AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 Fiona Quincy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Serdaigle

Parchemins : 106
Âge : 15 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma


Fiona Quincy Empty
MessageSujet: Fiona Quincy   Fiona Quincy EmptyMer 31 Juil - 23:27



Fiona Elizabeth Quincy

"On ne m'ôtera pas l'idée qu'il faut avoir un petit coin de sa tête accroché dans les étoiles."



Nom : Quincy
Prénom : Fiona Elizabeth
Âge : 15 ans
Date de naissance : 12 janvier 1999
Statut de sang : Née-Moldue
Origines sociales : Classe moyenne anglaise.
Baguette : 24,25 cm, bois d'acacia, contient une plume de phénix. Rigide.
Signes particuliers : Une passion inavouable pour les boys-band anglais et américains des années 90. Personne n'est parfait à part Justin.
Elle souffre également d'insomnies fréquentes depuis l'enfance (a priori, pas de rapport direct avec les boys-band, mais on attend toujours le verdict officiel sur ce point).
Matières préférées : Les matières théoriques, ou la part théorique de la majorité des matières enseignées à Poudlard. L'histoire de la magie et l'étude des runes sont toujours des valeurs sûres - pas de sorts à jeter dans ces moments-là.

Physique

Fiona est de taille moyenne pour son âge - passe-partout. Dans la masse des élèves de cinquième année, elle ne se démarque pas particulièrement, ne surgit pas de la foule pour juger ses camarades d'en haut, tel un joueur de basket-ball sorti de son terrain.
Ses cheveux blonds lui arrivent en-dessous des épaules. Elle a rarement changé de coiffure depuis qu'elle a atteint l'adolescence, contrant sauvagement les années d'enfance où elle devait subir les choix stylistiques douteux de ses parents, et même, au cours d'un été dont elle évoquait encore aujourd'hui le souvenir avec une émotion teintée de dégoût auprès de sa mère, une coupe au bol à la Mireille Matthieu censée lui dégager les oreilles en des temps caniculaires. Erreur de parcours qu'elle ne pensait jamais pouvoir pardonner à ses géniteurs.
Ses yeux bleus sont expressifs, traduisant aussi bien l'amusement que la colère, sans qu'elle ne puisse tout à fait filtrer ses émotions. Quand elle n'aime pas quelque chose, on le sait, tout comme toute source de joie, même minime, est imprimée sur son visage en toute circonstance. Leur teinte claire les rend très sensibles à la lumière, et il n'est pas rare de la voir plisser les yeux telle une taupe quand vient le mois de juin, et que l'Ecosse vient (enfin) à bénéficier de rayons de soleil bienvenus mais dévastateurs.
Elle a longtemps été une enfant discrète, ne cherchant pas à se démarquer par des tenues vestimentaires excentriques - l'uniforme de l'école laissait de toute manière peu de place à l'exotisme -, et se jugeant finalement plutôt ordinaire : il lui manquait ce truc blessure de guerre, oreilles décollées, tatouage de dragon sur le visage qui marquait les gens.

Caractère
Si Fiona devait se caractériser par une seule qualité, ce serait sa résilience. Depuis l'enfance, à chaque fois qu'elle tombe, et quelle que soit la gravité de la chute, le nombre de témoins, le fait que la pharmacie familiale soit à court de mercurochrome, elle se relève pensez Terminator, mais en plus blond et délicat, et en moins robotique. Peu importe les difficultés qu'elle rencontre pour lancer des sortilèges - et elle n'est pas encore entièrement convaincue que la problématique ne soit pas intimement liée à sa baguette magique, et pas uniquement à ses propres capacités -, rien ne l'empêchera d'essayer, encore et encore. Son statut de Née-Moldue n'a déjà pas été très aisé à appréhender une fois les idéaux de Magicis Sacra étalés au grand jour - et acceptés par certains de ses camarades -, elle se refuse à mettre en évidence une quelconque différence entre les autres et elle.

Au premier abord très gentille, la jeune fille n'en demeure pas moins très rancunière. De nature plutôt accessible, elle parle aisément aux autres élèves de son année, qu'ils soient de sa maison ou pas. Elle a des amis avec lesquels elle s'entend bien, dont les filles de son dortoir, et si elle peut accepter certaines choses, elle ne pardonne pas tout pour autant qu'on corne le coin de son poster des Take That, pour ne citer qu'un exemple. Comme les éléphants, elle a bonne mémoire, et est tout bonnement incapable de cacher son ressentiment à l'égard d'autrui. De son point de vue, mieux vaut dire les choses telles qu'elles sont, plutôt que de les laisser s'envenimer davantage, quitte à passer un mauvais quart d'heure à se disputer mais à être au moins honnête avec soi-même.

Il lui arrivera difficilement d'admettre qu'elle a tort, et si elle le fait, ce sera généralement du bout des lèvres, les bras croisés et le regard fuyant. La recomposition de sa famille lui a fait hériter d'un demi-frère plus jeune qu'elle, qui a bien du mal à avoir le dernier mot avec elle. Force est de constater qu'il lui arrive tout de même souvent d'être dans le vrai - elle appuie toujours ses affirmations sur des faits, tâchant d'éviter de laisser ses émotions la guider dans ces moments-là -, ce qui ne fait que renforcer cette conviction dans ses propres capacités. Au demeurant, cette confiance en elle ne transparaît pas nécessairement devant le tout Poudlard. Elle a foi en elle, certes, mais ne ressent pas le besoin d'en faire l'étalage - moins on en a, plus on l'étale, et tout le tralala : il lui semble parfois entendre les paroles de son père résonner dans son esprit à des instants tout à fait inattendus.

Malgré sa tête de mule, Fiona reste une personne bienveillante. Elle a grandi dans un quartier modeste de Bristol, entourée d'amis moldus qu'elle connaissait depuis le plus jeune âge et avec qui elle pensait continuer à faire les quatre cent coups jusqu'à très, très longtemps. Elle croit en la force des amitiés qui durent, envers et contre tout.

Il lui arrive de laisser son esprit vagabonder, sans tout à fait s'en rendre compte. Un élève sera en train de lui expliquer en long, en large et en travers pour quelle raison l'Arithmancie est une bien meilleure option de troisième année que l'Etude des Runes, et elle décrochera complètement, songeant à sa vie, ses choix, son déjeuner à venir, le cadeau qu'elle devait acheter pour l'anniversaire d'une amie mais qu'elle n'avait cessé de repousser jusqu'à la date fatidique... avant de réaliser qu'on lui parle encore. Sa technique - infaillible - dans ces cas là : répéter la dernière qu'elle a pu capter sous forme interrogative, au risque de relancer son interlocuteur, mais d'au moins sauver la face.

Fiona ne supporte pas la vue du sang, et est de manière générale assez sensible à tout ce qu'elle qualifie de dégueu – comprendre, toute manifestation physiologique sortant de l'ordinaire. Pire, apercevoir son propre sang est souvent source de malaise littéral chez elle. Les derniers mots qu'elle entend généralement sont ceux de sa mère, un doux   « oh merde, pas encore » suivi de   « il faut lever ses jambes, vite ! » Devenue plus grande, elle en sent désormais les signes avant-coureur, et est capable d'essayer d'éviter la situation, en pensant très fort à autre chose (pense à des bébés animaux, pense à des bébés animaux, pense à des béb-)
Malgré ce handicap, elle a toujours été une fillette casse-cou – et malheureusement, pas nécessairement dégourdie. Ainsi, des courses effrénées suivies de chutes avec pertes et fracas ont parsemé son enfance, cicatrices à l'appui et malaises éventuels pour couronner la situation et là on plaint les parents.


Aime

Fiona aime la musique. Tous les types de musique, mais surtout, son pêché mignon : la pop moldue, parfois kitsch, toujours entraînante, et rarement décevante. Elle est consciente que ça n'est pas de la grande musique, mais ne prétend pas le contraire. A ses yeux, rien n'empêche d'accepter une chose pour ce qu'elle est - divertissante, joyeuse, drôle - tout en en profitant de tout son soûl. Elle est toujours très déçue de ne pas pouvoir utiliser son téléphone lorsqu'elle est à Poudlard - toute sa musique s'y trouve, et c'est habituellement sa meilleure alliée contre ses insomnies fréquentes.
Elle n'est pas musicienne pour autant. Elle a fait une année de piano lorsqu'elle était petite, à Bristol, mais sans résultats très reluisants. Elle se souvient encore de quelques morceaux néanmoins, et les joue dès qu'elle se trouve face à un piano sauvage, appréciant la sensation des touches contre ses doigts et les souvenirs évoqués par ces morceaux : une époque différente de sa vie, avant le divorce de ses parents.

Elle est aussi très attachée à ses amis. Elle les considère un peu comme sa deuxième famille - celle qu'elle se construit - et leur est très loyale. Elle continue d'ailleurs à voir son groupe d'amis moldus lorsqu'elle rentre à Bristol, prétextant rentrer de l'internat où ses parents l'auraient envoyée pour qu'elle améliore ses résultats scolaires. Elle déteste devoir leur mentir, mais est consciente de ne pas avoir d'autre choix. Néanmoins, elle sent aussi que plus elle grandit, plus ses mensonges se font gros et moins elle pourra les maintenir. C'est bien mignon de prétexter être en internat quelque part, mais avec internet, il lui faut élaborer des excuses inattaquables. Et difficile de justifier n'avoir aucune possibilité pour les contacter une fois qu'elle y est - si ce n'est que les communications sont coupées. Vivre dans un donjon...

Fiona aime beaucoup les animaux. A Bristol, sa mère possède un chien qu'elle adore de tout son cœur, et en rejoignant Poudlard, elle a acheté une petite chouette – baptisée Vicky – à laquelle elle rend visite régulièrement à la Volière de l'école.

Enfin, elle suit assidûment les matchs du Bristol City Football Club. A force de regarder le foot, son père lui a en quelque sorte transmis sa passion, et ça lui fait un sujet facile sur lequel échanger avec lui. Peu bavard, il s'anime pourtant quand il est question du futur retour de son équipe fétiche en première division, point sur lequel elle le moque - gentiment - mais qu'elle défend corps et âme face à tout autre individu.


N'aime Pas

Depuis qu'elle a rejoint Poudlard, Fiona rencontre un problème systématique quand il lui est nécessaire de jeter des sorts – c'est-à-dire plutôt souvent. Elle maîtrise tout à fait la théorie : le mouvement de poignet, la prononciation de l'incantation, la position... Et puis, elle essaye de le lancer, et tout s'écroule. Elle ne comprend pas pourquoi, et c'est une extrême source de frustration pour elle. Elle soupçonne de plus en plus que sa baguette magique soit en cause, et l'observe parfois avec une méfiance non dissimulée. Malheureusement, elle n'a pas encore dégoté la moindre preuve, mais compte bien faire des recherches sur le sujet une fois de retour à l'école.

Elle porte les moustaches en horreur. C'est une forme de pilosité faciale qu'elle ne comprend pas - et ne veut pas comprendre. Son père a eu l'idée saugrenue de laisser pousser la sienne dernièrement. A ses yeux - très objectifs - elle fait de lui une forme de combo apocalyptique, quelque part entre Astérix et Monsieur Loyal, et elle lui en fait la remarque dès qu'elle le voit. Ça gratte, ça ne lui va pas, ça ressemble à une sorte de chenille poilue sous son nez : bref, ça ne va pas du tout.

Elle n'est pas non plus une grande fan de son propre prénom. L'école est assez difficile comme ça, sans avoir à porter le prénom d'une ogresse de dessin animé. Elle a fait des recherches extensives sur ses origines et est consciente qu'avant d'être le prénom de la femme de Shrek, il avait des origines tout à fait honorables, mais allez expliquer ça à une bande d'enfants de huit ans vous pointant du doigt dans la cour de récré.

Sans le détester, elle n'a jamais été très à l'aise avec son propre physique. Ayant longtemps eu un côté garçon manqué, elle s'en souciait peu avant le début de l'adolescence. Depuis la début de sa quatrième année, cependant, elle a commencé à prendre davantage conscience de son corps - chose qui ne lui plaît pas beaucoup.
Ses yeux, d'un bleu clair, sont l'élément trouvant grâce à ses yeux.
En revanche, elle tâche de surveiller sa ligne, et lutte contre l'abondance de nourriture exposée à tout instant à Poudlard.

crackle bones


Dernière édition par Fiona Quincy le Sam 3 Aoû - 21:07, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Serdaigle

Parchemins : 106
Âge : 15 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Emma


Fiona Quincy Empty
MessageSujet: Re: Fiona Quincy   Fiona Quincy EmptyMer 31 Juil - 23:31


Histoire



Fiona Quincy est née le 12 janvier 1999, de deux parents moldus. Elle grandit à Bristol, en Angleterre, vivant une existence somme toute ordinaire, fréquentant l'école primaire de son quartier, chérissant son hamster Robbie et se créant son petit groupe d'amis.
Du moins, jusqu'à ce que lors d'une dispute particulièrement houleuse entre ses parents – le divorce les guettait au coin de la rue -, elle ne fasse voltiger Robbie sous le nez de son père, pattes en l'air, le regard un peu fou. Personne ne comprend tout de suite ce qui a pu se passer : un instant, le petit hamster se trouvait entre les mains de la fillette, prêt à manger sa branche de céleri en toute quiétude, le suivant, il était en lévitation entre les parents Quincy, poussant des cris de détresse qui ne trouvent aucune réponse.
Un sorcier du Ministère de la Magie – se présentant littéralemment comme tel - a sonné à l'entrée de la maison quelques instants plus tard, le sourire aux lèvres, malgré les regards ahuris qu'il reçut en retour.

Contre toute attente, ses parents se sont plutôt rapidement acclimatés à ses nouvelles facultés (Robbie, un peu moins). Son père, informaticien de son état, lui pose toujours des questions pour mieux comprendre ce qu'elle est tout à fait incapable d'expliquer. Quant à sa mère, quelques années après le divorce, elle s'est débrouillée – dieu sait comment – pour rencontrer et tomber amoureuse d'un sorcier. Fiona en a hérité un demi-frère plus jeune qu'elle, avec lequel elle s'entend bien.

Ses années à Poudlard se sont déroulées de manière mouvementée depuis l'arrivée de Magicis Sacra sur la scène anglaise. D'abord, la lettre anonyme, puis les enlèvements, les attaques, et l'amnésie de la préfète de Poufsouffle... Sans parler du charmant siège de l'année précédente. Malgré son fort caractère, Fiona s'est alors tenue tranquille, craignant trop les répercussions pour ses parents pour vouloir jouer les héroïnes. C'était bien beau sur le papier de vouloir sauver tout le monde, mais si ses parents finissaient comme Payton Harris, elle n'était pas sûre de ce qu'elle deviendrait.


La partie moldue

Prénom ou Pseudo : Emma
Comment avez-vous découvert le forum ? Ouh, ça commence à faire un petit bout de temps maintenant Smile
Célébrité pour l'avatar : Lili Reinhart
Un petit mot ? mot. classique je m'en excuse!


crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

Graham Bishop
Graham Bishop
Préfet de Gryffondor

Parchemins : 1197
Âge : 15 ans (12/07/1999)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
Multi-compte de: Faris


Fiona Quincy Empty
MessageSujet: Re: Fiona Quincy   Fiona Quincy EmptySam 3 Aoû - 23:57

J'adooooore j'ai bien ri ! Entre les boy's band, les moustaches et Robbie le hamster, Fiona promet ! Pour moi c'est du tout bon pour cette future Serdaigle (+) ou Gryffondor !
Revenir en haut Aller en bas

Choixpeau Magique
Choixpeau Magique
Admin

Parchemins : 946



Fiona Quincy Empty
MessageSujet: Re: Fiona Quincy   Fiona Quincy EmptyDim 4 Aoû - 9:23



Serdaigle

« Wit beyond measures. »
" Si vous êtes sage et réfléchi
Serdaigle vous accueillera peut-être
Là-bas, ce sont des érudits
Qui ont envie de tout connaître."





Fiona Quincy Sign_c10
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Fiona Quincy Empty
MessageSujet: Re: Fiona Quincy   Fiona Quincy Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Fiona Quincy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ♣ vis ta vie en gif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: La magie est partout :: Cérémonie de répartition-
Sauter vers: