AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Fuite et désertion PV. Isaac Hudson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Graham Bishop
Préfet de Gryffondor

Parchemins : 1148
Âge : 15 ans (12/07/1999)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Faris


Fuite et désertion PV. Isaac Hudson Empty
MessageSujet: Fuite et désertion PV. Isaac Hudson   Fuite et désertion PV. Isaac Hudson EmptyMer 12 Déc - 19:44


Fuite et désertion ϟ PV Isaac Hudson

La vie à Poudlard, bien que continuant son cours, n'avait rien d'enchanteur. Les élèves étaient des otages de Magicis Sacra et étaient totalement coupés du monde. Plus de courriers des parents, plus de gazette du sorcier et encore moins de sorties à Pré-Au-Lard, rien pour échapper au quotidien morne des cours et à l'obligation de suivre les préceptes d'une organisation de fou furieux. Dans ces moments là il se demandait si son père n'avait pas raison et peut-être qu'il aurait dû rester chez lui à Horsham plutôt que de venir à Poudlard par les temps qui courraient. En plus de ça beaucoup de jeunes Gryffondor venaient chercher du réconfort auprès de lui, le si merveilleux préfet qu'il n'était pas, alors qu'il était en vérité aussi inquiet qu'eux mais qu'il ne le montrait pas. Enfin à côté, certaines choses ne changeaient pas et des demoiselles tentaient toujours leur chance en lui adressant de nombreuses lettres d'amour ou des gloussements sur son passage ce qui avait le don de l'énerver.

En cette fin d'après midi il s'était réfugié dans la salle commune de sa maison. Il n'avait goût à rien en ce qui concernait les activités extra scolaires et en cette fin d'année, malgré l'occupation de Magicis Sacra, le volume des devoirs ne désemplissait pas et il était submergé par le travail. Tandis qu'il essayait de relire son chapitre de métamorphose sur le sortilège de transfert installé confortablement sur l'un des canapés de la salle commune, une jeune fille vint l'interrompre rougissant derrière une enveloppe rose. « Hum ? » daigna-t-il seulement émettre à son encontre lorsqu'elle se présenta devant lui. Elle se tortillait ridiculement sur place avant de finalement jeter l'enveloppe sur les genoux du garçon tout en gloussant et en courant rejoindre ses copines. Toutes ensemble elles se mirent alors à glousser attendant qu'il lise le courrier qu'il se contenta de glisser entre les pages de son livre.
Quelques minutes plus tard il fut de nouveau interrompu cette fois par un jeune garçon de premier année qui lui demanda s'il s'avait quand est-ce qu'ils pourraient écrire à leurs parents. Il grogna, mais prit le temps quand même d'adopter un ton rassurant pour répondre à son cadet. « Malheureusement non, mais j'espère bientôt d'accord ? » Il esquissa un bref sourire avant de retourner lire son cours. « Le sortilège de Transfert permet de changer l'aspect d'un trait physique de A pour lui attribuer celui de B... Punaise ça n'a pas de sens ce que je lis. » Il soupira, respira un bon coup et repris la lecture de la même phrase mais les gloussements incessants des filles de toute à l'heure l'irritait au plus haut point. Il se tourna vers elle prêt à leur jeter un regard noir, mais au contraire cela augmenta l'intensité de leurs gloussements. « Mais tu es sûr qu'on aura bientôt des nouvelles de nos parents ? » Soudainement devant lui l'élève de première année apparut toujours inquiet malgré la tentative de Graham de le rassurer. Le préfet de Gryffondor fut pris par surprise ce qui n'arrangea pas son humeur et il arriva ce qu'il arriva ensuite. Il claqua son livre, le prit dans ses bras, l'enveloppe donné un peu plus tôt par la jeune fille menaçant de s'enfuir d'entre les pages, puis lança au garçon qui soudainement se mit à trembler devant le regard furax de Graham : « Je - n'en - sais - foutrement - rien ! ». Graham quitta alors la salle commune pour monter les escaliers en direction du dortoir. Il passa la porte de celui des quatrième années et la claqua incapable de contenir son énervement. Ce n'était pas grave après tout il n'y avait personne. Enfin c'est ce qu'il crut lorsque l'ombre d'un de ses camarades le surpris : « Ah ! » lança-t-il de stupeur, avant d'ajouter : « Ah ce n'est que toi... » de manière blasé. Ces mots s'adressaient à Isaac Hudson, élève de son année avec qui malheureusement Graham ne s'entendait pas. Si de manière générale il ne s'était pas fait d'amis parmi les garçons de sa chambre avec Isaac c'était encore plus compliqué puisque réellement les deux garçons ne s'appréciaient pas. Sans doute ne partageaient-ils pas les mêmes centres d'intérêt, Graham ne savait plus comment cela avait commencé, mais une chose était sûr, Isaac lui donnait tout le temps l'impression de faire la tête et d'être hautain. En tout cas si de base Graham pouvait être connu comme un garçon très sympathique, il ne cachait pas le ressentiment qu'il avait pour Isaac et rien que la façon dont il s'adressait à lui le laissait entendre.

Malheureusement ils étaient tenus de cohabiter pendant sept années consécutives (enfin plus que quatre à présent si Poudlard ne brûlaient pas avec l'occupation de Magicis Sacra) et qui plus est en plus que leur lit était adjacent l'un de l'autre. Graham jeta son livre de métamorphose sur le sien ce qui eut pour effet de pousser l'enveloppe rose reçu par la jeune fille de Gryffondor hors des pages et de la laisser glisser discrètement près du lit d'Isaac.
Graham ôta ensuite ses chaussures et s'assit en tailleur son lit scrutant son manuel de métamorphose qui ne lui donnait pas du tout envie. Il fouilla dans son sac pour y chercher son agenda à la recherche d'un travail plus intéressant à faire. Au moins s'il pouvait avancer à minima sur ses cours avec un peu de pratique. Par chance leur nouveau professeur de Sorts et Enchantements qui remplaçait la captive Professeur Montgomery-Bones, leur avait demander de travailler un sortilège, mais l'encre de Graham avait bavé et il ne souvenait plus duquel il s'agissait. Il jeta un oeil dans la chambre, mais malheureusement il n'y avait aucun autre de ses camarades présent et il n'imaginait pas devoir redescendre dans cet enfer de salle commune. « Dis moi... commença-t-il en s'adressant à Isaac, une expression de dégoût sur le visage. Je sais qu'on avait dit qu'on s'adresserait le moins la parole possible, mais tu pourrais me dire quel sortilège on doit travailler pour les sorts et enchantements s'il te plait. » La formule de politesse eut du mal à sortir de sa bouche et à s'articuler convenablement. Demander un service à Isaac relevait de la torture mais s'il voulait faire quelque chose de productif il fallait bien qu'il se force même si son visage laissait clairement paraitre le supplice que cela demandait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Isaac Hudson
Gryffondor

Parchemins : 22
Âge : 15 ans
Actuellement : 5ème année



Fuite et désertion PV. Isaac Hudson Empty
MessageSujet: Re: Fuite et désertion PV. Isaac Hudson   Fuite et désertion PV. Isaac Hudson EmptyJeu 13 Déc - 13:55

ft. Graham Bishop
fuite et désertion
Pour une fois dans l’histoire de sa scolarité, il était seul dans son dortoir. Et il en avait cruellement besoin… Souvent, ne rien laisser paraître pouvait rapidement devenir assez difficile à contenir et la situation actuelle à l’école le mettait légèrement sur les nerfs. D’une part, parce qu’il était peu commode de se retrouver sous l’emprise de ces fous furieux et d’un autre côté, parce qu’il se sentait entièrement coupé du monde extérieur. Cela avait quelque chose de terrifiant.
Bien qu’Isaac n’entretienne pas des relations extrêmement chaleureuses avec ses parents, avoir des nouvelles de temps en temps, ne serait-ce que d’Anton, son petit frère, était tout de même rassurant, sécurisant. Or, depuis plusieurs semaines, les hiboux et autres moyens de communication leur été totalement interdit. Et l’incertitude au beau fixe…
Si Isaac pouvait douter de l’intérêt de ses parents à son égard, il voulait croire que cette situation les inquiétait un peu… Ou peut-être pas, en vérité. C’était peut-être ça le plus angoissant, se rendre compte qu’il n’avait plus de tout de valeur aux yeux de sa famille. Ce serait atroce… Atrocement douloureux.
Mais l’attente, l’incertitude, étaient encore plus nocives. Car propice à un trop plein d’imagination dont il n’avait jamais fait défaut.
Se passant une main dans ses cheveux toujours aussi indomptables sans cesser de faire les cent pas dans la tour, il essayant de fermer les yeux, fort, espérant se réveiller en sueur d’un cauchemar. Sa concentration en cours, son assiduité était mise à l’épreuve. Sans perdre son statut d’élève modèle, il se sentait lui-même moins attentif, plus perturbé qu’il ne le laisser paraître et cela n’était pas vraiment acceptable…
Comment ne pas être affecté cependant ?

Entendant des bruits de pas fermes s’approcher, Isaac essaya tant bien que mal de se reforger un masque d’impassibilité, qui avait malgré lui un effet sur son degré d’amabilité, surtout en ce moment. Et lorsque la porte claqua, il était sur son lit, faisant mine de lire un livre. Il posa un regard ennuyé pourtant toujours préoccupé sur la personne qui avait brisé son moment solitaire pour tomber sur la dernière personne avec qui il aurait aimé être en étant aussi troublé.
Isaac aurait du mal à expliquer à quelqu’un pourquoi il vouait une haine aussi féroce à son camarade de dortoir. Il y avait un nombre incalculable de choses qui l’agaçait chez Graham mais aucun qui justifie réellement l’animosité que les deux jeunes hommes entretenaient. Peut-être ne le savaient-ils pas eux-mêmes. Mais les faits étaient là, il ne pouvait pas se blairer.
« Ah ! » De toute évidence, Bishop ne l’avait pas remarqué jusque-là. Isaac en aurait presque eu un rictus de moquerie, ne serait-ce que d’avoir pu surprendre ce m’as-tu vu insuppo…
Bref. « Ah ce n'est que toi... » Bien vu, Sherlock… Décidant de respecter l’ingénieuse décision consistant à s’adresser le moins possible la parole, le brun décida de retourner son regard sur sa lecture imaginaire, espérant que son camarade respecterait cette clause de silence le plus longtemps possible. Oh non, Isaac n’était pas vraiment en état de commencer une nouvelle joute verbale avec le préfet. Il aspirait à la tranquillité et même si la seule présence du garçon dans la pièce la mettait bien à mal, aucun doute que s’ils se mettaient à argumenter, il allait péter un plomb.
Et il n’en avait aucunes envies.

Il entendit alors le garçon bouger, s’installant probablement sur son lit, malheureusement dangereusement proche du sien et entendit le bruit d’un bouquin jeter sur le lit adjacent. Quelle idée de traiter ainsi le matériel scolaire… Isaac était de très mauvaise foi, il est évident que le livre amortit par le matelas ne subirait absolument rien, mais tout était toujours favorable à critiquer son ennemi de dortoir. Quelque chose glissa des pages pour se retrouver un peu plus proche du jeune homme et pousser par la curiosité, il se laissa regarder subtilement ce que c’était : une enveloppe qui sentait le parfum tellement fort que cela vint même agresser ses propres narines. Bah voyons, une nouvelle admiratrice… Isaac se demandait chaque jour que Merlin faisait ce que pouvait bien trouver toutes les pimbêches de l’école à cet énergumène. Parce qu’il était indéniable que Graham plaisait, de façon quasi universelle aux élèves de cette école. Il n’était pas particulièrement entouré, Isaac se posait sincèrement la question de savoir quel nombre d’amis il pouvait compter autour de lui… Probablement autant que les siens… Et pourtant, le préfet était toujours harcelé par la moitié de la gente féminine de l’école.
Incompréhensible.

« Dis moi... » Non, non, non… Isaac ne voulait absolument rien lui dire, il voulait ruminer dans son silence, en s’apostrophant de pensées plus moroses et tragiques les unes que les autres. « Je sais qu'on avait dit qu'on s'adresserait le moins la parole possible, mais tu pourrais me dire quel sortilège on doit travailler pour les sorts et enchantements s'il te plait. » Le savoir ne semblait pas l’empêcher de briser la règle apparemment… Mais la mine dégoutée qu’il arborait à l’idée de devoir lui demander un service rassura le garçon. Au moins, certaines choses étaient immuables. Malgré cette situation pourrie, ce repère-là ne semblait pas changer.
Isaac avait horreur du changement.
« Si tu prenais plus soin de ces choses-là, tu n’aurais rien à me demander. » Oui, c’était un peu gratuit. Cela pouvait arriver à n’importe qui d’oublier de noter un devoir… En fait, non, ça ne lui arrivait jamais à lui, mais il pouvait objectivement admettre que cela était possible.
L’ennui, c’est qu’il n’était pas très objectif concernant Graham.
« Sortilège d’Expulsion. » Il n’avait pas détourné les yeux de la page qu’il fixait depuis plusieurs minutes sans la voir. Il n’avait aucune envie de rester ici, ni la force de devoir bouger.
C’était presque pire que de penser à ses parents.

Ah, le retour de la mauvaise foi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Graham Bishop
Préfet de Gryffondor

Parchemins : 1148
Âge : 15 ans (12/07/1999)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Faris


Fuite et désertion PV. Isaac Hudson Empty
MessageSujet: Re: Fuite et désertion PV. Isaac Hudson   Fuite et désertion PV. Isaac Hudson EmptyJeu 13 Déc - 17:37


Fuite et désertion ϟ PV Isaac Hudson

Si déjà lui adresser la parole était compliqué pour Graham, alors lui poser une question avait vraiment été un enfer et pourtant il l'avait fait. Il pouvait quand même se montrer fier de lui pour cela car ravaler sa fierté pour demander un service à une personne qu'il ne supportait pas ce n'était tout de même pas rien. Ce qui était " marrant " à noter c'est que jamais Graham ne dirait qu'il détestait Isaac, mais juste que leur relation vis à vis de l'un et de l'autre relevait de l'insupportable.

Par chance son camarade de classe prit le temps de lui répondre mais ne se contenta pas de formuler simplement sa réponse. Evoquer le sortilège d'expulsion devait être trop simple pour Isaac sans avoir besoin de faire la moral à Graham qui se mit à soupirer de lassitude. « Évidemment tu ne peux pas t'en empêcher. » lança le Gryffondor en jetant un regard à son camarade fixé sur les pages ouvertes d'un livre. Il passa les jambes par dessus son lit pour faire face à celui d'Isaac et ajouta : « Forcément monsieur je-sais-tout ne peut s'empêcher de faire remarquer ô combien il est parfait et studieux par rapport à ses autres camarades. Rendre simplement service ne peut se faire sans rabaisser l'autre. » Oui nous pouvions clairement définir la réaction de Graham comme exagérée, mais sa relation à Isaac le poussait malheureusement à agir ainsi en plus de l'énervement provoqué et par les évènements de la salle commune, mais surtout par la situation présente avec Magicis Sacra.

Graham sauta de son lit, son agenda à la main et s'approcha de son camarade de classe pour lui montrer la page de la date à laquelle leur apprentissage du sortilège devait être fignolé : « Eh bien sache que tu as tort, je suis désolé pour toi mais je fais bien mon travail aussi. L'encre a juste bavé. Enfin comme ça t'arrives souvent de le faire sur les autres je suppose. » Lorsqu'il s'eut assuré que son camarade avait bel et bien constaté l'encre étalé sur les pages de l'agenda à la couverture en cuire que possédait Graham, le préfet de Gryffondor le reposa sur son lit et s'y réinstalla à son tour. « Enfin en tout cas merci quand même pour la réponse. » ajouta-t-il puisqu'à la fin de cette histoire Isaac avait fini par lui rendre service et maintenant il allait pouvoir s'entrainer au sortilège.

Si leur professeur de Magicis Sacra leur avait donné pour objectif de découvrir le sortilège par eux-même, ils allaient bien sûr avoir un temps pour le perfectionner en classe, mais avoir de l'avance dans quelque chose lui permettrait d'avoir plus de temps pour se consacrer sur sa bête noire à savoir la théorie.
Il positionna son oreiller devant lui prêt à l'envoyer contre le lit vide d'un de ses camarades qui faisait face au sien puis commença déjà par bien formuler à haute voix la formule. « Repulso... Re-pul-so. Bon allez. » Il essaya de se concentrer mais il sentait qu'il avait quelques difficultés ce soir pour le faire. L'énervement était toujours présent, mais peut-être qu'une fois ce devoir réussi, il y arriverait. Il respira un grand coup puis agita sa baguette en direction de l'oreiller tout en prononçant la formule magique. Ce fut malheureusement le pichet sur la table de chevet près du lit face à lui qui fut toucher et qui fut expulser involontairement à quelques centimètres de la tête d'Isaac. « Oups, désolé... heureusement que la carafe était vide. » se contenta-t-il de dire même si l'idée qu'Isaac se prenne l'objet dans la tête aurait pu être assez drôle à voir. Peut-être que son inconscient avait été à l'origine de ce raté alors qu'habituellement Graham était plutôt bon dans les sortilèges. Au moins il avait réussi du premier coup le sort même s'il n'avait pas touché l'objet voulu (et non il ne s'agissait pas de la tête d'Isaac, même si...)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Isaac Hudson
Gryffondor

Parchemins : 22
Âge : 15 ans
Actuellement : 5ème année



Fuite et désertion PV. Isaac Hudson Empty
MessageSujet: Re: Fuite et désertion PV. Isaac Hudson   Fuite et désertion PV. Isaac Hudson EmptyVen 14 Déc - 9:21

ft. Graham Bishop
fuite et désertion
Ah… On ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs, hein ? Euh non, ce n’était pas vraiment la bonne expression pour traduire la situation… On récolte toujours ce que l’on sème. Oui, voilà, c’était plus approprié. Evidemment qu’Isaac ne pouvait pas s’en empêcher. Avec le temps, tout était devenu horripilant chez Graham. Lorsque l’on catalogue une personne, même pour quelqu’un d’assez intelligent, il est très dur de redevenir partial avec l’image que l’on a de lui. Le garçon ne s’en cachait pas vraiment… Dans la mesure où ce résonnement avait lieu dans sa tête.

Ok, il ne pensait pas l’avoir énervé à ce point. Apparemment, il n’était pas le seul à ne pas être de bon poil aujourd’hui. Mais quelque part, c’était peut-être ça dont il avait besoin. Penser à autre chose, engager une nouvelle dispute finalement un peu stérile pour obliger son cerveau à ne pas se tourner vers les sujets qui l’emmerder vraiment.
Un peu lâche comme méthode, mais ça, il n’était pas tout à fait prêt à l’admettre. « Je rends service à pleins de gens. Considère cela plutôt comme ton propre traitement de faveur et… » Il n’avait pas remarqué que son camarade de chambre s’était levé pour atteindre son propre lit, lui pointant la pièce à conviction de leur joute. « Eh bien sache que tu as tort, je suis désolé pour toi mais je fais bien mon travail aussi. L'encre a juste bavé. Enfin comme ça t'arrives souvent de le faire sur les autres je suppose. »
Petit con.
Oui, bien sûr, l’encre avait bavée. Et ce débile avait tort, il n’était fondamentalement exécrable qu’avec lui. Rien de plus.
Isaac préféra jouer la carte de l’ignorance, retournant à sa lecture inventée. Une part de lui fière de clore le débat et l’autre totalement outrée de ne pas trouver quoi répondre avec plus de verve. Il fit mine de hocher la tête avec nonchalance quand son interlocuteur prit soin de le remercier tout de même. C’était encore plus agaçant venant de lui, cette espèce de politesse feinte. Le brun n’attendait pas de remerciement, il le savait. C’était juste une énième façon de se faire voir supérieur à lui.

L’ignorance est le meilleur des mépris.

Le silence fut de nouveau perturbé seulement par son camarade qui commençait à s’entrainer en vue du cours prochain. Isaac l’avait fait un peu plus tôt et malgré tout ce qu’il pouvait dire sur Graham, il n’était pas plus inquiet que ça quand celui-ci décida de mettre le sort en pratique. Son ennemi n’était pas mauvais en sortilège. Il ne l’avouerait jamais à voix haute mais les faits étaient là, il n’avait plus grand-chose à craindre.
C’était surement sans compter sur l’esprit sadique et revanchard du châtain parce qu’il sentit, plus qu’il ne vit un pichet d’eau lui frôler la tempe avant de cogner contre le mur et retomber sur son matelas. « Non mais t’es complètement MALADE !!!! » Pour être honnête, dans le pire des cas, il aurait eu une bosse sur le front. Mais c’était vraiment pas le jour pour titiller le Gryffondor. Désolé ? DESOLE ? D’un réflexe un peu puéril, il renvoya l’objet très volontairement dans la tête de son comparse, espérant bien viser entre les deux yeux mais ne prenant pas trop la peine de vérifier si l’objectif avait été atteint. « Tu fais bien ton travail quand ça t’arrange apparemment… » Un sourire digne du plus beau faciès de l’ironie prit place sur son visage alors qu’il décrochait un nouveau regard à ce qu’il considérait comme le plus décérébré de sa promotion. « Tu sais, si tu as tant besoin de mon attention Graham, il suffit de demander. Pas besoin de détruire le matériel de l’école. »  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Graham Bishop
Préfet de Gryffondor

Parchemins : 1148
Âge : 15 ans (12/07/1999)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Faris


Fuite et désertion PV. Isaac Hudson Empty
MessageSujet: Re: Fuite et désertion PV. Isaac Hudson   Fuite et désertion PV. Isaac Hudson EmptyVen 14 Déc - 12:38


Fuite et désertion ϟ PV Isaac Hudson

Entendre Isaac se vanter de rendre service à " plein de gens " entraîna Graham à afficher un rictus avant qu'il ne vienne corriger son camarade en laissant entendre qu'il avait plutôt tendance à " baver " tel le crapaud sur la blanche chouette. Mais le Gryffondor ne daigna même pas répondre à Graham ce qui eut don d'agacer le préfet. Pour qui il se prenait pour l'ignorer ainsi. Mais plutôt que de rentrer dans le jeu de son camarade, Graham s'éloigna de son lit maintenant qu'il avait eu sa réponse et montra qu'il valait mieux qu'Isaac en le remerciant tout de même pour l'acte de grande bonté dont il avait fait preuve à l'égard du préfet. Bien évidemment tout cela était exagéré. Graham était persuadé que cela avait autant fait de mal à Isaac de lui rendre service que ça n'avait été un supplice pour le préfet de Gryffondor de lui poser la question.

Par la suite, installé sur son lit, Graham tenta d'évincer le pire camarade de chambrée qu'on puisse avoir à côté de soi dans un dortoir pour s'entrainer sérieusement au sortilège d'expulsion. Malheureusement faire le clair dans son esprit n'était pas chose facile et Isaac n'était pas entièrement responsable dans la pollution des pensées de Graham. Tous les évènements de la journée et de ces derniers temps s'y ajoutaient et faire preuve d'excellence dans la pratique d'un sortilège surtout pour la première fois était bien plus compliqué pour Graham contrairement à d'habitude. Bon, ses premiers sortilèges n'étaient pas toujours parfaits bien évidemment, rares étaient ceux qui pouvaient s'en vanter, mais il réussissait plus que la moyenne généralement. Or, aujourd'hui il allait se montrer assez maladroit malheureusement pour Isaac.

La carafe, qu'il ne visait absolument pas, fut victime du sortilège qu'il avait prononcé et plutôt que de se propulser contre le mur, elle atterrit à quelques centimètres de la tête de ce camarade qui n'enchantait pas les pensées de Graham. Si bien évidemment il se sentait un peu désolé pour l'autre Gryffondor, il se demandait comment il avait pu faire une erreur aussi élémentaire. Peut être que lancer un sortilège en pensant à Isaac et à l'agacement qu'il provoquait en lui n'était pas une bonne idée.

Forcément il dut s'excuser, ce n'était jamais une bonne idée de balancer un pichet métallique sur un de ses camarades aussi exécrable puisse-t-il être. Surtout lorsqu'il se montrait agressif envers lui alors que ce n'était qu'un pitoyable accident. Graham s'excusa par pure bonté de coeur *touss touss* mais manqua de se faire assommer par la même carafe lorsque celle ci vola au-dessus de sa tête et frôla ses cheveux pour finir sa chute sur le sol derrière son lit. « Hey ! » lança-t-il suite à la désagréable surprise qu'il venait d'avoir. Isaac entre temps lui adressa une remarque avec toujours le même ton désagréable qui semblait s'être imprimé dans sa voix. « J'aurais pu bien faire mon travail s'il n'y avait pas monsieur le-supérieur-à-tous qui ne venait pas polluer mes pensées par son dédain. » répliqua-t-il. Puis désireux de rendre sa monnaie de sa pièce à Isaac, il ajouta : « Par contre j'espère que tu ne comptes pas faire partie de l'équipe de Quidditch au poste de Poursuiveur parce qu'avec cette dextérité tu seras vites recalé... Enfin peut-être que ça te remettrait à ta place. » 

Puis il eut une idée, une très mauvaise idée, mais Isaac avait tout de même volontairement essayer de lui envoyer une carafe métallique en pleine tête. « Repulso ! » agitant sa baguette devant son oreiller, ce dernier fonça droit vers son camarade de chambre prêt à venir s'enfoncer dans la tête du Gryffondor.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Isaac Hudson
Gryffondor

Parchemins : 22
Âge : 15 ans
Actuellement : 5ème année



Fuite et désertion PV. Isaac Hudson Empty
MessageSujet: Re: Fuite et désertion PV. Isaac Hudson   Fuite et désertion PV. Isaac Hudson EmptyMer 30 Jan - 8:42

ft. Graham Bishop
fuite et désertion
Il y avait un côté amusant et certes, la catharsis était intéressante aux vues des pensées moroses qui avaient envahies son cerveau précédemment. Mais la présence de Graham était presque épidermique. Si Isaac y avait fait plus attention, peut-être aurait-il tout de même trouver ça louche quand même, cette façon qu’il avait de réagir si vite et si ouvertement avec le jeune homme. Mais cela ressemblait de son point de vue à un Burn out. Oui, il semblait arriver à sa dose de tolérance vis-à-vis du préfet pour la journée.

Non content de l’avoir pratiquement éborgné avec une carafe, maintenant il polluait ses pensées ? Entendre des insultes de la part du jeune homme n’était plus vraiment surprenant. A voir si les deux garçons se sentaient réellement touchés par ses critiques, ou si le simple son de leur voix réussissait à rendre la phrase agaçante… Préférant tourner le dos à ce pauvre imbécile imbu de lui-même, le jeune homme préféra entamer une descente dans la salle commune, espérant retrouver un peu de tranquillité… Peut-être même à aller à la bibli…

Le coussin qui percuta sa tête de plein fouet annihila toutes traces de pseudo-sagesse acquises durant ces quelques années à Poudlard. Sortir ? Impossible. Et puis c’était quoi cette nouvelle mode de lui balancer des trucs au visage. Agrippant l’oreiller par réflexe, il dégagea son visage du tissu pour observer son camarade de chambre, semblant ravi de son petit coup d’éclat. « Tu vas me dire que ta baguette à ripée peut-être ? » Il était sur le point de sortir, bon sang ! Avait-il besoin de venir encore chercher des noises ? Ne prenant même pas la peine d’utiliser la magie pour le faire, il renvoya le projectile qui atterri dans la poitrine de son adversaire. « Je me demande comment tu fais pour te supporter toi-même tu sais ? Moi, j’y arrive très peu donc garde tes petites blagues de gamins pour toi et jette tes sortilèges ailleurs que sur ma tête, compris ? » Ok, il était peut-être un peu plus énervé que prévu…
Il ne pensait pas que toute la situation actuelle le pesait autant. Il n’avait pas eu encore le temps de se poser et d’y réfléchir avec autant de profondeur et maintenant que c’était fait… Maintenant, il se demandait ce qu’il allait devenir. Pas tant dans le monde magique mais… Qu’est-ce que sa famille dirait de lui quand il serait diplômé ? Est-ce qu’il allait devoir vivre à jamais éloigné d’eux ? Est-ce que ce ne serait pas moins douloureux au final ?

Un gros soupir s’échappa de ses lèvres alors qu’il se laissait retomber lourdement sur son matelas, fermant les yeux en quête de quiétude et espérant chasser les larmes de rage qu’il sentait monter. Tous les efforts qu’il mettait sans arrêt afin de pouvoir se contenir au maximum et garder un sang-froid monstre semblaient se briser au fur et à mesure. Plus la fatigue et la peur s’insinuait, plus il était difficile de rester froid et distant avec tout le monde… Même avec cet imbécile ! Il y avait un certain jeu dans leur haine. Oh, ils ne s’aimaient vraiment pas, ils ne semblaient pas faire semblant ! Mais leur chamaillerie éveillait souvent la dérision plus qu’une réelle concertation. Pourtant, depuis quelque temps, la tension semblait monter de plus en plus, et de plus en plus vite. Et Isaac était assez lucide pour se rendre compte que le problème venait en partie de lui-même. Il lui était difficile de se contenir avec tout le monde en ce moment. Et face à Graham, cela lui semblait presque insurmontable. « Foutu emmerdeur… » C’était murmuré mais bien destiné à être entendu ceci dit !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Graham Bishop
Préfet de Gryffondor

Parchemins : 1148
Âge : 15 ans (12/07/1999)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Faris


Fuite et désertion PV. Isaac Hudson Empty
MessageSujet: Re: Fuite et désertion PV. Isaac Hudson   Fuite et désertion PV. Isaac Hudson EmptySam 9 Fév - 21:56


Fuite et désertion ϟ PV Isaac Hudson

Le sortilège prononcé par Graham anima son oreiller et l'objet vola droit sur la tête d'un Isaac qui semblait prêt à mettre un terme à la dispute dont le préfet était clairement à l'origine. Graham ne se cacherait point si on venait à demander qui avait commencé les embrouilles aujourd'hui. Après tout d'un accord silencieux, les deux garçons s'adressaient le moins la parole possible et c'était bel et bien le préfet qui avait ouvert les hostilités. Par ailleurs il n'avait pas manqué d'ajouter quelques mots piquants histoire de bien démontrer le ressentiment qu'il avait à l'égard de son camarade de chambre. Enfin, il venait tout bonnement de lui envoyer un oreiller en pleine face et là, contrairement à la carafe qui rappelons le, l'avait manqué, c'était tout à fait volontaire. Cependant Isaac n'était pas innocent car si le premier objet jeté à la figure du garçon aux cheveux broussailleux était un accident, les conséquences d'un sortilège raté, la carafe qu'il avait renvoyé à Graham était un acte tout à fait volontaire et pour ça le préfet ne comptait pas se laisser faire. « Non, non c'était tout à fait volontaire et le moins que l'on puisse dire c'est que tu fais une très bonne motivation. J'ai au moins terminé cette partie du devoir. » dit-il avec un sourire pincé, bombant tout de même le torse fier de lui.

Pour autant cela ne semblait absolument pas faire rire Isaac qui en plus de renvoyer l'oreiller avec force dans la direction de Graham qui dut le réceptionner de tout son corps sous peine de manquer de tomber de son lit (finalement Isaac était peut-être fait pour le Quidditch), engueula presque Graham pour ses enfantillage. D'un côté il n'avait pas tort, c'était des enfantillages, de l'autre il en était un peu à l'origine, il n'y avait qu'avec lui qu'il réagissait ainsi sinon Graham pouvait souvent se considérer comme quelqu'un de mature, mais Isaac activait en lui quelque chose qui pouvait rapidement le rendre irascible. Du coup, il ne sut quoi répondre et se contenta de jeter un oeil mauvais à son camarade de classe tout en remettant son oreiller à sa place. Il n'avait plus besoin de s'entrainer au sortilège d'expulsion, il l'avait réussi, il pouvait peut-être passé à un devoir un peu plus tranquille... « Mais qu'est ce qu'il me prend ? Pourquoi lui ferais-je plaisir à cet... » commença-t-il à penser avant d'entendre ce par quoi il aurait peut-être terminé sa phrase. « Pardon ?! » Graham sauta de son lit pour s'approcher au plus près de celui de son voisin et lui faire directement face : « Qu'est-ce que t'as dit, répètes ? » lança-t-il. En soi le garçon n'était pas violent du tout, mais étant déjà bien remonté par la situation de Poudlard ainsi que par ce qu'il venait de se passer dans la chambre il y a tout juste quelques secondes, il avait bien envie de sauter sur Isaac. « Tu sais je veux bien que tu ne puisses pas me saquer pour je ne sais quelle foutue raison, mais par contre je t'insulte pas donc tu m'insultes pas c'est clair ?! » Au vue de sa température corporelle, le visage de Graham devait être rouge de colère. C'était à se demander si ça lui était déjà arrivé d'être dans un tel état ou Isaac était vraiment spécial pour le faire en arriver jusqu'ici.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Isaac Hudson
Gryffondor

Parchemins : 22
Âge : 15 ans
Actuellement : 5ème année



Fuite et désertion PV. Isaac Hudson Empty
MessageSujet: Re: Fuite et désertion PV. Isaac Hudson   Fuite et désertion PV. Isaac Hudson EmptySam 9 Fév - 23:48

ft. Graham Bishop
fuite et désertion
A croire que la tension dans la chambre ne cessait de grimper. Il faut dire que les deux garçons semblaient déjà échauffés au préalable… Du côté d’Isaac, un rien l’aurait fait démarrer au vu de l’amertume qui l’habitait déjà avant même que le préfet ne passe le pas de la porte. Cependant, il n’était vraiment pas responsable de la tournure des évènements, si ce n’est de ne pas avoir su faire preuve d’une grande maturité vis-à-vis de ses réactions… Leur personnalité était si différentes, si divergentes du point de vue de jeune homme qu’il était tout à fait logique -et normal !- qu’ils ne puissent pas se voir en peinture. Cependant, insulter directement son camarade de chambre n’était peut-être pas la meilleure idée s’il voulait en terminer avec ce petit affrontement. Peut-être qu’inconsciemment, ce mutuel effort d’ignorance ne plaisait pas tant que ça au jeune homme. Après tout, cela était devenu presque un rituel entre eux de se chercher des noises. C’était peut-être encore la seule chose de passablement normale dans cette école. La situation était si bizarre, si stressante et le background personnel d’Isaac ne l’aidait pas à garder la tête froide. Ni à vivre ses heures sombres plus facilement. Mais en observant son collègue de maison beaucoup plus atteint et énervé qu’il ne l’aurait cru possible, il songea qu’il n’était peut-être pas le seul. Peut-être cette situation affectait vraiment toute l’école. Car jusqu’à présent, même s’il leur était arrivé de se disputer plus durement dans le passé, il n’avait jamais vu le jeune homme dans un tel état d’énervement.
Le plus surprenant résidait surement dans le fait qu’il se trouvait plus ou moins dans le même état. « Ecoute, c’est toi qui as commencé, ne te plaint pas de ce que tu provoques, c’est pas la journée pour me faire chier c’est tout ! » Ok, pour en devenir ne serait-ce qu’un peu grossier, c’est que le garçon avait totalement perdu son contrôle pourtant assez réputé. Bien sûr, Graham était surement une des seules personnes dans cette école capable de le faire sortir de ses gonds… Mais aussi rapidement ? Pour… Eh bien, rien au final ? La situation aurait quelque chose de risible d’un point de vue extérieur à tous les coups… « T’insulter ? Je t’en prie… Je ne fais qu’énoncer des vérités Bishop, tu es un foutu emmerdeur et ça, c’est depuis que je te connais, ça ne date pas d’hier. » C’était gratuit et surtout un peu exagéré. Mais de son point de vue, le Gryffondor n’avait jamais cessé d’être un ennui pour lui…

Ce qui énervait véritablement Isaac actuellement était de se sentir si affecté par la situation. Ses nerfs étaient à vif et ce depuis un bon moment déjà. La rage, la tristesse, l’angoisse… Tout semblait se mélangeait dans un même amas de confusion que le rendait désordonné et à fleur de peau. Définitivement, ce n’était pas une partie de sa personnalité qu’il souhaitait dévoiler. Et certainement pas à son rival. Mais ils étaient seuls dans cette pièce et quitter l’enceinte du dortoir -en plus d’être surement un peu inutile- n’était pas trop conseillé à cette heure. « Fou-moi la paix, s’il te plait. » Le mini sanglot de colère et de pression excédée qui lui échappa le surpris lui-même et il pria véritablement pour que cet idiot s’en tienne à ça…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Graham Bishop
Préfet de Gryffondor

Parchemins : 1148
Âge : 15 ans (12/07/1999)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Faris


Fuite et désertion PV. Isaac Hudson Empty
MessageSujet: Re: Fuite et désertion PV. Isaac Hudson   Fuite et désertion PV. Isaac Hudson EmptyDim 10 Fév - 0:16


Fuite et désertion ϟ PV Isaac Hudson

La colère qui avait atteint un degré que jusqu'ici Graham ne connaissait pas chez lui, n'était pas décidé à redescendre tout de suite et ce pas tant qu'Isaac ne se serait pas excusé. Et encore, parce qu'il était sûr que quelque soit la façon dont il prononcerait ces excuses, elles sonneraient fausses, à ce moment-ci Graham n'avait qu'une envie, rabattre physiquement le caquet de son camarade. Point de magie, point de mots, juste les poings. Mais il en était encore à un stade où il pouvait se retenir. Cependant sa réponse ne serait-elle pas excessive ? Il ne s'agissait que d'un mot après tout  non ? Oui, mais c'était épidermique, l'excès dans les réactions de Graham n'avait d'égal que l'absurdité des ressentiments entre Isaac et lui, on n'y pouvait rien, c'était comme ça.

En attendant, lorsqu'Isaac osa dire que Graham était à l'origine du problème, le préfet serra le poing non pas pour lui sauter dessus, mais pour essayer de garder un minimum de sang froid afin d'être capable de lui répondre. « J'ai commencé ?! Mec, je t'ai posé une foutue question à laquelle tu as gentiment répondu en prenant bien soin de me descendre. T'es débile ou quoi ? » La fin de sa réponse n'était peut-être pas nécessaire, mais Isaac l'avait bien cherché. Surtout que l'adolescent à la chevelure ondulée n'était pas prêt à revenir sur son insulte et n'hésita même pas à la répéter. « Eh ben tu sais quoi, il s'approcha un peu plus de son interlocuteur. Si je suis un emmerdeur toi t'es un vrai connard. C'est toi celui qui peut pas me blairer depuis le départ sans raison, t'es vraiment bizarre. » Le ton de sa voix faisait résonner le mot " bizarre " bien plus violemment que les deux autres vulgarités qu'il avait prononcé juste avant. Il était à présent collé au lit d'Isaac et tandis que son pouls tentait vainement de ralentir, il attendait de connaître la réaction de son interlocuteur.

Ce ne fut cependant pas la réaction à laquelle il s'attendait qui ressortit et Graham eut l'impression de plonger dans un bain glacé lorsque la voix d'Isaac se fit bien moins virulente que précédemment. Ce fut même carrément un sanglot qu'il lâcha et il en vint même à demander à Graham de le laisser tranquille. Ce revirement de situation désarçonna le préfet qui eut un pincement au coeur bien peu adapté à la rancoeur qu'il portait pour son camarade. Atterré, Graham ne sut quoi ajouter et se contenta de tourner les talons pour retourner sur son lit et en tirer les rideaux afin de cacher Isaac de sa vue. Mais qu'est-ce qu'il venait de lui faire là hein ?

(Fin du topic)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





Fuite et désertion PV. Isaac Hudson Empty
MessageSujet: Re: Fuite et désertion PV. Isaac Hudson   Fuite et désertion PV. Isaac Hudson Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Fuite et désertion PV. Isaac Hudson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ethan Hudson
» Finn Hudson - go go go !
» Isaac "Target" Queen
» Kate Hudson
» Fuite du prochain numéro du Poing *exclusif* 'Pronostics des PO"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 23 (2013-2014)-
Sauter vers: