AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 ¤ Bal de Noël 2014 ¤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage

Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 764
Âge : 14 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam


¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2014 ¤   ¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 EmptyVen 26 Juil - 15:34

Lorsque Victoire était avec Teddy, il y avait cette alchimie indéniable qui s’installait. Leur complicité éclatait, comme une évidence. Elle le regardait et tout disparaissait autour de lui : ses amis, ses camarades, le bal, le buffet, même l’élection des Miss et Mister Poudlard dont elle attendait les résultats avec impatience. Rien d’autre n’avait d’importance que ce moment passé avec son meilleur ami. Surtout qu’elle ne pouvait qu’apprécier son style impeccable du soir même si Teddy restait Teddy et que ses cheveux bleu étaient en pagaille, un détail qui, inutile de le souligner faisait encore plus craquer Victoire. Sa robe de soirée lui donnait un air très élégant qu’elle aimait beaucoup et elle devina juste en supposant que cet achat avait été soumis par sa tante Ginny. « Houlà les mollets ! Tata Ginny a bien fait, qui sait, tu aurais pu te récolter un blâme pour indécence, non-respect du règlement sur la longueur des robes acceptée et vulgarité. A Poudlard on ne plaisante pas sur la bienséance » souligna la blondinette avec humour. Il y avait en effet un règlement sur le port de l’uniforme et toutes les filles, car c’était principalement des jeunes filles qui y faisaient des entorses, ne le respectaient pas. Victoire n’en faisait pas partie. Elle avait toujours parfaitement honoré le code vestimentaire de Poudlard. Elle n’avait pas besoin de raccourcir sa jupe, porter des chemisiers échancrés, des talons gigantesques et du maquillage à outrance pour se sentir belle. Elle ne comprenait pas réellement le besoin de ses congénères de le faire mais tout le monde ne possédait pas le don de Vélane, même s’il était sérieusement dilué après trois générations, et la grâce et la confiance en soi qu’il apportait.

Victoire était jolie, c’était un fait. Elle le savait. Tout le monde le savait. Depuis qu’elle était gamine, tout le monde lui avait toujours répété qu’elle était belle. Elle avait l’habitude que garçons comme filles se retournent sur elle. Maintenant que son corps de petite fille se transformait, que des courbes apparaissaient, elle ne comptait plus les regards lubriques qu’elle avait aperçus. A la longue, les compliments ne lui faisaient plus grand-chose. Mais quand c’était Teddy qui la complimentait, c’était complètement différent. Cela le ravissait au plus haut point et elle lui adressa un sourire éclatant, un soleil brillant dans la mer prisonnière de son regard, pour le remercier. « Bon, peut-être pas toute la soirée. Il faudra bien qu’on se sustente à un moment donné pour ne pas qu’on s’évanouisse sur la piste de danse. » Victoire sourit de nouveau à son meilleur ami, clairement amusée de son ton contrit. Malheureusement pour Teddy, il s’était encombré d’une cavalière qui aimait particulièrement danser. Ce n’était pas pour rien qu’elle avait intégré Sterne dès ses premiers jours à Poudlard.

Néanmoins, Vic ne sourit pas encore longtemps. Teddy voulait lui parler, et visiblement, d’un truc très sérieux. La petite blonde se doutait un peu de ce qui allait suivre. Depuis qu’elle avait jeté un sort de Chauve-Furies à Joséphine la veille de la rentrée, elle avait évité le sujet, jouant clairement à l’autruche, avec son ami d’enfance. Parce qu’elle savait, du moins elle redoutait, qu’à l’instant où ils auraient enfin cette conversation, tout serait différent. Cela l’était déjà, en soit, mais la Gryffondor avait préféré rester dans l’aveuglement et l’ignorance, tentant de conserver leur relation telle qu’elle avait toujours été. Victoire ne pouvait plus jouer à la fille naïve et lui demander de quoi Teddy parlait exactement quand il évoquait la rentrée. Elle savait bien qu’ils ne pouvaient plus continuer comme ça, comme si elle n’avait pas tout gâché en s’en prenant à la camarade de son ami. Le cœur de Vic se serra davantage par la suite. Qu’est-ce qu’il essayait de lui dire au juste ? Qu’est-ce qui ne pouvait pas continuer ? Leur amitié ? Quant à leurs comportements…Victoire avait fini par comprendre qu’effectivement, ses réactions excessives et possessives –même si la jalousie faisait partie de sa personnalité, particulièrement et surtout avec Teddy- n’avaient rien de normales. Mais elle n’arrivait pas à se contrôler. « Qu’est-ce qui ne peut pas continuer au juste ?  Tu suggères quoi là exactement Teddy ? Qu’on jette quatorze ans d’amitié par les fenêtres parce que j’ai un peu maltraité ta copine ? Tu crois qu’après tout ce temps, ça aurait plus de sens ? Je m’en suis excusée auprès de toi. Je sais bien que j’ai été bien trop loin cette fois. » Vic soupira. Elle espérait qu’il ne lui demande pas de s’excuser auprès de Joséphine au moins. Depuis l’incident, la petite rouge et or évitait la Française comme l’éclabouille et elle ne comptait pas changer d’attitude de sitôt.

« On se connaît depuis toujours. On a grandi ensemble. Tu m’as vue en couche-culotte. Je ne compte plus le nombre de fois où tu t’es ridiculisé devant moi. On ne se comporte pas de la même manière que des gens qui ne se connaissent que depuis quelques années, qui se voient presque qu’exclusivement à Poudlard, c’est plutôt logique selon moi. Notre relation n’a rien de banale. » Leur lien était spécial, l’avait toujours été. Victoire tentait de contrôler sa voix, vraiment, mais celle-ci montait de plus en plus vers les aigus. Au fil de la discussion, son regard s’était fait humide et elle essayait coûte que coûte de refouler ses larmes. Elle ne voulait pas pleurer. Pas comme ça. Pas dans cette discussion. Pas devant Teddy qui se sentirait alors obligé de la réconforter et abandonnerait le cours de cette conversation qui lui tenait tellement à cœur. « J’essaye vraiment d’être moins possessive avec toi, je te jure que j’essaye. Je sais que je t’étouffe depuis bien trop longtemps. » Mais c’était tellement dur de lutter contre sa nature…et en même temps la difficulté n’avait jamais arrêté Vic, surtout pas lorsque l’alternative était de tout abandonner. D’abandonner Teddy. Jamais elle ne le pourrait. Elle pouvait renoncer à tout. Elle pouvait refréner la partie paranoïaque et délirante de sa personnalité. Elle pouvait même se faire amie-amie avec Joséphine s’il lui demandait. Elle était prête à tout, quitte à faire fi de sa fierté, pour le retenir.

[1 029 mots]



   
proud to be a Weasley
Sur toi jpouvais compter ça m'a eu à l'usure tu commences à me manquer Le temps passe et je dviens possessive quand tu réponds pas jsuis agressive A la base t'étais mon ami mais ça s'est passé autrement jsuis entrain de faire une connerie jcrois que j'ai des sentiments. Jamais sans lui, jamais sans nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoshisavatars.tumblr.com/

Alan Carmichael
Capitaine de Poufsouffle

Parchemins : 1378
Âge : 14 ans [10/05/2000]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charlotte, Joséphine, Julian & Quentin


¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2014 ¤   ¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 EmptyVen 26 Juil - 15:43

- Qu’est-ce qu’elle fait ?

Lança t-il, en lorgnant sur Prudence au loin, qui ne semblait pas décidée à rejoindre ses camarades préfets. Le sorcier n’avait pas entendu sa meilleure amie parler d’une éventuelle désertion, dans la salle commune, ainsi il mit ce contretemps sur le compte de Quino encore lui, son meilleur ami, qui se révélait – si c’était possible – encore plus imprévisible que Prudence.

- Non, c’est à cause de Quino, j’suis sûr. Elle a trop peur de se faire enguirlander sans jeu de mots, Merry Christmas par McGonagall.

Alan aimer s’en persuader : Prudence avait trop souvent et trop peu peur de quoique ce soit, ça devenait d’ailleurs problématique. Alan lui, redoutait qu’un beau jour, la seule chose qui puisse ‘calmer’ sa meilleure amie, soit la mort une exclusion pure et dure. Les années passées à la freiner n’avaient apparemment pas suffit et Alan sentait qu’il n’avait pas été assez rabat-joie avec elle, en fin de compte – quoiqu’elle en dise - maintenant, il se sentait responsable du monstre qu’il avait créé sans exagération.
Mais c’était trop tard, à ses yeux, rien de changerait plus Prudence c’est dur à dire, il la laissait donc faire ce qu’elle voulait, priant en son fort pour que le but de tout ceci, ne soit juste d’une raison de le faire bisquer lui oui Alan, Prudence est une rebelle juste à cause de toi. A la première remontrance de McGonagall, Alan se serait roulé en boule pendant 5 ans, dans un coin humide des cachots. Prue, elle, semblait motivée par la bravade et redoublait d’efforts pour défier l’autorité, façon « J’ai pas peur de toi moi, keskia ?! Tu cherches la bagarre la vieille ? ». Le mieux qu’Alan pouvait faire pour sa meilleure amie, dorénavant, c’était mettre fin à ses jours l’épauler, l’accompagner et tenter de l’apaiser au quotidien. A l’heure actuelle, soyons honnête, ça n’avait pas trop marché elle était d’ailleurs en train de préparer le saccage du bal de Noël, en toute décontraction, avec Joaquin.

- Oui, je suppose qu’avoir un déguisement, pour vous les filles, ce doit être plus facile. Nous on est pas trop embêtés avec un simple costard, au final !

Il adressa un sourire ravi à la jeune fille, content de passer une soirée avec une amie… mais toutefois un peu triste de ne pas passer ce moment avec Prue et Quino. Il le cacha. Il aimait que ses meilleurs amis passent du temps ensemble, mais ce qu’il aimait plus encore, c’était passer du temps rien qu’avec Prue quand tous ses amis étaient réunis avec lui. Il adressa un sourire plus franc encore à Viska quand elle lui dit qu’il était très beau : si ça ce n’était pas une amie en or ! Elle n’avait carrément plus rien d’objectif.

Les deux comparses se dirigèrent vers le buffet et le capitaine des jaunes et noir dû utiliser toute sa bonne volonté pour ne pas se jeter sur la nourriture, comme il le faisait toujours. Déjà que ses manières n’avaient rien de classe en temps normal, autant que ce soir il arrive à se faire remarquer en bien. Il doutât que ça soit possible, mais il ne le saurait pas en s’enterrant sous une montagne de cuisses de poulets grillées.

- Je te sers ça.

Alan tendit à la Serpentard un verre de limonade et se servit un verre de jus de citrouille. Il trinqua avec la jeune fille puis pendant qu’il portait son verre à ses lèvres, elle lui demanda s’il attendait quelqu’un. Zut, la présidente de la BAM était aussi perspicace et vive que sa comparse préfète, elle avait remarqué qu’Alan avait zieuté l’arrivée des tours et je peux vivre un peu ? Comment ça se passe ? Merde ! Moi aussi j’ai droit à un jardin secret !.

- Hein ? Euh non. Je me demandais juste si Graham allait venir.

Graham. Ahhh, Graham, Graham, Graham . Il était bien présent celui-là, depuis le début de l’année, dans les pensées du jeune sorcier. Un peu trop d’ailleurs, l’Irlandais se demandait pourquoi il y pensait autant…

(678)


¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 Sign_a10
¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 Poufso10¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 Club_d10 ¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 Bam10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Psychée Montgomery
Gryffondor

Parchemins : 114
Âge : 14 ans [16/08/2000]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Lara


¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2014 ¤   ¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 EmptyVen 26 Juil - 16:47


Chaque année le bal avait lieu au sein de Poudlard ! Je m'y rendais à chaque fois en compagnie d'une personne sauf que cette année, ce n'était pas possible étant donné que l'an dernier c'était sa dernière année à l'école ! J'avais accepté la proposition de Vanellope pour s'y rendre toute les deux en sachant que nous étions amies et camarade de chambre étant donné que nous étions de la même année ainsi que de la même maison !

Je me demandais comment se passerait le bal de cette année, car ce n'était pas une partie de plaisir en ce qui me concernait étant donné que mon entourage avait l'air de bien s'amuser avec une personne pour qui ils ou elles pouvaient avoir des sentiments et ce genre de chose ... Cela ne m'était jamais arrivé donc j'avais tendance à regarder autre part même si des fois cela pouvait être amusant ce qui se passait.

Je me disais que cela serait différent cette année étant donné que j'avais commencé par avoir un peu confiance en moi même si ce n'était pas totalement gagné et cela devait être grâce aux événements passé ainsi que mes amies Vanellope et Victoire comme je traînais principalement avec elles lorsque je n'étais pas en compagnie de mon frère ! Je sais que sans elles pour me forcer à prendre sur moi et aller vers les autres, j'en serais sûrement au même point que ma première année à être timide et ... renfermé.

En plus, j'avais clairement dit à Lucas que les choses changeraient pour moi petit à petit et j'avais le sentiment que c'était un peu le cas ! Bon je restais timide lorsque je ne connaissais pas, mais j'arrivais à avoir un peu plus de conversation comme par exemple avec Stef lorsque nous nous sommes retrouvé sur le chemin de travers durant nos vacances d'été. En tout cas, j'avais décidé de me rendre au bal avec une robe de couleur rose avec des fleurs que l'ont pouvait voir comme ils ressortaient un peu plus et que c'était dans le style dentelle. Je m'étais attaché les cheveux et j'avais fini par me rendre à la salle commune de Gryffondor en attendant mon amie ! Une fois arrivé au bal, nous en avions profiter pour nous rendre au niveau du buffet et prendre un verre tout en trinquant !

- A la nôtre, Vanellope !

Je souriais doucement, puis j'entendais mon amie me demander de la prendre en photo pour ses parents ! Il n'y avait pas d'appareil moldu dans le coin donc nous devions utiliser des moyens sorciers.

- Je peux prendre en photo ma cavalière du moment sans aucun problème.

Je prenais de quoi pour la prendre en photo et j'attendais que celle-ci pose pour la mitrailler, tout en sachant que je n'y échapperais alors, j'en faisais de même par la suite ! De plus, une fois nos séances photos terminé. Nous étions allé en direction de l'ouverture du bal et je la voyais mitrailler tout le monde donc cela me faisait sourire voir quasiment rire.

- Tu devrais faire attention aux personnes qui t'entourent ou tu vas finir par tomber sur quelqu'un alors, que tu prenais des photos !

J'avais eu beaucoup de mal avec Vane' au départ comme nous étions opposé au niveau de nos caractères, mais cela ne nous empêchaient pas de nous entendre ! Elle était franche, peut-être un peu trop des fois sauf que cela ne faisait pas mal ! Le pire cela m'arrivait de prendre mal ce qu'elle me disait, mais après coup je me disais souvent qu'elle n'avait pas tort me concernant. Je regardais un peu autour de nous ce qui se passait, mais je n'arriverais clairement pas à aller voir les autres même pour leur dire bonsoir car je n'osais pas embêter...

- Vane' ! Tu crois que ça ira entre Ted et Victoire ce soir ? J'ai l'impression que cela ne va pas tant que ça depuis la rentrée et je m'inquiète un peu pour eux...

J'avais beau éviter certaines choses, lorsque cela concernait mon entourage proche... J'avais tendance à être à l’affût. En même temps Victoire s'en était pris à Joséphine à la rentrée alors, forcément que ça n'allait pas trop...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Joséphine De Guise
Poufsouffle

Parchemins : 399
Âge : 16 ans (03/11/97)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charlotte, Alan, Julian & Quentin


¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2014 ¤   ¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 EmptySam 27 Juil - 10:51

- Je crois que je vais vraiment beaucoup aimer ton père.

Douce ironie… Ce mec était affreux. Joséphine peinait à croire qu’on pouvait avoir des parents aussi durs, elle qui avait été élevée dans l’amour le plus total. Dans l’amour, certes, mais pas dans le pays des Bisounours non plus : ses parents savaient être très durs quand ils le voulaient. Mais elle n’avait jamais manqué de rien et surtout pas d’amour maternel, ni paternel.

- Oui, au moins tout ça !

Lança t-elle à Cole, gênée – ce qui ne lui ressemblait pas – quand il lui apprit confia qu’ils étaient le plus beau couple du couple. Sans conteste, il était le plus beau de la soirée - lui, ça c’est sûr - mais ça encore, ça n’avait aucun rapport avec le bal : pour ce qui était des filles en revanche, Jo’ savait qu’elle avait de la concurrence avant d’être élue reine de quoique ce soit reine des pénibles, à la limite.

- Parfait, merci.

Acquiesça t-elle quand le Serdaigle lui tendit un jus de citrouille. Cole lança le sujet des autres élèves présents au bal et la française fut obligé de constater que Cole connaissait aussi Erin. La verte et argent était l’amie de Tempérance, mais Jo traînait rarement avec elle elle préférait la compagnie d'enfant comme Prue, Alan et Quino, elle la connaissait peu.

- Erin a un problème avec Tempérance ?

Malheur à qui touchait à ses amis : Jo avait réalisé que la Serpentard n’était plus aussi proche qu’avant  de Tempérance  et si la jeune Biel avait des licornes à la place des rétines, ce n’était pas son cas à elle, qui voyait tout. Si Teddy encore était doux comme un agneau, il savait que Victoire était là se défendre. En revanche Tempérance, en plus d’être incapable de la moindre agressivité, voyait le monde comme un vaste arc-en-ciel, elle la soupçonnait même de ne pas voir quand quelqu’un s’éloignait d’elle « Oh il doit passer plus de temps avec ses nouveaux amis dealers ! Tant qu’il s’amuse, c’est le principal ! »

- Prue y va avec Quino. Ça va donner.

Joséphine adorait Prudence et Joaquin, mais elle savait qu’à Poufsouffle, ils n’étaient pas les plus connus pour leur discrétion et leur calme. A voir ce que ça allait donner pour l’ouverture du bal.
Puis tout d’un coup TA-TA-DAM !, Cole aperçut Julian, son ami Serdaigle qui avait quitté Poudlard l'année passée. Choquée de le voir là, Jo était toutefois contente de la surprise que ça allait faire à Temp’, sa petite amie, mais espéra surtout que l’ex-Serdaigle n’allait pas monopoliser Cole toute la soirée. Fort heureusement il y avait aussi Derek, son meilleur ami de Serpentad mais surtout Temperace, qui n'avait pas vue depuis un moment, avec qui il passerait logiquement tout son temps prions Merlin.

- Oh super ! Tempé’ va être trop contente !

Souriant à la vue de sa meilleure amie qui se détachait d’Erin pour rejoindre son petit ami, Jo se dit que l’Américain n’aurait pas pu lui faire plus beau cadeau de Noël.
En parlant de cadeau de Noël…

- Mais Cole, tu es malade. Il ne fallait pas !

La jeune fille déballa le cadeau du Serdaigle, un peu choquée qu’il ait pensé à lui en faire un et très honteuse de ne lui avoir rien acheté en retour. Ce ne fut rien face au moment où elle vit ce qu’il lui avait fait faire. Un bijou avec les lettres ‘BAM’, signifiant Brigade Anti-Menace qu’elle avait intégré depuis le début et derrière, se dissimulaient deux petites baguettes, symbolisant surement sa passion pour les sortilèges et son appartenance au club de duels.

- Cole c’est… c’est superbe.

Il lui adressa son plus beau sourire et s’approcha de lui pour déposer un baiser… sur la joue, l'effleurant presque, comme un souffle, très imperceptiblement.

- Merci beaucoup.

Lui murmura t-elle à l’oreille, sentant le rouge lui monter un peu aux joues foutu peau de rousse. Elle se recula ensuite un peu et baissa ses yeux sur le bijou, incapable de regarder le Serdaigle dans les yeux. Si elle s’était attendue à ça, franchement ! Elle sortit le collier de son écrin, le posa sur sa main et demanda au Serdaigle de l’aider, tout en se mettant dos à lui. Elle lança un regard puis un sourire à Tempérance, au loin, en espérant qu’elle la voit.

- Tu peux m’aider ?

Pour sûr, Cole marquait déjà des points.

(734)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Graham Bishop
Préfet de Gryffondor

Parchemins : 1161
Âge : 15 ans (12/07/1999)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Faris


¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2014 ¤   ¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 EmptySam 27 Juil - 22:59



Obligatoire, comment ça obligatoire ? Beaucoup de choses étaient en train de devenir obligatoire dans la vie de Graham et il ne l'appréciait pas. Il avait été contraint par ses parents à passer l'été avec eux à la maison où chaque jour s'était avéré plus long que le précédent seulement animé par les quelques courriers reçus par ses amis. Il avait été obligé l'an dernier d'accepter le rôle de préfet parce que c'était comme ça et pas autrement (et en plus de ça cela s'était renouvelé cette année). Et par dessus le marché il n'avait même pas pu participer à la dernière opération de la Brigade Anti Menace parce qu'il avait été contraint de faire sa ronde en tant que préfet dans le chateau. Heureusement qu'il avait quand même pu s'avérer utile au groupe en évitant que quiconque ne vienne fouiner du côté des toilettes du deuxième étage.

« Hihi. » Le jeune homme jeta un regard derrière lui. Dans la salle commune des Gryffondor, tout le monde se tenait prêt pour le bal de Noël. En tout cas pour ceux qui avaient décidé de rester pour les vacances. Beaucoup de parents profitaient aussi de ce moment pour rapatrier un tant soit peu leurs enfants tant que ça leur était autorisé. « Hihi. » Les gloussements, le garçon n'en pouvait déjà plus, mais il allait devoir les supporter toute la soirée pour la simple et bonne raison qu'ils venaient de sa partenaire de bal. Pourquoi avait-il choisi l'une de ses dindes qui l'adulaient depuis qu'il avait été élu Mister Poudlard la première fois ? Sans doute cela avait-il un rapport avec le fait que Payton et Louis soit officiellement ensemble et que par conséquent les deux garçons passaient bien moins de temps l'un avec l'autre. Peut-être était-ce dû aussi au fait qu'il était fâché et qu'il avait besoin de montrer à Louis qu'il pouvait lui aussi se trouver quelqu'un et ne plus avoir de temps à lui accorder ? Ou peut-être était-ce encore autre chose, mais il n'était pas prêt à se l'avouer. « Que tu es beau Graham, le noeud papillon te va à ra-vir. » ponctua sa partenaire de bal tout en lui caressant l'épaule. Elle était mignonne il lui concédait cela, mais elle ne l'intéressait. Et son rire, il avait envie de le lui faire ravaler à chaque fois qu'elle l'émettait. Et croyez le, c'était bien trop souvent. « Hihi. » 

Le jeune homme portait un costume noir assez simple par dessus une chemise blanche et un noeud papillon noir. Il s'agissait à vrai dire du même costume que l'année dernière, retouché cependant pour qu'il lui sied. Il avait tout de même pris quelques centimètres entre les deux années même si la majeure partie de ses amis commençaient à le dépasser. Cela pouvait paraitre grisant pour certains mais lui ne s'en faisait pas trop, sportif et agile, il contrebalançait ce défaut par ces deux qualités. Surtout que continuant à se dépenser pas mal physiquement il affichait un corps athlétique qui était en mesure d'en faire rougir plus d'une. « Hihi, regarde on est bientôt arrivé. » lança sa partenaire devant les portes de la Grande Salle. Sauf que tant que le bal ne démarrait pas et qu'il n'était, de par son rôle, pas obligé d'ouvrir la danse, Graham ne désirait pas se montrer, au fond un peu honteux de son comportement. D'un autre côté si cela pouvait rendre Louis jaloux alors pourquoi pas. Il entendit alors la voix de la vieille McGonagall accueillir les élèves mais aussi les quelques membres extérieurs à l'école qu'elle avait exceptionnellement autorisé pour les fêtes. « Ça va être à nous. » annonça-t-il à la jeune fille retenant un soupir. Il pénétra dans la salle très joliment décoré et tenta de se mêler à la foule pendant le discours de la Directrice de l'école. Il jeta un oeil de part et d'autre de la pièce et se camouflant un peu plus lorsqu'il découvrit Louis dans son magnifique costume bleu. Lui aussi s'était physiquement amélioré avec le temps, intensifiant un peu le sentiment de jalousie qui résidait en Graham. Encore une fois pourquoi, il n'en était pas sûr ou ne désirait pas se l'avouer. « Qu'est-ce que tu fais, on y va ? » demanda sa partenaire de danse alors que les autres préfets entraient sur la piste. Bénéficiant par chance d'un certain sens du rythme, il n'eut pas de difficulté à effectuer les pas de base pour cette valse d'entrée, alors qu'il sentait les regards appuyés sur lui. Enfin pas sur lui spécialement, mais sur tous les préfets ouvrant le bal. Heureusement le supplice ne dura que quelques minutes et il put s'en écarter aussitôt la musique terminée. Maintenant il était temps de mettre son plan à exécution.

Enfin ce dernier avait un peu débuté avec la première danse. Quand bien même il avait en horreur ce moment il avait espéré soulevé la surprise chez Louis en se présentant au bras d'une jeune fille totalement inconnu aux yeux du désormais rouquin. Graham espérait qu'il se serait senti blessé que Graham ne lui ait absolument pas parlé de cette dinde partenaire alors qu'après tout ils étaient meilleurs amis. Et à présent il comptait bien remuer le couteau de la plaie. « Tiens j'aimerais bien aller voir mon pote, Louis Hazzard tu dois le connaître non ? » proposa-t-il à la jeune fille qui acquiesça. Après tout être présenté à l'ami de Mister Poudlard c'était un privilège pour elle. Elle ne put s'empêcher de lâcher un gloussement. « Hihi. » Une chose était sûre pour Graham en tout cas c'est qu'à l'issu de ce bal jamais ô grand jamais il ne passerait de nouveau du temps avec elle. En plus de cela il espérait vivement que les nouvelles élections de Mister Poudlard de cette année lui permette enfin de ne pas être élu et qu'il n'ait plus autant de dindes derrière lui. Avec un peu de chance même, Louis serait élu et il verrait ô combien c'était difficile de vivre avec ça, lui qui était toujours le premier à charrier son cadet. D'un côté Graham n'avait pas mis toutes les chances de son côté et avait préféré voter pour son partenaire de chambre Isaac qui méritait bien plus de souffrir que son meilleur ami. De toute façon les dés étaient jetés, les résultats seraient annoncés bientôt et Graham aurait peut-être enfin la paix.

« Salut Louis. » lança-t-il en s'approchant de son meilleur ami, sa partenaire de danse au bras. Il affichait un grand et faux sourire sur le visage histoire de montrer à quel point il était heureux d'être là ce soir avec elle. « Salut à toi aussi Payton vous allez bien ? » La Poufsouffle en avait vécu des choses l'an dernier et Graham avait été aux premières loges, mais elle semblait allée mieux. En revanche, quand bien même il lui soit arrivé des choses graves, il lui en voulait un peu de lui avoir volé son meilleur ami. Et tout d'un coup il s'en voulait un peu à lui d'espérer qu'elle subisse un autre sortilège qui lui fasse oublier l'existence de Louis. « Je te présente euh... Mince il avait oublié le nom de sa cavalière, ce n'était pas bon du tout.
- Perrine ! Elle ne lui laissa pas le temps de faire de gaffe, elle avait tellement hâte de se présenter que cela ne passa absolument pas pour un oubli de la part de Graham. Je suis moitié française d'où le prénom. » Ajouta-t-elle. C'était comme ça qu'elle s'était aussi présentée à Graham, sans doute fière de ses origines.

( 1254 mots )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 296
Âge : 15 ans (05/10/1999)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2014 ¤   ¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 EmptyDim 28 Juil - 10:54




Viska & Alan
Bal de Noël 2014




« Je ne savais pas que Prudence avait peur de qui que ce soit. » En fait, à part de se faire renvoyer de Poudlard, elle ne voyait aucune menace capable de faire réellement plier son amie. Aux yeux de la vipère, la jeune Poufsouffle était tout aussi tête brûlée qu’elle, même sûrement plus encore, vu que Viska s’était tenue relativement coite pendant la période de l’invasion par crainte que ses parents ne subissent un sortilège d’oubli. Ça lui ferait une belle jambe, franchement, que le seul parent se souvenant d’elle soit le père biologique qu’elle n’avait jamais connu. Bien que cela fasse deux ans maintenant qu’elle connaisse sa filiation, Viska n’avait toujours pas rencontré Nathan. Vu la réputation de l’ex-mangemort, elle s’en passait volontiers.

Concernant plus spécifiquement la directrice, Viska ne la craignait pas autant que MS et le simple fait qu’elle mène encore des expéditions de la BAM prouvait qu’elle était capable de défier le règlement. Mais à toute chose il fallait garder mesure, elle aussi une menace d’expulsion pourrait bien la remettre dans le droit chemin si besoin.

Suite à cette pensée, elle repensa à la difficulté qu’elle avait eu à choisir sa robe. Un regard sur tous les garçons de l’assemblée lui confirma les paroles d’Alan. A part le petit frère des jumelles Lloyd qui était en robe, la plupart des représentants de la gente masculine étaient simplement en costumes, souvent de couleur foncé. « Oui, il n’y a pas de justice. » Râla-t-elle pour la forme, en d’autres circonstances, elle adorait choisir des tenus, mais en ce moment, elle avait du mal à se regarder dans une glace, elle n’y voyait que des mèches de cheveux ternes, des cernes et des traits creusés. Bref, Viska était en pleine adolescence et elle complexait. Comme beaucoup de jeunes de cet âge, peu importait le physique qu’elle avait vraiment, elle ne voyait que les points négatifs… et elle était aussi véritablement fatiguée par toutes ses aventures.

« Merci. Tu peux manger si tu veux. » Lui dit-elle avec un sourire taquin en lui donnant un petit coup amical dans les côtes. Elle savait qu’Alan aimait bien goûter les bons petits plats des elfes de maison et elle le comprenait parce que tout était toujours succulent. Elle n’était que modérément portée sur les plaisirs de bouche mais le péché de gourmandise était quand même de ceux qu’elle comprenait le mieux (avec l’orgueil, parce que l’orgueil c’est la base pour une vipère qui se respecte). Elle sirota son verre et se rendit compte que son cavalier regardait pas mal vers l’entrée. Elle lui en demanda la raison et ne s’était pas vraiment attendue à ce que ce soit Graham qu’Alan cherchait, elle ne savait même pas que le capitaine des Poufsouffle fréquentait Mister Poudlard et ce serait gentil de pas oublier que l’année passée, Lucas AUSSI était Mister Poudlard nom d’une cacahuète!.

« C’est probable, les préfets sont un peu les seuls à ne pas pouvoir louper le bal comme ils l’ouvrent. Prudence avait pu ne pas venir l’an dernier mais c’était seulement parce qu’elle était malade. » Viska regrettait un peu de ne pas être préfète, ou capitaine, ou Miss Poudlard, un titre un peu glorieux quoi ! Ok, elle était présidente de Sterne et elle était une des leadeuses de la BAM mais ce n’était pas pareil car ce n’était pas des titres reconnus par tous.

« Ah bah, tiens, justement il est là-bas ! C’est qui sa cavalière ? » Viska fronça les sourcils, la demoiselle était inconnue au bataillon. Remarquez, sortie de son cercle, la Serpentard ne s’intéressait guère aux autres habitants de Poudlard. Surtout s’ils ne faisaient pas parti de la BAM bande de lâches!.

Fiche codée par Koschtiel


Pour réaliser une chose vraiment extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez d'un trait jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager.
FLORISSONE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Douglas MacLeod
Serdaigle

Parchemins : 62
Âge : 11 ans (7/04/2003)
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Susan


¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2014 ¤   ¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 EmptyDim 28 Juil - 14:14

- Aïe !
Douglas, les yeux rivés sur Ted Lupin, qu’il identifiait, à défaut de connaître son prénom (spoiler alert : il s’en moque royalement), comme « le grand dadais à l’air parfaitement niais et aux sourcils trop épais », était occupé à détailler tout ce qui n’allait pas dans son accoutrement ( « robe d’arriviste qui essaie d’épater la galerie, nœud papillon trop serré – cherche à s’étrangler, ou quoi, cet imbécile ? - et cette coiffure… Si on peut encore parler de coiffure… Jamais dû entendre parler du concept de peigne, j’imagine… Encore un qui doit avoir des parents hippies, ou activistes écologiques, tiens ! Le gel, c’est le mal, le plastique, ça tue la planète, et blablabla… »), quand il fut percuté de plein fouet par un mufle, jaloux, sans doute de son élégance.

Furieux, le Serdaigle fit volte-face, prêt à crier au crime de lèse-majesté, mais sa colère se mua instantanément en un profond sentiment de satisfaction, lorsqu’il reconnut, en lieu et place de son agresseur, sa cavalière. Ah. Enfin. Il avait failli attendre.
- Hé bien dis-moi, décréta-t-il avec un sourire entendu, tu étais drôlement pressée de me retrouver.
On aurait pu penser qu’il plaisantait, cherchant, dans un élan de délicatesse tout à son honneur, à dédramatiser la situation pour mettre la timide Charlotte à l’aise. Il n’en était rien. Douglas était intimement convaincu que la jeune fille n’avait d’autre rêve dans l’existence que celui de l’accompagner au bal, et que c’était son empressement à le rejoindre qui l’avait amenée à le bousculer.

- Attends, ne bouge pas.
Doug recula de quelques pas afin de se faire une idée générale de la tenue de la Poufsouffle, qu’il jaugea d’un œil ascendant, descendant, condescendant : il n’aurait aucun scrupule à l’envoyer se changer si il estimait que sa robe n’était pas à la hauteur de ses espérances, ou que la couleur de ses souliers jurait affreusement avec celle de ses cheveux. Il dut trouver l’ensemble correct, car il hocha la tête d’un air appréciateur, et se fendit même de ce qui était, dans son esprit, un compliment :
- C’est pas mal. Je n’aime pas le rose, d’ordinaire, c’est souvent une teinte un peu fade, mais sur toi, ça passe vu que tu es fade.
Il n’en dit pas davantage : il ne voulait pas que Charlotte s’emballe et se mette à penser qu’il la trouvait extraordinaire. Elle n’avait vraiment rien de particulier, mais, pour un premier bal, elle ferait l’affaire.

- Y allons-nous ? Proposa-t-il, une fois son examen achevé. Arrondissant le bras, il l’offrit en soutien à Charlotte (il avait entendu dire que les filles étaient friandes de petites attentions de ce genre. Quelles dindes !), et attendit qu’elle le prît pour se diriger vers la Grande Salle, dont il franchit ensuite les portes, fier comme un paon. Le dos droit, le front altier, Doug était certain de faire forte impression sur ses camarades. N’étaient-ce pas des murmures impressionnés, qui parvenaient à son oreille ? Ne venait-il pas d’entendre son nom chuchoté avec envie et déférence ? Dans le doute, le jeune garçon agita mollement la main pour saluer, d’une manière tout à la fois dédaigneuse et débonnaire, la foule de ses admirateurs.

- Tes amies ne sont pas venues ? demanda-t-il à sa cavalière , tandis qu’il cherchait du regard les deux ou trois bécasses, qu’elle suivait d’ordinaire partout. Il ne tenait pas spécialement à passer la soirée en leur compagnie, mais se disait qu’être vu entouré de quelques filles supplémentaires ne pourrait pas nuire pas à sa réputation, surtout si elles étaient jolies.
- Tu veux boire quelque chose avant d’aller danser ? Car Charlotte n’échapperait pas à la piste de danse : Doug avait la ferme intention d’exhiber ses talents pour la valse devant toute l’école. Un soupçon germa soudain dans son cœur, et il s’empressa d’ajouter : Tu sais danser, au moins ? Enfin remarque, ce n’est pas très grave, si tu ne sais pas, tu n’auras qu’à suivre mes instructions. C’est l’homme qui guide, après tout.
Et c’était bien naturel.

[679 mots]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alan Carmichael
Capitaine de Poufsouffle

Parchemins : 1378
Âge : 14 ans [10/05/2000]
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Charlotte, Joséphine, Julian & Quentin


¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2014 ¤   ¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 EmptyDim 28 Juil - 16:52

Alan lâcha un petit rire de nez dit un soufflé, en terme plus scientifique à peine perceptible, quand Viska lui avoua douter que Prue ait peur de quoi que ce soit. Elle avait raison, Prudence n'avait peur de rien et était une sorcière trop très courageuse. Alan avait toujours dit que l'Irlandaise était un Choixpeauflou : elle avait le courage d'une Gryffondor, la sagesse l'intelligence d'une Serdaigle et la ruse d'un Serpentard, tout ça réunit dans un petit corps si chétif. Par chance, elle n'avait pas voulu quitter ses amis d'enfance Alan et Magnus kof kof threu et les avaient rejoint à Poufsouffle c'est juste ça, en fait, en plus – petite parenthèse – de bon nombre de qualités qu'Helga elle-même louait oui parce qu'on la voit souvent : la patience loyauté, la persévérance et un sens rare de la justice. En gros, Prudence était un être d'exception qui avait eut la chance – again and again – de tomber à Poufsouffle, rejoignant par la même ses idoles de toujours ou pas, Cédric Diggory, Norbert Dragonneau et Ernie McMillan Susan Montgomery-Bones. A moins que ce ne soit ses idôles à lui. Alan ne savait plus. Bref.

Quand la Serpentard lança que Prue aurait pu rater le bal l'an passé puisqu'elle clouée au lit soit disant, la petite veinarde, Alan se sentit obligé de placer :

- Si j'avais été préfet, tu aurais ouvert le bal avec moi ! J'ai toujours rêvé d'être préfet, mais comme j'ai toujours rêvé d'être dans l'équipe de Poufsouffle, être capitaine c'est super cool aussi. Je n'aurai jamais espéré être capitaine, par contre, ça a été un gros choc.

Parce qu'en Quidditch, il se savait bien moins bon que sa mère et en avait donc conclus qu'il n'avait pas de talent particulier, depuis fort longtemps. Il avait ainsi compensé toute sa vie par un travail acharné à l'école, au plus grand plaisir de son père, très studieux (9 ASPICs en 7ème année, ça avait l'air de beaucoup impressionner maman même des années plus tard). Mais les bonnes notes ne suffisaient pas pour devenir préfet et Prue en était la preuve : la reine des potions ! Alan s'en était rendu compte : comme il le disait, rien n'arrivait par hasard. Et si après plusieurs années il avait réussi à se convaincre qu'il ne devait pas sa nomination à la réputation de sa mère (Prue avait veillé à lui faire promettre de ne plus JAMAIS penser ça), l'Irlandais prenait enfin un peu confiance en lui. Pour ce qui était de ses qualités de monteur de balais, toutefois, pour le reste on repassera.

Viska attira l'attention de son cavalier sur le sujet même de leur conversation : Graham Bishop, venait d'arriver dans la grande salle. Alan faillit se dévisser le cou en tournant la tête vers l'entrée de la salle. Il s’aperçut que le Gryffondor était accompagné d'une sinistre inconnue, une personne qu'Alan ne reconnaissait pas, à défaut de ne l'avoir jamais vue « T'as manifestement abusé du gel Victoire : Non, vraiment, on ne te reconnaît pas ! »

- C'est qui cette pintade ?

Lâcha t-il au même moment que sa comparse. Mais d'où elle sortait, celle là ? Alan détailla la fille de haut en bas, convaincu -car physionomiste – qu'il allait trouver qui sous son costume d'apparat et sa permanente irréprochable, se cachait derrière cette robe. Impossible. Possible en tout cas de se rendre compte qu'Alan ressentait en lui deux sentiments radicalement opposés : du plaisir dans un premier temps, une satisfaction rare de voir le visage toujours ravissant du lion et sa démarche de playboy millionaire, mais aussi... une pointe de jalousie. Il était un ami de Graham, jamais il ne lui avait parlé de sa cavalière sortie toute droit d'une ruelle sombre de Pré-au-Lard. Et surtout, le sourire de la jeune fille l'agaçait férocement, solidement harnachée - comme si elle allait s'envoler - à son bras. Alan finit d'un trait son jus de citrouille et lança à Viska, en lui prenant la main :

- On va danser ?

(659)


¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 Sign_a10
¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 Poufso10¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 Club_d10 ¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 Bam10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lucas Montgomery
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 310
Âge : 14 ans (14 mars)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Mymy


¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2014 ¤   ¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 EmptyDim 28 Juil - 19:05




Peony & Lucas
Bal de Noël 2014




Lucas fut heureux de voir Peony arriver. « Merci, tu es toi-même magnifique. » Il lui offrit aussitôt la pivoine qu’il avait ensorcelé à cette intention. Il fut rassuré que sa couleur s’accorde à la robe de la jolie rousse : pour ne pas faire d’impair, le jeune homme avait pris la couleur la plus neutre possible parmi toutes celles qui s’offraient à lui. La pivoine n’en perdait rien en beauté, elle profitait seulement de l’éclat qu’apporte les couleurs simples et claires. « J’espère que cette fleur te plaît, je l’ai ensorcelée pour qu’elle ne fane pas. » Ce sort n’avait rien de bien compliqué pour un élève aussi érudit que Lucas : il fallait bien que passer sa vie à la bibliothèque lui serve à quelque chose. Il aurait pu aider Jensen pour la sienne mais le Serpentard ne le lui avait pas demandé et ce n’était pas le genre du préfet de Poufsouffle faux frère de proposer spontanément ses services. Il ne refusait jamais de l’aide à qui la lui demandait mais aller vers les autres de lui-même, merci mais non merci ! Il n’y avait vraiment que Psychée qui pouvait éventuellement espérer que Lucas jouerait les chevaliers servants… et peut-être Peony car il avait un faible pour elle depuis l’année précédente.

Le physique avantageux de la jeune fille n’y était pas pour rien mais il l’appréciait aussi dans le cadre de son travail de préfet. La plus belle fille de tout Poudlard n’aurait pu lui tourner la tête si elle n’avait pas eu un gramme de jugeote et de cervelle. Parmi les demoiselles qui en avaient sous le crâne, il s’entendait bien aussi avec Dahlia mais c’était un autre genre que sa jumelle. D’ailleurs Peonu lui demandait s’il l’avait vue : « Non, je ne l’ai pas encore aperçue, ni ma sœur. » Il espérait la croiser quand même à un moment ou à un autre, ne serait ce que pour une petite photo à envoyer à leurs parents.

« Ah, tiens, ça y est, elle est là ! » Dit-il en désignant, en l’occurrence, Dahlia. Mais il vit aussi de loin la silhouette de sa sœur avec Vanellope. Bien, elle avait réussi à se préparer sans encombre et avait l’air contente d’être là, c’était le principal. Ils n’eurent pas besoin de s’approcher de Jensen et Dahlia car ils les devancèrent. « Bonsoir Dahlia, tu es très jolie. » Un petit compliment ne faisait jamais de mal, en plus, c’était vrai. « Oui, allons-y. » Il tendit son bras à Peony et ils entrèrent dans la Grande Salle avant de se diriger assez rapidement au centre de la piste pour la danse d’ouverture des préfets.

Lucas y vit Graham qui était avec une sombre inconnue il a des connaissances limités des visages des autres maisons non préfets. Est-ce que son ami s’était trouvé une copine ? Le Poufsouffle aurait aimé croire que oui mais, sans trop savoir pourquoi, il n’imaginait pas bien le lion en couple avec sa cavalière. Ce n’était pas qu’elle soit moche hein… juste, elle avait un air sur le visage qui n’inspirait pas l’associable qu’était Lucas. Lui-même avait été élu ex-aequo Mister Poudlard de l’année écoulée, il en avait vu des filles qui l’approchaient avec ces yeux là… elles n’avaient rien d’engageant pour le jeune garçon. Il savait que c’était pire pour Graham comme il avait remporté deux fois le titre et Lucas n’aurait jamais cru qu’il choisirait sa cavalière parmi ses fans alors qu’il avait plusieurs amies filles tout à fait correcte. Enfin… c’était son choix hein, il devait avoir ses raisons.

{600}
Fiche codée par Koschtiel


Mister Poudlard 2013

Lucas Montgomery

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Noé Montgomery
Serpentard

Parchemins : 1105
Âge : 16 ans (mai 1998)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'


¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2014 ¤   ¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 EmptyDim 28 Juil - 20:16

Si Noé avait été en avance au lieu de rendez-vous convenu avec Tempérance, il était du genre très ponctuel, ça n’avait pas été le cas de la jeune fille, loin de là. Noé avait eu le loisir de voir défiler ce qu’il lui semblait être tous les jaunes et noirs qui se rendaient au bal. Il avait salué ceux qu’il connaissait mais s’était caché lorsqu’il avait vu Jo remarquant au passage que Ted, dont les cheveux bleus complètement en bataille juraient quelque peu avec sa robe de sorcière très classe, arborait une expression curieusement déterminée. En même temps, Noé ne s’était pas attendu à autre chose venant de Tempérance Biel. La blonde avait une tendance à être souvent en retard, même s’il semblait qu’elle avait toujours une bonne excuse pour se justifier. Elle lui en présentait d’ailleurs une présentement. Lorsqu’elle lui expliqua qu’elle n’était pas très en avance et que Ted l’avait retardé encore plus, Noé rit doucement et lui sourit avec une malice non dissimulée. « T’en fais pas, j’aurais été beaucoup plus étonné si tu avais déjà été prête lorsque je suis arrivé. » Après tout, au bout de cinq années à se fréquenter, à entendre des anecdotes de la bouche de Candys, Noé commençait à bien connaître la bestiole Poufsouffle. « C’est vrai. T’imagine qu’on est déjà en sixième année ? Le temps file à une vitesse folle ! Dire que ma petite-sœur rentrera l’an prochain à Poudlard… » Il lui semblait que c’était hier que Chiara naissait, bouleversant son monde de garçonnet habitué à partager son espace qu’avec sa jumelle et sa tata-sœur Opaline. Quand il regardait Chiara, il voyait encore un bébé et pourtant, elle avait bien grandit comme leur mère ne manquait pas de le souligner avec mélancolie en regardant leurs albums-photos.

Noé parcourut avec Tempérance le couloir qui les séparait du hall d’entrée. Repérant rapidement Erin, le blond partagea sa tristesse de ne plus parler à la jeune fille avec la jaune et noire. Tempérance était après tout, elle aussi, une amie très proche d’Erin. Et les connaissant, elle et son désamour du conflit, elle devait être embêtée par toute cette situation incompréhensible. Noé se demandait bien pourquoi sa camarade avait décidé, du jour au lendemain, de ne plus parler à deux de ses piliers au château. La question le taraudait beaucoup ces derniers temps. Il aurait tellement aimé obtenir des réponses, résoudre le problème et que tout redevienne comme avant. Mais visiblement, Tempérance en savait plus que lui, ou avait compris quelque chose qu’il n’avait lui-même pas encore saisi. « Comment ça ? Tu connais la raison pour laquelle elle ne nous parle plus à tous les deux ? » lui demanda-t-il après son exclamation. « Bien sûr, j’aimerais bien moi-même lui parler mais elle s’enfuit toujours à l’autre bout de la pièce avant que je n’ai pu articuler le moindre mot… » Il soupira. Il n’aimait pas plus les conflits que Tempérance, surtout lorsqu’il s’agissait d’un conflit avec une amie.

Les élèves entrèrent dans la Grande Salle puis les préfets ouvrirent le bal. Noé admira l’aisance et la grâce de Candys, si élégante dans sa belle robe. Une fois que la danse fut finie, il sentit la main de Tempérance agripper la manche de sa veste de smoking tu n’as pas intérêt à avoir sali tes doigts et à laisser des traces sur mon smoking hyper classe et le mena vers Erin et Bartley qui parlaient tranquillement avec Candys et Derek. Tempérance disparut aussitôt pour sa fameuse discussion avec Erin et Noé se tourna vers sa sœur et son beau-frère ami. « Vous êtes vraiment le plus beau couple de l’école comment ça je suis pas objectif ? Mman va être folle devant les photos, tu es vraiment sublime Cands toi aussi Derek chouchou mais tu m’as l’air un peu sonné, ne serais-pas tu sous l’emprise d’un philtre d’amour particulièrement efficace ? » Noé sourit aux deux amoureux, tenté de se jeter sur le buffet servir une boisson mais en vrai gentleman, il préféra tout de même attendre que Tempérance et Erin soient de retour.

Seulement, seule Erin fut de retour. Comme il avait tourné le dos au reste de la salle en parlant avec Candys et Derek, la jeune fille lui apprit que Tempérance avait rejoint Julian parfait tant qu’il est là, je vais pouvoir le jeter du haut de la tour d’astronomie. Le sourire narquois de la vipère n’échappa pas à Noé. Une seconde fois, depuis l’excursion de la Brigade Anti-Menace où il avait repéré le comportement bizarre de Joséphine, le jeune homme se demanda si son béguin était aussi transparent que cela. Dire qu’il se croyait impassible…Heureusement, cela échappait encore à la principale intéressée et c’était le principal. Aux paroles d’Erin, Noé avait immédiatement jeté un coup d’œil, repérant rapidement Tempérance qui serrait son petit-ami dans ses bras, l’embrassant furtivement. Un immense sourire s’affichait sur le visage de la blonde, plus éclatant encore que tous ceux qu’il avait pu voir, plus éclatant encore que lorsque Julian était encore à Poudlard et qu’elle était avec lui tous les jours. Elle était tout simplement heureuse de le voir. Et très amoureuse, cela se voyait même de loin.

Avant ce moment-là, Noé ne savait pas si ce qu’il ressentait pour la jolie blonde était de l’amour. Elle lui plaisait, c’était indéniable. Elle était drôle, gentille, belle, énergique et respirait la joie de vivre, un condensé de qualités qu’appréciait Noé. Mais le garçon n’avait jamais été amoureux avant. Il ne savait pas à quoi ce genre de sentiments pouvait ressembler et poser la question à Candys aurait été un peu étrange pour un tas de raisons. Seulement, lorsqu’il observa Tempérance avec Julian, se prenant à rêver qu’il était celui à qui elle adressait ce splendide sourire, celui qu’elle embrassait, celui qu’elle était si ravie de retrouver, l’évidence le frappa avec la violence d’un hippogriffe colérique : il était amoureux d’elle, et ce contre sa meilleure volonté. Parce qu’on ne pouvait que sentir son cœur se briser complètement, comme c’était son cas en ce moment, que si l’on aimait vraiment quelqu’un. Et c’était tellement douloureux…ça faisait si mal…regarder Tempérance si heureuse avec Julian, se dire qu’il ne connaîtrait jamais ça, en tout cas pas avec elle. Cette image qui lui faisait tant de peine, ainsi que le fait d’être entouré d’un couple et d’un duo, le fit se sentir ridiculement seul. Si seul.

Se rendant compte qu’il n’avait rien dit depuis un moment, bien qu’il ne s’était pas éculé tant de temps que ça en réalité mais parfois, une seconde paraît être une heure et c’était cette seconde pour Noé qui venait de s’écouler, il tenta un trait d’humour, forçant un sourire : « Eh bien, je crois que j’ai perdu ma cavalière. » C’était tellement injuste. Qu’est-ce que Julian venait faire au château par Salazar ? Noé savait bien que Tempérance était en couple, c’était déjà assez compliqué d’être intéressée par une fille qui n’était pas libre sans qu’en plus, son copain ne la rejoigne. Le vert et argent se souvint soudainement que ce bal de Noël avait été ouvert à quelques adultes, notamment du ministère, afin d’assurer une protection après l’invasion l’an dernier de Magicis Sacra. Il lui semblait aussi que Tempérance lui avait dit que Julian travaillait à la Gazette du Sorcier depuis son départ du château. Mais que le journal sorcier l’envoie lui, et non un journaliste aguerri, semblait louche aux yeux de Noé. C’était clairement la jalousie qui parlait mais le blond aurait largement préféré que Rita Skeeter couvre le bal Alerte info : le jeune demi loup-garou Ted Lupin repéré en train de se disputer avec la jolie Victoire Weasley. Après leur fol été de romance, le couple serait-il déjà en train de se séparer ? Un soulagement assurément pour ce pauvre Bill Weasley qui se confiait "inquiet" de subir une autre cicatrice par ce voyou de Lupin. D’ailleurs, il était franchement étonné que Skeeter ne soit pas là, c’était clairement le genre d’évènements qu’elle adorait couvrir.

Lorsqu’Erin proposa au groupe d’aller boire un verre, Noé cessa d’observer Tempérance et Julian. Cela lei faisait trop souffrir. Il avait envie de partir de la Grande Salle et de sortir dehors mais cela aurait paru trop bizarre, surtout aux yeux de Tempérance, qu’il ne s’enfuie ainsi. Trop de personnes était visiblement au courant de l’intérêt qu’il portait à la jaune et noire, inutile qu’elle-même ne l’apprenne ou pire, que son petit-copain ne l’apprenne en fait c’est Nono qui va se retrouver projeté du haut de la tour d’astronomie et non Julian. Aussi, il répondit chaleureusement : « Je veux bien un verre, il fait chaud ici ! Au fait Erin, je te trouve sublime, beau choix de robe. » Noé essaya d’ancrer ses yeux marrons, où brillait de la sincérité, dans les yeux sombres d’Erin avant qu’elle ne l’envoie probablement bouler. Avec l’arrivée de Julian, il avait momentanément oublié ses soucis avec Erin. Ou plutôt les soucis d’Erin avec lui. Il aurait aimé discuter avec elle mais il sentait que cette discussion serait houleuse et encore sous le coup de son brisage de cœur, sans compter qu’il suspectait Tempérance de vouloir rejoindre leur petit groupe avec Julian, il ne s’en sentait pas la force.

[1 547 mots]



   
Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.



Dernière édition par Noé Montgomery le Lun 5 Aoû - 11:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://yoshisavatars.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: ¤ Bal de Noël 2014 ¤   ¤ Bal de Noël 2014 ¤ - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
¤ Bal de Noël 2014 ¤
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Édition des Canadiens de Montréal 2014-2015
» Image : Structure de la masse salariale du Canadien pour 2014-2015
» 26-11-2014
» 27-11-2014
» 23-12-2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Pièces de vie :: La Grande Salle-
Sauter vers: