AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Je ne veux pas être une espionne ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Eurydice Foster
Serdaigle

Parchemins : 124
Âge : 11 ans
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Je ne veux pas être une espionne ! [PV] Empty
MessageSujet: Je ne veux pas être une espionne ! [PV]   Je ne veux pas être une espionne ! [PV] EmptyLun 31 Déc - 11:29

Je ne veux pas être une espionne !Mai 2014
« Tu es sûre que ça va aller ? Je peux t’accompagner encore un peu si tu veux... » Lui proposa Alexandre, un soupçon d’angoisse dans la voix. Le jeune lion s’était mué en protecteur des premières années depuis que Magicis Sacra avait envahi le château et il prenait tout particulièrement garde à la seule élève atteinte d’un handicap visible : la muette Eurydice. Celle-ci signa rapidement un « C’est bon, t’inquiète pas. » car elle avait appris quelques phrases à Alexandre plus tôt dans l’année pour communiquer plus rapidement. Alexandre soupira et signa « OK » sans dire un mot. Il avait bien conscience que la serdaigle n’était pas en sucre mais sa mère le tuerait si il devait arriver quelque chose à un de ses camarades alors qu’il était là. C’était beaucoup de pression pour un pré-adolescent : la famille Symphonie avait toujours eu des méthodes éducatives étranges. Le gryffondor s’éloigna à reculons.

Toute cette angoisse de la part d’Alex n’était pas due qu’aux difficultés d’Eurydice ou à son éducation. Il s’inquiétait surtout parce que Eurydice avait été convoquée dans le « bureau » de Freja et que personne, hormis la principale concernée, ne comprenait pourquoi. Tous les premières années de l’entourage de l’Aigle ainsi que certains deuxièmes années se faisaient du soucis, craignant que la cheffe de MS ne lui jette un sort ou ne la punisse injustement. Après tout, puisqu’ils étaient aussi durs avec les moldus, ils avaient peut-être quelque chose contre les personnes handicapées ?

C’était Alex qui l’avait accompagné à l’aller car les Serdaigles et les Gryffondors avaient une heure d’étude en commun, et c’était Ash qui devait venir vérifier qu’Eurydice était bien relâchée à l’heure d’après. Si la brunette était touchée par leur sollicitude, elle savait aussi que c’était inutile de leur part. En effet, elle ne risquait absolument rien avec les membres de MS : son père et son parrain en faisaient parti. Mais ce n’était pas quelque chose qu’elle pouvait expliquer à ses amis (qui ignoraient ce gros détail) alors elle alla toquer à la porte de Freja et attendit qu’on l’invite à entrer, les mains jointes devant elle, sagement. Si elle savait ne rien devoir craindre de cette entrevue, elle n’en ignorait pas moins ce qu’on lui voulait avec exactitude.

« Entrez » La voix doucereuse de Freja fit grimacer la Serdaigle qui entra et trouva sans surprise le quartet habituel : Eustache, Mat, Sabriye et Freja. Eurydice referma la porte et resta devant sans s’approcher. Il lui semblait que sa place n’était pas ici. Elle n’était pas d’accord avec les agissements de MS et en même temps, elle n’avait aucun désir de s’opposer ouvertement à son père. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle restait loin de la BAM, moins elle en savait, mieux c’était pour tout le monde. « Mais voilà notre petite princesse, approche mon enfant. » Ordonna Freja en roulant délicatement les R. Eurydice obtempéra mais se dirigea plutôt vers son père. Ce dernier passa un bras autour des épaules de sa benjamine et l’embrassa sur la tempe. Freja ne sembla pas prendre ombrage de la réaction d’Eurydice, elle s’assit et servit une tasse de thé à chacune des personnes présentes, l’enfant compris, et ajouta même pour celle-ci un peu de lait et de sucre. Eurydice leva des yeux pleins d’interrogations vers son père qui se contenta pour toute réponse de lui tendre sa tasse. Polie, elle la prit et adressa un petit « Merci » en langage des signes à Freja. Elle fut un peu étonnée de constater que celle-ci lui répondait : « De rien » avec un geste parfait qu’elle accompagnait de parole. Cela ne fit qu’augmenter le trouble de la serdaigle qui, à défaut de mieux, prit une gorgée de boisson chaude.

« Eurydice, chérie, sais-tu pourquoi tu es ici ? » Lui demanda Freja une fois que tout le monde fut bien installée. La Serdaigle était sur les genoux de son père ce qui était un brin étrange car elle était un peu vieille pour ça, et en même temps, elle s’y sentait plus en sécurité vu les autres personnes présentes dans la pièce. Pour répondre à Freja, elle se contenta de secouer négativement la tête. Elle n’avait pas idée de pourquoi on l’avait convoquée mais elle se doutait que ce n’était pas seulement pour prendre le thé. C’est Eustache, son père, qui développa les raisons de sa présence : « Nous aimerions que tu surveilles certains élèves pour nous ma puce, tu sais que tu es la seule sur qui nous pouvons compter. » Aïe. Voilà qui partait mal. Elle reposa sa tasse de thé et commença à signer sa réponse, peu désireuse de passer par l’écrit : « Je suis seulement en première année et je ne suis pas membre de la Brigade, je ne connais pas beaucoup d’élèves. »
« Nous le savons, mais ce ne sont pas les membres de la BAM qui nous intéresse. Nous ne voulons pas te mettre dans une position inconfortable vis-à-vis de tes camarades, de plus la BAM ne nous inquiète vraiment pas, au contraire, son existence distrait les élèves. » Un sourire s’esquissa sur les lèvres de Sabriye à ces paroles de Freja, il est vrai qu’on avait dit à Eurydice que la dernière expéditon de la BAM avait été mise en échec par les nombreuses énigmes de S. Il était même possible qu’elle soit encore plus détestée que Freja parmi les élèves car c’était S qui était intervenue à chaque fois dans Poudlard pour terroriser son monde. Quittant S du regard, Eurydice attendit la suite qui ne tarda pas à arriver. « Ce sont les nés-moldus que nous voudrions que tu apprennes à connaître, ainsi que les sang-mêlés ayant un parent moldu. Les dossiers de l’école sont particulièrement vides à ce sujet, or ils sont au coeur de notre projet. » Eurydice ne comprenait pas bien ce qu’on attendait d’elle, aussi, elle hocha la tête comme si elle voyait tout à fait ce à quoi Freja faisait référence alors que ce n’était pas du tout le cas. Il semblait qu’elle parvenait à faire illusion car la conversation suivit son cours sans qu’elle ait vraiment à répondre. On lui donna les noms des élèves concernés ainsi que des élèves suspectés d’avoir de la famille moldue sans qu’il y en ait certitude. Eurydice se montra attentive tout en se promettant de ne jamais rien avoir d’utile à dire à son père et ses amis douteux.

Ils la libérèrent peu de temps après. Elle avait embrassé tous les adultes sur la joue avant de sortir de la salle. Ils lui avaient donné un alibi : Mat avait fini de fabriquer un écritoire magique qui écrivait ce qu’elle pensait simplement en le posant sur son front une ou deux secondes. C’était, certes, une bonne raison d’être convoquée, mais elle se demandait si beaucoup seraient dupes. Elle se souvint alors que l’identité de Mat était connue et avait été affichée dans la Gazette au moment de sa fuite…

Elle mettait mentalement les informations les unes derrière les autres pour trouver comment s’expliquer quand elle percuta Ash qui venait à sa rencontre. Elle en tomba sur les fesses car elle avait marché d’un bon pas sans regarder devant elle. C’était stupide de sa part car elle aurait du savoir que Ash serait là, prise dans les suites de cette entrevue avec MS, elle l’avait oublié. Avant de se relever, elle prit son nouvel écritoire et le mit en contact légèrement avec son front, les mots : « ça va ? » apparurent alors, bientôt suivis par : « Je ne t’avais pas vu, je réfléchissais. » Cela pouvait paraître évident mais elle préférait quand même l’expliciter. Elle se demanda alors si Ash avait remarqué son nouvel écritoire, quelque part, elle espérait que oui car cela lui permettrait de faire aller la conversation dans le sens qu’elle désirait.

{1 319}
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ash Lloyd
Poufsouffle

Parchemins : 34
Âge : 12 ans (23 mai 2002)
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam


Je ne veux pas être une espionne ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Je ne veux pas être une espionne ! [PV]   Je ne veux pas être une espionne ! [PV] EmptySam 5 Jan - 16:48

Ash & Eurydice


Pendant que ses camarades de Gryffondor et de Serdaigle avaient une heure d’étude, Ash subissait l’un des plus terribles cours de Potions de sa jeune vie, et ce n’était pas peu dire puisque dans cette matière, comme c’était le cas également en Botanique, le garçon collectionnait les catastrophes en tout genre. Les premières années s’attelaient à la concoction d’une potion herbicide sous l’œil vigilant d’un membre de Magicis Sacra que Ash, même s’il ne pouvait voir son visage à cause de son masque, trouvait particulièrement affreux, désagréable et acariâtre. Il dégageait une mauvaise odeur en plus. Le prétendu professeur apparaissait plus antipathique encore dû au fait qu’il enseignait une matière honnie aux yeux du petit jaune et noir. Ash avait raté sa potion en confondant les instructions. Il avait ajouté trop d’un ingrédient et pas assez d’un autre, ou l’inverse. Résultat sa potion émettait de grosses bulles malodorantes. Ash inspecta son chaudron d’un air vaguement inquiet se demandant si cette potion aussi allait finir par exploser. Le sorcier noir passa dans les rangs pour inspecter le résultat des élèves et sortit évidemment une réplique acerbe devant celle d’Ash car, à priori, même un moldu saurait mieux la réussir que lui (et il partit ensuite dans un rire dédaigneux particulièrement vexant.) Passé cette humiliation, Ash rinça ses ustensiles, se débarrassa rapidement de l’immonde mixture de son chaudron au cas où son professeur remplaçant aurait la brillante idée de le lui faire goûter en punition. Une potion d’herbicide ne pouvant être consommé par l’être humain, Ash n’osait imaginer l’effet qu’aurait sur son organisme une potion ratée.

Agacé de cet énième échec et des paroles blessantes du membre de MS, Ash sortit d’un bon pas de la salle de cours. Il parcourut les cachots hâtivement tout en tachant de ne pas se prendre les pieds dans sa robe uniforme. Il devait rejoindre l’aile ouest du château où se situait le bureau de Freja, du moins où celle-ci avait pris demeure depuis son arrivée à Poudlard. Eurydice y avait été convoquée une heure auparavant pour une obscure raison. Ash était très inquiet pour son amie. Il ne connaissait pas d’autre première année, et en y réfléchissant pas d’autres élèves, que la cheffe de Magicis Sacra avait reçue en personne. Préoccupé parce que la sorcière avait pu dire ou infliger à la petite Serdaigle, il ne l’aperçut pas arriver vers lui, comme elle ne le vit pas non plus. Elle le percuta et en tomba. Quant à Ash, le choc le fit perdre son équilibre et il tomba également au sol. Heureusement, il avait auparavant bien refermé son sac ce qui évita que toutes ses affaires ne se retrouvent infortunément par terre, une mésaventure qui lui était déjà malheureusement arrivée.  

Tout rouge, Ash se releva et ramassa son sac avant de s’approcher d’Eurydice. La petite Serdaigle lui demanda si ça allait à l’aide de son écritoire. Ash signa "Ça va et toi ?" Il avait commencé à s’intéresser et à apprendre la langue des signes après sa rencontre avec Eurydice. « J’ai l’habitude de tomber par terre, ne t’en fais pas » ajouta-t-il d’un ton amusé. Il ne possédait, pour le moment, que des connaissances superflues en langue des signes et devait s’exprimer par la parole pour les phrases complexes. Il tendit une main à son amie afin de l’aider à se relever puis se remémora un détail qui paraissait nouveau. « Tu as un nouveau écritoire non ? Tu le poses sur ton front et tes pensées s’y affichent. C’est drôlement ingénieux » déclara-t-il d’un ton curieux. « Freja te voulait quoi ? » demanda-t-il, de l’inquiétude brillant dans son regard noisette.

[610 mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eurydice Foster
Serdaigle

Parchemins : 124
Âge : 11 ans
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Je ne veux pas être une espionne ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Je ne veux pas être une espionne ! [PV]   Je ne veux pas être une espionne ! [PV] EmptyDim 6 Jan - 16:03

Je ne veux pas être une espionne !Mai 2014
Même si Ash lui assurait qu’il allait bien et qu’il avait l’habitude de tomber (habitude dangereuse si on voulait l’avis de la serdaigle), Eurydice n’en était pas moins embêtée que cela soit arrivé. Si elle avait regardé devant elle… enfin ! Avec des « si », on mettrait Poudlard en bouteille ! La jeune fille répondit donc d’un hochement de tête rassurant à son ami pour lui signifier qu’elle allait bien. Ce n’était même pas un mensonge : elle était, certes, perturbée que Freja lui ait demandé d’espionner les élèves ayant de la famille moldue mais il ne lui avait été fait aucun mal, au contraire, ils avaient tous été gentils avec elle. Elle avait bien senti qu’être la fille de l’un d’entre eux la rendait différente, d’autant qu’elle connaissait son petit secret (contrairement à Esther et Erwin, ses aînés). Elle se serait bien passée de cette singularité supplémentaire mais à tout prendre, elle n’était pas mécontente du cadeau qu’on lui avait fait. Cet écritoire était bien plus pratique que celui où elle devait tout écrire à la main.

Elle le posa sur son front pour y noter sa pensée, soigneusement formulée : « Elle était là mais ce n’est pas vraiment elle qui voulait me voir. Mon parrain est membre de MS et c’est lui qui a fabriqué cet écritoire. » Elle laissa quelques secondes à Ash pour lire et digérer cette information, ensuite, elle reposa l’objet sur son front pour ajouter : « C’est celui qui s’était enfui du ministère, Mat, mais je ne l’avais pas revu depuis qu’on avait découvert qu’il est membre de MS. » Elle afficha une mine contrite. Elle avait bien pensé s’en tenir au mensonge que Freja avait proposé mais Eurydice n’avait pas envie de mentir plus que nécessaire à ses amis et certains savaient très bien que Mat était le parrain d’Eurydice. Toutes les familles de sang pur amies avec les Foster ou avec les Abbot qui avaient assisté à la cérémonie pour commencer…

Autant dire que maintenant qu’il était à Poudlard, ça allait vite devenir un secret de polichinelle, et elle se doutait que cet écritoire était bel et bien le fait de Matt : pour Freja ce n’était qu’un prétexte bien pratique. Elle espérait que Ash ne lui tiendrait pas trop rigueur de ce lien entre elle et MS, surtout que la vérité était bien pire encore, son propre père étant un membre de même rang. Eurydice avait vaguement compris qu’il y avait une histoire de cercle intérieure et de cercle extérieure. Freja était la cheffe de tout MS, Eustache, Mat et Sabriye étaient des membres du cercle intérieur tandis que ceux qui patrouillaient dans les couloirs paraissaient plutôt être des larbins, donc des membres du cercle extérieur. L’un d’entre eux passa d’ailleurs à côté de Ash et elle, il semblait se demander ce qu’ils faisaient là comme des conspirateurs, si près du bureau de Freja. Eurydice répondit à son regard par un léger sourire. Si elle avait pu parler, elle lui aurait bien dit bonjour, la politesse avait tendance à faire fuir les enquiquineurs. Il sembla de toute façon décider que deux premières années ne représentaient pas un très grand risque révise tes classiques mon vieux! et il s’éloigna sans même leur avoir adressé la parole à l’un ou à l’autre.

{552}
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ash Lloyd
Poufsouffle

Parchemins : 34
Âge : 12 ans (23 mai 2002)
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam


Je ne veux pas être une espionne ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Je ne veux pas être une espionne ! [PV]   Je ne veux pas être une espionne ! [PV] EmptyJeu 24 Jan - 2:51

Ash possédait une maladresse extrême, un trait de caractère qui le remplissait de honte à chaque fois qu’il avait le malheur de trébucher, de se cogner, de faire tomber peu importe ce qu’il tenait entre ses mains. Il entendait presque la voix de Dahlia retentir de son ton sec : "Tous les jours tu fais tomber quelque chose." Cette caractéristique s’expliquait sûrement par une propension certaine à ne pas assez faire attention à l’environnement qui l’entourait et ne l’observait pas bien. Autrement dit, et comme on le lui avait si souvent rabâché il était constamment "dans la lune." Ash ne pouvait pas vraiment réfuter cette affirmation alors qu’il venait de percuter (ou l’inverse, peu importe) son amie Eurydice. Au moins celle-ci allait bien, heureusement il n’était pas assez costaud pour faire mal à la jeune aiglonne.

Ash était un petit garçon très émotif. Chacune des émotions qu’il ressentait se percevait toujours sur son visage. Ce qui était assez inconfortable, vous en conviendrez. Ainsi, quand Eurydice, via son nouveau écritoire, que son oncle faisait partie de Magicis Sacra, la bouche du petit Poufsouffle s’ouvrit, la surprise illumina ses yeux noisette et il cessa de bouger il avait subi un sortilège de Petrificus Totalus par surprise en fait. Ce n’était pas tous les jours qu’on apprenait que l’une de vos amies les plus proches avait un lien avec l’un des occupants de votre école. Cela dit, Eurydice était une Sang-Pure et au vu du nombre certain de sorciers de MS (bien que Ash pensait que ce dernier était bien plus important qu’on le soupçonnait) et dont beaucoup étaient de Sang-Pir ce lien ne constituait pas en soi une surprise. Ash se demandait comment Eurydice vivait la situation. Elle ne lui avait pas forcément donné l’impression de penser comme eux et il ne pensait pas qu’elle mente. Bien sûr, elle avait reçu une éducation stricte, très Sang-Pur centré, d’après ce qu’il en savait. Mais Ash pensait bien la connaître et il la trouvait ouverte et tolérante. Elle n’était pas responsable de sa propre naissance, des actions de son parrain, ce n’était pas son choix.

Se rendant compte que son silence pouvait être mal interprété par Eurydice, Ash rougit violemment et signa un rapide "Désolé j’ai été surpris." Il ne voulait pas qu’elle croie qu’il la voyait différemment à cause de cette affiliation car ce n’était pas du tout, mais pas du tout le cas. Ash était très tolérant et il était touché qu’Eurydice se soit confié à lui. « Cela ne doit pas être facile pour toi, surtout s’il a été emprisonné et est connu des autorités. Le revoir était-il compliqué ? » demanda Ash d’un ton chaleureux. « En tout cas il est très chouette cet écritoire, tu dois en être contente. Ton parrain talentueux en tout cas » souligna le garçon. Il avait beau être agacé de la présence des sorciers noirs au château, et bien sûr les considérer comme les ennemis du monde sorcier, il ne pouvait nier leurs compétences en magie. « Est-ce que ton parrain est l’un de nos professeurs ? » s’enquit Ash, toujours curieux avant d’observer un silence lorsque, pile lorsqu’il parlait d’un des sorciers noirs un des membres de Magicis Sacra passait près d’eux c'était bien sa chance. Il leur lança un regard intrigué et Ash signa "Partons d’ici." Ils pourraient discuter plus tranquillement lorsqu’ils seraient loin du bureau de Freja.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eurydice Foster
Serdaigle

Parchemins : 124
Âge : 11 ans
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Je ne veux pas être une espionne ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Je ne veux pas être une espionne ! [PV]   Je ne veux pas être une espionne ! [PV] EmptyLun 4 Mar - 8:44

Je ne veux pas être une espionne !Mai 2014
Eurydice fut soulagée qu’Ash prenne bien la chose, la première surprise passée. Elle se sentit, d’un coup, nettement plus détendue – la tension dans ses épaules s’était dénouée – et c’est avec plaisir qu’elle répondit aux questions du Poufsouffle via son super nouvel écritoire. En n’étant pas obligée de noter à la main ses paroles, elle gagnait un temps fou. « Pas vraiment. Ils me considèrent comme l’une des leurs parce que je suis une sang pure. » Commença-t-elle « Je n’ai pas voulu les détromper vu qu’ils occupent l’école. » Au fil de la conversation avec Freja, elle avait fini par se dire qu’il était plus prudent pour ses proches et elle qu’elle ne la détrompe pas. Puis, ce n’était pas du haut de ses douze ans fraîchement acquis qu’elle allait pouvoir changer la face du monde magique (ni dans un sens, ni dans l’autre).

« C’est le meilleur pour les objets magiques, dommage qu’il mette ses talents au service de MS. » Elle en avait autant au sujet de son père, bien que son talent soit moins spectaculaire peut-être que celui de son parrain : Eustache Foster était un commercial né, un séducteur qui pouvait faire avaler n’importe quelle couleuvre. Même Eurydice, du bas de son jeune âge, s’en rendait compte (et cela allait sans dire que sa mère avait aussi une petite tendance à s’en plaindre depuis leur séparation). Sa discrétion en présence de Freja avait même paru très étonnante à la petite fille : elle tâchait e se consoler en se disant que, peut-être, son père n’était pas très fan du plan de sa cheffe de la faire espionner ses camarades nés-moldus.

Elle hocha ensuite la tête pour signifier par l’affirmative que son parrain faisait bien parti des enseignants, de même que la plupart des membres du cercle intérieur de MS qu’elle connaissait (alors, certes, ça ne représentait que quatre personnes, mais elle l’avait quand même noté dans un coin comme information utile). « Il nous enseigne la métamorphose. Mais il ne vaut pas McGonagall, il n’est pas pédagogue même s’il est doué avec cette matière. » Finalement, Ash lui proposa de s’en aller car il y avait des membres de l’organisation qui traînaient dans le coin, elle signa qu’elle était d’accord et ils prirent le chemin qui menaient à la grande salle. Toutes les maisons devaient avoir fini les cours et les premières années enchaînaient avec une heure d’étude obligatoire avant un petit temps libre pour poser leurs affaires de cours dans les salles communes. Ensuite ce serait l’heure du dîner.

Eurydice aimait le principe des emplois du temps : elle savait toujours où elle devait aller. Et elle n’était presque jamais seule, contrairement à chez elle où même quand son frère et sa sœur étaient là, ils faisaient comme si ils n’étaient pas là. Ce n’était pas qu’ils ne l’aimaient pas, hein, car ils avaient été assez protecteurs quand MS était arrivé à Poudlard, c’était seulement qu’ils ne faisaient pas d’effort pour communiquer lorsque ce n’était pas nécessaire… contrairement à ses amis ! « Tu crois qu’ils vont tenir l’école encore longtemps ? » Demanda-t-elle finalement à Ash quand ils se furent un peu éloignés. Plus ils approchaient de la fin de l’année scolaire, plus elle trouvait la situation stressante.

{544}
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ash Lloyd
Poufsouffle

Parchemins : 34
Âge : 12 ans (23 mai 2002)
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam


Je ne veux pas être une espionne ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Je ne veux pas être une espionne ! [PV]   Je ne veux pas être une espionne ! [PV] EmptyDim 10 Mar - 23:45

La tolérance était une vertu essentielle aux yeux d’Ash. Cela expliquait certainement sa répartition à Poufsouffle d’ailleurs. Ce n’était pas qu’un positionnement superficiel pour Ash, il tentait toujours d’être le plus ouvert et tolérant possible dans ses actes et dans ses paroles. Alors même si savoir qu’Eurydice possédait un lien, et un lien proche, avec l’un des membres les plus éminents de Magicis Sacra le perturbait, il se montrait bienveillant. Inutile d’accabler son amie pour des positionnements sur lesquels elle n’avait aucune influence. « Mais tous les Sangs-Purs ne sont pas forcément de leur côté…Enfin j’imagine. » Lui-même, s’il n’était pas Sang-Pur, faisait partie d’une grande famille sorcière connue au Pays de Galles, des familles où l’idée d’une suprématie sorcière avait été répandue fut un moment. Une philosophie que, inutile de le préciser, Ash ne partageait pas. « Tu as bien fait. Ils ont beau nous traiter de manière correcte, on ne sait pas ce qu’ils pourraient te faire si tu te rebellais. » On aurait pu penser qu’avec un parrain dans l’organisation, Eurydice serait protégée, ce qui était sans doute le cas, mais cela ne signifiait pas qu’elle serait épargnée de tout mauvais traitement en cas de désobéissance.

Il semblait à Ash que bien d’excellents sorciers faisaient partie de la Menace. Il n’y avait qu’à observer les sortilèges complexes fabriqués par S. ou même constater l’extrême facilité avec laquelle ils ont réussi à pénétrer le château, à foutre une raclée, soyons honnêtes battre les professeurs et à éviter que toute nouvelle de leur famille et actualité ne parviennent aux élèves. « C’est malheureux, effectivement, mais tu sais ce qu’on dit sur Voldemort, qu’il était l’un des plus brillants sorciers et l’un des plus grands mages noirs de tous les temps. » Tous les mangemorts et autres sorciers noirs ne pouvaient pas, après tout, n’être que des imbéciles et des illuminés sans compétences magiques aucune sinon, MS n’aurait jamais eu l’influence qu’elle possédait désormais.

Eurydice répondit à l’affirmative quand il lui demanda si son parrain leur donnait un cours. D’après ce qu’elle disait de son savoir en objets magiques, il ne fut guère surpris d’apprendre qu’il avait repris la Métamorphose, l’une des matières favorites d’Ash mais qui avait perdu de son attrait depuis que la directrice McGonagall avait été remplacée. « Etre professeur ne s’improvise pas. D’ailleurs, je remarque qu’aucun n’est particulièrement doué en pédagogie. » On pouvait être immensément doué dans un certain nombre de matières et être incapable de les enseigner à un public qui se montrait parfois bien difficile. D’ailleurs, malgré la crainte qu’inspiraient les membres de Magicis Sacra, certains s’amusaient à défier leur autorité. Ash pensait notamment à Ted Lupin, un Poufsouffle plus âgé qu’il trouvait trop cool, qui accumulait les retenues.

Le petit jaune et noir proposa à son amie de partir du couloir, bien trop emprunté par les mages noirs à son goût et les deux premières années se rendirent naturellement vers la Grande Salle où ils devaient avoir bientôt une heure d’étude commune. Ash admira encore l’ingéniosité du nouveau écritoire de l’aiglonne lorsque sa prochaine pensée s’afficha dessus. « Je ne sais pas. J’imagine que tant que les adultes du Ministère, s’il est toujours en place, ne viennent les déloger, ils ne bougeront pas. Mais qui sait vraiment quel est leur plan ? Ils ont beau habité ici depuis des mois maintenant, hormis essayer de nous bourrer le crâne et demander aux nés-moldus de faire oublietter leur famille, on ne possède pas vraiment d’indice sur ce qu’ils comptent réellement faire. » La situation préoccupait évidemment Ash qui aurait pu rêver mieux lors de sa première année à Poudlard que de voir débarquer un groupe de mages noirs dans son école mais en soit, s’il ne supportait pas la pensée et les valeurs diffusées par MS, cela ne l’atteignait pas plus que ça en tant que Sang-mêlé.

[643 mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eurydice Foster
Serdaigle

Parchemins : 124
Âge : 11 ans
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Je ne veux pas être une espionne ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Je ne veux pas être une espionne ! [PV]   Je ne veux pas être une espionne ! [PV] EmptyMar 11 Juin - 10:34

Je ne veux pas être une espionne !Mai 2014
C’était sûrement vrai que tous les sang-purs ne pouvaient pas être d’accord avec MS, prenons les Weasley de la génération de ses parents, ils étaient de sang-pur mais avaient toujours été du côté des moldus, ou bien les Montgomery, dont le préfet de Poufsouffle n’avait pas l’air de manger à cette crémerie. Toutefois, elle, elle n’était pas juste une sang-pure, elle était aussi une Foster et la plupart des membres de sa lignée paternelle venaient de Serpentard : des siècles et des siècles de Serpentards sang-purs trop sûrs d’eux.

Elle répondit donc : « Une sang-pure et une Foster, tout le monde n’a pas ce lignage... » elle grimaça pour ponctuer l’ironie de ses propos. Il était évident qu’elle ne se sentait pas du tout dans la mouvance de son père, en fait, elle ne se sentait pas vraiment d’atomes crochus avec tout un pan de sa famille, même en oubliant MS. Il y avait des cousins du côté de sa mère qu’elle aimait bien par contre, elle supposait qu’elle tenait plutôt d’elle (même si elles ne s’entendaient pas toujours toutes les deux, c’était un autre sujet).

Elle n’ajouta rien au sujet de sa décision de ne pas contrarier MS, elle n’avait pas eu l’impression d’avoir eu d’autres choix, et que Ash le comprenne lui faisait du bien au moral. Cela la rassurait. Elle se disait aussi qu’elle avait probablement eu raison de se confier à son ami, même si c’était un sujet qui la mettait mal à l’aise… elle n’avait jamais parlé de son père, des vrais raisons de la séparation de ses parents… c’était trop dur de se dissocier de sa famille (qu’elle aimait, la plupart du temps).

« Oui, c’est vrai, il faut croire que l’ambition peut mener au n’importe quoi... » Même si, au fond, on pouvait aussi se dire que c’était la faute de la société sorcière qui n’avait que très tardivement commencé à considérer comme normales les relations avec les moldus. Eurydice avait entendu dire qu’il n’y avait pas si longtemps, les couples mixtes étaient interdits aux États-Unis ! Pas étonnant que le monde vrille ! Un tiers des sorciers étaient des nés-moldus pendant que les sangs-purs étaient de plus en plus rares… Cette situation ne pouvait qu’engendrer des frustrations.

« Faut dire que faire cours masqué ça n’aide pas. » Remarqua-t-elle plutôt que de se lancer dans des réflexions politiques ou philosophiques qui n’étaient pas de leur âge. Ils ne devraient pas avoir à penser à tout ça alors qu’ils étudiaient pour devenir des sorciers accomplis. Et ils avaient douze ans par Merlin ! Freja et ses sbires n’avaient pas idée de la pression qu’ils mettaient sur leurs épaules trop jeunes !

« Peut-être que c’est juste ça qu’ils veulent faire ? Nous bourrer le crâne ? » Endoctriner la jeunesse était sûrement le meilleur moyen pour arriver à leur fin, encore qu’ici, il n’y soient pas très sensibles. Ils avaient peut-être rencontré plus de succès à Ilvermony, comme l’école nord-américaine n’avait pas eu à supporter une guerre moins d’une vingtaine d’année plus tôt. Poudlard en avait déjà assez vu…

{518}
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





Je ne veux pas être une espionne ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Je ne veux pas être une espionne ! [PV]   Je ne veux pas être une espionne ! [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Je ne veux pas être une espionne ! [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Neige, espionne [Fiche PNJ]
» Veux tu de moi ? [Crystal Noir & Pépite d'Or]
» Zarra (Drow) - [Espionne & Assassin d'Aetherya]
» Je veux le beurre, l'argent du beurre et la crémière!!
» Je veux marcher sur la lune, mais l'avouer c'est m'humilier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le retourneur de temps-
Sauter vers: