AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 PV • Manoir Montgomery • And by morning, gone was any trace of you, I think I am finally clean.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Candys Montgomery
Préfète en chef Serpy

Parchemins : 844
Âge : 15 ans [05.1998]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Heavy


PV • Manoir Montgomery • And by morning, gone was any trace of you, I think I am finally clean. Empty
MessageSujet: PV • Manoir Montgomery • And by morning, gone was any trace of you, I think I am finally clean.   PV • Manoir Montgomery • And by morning, gone was any trace of you, I think I am finally clean. EmptyMar 30 Juil - 19:12

Candys & Noé.
'Cause when you're fifteen, somebody tells you they love you you're gonna believe them. And when you're fifteen feeling like there's nothing to figure out... Count to ten. Take it in. This is life before you know who you're gonna be at fifteen
25 décembre 2014
Le bal de Noël avait été un fiasco. Si Candys avait tenté d’en profiter un maximum pour que Derek ait un bon souvenir de son dernier bal à Poudlard, on ne pouvait pas dire que son frère jumeau lui, avait passé une excellente soirée. Erin, telle un iceberg, s’était réjouie du malheur du jeune homme –à juste titre, certes, Candys ne pouvait pas lui en vouloir, mais même si elle n’approuvait pas les sentiments de son frère, il ne pouvait malheureusement pas les contrôler- et Tempérance avait ramené Julian comme un cheveu sur la soupe, brisant ainsi le cœur de son jumeau. Bien sûr, la blonde ne pouvait pas le savoir, Noé n’avait jamais rien dit, et il était normal qu’elle veuille faire la fête avec son petit ami, mais Candys avait senti la douleur de son frère et avait dû se contenir de ne pas lui sauter au cou et de lui remonter le moral. Même si elle ne cautionnait pas ce que son frère ressentait, il n’y pouvait rien et le voir souffrir lui faisait du mal.

Elle s’était donc retenue le soir du bal et avait laissé son jumeau tranquille. Elle était retournée à la Salle Commune des vipères en compagnie de Derek et après un dernier baiser, était retournée dans sa chambre. Elle n’avait rien dit à Erin, ne pouvant rien lui reprocher, elle aussi était blessée. Le jour du réveillon, elle avait également laissé Noé tranquille, devant, de toute manière, aller et venir dans le Poudlard Express. Le soir, comme toute la famille était réunie, elle évita également de l’embêter avec cela. Elle montra plutôt les photos qu’ils avaient pris à sa mère et à sa petite sœur Chiara. Candys avait annoncé à ses parents qu’elle avait un petit ami plus tôt dans l’année, une fois les vacances d’été commencées. Et pour cause, Derek l’ayant invitée une semaine aux Etats-Unis, il avait bien fallu qu’elle arrondisse les angles. Elle avait d’abord eu droit à un refus de la part de son père, que sa mère vint tempérer. Finalement, après une longue et honteuse discussion à laquelle Candys ne s’attendait pas, ils acceptèrent. Bref. Elle avait trouvé de quoi distraire la famille de la mine morose de son jumeau, lui évitant ainsi de mauvaises questions. Finalement, elle frappa à sa porte le vingt-cinq au matin, alors que toute la maisonnée était encore endormie. La chambre de Noé étant juste à côté de la sienne, elle n’avait pas vraiment un long chemin à faire. Elle frappa doucement, et entra sans attendre la réponse, avançant sans bruit dans la chambre et se glissant sous les draps, à côté de son frère. « Je sais que tu ne dors pas, tu respires moins fort quand c’est le cas… » Après tout, ils avaient dormi ensemble pendant longtemps, quand ils étaient plus jeunes. Et quand Candys faisait des cauchemars, elle avait l’habitude de rejoindre Noé, qui la calmait rapidement.

« Noé… Je sais que ça fait mal… Mais elle est avec Julian, tu ne pouvais pas espérer qu’ils se séparent juste parce qu’il n’était plus là… » Elle savait que c’était facile à dire et qu’il allait sans doute l’envoyer voir ailleurs, ou lui dire qu’elle n’y comprenait rien, mais elle ne pouvait pas – ne voulait pas- le laisser se morfondre comme ça. « Je le sais, qu’on ne choisit pas ses sentiments… Je ne pensais pas un seul instant tomber amoureuse de Derek… Mais il faut que tu l’oublies… » Noé était beau, intelligent, et même s’il pouvait paraître froid au premier abord, il était un artichaud adorable quand on le connaissait. Il fallait juste qu’il ouvre les yeux et qu’il voit qu’il n’était pas la troisième roue du carrosse. Bien évidemment, ce n’était pas la place de Candys de lui dire qu’Erin avait des sentiments pour lui, et pourtant, elle en brûlait d’envie… Mais elle était sûre qu’il finirait par ouvrir les yeux et trouver une demoiselle qui serait folle de lui.
acidbrain


scones & s'mores.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themorningrose.tumblr.com/

Noé Montgomery
Serpentard

Parchemins : 1076
Âge : 16 ans (mai 1998)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Sam'


PV • Manoir Montgomery • And by morning, gone was any trace of you, I think I am finally clean. Empty
MessageSujet: Re: PV • Manoir Montgomery • And by morning, gone was any trace of you, I think I am finally clean.   PV • Manoir Montgomery • And by morning, gone was any trace of you, I think I am finally clean. EmptyLun 12 Aoû - 2:27

Noé & Candys


Le bal de Noël avait été désastreux. Bien loin de la soirée que Noé avait initialement prévue. Une soirée qu’il aurait été heureux de partager avec Tempérance à se goinfrer des mets délicieux préparés par les elfes de maison et à discuter avec ses amis. A un moment donné, il aurait risqué de proposer une danse à la blonde. Elle lui aurait écrasé les pieds ou se serait pris les pieds dans sa robe, ou toute autre maladresse dont elle était capable. Il se serait gentiment moqué d’elle tout en pestant contre son cœur trop idiot qui la trouvait adorable bien qu’elle soit une catastrophe ambulante. Mais rien ne s’était passé comme Noé se l’était imaginé. Erin leur faisait la tête, ce qui les rendait évidemment très tristes. Le blond s’était finalement rendu compte, avec les déclarations de la brune, qu’elle éprouvait des sentiments pour lui. Cette constatation l’avait plongé dans une certaine perplexité en plus de le culpabiliser davantage sur ses propres sentiments. Erin faisait la tête à Tempérance à cause de lui. Parce qu’il l’avait invitée au bal. Parce qu’il avait eu la très mauvaise idée de s’enticher d’elle. Il avait pu avoir une discussion avec Erin au soir du bal mais il n’était pas vraiment sûr qu’ils aient réussi à arranger les choses. Lui, en tout cas, sentait son esprit encore très confus et embrouillé.

Et encore, s’il n’y avait eu que l’Affaire Erin, Noé n’aurait été qu’embêté. Non, il avait fallu qu’en plus que Julian Farrow, le petit-ami de Tempérance, trouve le moyen de se pointer au bal bien qu’il n’étudiait plus à l’école de sorcellerie depuis septembre. Déjà que le sort, Cupidon, Merlin, peu importe la force qui avait trouvé amusant de le rendre amoureux d’une fille en couple, avait bien été cruel de lui infliger ça, Noé avait dû endurer le spectacle particulièrement difficile qu’offrait une Tempérance heureuse et amoureuse accrochée au bras de l’ancien Serdaigle. Lui renvoyant inlassablement une image de ce qu’il ne pourrait jamais avoir. Et lui n’avait eu d’autre choix que d’offrir un sourire de façade, faisant tout pour que la jeune fille ne perçoive pas son chagrin. Ne perçoive pas à quel point la douleur avait été immense lorsque son cœur s’était brisé alors qu’elle embrassait, pourtant de manière pudique, son copain.

Au milieu du bruit, de la foule, de leurs camarades qui s’amusaient, Noé n’avait évidemment pu aborder sa peine avec Candys. Il ne voulait pas que les élèves en mal de potins ne les espionne de la même manière qu’il avait aperçu certains écouter la conversation animée entre Ted et Victoire. Il avait loupé sa sœur après le bal et lors du trajet retour vers King’s Cross, elle avait dû vaquer à ses occupations de préfète-en-chef enfin c’est ce qu’elle disait, elle était plutôt encore en train d’embrasser Derek dans un wagon isolé. Noé, lui, avait préféré rester seul. Après le bal, il n’avait pas eu la force de rejoindre Tempérance. Elle ne lui en voudrait sûrement pas, elle avait sûrement dû voyager avec ses amis. Par la suite, le vert et argent avait bien eu du mal à profiter du réveillon de Noël, les événements de la veille tournant en boucle dans sa tête. Alors que la fête était l’une de ses préférées, et qu’il adorait sa famille, il avait affiché un air morose toute la soirée et avait à peine décroché un mot malgré les questions de Victoria et d’Opaline qui s’inquiétaient évidemment pour lui. Heureusement, Candys les avaient distraites permettant qu’il soit un peu tranquille. Noé se serait giflé lui-même pour avoir adopté une telle conduite. Au lieu de profiter, il s’était enfermé dans la tristesse et il s’en voulait terriblement.

Pour la seconde nuit d’affilée, Noé n’avait que peu dormi. Il s’était retourné et retourné dans son lit, cherchant à tout prix un sommeil qui ne vint pas le délivrer de ses pensées qui tournaient en boucle. Quand il entendit toquer à sa porte, il ne savait pas l’heure bien que les faibles rayons de soleil qu’il entrapercevait par sa fenêtre lui indiquait qu’il était tôt. Il sut que la personne venant le voir était Candys avant qu’elle ne pénètre dans sa chambre et ne le rejoigne. Il n’y avait qu’elle pour savoir qu’il était réveillé. Il n’y avait qu’elle pour savoir à quel point il avait besoin d’elle en ce moment précis. Sitôt qu’il sentit le petit corps de sa jumelle se glisser dans ses draps, Noé déplia ses longs bras pour la serrer tout contre lui. « J’espère que tu m’as apporté une viennoiserie. Tu sais comme je peux avoir faim le matin » déclara-t-il avec malice, la voix rauque, avant de lui planter un baiser sur la joue. « Merci d’être là. » Noé savait bien pourtant à quel point elle désapprouvait ses sentiments pour Tempérance. Pourtant, il pouvait compter sur elle, il le pourrait toujours.

« Non je ne pouvais pas. Bien que tu ne m’enlèveras pas de la tête qu’une relation par distance pendant deux ans a peu de chances de survie mais même Riley et Aélys l’ont fait et ce malgré les tentatives de Tutur pour les séparer. » Noé soupira, son souffle atterrissant dans les mèches brunes de sa sœur. « Je ne voulais pas espérer. Je sais bien que Tempérance restera avec Julian. Je ne l’ai pas invitée au bal pour la conquérir, loin de là mais…je ne peux pas m’en empêcher. Je peux pas m’empêcher de penser qu’elle finira par la lâcher et que ce jour-là, elle me remarquera. C’est terrible hein ? Je suis vraiment qu’un con égoïste et sans cœur. » Une larme s’échappa de ses yeux marron. Rien que de prononcer son nom et Noé se sentait mal. « Je sais. Et je te jure que j’essaie depuis des mois de l’oublier Cands mais j’y arrive pas. Je pense à elle tout le temps. A chaque putain de moment. Son image reste collée à ma rétine. » Malgré tout ce que le blond avait pu prétendre, il s’était toujours senti un peu anormal de ne pas être attiré par les filles (ou les garçons) mais aujourd’hui, bon sang aujourd’hui il préférerait largement que personne ne lui plaise plutôt que d’être aussi malheureux. « Pourquoi il a fallu que je m’intéresse à elle ? Pourquoi il a fallu que ce soit elle qui me plaise et non n’importe quelle fille ? Toi Derek c’était réciproque, moi j’ai aucune chance. Bordel, pourquoi est-ce que ça n’a pas pu être Erin ? » Les larmes coulaient à flots désormais. Noé n’avait jamais pensé que pleurer était honteux mais sa fierté l’en empêchait souvent. Il n’y avait qu’avec sa sœur jumelle qu’il se laissait véritablement aller.

[1 120 mots]



   
Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://yoshisavatars.tumblr.com/
 
PV • Manoir Montgomery • And by morning, gone was any trace of you, I think I am finally clean.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Manoir Montgomery [Montgomery + leurs invités]
» Le Manoir des Bellamy.
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» Le Manoir HIMURO
» Pure Morning; { Chris }

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Royaume-Uni :: Angleterre-
Sauter vers: