AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 ... Je déteste les journalistes... (PV Prudence)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Serdaigle

Parchemins : 40
Âge : 16 ans (13 juillet 1997)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de:

MessageSujet: ... Je déteste les journalistes... (PV Prudence)   Mar 8 Mai - 12:27

15 novembre 2013...

La nouvelle année avait décidément commencé sur les chapeaux de roues pour toutes les sixièmes années. Malgré que l'examen si redouté des BUSE était finalement passé, la tension était tout aussi vive, et les professeurs ne comptaient pas les faire se reposer sur leurs lauriers ! Après tout, l'année suivante serait le passage des ASPIC, plus que déterminants pour tous les sorciers et sorcières ici présents... Accumulation de Sorcellerie Particulièrement Intensive et Contraignante... Cela portait bien son nom !

La jeune Vicky McFlyer n'était pas nécessairement inquiète, n'ayant pas lamentablement échoué aux examens de part ses efforts acharnés et sa grande curiosité. Un Optimal en Soin aux créatures magiques, trois Efforts Exceptionnels en Sortilèges, Métamorphoses et Histoire de la Magie, et trois Acceptables en Potions, Défense contre les forces du Mal et Botanique ; seule l'astronomie avait échoué (du moins à ses yeux), avec un Lamentable... Bon, elle n'avait pas été la meilleure représentante des sages et intelligents Serdaigle, mais ces résultats lui convenaient parfaitement, elle qui n'aspirait qu'à faire de son mieux dans ce milieu qui, à l'origine, n'était pas le sien. Mais hors de question de se laisser aller, si elle souhaitait devenir Professeur des Soins aux créatures magiques ou intégrer le Département de contrôle et de régulation des créatures magiques !

Niveau études, tout allait donc « pour le mieux », elle n'avait pas de quoi s'en plaindre, et être à Poudlard était ce qui la rendait la plus heureuse. Mais voilà... Il y avait le reste... Sixième année à Poudlard, sixième année sans aucun véritable ami, sixième année où pas grand-chose ne dépassait le stade de la connaissance (en tout cas pour elle)... En était-elle chagrinée ? Non, elle avait fini par s'en habituer, et cela était sa meilleure carapace, et sa meilleure amie jusque-là.

Encore aujourd'hui, elle se retrouvait seule au bout de la table des Serdaigle, côté table des professeurs, à être plongée dans ses livres, n'y dépassant pas le bout de son nez. Plus elle évitait le regard des gens, mieux elle se portait. De toute façon, il était clair qu'après six ans à tout faire pour se mettre en retrait des autres, personne ne voudrait chercher à la connaître... Et puis, c'était tant mieux, il était hors de question qu'elle en dévoile trop sur son passé qui ne regardait qu'elle ! Malgré qu'elle avait tout fait pour rester discrète à ce sujet, son statut de Née-Moldue n'était pas inconnu et, surtout, certaines personnes étaient au courant de son dégoût pour les Moldus, surtout côté Serpentard... Bien le détail qu'elle aurait voulu occulté, comment diable des mauvaises langues avaient pu le savoir ? Son visage trahissait-il autant ses émotions ? Cela n'était pas à son avantage, elle qui faisait tout pour rester un livre indéchiffrable, au point d'en sembler froide et hautaine...

Son regard s'arrêta quelques instants sur une ligne des « Animaux Fantastiques » de Newt Scamander. Elle faisait vraiment tout pour qu'on l'évite, cela était évident, et personne n'était aveugle... alors pourquoi certains élèves s'obstinaient à ce point-là à vouloir l'aborder, au fur et à mesure de ces années ? Des gens fonceurs comme Louis Hazzard, ou doux comme Ringo McConnell... Bon nombre de fois, elle n'avait pas été agréable avec eux, les renvoyant limite balader... Alors pourquoi continuaient-ils à vouloir lui parler et la connaître... ? Non, la question primordiale... pourquoi, en cette sixième année, s'en souciait-elle un peu... ?

Elle fronça du nez et se mordit l'intérieur de la gencive, dubitative. Était-ce, justement, parce qu'elle était en sixième année, et que la fin de ces années merveilleuses à Poudlard approchait de plus en plus ? Après tout ce temps, à part être une « bonne » élève... qu'avait-il accompli ? Pas grand-chose, et même si elle s'en était contenté pendant un long moment, quelques question l'assaillaient tout de même. Et puis, en y réfléchissant bien, si elle voulait devenir professeur, elle allait devoir... oserait-elle le dire... se sociabiliser ???


*Miiiiiiince... Pourquoi moi...* Pensa-t-elle en gémissant discrètement.

Si elle avait su que cette sixième année allait ainsi se dérouler, avec toutes ces interrogations et ces drôles d'attitude (Les gens étaient vraiment bizarres...)... Soupirant, elle osa faire dépasser le haut de sa tête de son ouvrage, observant de loin les autres élèves et quelques personnels présents. Personne ne lui accordait la « moindre importance », ayant désormais l'habitude de son envie de solitude. Bon, tout allait bien dans le meilleur des mondes, personne ne viendrait la déranger alors que toutes ces questions non-voulues lui tailladaient la tête......... Mais elle avait parlé trop vite...

Alerte au niveau de la table des Poufsouffle. En approche : Prudence Faraday, troisième année... et rédactrice du Hibou Bavard, bien connu pour s'intéresser à tous les cas un peu à part de l'école de sorcellerie (Pas par moquerie, mais apparemment par envie de dénicher tous les mystères de chacun)... et elle avait appris récemment qu'elle faisait parti de cette liste d'élèves « à dénicher ». Ne pouvait-ils juste pas lui foutre la paix !? Elle avait le droit de garder le silence... mais tous les membres du journal, et en particulier Prudence, étaient connus pour être de véritables sangsues réussissant chacune de leur entreprise... Oui, ben aujourd'hui n'était pas un bon jour, et... et puis aucun jour ne serait le bon !

Espérant réussir à passer inaperçue parmi la foule assez conséquente de la Grande Salle, Vicky rangea ses affaires et livres dans son sac de cours, avant de se lever de la table. Elle enroula encore plus son écharpe bleue et argent autour de son nez, dans l'infime espoir de ne pas être vue par la petite journaliste. Un pas à la fois, un pas à la fois... avant d'accélérer petit à petit à mesure que la porte d'entrée se rapprochait... Tout se passerait bien, elle n'allait pas devoir déballer sa vie personnelle...... et si elle devait piquer un sprint jusqu'au dortoir des Serdaigle, elle le ferait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
... Je déteste les journalistes... (PV Prudence)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commission d'appui pour enquetes sur meurtre de journalistes
» Les journalistes haïtiens en partie responsables de l'image négative du pays
» Teste de bravoure
» Recrutement des journalistes [0 postes libres]
» Fin du RP : Attends un peu qu'on se déteste. {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Pièces de vie :: La Grande Salle-
Sauter vers: