AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 [Manchester] Folie des grandeurs [ PV ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Maximilien Bowman
Sport et culture

Parchemins : 525
Âge : 21 ans {26/08/1992}
Actuellement : Poursuiveur remplaçant dans le Club de Flaquemare


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter


[Manchester] Folie des grandeurs [ PV ] Empty
MessageSujet: [Manchester] Folie des grandeurs [ PV ]   [Manchester] Folie des grandeurs [ PV ] EmptyDim 11 Nov - 1:02

Folie des grandeurs
Aélys & Maximilien

made by black arrow


Les derniers mois avaient été riches en changements pour le monde sorcier - et pour Maximilien Bowman gardons le sens des priorités. Son monde s'était vu quelque peu retourné lorsqu'on lui avait proposé de rejoindre le club de Quidditch de Flaquemare, et ce d'autant plus qu'après de longues hésitations et allers-retours au sein de son propre petit esprit torturé, il s'était vu - et entendu - accepter cette opportunité. Pourtant, ses perspectives immédiates avaient été assez claires: continuer à progresser au Ministère, fuir Roy Bradley dès qu'il le croisait dans les couloirs proposer à Ava de prendre un appartement ensemble, peut-être à Manchester ?, s'assurer que tout allait bien pour Alex' et continuer à passer du temps avec ses amis. Et puis, il avait accepté ce poste et tout s'était tellement précipité. Il était parti en entraînement intensif à Dorset, et il voyait de plus en plus difficilement Ava, qui travaillait tant il faut bien que quelqu'un rapporte de l'argent dans ce couple.

Il s'était retrouvé un peu détaché de tout ce qu'il se passait dans le monde sorcier britannique. La tête dans le Quidditch, il mangeait, buvait, respirait feinte de Wronski et attaque en faucon on en découvre des choses sur Wikipédia. S'il avait été très stressé aux premiers matchs, il commençait désormais à se sentir franchement dans son élément, et rêvait même à de plus hautes ambitions dans son club. Tout ça pendant que Londres vivait plusieurs remous causés par l'organisation qu'on appelait désormais officiellement Magicis Sacra, le tout culminant en la prise de Poudlard presque deux mois plus tôt.

Maximilien était né-moldu: il avait beau avoir des rapports compliqués avec sa famille, jamais il ne pourrait accepter une doctrine telle que celle prêchée par les membres de MS. Au vu de tout ce qu'il se passait dernièrement, il était incroyablement soulagé que sa petite-sœur ait (enfin) quitté l'école. Il se connaissait: il n'aurait pas pu supporter de la savoir là-bas, enfermée dans le château, sans pouvoir s'assurer qu'elle était indemne, qu'elle ne risquait rien, qu'aucun abominable petit malotru ne la draguait. Deux mois ! C'était à se demander ce que faisait le Ministère. Max' n'en faisait plus partie, et il doutait de toute façon que le département des jeux et sports magiques soit le plus mobilisé sur le sujet.

Pris dans le tourbillon de sa nouvelle vie - entraînements, matchs, célébrations enivrées ou déceptions temporaires -, il était conscient - et s'en sentait quelque peu coupable - d'avoir négligé un peu son entourage. Mais comme ses proches étaient réputés pour ne pas garder leur langue dans leur poche coucou Ally, il ne risquait pas de s'en sortir à si bon compte. Profitant de ses premiers vrais jours de congés depuis qu'il avait rejoint Flaquemare, l'ancien Serdaigle était affalé sur son lit, livre en main, en attendant l'arrivée de sa meilleure amie. Son appartement de Manchester n'avait jamais été bien grand - il n'avait qu'une pièce à vivre -, et l'espace commençait à se faire exiguë aux yeux du blond. Mais il avait toujours été sage: il avait préféré mettre de côté plutôt que de vivre au-dessus de ses moyens, en mangeant des pâtes sept jours sur sept tout ça pour avoir un véritable salon. C'était en tout cas la décision qu'il avait prise à l'époque mais qui, après plus d'un an, commençait à lui peser. Ce ne serait en tout cas pas la première fois qu'Ally l'y rejoindrait, et il avait même fait un petit effort de ménage en prévision de son arrivée il a caché toute la poussière sous son lit quoi.

Arrivée qui lui fit d'ailleurs esquisser un sourire et lever les yeux de son livre, tandis que la sonnette de l'appartement retentissait, précédant l'apparition de sa plus vieille amie ne me tue pas Ally merci. Quand il pensait qu'Ally avait emménagé avec Riley... Pendant ce temps il n'était même pas parvenu à retrouver le bon timing pour faire sa grande proposition à McCornick. La vie était parfois surprenante surtout quand votre meilleure amie fréquentait un Spencer. « Bienvenue dans le palace ! » annonça-t-il en haussant les sourcils une fois la porte ouverte et la silhouette d'Ally apparue sous ses yeux. Non accompagnée de Riley, fort heureusement. Ils avaient beau avoir vécu certaines choses ensemble, il n'avait pas besoin de passer volontairement son temps libre avec Spencer non plus. Surtout que Flaquemare travaillait avec la marque d'équipement de Quidditch pour lequel ce grand dadais faisait de la publicité. Il le poursuivait déjà suffisamment comme ça, merci bien ! « Tu veux un truc à boire ? » Un jus de fruit improbable laissé par Ava, par exemple ? Un mélange de quatre fruits venus de nulle part que Max' avait scruté avec perplexité, goûté, et refusait désormais d'admettre qu'il appréciait. Il lui était nécessaire de se débarrasser des preuves: c'était une évidence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aélys Bey
Indépendant

Parchemins : 390
Âge : 22 ans (16 avril 1992)
Actuellement : étudiante à la WADA


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'


[Manchester] Folie des grandeurs [ PV ] Empty
MessageSujet: Re: [Manchester] Folie des grandeurs [ PV ]   [Manchester] Folie des grandeurs [ PV ] EmptyDim 16 Déc - 23:17

Aélys & Maximilien


Quoi de neuf dans la vie palpitante d’Aélys Bey ? Pour commencer, la blonde avait emménagé avec son petit-ami Riley Spencer dans leur premier appartement. Aélys avait proposé au brun, dans une scène tout droit sortie des films romantiques les plus mielleux maintenant qu’elle y repensait, de vivre avec elle il y a moins d’un an. Après des dizaines de visites dans tous les beaux quartiers de Londres, Ally gardait son goût du luxe et il était hors de question qu’elle ne s’aventure en banlieue, ils avaient finalement trouvé leur bonheur dans un beau trois pièces avec un grand salon très lumineux, une petite cuisine (ce n’est pas comme si Aélys cuisinait de toutes façons), une belle salle de bain, une chambre et surtout, surtout, un grand dressing principalement encombré d’à peu près la moitié de toutes les affaires de la blonde. Ne vous en faites pas, dans sa grande bonté elle avait réservé un petit portant à Riley. Elle avait même accepté qu’il emporte ses joggings, si cela ne faisait pas d’elle la plus merveilleuse petite amie au monde ! Bien évidemment, l’ancienne verte et argent avait tenue à organiser une crémaillère sitôt que Riley et elle furent installés. Ils avaient dû pousser un peu les meubles pour faire de la place à tous les invités mais la fête avait été réussie et Aélys adorait recevoir dans leur petit chez eux. Les traiteurs du quartier l’adorait pour ses nombreuses commandes. La cohabitation avec Riley se passait bien, agrémentée de quelques disputes et de leurs chamailleries habituelles, et Aélys ne s’était jamais sentie aussi heureuse. Bien évidemment, la séparation avec Arthur avait été très difficile. Surtout que celui-ci n’avait pas bien pris la nouvelle, ce qui n’était pas étonnant en soit vu sa méfiance envers Riley. Cela dit, même si Thor ne portait pas le petit-ami de sa sœur dans son cœur, il avait fini par accepter la situation et semblait même mieux vivre la situation qu’avant. Il s’était finalement rendu compte, par cet emménagement, que leur relation était sérieuse et faite pour durer et désormais, il était même parfois sympathique avec Riley peut-être préparait-il une énième fourberie ? avec lui on est jamais sûr. Etre séparé, pour la première fois de sa jeune vie, de son jumeau adoré avait été déchirant pour Ally. Arthur n’était pas seulement son frère, c’était une partie d’elle-même et elle avait eu l’impression de le perdre en s’en allant du manoir Sheridan. Mais les mois avaient passé et elle s’était accommodée de cette distance. Elle avait compris qu’ils ne pourraient pas vivre ensemble pour toujours et ils se voyaient tout de même tous les jours, étaient toujours ensemble à la Wizarding Academy of Dramatic Arts, c’était le principal.

Du côté professionnel, si Aélys excellait toujours à la WADA et apparaissait en tête d’affiche dans la majorité des pièces qu’ils jouaient en cours, elle avait en revanche accumulé les petits rôles sans importance à côté. Aélys brûlait d’envie de gloire et de paillettes et inutile de dire que la situation ne lui convenait pas spécialement. Son père avait bien proposé un rôle dans son dernier film à succès mais très fière, la jeune fille ne voulait pas que les médias répandent l’idée qu’elle n’était qu’une parvenue et une pistonnée. Elle trouverait la voie du succès par elle-même. D’ailleurs, elle avait reçu une très bonne nouvelle en cette presque fin d’année scolaire et cela la rendait pleine d’espoir en son avenir. La carrière de mannequin de Riley de son côté avançait aussi et Aélys ne pouvait que se féliciter d’avoir un copain aussi ambitieux qu’elle. Ils se tiraient vers le haut l’un l’autre. Arthur, quant à lui, se destinait à devenir réalisateur et producteur, ce qui était loin d’être facile mais Ally croyait fortement en son frère, elle savait qu’il réussirait ce qu’il entreprendrait. Côté amour, elle faisait toujours le ménage et ne désespérait pas de le caser avec Alexandra elles ont réunion toutes les semaines avec Nasira pour échafauder un plan diabolique. Simon, lui, était en pleine déprime post rupture et Aélys faisait de son mieux pour le réconforter. Elle pouvait sans peine imaginer le chagrin de son frère aîné. Si elle perdait un jour Riley…elle ne savait pas ce qu’elle ferait. Aélys était fermement convaincue qu’une femme n’avait nullement besoin d’un homme dans sa vie pour être heureuse mais connaitre l’amour, surtout sur une longue durée, puis en être privée était une épreuve qu’elle préférait ne pas vivre.

Par contre, le climat du monde des sorciers n’était pas au beau fixe et l’atmosphère était relativement pesante. Le groupe de sorciers extrémistes Magicis Sacra occupait depuis deux mois Poudlard. Aélys n’osait imaginer ce qu’une telle occupation avait comme conséquences pour les élèves. Elle savait Nasira très préoccupée par la situation, son petit frère étudiant encore à l’école de sorcellerie. La vie continuait pour les adultes mais la préoccupation, l’inquiétude et la peur régnaient. Cela se sentait chaque fois qu’Ally se baladait sur le Chemin de Traverse. Simon, qui travaillait au Ministère de la Magie, lui partageait également son ambiance austère. MS avait envahie auparavant Ilvermorny et il semblait que les dirigeants les plus brillants ne savaient pas quoi faire face à cette menace. Aélys s’inquiétait des répercussions du groupe sur le monde magique, les dégâts avaient été conséquents après leur passage l’an passé dans l’allée sorcière londonienne. Mais le meilleur moyen de se changer les idées étant encore de voir ses amis, la blondinette avait prévu dans son week-end de se rendre chez son compagnon de toujours, Maximilien, à Manchester. Finalement, hormis son emménagement avec Riley, le plus gros changement dans la vie d’Aélys fut que son meilleur ami devienne un joueur professionnel de Quidditch. Elle l’encourageait dans cette voie et était probablement sa plus fidèle supportrice avec Alex, elle ne manquerait pour rien au monde l’un des matchs de Flaquemare. L’entrainement de Max était intense et il avait été compliqué pour lui de consacrer des moments à ses amis. Non qu’Aélys lui en veuille d’ailleurs. Après tout, elle avait elle-même instauré une certaine distance l’an passé sans le vouloir car elle était très occupée. Réalisant depuis son erreur, Ally faisait de son mieux pour voir ses amis.

Habillée d’une jolie robe, perchée sur des talons de douze centimètres, sac et lunettes de créateur, Aélys frappa à la porte de l’appartement de Max. Ce dernier lui ouvrit la porte. Ravie de le voir comme d’habitude, elle le sera dans ses bras et ne le laissa s’échapper qu’après deux longues minutes de souffrance intense. « Mais dis-moi tu as rangé ?! Je suis impressionnée et touchée que tu fasses autant d’efforts pour moi Max ! » s’exclama-t-elle, taquine. Elle-même était loin d’être une pro du rangement et avait longuement envisagé d’engager une femme de ménage pour l’appartement avant que sa mère, pourtant aussi peu portée sur la question qu’Aélys, la sermonne et lui dise qu’il était temps qu’elle arrête de se conduire comme une héritière pourrie gâtée et qu’elle fasse quelque chose de ses dix doigts parfaitement manucurés. « Volontiers oui ! Qu’as-tu à me proposer ? Je prendrais un verre de mojito, sans alcool, avec les glaçons pillés et un quart d’une tranche de citron vert merci. » Faisant comme chez elle, elle s’installa sur le canapé en attendant que Max revienne avec les boissons. Quand ce fut le cas, elle adressa à son ami un sourire rayonnant et chaleureux et lui demanda : « Alors comment va ma star de Quidditch préférée ? » Aucune malice dans les propos de la jeune fille, elle croyait fermement en Max, et ce depuis toujours. « Et Ava ? Je crois que cela fait depuis notre crémaillère que je n’ai pas vue ta charmante petite amie ! » Ally appréciait beaucoup Ava, même si elles ne s’étaient pas autant vues qu’elle ne l’aimerait je veux mes rendez-vous à quatre moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maximilien Bowman
Sport et culture

Parchemins : 525
Âge : 21 ans {26/08/1992}
Actuellement : Poursuiveur remplaçant dans le Club de Flaquemare


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma Carter


[Manchester] Folie des grandeurs [ PV ] Empty
MessageSujet: Re: [Manchester] Folie des grandeurs [ PV ]   [Manchester] Folie des grandeurs [ PV ] EmptyLun 24 Déc - 11:21

Maximilien était plutôt heureux. Pour la première fois de sa vie, il avait l'impression de pouvoir y croire lorsqu'on lui disait qu'il était bon au Quidditch, assez bon pour y jouer professionnellement. On lui répétait qu'il avait du talent, et il avait plutôt le sentiment que c'était vrai. De retour dans le petit appartement de Manchester, il se sentait alors quelque peu à l'étroit. S'il était originellement revenu vivre dans sa ville natale, c'était pour être au plus proche d'Alex' lorsqu'elle rentrerait de Poudlard pour les vacances. Mais - à son grand damne - Alex' était grande désormais. Elle avait vingt ans, était diplômée, pouvait transplaner où elle le souhaitait à son tour. Rien ne l'obligeait plus à revenir systématiquement à Manchester, là où il pouvait croiser Jérémy à tout instant. Ava était écossaise, Ally et Riley Arthur vivaient à Londres, les choix étaient nombreux. Il était juste question de faire un choix.

D'ailleurs, la venue de sa meilleure amie tombait fort bien: il la savait toujours de bons conseils qui a toussé ? Si elle ne lui tenait pas trop rigueur d'avoir été un peu ailleurs - figurativement et littéralement - ces derniers temps, alors elle pourrait très certainement l'aider. Il alla rapidement lui ouvrir la porte, et tomba - comme toujours - sur une sorte de gravure de mode. Durant toutes ces années d'amitié, il ne pensait pas avoir déjà vu Ally débarquer où que ce soit avec un cheveu de travers contrairement à Rilou qui débarque partout en jog', pour info. Après avoir - doucement - été écrabouillé par sa meilleure amie, il la laissa accéder à la pièce, fourrant les mains dans ses poches. « Au risque de te décevoir, je dirais que c'était plutôt caché que rangé, Ally... » avertit-il en sortant d'ailleurs sa baguette de sa poche pour forcer le lit à reprendre la forme d'un canapé - histoire de. Il n'avait jamais été trop désordonné, mais de là à dire que Maximilien était une fée du logis, il y avait tout un monde.

Se rendant dans la petite cuisine adjacente, il ouvrit le réfrigérateur et annonça : « Thé, café, un jus de... kiwi-pomme-ananas ? » Genre: je découvre cette option. Pourtant, la bouteille était loin d'être pleine, étrangement. « Je n'ai pas grand-chose d'autre, mais on peut aller acheter quelque chose si tu préfères ! » proposa-t-il avec aisance, revenant dans la pièce principale pour observer Ally. Cette dernière s'était tranquillement installée sur son canapé-lit, ce qui le fit sourire. « Ça travaille, ça travaille. Peut-être qu'à force, je réussirai à quitter le banc des remplaçants ! » En tout cas, il faisait tout pour comment ça on n'a pas le droit de balancer les gens par-dessus bord ?. « Et toi, comment va la vie à la WADA ? Tu ratatines toujours tout le monde j'espère ? » Il se laissa tomber Maximilien Bowman: la grâce incarnée sur une chaise qu'il avait placée pour faire face à la blonde. Il grimaça cependant à l'évocation de sa petite-amie ça fait toujours plaisir, haussant les épaules avant de répondre: « Occupée par le Ministère, tu sais ? Surtout dans le contexte actuel. On a un peu de mal à se voir, entre les entraînements et son boulot... » avoua-t-il, feignant la nonchalance - je vais bien tout va bien - mais réellement inquiet.

Il força un sourire. « Et Rilou ? Comment se passe la vie à deux ? » Il savait qu'il n'était pas censé appeler Riley 'Rilou', mais il aimait vivre dangereusement. Et puis, ça éviterait de trop s'attarder sur les aléas de sa propre vie de couple. « En parlant d'emménagement, je pensais peut-être partir d'ici. Je gagne assez pour pouvoir prendre un peu plus grand maintenant. Et potentiellement autre part qu'à Manchester ? Des idées de destination ? Tahiti ça sonne pas mal, non ? » Ses pensées dérivèrent vers l'idée d'une Ally l'aidant à déménager: perchée sur talons, gros carton sous le bras. Il masqua son sourire derrière sa main. Non, décidément, ça n'était pas prêt d'arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aélys Bey
Indépendant

Parchemins : 390
Âge : 22 ans (16 avril 1992)
Actuellement : étudiante à la WADA


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'


[Manchester] Folie des grandeurs [ PV ] Empty
MessageSujet: Re: [Manchester] Folie des grandeurs [ PV ]   [Manchester] Folie des grandeurs [ PV ] EmptyDim 2 Juin - 20:12

Aélys avait évolué avec les années. Le temps où elle n’était qu’une petite américaine coincée, obsédée à l’idée de se trouver un bon parti de sang-pur était révolu depuis longtemps. En revanche, une chose chez elle n’avait pas changé, et ne changerait sûrement jamais : son goût pour la mode. Samara se moquait régulièrement d’elle pour sa propension à même être stylée en pyjama ou pire encore selon sa cousine, quand elle était malade. Mais pour Ally, cela n’avait rien de bizarre, de cinglé ou d’irrationnel de prendre soin de soi et de faire attention à son image. C’était normal et même une preuve de bon sens et de respect pour soi-même. L’ancienne Serpentard portait des critères assez exigeants sur l’hygiène personnelle. Il fallait dire qu’elle avait de sacrés modèles. Sa mère, hormis pour le sport, ne portait jamais de joggings et elle n’avait jamais vu son père sans son costume trois pièces. Elle ne pouvait donc pas tout à fait être tenue responsable de dépenser son héritage dans des pièces haute couture et glamour. En même temps, quand elle serait enfin connue et reconnue dans le monde entier, il lui faudrait bien des habits à la hauteur de sa célébrité. Pour ce qui était des accompagnateurs, elle aurait largement le choix entre son petit-ami mannequin, son frère futur réalisateur de génie et son meilleur ami grande star du Quidditch. Non qu’elle ne garde son amitié avec Max uniquement au regard de son nouveau métier. Le seul moment où elle avait cru qu’elle pourrait le perdre, c’était avant qu’elle n’entre à Poudlard. A l’époque, elle connaissait certes Maximilien depuis des années et ils étaient proches, mais la distance entre eux et le fait qu’il soit né de parents moldus jetait une ombre sur leur amitié. Mais heureusement, le garçon s’était avéré être un sorcier et les parents d’Aélys avaient décidé de s’installer en Angleterre. Ally avait beaucoup pesté contre cette décision. Elle était américaine et fière de l’être. Toute son enfance, elle s’était imaginée rentrer à Salem. Mais finalement, elle s'était inclinée et elle se satisfaisait aujourd'hui du choix de ses parents. Ça tenait parfois à peu de choses la vie. Si elle était restée à New York, si elle était allée à Salem, elle ne serait jamais devenue amie avec Jade, elle aurait peut-être perdu de vue Max et elle n’aurait jamais connu Riley.

A l’image de sa propre apparence, Aélys aimait avoir un intérieur propre et relativement bien rangé. Mais ça, c’était la théorie. Ally avait grandie avec une armée de domestiques et d’elfes de maison au service de ses parents. En emménageant avec Riley, elle avait presque été surprise de découvrir, lorsqu’elle se levait le matin, une table vide d’un petit-déjeuner déjà prêt (sauf lorsque son chéri le lui préparait amoureusement), un réfrigérateur presque vide (la corvée des courses revenait bien trop souvent à son goût) et une panière à linge souvent remplie. Les cours, ses amis et sa famille l’occupait beaucoup et elle n’avait pas toujours le temps de ranger et de nettoyer dans l’appartement comme elle le voudrait. Aussi, quand Maximilien lui avoua qu’à défaut de ranger chez lui, tout était plutôt caché, elle rigola, ne le comprenant que trop bien. « Mais cacher, n’est-ce pas la meilleure manière de ranger ? » répondit-elle, taquine. « Heureusement qu’on a la magie. Je ne sais pas comment je ferais sans. Déjà que je suis souvent tentée de demander à l’elfe de maison du manoir de passer à la maison… » Elle sourit. Son meilleur ami utilisait tellement naturellement les sortilèges au quotidien qu’elle en oubliait parfois qu’il était né-moldu et qu’il avait connu pendant plus de dix ans une vie sans magie.

« Je vais prendre le jus kiwi-pomme-ananas, ça m’a l’air…intéressant. Un apport d’Ava je présume ? » répondit-elle, un sourire malin étirant ses lèvres peintes d’un rouge à lèvres roses ce jour-là. « Tu parles, tu n’as pas besoin d’aller acheter quelque chose pour moi. » Aélys reconnaissait tout à fait son côté pourrie gâtée. Elle aimait être choyée, être traitée comme une princesse. Mais Max était son ami, pas son serviteur. Elle était venue à Manchester pour le voir, pour discuter avec lui, pas pour lui ordonner d’aller lui chercher du champagne et des mets délicieux. « Bien sûr que tu réussiras à quitter le banc des remplaçants ! Ce n’est qu’une question de temps avant qu’ils ne rendent compte que tu leur ai vraiment indispensable ! » s’enthousiasma-t-elle. Peut-être n’était-elle pas complètement objective en tant que fervente supportrice de Max mais elle était persuadée qu’il avait une grande carrière qui l’attendait. « Evidemment, tu me connais. D’ailleurs, j’ai appris que mes profs m’avaient favorisé à Carol pour un gros projet qui pourrait vraiment lancer ma carrière du côté sorcier. Une pièce de théâtre avec des grands noms. Au niveau moldu, j’ai tourné un pilot d’une série où je joue une adolescente dont le groupe d’amies se fait harceler par une personne qui prend l’identité de leur amie morte. Mais à mon avis, ça va faire un bide. »

Aélys remarqua la grimace de Max lorsqu’elle évoqua Ava. Elle s’en préoccupa immédiatement. Ally connaissait bien son meilleur ami, elle sentait qu’il ne lui disait pas tout et cela enclencha une alarme dans son cerveau. « Est-ce que tout va bien entre vous ? » demanda-t-elle d’un ton soucieux. « J’imagine que cela doit être moins évident de se voir effectivement maintenant que tu ne travailles plus au Ministère. » Elle posa un regard compréhensif sur son meilleur ami assis en face d’elle, tiraillée à l’idée de lui ordonner de se radiner à côté d’elle sur le canapé pour lui raconter toutes ses aventures. Finalement, elle se tut, préféra lui répondre avec un sourire : « Tout va parfaitement bien, je te remercie de t’en soucier Maximilichouchet. Heureusement pour le bien de la maisonnée, Nick lui a enseigné deux-trois utiles sur les tâches ménagères. Je suis vraiment heureuse qu’on ait franchi ce cap, ce n’était pas toujours évident d’avoir une intimité quand on vivait chez nos parents, surtout chez lui. » Les frères de Riley vivaient toujours chez leur père, mais peut-être que le départ de l’aîné des Spencer motiverait Rudy et Connor à faire de même en tout cas c’est ce qu’espère Nicky qui n’en peut plus de ses gosses.

« Tu veux partir de Manchester ? »
s’étonna-t-elle. Maximilien semblait très attaché à sa ville natale, suffisamment attaché pour y revenir et s’y établir après avoir terminé ses années à Poudlard. « Eh bien Londres est une belle ville, Ava y travaille, sans oublier que ta meilleure amie y habite. En revanche, les prix des loyers sont assez élevés, c’est compliqué de trouver la perle rare et je parle d’expérience. J’avais bien aimé Brighton quand on avait passé un week-end là-bas, il y a la mer et ça a l’air assez tranquille. Oxford c’est sympa aussi, comme Canterbury et Bath…Ça dépend aussi si tu préfères être en ville ou en campagne. » Trouver un appartement était assez compliqué en soit, surtout si on ne savait pas exactement où l’on voulait habiter. Même si Aélys avait quitté le manoir Sheridan, elle n’avait jamais voulu s’éloigner de Londres. C’était sa ville d’adoption, la ville où sa famille résidait et où elle étudiait. Et puis même si elle pouvait transplaner, elle ne renoncerait à son shopping semestriel sur Oxford Street pour rien au monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





[Manchester] Folie des grandeurs [ PV ] Empty
MessageSujet: Re: [Manchester] Folie des grandeurs [ PV ]   [Manchester] Folie des grandeurs [ PV ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Manchester] Folie des grandeurs [ PV ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] La Folie des grandeurs [DVDRiP]
» La folie des grandeurs [PV : Loki et Genesis] (Quête : Partie 1)
» Crise de folie... |Libre|
» Ylo: grain de folie, un peu , beaucoup... passionément...bien casse cou
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Royaume-Uni :: Angleterre-
Sauter vers: