AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  






Partagez | 
 

 Lettre d'amour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Invité
avatar



MessageSujet: ...   Dim 5 Nov - 11:17

Erwan avait l’air à fond pour la bulgarie. Une bien mauvaise idée selon Lukas car il était sûr que l’Irlande allait gagner la prochaine coupe du monde. Ils n’avait peut-être pas Krum comme attrapeur, qui soit dit en passant doit avoir écrasé sa masse cérébrale avec ses muscles, mais ils avaient de supers poursuiveurs, et un bon gardien. Leur attrapeur n’était pas mauvais non plus, mais face à Krum… enfin bref.
Le Poufsouffle l’excusa ensuite de sa maladresse, et il en était ravi, puis il lui parla de musique. Musique qu’apparemment il adorait.

« Merci. Mais si tu veux mon avis, c’est l’Irlande qui va gagner la prochaine coupe. La Bulgarie n’a que Krum comme bon élément, ils sont foutus. »

Il passa ensuite à la musique.

« Je ne sais pas si on peut qualifier la musique que j’aime de musique… enfin je ne pense pas que j’ai les mêmes goûts que toi… ce sont les… les… bizarr’ Sisters… »

Il avait un peu honte…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 505
Âge : 30 ans [14 Février 1981]
Actuellement : Médicomage (spécialisé en pédiatrie)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Lettre d'amour   Lun 6 Nov - 19:58

Le jeune sorcier de Poudlard ne pu s’empêcher de rire. Son jeune camarade semblait sûr et certain que la victoire reviendrait à l’Irlande. Bien sûr, l’équipe d’Irlande était loin d’être nulle, et passerait peut-être en demi-finale, voire même, avec un peu de chance, en finale, mais ensuite, c’était à voir. Erwan sourit puis dit simplement :

« Bien sûr que Krumm est fort ! Il est le meilleur attrapeur que le monde n’a jamais connu ! Mais bon, l’équipe d’Irlande se débrouille, mais je reste persuadé que la Bulgarie l’emportera. Enfin on a le temps, ce n’est pas encore l’heure des matchs de qualification… »

Erwan redressa la tête, puis écouta ce que lui dit son jeune camarade. Il était donc fan des bizarr’ Sisters. Bon ben c’était de la musique ... certes ce n’était pas du Molière, ni du Mozart, mais c’était un style… Et puis le jeune élève de Poufsouffle n’avait aucune préférence de toute façon, la musique c’était de la musique, c’était même sacré à ses yeux. Il haussa les épaules et dit à Lukas :

« Ben tu sais, la musique c’est la musique… Que ce soit du classique, du rock, du métal… ça reste fondé sur une base de sons et une certaine mélodie… Je dois avouer que je ne connais pas le groupe que tu viens de me citer, mais il ne doit pas être horrible, sinon il n’existerait déjà plus… c’est la dure loi de la musique… »

Et oui, se battre ou mourir, c’était ainsi dans ce monde si étrange et réglementé… Il devait sans cesse s’entraîner, tenter de progresser… Mais le succés était difficile d’accès, il en avait bien conscience mais ne voulait en aucun cas abandonner il essaierait et suivrait la belle citation qui disait « qui ne tente rien n’a rien » et aussi « ça passe ou ça casse… »

Le sorcier restait souriant, puis songea à sa musique, la sienne, il n’avait pas composé depuis un moment, se contentant d’apprendre ses partitions par cœur, et de les reproduire par la suite. Il avait une excellente mémoire pour la musique, mais une fois sortit de son univers, il oubliait tout et avait tendance à rater la plupart des choses qui pourtant avaient leur importance dans la vie courante…

Une oiseau rentra dans la volière, mais il ne s’agissait pas d’un hibou quelconque, ni même d’une chouette. Il s’agissait d’un grand oiseau multicolore, aux belles et grandes plumes flamboyantes. Lorsqu’il rentra, il émit un cri strident et Erwan s’écria à son tour :


« Sora ! T’es folle ! Tu vas me faire mourir si tu continues à hurler à la mort dès que tu arrives prêt de moi… »

L’oiseau s’avança et se posa doucement aux côtés d’Erwan, lui tirant doucement la manche de sa robe avec son bec afin de lui montrer où il se trouvait. Le sorcier s’avança vers l’oiseau et saisit la lettre, l’oiseau repartit une fois qu’Erwan l’eut remercié.


Citation :
Mon chéri,

Comme tu me l’as demandé un peu plus tôt, je t’envoie tes dernières partitions, elles étaient bien cachées ! Bon j’espère que tout se passe bien à Poudlard et que tes camarades sont gentils avec toi. En ce qui me concerne, tu ne dois pas t’inquiéter, je vais très bien et me débrouille parfaitement. Je voulais te prévenir que tu ne devais pas rentre à la maison tout de suite après l’école, tu vas devoir passer à sainte Mangouste, comme tous les ans pour ton examen… Je passerais te voir. Je t’aime mon cœur.

Ta mère qui pense à toi tous les jours.

Erwan avait lu sa lettre en se servant de sa main droite, il sourit avec mélancolie et garda le paquet contenant les partions et sa lettre contre son cœur.

[629]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corbeille-de-fruits.niceboard.com/index.htm

Invité
avatar



MessageSujet: ...   Lun 6 Nov - 21:46

Après avoir dit son magnifique genre musical préféré, Lukas vit Erwan rire. Et il ne démordit pas que la Bulgarie gagnera la prochaine coupe du monde de quidditch. Lukas n’était pas d’accord, mais il n’allaient pas discuter éternellement dans le vide à propos de quidditch. Bien sûr, c’est le jeune Serdaigle qui a lancé l’idée, mais il aurait mieux fait de s’abstenir… Il n’aurait pas passé une heure à parler de propos complètement inintéressants concernant de vieux balais. Lukas aimait le quidditch, puisqu’il était attrapeur des Serdaigle, mais il aimait en parler avec des gens qui savaient qui étaient les bonnes équipes…

« Toujours est-il que mon opinion sur l’Irlande reste la même, cela dit je comprends le tien. »

Il remarqua ensuite que le jeune Poufsouffle ne se moqua pas de lui à propos des Bizzar’Sisters, chose étonnante. Cela dit; il avait tout de même l’air de ne pas tellement aimer ce groupe, ah non, en vérité il ne le connaissait pas. Il devait préférer Mozart, sorcier de grande renommée pour la musique classique. Il était sûr que ce garçon avait des goûts étranges : Molière, Mozart, Rembrandt, et d’autres encore. C’est certain, à coté des Bizzar’Sisters, il y avait une marge. Restait de demander.

« Et oui… mais toi c’est quoi ton style de musique ? »

Puis tout à coup, un grand oiseau multicolore entra dans la volière. Il lui apporta une lettre, qu’il lut par la suite. Il avait carrément oublié Lukas. Bien sûr, il ne connaissait pas le contenu de la lettre, mais il pouvait imaginer…


Citation :
Cher Erwan,

Nous somme aujourd’hui en mesure de vous annoncer que vous avez été accepté à la chorale de Poudlard.
Cordialement,
Albus Dumbledore.

Beau, mais improbable. Ou alors Dumbledore avait encore pété un câble, ou il avait remplacer les grands-ducs par des espèces de perruches géantes. Donc peu probable. Quoi d’autre de possible ? Ah oui…

Citation :
Cher ami,

Le club des chasseurs sans yeux refuse votre candidature. En effet, vous n’êtes pas à cent pour cent non voyant, c’est pourquoi vous êtes rejeté.
Cordialement,
Nicolas Thomson, directeur du club des chasseurs sans yeux.

Déjà, ce club n’est même pas existant, ou alors Lukas n’était pas au courant, et en plus, à moins qu’il soit installé aux Antilles, il ne devait pas avoir de tels oiseaux. Alors quoi ? Ah oui…

Citation :
Cher Erwan,

Nous vous proposons que rejoindre notre établissement médical « Pas d’yeux » pour continuer dans votre scolarité.
Carlos, directeur du snack-bar de « Pas d’yeux ».

Non, il fallait arrêter de rêver. Lukas ne saura jamais ce qu’il y avait dans cette lettre. Mais ce qu’il savait, c’est que l’oiseau n’était pas inconnu au jeune homme. Alala que de spéculations idiotes et inutiles… Il attendit qu’il ai lu sa lettre pour espérer un jour prendre congé, mais ce n’était pas pour tout de suite… De toute façon son entraînement de quidditch avait déjà commencé, alors foutu pour foutu autant parler. Après tout, Lukas ne se faisait pas d’ami tous les jours. Reste à savoir s’il allait devenir son ami…

*****
[512 mots]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ste Mangouste

Parchemins : 505
Âge : 30 ans [14 Février 1981]
Actuellement : Médicomage (spécialisé en pédiatrie)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charly

MessageSujet: Re: Lettre d'amour   Mar 5 Déc - 21:42

[je suis navrée pour la réponse très tardive, je pense qu'il faudrait essayer de cloturer assez vite le sujet à présent, donc voilà s tu veux répondre encore à ce sujet n'hésites pas sinon il s'échévera comme ça... je suis désolée d'avoir été aussi longue.]

Erwan sourit à la réponse de son camarade. Mais il ne répondit plus rien. Le jeune garçon était certes borné et n’écoutait pas toujours ce qu’on lui disait, mais il avait quand même appris à se taire dans sa vie, et dans ce genre de cas, il valait mieux agir de la sorte, non pas qu’il n’aimait pas son équipe ou qu’il n’en était pas un fervent supporter, mais son jeune collègue semblait être tout comme lui, attaché énormément à ses convictions, et le débat aurait pu durer des heures et des heures encore sans qu’Erwan ne s’en lasse une seule seconde, mais son collègue avait sûrement mieux à faire.

Puis après la réception de sa lettre, il se concentra sur sa lecture, ce qui n’était pas toujours facile, n’étant pas aveugle de naissance. Il se redressa ensuite, souriant doucement avec une certaine mélancolie et décida de lire ses partitions une fois au calme dans sa chambre, en attendant il ne devait pas oublier son collègue qui devait toujours être là, puisqu’il ne l’avait pas encore entendu partir, malgré le vacarme fait pas tous les volatiles présents dans la pièce, le jeune garçon savait différencier les sons sans trop de difficultés à présent. Le jeune sorcier adressa donc un sourire dans la direction de son camarade qui s’évanoui lorsqu’il prit la parole :


« Je… ma maman vient de m’envoyer mes partitions, je les avais oublier à la maison… Tu as vu Sora, elle est belle tu ne trouves pas ? Personnellement je l’ai toujours admirée, elle est forte, rapide et a des couleurs si vives et agréables à l’œil… »

Puis il se tu, son jeune camarade n’était peut-être pas très branché animaux » et peut-être même encore moins oiseaux. Il leva la tête un peu vers le haut et essaya de sentir les mouvements faits par les oiseaux se trouvant dans cette grande pièce. Il regarda ensuite le jeune Lukas, ou plutôt tourna la tête dans sa direction et se dit qu’il devait sûrement avoir mieux à faire que de rester là avec un aveugle à l’écouter parler de choses qui ne l’intéressaient sûrement pas du tout. C’est ce pourquoi Erwan reprit la parole et lui dit simplement, avec franchise, ne voulant pas trop embarrasser son jeune collègue :

« Au fait, je ne veux pas te retenir, excuses moi… Eu si tu as quelque chose à faire n’hésites pas enfin je veux dire ne te retardes pas pour moi, je ne voudrais pas t’embêter d’avantage… »

Il lui sourit avec le cœur, puis s’avança vers l’arrivée d’air, une fenêtre sans doute. Il marchait doucement mais ne titubait pas. Il s’arrêta au bord de la fenêtre, tenant le mur et respirant l’air frai. Il posa une dernière question, la réponse ne viendrait que si son collègue était resté là, sinon…

« La vue est-elle belle d’ici ? »

Erwan essayait d’imaginer, il savait les terres de Poudlard grandes, couvertes d’herbe fraîche d’un vert éclatant sans doute, ainsi que parsemée d’arbres et arbustes sûrement plus beaux les uns que les autres. Le vert devait sans doute dominait, ainsi que le bleu argenté, puisque les rumeurs parlaient d’un lac immense abritant des centaines de créatures magiques plus diverses et étranges les unes que les autres.


[545 mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corbeille-de-fruits.niceboard.com/index.htm

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Lettre d'amour   Mer 6 Déc - 12:00

La discussion était de plus en plus... ennuyeuse. Ce Poufsouffle ne l'intéressait vraiment mais alors vraiment pas du tout. De plus, à la cadence où allait la discussion, ils avaient une heure de débat devant eux, et Lukas n'avait pas prévu de passer cette heure à cela. Quoi au programme ? Un peu de quidditch, un peu de devoirs, et pas de discussion avec un Poufsouffle ! C'était affreux ! Il avait l'impression d'être enfermé dans une bulle dont le savon ne voulait pas éclater, une cage dont les bareaux étaient soudés, une maison dont on ne pouvait pas sortir... bref une impression d'enfermement intenable.

Après que le garçon ait reçu la lettre, Lukas se demanda ce qu'il pouvait bien y avoir dedans. Après toutes ses spéculations idiotes, le garçon finit par dire ce qu'il y avait dedans... des partitions de musique ! Un nouveau Beethoven, mais au lieu d'être sourd il était aveugle ! Il lui fit remarquer que son oiseau de malheur au cri strident était beau. Beau ou pas, en tout cas il ne venait pas d'Angleterre, ou alors il était génétiquement modifié. Il était énorme, multicolore avec des plumes qui l'éblouissait. Non, beau n'était vraiment pas le mot !

« Oui il est très beau... très... mais... »

NON ! S'il avait posé une autre question, ils seraient repartis pour encore une heure de discussion, OoO desespoir ! "Tu joues de quel instrument ?" NON ! Oh malheur surtout pas ! Puis le Poufsouffle se rendit compte qu'il pouvait retenir Lukas de choses importantes... eh bien oui ! Seulement, quand il prononça les mots "je ne voudrais pas t’embêter d’avantage…" Lukas se sentit très coupable de son comportement odieux avec le garçon. Le pauvre qui ne lui avait rien fait, mais qui s'en était pris plein la poire...

« Non tu ne me retardes pas... mais il est vrai que j'ai quelques petites choses à faire... je suis très heureux de t'avoir rencontré... »

Puis juste après que Lukas ait tourné les talons, Erwan lui demanda si la vue était belle de la volière... Et là il se sentit comme un moins que rien... OoO oui la vue était magnifique, avec les parterres, le parc, le lac, les bâtiments bien sculptés, le soleil flamboyant...

« Oui ça va... mais elle n'est pas non plus exceptionnelle... »

Dans le but de le ménager bien sur, il valait mieux minimiser les choses...

« Eh bien... peut-être à bientôt... »

Puis cette fois-ci, il tourna vraiment les talons juste après avoir caressé la petite Sora, il se mit à descendre les marches pour enfin arriver à l'air libre. Libre ! Qu'allait-il faire maintenant ? Oh non, ne me dites pas qu'il allait s'ennuyer ! Oh non ! Bon allons voir les entraînements au stade, les balais, ça détend, oui ça allait le distraire en tout cas... Il repensait au pauvre Erwan, qui lui ne monterait peut-être jamais sur un balai, qui ne pourrait jamais éprouver cette sensation magique qu'est de voleter dans les airs...

[Sujet clos]

****
[505 mots ^^]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lettre d'amour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre d'amour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La lettre d’amour…
» Lettre d'amour
» Lettre Romantique
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» Lettre ouverte au President en rapport avec l'UCREF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujets clos année 2-
Sauter vers: