AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Hufflepuff pride [Alan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ash Lloyd
Poufsouffle

Parchemins : 32
Âge : 12 ans (23 mai 2002)
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam


Hufflepuff pride [Alan] Empty
MessageSujet: Hufflepuff pride [Alan]   Hufflepuff pride [Alan] EmptySam 5 Jan - 20:45

Ash & Alan


Installé confortablement dans un fauteuil de sa salle commune face à la cheminée en bois gravée de blaireaux dansants où brûlait un feu réconfortant, Ash observait le tableau d’Helga Poufsouffle qui portait un toast à ses élèves avec sa légendaire coupe, le sourire aux lèvres. Le garçon se demandait ce que la fondatrice de sa maison penserait de la présence de Magicis Sacra à Poudlard. Helga Poufsouffle incarnait la tolérance, qualité qu’elle recherchait pour les membres de sa maison, et Ash se doutait qu’elle ne porterait pas un regard bienveillant sur les sorciers noirs même s’il pensait qu’elle chercherait à comprendre leur point de vue. Lui-même préférait rester à une distance raisonnable de la Menace. Il n’avait pas intégré la Brigade Anti-Menace comme ses sœurs, Alexandre et Nathaniel, car, à l’instar d’Estefanía, il ne pensait pas pouvoir d’être d’une quelconque utilité au groupe mené par la cousine d’Alex et Prudence, l’une de ses préfètes. Ash avait à peine douze ans, il était loin d’avoir la carrure pour se mesurer aux membres de la Menace. Même les plus grands élèves se trouvaient désarmés face à eux (il se souvenait parfaitement des deux sixième années dont une née-moldue qui s’étaient retrouvés cloués sur place par des serpents de pierre lancés par Freja) alors il doutait de pouvoir faire quelque chose. Lors de l’arrivée de Magicis Sacra au château, il était resté près de ses sœurs et s’était contenté de rester silencieux. Depuis, il menait une vie relativement tranquille, se tenant aussi loin des tracas qu’il le pouvait. En soi, hormis le changement de professeurs, et la réécriture de l’histoire sorcière, Ash n’avait pas forcément constaté d’énormes bouleversements. Bien sûr, la discipline semblait plus sévère, ou peut-être les élèves se tenaient plus à carreaux au vu de la vision de MS, et une certaine atmosphère de peur régnait dans les couloirs.

Le manque de contact avec ses parents était difficile à supporter, bien sûr, mais la situation aurait été bien différente s’il n’avait pas intégré Poudlard en début d’année. Si cela avait été le cas, il aurait été bouffé par l’angoisse pour son frère et ses sœurs. Là, Ash pouvait les voir tous les jours.  Ils se soutenaient entre eux et cela l’aidait à supporter l’absence de nouvelles. En plus, le fait d’avoir intégré un pensionnat en septembre avait déjà acté une séparation avec ses parents et s’il se sentait triste parfois, cela ne lui pesait pas autant qu’il ne l’aurait cru. C’était sûrement dû au fait qu’il était bien entouré et que s’il n’était pas un sang-pur, il savait que ses parents appartenaient à une famille sorcière galloise très respectée et si MS le débarrassait de son oncle Bart qui lui disait toujours qu’il n’était qu’un pleurnichard, il ne s’en porterait pas plus mal.

Alors qu’Ash se demandait vaguement, en regardant la profusion de plantes qui envahissaient l’espace de leur salle commune, si Pomona Chourave, l’ancienne directrice de la maison, arrêterait un jour de les leur fournir, il entendit un bruit de pas s’approchant de lui. Il jeta un coup d’œil à la personne en question. Il s’agissait d’Alan Carmichael, le capitaine de leur équipe de Quidditch qui était toujours fourré avec Prudence. « Salut ! Tu reviens d’où ? » demanda-t-il, un sourire aux lèvres. Ash, de par sa nature réservée, avait du mal à aborder ses camarades. Néanmoins, il s’était vite rendu compte qu’à Poufsouffle, tout le monde lui parlait gentiment et allait vers lui naturellement aussi était-il plus facile de parler à un jaune et noir et ce malgré l’écart d’âge qu’il avait avec Alan. « Ça doit être la quarantième fois que je le dis mais j’adore cette salle commune. Je pense très sincèrement que c’est la plus jolie de toutes les salles communes » ajouta-t-il, son ton non dénué d’humour. Ash, comme le reste de sa famille, était très chauvin et cet état d’esprit se retrouvait dans le soin qu’il prenait à défendre sa maison et à lui apporter des points.

[664 points]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alan Carmichael
Capitaine de Poufsouffle

Parchemins : 1318
Âge : 14 ans [10/05/2000]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charlotte, Joséphine, Julian & Quentin


Hufflepuff pride [Alan] Empty
MessageSujet: Re: Hufflepuff pride [Alan]   Hufflepuff pride [Alan] EmptyDim 6 Jan - 15:30

Farouchement décidé à réviser et à devenir la meilleure version de lui-même afin de démonter Magicis Sacra à lui tout seul, Alan avait pris l'initiative de réviser ses sorts en dehors des cours chose formellement interdite mais que sa meilleure amie de préfète – en tout logique - approuvait.. Il avait donc trouvé une salle de libre quand Quino et Prue avaient un rencard ensemble mieux à faire et s'y était prudemment barricadé. Le Poufsouffle avait pris le couloir le plus inutilisé de l'aile la plus déserte de l'école, et avait déverrouillé la porte la plus banale qu'il voyait, avec un « Alohomora » expert je n'en suis pas à mon coup d'essai, madame !. La salle de classe était vieille et pleine de poussière et toutes les tables étaient poussées contre les murs : parfait, comme ça, il aurait de place.

Alan prit ce qu'il trouvait dans les placards pour s'entraîner dessus : plus ça ferait du bruit, plus ça serait satisfaisant, plus il serait content. Il avait du travail à accomplir et un sacré paquet de sorts à réviser. Il en avait même étudié un à la bibliothèque qui n'était au programme que de l'année suivante. C'était le moment où jamais de passer de la théorie à la pratique.

- Depulso !

Le vase vola à travers la pièce et se fracassa sur le mur opposé. Ô que ça faisait du bien, de se défouler un peu ! Depuis le dernier match de Quidditch de Poufsouffle (qui donnait l'attente la plus longue de la décennie : le résultat du dernier match de l'année, Gryffondor/Serdaigle, allait décider qui de Gryffondor ou de Poufsouffle remporterait la coupe de cette année) Alan ne pouvait plus compter sur la pression des matchs de Quidditch pour se galvaniser.
Puis, les journées étaient très longues et l'atmosphère était pesante, depuis l'arrivée de MS au château : il n'avait plus de nouvelles de ses parents et les professeurs étaient coincés dans les cachots (enfin, c'est ce qu'on leur avait dit), c'était extrêmement frustrant et angoissant.

Alan lança un 'Reparo' sur les nombreux éclats du vase brisé afin de le recoller. Il voulait s'atteler à son sortilège interdit, celui du moins qu'il n'avait pas encore étudié en classe l'Avada Kedavra. De longues soirées d'apprentissage à la bibliothèque allaient-elles suffire pour la maîtrise de ce sort dévastateur ? Rien n'était moins sûr.
Le sorcier plaça le vase à une distance raisonnable de lui, afin de ne recevoir aucun débris, puis recula contre le mur.

- Confringo !

Une ridicule petite étincelle dorée sortit de sa baguette dans un vieux bruit de pétard mouillé et s'écrasa péniblement au sol, devant le récipient en verre. Échec. Alan ne se démotiva pas et tenta de se concentrer encore plus. Il savait qu'on réussissait rarement la première fois, même lui, pourtant à l'aise en sortilèges. Avoir le sort en tête, ses effets, viser la cible, laisser sortir ses émotions, articuler et lancer le sort, c'est parti.

- Confringo !

La puissance du sort fit osciller très légèrement la baguette d'Alan et instantanément, un filet de lumière traversa la pièce à une vitesse folle, dépassa le vase et s'écrasa avec puissance sur l'armoire située en face Alan. Celle-ci explosa si violemment qu'Alan se recroquevilla et porta son bras devant ses yeux pour se protéger des projections. Le sorcier releva la tête et constata avec stupeur que la pièce toute entière était plongée dans un nuage gris de fumée. L'armoire initiale n'était qu'un amas de planches de bois brisées et même le mur situé derrière avait perdu des plumes un gros morceau. Le vase, lui – miraculeusement – allait très bien merci pour lui. Devant l'ampleur des dégâts, le sorcier de 13 ans opta pour la seule décision logique et rationnelle à prendre.

Il attrapa son sac de cours, déverrouilla la porte et sortit au grand galop de la salle de classe. Pétrifié à l'idée qu'on ait entendu son vacarme et qu'on s'approche de sa position, le jaune et noir – qui connaissait Poudlard comme sa poche une grande poche tout de même – emprunta le passage secret le plus proche qu'il connaissait, dissimulé derrière un rideau pourpre. Il en utilisa encore deux ou trois pour bien semer d'éventuels poursuivants et quand il trouva ses premiers camarades sorcier, cessa enfin complètement de courir. Mode poker face activé, personne ne devait savoir ce qui venait de se passer.

Ainsi Alan entra comme ça - quelques minutes plus tard - dans sa salle commune : relax et serein, du moins en apparence « Putain Alan, quelqu'un a complètement détruit une salle de classe inutilisée, elle est dans un état la-men-ta-ble. Je te dis pas comment Magicis Sacra est en pétard, ils cherchent le coupable par tous les moyens. Ils ont même engagé des chasseurs de prime, apparemment. ». Il se fit rapidement apostropher par un petit première année « Hop là petit, va jouer plus loin tu veux. », pas plus haut que trois pommes et trop trop mignon.

- Salut... Je reviens de la bibliothèque.

Alan se surprit de la facilité avec laquelle il avait menti répondu à son camarade de maison sans ciller : 13 ans à grandir à côté de Prudence Faraday vous donnaient une certaine assurance, par la force des choses.

- Oui, on a vraiment de la chance ! Pourquoi, tu as déjà pu voir les autres salles communes, Ash ?

Piqué de curiosité, Alan ne put s'empêcher d'éprouver un excès d'intérêt pour son petit camarade et j'ai écrit caramel : Ash Lloyd, de son nom entier alias celui qui a visité toutes les salles communes. Même Harry Potter ne l'a pas fait !. Bien évidemment, l'Irlandais connaissait le nom de tous ses nouveaux camarades (qui n'étaient plus trop nouveaux, d'ailleurs), et ce pour plusieurs raisons.
Déjà parce qu'Alan avait une bonne mémoire et retenir les 10 prénoms des nouveaux Poufsouffle de chaque année n'était pas chose ardue. Ensuite parce qu'en tant que capitaine et meilleur amie de la préfète de la maison, il ressentait comme une obligation de s’intéresser et de s'occuper des élèves plus jeunes que lui les autres on s'en fout, ils sont grands, comme si lui-même était préfet de toute façon le Poufsouffle aime son prochain donc ça n'a trop rien de surprenant, au fond. Et enfin, c'était Alan qui avait la lourde tâche d'aider Prue chaque année à mémoriser le trombinoscope de l'école Poufsouffle, remis comme il se doit à chaque préfet avec de bonnes photos dossier dessus, pas de lunettes, pas de maquillage, pas de sourire, pas d'expression, pas de signe quelconque exprimant la vie.

(1072)


Hufflepuff pride [Alan] Sign_a10
Hufflepuff pride [Alan] Poufso10Hufflepuff pride [Alan] Club_d10 Hufflepuff pride [Alan] Bam10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hufflepuff pride [Alan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soirée 2 ♣ Gay Pride
» Alan Kesey [terminé]
» ALAN LANGFORD
» How I found my mum in Haiti's streets.
» bien le bonjour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le retourneur de temps-
Sauter vers: