AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Fuir la foule [ Vanellope ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dahlia Lloyd
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 459
Âge : 15 ans {16/09/1999}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma


Fuir la foule [ Vanellope ] Empty
MessageSujet: Fuir la foule [ Vanellope ]   Fuir la foule [ Vanellope ] EmptyMar 5 Mar - 19:01

Fuir la foule
Vanellope & Dahlia

made by black arrow


Dahlia avait atterri à Londres accompagnée de l'ensemble du clan Lloyd. Maman et papa en première ligne, les aidant à tous transplaner depuis Cardiff c'est bon vous pouvez repartir, et puis les jumelles et leurs deux frères. La fin d'année à Poudlard avait été éprouvante : se retrouver dans le confort de sa maison de Cardiff, entourée des personnes qui lui étaient les plus chères au monde avait quelque chose de rassurant. Bien qu'en définitive - et comme elle l'avait répété à des parents Lloyd alarmés -, MS ne leur avait rien fait. Séquestrés, oui. Malmenés physiquement, non. Intellectuellement parlant, elle était moins convaincue, parce qu'il était devenu évident qu'on cherchait doucement à leur laver le cerveau, et la préfète de Serdaigle n'était pas dupe. Est-ce que c'était ce qu'il se produisait à Ilvermorny ? Est-ce qu'à force de s'entendre répéter des bobards à longueur de journée, les élèves américains avaient fini par céder et croire tout ce qu'on leur racontait ? Plus inquiétant : rien ne garantissait que Dahlia n'aurait pas à tester cette théorie elle-même.  Les membres de MS avaient été chassés de Poudlard, mais pour combien de temps ?

Mais l'heure n'était pas à la psychose. Il n'était nullement utile d'affoler des parents qui avaient déjà vécu sous tension pendant de longs mois, avec leurs quatre rejetons enfermés dans une école de sorcellerie dont aucune information ne fuitait. Dahlia elle-même n'avait pas pour habitude de s'en faire tant que rien n'était avéré. Dans l'immédiat, l'été l'attendait, le temps passé avec Peony - sans cette séparation stupide imposée par les maisons -, Cardiff, la musique, et ses inventions. Quant à déjouer les plans maléfiques de Freja, ça viendrait plus tard. Même si la frustration éprouvée à l'idée de ne pas comprendre ou savoir la taraudait de temps à autres, toujours présente en veille dans son esprit et prête à l'occuper dès qu'elle n'y prenait pas garde.

Mais pas de risque d'avoir un moment d'oisiveté pour l'instant. L'objectif du jour semblait être de faire toutes les boutiques du chemin de Traverse au pas de course. Si la jeune galloise pénétra à l'intérieur de la boutique Fleury & Bott à la suite de sa fratrie, elle regretta pourtant rapidement ce choix. L'endroit était bondé, et Dahlia recula par réflexe, heurtant la sorcière venant d'entrer à sa suite le culot. S'attirant un regard noir de cette dernière, elle s'écarta vivement de l'entrée, tendue. « Tu veux bien prendre mes livres ? » chuchota-t-elle à sa sœur, tout dans son attitude indiquant qu'elle était prête à décamper à tout instant. Fleury & Bott n'était pas une boutique si spacieuse que ça : les livres s'entassaient partout où l'on regardait, et en l'occurrence, s'il ne s'agissait pas d'un ouvrage qui occupait l'espace, alors c'était plutôt une personne à l'air harassée qui tapotait du pied dans l'attente d'une recommandation, ou de sa commande. Or, Dahlia n'avait jamais supporté la foule. Petite, elle avait été une enfant très sérieuse, se relevant sans piper mot lorsqu'elle tombait ou s'écorchait les genoux par terre, acceptant les réprimandes avec stoïcisme... et pourtant, il suffisait de la larguer dans un espace surpeuplé - et qui plus est fermé - pour la voir perdre tous ses moyens. Des expériences peu agréables dans son enfance - et notamment un terrible après-midi où elle avait cru finir piétinée par une foule de clients paniqués par une fausse alarme - avaient créé en elle cette peur qu'elle savait déraisonnable mais contre laquelle elle peinait à lutter.

Ayant obtenu l'adhésion de Peony, Dahlia tourna les talons, suivie - non sans surprise - de Leopold. S'il prétexta avoir envie de prendre l'air - "Tu me connais Dahlia, les bouquins et la poussière : très peu pour moi" -, la jeune Serdaigle soupçonnait néanmoins leurs parents de faire de l'excès de zèle. Vaguement agacée - que savait faire Leo qu'elle ne saurait pas faire, hein ? Nager ? -, elle prit la direction du glacier, Florian Fortarôme, suivie de son frère aîné.

Sa glace en main - gracieusement offerte par Leo il était plus vieux après tout, chacun son rôle -, Dahlia fut rapidement délaissée par ce dernier, qui s'était laissé distraire par la présence d'une élève de son année - dont les gloussements irritèrent bien vite la préfète de Serdaigle. Se détournant de son aîné, elle aperçut rapidement un visage connu, à qui elle adressa un signe de tête. « Salut Vanellope ! » Histoire de prouver à Peony au monde qu'elle n'était pas une rustre non plus. Chose facilitée par le fait que les deux filles s'entendaient bien, ce qui n'était pas le cas de tous les élèves de la promotion de Dahlia. « Tu fais une pause dans tes courses pour la rentrée ? Si rentrée il y a... » rectifia-t-elle en fronçant les sourcils, glace toujours en main et prête à être engloutie en moins de temps qu'il n'en faut pour dire "Magicis Sacra". L'avenir était incertain : ça semblait devenir une constante ces derniers temps.

[ 834 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Vanellope Reynolds
Gryffondor

Parchemins : 27
Âge : 14 ans [29.04]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


Fuir la foule [ Vanellope ] Empty
MessageSujet: Re: Fuir la foule [ Vanellope ]   Fuir la foule [ Vanellope ] EmptyLun 13 Mai - 10:23

Vanellope restait scotchée à son téléphone portable. C’était son plus grand plaisir pendant les vacances : rattraper tous les potins et, pendant deux mois, revenir sur le devant de la scène des réseaux sociaux. Bien entendu, quand elle était dans le monde sorcier, elle ne pouvait pas prendre des photographies de ce qui l’entourait pour les envoyer sur instagram, cela aurait compromis la poursuite de ses études à Poudlard. Ces dernières n’étaient pas mirobolantes avec La Menace qui, après les avoir effrayé pendant des mois, avait finalement envahi l’école, mais se faire virer pour ne pas avoir respecté les règles, ça n’aurait vraiment pas fait bien dans son CV ! Donc elle se contentait de lire les dernières nouvelles sur Facebook tout en likant des photos d’animaux mignons ou de peluches Disney habilement mises en valeur. Ses achats pour la prochaine rentrée étaient posés à ses pieds dans plusieurs sacs. Ses parents étaient actuellement partis à Gringotts pour échanger de la monnaie moldue contre son équivalent sorcier de façon à ce qu’elle ait de l’argent de poche toute l’année scolaire (ils mettaient tout dans une grosse tirelire et lui en envoyait un peu chaque mois pour qu’elle ne dépense pas la totalité dans un gros achat non validé par l’autorité parentale). V, quant à elle, mangeait une énorme glace car observer d’un air distrait son téléphone n’avait jamais suffit à totalement l’occuper. Surtout que toutes ses amies moldus étaient à cette heure-ci à la piscine et qu’elle n’avait personne avec qui discuter, même avec un téléphone en bon état de fonctionnement.

Du moins n’avait-elle personne avec qui discuter jusqu’ici car une voix prononça son prénom. Elle appartenait à une de ses camarades, d’année à défaut de maison. C’était même une des préfètes, non que cela eut une quelconque importance pour V qui n’était pas spécialement une élève à problème. Si la brunette ne manquait pas d’audace, elle n’était pas non plus de ceux qui se jettent à corps perdu dans le danger. Elle ne faisait même pas partie de la BAM, cette brigade fondée par Prudence et Viska pour lutter contre MS. Depuis l’invasion, elle se mettait à songer que face à des adultes aussi puissants, seule l’union ferait la force et qu’elle allait peut-être devoir revoir ses positions. Elle se laissait les vacances et les premiers mois après la rentrée pour y repenser car, qui pouvait savoir ce que MS allait encore leur réserver.

En attendant, elle invita Dahlia à s’asseoir avec elle d’un petit geste de la main et appuya sur le bouton de son téléphone qui permettait de mettre l’écran en veille. « Salut ! En fait j’attends mes parents, ils sont partis à Gringotts. Mais comme d’habitude, ils vont se laisser distraire en chemin. C’est la seule fois de l’année où ils côtoient d’autres sorciers que moi après tout. » Elle pris une nouvelle cuillère de glace qu’elle laissa fondre quelques secondes sur sa langue pour en apprécier toute la saveur avant de poursuivre. « Tu crois qu’il pourrait ne pas y avoir de rentrée ? Moi je suis assez confiante. J’veux dire, on a été enfermé pendant deux mois, mais il n’y a pas eu de casse. On s’est surtout ennuyé avec de mauvais profs, ou du moins des profs qui ne nous apprenaient pas les sorts les plus sympas de leur répertoire. » Elle haussa les épaules. Elle avait bien plus peur que ses parents se fassent oublietter que de ce qui pouvait lui arriver à elle. MS n’arrêtait pas de dire qu’ils ne faisaient pas de mal aux mineurs… et elle n’avait eu aucune raison de remettre leur parole en cause pour le moment. Le fait d’être née moldue mettait en revanche sa famille sur la sellette… car le but de MS était précisément de l’éloigner de ses parents pour la faire entrer dans la magie pure. Un monde sans téléphone toute l’année ? Beurk.

{652}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dahlia Lloyd
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 459
Âge : 15 ans {16/09/1999}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma


Fuir la foule [ Vanellope ] Empty
MessageSujet: Re: Fuir la foule [ Vanellope ]   Fuir la foule [ Vanellope ] EmptyDim 19 Mai - 15:59

Dahlia était en quête d'occupation : son prétendu preux chevalier, son frère aîné Leo, s'était aisément fait accaparer par une sorcière de sexe féminin aux gloussements un poil trop proche de l'ultrason au goût de la jeune préfète de Serdaigle. Glace en main, elle repéra bien vite une élève de sa propre année, à qui elle adressa naturellement la parole ce n'est pas une Poufsouffle, la voie est libre. De nature peu sociable, elle avait pourtant été forcée de faire des efforts dernièrement, ne serait-ce que par sa position de préfète et les remontrances de Peony.

Vanellope l'invitant à s'asseoir avec elle, la Serdaigle observa un élément qu'elle n'avait pas aperçu au premier abord. La blonde tenait dans sa main un objet moldu, dont elle n'était que peu familière. Bien que de Sang-Mêlé, elle n'évoluait au jour le jour qu'entourée de sorciers, même en dehors de l'école. Pourtant, elle voyait souvent de jeunes moldus en possession de cette drôle de chose lorsqu'elle marchait dans les rues de Cardiff. De toute évidence, c'était la grande mode si tu savais. « Tu as un... téléphone ? Je peux regarder ? » demanda-t-elle avec une curiosité non dissimulée. Vanellope et elle n'étaient peut-être pas proches, mais elle n'avait jamais été timide, et encore moins du genre à taire sa curiosité pour pareil prétexte.

Les explications de sa camarade concernant sa présence chez le glacier lui indiquèrent que celle-ci était Née-Moldue - détail dont elle n'avait pas conscience auparavant -, ce qui ne pouvait pas être une situation aisée par les temps actuels. « Ils doivent être soulagés de t'avoir retrouvée pour l'été. Rien qu'à voir l'état de nos parents... » Elle observa distraitement son aîné en parlant. Celui-ci était toujours occupé à faire le paon. Il lui arrivait - mais elle ne l'avouerait jamais à haute voix, et certainement pas à Leo - d'envier l'aisance avec laquelle son frère évoluait à Poudlard et dans la vie de manière générale. Pas qu'elle soit mal à l'aise. Elle se sentait juste trop détachée de tout, et elle le savait. Ses frères et sa sœur n'étaient pas comme ça. De son point de vue, Ash ne l'était peut-être même pas assez pour sa part, mais c'était un autre sujet.

L'interrogation de Vanellope la ramena à sa conversation, et elle haussa les épaules à son tour, pensive. « Ou des profs qui voulaient nous laver le cerveau. A priori, ils essayaient plutôt de subtilement nous embrigader que de nous forcer à adopter leur philosophie en nous torturant à tour de bras, technique brevetée par les mangemorts et qui n'avait pas trop porté ses fruits... » Au final, les élèves s'étaient rebellés et Voldemort avait été vaincu par Harry Potter. Pas une issue très concluante pour ces mages noirs là. « Je ne sais pas trop quoi en penser. S'ils n'ont pas atteint leur objectif la première fois, il serait logique de revenir, non ? Sauf s'ils ont décidé de revoir leurs plans, je suppose. » Satanée Freja et ses manigances des plus opaques. Etait-ce trop demander que d'avoir un indice sur ce qu'elle prévoyait ?

[ 518 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





Fuir la foule [ Vanellope ] Empty
MessageSujet: Re: Fuir la foule [ Vanellope ]   Fuir la foule [ Vanellope ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Fuir la foule [ Vanellope ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti en marche - Haitiens, partout fuir la misere!
» Le rêve est parfois un refuge permettant de fuir la réalité....
» Tant de blessures à panser…
» Nuit tranquille..
» A bord du Goeland

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Magique :: Chemin de Traverse :: Glaces Florian Fortarôme-
Sauter vers: