AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



-10%
Le deal à ne pas rater :
HUAWEI MateBook – PC Portable 13″
899 € 999 €
Voir le deal

Partagez
 

 La croix et la bannière [ Joséphine ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Serdaigle

Parchemins : 158
Âge : 16 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


La croix et la bannière [ Joséphine ] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La croix et la bannière [ Joséphine ]   La croix et la bannière [ Joséphine ] - Page 2 EmptySam 18 Jan - 19:40

Fiona se sentait assez misérable, à devoir énumérer à Joséphine ce qui n'allait pas chez elle. Non, contrairement à nombre de ses petits camarades, elle n'avait pas d'étoiles plein les yeux lorsque Mongomery-Bones leur annonçait avec panache qu'ils auraient aujourd'hui le plaisir de faire sortir de petites paillettes roses de leurs baguettes par magie. Sans surprise, elle préférait le Quidditch - où elle pouvait au moins se défouler -, ou le cours de Soin aux Créatures Magiques, pendant lequel ils découvraient de nouvelles créatures toujours plus incroyables pour une petite Née-Moldue qui avait vu ses animaux les plus exotiques lors de son unique visite du zoo de Londres avant que ses parents ne divorcent (une merveilleuse surprise qui avait abouti de la manière la plus dramatique qui soit : "regarde le joli panda Fiona, oh au fait, ton père et moi, nous divorçons").

D'humeur un peu chafouine, donc, Fiona prit tout de même sur elle pour ne pas trop se braquer, et écouter les conseils de Joséphine. Celle-ci lui donna des indications, qui, si elles sonnaient certes tout à fait sensées, lui paraissaient encore un brin abstraites : « Sur le principe, je comprends ce que tu veux dire. Mais c'est plus facile à dire qu'à faire... » objecta-t-elle en soupirant. Imaginer sa baguette comme le prolongement de sa main. Tendant la sienne, qu'elle avait toujours bien en main, elle ferma les yeux, tâchant d'appliquer les conseils de Joséphine. La Poufsouffle avait l'air de savoir ce qu'elle faisait, contrairement à elle, et elle ne pourrait pas toujours avoir Graham pour la traîner d'année en année jusqu'à la fin de ses études.

Elle ne rouvrit les yeux que quand Joséphine évoqua le professeur Montgomery-Bones ce qui est bien c'est que ce n'est pas long à écrire et sa pseudo foi en elle. Sur ce point, Fiona demeurait plus sceptique. « Ou bien : elle n'en pouvait plus de me tirer comme un boulet, et elle t'a refilé le bébé. » souligna-t-elle en haussant les sourcils. Elle savait qu'elle exagérait un peu. Bones était une bonne prof, et elle était même plutôt sympa n'en jetez plus. Surtout, elle avait cette sorte de gentillesse qui semblait caractéristique des Poufsouffles, et qui la faisait observer Fiona avec ce mélange de bienveillance et d'espoir, comme si rien au monde ne lui ferait plus plaisir que de regarder Fiona secouer sa baguette de manière totalement inutile pendant des heures durant Susy cette Sainte. Décevoir le professeur Bones était à peu près aussi bon pour son moral et son estime d'elle-même que de donner un coup de pied dans un chiot. « Tu pourrais ? Remarque, j'aurais pu le faire moi-même lorsque je suis retournée sur le chemin de Traverse pour les courses de la rentrée. » Mais elle savait très bien pourquoi elle ne l'avait pas fait : elle avait trop peur qu'Ollivander ne réalise alors son erreur, et ne lui arrache sa baguette des mains d'un air horrifié. "Mais enfin Quincy, cette baguette n'est pas à vous ! Hors de ma vue, affreuse petite moldue !" Elle se voyait déjà devoir annoncer à V qu'elle ne serait pas de retour dans le Poudlard Express avec elle cette année, et c'était plus qu'elle ne pouvait le supporter. Elle n'avait pas découvert ce nouveau monde pour qu'on l'y arrache aussi brutalement - en tout cas, pas si elle avait son mot à dire sur le sujet.

L'histoire que lui raconta Joséphine concernant son ancien camarade de Beauxbâtons rassura quelque peu Fiona, qui ne fut pas fort surprise en apprenant la morale de l'histoire : l'élève Français était redevenu aussi péteux qu'il était destiné à l'être. The end. Racisme bonjour. « Hmhm, je me demande si ça marchera pour moi. » songea-t-elle à haute voix, tout en ayant du mal à imaginer une situation où elle deviendrait si forte en sortilèges qu'elle se mettrait à prendre tout le monde de haut. Surtout que ses amis étaient franchement bons, eux.

Hochant la tête avec incertitude, Fiona prit une inspiration, pointant à nouveau sa baguette vers Joséphine. Elle ferma les yeux, tâchant d'imaginer ce malheureux bout de bois qui coûtait son pesant de cacahuètes comme une extension d'elle-même. Elle enfonça sa baguette dans l’œil de Joséphine prononça la formule, puis retînt sa respiration, avant de rouvrir finalement les yeux. « Alors ? »

[ 719 ]
Revenir en haut Aller en bas

Joséphine De Guise
Joséphine De Guise
Poufsouffle

Parchemins : 697
Âge : 16 ans (03/11/97)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 9


La croix et la bannière [ Joséphine ] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La croix et la bannière [ Joséphine ]   La croix et la bannière [ Joséphine ] - Page 2 EmptyDim 19 Jan - 20:30

Joséphine fut forcée d'hausser les épaules en lançant un regard entendu à Fiona : oui, elle avait raison, s'assumer et prendre confiance en soi était beaucoup plus facile à dire qu'à faire. Mais ça venait, avec le temps, de la patience et beaucoup de travail. Des fois on n'était jamais mieux servi que par soi-même et attendre que les autres vous disent que vous faites du bon travail, ça pouvait être long : le principal était de connaître sa propre valeur. Parce qu'il y aurait toujours, dans sa vie, quelqu'un à qui vous ne plairez pas et pour qui tout ce que vous ferait serait mauvais : se suffire à soi-même était déjà un excellent début.

La Serdaigle semblait persuadée que son cas était si désespéré que la professeur de sortilèges elle-même ne voulait pas d'elle, ce qui expliquait ici la présence de la Poufsouffle. Lassée de voir que l'étape 'je prends confiance en moi' était loin d'être entamée, Joséphine se contenta de répondre un sec :

- Non.

« Tu aurais préféré que le professeur Montgomery-Bones te donne elle-même des cours particuliers Fiona ? » faillit rétorquer Joséphine, persuadée que la Serdaigle n'avait pas vraiment envie que tout le monde sache que son cas était si désespéré, que même le prof de sorts était obligé de lui dispenser des cours supplémentaires.

Jo voyait comment Fiona faisait cas de son niveau en enchantements, et comprit bien vite pourquoi elle n'était jamais retournée chez Ollivanders : le sorcier avait du lui dire que la baguette était têtue... Et puis voilà. Pourquoi creuser plus loin ? La Serdaigle, résignée, avait du se dire que son cas était désespéré et n'avait jamais cherché à creuser plus loin. Un ou deux amis avait déjà dû l'aider à jeter des sorts, mais trop gênée pour oser les déranger, elle avait préféré se faire discrète. En 5ème année, c'était tout sauf une bonne idée.

- Oui, je le ferai.

C'était certains, elle allait de toute manière à Traverse à chaque début d'année, alors autant passer aussi chez Ollivanders. La sorcière ignorait cependant encore qu'elle n'irait chez le vendeur de baguettes pas que pour Fiona, mais pour un autre Serdaigle. Avec une toute autre problématique.

Les deux sorcières se remirent ensuite au travail : Jo le disait toujours, rien ne valait l'acharnement la persévérance. Surtout en duel ! Il n'y avait que ça de vrai, la pratique, la pratique et la pratique. Avoir une bonne base de théorie était bien entendu vital mais il n'y avait pas non plus de secret : plus vous pratiquiez, meilleur vous étiez.

Fiona pointa sa baguette sur la Française, et lança le sort à nouveau. Cette fois, Joséphine sentit un petit picotement au fond de la gorge. Elle tenta de répondre à la jeune fille, les sourcils froncés :

- Euh... Je crois que ça a marché... Euh, un peu...

Lança la sorcière, presque aphone, la voix très enrouée et assez faible. Le sort avait fonctionné, presque totalement ! La Poufsouffle peinait à parler à voix haute et surtout, elle sentait bien que tous les sons ne parvenaient pas à sortir de sa bouche. Bon, en même temps, à la décharge de Fiona, la personne qui arriverait à faire taire la rouquine n'était pas née. Elle s'en sortait donc très bien et ça promettait de bons résultats à l'avenir.

(528)
Revenir en haut Aller en bas

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Serdaigle

Parchemins : 158
Âge : 16 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


La croix et la bannière [ Joséphine ] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La croix et la bannière [ Joséphine ]   La croix et la bannière [ Joséphine ] - Page 2 EmptySam 25 Jan - 23:30

Après les sourires maniaques - et vaguement alarmants -, Joséphine affichait désormais des airs de porte de prison face aux ronchonnements pourtant charmants de Fiona, et l'Anglaise en vînt à se demander quelle facette de la Poufsouffle elle préférait. Elle n'avait certainement pas cherché à la gonfler aussi rapidement, et elle se dit qu'à force de désespoir, elle s'était peut-être montrée un poil trop défaitiste. Elle voulait réussir, vraiment, et elle n'était certainement pas une dégonflée. Elle essayerait jusqu'à son dernier souffle, s'il le fallait. Tout plutôt que de rester une Serdaigle nulle en classe (ou en tout cas, certains cours), ce qui était apparemment antinomique dans ce monde.

N'en jetant donc pas plus, la blonde évoqua le sujet de sa baguette magique, et adressa un sourire reconnaissant à Joséphine lorsque celle-ci lui promit d'interroger directement Ollivander à son sujet. « C'est gentil, merci ! » répondit-elle, tout en continuant à observer sa baguette d'un air dubitatif. Ollivander ne lui avait certainement pas rendu service en lui annonçant tout de go qu'elle serait difficile à maîtriser, à elle, petite Née-Moldue sans aucune connaissance du monde magique et appréhendant ce nouvel univers au moins autant qu'elle avait hâte de le découvrir. Peut-être se rendrait-elle aussi chez le vendeur de baguettes, avant la prochaine rentrée. Si le travail assidu ne suffisait pas, il était potentiellement temps de retourner à la source et d'aller enquiquiner Anabelle sur son propre territoire.

Puis, s'appuyant sur les conseils donnés par Joséphine - "sois baguette", "fusionne avec elle", "vous ne faites qu'un", "regarde tu es déjà aussi raide qu'une baguette, on s'y méprendrait !" -, la blonde accepta de tenter le coup à nouveau. Elle n'accepterait pas d'être un cas désespéré. Et puis, elle n'était pas non plus irrécupérable. En général, à force d'entraînement, elle s'en sortait. C'était juste long, et c'était ce qui la désespérait. Car à côté d'elle, d'autres élèves de son année comme Graham ou Lucas les seuls donc, ou même Ciara, ne semblaient aucunement rencontrer autant de difficultés. Au contraire, il fallait toujours que Ciara accomplisse des prouesses, pendant qu'à côté, Fiona secouait sa baguette avec l'impression d'être la pire imposteur que le monde ait jamais connu (ou au moins Poudlard, si on voulait être moins Victoire dramatique).

Elle jeta le sort et rouvrit les yeux, les lèvres serrées. Et là, Joséphine reprit la parole décidément, impossible de la faire taire ! Mais sa voix était extrêmement faible, et si la blonde comprit ce qu'elle lui disait, il lui fallait tout de même fallu tendre l'oreille. Elle étouffa un soupir. Ce n'était pas encore ça, mais ce n'était pas rien, supposait-elle. « Moui, pas encore entièrement... » regretta-t-elle en observant la rouquine. « On recommence ? Je vais bien finir par y arriver... » Au point où elle en était, pas question de quitter la pièce avant d'avoir réussi : il en allait de son honneur. Et désolée pour Joséphine comment ça tu avais autre chose à faire ?, mais maintenant qu'elle était partie il ne fallait pas la déclencher, on ne l'arrêterait plus.

[ Terminé pour Fiona ]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





La croix et la bannière [ Joséphine ] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La croix et la bannière [ Joséphine ]   La croix et la bannière [ Joséphine ] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La croix et la bannière [ Joséphine ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Croix de fer [DVDRiP]
» Croix de fer [DVDRiP]Guerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Lieux de passage :: Les Couloirs et Escaliers-
Sauter vers: