AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Nobody said it was easy [ Victoire ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Ted Lupin
Poufsouffle

Parchemins : 140
Âge : 16 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma


Nobody said it was easy [ Victoire ] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nobody said it was easy [ Victoire ]   Nobody said it was easy [ Victoire ] - Page 2 EmptySam 26 Jan - 1:23

Teddy sentait bien que Victoire était de plus en plus tendue, et ce malgré ses - merveilleuses - boutades destinées à détendre l'atmosphère. Pire que ça : sa meilleure amie semblait prendre ses blagues pour argent comptant, le second degré lui passant nettement au-dessus de la tête. S'il fut réjoui de finalement l'entendre dire qu'elle sombrait inutilement dans la plus pure illusion, il ne sut en revanche pas trop quoi répondre aux paroles suivantes de la blonde. Par instinct de conservation, le jeune métamorphomage jugea ainsi que moins il se mouillait, mieux ça valait pour lui. « En rendez-vous, vraiment ? » interrogea-t-il en remuant les sourcils. « Si j'ai un rendez-vous galant, tu seras la première au courant ne t'en fais pas. D'ailleurs, j'aurai certainement besoin de ton aide pour choisir ma plus belle redingote ! » poursuivit-il en cachant difficilement son amusement. Parfois, la meilleure réponse était : pas de réponse du tout merci les conseils du parrain. Mais décidément, Victoire se montrait aujourd'hui bien plus sérieuse que lui un signe de la fin du monde imminente, et lui adressa des paroles qui firent s'élargir le sourire du jeune Poufsouffle, dont le cœur se réchauffa nettement. « Eh, à quoi servent les meilleurs amis, hein ? » Parce qu'au fond, malgré tout ce drame imprévu, l'objectif annoncé était bien de changer les idées de Victoire. Si ça pouvait être en jouant au Quidditch plutôt qu'en épiloguant sur sa vie amoureuse par contre, ça aurait nettement arrangé le Poufsouffle.

L'affaire prenant des tons plus légers quand il fut question de la capacité de Victoire à le mettre sous surveillance à Poudlard, Teddy se contenta de fourrer les mains dans ses poches, haussant les épaules avec nonchalance. « Tout ce que je constate, c'est que tu m'as l'air bien au courant de mes faits et gestes ! » nota-t-il, clairement plus amusé qu'alarmé une erreur. Il n'était cependant pas surpris que Vic' ait pu charmer les elfes avec aisance. De son point de vue, elle aurait pu charmer n'importe qui même Julian, dont elle menace pourtant la vie. Cela dit, il n'en voyait pas tant que ça l'utilité. Il n'avait pas grand-chose à cacher.

Rougissant à l'évocation d'une potentielle gaffe de sa part en compagnie de Jo', Teddy secoua pourtant la tête, décidé à sauver sa - maigre - réputation. « Tu exagères ! Je ne me suis rien renversé dessus du tout je ne suis pas Tempérance, merci ! » se défendit-il avec vigueur, vaguement offensé par les déclarations de son amie. Il n'était certes pas toujours adroit, mais il était parfaitement capable de faire bonne impression il délire le pauvre ! Il n'était en tout cas pas aussi maladroit que Tempérance, et il considérait que ça n'était pas si mal que ça quand on ne place pas la barre très haut tout est possible. En vérité, il se donnait parfois des airs un peu rebelles - qui ne duraient pourtant pas bien longtemps : le naturel tendait à revenir au galop, et s'il ne gaffait pas, alors il se montrait simplement trop doux pour être un authentique petit délinquant.

Si le premier essai de Teddy au lancer fut une réussite, il fut pourtant précédé d'un moment fort désagréable à son goût. Pour déstabiliser Victoire, il avait évoqué l'illustre Théodore Zabini, et la réaction que cela avait provoqué chez la blonde tendait à l'irriter. Franchement, ce n'était pas une question de jalousie qui a toussé ? Il était simplement inintéressant ce type, non ? Il arborait toujours cet air constipé / hautain, et n'avait pas l'air drôle du tout. Sans doute n'était-il pas horrible, mais Teddy ne voyait pas pour autant ce que Victoire lui trouvait de si incroyable. Les explications de sa meilleure amie lui firent ainsi afficher un air sceptique. « Tout d'abord, merci de souligner ma beauté Tout ça parce qu'il est mignon ? C'est un peu superficiel, Vic', dis donc ! » Parce que bon, pour les valeurs, on repassera, hein ! S'il avait envoyé sa pique avec humour, il n'en restait pas moins vaguement agacé par cette passion ardente pour Zabini.

L'innocente partie de Quidditch commençait à tourner au vinaigre pour Teddy, qui s'attira très vite les foudres de sa meilleure amie. A sa grande surprise pourtant, cette dernière finit par lui faire grâce d'un quasi compliment. Il lui décocha un sourire ravi. Il lui connaissait rarement ce niveau de charité ! Il fallait croire que ses commentaires narquois finissaient par payer. Ce qui plut bien moins au garçon en revanche, fut ce qui se produisit juste après ce rare moment de triomphe : lui qui était pourtant habitué à côtoyer Victoire de manière plus que régulière se trouva pris en traître par ses pouvoirs de Vélane. Désorienté, il manqua nettement le Souafle, et ne reprit réellement ses esprits qu'après s'être rabroué d'un air dépité. Il était partagé entre l'envie de faire savoir haut et fort à Victoire que non, elle n'avait définitivement pas marqué de manière honnête, et la gêne extrême que représentait l'idée de lui expliquer exactement pourquoi. « Je ne suis pas mauvais joueur. » contra-t-il fermement, les sourcils froncés. Un peu frustré qu'elle en rajoute une couche en lui ébouriffant à nouveau les cheveux, il s'écarta et déclara : « Bon, ok, c'est à mon tour. On peut être deux à jouer à ce jeu-là. »

Haussant les sourcils en attendant que sa meilleure amie se replace devant les anneaux, il affichait un air déterminé. Son amour-propre avait été mis à mal. Il était trop tard pour revenir en arrière désormais. « Prête ? » Il ferma les yeux, plissant le nez avec concentration, et tendit la main pour tirer au moment où ses traits devenaient rapidement tout autres. Un instant plus tard, c'était un Théodore Zabini à l'air particulièrement farouche qui lançait le Souafle en direction des anneaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 763
Âge : 14 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam


Nobody said it was easy [ Victoire ] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nobody said it was easy [ Victoire ]   Nobody said it was easy [ Victoire ] - Page 2 EmptyMar 5 Mar - 2:46

Victoire se considérait plutôt comme une bonne vivante, elle aimait rire (particulièrement avec Teddy) et affectionnait le second degré, pratiquant les sarcasmes à ses heures perdues une pratique bien trop répandue parmi les jeunes à Poupou de nos jours. Mais le second degré sur les filles, elle aimait moyen. Surtout que pour le moment, c’était la rigolade mais un jour viendrait où Teddy s’intéresserait vraiment aux filles et voudrait sortir avec l’une d’entre elles, oubliant sa collante et ennuyeuse amie d’enfance. « Oh je connais un tas de filles qui rêveraient d’un rendez-vous avec le beau Ted Lupin. Mais je ne te brancherai avec aucune d’entre elles, sinon tu risques de devenir arrogant et il y a assez d’une seule personne insupportable dans ce duo. » Victoire avait déclaré cette phrase d’un ton amusé mais elle avait parfaitement consciente de se montrer parfois trop intense, notamment avec le Quidditch, et d’être bien trop agaçante surtout avec Teddy qui la supportait sans (trop) rien dire. « J’espère bien que je serai là première au courant ! Et il y a plutôt intérêt ! Ah ça, j’en suis sure parce que si tu t’habilles ainsi, t’es plutôt mal barré, c’est moi qui te le dit ! Cela dit pas sûre que confier le choix de la garde à robe de Teddy à Victoire soit une bonne idée s’il veut pécho »  dit-elle en rigolant. Mais si elle était persuadée que le Poufsouffle pouvait changer une mauvaise impression en jouant sur son métamorphomage comment ça elle n’est pas objective ?

« Tu es le meilleur meilleur ami au monde. » Et j’ai de la chance de pouvoir compter sur toi voulut ajouter Victoire mais c’était sans doute trop, même beaucoup trop sérieux, alors elle s’abstînt. Elle avait déjà l’impression d’avoir montré trop de failles à Teddy alors qu’elle s’efforçait généralement de ne pas lui avouer que l’angoisse liée à la présence de Magicis Sacra au château ne pesait rien face à la peur qui lui étreignait le cœur à l’idée de le perdre.

Quand Teddy lui dit qu’elle semblait bien au courant de ses faits et gestes, la petite Gryffondor lui sourit avec un air mystérieux du genre "Big Victoire te surveille" et décida finalement, en grande seigneur qu’elle était, de laisser à Teddy le dernier mot. Et ça n’arrivait quasiment jamais alors qu’il en profite ! Elle lui avait fait de scènes pour des semaines, il était tant qu’elle redevienne la Victoire solaire, lumineuse et agréable qu’il aimait tant mais cette Victoire existait-elle vraiment ? Mystère et pas l’insupportable pot de colle qu’elle se savait être. « Ah ! Il n’y a donc que moi pour te voir dans tes moments les plus ridicules, je suis ravie d’être aussi privilégiée » dit-elle en se moquant gentiment. En même temps, on ne survivait guère à plus de dix ans d’amitié sans se tourner en ridicule au moins une fois, et malgré la dénégation véhémente de Teddy, cela ne lui était pas arrivé qu’une seule fois.

L’ambiance, qui était de nouveau au beau fixe après la crise de Victoire, se tendit un petit peu  lorsque Teddy eut la riche idée d'évoquer Théodore Zabini si elle crise ne t’étonne pas Teddy. « Je n’ai pas dit qu’il était que mignon ! Tu retiens que ce que tu veux. » Elle allait presque ajouter qu’elle ne comprenait pas pourquoi il se montrait si grognon quand elle évoquait ce cher Théo mais au vu de sa propre réaction quand il avait parlé de Joséphine la traînée, ce serait de la mauvaise foi. Non qu’elle ne se montre jamais de mauvaise foi, mais s’appesantir sur ce qu’elle avait ressenti lorsque son meilleur ami avait évoqué la rouquine, non merci.

Teddy échoua de nouveau à rattraper son Souaffle ce qui remplit la jeune lionne de joie. Comme quoi, elle n’était pas la seule mauvaise du duo en tant que gardienne. Ce qui l’amusa encore plus fut de constater la réaction du Poufsouffle qui ne voulait pas admettre sa défaite. Compétiteur, oui quand tu grandissais avec les Weasley, tu n’avais pas trop le choix, mais mauvais joueur, jamais. « Je te signale que c’est une phrase que prononce tous les mauvais joueurs. Je t’influence beaucoup trop mon cher. » Un grand sourire s’afficha sur son sourire d’ange. Elle n’était pas prête d’arrêter de le taquiner sur ça, foi de Weasley ! Son rictus retomba cependant quelque peu à la réplique de Teddy. « Quel jeu ? Qu’est-ce que tu vas bien manigancer tu as trop traîné avec oncle Georges toi ? » demanda-t-elle avant de s’éloigner pour se positionner devant les anneaux. Déterminée à réussir son arrêt, elle lui lança : « Prête quand tu es prêt ! »

Victoire se tenait prête à bloquer la balle rouge lorsqu’elle vit Teddy se transformer. Elle avait beau savoir que c’était son meilleur ami devant elle, elle se sentit rougir jusqu’à la pointe des cheveux et murmura un faible « Théo. » Elle fut tellement perturbé par la transformation de Teddy, alors qu’elle était pourtant habituée à son metamorphomage depuis toute petite  -c’était même l’une des rares actions qui arrivait à la calmer et à la faire rire quand elle était bébé selon ses parents-, qu’elle laissa passer le Souaffle sans même bouger d’un pouce. Victoire resta en position, ne parlant même pas. « Tu n’as pas le droit de faire ça Ted » arriva-t-elle finalement à prononcer après un long moment. Elle avait le teint blême mais sa voix grondait de colère. Elle en voulait tellement à son meilleur ami d’utiliser son don, en imitant celui qui lui plaisait depuis presque trois ans maintenant, contre elle qu’elle avait lâché son vrai prénom, ce prénom qu’elle n’utilisait jamais comment ça il s’appelle Edward en vrai ? on lui aurait donc menti toute sa vie, tout en lui jetant un regard noir. Le pire étant qu’elle se connaissait, et elle connaissait Teddy. Elle savait très bien qu’il saurait désamorcer la bombe en quelques minutes sauf que cette fois, elle voulait vraiment lui faire comprendre qu’elle avait été blessée par son action et que c’était sérieux. En même temps, elle n’avait aucune envie de s’énerver contre Teddy, pas aujourd’hui, pas au vu de tous les efforts qu’il avait effectué pour lui faire oublier les membres de la Menace qui occupaient actuellement le château et le manque de ses proches.

[1 066 mots]



   
proud to be a Weasley
Sur toi jpouvais compter ça m'a eu à l'usure tu commences à me manquer Le temps passe et je dviens possessive quand tu réponds pas jsuis agressive A la base t'étais mon ami mais ça s'est passé autrement jsuis entrain de faire une connerie jcrois que j'ai des sentiments. Jamais sans lui, jamais sans nous.


Dernière édition par Victoire Weasley le Mer 6 Mar - 1:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoshisavatars.tumblr.com/

Ted Lupin
Poufsouffle

Parchemins : 140
Âge : 16 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma


Nobody said it was easy [ Victoire ] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nobody said it was easy [ Victoire ]   Nobody said it was easy [ Victoire ] - Page 2 EmptyMar 5 Mar - 22:38

A l'évocation de multiples jeunes filles rêvant soi-disant d'un rendez-vous avec lui, Teddy haussa les sourcils, un sourire charmeur aux lèvres : « Des tas, vraiment ? Tu n'as pas une liste ? » Puis, craignant les représailles - et un potentiel souafle dans la figure, il ajouta rapidement : « Et merci de dire que tu me trouves beau, Vic', ça n'a pas de prix. » Foutu pour foutu, autant tout donner ! Un mode de vie, par Ted ou Edward, on ne sait pas Remus Lupin. « Je te préviens en tout cas, je ne porterai pas de paillettes ! » décréta-t-il à peine plus sérieusement lorsque Victoire se promit de l'aider à choisir sa tenue pour son futur rendez-vous galant.

Devant l'air solennel de Victoire, le garçon dut cependant suspendre ses bonnes blagues, adressant un sourire en coin à sa meilleure amie. « Eh, je te retourne le compliment, Vic'. » Elle était sa meilleure amie depuis toujours et le resterait toujours, pas de doute dans l'esprit du jeune homme. Leurs familles étaient si liées que l'inverse serait carrément impossible. Ils avaient grandi ensemble, fait leurs premières bêtises ensemble, s'occupaient/se moquaient de leurs cadets ensemble... S'il devait être enfermé à Poudlard avec qui que ce soit, il était content que ça soit avec Victoire. La séparation aurait été beaucoup trop difficile - et il parlait par expérience, après tout, ils avaient été séparés lorsqu'il était rentré à Poudlard !

Faisant fi des commentaires - perfides, si, si ! - de la blonde concernant ses maladresses, Teddy préféra se concentrer sur un sujet qui, à son plus grand regret, lui tenait bien plus à cœur : Théodore Zabini et surtout, la passion que Victoire semblait lui vouer. Théodore Zabini du point de vue de Teddy : un Serpentard coincé et péteux, pas très intéressant et pas très sympa. Théodore Zabini du point de vue de Victoire (vu par Ted Lupin) : une sorte d'Apollon à la grâce sans égale pour qui aligner plus de trois mots était un véritable don fait à l'humanité toute entière - ah non pardon, juste le point de vue de Teddy finalement. « Je retiens ce que j'entends. » rétorqua-t-il d'un air buté, avant de reprendre place pour tirer. Certes, elle avait prétendu qu'il avait des 'principes' et des 'valeurs' mais 1) plus flou tu meurs, 2) quels principes et quelles valeurs ? Mauvaise foi bonjour !

Ce qui suivit ne fit malheureusement pas partie des plus beaux moments de la carrière de Teddy. Plusieurs événements se succédèrent en effet de manière malheureuse. Dans un premier temps, Victoire activa - accidentellement a priori - ses pouvoirs de Vélane, le déconcentrant avec aisance et lui faisant manquer le souafle, ce qui eut le don de le frustrer au plus haut point. Il ne voulait pas avoir à expliquer pourquoi il avait manqué la petite balle rouge, c'était vaguement humiliant et il se remettait avec mauvaise grâce de ce bref instant d'euphorie. Raison pour laquelle il décida d'user de son pouvoir à son tour. Chacun ses faiblesses.

Si sa métamorphose eut l'effet escompté - Victoire rata nettement le souafle, puisqu'elle n'essaya même pas de le rattraper -, la réaction de sa meilleure amie le fit néanmoins déchanter. En vérité, il n'eut pas l'occasion de se réjouir, et ses traits retrouvèrent rapidement leur forme habituelle - beaucoup plus Tonks mêlé à du Lupin, et beaucoup moins Zabini. Victoire le fixait avec un regard qu'elle n'arborait que rarement - et plus usuellement adressé à ses cadets ou à James -, et le Poufsouffle déglutit. Un sentiment de culpabilité mêlé à son irritation ultérieure vînt lui serrer le cœur. « T'utilises tes pouvoirs, j'utilise les miens. » dit-il simplement, conscient d'avouer à demi-mot ce qu'il n'avait pas voulu admettre plus tôt. « Bon, on arrête, non ? Ça tourne mal. » Il se détourna de Victoire pour aller chercher le souafle perdu, le cœur battant plus fort. Il n'aimait pas se disputer avec Victoire, et encore moins dans ce contexte. Il était conscient d'avoir dépassé une ligne, et en même temps, ça lui avait paru justifié, sur le coup. Dent pour dent. Elle n'en avait certes pas conscience, mais ce qu'elle lui avait fait n'était pas beaucoup plus agréable. « J'suis désolé, Vic', c'était un coup bas. Je me suis laissé... prendre dans la compétition j'suppose. » Il haussa les épaules, détournant les yeux en revenant vers elle. « Tu veux prendre un chocolat aux cuisines plus tard ? C'est moi qui invite. » proposa-t-il en guise de calumet de la paix, bien que conscient que Victoire lui en voulait. Mais ils n'allaient pas se faire la gueule, hein ? Pas au milieu de tout ça ?

[ 788 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 763
Âge : 14 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam


Nobody said it was easy [ Victoire ] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nobody said it was easy [ Victoire ]   Nobody said it was easy [ Victoire ] - Page 2 EmptyMer 6 Mar - 1:25

Si Victoire n’avait pas déjà épuisé toutes ses cartes pétage de plomb victorien du jour et même de la semaine, elle aurait bien rayé le sourire charmeur affiché sur le bien-trop-charmant-pour-sa-santé-mentale visage de Teddy. Comment pouvait-il douter que des tas de filles lui courraient après quand il avait ce sourire là ? Et Victoire ne parlait même pas de ses cheveux il ne vaut mieux pas en effet tant elle est capable d’épiloguer des heures sur la chevelure de Teddy. « Et bien ce n’est pas comme s’il existait un registre officiel des groupies de Ted Remus Lupin mais j’en tiens certaines à l’œil. Histoire de te prévenir de celles qui ne s’intéressent à toi que par rapport à ton nom et à Harry tu vois. Simple mesure de protection, voilà tout » répondit-elle d’un ton volontiers nonchalant alors qu’en réalité elle fabriquait des poupées vaudous à l’effigie de toutes ses potentielles rivales. « Pff, je suis sure que tu aurais préféré que ce soit José qui te dise ça » râla-t-elle par principe. Teddy avait toujours été le plus beau à ses yeux, loin devant chacun des garçons qu’elle avait pu croiser. Aucun ne lui arrivait à la cheville mais aucun n’avait les cheveux bleu et oui c’est une obsession chez Victoire "Ernie" Weasley. Même si Théodore n’était pas loin de la beauté de son meilleur ami, elle devait bien l’avouer lui aussi avait une belle tignasse cela dit. « Dommage. Je suis sure qu’Andromeda a en stock tout un tas de robes de soirée à paillettes qui t’irait à ravir. Peut-être que tu pourrais mettre des paillettes sur tes cheveux au moins ? » répliqua-t-elle, semblant y réfléchir attention Teddy voilà que tu lui donnes des idées farfelues.

Victoire offrit un grand sourire solaire au brun lorsqu’il lui dit qu’elle aussi était la meilleure des meilleures amies. Non qu’elle doutait que Teddy pense de la même manière qu'elle sur leur amitié, mais c’était toujours agréable de l’entendre surtout quand parfois, elle s’enfermait dans la peur panique qu’il ne la voit que comme une étouffante pseudo petite-sœur qui l’empêche de traîner avec ses potes plus âgés et plus cools et qui l’empêche de draguer correctement des rouquines venues tout droit de France pour le séduire.

Tout aussi butée que Teddy, si ce n’est plus c’est en ayant le dernier mot qu’on se fait respecter chez les Weasley, elle eut envie de répliquer quand il insista qu’il avait bien entendu Vic ne parler que du physique de Théo mais décida une nouvelle fois de ne pas rebondir. Comme quoi, elle pouvait se montrer douce et conciliante ! De toutes manières, il ne servait pas à grand-chose de parler pendant un quart d’heure de son béguin pour son camarade de Serpentard. Déjà, cela la gênait beaucoup trop, et en plus Teddy était décidément bien trop grognon pour qu’elle ne s’appesantisse sur le sujet.

Vic avait toujours admiré le métamorphomage de Teddy. Il utilisait son don pour faire rire la tribu Weasley et c’était la première fois qu’elle le voyait l’utiliser pour blesser, même s’il n’avait pas forcément eu conscience de le faire, en tout cas pour tricher à un jeu –une vraie attitude de mauvais joueur si vous vouliez l’avis de Victoire, ce qu’elle ne manquerait pas de lui rappeler lorsqu’elle ne lui en voudrait plus dans cinq minutes donc. Bougeant finalement, elle s’approcha de Teddy, sourcils froncés mais le teint toujours très blanc. « Je n’ai pas utilisé mes pouvoirs ! » démentit-elle aussitôt avant de se souvenir de son lancer précédent qu’elle avait réussi un peu trop facilement pour être honnête. « Oh non. Je les ai utilisés en fait ?! » Elle était mortifiée. Elle avait beau se vanter de posséder des gênes de Vélane, elle évitait d’utiliser ses dons en règle générale, surtout sur ses amis en revanche si elle aurait pu persuader José à coups de charme de Vélane de laisser Teddy tranquille elle l’aurait fait volontiers. Elle comprenait mieux pourquoi Teddy avait pris les traits de Théodore, même si cela ne l’excusait en rien. « Oui on arrête. Je préfère qu’on soit dans la même équipe de toute façon plutôt que l’un contre l’autre. En plus, on est tellement doués tous les deux que aucun n’arrive à battre l’autre. » Elle n’avait même pas réussi à faire la tête à Teddy pendant dix minutes, c’était pathétique. Et en même temps, elle lui en voulait encore et il semblait en avoir pris conscience alors à quoi bon se prendre la tête ? « Je m’excuse aussi, je ne me suis pas rendu compte que j’avais activé mon don. Mais tu n’as plus intérêt à utiliser mon béguin contre moi d’accord ? Tricheur va » lança-t-elle sur une note un peu plus amusée.

« Oui je veux bien un bon chocolat, tu me dois bien ça après tout ! et au moins moi je suis invitée pas comme une certaine José qui s’incruste. » Elle lui tira la langue avant de foncer en piqué vers la pelouse en rigolant. « Alors Lupin, on a peur de la fameuse colère des Vélanes ? » lui lança-t-elle à terre avant qu’il ne la rejoigne. Quand ce fut fait, elle passe ses bras autour de lui et le serra dans ses bras pendant de longues minutes. Elle n’était pas forcément prête à lui pardonner son action mais il la supportait bien elle, avec tous ses innombrables défauts, alors elle pouvait bien faire un effort pour une erreur. Il avait compris qu’il l’avait blessé, s’était excusé, inutile de lui en tenir trop rigueur. C’était bien trop difficile d’être en colère contre lui de toutes manières. Il avait toujours été sa plus grande faiblesse, le serait toujours, et en même temps sa plus grande force. Car sans Teddy, elle ne tiendrait certainement pas le coup vis-à-vis de la présence de Magicis Sacra dans le château et du manque de nouvelles de sa famille. Avec lui à ses côtés, elle se sentait forte et courageuse. Elle avait l’impression que rien ne pouvait lui arriver. D’où sa vive colère quand celui envers qui elle avait une confiance absolue lui avait fait mal. Mais, après tout, ce n’était rien qu’ils ne pourraient arranger n’est-ce pas ? Ils se chamaillaient mais jamais aucune de leurs disputes n’était sérieuse au point d’entacher leur relation, ce n’était pas pour que cela commence aujourd’hui.

Victoire libéra enfin Teddy de l’emprise de ses bras, lui fit un bisou sur la joue et le décoiffa au passage avant qu’ils ne se dirigent, balais en main, vers le château en parlant de tout et de rien comme si de rien ne s’était passé.

[1 111 mots]
[Topic terminé]



   
proud to be a Weasley
Sur toi jpouvais compter ça m'a eu à l'usure tu commences à me manquer Le temps passe et je dviens possessive quand tu réponds pas jsuis agressive A la base t'étais mon ami mais ça s'est passé autrement jsuis entrain de faire une connerie jcrois que j'ai des sentiments. Jamais sans lui, jamais sans nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoshisavatars.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Nobody said it was easy [ Victoire ] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Nobody said it was easy [ Victoire ]   Nobody said it was easy [ Victoire ] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Nobody said it was easy [ Victoire ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Acte malsain à l'église (PV Victoire)
» [En pause] Ce sera sans poésie qu'on s'aimera. [Kerian Shabishisa/Victoire Dremso]
» EASY CANICHETTE NOIRE 7 ANS TRESOR DE VIES 59
» Victoire Repugnante de la classe politique traditionnelle
» Je plante en ta faveur cet arbre de Cybèle... {Victoire}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 23 (2013-2014)-
Sauter vers: