AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 ¤ Bal de Noël 2014 ¤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage

Minerva McGonagall
Directrice de Poudlard

Parchemins : 984
Âge : 86 ans (4 octobre 1926)
Actuellement : Directrice de Poudlard


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


¤ Bal de Noël 2014 ¤ Empty
MessageSujet: ¤ Bal de Noël 2014 ¤   ¤ Bal de Noël 2014 ¤ EmptyLun 22 Juil - 9:28




Ouvert à tous
Bal de Noël 2014




Encore cette année, Minerva avait réussi à maintenir le bal de Noël de l'école. Instauré officiellement suite à la défaite de Voldemort, c'était toujours un grand événement au château. La période d'invasion de Poudlard avait néanmoins eu pour effet que la directrice avait accepté la présence, au château de façon générale et poncuellement au bal, d'autres sorciers accomplis que les professeurs.

Des aurors, bien sûr, dont les visages étaient devenus familiers aux élèves et qui faisaient souvent des rondes sur les abords extérieurs de l'école. Quelques envoyés du ministère aussi qu'elle n'apercevait pas encore dans la salle mais qui étaient dans les murs. Des journalistes aussi, car en femme avisée, Minerva savait que la réputation de Poudlard avait été entachée et qu'il fallait distraire l'opinion publique de leurs récents problèmes.

Elle ouvrit d'un coup de baguette la porte de la Grande Salle, magnifiquement décorée comme toujours : le bal pouvait commencer, les préfets allaient prendre place au centre pour ouvrir cette soirée dansante d'ici une dizaine de minutes, en attendant, les premiers arrivants feraient sûrement honneur au buffet délicieux préparé par les elfes de maison.
Fiche codée par Koschtiel


¤ Bal de Noël 2014 ¤ TdI5EJf
"Hogwarts is threatened!" shouted Professor McGonagall. "Man the boundaries, protect us, do your duty to our school !"


Dernière édition par Minerva McGonagall le Mar 10 Sep - 12:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Payton Harris
Poufsouffle

Parchemins : 861
Âge : 17 ans [16.03.1997]
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


¤ Bal de Noël 2014 ¤ Empty
MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2014 ¤   ¤ Bal de Noël 2014 ¤ EmptyLun 22 Juil - 10:15




Payton & Louis
Bal de Noël 2014




Payton n’avait souvenir que d’un seul bal, celui de l’année précédente qui l’avait conduite à sortir avec Louis. L’avantage d’avoir oublié tout ceux d’avant son amnésie était qu’elle ignorait tout des drames successifs causées par cet événement presque à chaque fois. Que ce soit pour une raison ou pour une autre, elle se fâchait sans cesse avec Stephen après Noël. Si on le lui avait dit maintenant, elle n’aurait pas été plus surprise que ça. Quand elle était rentrée de son rendez-vous avec Louis l’été précédent, Stephen l’attendait dans le salon des Harris. Ses parents et son frère n’étaient pas là mais il semblait qu’ils l’aient quand même fait entrer. L’ancien Serpentard lui avait passé un affreux savon sur son soit disant manque de responsabilité à sortir sans supervision avec un garçon tout aussi irresponsable dans une rue bondée de laquelle elle avait été enlevée trois ans avant par une organisation qui l’avait ensuite ensorcelée. Oui. Rien que ça. Et d’une traite en plus. Payton s’était demandée à un moment s’il n’avait pas oublié de respirer. Elle l’avait fichu dehors sans ménagement. Toute son affection d’avant l’accident était liée à des années de souvenirs communs plus qu’à une compatibilité de caractère, aussi, elle n’était plus du tout tolérante avec le jeune homme qu’elle ne continuait à fréquenter de loin que parce que leurs mères étaient amies. Et qu’elle comptait faire son apprentissage chez Cordélia après Poudlard aussi.

Elle repensait à Stephen alors qu’elle accrochait des guirlandes dans la salle commune en partie parce qu’elle avait eu de ses nouvelles un peu plus tôt par sa mère. Il essayait de devenir auror, comme elle, et c’était bien parce que ça l’occupait et la tenait loin d’elle. Il lui donnait la sensation d’étouffer. Tout le contraire de Louis qui était vraiment gentil et compréhensif. Il ne lui demandait pas d’être ce quelqu’un dont elle ne se rappelait pas, ils vivaient le moment présent dans leur histoire. Ce moment devait être le bal et Payton se dit qu’il était temps de quitter son déguisement de mère noël (son pseudo sens de l’humour était toujours très décalé!) et de passer sa robe de bal.

Elle monta au dortoir et retrouva l’effervescence propre à une si grande fête. Toutes les filles se pomponnaient, se maquillaient, Payton trouvait ça amusant et s’y joignit avec ravissement. Elle passa la robe de bal qu’elle avait achetée un mois plus tôt. Le motif, floral sur fond blanc, faisait estival pour la période mais la brunette avait craqué sur l’élégant décolleté dans le dos et la forme évasée de la jupe. Elle se sentait belle et, même, un peu sexy, sans en faire trop. D’ailleurs, la robe étant fournie, elle se fit un maquillage pas trop prononcé et laissa ses cheveux lâchés, juste retenu par des épingles pour ne pas tomber sur son visage.

La Poufsouffle tourna devant le miroir pour juger de l’effet de sa robe, puis, elle attrapa sa pochette et remonta vers la Grande Salle. Elle y retrouva Louis. « Eh ! Coucou ! Tu es arrivé depuis longtemps ? Je n’ai pas mis très longtemps à me préparer mais avant j’ai décoré la salle commune. Je m’étais déguisée, c’était marrant. Vous faites un truc, vous, à Gryffondor ? » Payton était assez bavarde par nature, ça avait l’avantage qu’on ne s’ennuyait pas avec elle : elle trouvait toujours quelque chose à raconter !

Fiche codée par Koschtiel


FLORISSONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 296
Âge : 15 ans (05/10/1999)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


¤ Bal de Noël 2014 ¤ Empty
MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2014 ¤   ¤ Bal de Noël 2014 ¤ EmptyLun 22 Juil - 16:56




Viska & Alan
Bal de Noël 2014




Viska n’avait toujours pas de petit ami. Cela ne lui posait pas réellement de problème car aucune de ses copines n’en avait, mais ça l’obligeait à quémander encore une fois l’aide d’Alan pour ne pas aller toute seule au bal. Quand elle pensait aux histoires que lui racontait sa tante sur ses histoires de cœur quand elle-même était à l’école, elle se faisait l’impression d’être sacrément coincée. Elle tenait peut-être beaucoup plus du côté de sa mère. Celle-ci avait toujours dégagé une aura de pureté et de douceur autour d’elle, sa fille l’imaginait mal en dévergondée quand elle était au collège.

Au demeurant, en observant son reflet dans le miroir, ce n’était pas son célibat qui la préoccupait le plus. De l’adolescente gracile mais avec des formes qu’elle était encore il y a un an, il ne restait qu’un fil de fer. Elle passait trop de temps dans la salle de danse et sautait clairement trop de repas. Personne ne lui en avait encore fait la remarque car il y avait des tas de filles dans l’école qui s’affamaient plus qu’elle (pour rentrer dans la robe de bal achetée six mois trop tôt supposait-elle) mais la Serpentard ne rêvait pas de ce genre de physique. Elle ne voulait pas non plus grossir, c’était juste que comme disait son père (celui qui l’avait élevé), il valait mieux faire envie que pitié. Heureusement, son bon goût en matière de robe compensait quelque peu sa perte en tout de poitrine. Elle se disait quand même qu’elle aurait peut-être du céder à sa tante le fait de lui mettre un corset pour donner l’illusion d’être plus épaisse, elle avait refusé car elle se sentait toujours engoncée avec cet attirail.

Elle avait préféré que Myrielle lui couse une robe longue, vert foncé, en tissu fluide qui était largement fendue sur l’avant. Sa tante avait encore fait un travail fabuleux et s’était gardé de toute remarque quand le mètre avait montré les centimètres que Viska avait perdu en tour de taille. La blondinette se promis d’avoir une meilleure hygiène de vie. La forme physique ne pouvait pas passer par une mauvaise alimentation. C’était juste qu’elle avait été préoccupée des suites de l‘invasion de MS et ensuite elle était entrée dans une sorte de frénésie pour trouver quelque chose qui servirait aux adultes. Quand ses recherches l’avaient menée à tomber sur une porte et un passage, elle avait encore passé bien des nuits blanches à chercher comment entrer. Bref. Elle s’était laissée déborder. Cela n’avait rien d’étonnant dans la mesure où elle avait seulement 15 ans et se mettait beaucoup de pression sur les épaules.

Étant sans solution, elle vérifia une dernière fois son maquillage et alla retrouver Alan dans le hall d’entrée. Ils n’étaient ni l’un ni l’autre préfet donc ils avaient un peu de marge avant d’être considéré en retard mais ce n’était pas vraiment le genre de Viska. Elle chercha des yeux Prudence et Quino qui devaient venir ensemble mais n’aperçut que son cavalier. « Salut ! Tu es tout seul ? Les autres n’étaient pas prêts ? » Ce n’était pas qu’elle compte passer la soirée avec ces deux trublions mais comme ils étaient tous dans la même maison. Elle-même serait bien montée avec Dita sauf que celle-ci avait, encore une fois, décidé de faire l’impasse sur le bal. Elle finissait par avoir l’habitude. Il était un peu plus rare de voir Alan sans Prudence.

Fiche codée par Koschtiel


Pour réaliser une chose vraiment extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez d'un trait jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager.
FLORISSONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Erin Hazzard
Serpentard

Parchemins : 315
Âge : 16 ans {01.07.1998}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


¤ Bal de Noël 2014 ¤ Empty
MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2014 ¤   ¤ Bal de Noël 2014 ¤ EmptyLun 22 Juil - 17:46




Erin & Bartley (PNJ)
Bal de Noël 2014




Erin était furieuse. Ce n’était pas tant que Noé aille au bal avec quelqu’un d’autre, c’était qu’il y aille avec Tempérance, une de ses meilleures amies, qui lui posait le plus de problème. C’était une trahison de leur part à tous les deux ! Mais Erin n’était pas à Serpentard pour rien, en dépit de sa tendance à la dépression, elle était capable de remuer ciel et terre pour se venger d’un affront. Elle avait donc battu froid les deux principaux concernés et avait invité au bal Bartley parce que 1) il était préfet donc il ouvrait le bal, 2) il était libre. Graham correspondait à peu près à ces critères aussi mais comme ils étaient amis, ça n’aurait pas envoyé le même message. Son agressivité ne pouvant pas sortir physiquement ou verbalement sans risquer de lourdes punitions, c’était son apparence qui avait viré à la provocation. Il était maintenant difficile de passer dans le même couloir qu’Erin sans la voir. Elle se maquillait beaucoup (au point d’en avoir eu une remarque de la directrice), portait des bijoux en argent longs et voyants, des talons vertigineux (mais carrés, elle n’arrivait pas à marcher avec des talons aiguilles malgré un équilibre correct par ailleurs) et elle flirtait avec le règlement de l’école sur la manière de porter l’uniforme.

Elle ne s’était pas ouverte à Candys sur sa colère, son amie devait avoir été capable de comprendre comment elle en était arrivée là toute seule. Et comme elle n’avait pas beaucoup d’autres amies que Tempérance, Noé et elle, Erin se retrouvait à entretenir de simples relations superficielles avec ses camarades qui ne comprenaient pas trop la raison de ce revirement à 360 degrès. Elle n’avait même pas participé à la dernière escapade de la BAM, déjà bien agacée à ce moment-là par ses pseudos amis. Il crevait les yeux que Noé en pinçait pour Tempérance alors qu’elle-même n’avait absolument jamais existé pour lui. Elle en aurait pleuré de dépit si ça ne l’avait pas rendu aussi furieuse : est-ce qu’il n’y en avait vraiment dans cette école que pour les petites blanches gentillettes ? Évidemment, en temps normal, elle adorait Tempérance, mais comme son amie était assez cruche pour ne pas voir à la fois les sentiments de Noé et les siens, l’agacement d’Erin avait atteint des sommets trop vertigineux pour se souvenir de toutes les fois où la Poufsouffle avait été là pour elle.

Bartley et elle y allaient en amis et ils ne s’en cachaient pas. Elle n’avait pas la prétention de pouvoir rendre Noé jaloux. En revanche, elle voulait que tout le monde la voit pour l’ouverture du bal dans la robe qu’elle avait choisie : une longue robe rouge qui lui avait coûté les yeux de la tête ! Mais, au moins, avec elle, on la verrait. Elle avait attaché ses cheveux en un chignon bas avec quelques mèches de ci, de là, et un diadème empêchait l’ensemble de bouger (avec l’aide multiples aiguilles qu’elle mettrait presque autant de temps à enlever qu’elle n’en avait mis à les mettre).

Cela devait faire un mois qu’elle avait n’avait pas parlé à ses deux amis et ce soir ils ne pourraient pas la louper, foi de Erin Hazzard. C’est d’un pas décidé qu’elle retrouva Bartley dans le hall. « Salut Bartley, ça va ? » Le préfet de Serdaigle lui sourit, il avait un caractère plutôt doux, un peu comme Cole, mais ce dernier n’était pas préfet alors Erin l’avait rapidement éliminé de sa liste (en plus, quelque chose se tramait avec Joséphine!). « Oui, et toi ? Tu es ravissante. Cette couleur te va bien. » Il était difficile de résister à Bartley alors elle répondit à son sourire. « Merci, tu es très élégant toi aussi. Le rouge va bien aux brunes, c’est pour ça que j’ai choisi cette couleur. On y va ? » Il lui fit signe que oui. Ils entrèrent et quelques minutes plus tard, avec les autres préfets et leurs cavaliers/cavalières, ils ouvrirent le bal.

Fiche codée par Koschtiel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lucas Montgomery
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 310
Âge : 14 ans (14 mars)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


¤ Bal de Noël 2014 ¤ Empty
MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2014 ¤   ¤ Bal de Noël 2014 ¤ EmptyLun 22 Juil - 18:21




Peony & Lucas
Bal de Noël 2014




Inviter Peony au bal : check. Cette partie là était relativement facile, s’il arrivait plus facilement à discuter avec Dahlia, qui l’impressionnait moins, la deuxième moitié des jumelles Lloyd était préfète elle aussi, donc il avait des occasions de le lui demander quand ils faisaient des rondes ensemble. Peu de vrais couples allaient au bal, c’étaient plus souvent des amis ou des connaissances qui s’y rendaient ensemble pour danser et s’amuser. Lucas profitait de cette habitude pour, une fois dans l’année, passer un peu de temps en tête à tête avec la reine de son coeur. Peony n’obtenait pas la reconnaissance qu’elle méritait si on voulait vraiment avoir son avis sauf que personne ne le lui demandait. Il avait bien conscience que Candys était plus appréciée chez les Serpentard et il adorait sincèrement sa cousine, mais Peony était tellement… classe. Et superbe. Et intelligente. Parfaite en un mot. Il se gardait bien de le lui dire néanmoins car il n’était pas très doué pour les relations sociales et il craignait un impair. Le Poufsouffle n’était pas timide, juste solitaire. Peony, de son côté, était plutôt entourée, et était souvent, à minima, avec sa sœur. Il ne voyait pas bien comment rendre compatible leurs deux univers mais il cherchait encore – ce n’était pas son genre d’abandonner -.

Il savait que sa sœur devait venir au bal aussi, il espérait qu’elle passerait une bonne soirée. Il ne s’inquiétait pas beaucoup pour elle car elle s’y rendait avec Vanellope qui n’avait rien d’une racaille impénitente et qui n’était pas un garçon en plus. Lui avait passé un costume assez simple, Lucas aimait la sobriété. Il était neuf car si Lucas manquait d’envergure, il ne cessait de grandir. Tant mieux pour lui de tenir plus de son père que de sa minuscule maman mais ça l’obligeait à se reprendre un costume tous les ans qu’il ne portait qu’une ou deux fois.

Attrapant la pivoine montée sur un ruban qu’il avait acheté pour Peony (et qu’il avait ensorcelé pour qu’elle tienne toute la soirée sans faner), il se dirigea vers le hall. Comme il était préfet (et elle aussi!), ils devaient ouvrir le bal avec les autres et ne pouvait pas se permettre de traîner. Sans surprise et comme le voulait la tradition des bals, il arriva le premier en compagnie de nombreux garçons. Alan était encore de corvée pour accompagner Viska, Cole y allait avec Joéphine, Louis avec Payton et Noé avec Tempérance. Pour les autres, il ne savait pas, son manque d’intérêt pour autrui rejaillissant sur tous les aspects de sa vie. En gros, il se tenait au courant des potins de ceux de sa maison parce qu’il s’y sentait obligé pour bien faire son travail, le reste ne le préoccupait pas (sa sœur exceptée bien sûr). Il se souvint en voyant Ted qu’il y allait avec Victoire. Finalement tous les duos restaient plutôt logiques, aucun n’avait été une surprise. Il se demanda brièvement avec qui Graham comptait venir mais n’eût pas l’occasion de s’y attarder car Peony arriva.

{506}
Fiche codée par Koschtiel


Mister Poudlard 2013

Lucas Montgomery

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Prudence Faraday
Préfète de Poufsouffle

Parchemins : 826
Âge : 14 ans (27/07/2000)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan


¤ Bal de Noël 2014 ¤ Empty
MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2014 ¤   ¤ Bal de Noël 2014 ¤ EmptyMar 23 Juil - 13:09

- Wesh, Louise, t’aurais pas des épingles à cheveux ? Super, merci… Maintenant t’aurais pas une brosse-à-cheveux, j’trouve plus la mienne ? Nickel… Attends, c’est un élastique que je vois là ? Bouge pas, j’te l’emprunte…
Prudence, debout devant son lit, pillait éhontément la trousse de toilette dont sa voisine de chambrée avait étalé le contenu sur l’édredon. D’un geste habile, elle releva ses cheveux en queue de cheval, et les tordit pour former un chignon dans lequel elle coinça, avec une dextérité étonnante, pour qui connaissait le peu d’intérêt que Prudence portait d’ordinaire à sa coiffure ( « Si je secoue la tête et que ça tient, c’est que c’est bon… »), les épingles de Louise. Elle fit ensuite glisser ses mains de part et d’autre de son crâne, pour s’assurer que l’ensemble était centré, avant de lisser, du plat de sa paume, la robe bleu nuit qu’elle avait enfilée pour l’occasion. Un coup d’œil rapide à la psyché, devant laquelle les autres filles du dortoir ne cessaient de passer et repasser, vint confirmer ce qu’elle pressentait déjà : elle avait l’air vraiment étrange, différente, dans sa tenue de soirée, sans qu’elle sût dire s’il s’agissait d’une bonne ou d’une mauvaise chose. En tout cas, ainsi fagotée, elle avait peine à se reconnaître dans le miroir : elle n’aurait pas été surprise si l’une de ses camarades s’était soudain arrêtée, un collant dans une main, des bigoudis dans l’autre, pour lui demander qui elle était, et ce qu’elle était venue chercher dans les affaires de Prudence Faraday.

La Poufsouffle gonfla les joues et laissa échapper un profond soupir de lassitude. Tout ceci était ridicule. Elle n’avait même pas de cavalier pour le bal. Enfin si, officiellement, elle s’y rendait en compagnie de Quino, mais ce n’était pas pour de vrai, et ce n’était certainement pas pour l’épater qu’elle avait sorti, ce qu’elle appelait par devers elle, ses « habits de tralala ». Non. Si Prudence avait mis sa tenue de gala, c’était avant tout parce que la norme sociale l’exigeait : elle ne tenait pas particulièrement à être connue comme « la fille qui était venue au bal de Noël en jeans et tennis trouées » jusqu’à la fin de sa scolarité, merci beaucoup. Elle soupçonnait d’ailleurs le professeur MacGonagall d’être capable de lui retirer des points pour « tenue inappropriée » ou quelque chose comme ça ( « Bel exemple pour la jeunesse, Miss Faraday… Quand je pense que vous être préfète… Buvez donc cette coupe de ciguë. Rendez-moi votre badge immédiatement ! »). Il n’en restait pas moins, songea-t-elle, après avoir jeté un dernier regard à son reflet, qu’elle se sentait bizarre. Et puis, elle avait peur de se prendre les pieds dans sa robe. Peut-être allait-elle entrer dans l’histoire de Poudlard sous le pseudonyme de « Mademoiselle culotte », parce qu’elle avait exposé ses sous-vêtements à toute l’école après avoir manqué une marche. Elle était donc condamnée à avancer comme une petite vieille redoutant la fracture de hanche jusqu’à minuit. Parfait.

Prue fronça le nez et se détourna du miroir. D’un geste vif, elle saisit un petit sac en breloques qu’elle laissa pendre le long de son épaule. L’accessoire ne lui appartenait pas : elle l’avait emprunté à une fille plus âgée, à laquelle elle avait assuré, à grand renfort de cris extatiques, qu’elle le trouvait vraiment « trop mignon ». Si elle avait été honnête, elle aurait plutôt dit qu’il était « dégueulasse », mais elle avait besoin de quelque chose pour transporter en toute discrétion sa baguette, ainsi que deux ou trois articles de farces et attrapes, qu’elle conservait jalousement dans sa malle de voyage en temps normal, alors…
Car Quino et Prudence étaient bien décidés à semer la zizanie. Ils auraient déjà dû mener cette opération l’année précédente, mais une mauvaise grippe avait cloué Prudence au lit, et, le soir du bal, au lieu de s’empiffrer au buffet en se moquant des couples présents, elle grelottait de fièvre à l’infirmerie. Cette fois, elle avait pris toutes les précautions nécessaires, cumulant les couches de vêtements et les paires de chaussettes, et évitant de s’approcher à moins de dix mètres de ses camarades enrhumés ( « Tu tousses ? C’est quoi ? De l’allergie ? J’veux pas le savoir, tu ne dors pas ici cette nuit ! Ouais, ben tu te débrouilles, y’a des fauteuils dans la salle commune, j’vais t’dire ! »). Sa prudence avait payé : elle était en pleine forme. Elle tapota la tête de Rosette, qui ronronnait comme un vieux diesel un matin d’hiver, et quitta le dortoir, à petits pas précautionneux.

Un petit pas après l’autre, elle finit par arriver à la Grande Salle (Dieu merci, aucun plan Vigipirate n’avait été déployé à l’entrée : elle aurait été bien en peine d’expliquer ce que faisaient tous ces pétards mouillés du docteur Flibust dans son sac). Il y avait déjà foule, et elle mit un moment à repérer Viska et Alan au milieu de leurs camarades. Prudence s’était bien gardé d’avertir son ami de ses projets criminels. Le jeune garçon pouvait être incroyablement barbant, par moment : il aurait été capable de faire tout un fromage de leur entreprise, voire d’en alerter les autorités compétentes (« Professeur MacGonagaaaaaall, Prudence et Quino, ils vont rien que des bêtises ! »), et Prudence n’avait pas envie d’être privée de bal à vie. Et puis, Alan avait lui-même des plans pour la soirée : il avait beau démentir avec véhémence, la jeune fille demeurait convaincue que l’intérêt qu’il portait à Viska était tout sauf platonique, et qu’il rêvait de la bécoter en secret. Elle n’était pas persuadée, toutefois, de la réciprocité de ce désir, mais se refusait à interroger franchement Viska.

Après avoir adressé un petit signe de la main à ses deux amis, Prudence rejoignit Quino, qui venait de faire son entrée dans la pièce.
- Grand Crocodile Niakant à Jeune Wombat Couronné, l’affaire est dans le sac, je répète, l’affaire est dans le sac… Lâcha-t-elle avec le plus grand sérieux, en guise de salut. Prêt à semer le chaos et la désolation ? Ajouta-t-elle en haussant les sourcils d’un air entendu. Elle s’apprêtait à lui demander ce qu’il avait amené, quand elle vit les préfets converger vers la piste de danse. Elle pâlit brusquement.
- Ah, crap, j’avais oublié l’ouverture du bal… grommela-t-elle, avec une horrible grimace, qui en disait long sur ce qu’elle pensait de cette tradition. ça va se voir, tu crois, si je sèche ?
Après tout, ses confrères, avaient l’air plus que prêts à tenir leur rôle, et elle pourrait toujours arguer une douleur soudaine à la cheville pour expliquer son absence.

[1110 mots]


¤ Bal de Noël 2014 ¤ Bam10¤ Bal de Noël 2014 ¤ Hb210 ¤ Bal de Noël 2014 ¤ Poufso10


Dernière édition par Prudence Faraday le Mar 23 Juil - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cole Prinston
Serdaigle

Parchemins : 236
Âge : 16 ans (août 1997)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


¤ Bal de Noël 2014 ¤ Empty
MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2014 ¤   ¤ Bal de Noël 2014 ¤ EmptyMar 23 Juil - 19:26




Joséphine & Cole
Bal de Noël 2014




Cette année, Cole avait pris son courage à deux mains et avait invité Joséphine de Guise au bal de Noël. C’était son dernier bal – il était en septième année – et il n’avait pas envie de revivre la période de regret qu’il avait subi l’an passé parce qu’il n’avait pas réussi à inviter Candys. Au demeurant, ça avait été sûrement une bonne chose, ils ne devaient pas être destinés à être ensemble puisqu’elle était en couple depuis un moment avec ce crétin de Derek. Oui. Cole n’aimait pas Derek. Il avait vraiment essayé de l’apprécier pourtant, parce qu’ils étaient tous les deux amis de Julian, mais ils avaient vraiment des caractères trop différents. On pouvait en dire autant de Joséphine et lui mais ce n’était pas pareil parce que même si la rouquine avait un caractère affirmé, Cole savait qu’elle était gentille. Derek n’était qu’une teigne qui rabaissait les autres bref, c’est un Serpentard quoi. En revanche, le Serdaigle avait renoué amicalement parlant avec Candys. Passer moins de temps avec elle pour être plus souvent avec les Poufsouffles (Ted, Joséphine, Tempérance…) et ses proches amis (Ringo et Bartley en tête) lui avait rappelé qu’il ne pouvait pas passer sa dernière année à Poudlard dans la rancœur. Ce n’était pas un sentiment très joli, puis, il se laissait gentiment tourner la tête par une autre fille, en l’occurrence sa cavalière. Il ne savait pas si c’était réciproque mais il avait l’impression que ce serait un peu moins prise de tête (déjà, ça ne figurait pas encore dans la Plume Empoisonnée) que son premier et décevant amour pour la préfète-en-chef.

Le Serdaigle était particulièrement élégant : son costume était de coupe simple mais il était bleu marine (pour changer un peu du noir) et il s’était coupé les cheveux. Ne vous y trompez pas, il prendrait une potion pour accélérer la repousse dès la fin du bal, mais que sa mère puisse afficher la photo de son dernier bal lui paraissait plus important ce soir que de porter les cheveux longs : il fallait savoir choisir ses batailles. Ça lui donnait l’impression de rajeunir – chose étrange à 17 ans -, il espérait que ça irait quand même à Jo’.

Fin prêt, il mit le cadeau de la française dans sa poche intérieure de veste et descendit jusqu’au hall d’entrée où ils devaient se retrouver. Il arriva avec un peu d’avance comme la plupart des garçons de l’école (gare à celui qui arriverait après sa cavalière ! C’était un coup à se faire lyncher!) et attendit que la rouquine arrive. Lorsque ce fut le cas, il lui sourit : « Eh ! Salut ! Tu es superbe ! » En même temps, elle l’était toujours, mais c’est vrai que Cole était toujours admiratif devant les efforts déployés par ses camarades féminines lors des bals. Il se souvenait encore du costume de Merida de Joséphine l’an passé qui était très réussi en plus de lui aller comme un gant. Il la conduisit ensuite à l’intérieur de la Grande Salle, parfaitement décorée comme toujours, et il resta en retrait près du buffet car c’était aux préfets d’ouvrir le bal. Il repéra Bartley qui était venu avec Erin mais aussi Prudence qui semblait avoir oublié qu’elle devait se mettre au centre de la piste. Il vit aussi Lucas qui était venu avec Peony, deux préfets en une fois, au moins ça faisait plus de place sur la piste pour bien voir tout le monde. « Tu veux boire quelque chose ? » Proposa-t-il. Comme tous les préfets n’étaient pas encore au centre, il y avait un moment de flottement et Cole avait soif.

{606}
Fiche codée par Koschtiel


«Ravenclaws prize wit, learning, and wisdom. It's an ethos etched into founder Rowena Ravenclaw diadem: 'wit beyond measure is man's greatest treasure'»
FLORISSONE



Dernière édition par Cole Prinston le Jeu 25 Juil - 14:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Noé Montgomery
Serpentard

Parchemins : 1105
Âge : 16 ans (mai 1998)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'


¤ Bal de Noël 2014 ¤ Empty
MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2014 ¤   ¤ Bal de Noël 2014 ¤ EmptyMer 24 Juil - 1:48

Noé & Tempérance


"Noé, mon lapin (Ashaiah continuait de l’appeler par ce surnom malgré les années qui passaient, l’agacement de Noé quand il l’entendait particulièrement lorsqu’elle l’utilisait en public) tu n’oublieras pas de prendre une photo de ta charmante cavalière et de toi. Tu es si beau dans ce smoking ! Et tu prendras aussi une photo de groupe avec Candys et Derek." Les mots de sa mère résonnèrent dans la tête de Noé alors qu’il nouait un nœud papillon noir sur sa chemise blanche immaculée. Noé lui-même voulait garder un souvenir de cette soirée toujours sympathique qu’était le Bal de Noël. Surtout que le vert et argent s’y rendait cette année avec Tempérance, la fille sur qui il craquait depuis quelques mois. Il ne savait d’ailleurs toujours pas comment il avait pu réussir à la convaincre de l’accompagner. Il lui avait demandé un peu par hasard, au détour d’une conversation sur le bal en apprenant que, contrairement à ce qu’il pensait, elle ne rentrerait pas plus tôt. A priori, elle ne voulait pas louper une bonne soirée entre amis et Noé s’en réjouissait même s’il ne se faisait aucune illusion : Tempérance étant en couple, il n’avait aucune chance. Mais quand elle lui avait dit qu’elle resterait à Poudlard, tout naturellement il lui avait proposé de se rendre au bal avec lui. La jeune jaune et noire ne s’était pas rendue compte des sentiments de Noé et il en était bien content. Tempérance était son amie et il ne voulait pas que leur relation change sous prétexte que son cœur, sans son consentement, avait eu la riche idée de s’éprendre d’elle.

Noé revêtu sa veste noire de smoking avant de se jeter un dernier coup d’œil dans le miroir de la salle de bain du dortoir. Il avait coiffé ses mèches blondes vers la gauche à l’aide d’un produit coiffant qu’il avait acheté à Weasley, farces pour sorciers facétieux. Il était censé faire tenir sa chevelure pendant douze heures et Noé le trouvait pour le moment plutôt efficace mais il avait un peu peur que ses cheveux ne changent de couleur pendant la soirée aussi rapidement que lorsque Teddy utilisait son don de Métamorphomage ou pire, de se retrouver chauve malgré que le vendeur de Pré-au-Lard lui avait assuré qu’il n’y aurait aucun effet secondaire après l’application. Pour compléter son look, que le blondin trouvait lui-même très classe, il enfila des chaussures cirées puis se jugeant prêt, il se dirigea vers sa salle commune. Il ne croisa ni Derek, ni Candys en chemin mais ils le suivrait sans doute de peu. Surtout que sa jumelle était préfète-en-chef et que, par conséquent, elle devrait ouvrir le bal avec les autres préfets. Noé devait rejoindre Tempérance dans le couloir où se situait la salle commune des jaunes et noirs. Il aurait aussi bien la retrouver dans le hall du château mais lorsqu’il était bondé, y trouver quelqu’un pouvait s’avérer compliqué. Il espérait juste qu’elle ne sortirait pas accompagnée de son chaperon José Joséphine. Ted à la rigueur il s’en fichait, il aimait bien son camarade, en revanche il préférait éviter de croiser la rouquine.

Après quelques minutes, Noé vit apparaître Tempérance. Faisant appel à tout son sang-froid, il s’efforça de ne pas afficher un sourire trop béat. « Bonsoir. Tu es très belle. Quelle élégance ! » Il lui sourit, lui offrant son bras avant qu’ils ne se dirigent vers le hall. « Ma mère veut qu’on prenne quelques photos. On pourra en envoyer une de toi à Julian aussi. » Julian avait de la chance d’avoir une petite-amie comme Tempérance, et pas seulement parce qu’elle rayonnait ce soir.

Arrivés dans le hall, Noé repéra rapidement Erin accompagnée de Bartley. Il la désigna du menton avant de reporter son regard sur sa partenaire de la soirée : « La robe d’Erin est vraiment magnifique, qu’en penses-tu ? » Une vague de tristesse brilla dans les yeux du vert et argent à l’idée qu’il ne pourrait pas aller complimenter son (ex ?) amie en face. « A toi aussi elle ne parle plus, n’est-ce pas ? Tu sais pourquoi ? » Noé ne comprenait vraiment pas. Erin avait été l’une de ses amies les plus proches, ils se ressemblaient beaucoup et il ne savait pas ce qu’il avait bien pu faire pour qu’elle l’ignore. L’an dernier, lorsqu’elle s’était ouverte à lui et qu’il avait compris qu’elle souffrait de dépression, il avait fait de son mieux pour la réconforter. Depuis le début de l’année scolaire, il gardait un œil sur elle bien qu’il avait conscience désormais qu’il avait passé pas mal de temps avec Tempérance et moins avec elle. Néanmoins, elle lui parlait encore il y a quelques semaines. Puis, subitement, elle l’avait évité, refusant de lui répondre, demandant à ne plus être en binôme avec lui pour les devoirs. Elle avait aussi changé physiquement, portant plus de maquillage, de bijoux clinquants et des talons. En bref, elle se faisait plus remarquer, ce qui était loin d’être son genre avant. Elle était même plutôt renfermée. Elle n’aimait pas attirer l’attention. Quand Noé regardait Erin maintenant, il ne reconnaissait pas son amie. « J’ai demandé à Candys si elle savait quelque chose mais elle ne m’a rien dit. En même temps, je ne la vois plus non plus beaucoup avec Erin…Je devrais peut-être aller voir Louis, son cousin, mais je ne suis pas sûr qu’elle se soit confié à lui. » Noé soupira. Il aurait voulu demander une explication à Erin mais il avait peur de mal s’y prendre et d’être maladroit. Sans compter que le jeune Serpentard était aussi très fier. Il avait bien du mal à laisser son égo de côté pour faire le premier pas alors qu’il n’avait rien fait, de son point de vue, pour s’attirer une telle froideur de la part d’Erin.

Les portes de la grande salle s’ouvrirent et Noé entraîna Tempérance avec lui. Il voulait bien se placer pour regarder sa sœur danser tout en se tenant assez éloigné de Cole qui avait eu l’étrange idée de venir accompagné de Joséphine De Guise. « Candys a vraiment l’air d’une princesse lorsqu’elle danse » remarqua-t-il d’un ton rempli de fierté. Lui-même n’aimait pas spécialement danser. Il avait fait partie de Sterne pendant quatre ans mais uniquement car Opaline l’avait forcé poussé. En plus, avec Tempérance en tant que cavalière, il avait bien peur que ses doigts de pied ne finissent écrasés à la première valse.

[1 076 mots]


Tenue Noé



   
Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.



Dernière édition par Noé Montgomery le Dim 28 Juil - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://yoshisavatars.tumblr.com/

Alan Carmichael
Capitaine de Poufsouffle

Parchemins : 1378
Âge : 14 ans [10/05/2000]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charlotte, Joséphine, Julian & Quentin


¤ Bal de Noël 2014 ¤ Empty
MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2014 ¤   ¤ Bal de Noël 2014 ¤ EmptyMer 24 Juil - 7:51

Alan  coiffait ses cheveux avec soin, réalisant alors qu'il avait mis plus de 30 minutes pour un résultat qui sans être minable, laissait quand même à désirer. Agacé, il décoiffa le tout, rajouta de l'eau sur ses doigts et après un séjour prolongé face au miroir « Bon Alan, t'attend le déluge ? Moi aussi je dois me coiffer. Non je rigole ! » qui finirait tôt ou tour par agacer Quino, l'Irlandais décréta que la banane était tendance et qu'elle changerait de sa coiffure de d'habitude de toute façon c'est fait, c'est fait. Dans tous les cas, à moins d'avoir un chapeau à fleur de la taille d'une vieille dame obèse, Viska serait satisfaite. Et même ça encore, ça aurait pu la faire rire.

Serrant un peu sa cravate noire et enfilant sa veste de smoking, le capitaine des Poufsouffle jeta un dernier regard dans le miroir avant de partir : il avait tout du charmant garçon qui prenait soin de lui... qu'il n'était pas. Un smoking noir avec chemise blanche, chaussures vernies et coiffure de gala, en gros, Alan essayait de faire des efforts pour ressembler à quelque chose mais il n'était pas dupe, jamais il n'aurait l'aisance et la classe des garçons de son âge qui étaient, eux, élégants par nature. Lui pouvait peut-être faire illusion le temps d'une soirée, mais le Poufsouffle soupçonnait quand même que son plaisir était beaucoup dû à Viska dont la tolérance et la gentillesse envers lui n'avaient plus rien d'objectif depuis qu'ils sortaient ensemble. La Serpentard, amie fidèle des Irlandais, lui avait fait passer un bon moment l'an dernier quand Prudence était clouée au lit, malade c'est ce qu'elle dit et il ne l'oublierait pas.

Le jaune et noire quitta les cachots, non sans jeter un dernier coup d'oeil à Prue qui finissait de se préparer et qui était sublime et Quino qui avait mis la chambre dans un état proche de celui qu'aurait laissé un tsunami. Il arriva auprès de Viska et vérifia dans sa poche s'il avait bien pris la petite rose qu'il offrait à sa cavalière pour habiller joliment son poignet. Il trouva Viska au garde à vous, comme d'habitude : de toute les personnes qu'il connaissait, la vert et argent était la plus ponctuelle en même temps c'est pas dur.

- Coucou Viska. Si, ils sont bientôt prêts, ils vont arriver.

« Heureusement » se dit-il, puisque Prue, accompagnée de Quino, devait ouvrir le bal avec les autres préfets. Encore un parcours du combattant, semblait-il, pour ses deux amis pas vraiment très disciplinés.

- Tu es très jolie. Tiens, c'est pour toi.

Il avait tendu la petite rose de la couleur de son choix à la belle Serpentard et regarda ailleurs, jaugeant la concurrence, essayant de voir s'il était le seul à avoir l'air aussi ridicule à côté d'une fille comme Viska. Par chance, la Serpentard était de loin la plus belle fille de la soirée et le sorcier se rassura en se disant qu'à côté d'elle, tout le monde ferait tâche. L'avantage aussi était qu'on la regarder  elle, au moins, et donc moins à lui.

- Tu veux boire quelque chose Whisky pur feu ? Tequila ? Absinthe ? ?

La soirée commençait à peine mais Alan ne pouvait s'empêcher de lancer des coups d’œils répétés en direction du couloir qui menaient vers les tours du château, par là qu'arrivaient généralement les Gryffondor et les Serdaigle. Il essaya cependant de ne pas être malpoli et reporta son regard vers Viska, tout en lui souriant.

(573)


¤ Bal de Noël 2014 ¤ Sign_a10
¤ Bal de Noël 2014 ¤ Poufso10¤ Bal de Noël 2014 ¤ Club_d10 ¤ Bal de Noël 2014 ¤ Bam10


Dernière édition par Alan Carmichael le Jeu 25 Juil - 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Joséphine De Guise
Poufsouffle

Parchemins : 399
Âge : 16 ans (03/11/97)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charlotte, Alan, Julian & Quentin


¤ Bal de Noël 2014 ¤ Empty
MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2014 ¤   ¤ Bal de Noël 2014 ¤ EmptyMer 24 Juil - 11:45

Entendons-nous bien : ce bal de Noël là était celui que Joséphine attendait avec le plus d’impatience depuis toujours. Cette année, elle n’y allait pas avec un ami, ni avec une amie, mais bel et bien avec quelqu’un qui l’intéressait. Alors non, Graham ne l’intéressait pas. Il était très gentil, très beau, avait été un excellent cavalier l’année passée, mais l’alchimie n’est pas mathématique : on ne tombe pas amoureux du meilleur parti même s’il n’a jamais été dit que l’heureux élu n’est PAS le meilleur parti ou de Mister Poudlard quelqu’un qui regroupe tout un tas de qualités qu’on affectionne. Depuis la rentrée, la belle et rebelle de Guise sans mauvais jeu de mots ne vomissait plus sur les garçons, les couples et toute cette grande arnaque qu’elle appelait l’amour. Tempérance aurait-elle enfin finit par la convaincre qu’elle était dans le vrai, en sortant avec quelqu’un ? Lui aurait-elle donné envie d’avoir une personne qui tienne à elle, prenne soin d’elle et l’aime ? Noooon, peu probable.
Qu’elle soit tombé in love du regard de braise d’un Serdaigle de 7ème année par contre, rien n’était plus sûr.

Enfilant une robe mauve longue, qu’elle avait acheté chez la tante de Viska, et sur laquelle elle avait complètement flashé, la jeune fille tenta de ne pas toucher à sa coiffure : elle avait décidé d’aller au bal les cheveux lisses et aussi brillants que de la soie. La jeune fille ajouta un peu de son parfum dans son cou et contempla son maquillage, sa tenue et son allure. Comme d’habitude elle trouvait son dos voûté, elle essaya donc de se tenir droite, entendant de France sa mère lui asséner qu’une jeune fille avait le devoir de bien se tenir. Elle quitta Tempérance qui n’était jamais à l’heure, se dirigea vers la Grande Salle, stressée de faire attendre l’heureux élu.
L’heureux élu, tiens parlons-en : Cole Prinston, le garçon le plus mignon de Poudlard, le plus gentil et sans hésitation le détenteur du plus beau sourire du Royaume-Uni. Une arme de destruction massive en fait : Jo’ réalisa soudain que c’était son sourire qui l’avait interpellée dans le Poudlard Express à la rentrée pas du tout sa conversation et son intelligence, non non ! et l’avait faite complètement fondre. Auparavant, elle ne se souvenait pas qu’il lui ait déjà sourit comme ça. A moins qu’elle soit trop occupée à faire autre chose encastrer les dents de Noé dans le parquet, sûrement.

Juste avant d’arriver dans le Hall, la jeune fille fit une halte dans les escaliers  et se colla contre un mur. Elle était si excitée qu’elle en tremblait presque : la jeune fille retint un petit cri d’excitation mais ne put contenir une série de petits sots qu’elle aurait qualifié entre d’autres circonstances, de ridicules. Elle passa une mèche de cheveux derrière son épaule et avança l’air assuré d’un mouton face à un alligator sur ses talons aiguilles noir de 10 cm crac, chute, entorse de la cheville, fin de sa vie sociale, vers le Serdaigle qui l’attendait.
Avant d’avoir pu lui adresser le sourire qu’elle avait prévu pour leur ‘retrouvaille’, Jo fut complètement scotchée de voir que les cheveux de Cole étaient très courts. Machinalement, elle se dit que les deux coupes lui allaient bien et qu’il était toujours aussi beau, quoiqu’il fasse. C'était dingue ça !

- Tu… tu as coupé tes cheveux ? Tu es… Elle se racla la gorge pour ne pas libérer tous les mots qu’elle avait en tête superbe, éblouissant, radieux, parfait, à mourir très beau.
Restons sobre, plutôt crever que de le faire fuir.

La jeune fille adressa enfin un sourire radieux à Cole et s’accrocha, sans attendre, à son bras, afin d'entrer dans la Grande Salle. A cet instant, nul – pas même Noé Montgomery, Freja Blomblop ou même Voldemort ressuscité – ne pouvait effacer le sourire qui s’étirait sur ses lèvres.

- Euh oui, avec plaisir.

La française dû sortir toute sa bonne volonté pour ne pas s’enorgueillir de déambuler ainsi au bras de Cole Prinston. En fait, elle résista même à ne pas regarder le 7ème année dans les yeux : elle avait peur de succomber : quand il souriait, il était si craquant qu’elle se sentait devenir la misérable crêpe sans volonté qu’elle ne voulait jamais devenir. Et là, elle réalisa. En gros, petit à petit, doucement mais sûrement, Joséphine de Guise sombrait dans les méandres de la faiblesse : elle d’ordinaire si forte réalisait qu’elle devenait l’infâme gourgandine niaise et fleur bleue qu’elle exécrait autrefois. Comment pouvait-on changer si vite, et si fort ? Si Prudence avait été dans sa tête, nul doute qu’elle aurait vomit.

(768)


Dernière édition par Joséphine De Guise le Ven 26 Juil - 18:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





¤ Bal de Noël 2014 ¤ Empty
MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2014 ¤   ¤ Bal de Noël 2014 ¤ Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
¤ Bal de Noël 2014 ¤
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Édition des Canadiens de Montréal 2014-2015
» Image : Structure de la masse salariale du Canadien pour 2014-2015
» 26-11-2014
» 27-11-2014
» 23-12-2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Pièces de vie :: La Grande Salle-
Sauter vers: