AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Fuir la foule [ Vanellope ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dahlia Lloyd
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 439
Âge : 14 ans {16/09/1999}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma


Fuir la foule [ Vanellope ] Empty
MessageSujet: Fuir la foule [ Vanellope ]   Fuir la foule [ Vanellope ] EmptyMar 5 Mar - 19:01

Fuir la foule
Vanellope & Dahlia

made by black arrow


Dahlia avait atterri à Londres accompagnée de l'ensemble du clan Lloyd. Maman et papa en première ligne, les aidant à tous transplaner depuis Cardiff c'est bon vous pouvez repartir, et puis les jumelles et leurs deux frères. La fin d'année à Poudlard avait été éprouvante : se retrouver dans le confort de sa maison de Cardiff, entourée des personnes qui lui étaient les plus chères au monde avait quelque chose de rassurant. Bien qu'en définitive - et comme elle l'avait répété à des parents Lloyd alarmés -, MS ne leur avait rien fait. Séquestrés, oui. Malmenés physiquement, non. Intellectuellement parlant, elle était moins convaincue, parce qu'il était devenu évident qu'on cherchait doucement à leur laver le cerveau, et la préfète de Serdaigle n'était pas dupe. Est-ce que c'était ce qu'il se produisait à Ilvermorny ? Est-ce qu'à force de s'entendre répéter des bobards à longueur de journée, les élèves américains avaient fini par céder et croire tout ce qu'on leur racontait ? Plus inquiétant : rien ne garantissait que Dahlia n'aurait pas à tester cette théorie elle-même.  Les membres de MS avaient été chassés de Poudlard, mais pour combien de temps ?

Mais l'heure n'était pas à la psychose. Il n'était nullement utile d'affoler des parents qui avaient déjà vécu sous tension pendant de longs mois, avec leurs quatre rejetons enfermés dans une école de sorcellerie dont aucune information ne fuitait. Dahlia elle-même n'avait pas pour habitude de s'en faire tant que rien n'était avéré. Dans l'immédiat, l'été l'attendait, le temps passé avec Peony - sans cette séparation stupide imposée par les maisons -, Cardiff, la musique, et ses inventions. Quant à déjouer les plans maléfiques de Freja, ça viendrait plus tard. Même si la frustration éprouvée à l'idée de ne pas comprendre ou savoir la taraudait de temps à autres, toujours présente en veille dans son esprit et prête à l'occuper dès qu'elle n'y prenait pas garde.

Mais pas de risque d'avoir un moment d'oisiveté pour l'instant. L'objectif du jour semblait être de faire toutes les boutiques du chemin de Traverse au pas de course. Si la jeune galloise pénétra à l'intérieur de la boutique Fleury & Bott à la suite de sa fratrie, elle regretta pourtant rapidement ce choix. L'endroit était bondé, et Dahlia recula par réflexe, heurtant la sorcière venant d'entrer à sa suite le culot. S'attirant un regard noir de cette dernière, elle s'écarta vivement de l'entrée, tendue. « Tu veux bien prendre mes livres ? » chuchota-t-elle à sa sœur, tout dans son attitude indiquant qu'elle était prête à décamper à tout instant. Fleury & Bott n'était pas une boutique si spacieuse que ça : les livres s'entassaient partout où l'on regardait, et en l'occurrence, s'il ne s'agissait pas d'un ouvrage qui occupait l'espace, alors c'était plutôt une personne à l'air harassée qui tapotait du pied dans l'attente d'une recommandation, ou de sa commande. Or, Dahlia n'avait jamais supporté la foule. Petite, elle avait été une enfant très sérieuse, se relevant sans piper mot lorsqu'elle tombait ou s'écorchait les genoux par terre, acceptant les réprimandes avec stoïcisme... et pourtant, il suffisait de la larguer dans un espace surpeuplé - et qui plus est fermé - pour la voir perdre tous ses moyens. Des expériences peu agréables dans son enfance - et notamment un terrible après-midi où elle avait cru finir piétinée par une foule de clients paniqués par une fausse alarme - avaient créé en elle cette peur qu'elle savait déraisonnable mais contre laquelle elle peinait à lutter.

Ayant obtenu l'adhésion de Peony, Dahlia tourna les talons, suivie - non sans surprise - de Leopold. S'il prétexta avoir envie de prendre l'air - "Tu me connais Dahlia, les bouquins et la poussière : très peu pour moi" -, la jeune Serdaigle soupçonnait néanmoins leurs parents de faire de l'excès de zèle. Vaguement agacée - que savait faire Leo qu'elle ne saurait pas faire, hein ? Nager ? -, elle prit la direction du glacier, Florian Fortarôme, suivie de son frère aîné.

Sa glace en main - gracieusement offerte par Leo il était plus vieux après tout, chacun son rôle -, Dahlia fut rapidement délaissée par ce dernier, qui s'était laissé distraire par la présence d'une élève de son année - dont les gloussements irritèrent bien vite la préfète de Serdaigle. Se détournant de son aîné, elle aperçut rapidement un visage connu, à qui elle adressa un signe de tête. « Salut Vanellope ! » Histoire de prouver à Peony au monde qu'elle n'était pas une rustre non plus. Chose facilitée par le fait que les deux filles s'entendaient bien, ce qui n'était pas le cas de tous les élèves de la promotion de Dahlia. « Tu fais une pause dans tes courses pour la rentrée ? Si rentrée il y a... » rectifia-t-elle en fronçant les sourcils, glace toujours en main et prête à être engloutie en moins de temps qu'il n'en faut pour dire "Magicis Sacra". L'avenir était incertain : ça semblait devenir une constante ces derniers temps.

[ 834 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fuir la foule [ Vanellope ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti en marche - Haitiens, partout fuir la misere!
» Comme une ombre dans la foule... [libre] [TERMINE]
» Le rêve est parfois un refuge permettant de fuir la réalité....
» Tant de blessures à panser…
» Nuit tranquille..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Magique :: Chemin de Traverse :: Glaces Florian Fortarôme-
Sauter vers: