec Magicis Sacra vont enfin m’endurcir. Mais mon père est un imbécile, le tien voit sûrement les choses différemment. » Il n’était pas nécessaire d’être à Serdaigle pour s’en douter. Cole ne connaissait pas bien Christian Montgomery à part à travers ce que son amie lui en racontait, en revanche, il avait lu ses livres et il ne pensait pas que beaucoup d’élèves puissent s’en vanter. En effet, les écrits du père de Candys, bien que romancés, n’étaient pas destinés à un jeune publique. Il y avait une part autobiographique dans certains d’entre eux, la toile de fond étant souvent la guerre contre Voldemort. C’étaient des romans sérieux, Cole les aimait bien car il n’avait pas peur de relever un défi intellectuel.

« En parlant de cousin, Lucas est officiellement préfet cette fois. » Car il assurait juste l’intérim en fin d’année dernière, ce qui lui avait permis de se roder en un sens. « Mais c’est vrai que nommer Prudence c’est un peu… étrange. » Il connaissait moins les autres nouveaux préfets, sauf si on exceptait Graham, l’inratable Mister Poudlard 2012.

Il n’avait pas non plus une opinion tranchée pour ce qui était des nouveaux professeurs. Il avait juste choisi ce sujet car cela lui avait permis de cesser de parler de ses cheveux qui le faisait un peu rougir, heureusement qu’il n’était pas trop pâle de teint tiens… Il se contenta d’ailleurs de hocher la tête à l’affirmative pour ce qui était du professeur Gibson (ou Clarks bis) vu qu’il ne la connaissait pas. Quant au départ de Flitwick, cela demandait réflexion. « Oui, un peu plus, mais je ne crois pas que ça se passera mal avec le nouveau. Puis, le professeur Flitwick reste pour la chorale, je pense qu’il continuera à venir nous voir, nous, les anciens. » Du moins, c’était ce qu’il espérait car il avait une affection particulière pour l’ancien professeur de sortilège.
© 2981 12289 0


«Ravenclaws prize wit, learning, and wisdom. It's an ethos etched into founder Rowena Ravenclaw diadem: 'wit beyond measure is man's greatest treasure'»
FLORISSONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Préfète en chef Serpy

Parchemins : 760
Âge : 15 ans [05.1998]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: Thème/PV • It's a family thing.   Dim 18 Fév - 15:40

Candys eu presque un petit rire quand Cole lui demanda si son père s’était inquiété. Être inquiet devait être une seconde nature chez Christian Montgomery, mais là, de l’avis de Candys, ça avait pire que cela ! « Inquiété ? Et le reste ! Il ne voulait même pas qu’on revienne à l’école cette rentrée… Ma mère a du y aller à fond pour qu’il revienne sur sa décision… » Elle en voulait un peu à son père d’ailleurs, même si elle pouvait comprendre qu’il se fasse du souci pour ses enfants. Mais elle voulait tellement retourner à Poudlard qu’elle ne comprenait pas pourquoi cela avait été si compliqué pour son père de le comprendre. Certes, certains élèves avaient été manipulés et bien sûr, le fait que Payton eu été attaquée n’était pas franchement très joyeux, mais Candys ne pouvait pas se résoudre à abandonner l’école. Elle l’avait toujours considérée comme sa seconde maison et l’abandonner en temps de guerre aurait été une trahison dont elle n’aurait jamais pu se remettre. « T’endurcir ? Je ne comprends pas… Enfin, tu es loin d’être un mollusque… » Elle était presque plus choquée par les paroles de Cole -et les pensées de son cher papa- que par l’envie de son propre père de l’enlever de l’école. Peut-être parce qu’elle voyait réellement le Serdaigle comme un preux chevalier et que sa vision des choses était donc faussée, mais elle voyait mal un parent porter de tels propos concernant son enfant !

« Oui, c’est vrai. Au moins, il peut nous aider avec Bartley, pour former tous les nouveaux. » Elle esquissa un sourire et jeta un coup d’oeil vers la table des Poufsouffle. Lucas n’y était visiblement pas, mais il était peut-être déjà parti ou pas encore arrivé, qui sait… « C’est vrai qu’elle est plutôt dans l’optique d’oublier le règlement… Mais peut-être que la mettre elle seule, sans Viska, était une idée de McGonagall pour réduire les escapades nocturnes ? » Elle ne voyait pas trop, à dire vrai, pourquoi McGonagall aurait pensé cela, les deux fillettes avaient réussi à construire un groupe composé d’élèves lambdas et de préfets l’an passé, donc cette année, elles y arriveraient tout autant, ou du moins, c’était ce que pensait Candys… Mais il fallait avouer que parfois, elle avait vraiment du mal à comprendre les adultes !

Elle termina son jus de citrouille et son croissant pendant que Cole lui parlait du professeur Flitwick. Elle, elle était contente de voir sa tante prendre enfin la position de professeur titulaire. Elle pouvait comprendre les Serdaigle, ils devaient faire face à un double changement avec le départ du professeur Flitwick, mais le changement avait généralement du bon non ? « Je suis sûre que le nouveau Directeur de votre maison sera génial ! Tu fais encore Botanique du coup, toi ? » Maintenant qu’elle y pensait, elle ne savait pas quelles options Cole faisait, maintenant qu’il avait passé ses BUSEs. Elle ne savait même pas les résultats qu’il avait eu. Et d’ailleurs, elle ne faisait que supposer qu’il continuait la botanique, de part ce qu’il venait de lui dire, en soit, elle n’en savait rien.

Alors qu’elle aurait volontiers discuté plus longuement avec Cole, la silhouette de Bradford se dessina dans son champ de vision. Accompagné de Julian, il venait sans doute prendre son petit déjeuner. La préfète-en-chef se raidit presque instantanément et se leva. « Je dois aller voir si Bartley est prêt pour cette première journée… Tu nous accompagne ce soir ? » Elle esquissa un sourire maladroit à Cole. Derek avait vraiment le don de la mettre mal à l’aise !
acidbrain



english rose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Serdaigle

Parchemins : 195
Âge : 16 ans (août 1997)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: Thème/PV • It's a family thing.   Dim 18 Fév - 18:47



Même s’il comprenait le point de vue de Candys (il n’aurait pas aimé qu’on parle de le faire rester chez lui sous prétexte que c’était dangereux à Poudlard!), il arrivait aussi à s’imaginer ce que pouvait se dire un père, surtout quand celui-ci était aussi le frère aîné du sorcier qui avait été blessé pendant la bataille du Chemin de Traverse. Toutefois, Cole ne s’engagea pas dans cette direction, ne souhaitant pas rappeler à son amie les événements douloureux qui avaient marqué sa famille pendant les vacances. Il enchaîna donc assez rapidement sur son propre père qui était assez bête pour faire un sujet de conversation à lui tout seul. « Bah… Il a une vision très démodée de la masculinité, il ne faut pas faire attention à ce qu’il raconte. Je crois qu’il n’y a que ma mère pour avoir encore la patience de l’écouter. » Cole adorait sa mère, pourtant, il ne comprendrait jamais pourquoi elle ne disait pas à son mari de se taire quand il commençait à se comporter comme un crétin. Après, c’était peut-être juste devant lui, il n’était pas là si souvent que ça après tout.

« Hum… Ou peut-être qu’il fallait choisir quelqu’un d’un peu plus avenant que Lucas. Son air de porte de prison ne risque pas de pousser les premières années à le solliciter, alors que Prudence est plutôt tout le contraire. Et je suppose qu’au contraire Lucas devra servir de garde-fou à Prudence. Bref, cette année ne manque ni de nouveautés, ni de piquant. » Remarqua le Serdaigle qui avait plus ou moins réfléchi à haute voix. Mais Candys le côtoyait assez pour en avoir l’habitude, il était à Serdaigle parce que son cerveau fonctionnait toujours à 100 à l’heure, il aimait toujours trouver des raisons à tout et détestait les questions sans réponse. C’était peut-être pour ça qu’il avait été plus frustré que Candys pour toute cette histoire autour du vase des sang-pur. Il n’avait pas eu directement le fin mot de l’histoire. Toutefois, il n’était pas fou et n’allait pas remettre sur le tapis ce moment gênant (car on ne pouvait pas dire que les Montgomery aient apprécié qu’on propose d’utiliser Lucas comme cobaye, Cole se serait bien proposé mais il était du pur jus de sang mêlé!).

« Oui, je continue la botanique. Peut-être que j’irai travailler avec mon oncle après Poudlard. En fait, je ne sais pas encore exactement quoi faire donc je ne veux me fermer aucune porte, j’ai gardé pas mal de matières. » Comme la plupart des élèves qui n’avaient pas défini de métier pour l’après Poudlard. Il avait bien envie de se lancer dans le journalisme pro’, mais il avait peur que ce soit compliqué d’en vivre tout de suite, or il ne tenait pas à rester chez son père après Poudlard. C’était de là que venait son indécision et le fait qu’il ait gardé la plupart de ses matières d’avant les BUSES. Il avait seulement arrêté l’histoire de la magie (il préférait ce qui était d’actualité).

« Bien sûr ! On se voit plus tard ! » répondit-il à son amie tandis qu’elle se levait pour le laisser. Il ne raterait pas une occasion d'être avec son meilleure amie et la jolie préfète en chef de Serpentard. Il regarda l’heure, en même temps, il allait falloir qu’il y aille aussi s’il ne voulait pas être en retard dès le début de l’année !

{Topic terminé}
{Thème réussi}
© 2981 12289 0


«Ravenclaws prize wit, learning, and wisdom. It's an ethos etched into founder Rowena Ravenclaw diadem: 'wit beyond measure is man's greatest treasure'»
FLORISSONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thème/PV • It's a family thing.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thème/PV • It's a family thing.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le nouveau thème d'hiver !
» Passage au thème vert!
» 12.Thème de l'année
» Thème LA SOLITUDE
» [Evènement] Bal à thème de Noël

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Pièces de vie :: La Grande Salle-
Sauter vers: