AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 This is what magic feels like [Louis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Serdaigle

Parchemins : 631
Âge : 17 ans (1er octobre 1996)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: This is what magic feels like [Louis]   Lun 5 Fév - 20:12

Ringo & Louis

Ringo retournait à Poudlard pour sa sixième année, après des BUSES très réussies puisqu’elle avait obtenu des Optimaux à toutes sauf en Potions et en Défense Contre les Forces du Mal. La jeune fille avait du mal à croire que six ans avait déjà passées depuis sa première rentrée. Elle se souvenait encore du jour où Minerva McGonagall avait débarqué chez ses parents avec sa lettre. Ringo avait toujours été une fille qui avait cru en la magie mais elle avait été estomaquée de constater qu’elle en était une. La situation n’avait pas été toujours facile à vivre avec son père qui partait toujours en mission et sa mère qui n’avait jamais accepté la magie. Chaque année après un été difficile, Ringo rentrait à Poudlard et en éprouvait un indéfectible sentiment de soulagement. Particulièrement cette année. Sa mère avait crisé en apprenant l’existence de la Menace. Elle ne voulait pas que ses deux rejetons reviennent à l’école, surtout après les évènements survenus à la fin de l’été sur le Chemin de Traverse. Rin’ avait bataillé longtemps avec sa mère pour qu’elle accepte finalement de la laisser partir. Donovan, son petit frère, avait fini par se laisser embobiner. Lui qui avait passé plusieurs années à l’insulter de monstre pour ce qu’elle était, n’avait jamais complètement embrassé sa nature de sorcier et préférait arrêter, en accord avec la directrice et sous surveillance du Ministère. Telle qu’elle le connaissait, Ringo voyait mal son frère se resservir de la magie un jour. Elle en avait été très déçue. Avec l’entrée de Donovan à Poudlard, elle avait cru pouvoir se rapprocher de lui mais encore une fois, il avait préféré prendre le parti de leur mère. La brunette, chagrinée et abattue de la situation, avait préféré finir ses vacances chez sa grand-mère. C’est donc particulièrement heureuse qu’elle avait rejoint le quai 93/4 le jour de la rentrée. Elle avait retrouvé son groupe d’amis formé de Payton, Louis, Klara et Sébastian et avait parlé avec eux tout le long du voyage. Une fois arrivée à l’école, elle s’était installée à la table de sa maison pour la cérémonie de répartition et avait passé un agréable moment avec Cole, son meilleur ami, et Bartley, devenu préfet-en-chef en compagnie de Candys Montgomery. Ringo avait enfin pu laisser derrière elle ses soucis et surtout oublier, l’espace d’un instant, la forte inquiétude qu’elle nourrissait pour son père. Celui-ci était parti au début de l’été et elle n’était même pas sûre qu’il reviendrait pour Noël. En plus, elle n’aurait plus de ces nouvelles que par sa grand-mère désormais, envoyer une chouette dans une zone de conflits n’étant pas nécessairement évident.

Sa première nuit se passa relativement bien et c’est d’excellente humeur que la jeune Serdaigle se leva le lendemain. Elle revêtit son uniforme, se délectant de mettre sa belle cravate bleue et bronze, laissa ses cheveux bouclés au naturel et descendit les escaliers de son dortoir toute guillerette. Elle n’aperçut pas Cole dans leur salle commune et pensa qu’il était déjà parti pour petit-déjeuner. Elle prit donc le chemin de la Grande Salle. Beaucoup d’aiglons se plaignaient de la disposition de leur salle commune mais cela ne dérangeait pas particulièrement Ringo qui appréciait énormément la vue qu’ils percevaient de là-haut. En arrivant dans la Grande Salle, elle ne vit pas Cole mais en revanche, elle repéra Louis attablé tel le gourmand qu’il était à la table des Gryffondors. Un grand sourire sur les lèvres, elle le rejoignit et lui planta un bisou sur la joue avant de s’installer en face de lui. « Tu sais, je suis vraiment trop contente de revenir ici ! Et trop contente de te voir. » Son sourire s’agrandit. Elle avait bien évidemment discuté avec Louis dans le Poudlard Express mais c’était la première fois qu’elle se retrouvait seule à seule avec lui depuis un moment. L’année passée, elle s’était consacrée à ses BUSES et avait involontairement instauré une distance avec lui. C’est en lisant le Hibou Bavard qu’elle s’en était rendu compte et elle en avait été énormément peinée. Cole était celui qu’elle considérait comme son meilleur ami mais elle avait toujours entretenu une relation particulière avec Louis. Il était la première personne avec laquelle elle avait discuté en arrivant à Poudlard et elle le regardait toujours avec la même admiration dans les yeux. « Comment se sont passés tes vacances ? Tu en as passé un bout avec Maribel et avec Graham si je me souviens bien ? » Elle se servit en viennoiseries. « Moi j’ai bien cru ne pas pouvoir venir…Ma mère ne voulait pas. » Son sourire s’évanouit. Ringo s’était fait une raison, elle ne s’entendrait plus jamais avec sa mère. Mais penser à l’été horrible qu’elle avait passé la rendait triste.

[791 mots]
lumos maxima


magical scientist


Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé -William Blake


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 286
Âge : 17 ans >> 5 Octobre 1996
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: This is what magic feels like [Louis]   Lun 5 Mar - 15:18

Bien que très bon élève –par obligation et non pas par choix- Louis avait pris les examens comme ils venaient. Il avait révisé, bien évidemment, mais pas comme certains de ses petits camarades, qui s’étaient presque coupés de toute relation sociale durant leur cinquième année pour avoir leurs BUSEs. Il s’en trouvait presque honteux, quand il se comparait à eux, car en soit, il n’avait rien de particulier pour se permettre d’être aussi laxiste dans ses révisions. Ses notes et ses BUSEs avaient été tout à fait acceptables et il avait pu garder toutes les matières qui l’intéressaient. Pour le reste, si ses notes n’avaient pas été catastrophiques –il pensait notamment à l’histoire des Moldus ou de la Magie, il n’avait pas non plus révisé trop longtemps, sachant pertinemment qu’il abandonnerait ces deux matières en sixième année. Ne sachant pas trop ce qu’il voulait faire lorsqu’il serait sorti de l’école –contrairement à certains qui se voyaient déjà joueurs de Quidditch professionnels ou encore médicomages de renom- il avait décrété qu’il garderait toutes les matières intéressantes et nécessaires pour se permettre un large éventail de choix. Peut-être finirait-il au Ministère, comme son père, peut-être serait-il dans une boutique de Traverse ou de Pré-au-Lard, allez savoir. Mieux valait donc garder le plus d’options ouvertes possibles. Néanmoins, il n’avait tout de même aucune idée de ce qu’il comptait faire plus tard, donc il évitait de se prendre un peu trop la tête. Contrairement à Ringo, par exemple, qu’il avait quasiment perdu de vue lors de leur cinquième année. Louis devait l’avouer, cela lui avait fait un choc, de ne plus voir la brune autant qu’il en avait eu l’habitude. Ringo avait été la première amie qu’il s’était fait à Poudlard et forcément, passer d’amis à de simples connaissances. Cela dit, il n’avait pas non plus forcé la brune a passer du temps avec lui et à lui parler, donc il était peut-être aussi fautif qu’elle ? Il n’en savait rien. La seule chose qu’il se souvenait de sa cinquième année était son coup de cœur pour Galadrielle, d’un an scolaire son aînée. Scolaire seulement, parce que Gala était en réalité née la même année que Louis, mais ce dernier ayant vu le jour en octobre, il avait été forcé et contraint d’entrer à Poudlard avec un an de retard, pour que ses 11 ans soient révolus… Voilà une règle qui lui échappait complètement mais à laquelle aucun sorcier britannique ne coupait visiblement… Bref, il y avait donc eu l’épisode Galadrielle, qui, au final, n’avait été qu’un battement plus rapide –légère tachycardie peut-être ? allez savoir ! Il avait été également assez chamboulé quand Payton s’était retrouvée complètement oubliettée, jusqu’à oublier ses propres parents. Louis avait essayé de passer un peu de temps avec elle depuis, amis auparavant, il voulait retrouver la Poufsouffle dans sa vie, même si l’attaque l’avait forcément un peu changée. Il faisait en tout cas, tout ce qu’il pouvait pour ne pas être trop gonflant avec elle, et ne lui avait d’ailleurs pas encore parlé du bal de Noël qu’ils avaient partagés, à peine arrivés à Poudlard. Peut-être cette année, s’il se sentait le courage de lui demander de l’accompagner ? Louis et les filles, tout malin qu’il tentait d’être, c’était toujours compliqué. Il était plutôt du genre à partir la queue entre les jambes et nier en bloc ses sentiments que d’avouer qu’en effet, certaines avaient un effet particulier sur son cœur et son cerveau. Cependant, en voyant Galadrielle le soir de la rentrée, son cœur n’avait pas accéléré. Il trouvait la septième année toujours très belle, là n’était pas le problème, mais son cœur n’avait pas décidé de faire de saut périlleux dans sa poitrine contrairement à ce qui s’était souvent passé en cinquième année. Enfin bref.

Sa première nuit s’était relativement bien passée, il avait bien mangé puis bien dormi, donc pas de quoi en faire tout un plat. Au matin, il avait même été courir près du lac. Oui, Louis, courir… Pas escaladé le Saule Cogneur la volière, non. Mais en même temps, on n’était que le deuxième jour de cours, il fallait lui laisser le temps de jauger les nouveaux préfets, même si avec Graham dans la bande –chose qui avait provoqué une hilarité incontrôlable chez le jeune homme- il espérait bien échapper aux punitions. Attablé comme à son habitude à la table des roug et or, Louis avait devant lui une montagne de nourriture. Un œuf poché sur un muffin, avec du bacon, quelques saucisses et des champignons, deux tranches de pain de mie toastées et un grand verre de jus d’orange –qui était en réalité le deuxième- et Louis se léchait les babines. Il avait déjà avalé un bol de salade de fruits et passait maintenant au salé –c’est qu’il fallait le nourrir, ce grand gaillard ! Il venait de piquer avec envie de un bout de saucisse quand il sentit des lèvres se plaquer sur sa joue et s’arrêta net. « Hein ? » Il tourna la tête, heureusement trop tard pour éviter tout malaise et suivit la Serdaigle du regard tandis qu’elle prenait place en face de lui. « Salut Ringo ! » Il esquissa un sourire à la voir aussi ravie, oubliant presque qu’elle l’avait blacklisté pendant une année pour ses BUSEs. Elle était une aiglonne après tout, ils agissaient tous de cette façon, ou presque ! Il la laissa se servir en viennoiseries et poussa la carafe de jus d’orange vers elle. « Ouais, je suis allé aux Etats-Unis avec Mari ! C’était trop bien ! J’avais jamais été là-bas ! Ma mère a même pas trop râlé ! Et Graham est venu en juillet oui, pendant deux semaines, c’était cool ! Je crois que mon chat l’aime bien !  Et toi, t’as fait quoi ? » Louis parlait rarement de son chat, parce que ce gros feignant d’Archie avait refusé de venir à Poudlard lors de la première année de Louis –sa mère avait donc décidé de lui prendre une chouette en plus du chat- mais Ringo avait sûrement déjà eu un aperçu du chat et de ses frasques. « Ah oui ? Je ne pense pas que tu sois la seule, avec ce qu’il s’est passé à Traverse, je pense que beaucoup de familles se sont posé la question. » Par chance, sa mère n’avait pas pesté. Mais il pouvait comprendre que cela était dur pour son amie. Après tout, de ce qu’il se disait, son frère avait refusé de revenir et était maintenant sous la surveillance du Ministère… Louis se demandait si sa baguette avait été brisée, comme le voulait la loi sorcière, mais il préférait éviter de poser la question, le sujet devant être particulièrement sensible.

acidbrain

| 1 121 |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Serdaigle

Parchemins : 631
Âge : 17 ans (1er octobre 1996)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: Re: This is what magic feels like [Louis]   Mer 2 Mai - 17:59

Poudlard avait toujours eu un effet incroyablement apaisant pour Ringo. Depuis qu’elle y avait foulé le sol, cinq ans auparavant, elle s’y était sentie comme chez elle. Mieux, elle avait retrouvé le sentiment familier d’un foyer que la maison de ses parents ne représentait plus après que sa mère ait tapé la plus grande crise de tous les temps et l’avait quasiment chassée de chez eux. Penser à sa mère était toujours douloureux, comme retourner chez ses parents après une année fantastique passée à Poudlard. Son père n’était pas toujours présent ce qui laissait le loisir à sa mère de lui montrer tout son mépris. Au moins, Ringo pouvait mener la vie comme elle l’entendait, tant qu’elle jurait de ne pas rendre visite à ses amis sorciers. Rin’ passait le clair de son été avec ses amis moldus et à la bibliothèque, loin de sa mère et de ses injures. Mais cet été 2013 avait été particulièrement difficile à vivre. Toute sa cinquième année, sa mère lui avait adressé des lettres de plus en plus inquiètes et impératrices : elle voulait que Ringo arrête enfin sa scolarité à l’école de sorcellerie. Cela combiné à l’angoisse que lui procurait les BUSEs, la brunette s’était réfugiée dans le travail pour oublier ses soucis, quitte à oublier ses amis de longue date au passage. Elle s’en sentait toujours aussi honteuse après tout ce temps, mais elle savait que Louis lui avait pardonné cette période. Ringo admirait son amie, vraiment, une telle gentillesse ne lui était pas vraiment coutumière chez elle.

Ringo chassa ses pensées sombres de son esprit et frotta ses poignets, cachés par de longues manches. L’été avait été dur, mais elle avait survécu, encore une fois, et son mal être n’avait pas sa place à Poudlard. Parfois, la déprime l’atteignait, car elle avait l’impression de ne pas avoir tout-à-fait sa place en tant que née-moldue. Puis elle regardait son poster d’Hermione Weasley en train de discourir lors de l’annonce de son élection en tant que Ministre de la Magie et son cœur se gonflait d’espoir.

Voir Louis dès le matin la remplit plus heureuse encore qu’elle ne l’était déjà. Elle voulait partir du bon pied cette année, et de plus se montrer aussi distante avec le Gryffondor. Tout en se servant de quelques viennoiseries délicieuses et de jeter son dévolu sur un œuf à la coque, elle initia la discussion et écouta Louis lui répondre avec attention. Ses vacances avaient été bien remplies, et elle en était ravie pour lui. « C’est chouette ! Surtout pour ta mère…Tu es resté combien de temps aux États-Unis ? J’aimerais tellement aller à New York un jour, cette ville semble tellement…féerique ! » s’enthousiasma-t-elle, des étoiles plein les yeux. « Vous avez dû bien vous amuser avec Graham ! Dire qu’il a vu Archie, je suis trop jalouse ! » Elle eut un rire bref, le chat de Louis semblait tellement mignon su les photos qu’il avait montré, elle avait eu envie de se glisser dans le cadre pour le câliner. « Je suis beaucoup sorti à Inverness avec mes amis moldus. Après, lorsque le personnel du Ministère est venu casser la baguette de mon frère et que j’ai vu le désir de ma mère que je fasse pareil, j’ai décidé de me rendre chez ma grand-mère. J’ai fait beaucoup de cheval et nous avons visité quelques jolies villes d’Ecosse. C’était plus sympathique que le début de mon été. » Son père, parti au tout début juillet, lui avait beaucoup manqué mais au fil des années, Ringo s’était faite à l’idée de ses missions. Elle avait appris à être forte sans lui et tenir tête à sa mère signait sûrement l’une de ses plus grandes réussites. Souvent, plus jeune, elle s’était écrasée sous ses paroles mais pas là. Personne ne l’obligerait à quitter Poudlard, sûrement pas une femme qui n’admettait pas que ses enfants soient différents de ce qu’elle souhaitait. « Je pense aussi…Magicis Sacra devient de plus en plus menaçante, surtout après cet incident à Traverse…En parlant de ça, tu as pu voir Payton cet été ? J’ai l’impression qu’elle aborde la rentrée de manière plus sereine qu’après son incident mais avec le départ de M.Harris, j’ai peur qu’elle soit un peu perdue. » dit-elle, songeuse avant qu’un bouillon mutin éclaire ses iris noisettes. « Au fait, tu as croisé Galadrielle depuis hier ? » Malgré qu’elle fut moins proche de Louis durant leur cinquième année, le rosissement qui éclairait les joues du brun lorsqu’il était aux côtés de la cousine de Cole ne lui avait pas échappé, et l’amusait beaucoup.

[768 mots]
lumos maxima


magical scientist


Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé -William Blake


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 286
Âge : 17 ans >> 5 Octobre 1996
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: This is what magic feels like [Louis]   Mer 9 Mai - 10:54

Ne laissant plus une seule seconde de répit à son œuf poché, Louis était en train de le mâcher quand Ringo lui demanda combien de temps il avait passé aux Etats-Unis. Il se dépêcha pour avaler ce qu’il avait dans la bouche, puis répondit : « Hum, deux semaines. Tu savais que Lara Collins c’était la cousine de Mari ? Elle me l’a caché toutes ces années ! » Louis, pas spécialement un gros fan de Lara, était tout de même très au courant de ce que la jeune femme faisait et des films qu’elle pouvait faire, aussi bien sorciers que moldus. « Je crois que tu es la seule fille qui fangirl pour un chat que tu n’as jamais vu... » Louis, pas adepte d’instagram donc, on l’aura compris. Le Gryffondor aurait vraiment aimé ramener son chat à Poudlard, cela ne faisait aucun doute, il aimait beaucoup sa grosse boule de poils, mais comme Archie n’était pas de cet avis, il avait dû le laisser à Birmingham et à ses parents. Heureusement, son chat ne semblait pas lui en tenir rigueur et restait presque tout le temps autour de son maître quand celui-ci rentrait de l’école.

Louis écouta Ringo lui parler de ses vacances et fut content de voir qu’elle était loin de tout le bazar Magicis Sacra. La prise d’otages sur le Chemin de Traverse s’était faite après l’arrivée de Graham chez lui, et heureusement, ce n’était pas un jour où les deux garçons avaient décidé de s’aventurer dans Londres. « Ils ont cassés sa baguette ?! Je pensais qu’il était juste sous surveillance… Je suis désolé pour toi Ringo… Je sais que tu espérais que ça vous rapproche. » Loin de se douter que les memebres du Ministère avaient finalement décidés que le frère de Ringo devait être radiés du monde magique, Louis tombait un peu des nues. Il comprenait maintenant pourquoi Ringo avait si peur de subir le même sort. Bien évidemment, son comportement à l’école était exemplaire, elle avait de très bonnes notes et faisait honneur à sa maison. Mais bien sûr, avec un tel remue-ménage, elle devait avoir peur. Concernant Payton, Louis ne pouvait pas trop dire si Ringo avait raison ou pas. D’ailleurs, il ne l’avait pas encore croisée depuis qu’ils étaient revenus à l’école, mais la Poufsouffle lui manquait malgré tout. Après tout, ils étaient de bons amis depuis leur première année à l’école ! Louis avait même été au bal avec elle pour la première fois, ce n’était pas rien… « Ouais, je ne sais pas… Je pense qu’on verra au fil de l’année… Ca l’a beaucoup changée toute cette histoire. » Il ne jugeait pas, Payton pouvait faire ce qu’elle voulait, mais il était vrai qu’elle n’était plus la Poufsouffle du début de cinquième année…

Lorsque son amie lui parla de Galadrielle, Louis haussa un sourcil perplexe. « Oui au banquet hier soir, pourquoi ? T’as un truc à lui demander ? » Louis, à côté de la plaque. L’épisode Galadrielle lui était passé depuis quelques mois maintenant, même si, à dire vrai, il avait sûrement été le mec le plus aveugle de l’école à l’époque, refusant tout simplement d’admettre que oui, la jeune fille lui plaisait. Louis, beau gosse qui s’ignorait, était loin de se douter que ses amies proches le trouvaient à leur goût, donc clairement, il n’avait vu dans la demande de Ringo. Pour preuve, il n’avait même pas été surpris, n’avait pas rougit, rien… Comme quoi, l’amour, ça va, ça vient…

acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

avatar
Serdaigle

Parchemins : 631
Âge : 17 ans (1er octobre 1996)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'

MessageSujet: Re: This is what magic feels like [Louis]   Lun 4 Juin - 16:17

Devenir l’amie de Louis dès sa première année avait sans nul doute était bénéfique pour Ringo. Le garçon était si simple, si gentil, si peu problématique qu’avec lui, Rin pouvait discuter de tout sans avoir l’impression d’être jugée. Peu à peu, elle avait constitué d’autres amitiés solides comme avec Sebastian, Klara, Payton et Maribel et ce cercle d’amis constituait une raison de plus au fait qu’elle se sente aussi bien à Poudlard. Interrogeant son ami sur ses vacances, alors qu’il était consciencieusement en train d’engloutir son petit déjeuner, elle fut très surprise d’entendre que leur amie commune leur avait caché être la nièce d’une célèbre actrice. « Lara Collins ? C’est incroyable ! Elle est tellement célèbre aussi bien côté moldu que sorcier !! Sais-tu pourquoi elle ne nous a jamais rien dit ? » Il y avait sûrement une raison à cette cachoterie. « Sans doute, mais il est tellement mignon ! » dit-elle en rigolant. L’aiglonne adorait les animaux. Pendant des années, elle avait tanné ses parents pour avoir un chien ou un chat  mais ceux-ci n’avaient jamais accepté, vu qu’elle avait déjà un cheval et des cours d’équitation qui lui prenaient énormément de temps.

Il était rare que Ringo se déplace à Londres pendant l’été. Sa mère bossait comme une dingue, et n’aurait pas accepté, de toutes manières, qu’elle se rende là-bas toute seule. Faute de non présence de son père, sa mère avait bien dû accepter de se rendre sur le Chemin de Traverse lors des courses de rentrée de ses enfants, mais l’air pincé et désapprobateur qu’elle abordait lors de ces moments n’incitaient certainement pas Ringo à lui proposer plus souvent de visiter le côté sorcier de la capitale anglaise. Aussi, la brunette ne s’y était rendue qu’avec sa grand-mère peu avant la rentrée, constatant avec une certaine tristesse les dégâts, conséquences de l’attaque de Magicis Sacra. Une même attaque qui avait poussé sa mère à être encore plus vindicative que d’habitude et son petit frère à abandonner les études sorcières. « Je crois que le Ministère le garde sous surveillance, mais c’est lui qui a insisté pour qu’on le débarrasse de sa baguette. Il ne voulait plus rien à voir avec la magie. » Cela avait beaucoup peiné Ringo, car se considérant comme une vraie sorcière, elle avait eu la très nette impression que son frère ne voulait plus rien à voir avec elle non plus… « Effectivement…On était tellement proches lorsqu’on était enfants. Et quand il s’est rangé du côté de ma mère, je pensais que c’était parce qu’il était effrayé de tout ce nouveau monde qu’il découvrait, et un peu envieux aussi que j’y sois incluse. Quand il s’est avéré qu’il était lui aussi un sorcier, je me suis dit que cette fois ci, ce serait lui et moi contre ma mère. Finalement, il ne s’est jamais intégré à Poudlard et constater que moi, j’y étais très bien intégrée, l’a éloigné de moi. Je ne pense pas qu’un jour, on puisse de nouveau retrouver une relation de frère et sœur, tout ce qui s’est passé ces dernières années l’a finalement fragilisée. » Elle eut un sourire triste. Ringo avait eu tout l’été pour digérer la décision de son frère, et ce n’était pas comme si elle pouvait y faire quelque chose. Mais renoncer à Donovan était beaucoup plus dur que renoncer à sa mère, surtout que celle-ci l’avait tanné pour qu’elle effectue le même choix que son cadet.

Ringo nourrissait évidemment une inquiétude au sujet de Payton. La Poufsouffle avait subi une terrible épreuve l’an passé. La fin de la cinquième année avait été difficile à appréhender pour elle, alors qu’elle n’avait plus aucuns souvenirs. Ringo espérait que leur sixième année serait plus facile, mais avec tous les agissements de MS, ce n’était pas du tout sûr. « Oui, elle a dû faire face au vide de sa mémoire, avec tout à réapprendre, elle était certainement effrayée. Ça change forcément quelqu’un. » Même s’il était vrai que Payton avait changée, Ringo resterait son amie quoiqu’il arrive et la soutiendrait toujours. Et elle savait qu’il en était de même pour Louis. Pour le taquiner, elle aborda le sujet Galadrielle mais remarqua que le nom de leur aînée ne fit pas d’effet sur son ami. Aussi, elle ajouta un simple « Non, non. » avec un petit sourire taquin.

[725 mots]


magical scientist


Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé -William Blake


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 286
Âge : 17 ans >> 5 Octobre 1996
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: This is what magic feels like [Louis]   Mar 7 Aoû - 9:33

Louis était encore un peu sous le choc de la découverte de la cousine de Maribel. Ce n’était pas tous les jours qu’on vous disait que votre meilleure amie avait une cousine ultra-célèbre ! « Je ne sais pas. Peut-être qu’elle préfère éviter que tout le monde lui demande des autographes ? » A vrai dire, Louis ne l’aurait pas fait. Pour preuve, il n’en n’avait pas demandé en deux semaines, donc on pouvait difficilement lui reprocher quoi que ce soit, mais il pouvait comprendre que Maribel veuille rester garder cela secret. Tout se sachant très vite à Poudlard, nul doute que certaines personnes mal intentionnées en auraient profité. Quant à son chat, il haussa les épaules. « C’est un gros patapouf qui m’a abandonné à ma première rentrée, le traître ! » Louis avait toujours eu du mal à accepter cette trahison de la part de son chat. Mais cela ne l’empêchait pas de l’aimer énormément. Mais quand même, il y avait des fois où il avait bien envie de lui faire des câlins plutôt que de faire ses devoirs.

La tournure qu’avait pris la vie de Ringo, ou tout du moins de son frère, le choquait tout de même beaucoup. Il pouvait comprendre qu’on ne soit pas fan de magie, mais dans ce cas, on pouvait tout simplement juste mettre sa baguette sous scellé et tout oublier non ? Enfin, Louis venait du monde magique, donc peut-être ne comprenait-il pas tout a fait ce qu’un moldu pouvait ressentir, mais ce dont il était sûr, c’était que Ringo était attristée par tout cela. D’ailleurs, elle lui confia rapidement que tout allait bien quand ils étaient tous les deux enfants mais que tout avait changé le jour où la magie s’était infiltrée dans la famille McConnell. N’ayant ni frère ni sœur, Louis ne pouvait pas la comprendre sur ce point non plus. Encore que, il avait Erin, et elle était ce qui se rapprochait le plus d’une petite sœur pour lui –elle était d’ailleurs plus qu’une cousine pour Louis- et devoir renoncer à Erin aurait été tout simplement impossible pour le jeune homme. « Je suis désolé Rin. » Que pouvait-il dire de plus ? Pas grand-chose, après tout, il ne connaissait pas la mère de la jeune fille, la condamner n’aurait servi à rien.

Louis ne voyait pas quoi dire de plus concernant Payton et hocha la tête suite aux paroles de son amie. Quant à son intérêt pour Galadrielle, il restait malgré tout perplexe. Certes, il avait légèrement craqué pour la brune l’an passé, mais rien de très visible, pas vrai ? Bref, il laissa couler, n’ayant pas envie de se défendre sur le sujet avec une fille. Graham était assez gonflant comme ça ! « Alors, ça a bougé chez les Serdaigle cette année non ? Graham fait la tronche d’être devenu préfet, tu devrais le voir, c’est hilarant ! » Et bien évidement, Louis n’hésitait absolument pas à en remettre une bonne couche !

acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: This is what magic feels like [Louis]   

Revenir en haut Aller en bas
 
This is what magic feels like [Louis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» VOILA LE PATRON DE MICHELLE PIERRE-LOUIS
» Le premier ministre Michèle Pierre-Louis au mini-sommet économique de Punta Cana
» Mirlande Manigat prend position pour Madame Michelle Duvivier Pierre-Louis
» Que pensez-vous de cette intervention de Levaillant Louis Jeune au Nouvelliste
» Le projet de Michele Pierre-Louis.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Pièces de vie :: La Grande Salle-
Sauter vers: