AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 The coldness of the sun~ Yong-Sun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jaehwa Moon
Poufsouffle

Parchemins : 39
Âge : 17 ans [10.06.1996]
Actuellement : 6ième année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Nobody


MessageSujet: The coldness of the sun~ Yong-Sun   Lun 28 Mai - 5:14

The coldness of the sun
Im Yong-Sun & Moon Jaehwa

C’était un samedi ensoleillé, le genre de journée que les étudiants préféraient passer à l’extérieur plutôt qu’à l’intérieur pour étudier. De son côté, Jaehwa avait passé ses soirées depuis les dernières semaines le nez dans ses bouquins pour se permettre d’avoir un week-end rien que pour lui avant les examens. Ce fut donc pour cette raison qu’il avait décidé de passer la matinée dans la salle sur demande pour pratiquer ses services dans le but de garder la forme pour les prochains matchs de Splashball. Il faut dire qu’en tant que Capitaine de son équipe, il ne pouvait pas se permettre d’être en retard sur les autres… Surtout qu’il était lui-même le concepteur de ce jeu et que cela serait bien embarrassant si quelqu’un pouvait le surpasser. Ce fut après un entraînement de deux heures qu’il sortit finalement de la salle pour retourner chez les Poufsouffle pour se doucher et qu’il croisa en chemin Yong-Sun, la capitaine de l’équipe de Splashball rivale. « Sunniiiiie » l’avait-il interpellé d’une voix douce et enfantine. « Je vais me doucher et on se retrouve au parc dans dix minutes ? » Il ne lui avait pas laissé le temps de répondre : avec un peu de chance, elle allait se pointer au rendez-vous fixé par culpabilité de le faire attendre dans la neige pour rien.

Continuant son chemin en direction des douches, l’asiatique ne put s’empêcher de sourire bêtement en marchant d’un pas jovial. Il avait quelque chose à lui demander. Peut-être se montrait-il obstiné envers elle, mais depuis qu’il avait appris à retirer ses écailles de vipère une à une pour la connaître, il la trouvait charmante par sa générosité et son calme. Sans doute était-il tombé dans ses bonnes grâces par pur hasard, mais il ne pouvait s’empêcher d’être reconnaissant et heureux, puisque, parfois, lorsqu’il l’écoutait parler, il ne pouvait s’empêcher de se dire qu’il fallait être spécial pour mériter une place à ses côtés.

Finalement douché, le garçon enfila un jean et un pull en laine bleu clair qu’il cacha avec un manteau chaud et un grand foulard aux couleurs de sa maison. Finalement prêt à partir pour son rendez-vous improvisé, il quitta sa chambre en emportant avec lui une tuque et une paire de moufles ayant la couleur de la neige qu’il enfila en marchant; il ne voulait pas être en retard à la rencontre qu’il avait lui-même fixée contre son consentement…  La connaissant, elle serait de mauvaise humeur et puis, comme il avait une question à lui poser, il n’allait certainement pas faire en sorte pour qu’elle refuse la proposition d’un coup de tête simplement parce qu’elle serait de mauvaise humeur. Pressant le pas, il se rendit au point de rencontre et comme il l'avait prévu, la Serpentard n’était toujours pas arrivée. Allait-elle seulement arriver ? Cela allait sans doute dépendre de si elle trouvait quelque chose de plus intéressant à faire ou pas. Jaehwa y attendit pendant une dizaine de minutes et ce fut seulement au moment où il crut qu’elle n’allait jamais le rejoindre qu'elle apparut au loin. Un large sourire se dessina sur son visage aux joues rosées par le froid et il secoua timidement sa main de droite à gauche pour lui dire bonjour à distance. Il valait mieux rester de bonne humeur malgré son retard, elle s’était tout de même déplacée pour lui..!

code by FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yong-Sun Im
Serpentard

Parchemins : 32
Âge : 16 ans, 14 Février 1997.
Actuellement : Sixième années & Cherchera un emploi d'été.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Personne.


MessageSujet: Re: The coldness of the sun~ Yong-Sun   Lun 28 Mai - 7:29

The coldness of the sun.


“You're right. You're not a princess -- you're Little Red.
and I'm the Big Bad Wolf.”




Samedi. Im adorait ce jour de la semaine, puisqu’il signifiait qu’elle n’avait pas besoin de se rendre en classe. Le problème avec l’école était qu’elle ne pouvait pas seulement se rendre aux cours qui l’intéressait tel que la potion et l’astronomie, parfois sortilège et métamorphose. Elle devait se rendre à tous les autres. Elle le savait, car avoir manquer plusieurs cours lui avait couté une retenu par le passé. Elle profitait donc des samedis pour dormir un peu avant de faire un peu de ménage dans ses livres et son coffre personnel. Elle aimait quand ses choses étaient bien rangés. Lorsqu’elle ouvrit son rideau de fenêtre, ce qu’elle n’aurait pas dû faire, elle se fit brûlée les yeux par le soleil qui se voulait vif aujourd’hui, erg. Cela lui donna une migraine et un air bête pour le reste de la matinée. Elle ne sortirait pas aujourd’hui.

Elle qui avait prévu d’aller jouer un peu au splashball, laissa vite tomber l’idée et se remise au lit. Elle passa donc la matinée à terminer un devoir. S’était rare qu’elle faisait ses choses-là au complet ou par elle-même. Normalement elle faisait ses devoirs avec d’autres gens pour tenter de voler le plus de réponse possible, mais ce devoir-là était un de potion alors elle y mettait toujours un peu plus de passion. Finalement, réalisant qu’il lui manquait des informations, elle sortit de son dortoir pour se rendre à la bibliothèque. L’un des endroits qu’elle aimait bien dans cette école, car les gens n’avaient pas le droit d’y parler alors ce n’était que silence et paix. Bien que Yong-Sun soit sociale, elle n’aimait pas entendre les gens jacasser. Puis avec une migraine, le silence ne pouvait qu’aider.  Elle ne se rendit qu’a l’escalier du sous-sol avant de croiser Moon-Oppa.

Le garçon était le capitaine de l’équipe adversaire au SplashBall. Il avait également eu bien plus de facilité que Sun à recruter. Les gens devaient avoir eu pitié de son air simplet et l’avait joint croyait-elle. Elle l’entendit alors lancer joyeusement, et un peu trop fort pour la migraine de la brune « Sunniiiiie » Elle décida, comme toujours, d’ignorer le soubresaut que son cœur fit en entendant cette voix enfantine qu’elle avait apprise à apprécier et ce fut avec un regard froid, qu’elle le salua en penchant légèrement le tronc en révérence de courtoisie. Comment pouvait-on être aussi enjoué le matin? Sun n’était vraiment pas une personne matinale, déjà qu’elle n’aimait pas les gens normalement. Elle pensait continuer son chemin, cependant, il semblait que ce dernier avait autre chose à dire lorsqu’il ajouta « Je vais me doucher et on se retrouve au parc dans dix minutes ? »  Avant de quitter enfin. Erg, elle sortirait aujourd’hui finalement.

Finalement, elle fit demi-tour et retourna dans son dortoir pour déposer ses livres sur sa table de chevet. Elle finirait ce devoir plus tard il semblerait. C’est alors qu’elle remarqua son chat qui dormais paisiblement sur le lit. Elle prit le temps alors de sortir quelques bonbons pour la bête de son coffre personnel et lui en laisser quelques-uns à ses côtés. Puis, en quittant le dortoir, elle croisa Noé, son partenaire de devoir et lui offrit de continuer leurs devoirs ensemble le dimanche en soirée. Puis elle lui parla un petit moment. Ce fut donc en retard pour son rendez-vous qu’elle arriva finalement dehors ou elle retrouva l’autre asiatique jovial. Elle savait que Moon avait de la facilité à créer des liens avec les gens grâce à sa joie constante et cela la mettait souvent en rogne, car elle démontrait beaucoup de jalousie envers les gens qui devenait trop proche de lui. Surtout cette idiote de Ringo et son énorme nez.

« Moon-Oppa, pourquoi cette rencontre impromptu ? » Demanda t’elle en penche la tête en salut. « Une beauté comme moi est très occupée un samedi alors c’est mieux d’être important. » ajouta t’elle sur un ton agacé, envoyant ses cheveux voler derrière elle d’un coup de main en même temps.

Elle attendit une réponse en regardant le garçon de haut en bas, ce qui pourrait passer comme du jugement pur et dur si Moon ne la connaissait pas. Il portant une écharde de sa maison, rien d’étonnant à poudlard. Elle-même avec sa sienne, ses gants et même la tuque de sa maison présentement sur le corps. Les gens avaient tendance à devenir très fière de leur appartenance. Sun portait également un grand manteau noir qui descendait jusqu’à ses genoux, étant frileuse. Elle portait aussi un pantalon long en tissue beige. Les pantalons de jeans trop froid pour l’hivers. Elle avait de longue botte de neige noir style snowboard. Elle put voir l’énorme sourire qui habitait désormais le visage de Moon et ne put s’empêcher de rouler les yeux à son apparition. Malgré toutes ses couches de vêtements, elle se retrouva à souffler dans ses mains avant de lancer froidement…  

« Il fait peut-être soleil, mais nous ne pouvons pas prétendre qu’il fait chaud. »

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jaehwa Moon
Poufsouffle

Parchemins : 39
Âge : 17 ans [10.06.1996]
Actuellement : 6ième année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Nobody


MessageSujet: Re: The coldness of the sun~ Yong-Sun   Lun 28 Mai - 9:20

The coldness of the sun
Im Yong-Sun & Moon Jaehwa

Son ton était froid et cassant, mais cela n’allait en aucun cas faire disparaître la bonne humeur de l’aîné. Il faisait beau, Noël arrivait à grands pas, pourquoi fallait-il être de désagréable alors qu’il pourrait bientôt être de retour dans le monde des Moldus pour voir ses parents et faire de la charité avec l’église de son quartier ? Ce fut donc grâce à cette façon de penser qu’il gloussa et qu’il commença même à se dandiner, trépignant d’enthousiasme. « Eh bah … En fait… » Il n’eut pas le temps d’ajouter quoi que ce soit que la Serpentard se plaignit de la température extérieure.«  Mais non, la température est bonne, c’est toi qui es frileuse..! » pouffa-t-il en fermant complètement ses yeux. Tentant de revenir sérieux puisque c’était véritablement un problème pour lui qui voulait profiter des rayons du soleil que la journée offrait, il l’observa de la tête aux pieds, comme elle avait pu le faire plus tôt. Elle était pourtant bien habillée, comment pouvait-elle avoir froid ? Il eut envie de la serrer contre lui et de lui frotter les bras pour la réchauffer, mais la connaissant, il savait très bien qu’elle n’aimait pas ce genre d’approche physique alors que lui, pourtant, il adorait toucher gens qui comptaient pour lui. Cependant, voulant bien faire, il dénoua son écharpe et il la lui enroula délicatement autour de son cou. En portant désormais deux, le style vestimentaire de la demoiselle était plus qu'unique et Jaehwa dû se retenir pour ne pas pouffer de rire. « Viens, on va se balader, ça sera mieux que de rester sur place pour discuter. »

Faisant quelques pas plus loin, il se retourna pour vérifier si Yong-Sun le suivait bel et bien ou si elle avait décidé de faire à sa tête et de retourner au château. « Je suis ton Oppa, il faut m’écouter..! » Il l’avait dit un ton sérieux, voire autoritaire, mais un sourire aux coins de ses lèvres le trahissait : il ne prenait pas au sérieux cette mentalité Coréenne. Respecter les aînés était évidemment quelque chose de très important dans la vie de tous les jours, mais de là à demander le respect à une personne un an son cadet, ce n’était pas un peu exagéré ? C’était comme cette manie asiatique de ne pas vouloir se faire appeler par son prénom par les inconnus… C’était un peu étrange, non ? Peut-être aurait-il été comme Yong-Sun s’il avait grandi dans son pays natal au lieu de l’Angleterre.

Se traînant les pieds sur le sol déneigé, Jaehwa s’était positionné aux côtés de son amie pour avoir une discussion plus intime que s’il avait mené le pas. Hésitant un instant, son sourire chaleureux habituel avait disparu et ses sourcils s’étaient légèrement froncés en cherchant les mots à employer. « Je me demandais… » Quoi donc ? C’était quoi cette entrée en la matière ? Il ne se demandait rien du tout, il connaissait déjà la réponse. « Noël arrive et j’imagine que tu resteras ici comme l’année dernière ..? » Il la laissa répondre, l’écoutant attentivement sans pour autant défaire son regard du sol tant il était embarrassé par cette discussion dont il connaissait déjà le dénouement. « Je retourne à Reading pour voir mes parents… » Continuant à marcher pendant les quelques secondes de silence, l’adolescent s’arrêta brusquement pour se mettre devant la brune. « J’aimerais que tu viennes passer Noël avec moi là-bas. » Un regard profond et déterminé accompagné de mains moites bien dissimulées au fond de ses moufles. Il avait déjà posé cette question l’année précédente et la réponse de son amie avait été violente… Pourquoi cette fois-ci cela serait différent ?  

code by FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yong-Sun Im
Serpentard

Parchemins : 32
Âge : 16 ans, 14 Février 1997.
Actuellement : Sixième années & Cherchera un emploi d'été.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Personne.


MessageSujet: Re: The coldness of the sun~ Yong-Sun   Mar 29 Mai - 10:46

The coldness of the sun.


“You're right. You're not a princess -- you're Little Red.
and I'm the Big Bad Wolf.”




Une fois sur place, Sun n’avait pas perdu de temps avant de demander la raison de cette rencontre rapide en ce samedi, encore matin. Elle aimait passer du temps avec son ami, bien qu’elle ne voulût pas l’avouer à haute voix et qu’elle n’aurait jamais cru par le passer un jour se tenir avec le Poufsouffle, mais elle avait un sentiment que cette réunion impromptue avait un motif café aujourd’hui. Il lui avait sembler bien presser de lui parler plus tôt dans les escaliers. Elle voyait bien aussi que le blaireau était existé et énerver, comme s’il avait la plus belle chose du monde à lui dire, ce qu’elle était bien septique d’être le cas. Elle ne partageait pas la même vision des choses extraordinaires que son ami. Elle put même le voir commencer à se dandiner en lui disant finalement… « Eh bah … En fait… ».

En temps normal, ce genre de comportement lui tomberait fortement sur le système. Elle aurait probablement déjà fait demi-tour pour quitter. Cependant, depuis un moment lorsque ce genre de non-sens se produisait de la part de Moon, elle ne pouvait s’empêcher de fondre un peu et un peu seulement okay, à l’intérieur. Rien ne paraissant dans son visage, elle avait la chance de ne pas être très expressive et de ne pas rougir. Depuis peu, le comportement de son Oppa lui semblait toujours craquant. Même lorsqu’il avait l’air d’un idiot comme en ce moment.  « Mais non, la température est bonne, c’est toi qui es frileuse...! », puis il pouffa de rire perdant ainsi ses yeux, tellement ils étaient petit. Sun riait souvent de lui pour cela, même si elle savait bien que lorsqu’elle riait ses yeux aussi se fermait complètement, mais s’était si rare qu’il ne le savait pas.

« Tellement bonne que je vais passer le reste de la semaine enrhumé surement par ta faute Oppa. »

Dit-elle en ronchonnant dans son foulard et en lui donnant un petit coup affectif sur le bicep. Elle s’apprêtait à répliquer et imité méchamment son rire car celui-ci riait encore d’elle, lorsqu’il la prise par surprise. Elle la vit dénouer son écharpe, elle se demanda ce qu’il faisait jusqu’à ce qu’il lui enroule doucement autour du cou. Sun était certaine que si son visage rougissait, elle serait rouge tomate, car son cœur avait accéléré en fou dans sa cage thoracique. Elle était touchée par le geste. Lorsque le foulard fut en place, elle le plaça devant son visage pour couper le vent et cacher ce qui était un début de sourire sur ses lèvres. Le foulard sentait comme son ami, s’était agréable. Elle avait un peu moins froid et ce n’était pas à cause du foulard, mais le geste de son ami qui lui avait fait chaud au cœur. « Viens, on va se balader, ça sera mieux que de rester sur place pour discuter. »

« Nous pouvons marcher jusqu’au château et parler au chaud c’est encore mieux. »

Dit-elle en montrant le château dans le sens inverse d’où se dirigeait désormais Moon, en restant sur place refusant de marcher. Déjà qu’elle était dehors, s’était bien non ? Il fallait en plus qu’elle marche? Elle l’entendit alors dire sur un ton sévère en se retournant pour la voir toujours sur place, « Je suis ton Oppa, il faut m’écouter..! » La brune laissa alors sortir un lourd grognement et jeta sa tête en arrière pour ajouter de l’effet à son crie de désespoir, avant de se mettre à la suite de son aînée les bras croisées. Contrairement à Moon, Im portait beaucoup de respect à la mentalité coréenne, y ayant passé une bonne partie de sa vie et ayant été éduqué ainsi. Il savait donc très bien que ses paroles la feraient suivre sans trop de plainte.

Finalement, elle les entendit, ses mots qui lui confirmèrent que les deux n’étaient pas ensemble pour rien en ce samedi. Il avait vraiment quelque chose à demander. « Je me demandais… » Automatiquement, Sun assuma que ce serait quelque chose en lien avec le splashball. Elle tourna donc son regard vers lui plutôt que devant elle comme avant ses mots. « Noël arrive et j’imagine que tu resteras ici comme l’année dernière ..? » Elle voulait hocher de la tête et garder le silence comme à son habitude générale à ce genre de question, mais le garçon ne la regardait pas. Elle n’aimait pas parler d’où elle vivait et pourquoi noël à Poudlard était mieux que là-bas. Au moins, ici la nourriture était succulente. Puis, qui voudrait se venter avoir été laisser par sa famille dans un endroit miteux à l’âge de sept ans, parce que ceux-ci ne pouvait pas accepter qu’elle était dû à de plus grandes choses qu’eux. Elle répondit donc ;

« et les cinq années précédentes oui. »

Elle vit bien que son ami s’attendait à plus, car il resta silencieux encore un moment, avant de comprendre qu’elle n’ajouterait rien de plus à ses courtes et sages paroles.  « Je retourne à Reading pour voir mes parents… » Ce commentaire rendit le visage de Sun encore plus froid qu’il ne l’était avant. Elle n’aimait pas entendre parler de la famille parfaite de Moon. Combien il était heureux et avait été choisi et aimer par eux peu importe ce qui arrivait. Était-il en train de la nargué ? Elle eux envie de faire demi-tour sur le champ et partir, mais elle savait que ce n’était pas le style de son Oppa. C’était son genre à elle de nargué les gens, lui il était doux et gentils.

Elle n’aimait pas particulièrement noël à Poudlard, le château était presque vide et il ne se passait pas grand-chose, mais elle détestait encore plus retourner au WHUS. Elle savait aussi que ce n’était pas la faute à Moon d’avoir une famille, mais honnêtement elle détestait pas mal toutes les familles qui existe et était soudé et heureuse. Elle continua donc de le suivre, ayant tourné son regard vers le sol devant ses pieds. Ce qui passa proche de créer une collision, lorsque ce dernier décida de se jeter devant elle pour lui lancer « J’aimerais que tu viennes passer Noël avec moi là-bas. » Sun sentie immédiatement la colère se s’éprendre d’elle.

Il ne comprenait rien lui! Pourquoi voudrait-elle aller regarder du coin d’une pièce une famille heureuse ensemble. Cela ne lui ferait que penser au sept noëls d’enfance qu’elle avait partagé avec sa famille, avant que ceux-ci ne la traite de monstre et la jette au premier endroit qui la prendrait. Cela lui ferait penser aux noëls où son jeune frère était chouchouté plus que les autres, en regardant une famille chouchouté un garçon qu’ils avaient choisi, alors que ses propres parents n’avaient pas pu la choisir elle. Sans oublier, comment voudrait-elle aller gâcher la soirée avec sa mélancolie et sa froideur dans le coin de la pièce à attendre de revenir à Poudlard. Il eut un moment de silence ou Sun ne fit que faire un regard noir à son Oppa défiant son air déterminé avant qu’elle ne réponde d’un ton sec.

« Non. »

Puis, elle fit vivement demi-tour, sentant des larmes de colère dans le coin de ses yeux noirs. Elle se mit à marcher d’un pas rapide et déterminer vers le château. Elle enleva le foulard jaune autour de son coup et le jeta au sol dans sa marche. Se disait que le fait de devoir le récupérer ralentirait le garçon si jamais il la suivait. Pourquoi ne pouvait-il pas comprendre qu’elle n’avait pas envie de revoir cette famille qu’elle avait dû regarder de loin dans son enfance à la messe et lors de leurs stupides bénévolats, car oui ils étaient tellement bien dans la vie qu’il avait du temps pour ses bêtises. Elle se passa la main sur les yeux effaçant les deux larmes de colère qui s’était échapper contre son gré du côté gauche de son visage. Elle mettrait la faute sur le vent et le froid si quelqu’un le remarquait. C’est alors qu’elle sentie une main sur son épaule. Elle se retourna repoussant brusquement la main de son épaule et se retrouva à nouveau face à son Oppa.

« Quoi encore ? Tu veux m’inviter à faire la choral de noël de porte en porte dans ton petit quartier aisée aussi tant qu’à y être ? »

Elle savait qu’elle était injuste envers son ami avec son comportement, mais il savait que noël et la famille était un sujet sensible pour elle et elle ne pouvait pas comprendre pourquoi il continuait de s’obstiner ainsi à l’invité. Elle avait pourtant été plus que clair l’année précédente. Parfois elle se demande ce qui avait bien pu la charmer dans cette idiot…


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jaehwa Moon
Poufsouffle

Parchemins : 39
Âge : 17 ans [10.06.1996]
Actuellement : 6ième année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Nobody


MessageSujet: Re: The coldness of the sun~ Yong-Sun   Mar 29 Mai - 21:39

The coldness of the sun
Im Yong-Sun & Moon Jaehwa

''Non.'' C'était simple et court. Une réponse prévisible, mais qui blessa tout de même le Poufsouffle. Le battement de son cœur s’était arrêté une fraction de seconde et un vertige l’avait pris pendant quelques instants en entendant la froideur de ce mot. L’absence d’explication choqua Jaehwa puisqu’il avait espéré qu’elle soit moins distante à cette demande contrairement à l’année précédente où ils ne se connaissaient pas encore très bien… Il s’était cru plus proche d’elle depuis qu’ils avaient créé le SplashBall, mais peut-être s’était-il trompé sur le sujet et qu’ils n’étaient pas réellement amis… Cette réalité lui avait fait le même effet qu’un poignard en plein cœur. Il se sentait vexé et terriblement blessé et ce sentiment prit de l’ampleur lorsqu’il la vit tourner les talons pour retourner au château. Il n’avait pas eu l’intention de la rattraper, se disant que cela n’en valait pas la peine puisqu’elle était en colère, mais la voir jeter le foulard jaune au sol l’avait fait claquer sa langue contre son palais d’agacement. Faisant cela, elle venait d’officiellement cracher sur le lien qui les unissait.

« Eh ! » avait-il crié, agacé, en se dirigeant vers elle d’un pas rapide et en prenant son écharpe par la même occasion. Cette fille..! Finalement à sa hauteur, Jaehwa cru l’apercevoir se frotter le visage ce qui l’apaisa presque instantanément. Pleurait-elle ? Il ne savait que très peu de choses sur elle et sa famille; ce sujet était en quelque sorte taboue, mais il avait sans doute touché une corde sensible et, s’en voulant profondément, il déposa une main sur l’une de ses épaules malgré le fait qu’il savait que ce genre de geste la répugnait. Il avait peut-être mérité sa colère finalement … D’un geste brusque, elle lui balaya la main et reprit la parole froidement et sans détour pour lui demander de la laisser tranquille en lui posant des questions rhétorique.  Le garçon ouvrit la bouche, haussa les sourcils, sans savoir quoi répondre à cette provocation. « Écoutes, je… J’aimerais vraiment que tu viennes passer Noël avec moi. J’apprécie vraiment ta présence. J’aurais pu le demander à n’importe qui d’autre si j’avais voulu une personne pour faire du porte-à-porte de choral… Je pense juste que tu mérites de passer du bon temps avec une … » Une famille heureuse. Non ce n’était clairement pas le bon terme. Il roula du regard et soupira bruyamment, tentant de trouver la bonne approche. « T’en a pas un peu marre de passer chaque temps des fêtes ici ? Tu voudrais pas vivre normalement ? Faire comme les Moldus et juste profiter des bons moments… Juste oublier tous les problèmes liés à Poudlard pour un petit moment ? »

Il avait envie de lui dire merde. De lui dire qu’il fallait qu’elle lui explique pourquoi elle agissait comme ça avec les gens et pourquoi elle lui avait fait une place dans son cœur si c’était pour le repousser à chaque fois qu’il voulait son bien… Mais il n’en fit rien. Il se contentait de l’observer, les sourcils se fronçant peu à peu plus ses réflexions devenaient pointus. Finalement, il détourna le regard pour fixer le sol, puis un soupir s’échappa d’entre ses lèvres. Devait-il vraiment s’excuser ? Sans doute qu’il le devait… « Je suis désolé de t’avoir vexée d’une quelconque façon avec cette question. Je le savais au fond, mais je voulais retenter. Je pensais que notre proximité s’était améliorée depuis l’année dernière et que tu allais accepter… » Avait-il finalement dit en déposant sur elle un regard rempli de regrets et de douceur.  

code by FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yong-Sun Im
Serpentard

Parchemins : 32
Âge : 16 ans, 14 Février 1997.
Actuellement : Sixième années & Cherchera un emploi d'été.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Personne.


MessageSujet: Re: The coldness of the sun~ Yong-Sun   Sam 2 Juin - 22:11

The coldness of the sun.


“You're right. You're not a princess -- you're Little Red.
and I'm the Big Bad Wolf.”




Pour beaucoup de gens, noël était un moment de joie et de moment en famille, mais quand votre famille vous as laissée à l’âge de 7 ans dans un foyer pour enfant abandonné. Pour Im, noël signifiait un repas servie pas des bénévoles inconnu qui croyait que faire une bonne action par année pouvais sauver leurs âmes et les oubliait pour le reste de l’année. Puis, des cadeaux qui étaient en fait les vieux jouets d’enfants de riches qu’ils n’utilisaient plus. Alors, non, pour Sun le temps des fêtes n’était pas un moment de bonheur et de souvenir heureux. Elle préférait passer ce moment dans Poudlard à continuer ses études et passer du temps avec les rares personnes qui restaient aux châteaux eux aussi.

Alors le passer dans une famille qui avait déjà leurs traditions, leurs bons souvenirs et une vision positive de cette fête ne donnait pas envie à la brune. Elle savait qu’elle se sentirait de trop tout le temps des fêtes et dérangerait probablement la famille Moon avec son comportement rude. Elle savait qu’elle avait une approche froide envers les gens, on lui avait souvent reproché, alors qu’elle serait l’avantage d’aller gâcher les fêtes d’une famille qui aimait ce moment de l’année. Juste la question avait envoyée Sun pour une montagne russe d’émotion qu’elle n’était pas prête à affronter et cela peut importe combien sa réaction pouvait blesser son ami. Elle était tellement prise dans ses propres émotions qu’elle n’avait pas entendu son ami crier.

Elle sut qu’il était à côté d’elle lorsqu’elle sentie sa main sur son épaule qu’elle repoussa par reflexe dans sa petite colère interne. Après lui avoir balancé une attaque, car l’attaque était la défense principale de la serpentard sur ce sujet là. Le visage froncé, probablement perdu face à son comportement, le Poufsouffle lui lança.  « Écoutes, je… J’aimerais vraiment que tu viennes passer Noël avec moi. J’apprécie vraiment ta présence. J’aurais pu le demander à n’importe qui d’autre si j’avais voulu une personne pour faire du porte-à-porte de choral… Je pense juste que tu mérites de passer du bon temps avec une … » une quoi ?! Elle lui lança à ce moment un regard noir attendant la suite, finalement il laissa aller un soupir bruyant qui fit rouler les yeux a la vipère qui détourna son regard du blaireau en croisant les bras et regardant à sa gauche voir si des gens les regardaient, mais il semblait n’y avoir personne qui leur portait attention.

Finalement, le garçon continua avec « T’en a pas un peu marre de passer chaque temps des fêtes ici ? Tu voudrais pas vivre normalement ? Faire comme les Moldus et juste profiter des bons moments… Juste oublier tous les problèmes liés à Poudlard pour un petit moment ? » Ce qui fit ramener le regard noir de la serpentard sur sa personne. Plus précisément sur ses mains qui tenait le foulard qu’elle avait jeté au sol dans son moment de rage intérieur. Sun s’en voulait un peu de sa réaction, elle savait que Moon voulais bien faire, mais il ne pouvait pas comprendre puisque lui avait été choisi par une famille, alors qu’elle avait été rejeté par la sienne. Elle avait assumé qu’il disait ses paroles pour la blessée et lui mettre son bonheur au visage, mais avait oublié qu’il était un vrai poufsouffle et qu’il voulait probablement qu’être gentil. Ayant encore une larme a l’œil, elle continua de regarder le sol.  

« Je suis désolé de t’avoir vexée d’une quelconque façon avec cette question. Je le savais au fond, mais je voulais retenter. Je pensais que notre proximité s’était améliorée depuis l’année dernière et que tu allais accepter… » Après s’être passé une dernière fois la main furieusement sur le visage pour effacer cette dernière larme, Sun releva sa tête pour voir le regard plein de regret de son ami. Elle retourna son regard vers le sol presque immédiatement. Sa colère disparue presque complétement. Elle se sentait un peu stupide même. Elle mise sa main sur le foulard et tira un peu dessus, laissant la chance à Moon de ne pas le lui laisser s’il pensait qu’elle ne le méritait plus. Elle lui murmura alors, regardant seulement leurs mains et le foulard.  

« J’aimalinterpretéetesintentions, Oppa. » marmonna t’elle dans un grognement incompréhensible, sauf peut-être pour le dernier mot, dons elle avait mis l’emphase sur le a final. Elle tira à nouveau doucement sur le foulard en faisant une moue boudeuse avec ses lèvres qui faisait ressortie ses pommettes un peu pour le convaincre de le lui rendre de son plein gré. Puis elle ajouta… « Ce n’est pas toi le problème Moon-ya, c’est noël, je déteste cette fête. Je préfère rester au château. »

Finalement, pour changer le sujet et que le blond ne lui pose pas de question sur noël, sa famille ou pourquoi elle détestait le temps des fêtes, elle donna deux, trois coups de pieds dans la neige pour lui lancer la neige sur son bas de pantalon en lui disant avec un sourire narquois au visage, toujours les deux mains sur le foulard. « Boom, Splashsnow. » Elle préférait changer le sujet et rester un grinch à ses yeux que de devoir lui expliquer les raisons de sa haine du temps des fêtes.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jaehwa Moon
Poufsouffle

Parchemins : 39
Âge : 17 ans [10.06.1996]
Actuellement : 6ième année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Nobody


MessageSujet: Re: The coldness of the sun~ Yong-Sun   Dim 3 Juin - 8:06

The coldness of the sun
Im Yong-Sun & Moon Jaehwa

Il ne pouvait s’empêcher de se sentir responsable de la tristesse de son amie alors que, pourtant, il n’avait rien fait de mal … Il avait seulement osé lui poser une simple question… Peut-être l’aurait-il évité si elle avait été moins mystérieuse quant à son enfance et à ses réelles émotions sur le sujet. Elle se sentait frustrée, mais l’était-elle parce qu’il avait osé lui poser la question ou n’était-ce pas plutôt parce qu’elle n’était pas capable de lui expliquer réellement sa façon de voir les choses ? Dans tous les cas, Moon s’était senti responsable du malheur de son amie et avait jeté l’éponge au lieu de garder sa position sur le sujet. Peut-être aurait-il eu davantage d’information s’il lui avait tenu tête, mais il aurait aussi été possible qu’elle ne veuille plus jamais lui adresser la parole et bien même qu’il n’en avait rien à faire sur le coup, il le savait bien que d’ici quelques minutes il allait regretter cette dispute qui n’en valait pas la peine. Sans doute que Yong-Sun eut la même impression puisqu’elle murmura quelque chose en prenant timidement le tricot jaune tout en fixant le sol.

Le garçon ne pouvait pas certifier que c’était des excuses, mais comme elle n’était pas du genre à marmonner généralement lorsqu’elle avait quelque chose à dire, il avait conclu pour lui-même que ces paroles la rendaient particulièrement mal à l’aise. Seul le « oppa » fut clair, ce qui sembla valider cette hypothèse; Oppa voulant dire grand frère en Coréen, leur langue natale, et ce mot était utilisé par les jeunes filles tentant d’être mignonnes envers des hommes plus vieux… Elle tentait donc de se faire pardonner  d’une certaine façon. À ces mots, la demoiselle avait  tiré doucement sur le foulard que Jaehwa tenait de moins en moins fermement plus le temps passait et que son cœur s’attendrissait. Celle-là… Vraiment… Elle continua de parler en utilisant cette fois-ci un ton plus compréhensible que précédemment. Elle n’aimait pas Noël… Il soupira doucement pour lui-même. D’accord, cette chose était une véritable cause perdue… Cela ne servait à rien de continuer dans cette voie. Par contre, il une seconde proposition lui traversa l’esprit : le bal de Noël que Poudlard organisait.

Ouvrant la bouche pour lui demander d’être sa partenaire, l’Anglais  n’eut pas le temps de prononcer un quelconque son que Young-Sun avait décidé de détendre l’atmosphère en donnant un coup de pied dans la neige et en lui en mettant sur le bas de son pantalon par la même occasion. Choqué par le geste qu’elle avait fait, il ouvrit la bouche, puis un sourire amusé apparu doucement sur ses lèvres. Oh...! Si elle voulait inventer un nouveau jeu, il pouvait bien y participer lui aussi ! Sans perdre une seconde, il lança son écharpe au visage de son amie pour l’aveugler pendant un bref instant, puis il lui fit un croque-en-jambe en lui tenant le bras pour la faire tomber en douceur dans la neige. Désormais à califourchon sur elle, il glissa sa main dans la neige collante pour en faire une petite boule de neige qu’il lui écrasa sans trop de brusquerie dans le front. « Moi aussi je sais jouer au Splashsnow et mademoiselle je crois que vous avez commis une terrible faute ! » Il souriait, puis, craignant des représailles, il se leva d’un bon et il commença à courir en direction d’un banc pour s’y cacher.

C’était étrangement calme. Il aurait cru qu’il y aurait eu une bataille de boule de neige, mais rien ? Qu’est-ce que qui se passait ? Se levant doucement la tête pour vérifier que la Serpentard était toujours là, Moon plissa les yeux pour mieux la voir, puis lui demanda à voix portante la question qu’il avait voulu lui poser avant qu’elle ne décide de lui envoyer de la neige : « Et le bal de Noël ? Tu voudrais bien m’y accompagner ? On sera toujours au château, on aura du plaisir avec des gens qu’on connaît tous les deux..! Et puis si tu ne veux pas danser, je ne t’y forcerai pas! » Si elle lui disait non même à ça, il risquerait de se montrer beaucoup plus agacé qu’il n’avait pu l’être pour sa première proposition. Non, mais franchement, qui n’aimait pas passer du bon temps hors des cours quand même ?

code by FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: The coldness of the sun~ Yong-Sun   

Revenir en haut Aller en bas
 
The coldness of the sun~ Yong-Sun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heo Yong Sun feat Kim Myungsoo [Infinite]
» Because I'm so stupid [Yong Ran]
» Rapprochement ? Ft Yong Jae
» Yong Tae Sun ? Safe and Sound
» Cho Kwang Sun ft Cha Sun Woo -Baro ? Lee Sang Min ft Yong Jun Hyung

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 23 (2013-2014)-
Sauter vers: