AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Le dernier match du reste de ma vie [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Julian Farrow
Indépendant

Parchemins : 469
Âge : 17 ans
Actuellement : Indépendant


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charlotte, Alan, Joséphine & Quentin


Le dernier match du reste de ma vie [PV] Empty
MessageSujet: Le dernier match du reste de ma vie [PV]   Le dernier match du reste de ma vie [PV] EmptyMer 2 Jan - 22:10

Posant enfin pied au sol, la première chose que fit Julian après avoir quitté son Eclair de feu, fut d'enlever sa tenue de Quidditch. Personne n'avait songé au petit débardeur assorti pour les matchs aux conditions météorologiques arides ? Comment ça on est en Écosse ? Parce que vraiment, la combinaison de ski pour jouer en plein cagnard c'était vraiment moyen. Félicitant son équipe pour leurs performances inexistantes, le Serdaigle ne put s'empêcher d'éprouver tout à coup une pointe de nostalgie : ça y était, son dernier match à Poudlard venait de se terminer. La fête allait battre son plein dans la salle commune (et ce même si c'était Poufsouffle qui avait remporté la coupe à l'issue de ce match) et il savait que certains élèves le congratulerait plus que les autres : il avait attrapé le vif d'or gagnant, mais surtout, dans quelques semaines il ne serait plus là.

S'essuyant le front d'un revers de manche, Julian se dirigea naturellement ensuite – avant de rejoindre la foule de bleu et bronze en délire Flitwick, sautillant de joie, en tête de liste – vers les vestiaires des Gryffondor. Il voulait féliciter leur équipe concurrente pour ce très beau match, et plus particulièrement Victoire, la pugnace petite poursuiveuse qui portait décidément mal son nom avait brillé durant tout le match.
Il fut tout d'abord intercepté par un Serdaigle de première année qui avait quitté les gradins plus tôt afin de les rejoindre dans les vestiaires. Le garçon balbutia timidement quelques mots que l'américain prit pour une marque de sympathie et le remercia à son tour d'être venu le voir.

Toutes les pensées du Serdaigle n'étaient pas encore tournées vers Tempérance, ni Cole et Derek qui l'attendaient sûrement pas très loin, tout comme les autres membres de sa maison dans la tour de Serdaigle. Non, Julian, encore, était dans le match. Sportif assumé, il avait l'esprit de compétition mais plus encore le fair-play qui caractérise logiquement un bon sportif. Ainsi, bien qu'éprouvant, ce match avait été l'occasion de montrer les forces en puissance des deux maisons : Victoire - pour Gryffondor - en tête de liste et ses deux acolytes batteurs complètement siphonnés. La petite lionne que Julian connaissait au final assez peu, avait de grandes capacités en Quidditch, on sentait bien qu'elle y avait déjà joué une fois ou deux.

- Hé Weasley, bravo pour le match.

Julian avait suffisamment d'expérience en Quidditch à Poudlard et à Ilvermorny pour savoir que perdre un match était toujours très difficile. Il était plus facile de voir ses propres qualités ou celles des autres quand on ne venait pas de perdre devant toute l'école, le dernier match de la saison de surcroît celui qui aurait pu leur donner la victoire de la coupe de Quidditch et la gloire éternelle devant tous les Gryffondor et tout Poudlard. Enfin ! Oui j'arrête de remuer le couteau dans la plaie. Après, il ne connaissait pas les réactions et les caractères de ses adversaires je sors peu, j'ai une petite amie très prenante, il ignorait donc complètement si les lions étaient du genre à arracher la tête de leurs adversaires « Voilà Farrow qui viens ! Éviscérez-le! » après le match si pendant le match ça n'avait pas été fait ou si comme lui, ils étaient du genre à être satisfaits d'eux et de leur équipe à condition qu'elle ait donné le meilleur d'elle-même. Il espérait juste que Victoire ne faisait pas partie de la première catégorie et ne prendrait pas la venue de Julian comme un affront volontaire.

(581)


Le dernier match du reste de ma vie [PV] Serdai10 Le dernier match du reste de ma vie [PV] Hb210 Le dernier match du reste de ma vie [PV] Bam10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 448
Âge : 14 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam


Le dernier match du reste de ma vie [PV] Empty
MessageSujet: Re: Le dernier match du reste de ma vie [PV]   Le dernier match du reste de ma vie [PV] EmptyJeu 3 Jan - 2:50

Victoire & Julian


Victoire, en pleine course de nouveau vers les anneaux adverses, vit l’attrapeur des aiglons, aka le mec de Tempérance aka le sauveur qui avait permis à cette fille de rester éloignée de Teddy enfin –enfin éloignée était un bien grand mot, disons qu’au moins, elle ne représentait plus le même danger qu’auparavant-, plonger vers une petit balle dorée. Un véritable cri de désespoir sortit de sa bouche avant qu’elle ne se prenne le poteau de l’anneau central en pleine tronche et pouf, un décès tragique de plus à Poudlard et ce n’était pas peu dire car la voix de Vic, si elle avait une tendance, exagérée diraient certains coucou Ted coucou James, à partir rapidement dans les aiguës n’avait pas une tendance prépondérante au hurlement ; elle était bien trop mélodieuse pour cela. Abandonnant son vol, cela ne servait plus à rien désormais, elle descendit en piqué, lança le Souaffle vers le gazon du stade de Quididtch balle qui atterrit malencontreusement sur l’arbitre remplaçant Madame Bibine oh quel dommage un membre de Magicis Sacra en moins, on te regrettera, et partit en rageant vers les vestiaires afin de se changer et de prendre une bonne douche. Victoire tremblait d’énervement elle avait la défaite difficile on ne l’a pas assez dit, elle tenta néanmoins de se maîtriser et de ne pas blâmer Sebastian de tous les maux. Non qu’elle n’avait pas conscience de son poids décisif dans la victoire de Serdaigle, car avouons-le, il n’avait pas brillé par ses compétences d’attrapeur, mais c’était son dernier match. Et puis Sebastian était encore son capitaine et elle n’avait pas à lui manquer de respect. Quant à Estefanía, même si Victoire ne l’avait que peu sentie à ses côtés, elle ne l’accusait pas de leur défaite non plus. Les batteurs adverses avaient été particulièrement virulents en ce match décidément les batteurs des deux côtés étaient déchaînés et une pluie de Cognards avaient ciblé tous les joueurs. Et comme elle ne pouvait pas laisser exploser sa colère ni contre son capitaine Sebastian de Guise assassiné froidement quelques semaines avant son diplôme de fin d’études ni contre son amie sous peine qu’elle ne se réfugie en Argentine et n’y ouvre un haras, toute sa colère et sa frustration était consacrée sur une seule personne : Julian Farrow.

Alors qu’elle sortait d’une douche rapide, et après avoir revêtu un jean et un tee-shirt rouge avec écrit Weasley est notre roi dessus, une présence importune et indésirable crut qu’il était judicieux de pointer le bout de son nez. Eh oui, Julian Farrow, l’objet de son ire en personne venant narguer l’équipe des lions, et plus particulièrement elle. Et dans leurs vestiaires en plus ! Il ne se prenait pas pour n’importe qui celui-là ! et il avait surtout aucun sens de la survie à priori. Elle lui jeta un regard noir à son interpellation. Où étais donc passé Teddy ? Elle avait besoin de lui pour enterrer un corps se calmer ! Elle avait parfaitement consciente d’être une mauvaise joueuse, de ne pas réussir à gérer son humeur et si toute sa ribambelle de cousins était habituée à ce qu’elle râle lorsqu’elle perdait, elle essayait de gérer en temps normal à Poudlard en se défoulant sur son punching-ball préféré Teddy on l’aura donc compris. Mais , c’était trop. « Bravo ? Bravo ??? Non mais j’hallucine là. Le mec gagne le match et il a le culot de se radiner en mode bon joueur et à espérer qu’on lui jette des fleurs. T’es pas gonflé Farrow ! Retourne donc te faire applaudir par ton équipe et laisse nous tranquille. » Elle était furieuse, vraiment. « Ah ça tu l’as bien gagné ton dernier match, bravo, formidable, tu veux peut-être qu’on se prosterne devant toi aussi ?? Sérieusement, retenez moi ou je vais lui jeter un sort où est ma baguette Harry ?? où est ma baguette ??? en plein dans sa tronche de beau gosse qu’il apprenne qu’il vaut mieux éviter de provoquer les lions !! » On avait pas idée de le chercher juste après une défaite, franchement !

[682 mots]



   
proud to be a Weasley
We may be young but we've got grace. We may be lost but I've got faith, faith in us and all the choices that we made. We stood by the riverside, watched as the whole world all fell apart. We're armed and ready, ready to attack. If we fall, we'll fall together.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoshisavatars.tumblr.com/

Julian Farrow
Indépendant

Parchemins : 469
Âge : 17 ans
Actuellement : Indépendant


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charlotte, Alan, Joséphine & Quentin


Le dernier match du reste de ma vie [PV] Empty
MessageSujet: Re: Le dernier match du reste de ma vie [PV]   Le dernier match du reste de ma vie [PV] EmptyLun 7 Jan - 18:06

Julian se rendit bien vite compte qu'il avait affaire à la catégorie de joueurs numéro deux : les mauvais perdants qui scalpaient leurs ennemis avant de les clouer à un saule cogneur. En bon petit joueur intelligent et docile, le Serdaigle se jetait lui-même dans la gueule du lion loup, tout seul, sans l'aide de personne. Il allait lui même se rendre à l'équipe adverse avant que celle-ci n'entame les recherches pour le capturer. Si ce n'était pas de l'amabilité, ça !

D'abord effaré de voir que Victoire n'était pas une mauvaise perdante mais une très mauvaise perdante (nous notons la différence au fait qu'elle postillonnait abondement presque et que son teint avait pris la couleur de son uniforme), il fallut quelques secondes à Julian pour afficher son traditionnel sourire séducteur joueur « Tu sais qu't'es belle quand t'es en colère ? ». Il se permettait d'ailleurs couramment ce sourire joueur pour une raison très simple : il était bien-intentionné. Jamais, ô grand jamais, l'américain ne se moquerait de quelqu'un. Critiquer, rabaisser ou railler quelqu'un démontrait au mieux un manque de confiance en soi, au pire une malveillance profonde.

-  Je n'attendais pas un tel accueil, Défaite Victoire, mais je suis ravi de savoir que je suis à ton goût.

Toujours retenir le meilleur d'une situation. De part sa différence d'âge importante et par le fait qu'il était amoureux fou de Teddy. Oups pardon lapsus Tempérance, bien évidemment la très jeune Victoire Weasley n'intéressait pas du tout le 7ème année. Mais il était quand même ravi de savoir qu'il plaisait à une autre personne que Temp' que tu crois. Et même si elle ne le pensait pas, c'était dit (et on ne peut pas retirer ce qui est dit, c'est bien connu), trop tard !

Il s'appuya contre le mur et croisa les bras, adoptant soudain un air sérieux : il ne voulait pas que Victoire croit qu'il était venu pour se moquer, il remerciait et félicitait d'ailleurs toujours ses adversaires après un match Galvanisée par de précédentes victoires, Vic avait du oublier. Ce match-ci, symboliquement, était son dernier et il ne voulait pas quitter le stade sans son traditionnel rituel pléonasme et sans avoir dit ce qu'il pensait de la future génération de joueurs.

-  Je suis sérieux, je voulais vraiment vous féliciter : c'était un beau match. Et surtout toi, tu as été épatante.

Du haut de ses 13 ans, la petite lionne avait un bel avenir dans le Quidditch, Julian en était certain. Déjà elle avait la niaque sans déconner, ça se voyait  : elle en voulait et au Quidditch, il fallait se battre pour améliorer son niveau. Et surtout avec de bons adversaires qui en voulaient aussi, on progressait très vite. Nul doute que la petite lionne saurait mettre à profit ses défaites pour gagner en maturité dextérité. En plus, elle était de la famille Weasley, la famille qui avait le plus rempli les équipes de Quidditch de Gryffondor depuis des siècles années. Pour sûr, Victoire avait un bel avenir dans le Quidditch !


Le dernier match du reste de ma vie [PV] Serdai10 Le dernier match du reste de ma vie [PV] Hb210 Le dernier match du reste de ma vie [PV] Bam10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 448
Âge : 14 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam


Le dernier match du reste de ma vie [PV] Empty
MessageSujet: Re: Le dernier match du reste de ma vie [PV]   Le dernier match du reste de ma vie [PV] EmptyJeu 10 Jan - 19:16

Ceux qui connaissaient Victoire s’accordaient à dire qu’il s’agissait d’une personne douce, sociable, volontiers aimable et agréable. Ceux qui connaissaient bien Victoire savaient qu’elle vivait mal les défaites, particulièrement si elle avait bien joué et qu’elle jugeait ses coéquipiers responsables. Il fallait l’avouer, elle disposait d’une sacrée dose de mauvaise foi et donc, généralement, la défaite incombait à ses partenaires qui, lorsqu’il s’agissait de la tribu Weasley, se voyait alors bonne pour écouter un discours endiablé de Victoire où elle les accusait globalement de tous les mots. Si Victoire n’aimait pas autant le Quidditch, elle aurait préféré mille fois exercer un sport individuel où elle ne pouvait compter que sur elle même pour gagner. Mais au grand damne de Teddy ses cordes vocales, elle adorait le Quidditch.

Déjà passablement agacée que l’attrapeur adverse fasse gagner son équipe, la colère de Victoire monta en flèche lorsqu’elle le vit en personne dans les vestiaires des rouges et or. On n’avait pas idée d’aller humilier les autres ainsi ! Ce type était suicidaire ou quoi ? Il croyait qu’elle se battait comme une lionne au Quidditch pourquoi ? Pour terminer dernière et s’entendre dire que "participez c’était l’essentiel" ? Victoire ne comprenait pas le principe d’être un bon joueur et Julian avait anéanti tout espoir qu’elle se calme avec son entrée tonitruante. La suite n’arrangea rien et Vic se demanda vaguement si Julian avait pensé un peu à ses tympans avant d’entrer dans la pièce les cris de Victoire Weasley : pire qu’une mandragore, on a testé ! Pire que tout, le Serdaigle abordait un sourire que la petite blonde qualifiait d’arrogant et qui l’énervait encore plus non il n’y a pas de limites a sa colère. « Tu croyais quoi ? Que j’allais te saluer comme Merlin en personne ? Tu peux toujours rêver ! » Il aurait voulu qu’elle soit gentille en plus alors qu’il venait clairement se vanter en leur rappelant qu’ils avaient perdu le dernier match de l’année, quel culot !. « Ah non pas de charme merci bien ! Déjà que tu ne seras plus là l’an prochain pour éviter que Tempérance ne tourne autour de Teddy, évites de casser avec elle, tu seras sympa. » Victoire avait assez de Joséphine de Guise qui se pavanait sans cesse avec son meilleur ami, le poursuivant même jusqu’aux cuisines pour faire avec lui Godric sait quoi, elle n’avait pas besoin que Tempérance ne s’ajoute au tableau !

Farrow n’avait visiblement aucun intérêt pour sa propre survie il n’a aucune envie de partir de Poudlard en fait puisqu’il s’installait carrément dans les vestiaires de Gryffondor, s’adossant au mur, croisant les bras et adoptant une attitude hautaine. Qu’il était exaspérant ! Victoire n’avait aucun souvenir que Julian était déjà venu les féliciter après un match, sans doute avait elle trop été occupée à fêter ses victoires ou a passer ses nerfs sur quelqu’un coucou Teddy en cas de défaite pour s’en remémorer. Alors qu’elle allait se nouveau crier sur Julian car, décidément, elle n’en pouvait plus de ses sarcasmes, Victoire, pour une fois, décida de baisser d’un ton il fallait garder ce mec en vie pour Tempérance après tout. Elle avait pensé à ce que Teddy lui dirait s’il la voyait dans cet état : "Vicky enfin, arrête ton cinéma et ne t’énerve pas comme ça, tu vois bien qu’il est sérieux. Tout le monde n’est pas aussi mauvais joueur que toi" et se dit que peut être, peut être, Julian était véritablement sérieux. « Et bien merci je suppose. Mais bon, je n’ai pas vraiment besoin de toi pour me le dire, je sais que j’ai été bonne. Et puis, tes félicitations, tu peux les remballer. On sait ce qu’on vaut on a pas besoin que tu viennes étaler ta victoire devant nous en voulant nous remonter le moral. » Bon. Sa volonté d’être plus douce n’avait pas été concluante. Mais au moins avait-elle dit merci ! Un progrès non négligeable selon elle.



   
proud to be a Weasley
We may be young but we've got grace. We may be lost but I've got faith, faith in us and all the choices that we made. We stood by the riverside, watched as the whole world all fell apart. We're armed and ready, ready to attack. If we fall, we'll fall together.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoshisavatars.tumblr.com/

Julian Farrow
Indépendant

Parchemins : 469
Âge : 17 ans
Actuellement : Indépendant


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charlotte, Alan, Joséphine & Quentin


Le dernier match du reste de ma vie [PV] Empty
MessageSujet: Re: Le dernier match du reste de ma vie [PV]   Le dernier match du reste de ma vie [PV] EmptyLun 11 Fév - 18:50

Si Victoire avait cru que Julian allait rentrer dans le jeu d'une sorcière de 13 ans, elle se mettait le doigt dans l'oeil jusqu'au coude. Des joueurs au Quidditch le sorcier américain en avait vu : il en avait même vu dans deux écoles différentes. A Ilvermorny, personne n'était plus tricheur que Franklin Roosemund, poursuiveur des Puckwoodgenie, personne n'était plus mauvais perdant que Patricia Rookwood, la batteuse des Womatou et personne ne voulait gagner plus que Derek Bradford, le joueur phare des Thunderbird. A Poudlard, chaque maison avait son lot de bons joueurs, de mauvais perdants, de jemenfoutistes, de catastrophes ambulantes et de prodiges. Julian le savait et s'en accomodait très bien : tant que sa propre équipe était soudée, donnait le meilleur d'elle-même et affrontait avec respect les autres maisons, il n'y avait aucun soucis. Tant qu'il était droit dans ses bottes, tout allait bien pour Julian.
C'est pour ça que du haut de ses 17 ans et de son statut de 'vieux' joueur de Quidditch, le Serdaigle se permettait parfois de donner des conseils à ceux qui en avaient besoin. Il se permettait en revanche tout le temps et ce malgré ce que la mémoire défaillante de Victoire en disait de saluer les autres équipes pour leurs performances, à condition bien sûr qu'elles n'aient pas été minables : il détestait l'hypocrisie. Pour l'heure, 'l'équipe' des lions n'avaient pas brillé par ses performances, mais Victoire, si. Elle avait même porté l'équipe à boût de bras, en fait. C'est pour ça que Julian comprenait à moitié la réaction de la lionne : au lieu d'être frustrée d'avoir une équipe en carton, elle aurait dû se réjouir d'avoir été la seule à vraiment jouer.

Le sorcier ne comprit pas la référence de la lionne sur sa présence à Poudlard l'an prochain et son rapport avec Tempérance. Il mit son agressivité sur le compte de la colère et essaya de ne pas penser à ça. Julian n'aimait qu'on s'en prenne à Tempérance et qu'on la menace d'une quelconque manière. Même si le Serdaigle n'avait pas compris le fond de la pensée de la lionne au fond, qui le pouvait ? il exécrait la méchanceté gratuite. Qu'elle s'en prenne à lui pas de soucis, il était blindé, en revanche on laisse Tempérance en dehors de ça.

Le sourire du Serdaigle s'effaça peu à peu quand le compliment qu'il fit à Victoire fut si habilement retourné qu'il ne comprit même pas ce qui lui arrivait. Attendez, elle avait finit de le rembarrer et était d'accord avec lui... pour dire qu'elle avait été brillante ? Moins modeste, tu meurs non ? Un peu choqué de voir qu'une gamine de treize ans avait autant de répondant, d'agressivité en elle, et aussi peu d'humilité, le Serdaigle se surprit presque à éprouver de l'empathie pour ses camarades de jeu. Pouvait-on seulement appeler ça un jeu quand on jouait avec une sorcière qui y mettait autant de cœur ? Ce n'était plus de la compétition, mais les Hunger Games une question de survie.

– Bon ben si vous le savez alors, c'est parfait !

Il faillit rajouter qu'il félicitait plus elle que le reste de l'équipe, certains ayant été moins bons que d'autres, mais il réalisa que ça ne ferait que rajouter de l'eau au moulin de la lionne qui n'avait visiblement pas besoin de plus de compliments. Ainsi le Serdaigle décida de tourner les talons pour rejoindre ses amis, dans sa salle commune, qui eux au moins seraient heureux de le voir. Il salua la jeune fille avec un petit sourire poli, son air heureux ayant maintenant complètement disparu.

– Passe une bonne soirée. Salut !

Il lui tourna les talons et s'en alla vers les vestiaires des Serdaigle prendre une bonne douche. Pas question de fêter quoique ce soit dans son état : il était plein de sueur et sa coiffure ressemblait vaguement à un hérisson écrasé. Tempérance n'accepterait jamais ça.


Le dernier match du reste de ma vie [PV] Serdai10 Le dernier match du reste de ma vie [PV] Hb210 Le dernier match du reste de ma vie [PV] Bam10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





Le dernier match du reste de ma vie [PV] Empty
MessageSujet: Re: Le dernier match du reste de ma vie [PV]   Le dernier match du reste de ma vie [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le dernier match du reste de ma vie [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MITB Qualifying Match - Randy Orton Vs Kofi Kingston
» Mat'
» Riggs Vs Goldberg
» Dernier heure
» Match Pre-saison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 23 (2013-2014)-
Sauter vers: