AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 [Intrigue - Libre] L'arrivée de Freja !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Indépendant

Parchemins : 20
Âge : 36 ans {29/04/1977}
Actuellement : Dirigeante de MS / Directrice auto-proclamée de Ilvermony.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: [Intrigue - Libre] L'arrivée de Freja !   Lun 3 Sep - 11:05

Freja aimait les entrées fracassantes. Après un combat acharné contre les professeurs de l’école (le plus dur étant de ne tuer personne – le mal était toujours tellement plus simple que de rester en équilibre entre les deux côté d’une même pièce -), Freja avait fait un brin de toilette et demandé à ses acolytes de réunir tous les élèves de Poudlard dans le Grand Hall. Elle resta quelques secondes dehors, Sabriye à ses côtés. Cette dernière était venue car elle avait été son espionne dans ces murs depuis la rentrée scolaire.

Les deux femmes firent s’ouvrir en grand les portes, avec un certain fracas, et elles entrèrent devant des élèves dont le regard allait de la peur à la révolte. Parfait. N’avoir que des moutons comme élèves l’aurait ennuyé. Elle aimait le challenge de prouver à tous ces enfants que c’était la vision de son organisation qui était dans le vraie, et non celles des idéalistes comme cette Weasley-Granger. Freja espérait que le ministère ne serait pas assez stupide pour s’en prendre à eux de front : S. avait installé des pièges partout avant même qu’ils lancent leur assaut. Mais chaque chose en son temps, elle voulait d’abord faire son petit discours d’investiture.

« Bonjour les enfants ! Restez tranquilles, nous ne vous voulons aucun mal ! Vos professeurs vont bien aussi, ils sont juste un peu assommés par une potion de notre confection. » Elle passa devant les rangs des élèves, scrutant leurs traits, leurs expressions. « J’ai entendu parler d’une Brigade Anti-Menace… qui parmi vous en fait parti ? Autant nous le dire tout de suite, nous finirons par apprendre à vous connaître et par le découvrir, mieux vaut jouer cartes sur table. » étaient-ils aussi courageux qu’ils le pensaient ? Oseraient-ils se présenter face à la chef de leurs ennemis et la braver ? Sabriye lui avait parlé du comportement de certains d’entre eux face à sa projection. Ils savaient posséder le courage des fous. Mais Freja trouvait que ça rendait le défi de les convertir encore plus amusant. A Ilvermony, elle n’avait pas rencontré trop de résistances, en effet, hormis Julian – qui avait par ailleurs été transféré avant d’être manipulé -, il n’y avait pas de passif entre MS et l’école. Poudlard était une autre paire de manche : ils avaient fait un peu de grabuge et les élèves eux-même avaient essayé de les contrer à leur façon. Ils avaient un tout petit peu réussi en leur volant le vase… mais c’était de l’histoire ancienne, Freja travaillait sur une autre méthode pour différencier les sangs-purs des nés-moldus… car la rééducation de ces derniers allait être le point d’orgue de son programme. Ils devaient couper les ponts avec leur famille, oublier leur ancienne vie, devenir de « vrais » sorciers ! Bref, ils étaient sa priorité.

Nul doute qu’ils seraient heureux de l’apprendre… ou bien franchement effrayés.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine de Poufsouffle

Parchemins : 1171
Âge : 13 ans [10/05/2000]
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Joséphine, Julian & Quentin

MessageSujet: Re: [Intrigue - Libre] L'arrivée de Freja !   Ven 7 Sep - 0:22

Rassemblé dans la Grande salle avec tout le reste de l'école - excepté les professeurs – dans le rang des Poufsouffle, Alan Carmichael était pétrifié. Ça y est, c'était maintenant, Poudlard venait d'ouvrir ses portes à Magicis Sacra et toute sa clique de siphonnés du bocal. En effet, la Menace - qui n'avait maintenant de menaçant que le surnom : la femme en mauve non pas le crapaud, l'autre avait depuis bien longtemps dépassé le stade du simple avertissement – après avoir passé ses vacances d'hiver à Ilvermorny, rejoignait de plus verts pâturages et posait maintenant ses valises en Ecosse, à Poudlard. A la suite d'une mégarde, très certainement, parce que personne – ô non personne, Alan en était persuadé – ne les avaient invités.

Et pourtant ils étaient bel et bien là, peinards, comme à la maison. Vous désirez une tasse de thé ? Un scone, peut être ? On vous fait visiter ? Alors ici c'est les cachots, vous pourrez y dormir en toute quiétude, vous verrez l'humidité c'est PARFAIT pour les rhumatismes. Ici c'est la tour d'astronomie, je vous recommande vivement d'y sauter. Vous verrez, on a eu une vue MAGNIFIQUE durant le vol. Allez-y sautez ! Alan aurait accueilli l'arrivée de Freja Blomberg avec plus de facilité si son arrivée n'avait pas été aussi brutale. Sans crier gare, les professeurs de l'école avaient été attaqués de tous les côtés par les sorciers de Magicis Sacra et avaient férocement combattu. Ils n'étaient cependant pas assez nombreux pour contrer la force de frappe des nouveaux arrivants, dont le plan d'attaque avait sûrement été mûrement préparé à l'avance. Coincés quelque part dans le château, ils avaient tenu bon, mais un temps seulement. Maintenant, sans eux, les élèves étaient à la merci de la Menace, ils étaient seuls. Alan était persuadé que sa directrice de maison avait été une féroce adversaire, qu'elle avait combattu comme une guerrière, mais l'imaginer terrassée lui donnait la nausée.

Entassés dans la Grande salle comme du bétail, Alan ne pipait mot et attendait la suite des événements. A côté de Prudence, Magnus, Quino et ses camarades de maison, Alan faisait figure de petit garçon apeuré  : il n'avait pas adressé le moindre regard à ses amis depuis leur départ de la salle commune tant son attention était concentrée sur les nouveaux sorciers qui arpentaient l'école. Obnubilé par la peur de ce qui allait arriver, il était incapable d'être attentif à autre chose qu'eux. Il avait surtout peur d'une chose, une chose qui le terrasserait à coup sûr : lire de la peur dans les yeux de Prudence. S'il y avait bien quelqu'un qu'il ne voudrait jamais voir flancher, c'était sa meilleure amie.

Freja Blomberg prit la parole et s'adressa aux élèves. Elle leur appris que les professeurs avaient été assommés par une potion, mais qu'ils allaient – parce que c'était très certainement le premier de leurs soucis - 'très bien'. Alan prit conscience de la gravité de la situation quand il réalisa enfin qui s'adressait à eux. Peu importe qui c'était, peu importe qui était cette Miss Blomblop, ce n'était pas le professeur McGonagall. La directrice de l'école – qui prenait traditionnellement la parole -  ainsi que tous ses professeurs étaient retenus captifs. Eux, les adultes, les plus forts de l'école, les sorciers les plus doués de leur génération, emprisonnés par plus fort qu'eux. Ils laissaient les élèves – bien que plus nombreux – aux mains de la plus grande Menace que le monde sorcier ait connu. Si eux n'avaient pas pu les battre, que pouvaient faire les élèves à présent ?

Quand Alan entendit les mots 'Brigade Anti-Menace' sortir de la bouche de la chef de MS, son cœur manqua un battement. Ils savaient. MS savait pour le groupe anti Menace. Comment, ils savaient ? Que savaient-ils d'autre ? Qui leur avait dit ? Les questions fusaient dans l'esprit du troisième année. Mais ce n'étaient pas les premières questions que le Poufsouffle se posa, la première et la plus importante de toute était : 'Quand Prudence va t-elle se sentir obligée d'endosser la responsabilité de la création de la BAM ?' et par la même, se dénoncer elle-même à Freja. A présent, Alan voulait scruter le visage de sa meilleure amie pour savoir ce qu'elle comptait faire, mais la peur d'attirer l'attention, la peur qu'on le voit la regarder, qu'on le voit la trahir, était trop forte. L'Irlandais connaissait tellement Prue qu'il craignait férocement de la suite des événements. Il redoutait que la préfète des Poufsouffle ne s'avance, précédée ou non par Viska, sa complice, qu'elle ne se dénonce et qu'elle subisse de plein fouet que le gourou de Freja. L'idée qu'on puisse s'en prendre à elle le rendait malade.

Alors sans réfléchir, comme piqué par une mouche invisible, Alan se plaça devant Prudence, avant qu'elle-même ne puisse le faire et se détacha un peu du groupe des Poufsouffle pour s'exprimer.

- Et qu'est-ce que vous allez leur faire ?

Alan n'entendit que sa peur. Sa voix se perdit en fin de phrase, conscient qu'il venait lui - un garçon de 13 ans - de chercher des noises à la plus grosse racaille du quartier parler devant tout le monde à la sorcière la plus puissante du moment. Et ensuite, n'écoutant que son cœur, il pensa à tous les autres. Tempérance, Graham, Lucas, Quino, Dahlia, Joséphine. Ils étaient nombreux, très nombreux – trop nombreux – à avoir intégré la brigade cette année. S'ils se faisaient tous prendre, ce serait une catastrophe. Certains n'étaient arrivés à Poudlard que cette année !
Le Poufsouffle voulait savoir ce qui allait arriver aux membres de la BAM : s'ils pouvaient savoir à quelle sauce ils allaient être mangés avant de se dénoncer ou de se faire dénoncer, Alan se disait que c'était toujours ça de pris. Mais surtout, il voulait couper l'herbe sous le pied de sa meilleure amie avant qu'elle ne fasse quelque chose qu'il allait – lui – plus tard regretter. Comme par exemple, crier haut et fort que tout ce petit monde là, tous les sorciers de la BAM et de Poudlard, ils craignaient personne « Tu nous fait pas peur ! Ouais, c'est ça, viens ! On t'attends ! Tu nous fait pas peur avec tes apparitions à la mords-moi-le-nœud ! On a eu pire que vous, nous, ouais ! On a eu Voldemort. Ouais, VOLDEMORT madame ! Alors, on fait toujours la maligne avec ses airs de secrétaire ? »

(1057)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Poufsouffle

Parchemins : 50
Âge : 15 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma

MessageSujet: Re: [Intrigue - Libre] L'arrivée de Freja !   Dim 21 Oct - 19:18

Le moment tant redouté était finalement arrivé: il était temps pour Poudlard de subir les conséquences de son choix. Teddy avait beau avoir compté sur un coup de bluff de Magicis Sacra, ignorant fermement la petite voix qui lui soufflait qu'on ne rigolait pas avec ces gens-là, qu'ils avaient envahi Ilvermorny et s'étaient déjà introduits plusieurs fois dans l'enceinte du château et ce avec une facilité déconcertante, il n'avait pas pu s'empêcher d'y croire. Poudlard avait repoussé un mage noir une fois, s'il fallait reprendre le flambeau de ses parents décédés à l'intérieur même du château qu'il considérait comme sa deuxième maison, alors il le ferait.

Et pourtant, leurs plus féroces défenseurs étaient tombés: leurs professeurs n'avaient pas fait le poids face aux membres de la Menace. Et voilà qu'on les parquait tous dans la Grande Salle, à attendre on-ne-sait-quoi. Les pieds ancrés dans le sol, le jeune Poufsouffle se tenait auprès de Victoire, prêt à repousser tout individu qui se mettrait en tête de lui faire du mal. Elle était une Weasley: Merlin savait que les membres du clan Potter-Weasley-Granger risquaient d'être une cible privilégiée de ces détraqués. Eh bien qu'ils essaient pour voir: peut-être qu'il y laisserait sa peau, mais il se débattrait comme un beau diable avant d'abandonner Vic' à son sort.

Blomberg débarqua enfin, pas un cheveu de travers, et un sourire pédant aux lèvres, qui inspira le plus haut mépris à Teddy, qui songeait que peut-être, peut-être, la haine qu'il ressentait pour cette personne et son organisation toute entière pourrait suffire à la foudroyer sur place - si seulement. Elle évoqua aussitôt la Brigade Anti-Menace, et le sang de Teddy ne fit qu'un tour. Serrant discrètement la main de Vic' dans la sienne, il espéra qu'elle entendrait sa prière silencieuse et qu'elle ne se jetterait pas dans la gueule du loup: il était bien placé pour savoir à quel point elle pouvait se montrer imprudente, or ce n'était pas le moment d'attirer l'attention sur sa tête blonde. Cependant, quelqu'un prit l'ensemble des élèves de vitesse, et Ted eut alors l'horrible sensation de reconnaître la voix d'Alan Carmichael s'élever dans la Grande Salle désolée Alan, ne te lance pas dans la chanson surtout. Positionné devant Prudence, son cadet - bien qu'affichant un air bravache - ne faisait pas le fier. Ted déglutit. Par Merlin, pourquoi ? Pourquoi ne pas carrément lever les mains en l'air et lancer une Macarena confesser tout de suite ? Il était évident que Freja n'attendait qu'une chose: faire de l'un d'entre eux un exemple. Et en même temps, elle ne serait certainement pas satisfaite avant d'avoir accompli son petit tour. Il pensa à tous ses cadets membres de la Brigade, à Vic', et à Tempérance, et sentant le sang battre dans ses tempes, il pensa à ses parents et à son parrain. Et puis, il fit un pas en dehors de la foule de ses camarades.

« Oui, quoi ? Parce que si vous pensez que vous allez prendre le contrôle de Poudlard aussi simplement et nous utiliser comme vos marionnettes, ou comme monnaie d'échange, vous vous fourrez le doigt dans l’œil. Vous n'êtes pas les premiers à tenter ce petit tour-là, et ça n'a pas très bien fini pour vos prédécesseurs. Vous voulez que je vous montre l'endroit où Voldemort a rendu l'âme ? C'est juste là, regardez. » lança-t-il farouchement, tâchant d'afficher bien plus d'assurance qu'il n'en ressentait réellement. Mais il détestait la Menace plus qu'il n'avait peur en cet instant, et s'il leur fallait un coupable, alors il préférait que ça soit lui plutôt que l'un des petits. Harry s'était dressé contre Ombrage lorsque personne d'autre ne l'avait fait, et au final, il avait gagné. Il fallait que ces gens-là comprennent bien qu'ils ne gagneraient jamais à ce jeu-là. Pas tant qu'il y aurait des personnes prêtes à se dresser contre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serpentard

Parchemins : 255
Âge : 14 ans (05/10/1999)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [Intrigue - Libre] L'arrivée de Freja !   Lun 22 Oct - 17:49

Viska avait voulu s’avancer dès l’entrée de Freja rien ne pouvait impressionner la nièce de Myrielle mais les balbutiements de Alan suivis par les paroles bravaches de Teddy l’avait faite hésiter. Il faut dire que la jeune Serpentard avait une certaine forme de courage mais elle n’aimait quand même pas foncer vers le danger sans avoir toutes les infos…. c’est pourquoi elle attendit que Freja s’approche de Teddy, qui avait un peu plus attiré son attention que la question, somme toute basique, d’Alan. Viska remarqua que la femme souriait, confiante et pas du tout destabilisée. La Serpentard fronça les sourcils et chercha en vain le regard de Prudence pour avoir son avis. Elle ne savait pas à quoi elle s’attendait… peut-être à plus de froideur, ou à de la colère. Freja avait tout du chat qui s’amusait avec sa proie avant de la manger. Un léger frisson lui parcourut l’échine, ce qui ne l’empêcha pas de garder contenance tandis que la voix soyeuse au fort accent de la chef de MS résonnait. Elle avait toute l’attention de Viska – et sûrement aussi des autres élèves présents -.

« Oh…. S ! Est-ce qu’il n’est pas mignon tout plein celui-ci ? » Freja passa un petit carré devant le visage de Teddy et elle y lut quelque chose d’écrit bien trop petit pour que Viska puisse lire de là où elle était. La suite lui apprit que cet objet servait à dire à Freja à qui elle parlait. La blondinette se demanda alors si c’était valable juste pour les élèves de Poudlard ou si elle pouvait se servir de ce petit jouet avec n’importe qui… Ce qui expliquerait comment elle avait pu reconnaître tous les sorciers de l’été passé lors de l’incident au Chemin de Traverse ! « Teddy Lupin, fils de Nymphadora Tonks et de Rémus Lupin, tous les deux morts lors de la bataille de Poudlard. Filleul d’Harry Potter, métamorphomage, réparti à Poufsouffle comme sa mère avant lui. De nombreux sorciers dans sa lignée de part et d’autres. » Lut la dirigeante de MS sans qu’aucune expression, si ce n’est son éternel sourire de façade, ne soit visible sur son visage. « D’où la référence à ce looser de Voldemort. » Termina-t-elle presque pensivement. Viska épiait les moindres de ses gestes mais c’était assez difficile de la décrypter. Surtout que, même si la Serpentard était intelligente, elle n’était pas particulièrement fine psychologue – en même temps, elle est encore adolescente -.

« Rassurez-vous mes enfants, je ne ferai de mal à aucun d’entre vous. Mes méthodes n’ont rien à voir avec celles de Tom Jedusor, que je méprisais déjà à l’époque où il faisait régner la terreur chez vous. Il n’y aura pas d’enfants orphelins à cause de moi. En revanche, si les nés moldus pouvaient laisser leurs parents de leur plein gré pour embrasser la magie pure… » Elle soupira et allait ajouter quelque chose, mais c’est le moment que Viska choisit pour se mêler à la conversation ouvertement. Il était temps de tester la générosité de leur géolière, non sans oublier de la singer. « J’ai fondé la Brigade Anti-Menace ! Je suis Viska Coline Spingate, fille de Agnes Ersham, une moldue que je ne compte pas abandonner de si tôt, et de Nathan Symphonie, que je n’ai jamais eu le déplaisir de rencontrer. Ma tante est Myrielle Symphonie, qui a eu l’heur de croiser la baguette avec vous l’été dernier. » Elle prit une nouvelle et profonde inspiration avant d’ajouter, son regard azuré paraissant maintenant être de l’acier liquide : « Je suis Viska Spingate » répéta-t-elle à dessein « Et je n’ai pas peur de vous. »

Elle mima une révérence : « Ne vous en déplaise, je ne vous respecte pas non plus. Après tout, j’ai volé votre précieux vase des sangs-purs. » Le temps semblait désormais suspendu autour de Viska qui n’entendait plus que le sang battre ses tempes. Elle espérait que d’autres la rejoindrait dans sa rébellion pacifiste.

{664}


Pour réaliser une chose vraiment extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez d'un trait jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager.
FLORISSONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Préfète de Poufsouffle

Parchemins : 695
Âge : 13 ans (27/07/2000)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan

MessageSujet: Re: [Intrigue - Libre] L'arrivée de Freja !   Dim 28 Oct - 20:34

Prudence était révoltée. Que Magicis Sacra fût parvenue à prendre, somme toute assez aisément, le contrôle du château, lui apparaissait comme le pire des scandales. Au fond, la Poufsouffle aurait été bien en peine d’expliquer contre qui – ou contre quoi – sa colère était dirigée : Freja et ses sbires, qui cherchaient à déstabiliser la communauté sorcière pour mieux lui imposer sa vision du monde mortifère ? Les adultes – parents, employés du Ministère, enseignants… -, qui avaient été incapables d’enrayer leur montée en puissance ? La candeur débridée qui lui avait sincèrement fait croire qu’un petit groupe d’élèves mal dégrossis pouvait les tenir en échec ? Ou bien Poudlard lui-même, prétendument le lieu le plus sûr de tout le Royaume-Uni, dont les défenses avaient volé en éclats au premier coup de semonce ? Tout ce qu’elle savait, c’est qu’elle bouillait… et qu’elle s’en réjouissait, sentant confusément que son indignation maintenait à distance la terreur qu’elle lisait sur les visages de la plupart de ses camarades.

Sans doute, aussi, devait-elle à sa nature résolument optimiste de ne pas céder à la panique, car, tout en reconnaissant que la situation était grave, la jeune fille ne pensait pas qu’elle fût désespérée. En réalité, elle demeurait convaincue que les choses allaient s’arranger. De plus, elle s’était toujours considérée comme une chanceuse, et, pour ce qu'elle en savait, les chanceux ne mouraient jamais ailleurs que dans leur lit, à un âge très, très avancé, et après avoir mené une vie aussi exaltante que bien remplie sous le gouvernement d'Ernie MacMillan, meilleur ministre de la magie de tous les temps. Non, la seule chose qu’elle avait réellement à craindre, c’était la libération des professeurs avant les examens de fin d’année la réaction de ses parents quand ils apprendraient la prise d’otages : si elle était parvenue à les persuader de la laisser à l’école, lorsque Magicis Sacra avait commencé à exposer sa dangerosité aux yeux du monde, elle aurait certainement plus de mal à argumenter, à présent que Poudlard avait été envahi (« Mais enfin, papa, maman, la foudre ne tombe jamais deux fois de suite au même endroit. L’école est safe de chez safe, maintenant, c’t’évident ! »).

Assurée, donc, qu’elle ne risquait rien dans l’immédiat, et frémissante de colère, Prudence était sur le point de sortir du rang pour prendre la tête de la révolte (car, dans son esprit, il était clair que le reste de ses camarades n’attendait que de se jeter sur Freja pour la mettre en pièces), en hurlant quelque chose comme : « Libérez nos enseignants ! Sauf le professeur Gibson ! », « La Menace, reddition ! Aucune négociation ! », ou encore « Toi, un jour, je crame ta famille, toi ! » – elle n’était pas encore fixée, mais faisait confiance à son instinct pour trouver les mots justes – quand Alan, suivi de Ted puis de Viska, lui coupa l’herbe sous le pied. Au temps pour ses velléité d’icône rebelle ! Hasta siempre

Mais peu importait, finalement, que d’autres aient été plus prompts qu’elle à réagir : ce qui comptait, c’était de faire entendre sa voix. Plus ils seraient nombreux à exprimer tout le mépris que leur inspirait Magicis Sacra, et moins Freja se sentirait en terrain conquis. Forte de cette conviction – et bien décidée à en découdre (elle n’avait toujours pas de cicatrice sexy au travers de la joue, ce que, après plus d’un an de Brigade, elle considérait comme un échec personnel) – la Poufsouffle lança d’un ton bravache :
- Ouais, moi aussi, je suis dans la Brigade ! J’ai même aidé Viska à la créer. Et j’en suis vachement fière. Prudence que j’m’appelle. Prudence Faraday. Et autant vous dire tout de suite que j’vous apprécie pas des masses.

Puis, parce qu’elle restait, avant tout, une adolescente de « Treize ans, bientôt quatorze, même que maintenant, je porte des soutiens-gorges et des jeans déchirés, parce que je suis trop grunge rien à voir avec Granger» qui avait parfaitement intégré les codes de son âge, la jeune sorcière croisa les bras d’un air provocateur, tout en fixant Freja d’un œil narquois. En général, c’était le genre d’attitude que les adultes de son entourage détestaient, et qui avait fait dire à sa mère, lors des dernières vacances, qu’elle se comportait comme une « parfaite petite co… tête à claques ». Dans le contexte, c’était parfaitement idiot, mais elle ne pouvait s’en empêcher.


[734 mots]




Dernière édition par Prudence Faraday le Mar 30 Oct - 16:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serpentard

Parchemins : 86
Âge : 12 ans (20.06.2000)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy

MessageSujet: Re: [Intrigue - Libre] L'arrivée de Freja !   Lun 29 Oct - 14:53

Jensen avait suivi ses petits camarades de Serpentard jusqu’à la Grande Salle, où il pu retrouver tous les autres élèves de l’école. Manquaient au tableau les professeurs, dont de nombreux de sa propre famille. La peur s’insinuait doucement, lentement dans son être, bien qu’il se refusait à laisser paraître quoi que ce soit. Il avait peur pour ceux qui manquaient à l’appel plus que pour lui-même, n’ayant rien à se reprocher vis-à-vis de Magicis Sacra. Au contraire même, il faisait partie des rares personnes de l’école à être de leur côté. Du moins… Il n’était pas contre certaines idées qu’ils revendiquaient, le fond et la forme, leur façon de faire, là par contre, peut-être que tout n’était pas entièrement comme Jensen le voyait.

Adossé au mur, les bras croisés sur la poitrine, Jensen regardait les Poufsouffle se damner les uns après les autres, Alan le premier. Il appréciait le Capitaine de Poufsouffle mais il le trouvait sur l’instant vraiment stupide. C’était un peu tendre le bâton pour se faire battre, si vous vouliez l’avis du Serpentard. Puis Ted Lupin se joignit à la révolte, suivi de près par nulle autre que Viska. Jensen leva les yeux au ciel, dépité par autant de stupidité d’un seul coup. Ils semblaient s’être tous liés dans l’idée de tenir tête à des mages noirs adultes et pleinement capable de tuer ses pairs en un coup de baguette. Ils étaient vraiment tous idiots, tous autant qu’ils étaient. Viska fut celle qui le fit le plus rire, d’ailleurs, il se retint de pouffer, la trouvant encore plus bête que tous les Poufsouffle. Mais en même temps, avec Viska, c’était compliqué. Non pas qu’il ne l’aimait pas, il ne la portait pas forcément dans son cœur mais ne la détestait pas pour autant, mais elle le soûlait assez au jour le jour pour lui passer l’envie de la sauver, toute Serpentard qu’elle était.

Il poussa un soupir, las de tout ce cinéma. Ils étaient tous flippés, est-ce que cela servait à grand-chose ? En plus, Viska mentait ouvertement, elle n’avait pas été la seule à dérobée le vase, elle avait pu compter sur sa petite brigade, qui avait aidé –et fait tout le sale boulot- l’avait-elle oublié ? Sans les autres, elle ne serait rien, et sa Brigade se serait évanouie dans l’air depuis un bon moment. Mais bon, Jensen préférait éviter de donner de l’importance à la blonde, elle avait déjà un assez gros melon comme cela. Finalement, sa grande copine Prudence fut de la partie aussi, ce qui termina d’ennuyer Jensen. Rien d’inconnu dans tout ce qu’il se passait, c’en était presque triste. Il s’était attendu à des idioties plus fortes, comme Viska tentant de s’imposer avec un sort. Mais peut-être que les actes de bravoures stupides étaient réservés aux Gryffondors… « C’est pas vrai, ça va durer longtemps leur spectacle à la c*n ? » murmura-t-il à Candys, juste à côté de lui, qui serait fortement la main de Noé dans la sienna, en parlant bien évidement de la BAM. Franchement, on ne pouvait pas les laisser retourner dans leurs dortoirs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serdaigle

Parchemins : 101
Âge : 11 ans
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy

MessageSujet: Re: [Intrigue - Libre] L'arrivée de Freja !   Jeu 1 Nov - 15:53

Eurydice tremblait comme une feuille et se retenait d’agripper le bras de son voisin pour ne pas tomber… en fait, plus les secondes s’égrainaient, plus cette solution lui paraissait tentante, jusqu’à ce qu’elle sente un bras passer autour de ses épaules et qu’elle relève la tête pour reconnaître le visage de son grand frère, Erwin. Il la tenait fermement et elle arrêta presque aussitôt de trembler, ses yeux embués de larmes jusqu’à quelques minutes auparavant retrouvèrent tout leur éclat et elle put se concentrer sur l’arrivée de Freja et de ses sbires. C’était l’arrivée de ces seconds qui effrayait le plus Eurydice car elle craignait de voir débarquer son père et que son secret soit éventé. Elle fut un peu soulagée quand elle vit qu’en réalité la plupart des membres de Magicis Sacra étaient masqués, très peu étaient à visage découvert… toutefois, parmi eux, elle reconnut son parrain. Elle se tourna nerveusement vers Erwin qui la serra plus fort. Elle comprit le message silencieux : elle devait se taire. Son parrain l’avait vue mais il ne lui adressa pas la parole. Les mains prises dans sa cape, elle signa le plus discrètement possible à son intention un seul mot : « Papa ? », camouflant son geste avec ensuite un mouvement brouillon qui pourrait passer pour celui qu’on fait quand on essuie une larme. Son parrain lui répondit discrètement lui aussi avec le mouvement universel qui signifiait : « Oui ». Leur père était donc là. Erwin l’avait sentie bouger et avait remarqué son petit manège mais il n’avait pu lire que la réponse de Matt, ce qui ne l’avançait pas à grand-chose. Il ne put que constater que Eurydice était devenue encore plus pâle et il foudroya du regard leur « oncle » sans pour autant connaître la raison exacte du trouble de sa petite sœur.

En réaction, il la prit pour de bon dans ses bras. Ainsi, elle ne voyait plus les membres de MS mais elle entendit la conversation qui suivit entre certains élèves et Freja. Eurydice craignait que ça ne dégénère et en même temps, elle ne pensait pas que son père accepterait qu’on leur fasse du mal… mais ils ne faisaient pas parti de la Brigade non plus, la mansuétude de MS irait-elle jusqu’à épargner ceux qui n’étaient pas de leur famille ?

Mais Freja affirmait ne pas leur vouloir de mal. Après le coup d’éclat de Viska et Prudence, la cheffe de MS avait même l’air encore plus amusée, riant ostensiblement de la bravache de Viska et Prudence... C’était visiblement exactement la réaction qu’elle attendait. Eurydice frémit une nouvelle fois. Elle était bien contente de ne pas avoir eu le courage de s’élever contre son père, elle n’aurait pas supporter de subir les ricanements de Freja (elle se serait liquéfiée de terreur bien avant qu’elle ait fini!). Pourtant ce n’est pas elle qui prit la parole mais une autre femme à la voix douce, avec un accent tout en rondeur. Eurydice trouvait cette voix vraiment jolie, même si elle se méfiait de celle qui la possédait… car c’était visiblement « S » celle qui avait mis la Brigade en échec quelques temps auparavant avec des tas d’énigmes compliquées. Tout le monde en avait entendu parler dans Poudlard, Viska avait été furieuse ! Et c’était assez difficile de la louper quand elle était en pétard… Puis, Alexandre et Nathaniel y étaient et ils avaient lâché quelques infos quand ils en discutaient tous les deux. Eurydice était tellement silencieuse (un peu de force) qu’elle avait toujours une oreille qui traînait.

« Je te connais petite Faraday, on s’était croisé. » Eurydice se souvint que Nath’ avait été pris dans une rencontre entre cette « S » et deux grands Poufsouffle. Elle ne se souvenait pas avoir eu de détails, visiblement ça avait tourné court comme rencontre. Concentrée sur ce qui se racontait, Eurydice était plus calme, Erwin l’avait senti et avait relâché son emprise. De toute façon, lui aussi était fasciné par ce qui se passait devant eux. « Laisse, S, maintenant que la question des membres de la Brigade Anti-Menace est partiellement éclaircie, est-ce qu’il existe une liste des sang-pur de l’école ? » demanda Freja, faisant ainsi des provocations des enfants un coup d’épée dans l’eau des plus piteux. « Mais peut-être que fier de ce qu’ils sont, ils vont pouvoir s’avancer d’eux-même ? » proposa-t-elle. Eurydice regarda de nouveau son frère et chercha dans la foule d’élèves sa grande sœur. Est-ce qu’ils devaient s’avancer ? Après tout, c’était de notoriété publique qu’ils étaient de sang-pur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 307
Âge : 13 ans {16/09/1999}
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma

MessageSujet: Re: [Intrigue - Libre] L'arrivée de Freja !   Jeu 1 Nov - 20:31

Poudlard était tombé aux mains de Magicis Sacra. Ce n'était pas tout à fait une surprise: après tout, Ilvermorny avait cédé avant eux, et ils avaient par-dessus le marché pris la liberté de défier ouvertement l'organisation qui tourmentait le monde sorcier depuis des mois à présent. Plus inquiétant, leurs professeurs n'avaient pas semblé faire long feu, malgré les domaines variés dans lesquels chacun d'entre eux était réputé pour exceller. Pas même Minerva McGonagall, qui avait connu au moins deux guerres et côtoyé Albus Dumbledore de son temps. Peut-être était-elle devenue trop âgée, supposait Dahlia. Peut-être que les membres de Magicis Sacra étaient simplement plus forts et plus organisés.

Peu importaient les raisons, dans le fond. Le résultat était le même: ils étaient sous siège. Dans ce contexte, une seule priorité existait encore aux yeux de Dahlia, celle de protéger sa famille, et surtout, surtout Peony. Elle ne permettrait pas que l'on fasse du mal à sa jumelle, ça non. Mais objectivement, pourquoi le ferait-on ? Elles étaient de Sang-Mêlé, ce qui semblait être le meilleur moyen de se fondre dans la masse lorsque des détraqués se mettaient en tête d'arracher les Nés-Moldus à leurs parents. Certes, elles faisaient partie de la Brigade, mais elles n'en étaient pas des figures phares. Peut-être que ça suffirait ? Dans tous les cas, il semblait qu'elles seraient très vite amenées à être fixées. L'heure du grand show était arrivée, et après avoir été parqués comme une foule de moutons dans la Grande Salle, la grande cheffe de Magicis Sacra fit enfin son apparition devant eux.

Elle cherchait les membres de la Brigade. Le cœur de la jeune préfète se serra tandis qu'elle se rapprochait un peu plus de Peony. Pas question de se jeter en pâture aux loups. Et pas besoin de le faire non plus. Sans surprise, une succession de Poufsouffles décida de braver les risques et jouer les kamikazes en grande pompe. Classique. D'abord Alan, puis Ted Lupin - le grand dadais de Poufsouffle toujours collé à Victoire Weasley - et sa collègue de rondes, Faraday. Viska Spingate vînt même leur faire un pied de nez un poil insolent, et Dahlia décréta qu'avec de pareils inconscients, on ne risquait décidément pas d'arriver jusqu'à elles. Pas si elles ne se dénonçaient pas. Les Poufsouffles avaient beau être imprudents, ils étaient aussi stupidement héroïques. Ils n'iraient pas lâcher leurs noms aussi aisément. En tout cas, elle misait là-dessus. Elle comptait bien préserver sa peau et de celle de Peony aussi longtemps que possible. Elle entendit Jensen marmonner derrière elle, et songea que s'il y avait un élève de leur année qui ne devait pas être inquiet, c'était sans doute lui. Sang-Pur, vivant une vie bien détachée des frasques de la Brigade, on n'allait certainement pas de s'en prendre à lui. Au contraire. Encore que son frère et sa sœur étaient tout de même professeurs, et qu'à part la petite déclaration cryptique de Freja Blomberg, on ne savait pas grand-chose de ce qu'il advenait d'eux.

Blomberg appelait à présent les Sang-Purs à se déclarer, et Dahlia fit un effort conscient pour ne regarder personne. On attend et on observe, c'était son seul plan. Pas question d'impliquer qui que ce soit, ou de s'impliquer elle-même. Pour l'instant, hormis des déclarations pleines de fanfaronnade, Magicis Sacra n'avait pas fait grand-chose. Et ce malgré les éclats de voix successifs de ses petits camarades. Dahlia était frustrée: elle voulait comprendre ce qu'ils cherchaient, et elle n'y arrivait décidément pas. Advienne que pourra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serdaigle

Parchemins : 142
Âge : 11 ans (30/05/2002)
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Faris

MessageSujet: Re: [Intrigue - Libre] L'arrivée de Freja !   Sam 3 Nov - 11:26


Inspection de Poudlard ϟ PV Prudence & Allistair

Comme un certain ministre de la magie l'avait un jour dit, " Nous vivons des heures sombres " et c'était actuellement le cas dans le monde de la magie. A l'instar d'Ilvermorny, Poudlard avait été victime d'une attaque de Magicis Sacra et à présent tous les élèves étaient otages de la Menace. Le jeune Serdaigle, âgé de onze ans se tortilla sur place. Face à eux leurs attaquants avaient mis en échec les professeurs et à présent ils s'adressaient aux élèves. Nathaniel n'était absolument pas à l'aise, il était même plutôt anxieux, qu'allait-il advenir d'eux ?

Celle qui était la chef de la Menace commença à parler. Il avait entendu parler d'elle dans la Gazette du Sorcier. Elle faisait moins peur que Voldemort, mais peut-être était-ce pour le pire ? En tout cas rapidement elle évoqua un sujet qui raidit le corps de Nathaniel, la Brigade Anti Menace. À l'origine le garçon n'avait participé aux dernières recherches que dans une volonté de veiller sur son ami, mais il n'avait jamais voulu enfreindre le règlement et maintenant il risquait pire qu'un renvoi de l'école de sorcellerie. Par chance de plus grands que lui attirèrent l'attention sur eux en évoquant faire parti de la BAM. Lui préféra rester silencieux et s'approcha des personnes qu'il connaissait dont Eurydice. Quand Prudence se mit à parler, une des membres de Magicis Sacra parla et il reconnut cette voix : « C'est celle qui était sur le terrain de Quidditch. » murmura-t-il apeuré. Il savait après tout ce dont elle était capable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Gryffondor

Parchemins : 119
Âge : 13 ans [2 mai 2000]
Actuellement : Troisième année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam

MessageSujet: Re: [Intrigue - Libre] L'arrivée de Freja !   Ven 9 Nov - 2:31

Intrigue : L'arrivée de Freja

Victoire avait beau être une fille plutôt optimiste dans la vie un jour elle aurait Théodore, un jour, elle avait senti que l’occupation de Poudlard par Magicis Sacra était inévitable. Après tout, ils avaient déjà conquis Ilvermony. Et si les professeurs, les parents, et, en gros, tout le monde sorcier, avaient beau rabâché que Poudlard était l’endroit le plus sûr au monde, Victoire en était bien moins certaine. Poudlard avait, après tout, été subi deux attaques et une occupation lors de la dernière guerre. Le Ministère de la Magie n’avait rien pu contre le groupe de sorciers extrémistes, les professeurs n’avaient pas pu empêcher des incidents d’arriver lors de l’année, notamment les apparitions menaçant les élèves. Elle ne voyait pas comment ils pourraient éviter une attaque de plus grande importance. Néanmoins, elle devait bien avoué qu’elle était fortement dépitée face à la puissance de la Menace qui avait vaincu leurs professeurs. Bien évidemment, Victoire étant Victoire, elle ne comptait pas se rendre facilement aux sorciers, ni à obéir à leurs moindres ordres, bien au contraire. Mais si des sorciers expérimentés n’avait pas pu venir à bout de MS, elle ne voyait pas comment un rassemblement d’élèves, aussi rebelles soient-ils, pouvait faire quelque chose contre eux.

Cela faisait un bon moment que les élèves étaient parqués comme des animaux dans le hall d’entrée, la peur au ventre, en attendant qu’on daigne venir leur dire ce qu’ils étaient censés faire maintenant. La cheffe de Magicis Sacra débarqua enfin, et Victoire devait bien admettre qu’elle était (presque) aussi charismatique qu’une descendante de vélane. Cette dernière évoqua la Brigade Anti-Menace, à laquelle la jeune lionne était très fière d’appartenir, une brigade qui avait été fondée par deux de ses plus proches amies, à savoir Viska et Prudence. A cette évocation, elle sentit la main de Teddy, qui se tenait évidemment auprès d’elle, serrer la sienne. A ce contact, le cœur de la blondinette se gonfla de joie et sa détermination à ne pas se laisser faire en fut renforcée. Tant que Teddy serait à ses côtés, elle se sentirait toujours capable de tout accomplir.

Vic leva les yeux au ciel à la question d’Alan, il fallait décidément qu’il se fasse toujours remarquer celui-là. Surtout qu’elle trouvait que sa question ne servait à rien. Accaparée par cette pensée, elle sentit plus qu’elle ne vit Teddy s’éloigner d’elle et se poser devant la foule de tous les élèves pour affronter les sorciers de Magicis Sacra. Malgré la peur qui l’étrangla sur le moment, cette malade n’avait pas intérêt à toucher à un des magnifiques cheveux de Teddy sinon ça n’allait pas le faire, foi de Weasley, elle était aussi incroyablement fière de son meilleur ami. Il était le digne représentant de ses parents et de son parrain. Son sourire disparut lorsqu’elle entendit la réponse de la sorcière. Surtout qu’elle osait rappeler la mort des deux parents de Teddy ! Comme si ça ne le hantait pas assez ! Véritablement furieuse, Victoire s’avança, dégageant tous les élèves de son passage et se posa devant son ami. Elle était tellement énervée qu’elle était presque prête à dégainer sa baguette et à lancer à cette horrible femme un sort de chauve-furie dont elle se souviendrait probablement toute sa vie merci tata Ginny mais elle n’était pas suicidaire à ce point. « Ne vous avisez pas de vous approcher de Teddy ! » Ses yeux clairs lançaient des éclairs et ses longs cheveux blonds brillaient, tout son petit corps rayonnait légèrement de l’aura d’une vélane. Victoire était reconnue pour sa personnalité volcanique et son impulsivité qui virait à de l’inconscience, et ses caractéristiques étaient amplifiés dès que quelqu’un osait s’en prendre à son Teddy Bear. Elle avait beau n’être qu’une toute jeune sorcière, elle ne laisserait jamais ces cinglés de MS toucher à son meilleur ami.

Par la suite, elle approuva les paroles de ses copines Viska et Prudence et ajouta : « J’en fais partie aussi de cette Brigade qui a tant l’air de vous faire trembler. Alors, on a peur des enfants ? » Si son papounet chéri l’entendrait, il la tuerait pour être aussi provocatrice. Mais la fureur aveuglait Victoire, elle n’avait plus peur de rien et était bien déterminée à démontrer sa résistance à la Menace. Elle eut un rire méprisant à la deuxième question de la sorcière brune. « Une liste de sangs pur ? Vous prenez Poudlard pour quoi ? On est plus sous la domination de ce loser de Voldemort depuis longtemps, alors je ne vois vraiment pas pourquoi on tiendrait une telle liste ! » On en revenait toujours à cette question de sang, c’était vraiment ridicule. « Et bonne chance pour en trouver ! Je ne sais pas si vous êtes au courant, vu que vous semblez rester bloqués dans une mentalité ancienne, mais les sangs purs, ça ne coure plus vraiment les rues ! » Elle-même faisait partie d’une grande famille de sangs purs même si elle ne l'était pas, même elle doutait que ce critère soit très reconnu vu que ses membres étaient considérés comme des traîtres à leur sang.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Intrigue - Libre] L'arrivée de Freja !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Intrigue - Libre] L'arrivée de Freja !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [LIBRE] L'arrivée
» Event | Libre | L'arrivé d'un ange...
» [RP Libre] L'arrivée d'un jeune garçon
» Ouf enfin arrivée à destination ! [Libre]
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Lieux de passage :: Le Hall d'entrée-
Sauter vers: